Paris-Roubaix: une course qui refuse le XXIe siècle!

Bernard Hinault l’avait traité de “belle cochonnerie” avant de venir, évidemment, la gagner.

Une fois par an, Paris-Roubaix – la “Reine des Classiques“ ou “L’Enfer du Nord“ – revient comme pour nous rappeler les origines, la genèse du cyclisme, ce sport qui est à son image: dur, ingrat, sacerdotal même!

Paris-Roubaix, à quel part, c’est un retour à la condition originelle du cyclisme et des cyclistes. Paris-Roubaix, c’est au cyclisme ce que Germinal d‘Émile Zola est au syndicalisme!

Vous pouvez mettre toute la technologie que vous voulez, les pavés sont là, et continuerons de vous secouer comme il y a 100 ans. Ils vous attendent, intacts. Ils n’ont pas pris une ride (merci Les Amis de Paris-Roubaix!), vous oui.

Octave Lapize dans les années 1910, Rik Van Steenbergen dans les années 1950, Roger de Vlaeminck dans les années 1970 ou encore Tom Boonen dans les années 2010, même souffrance, même galère. Mieux que n’importe quelle course du calendrier, Paris-Roubaix créé un lien entre champions d’hier et d’aujourd’hui car même réalité, même contexte, même souffrance.

En ce sens, Paris-Roubaix refuse d’entrer dans le 21e siècle, et c’est pour cela qu’on l’adore! À quelque part, cette course garantit le spectacle: toujours difficile, toujours imprévisible, toujours ingrate, toujours un champion qui gagne aussi…

Vivement dimanche!

On annonce beau et chaud durant la course, mais ça demeurera parfois compliqué car le temps pluvieux des derniers jours aura laissé des flaques d’eau, des ornières, de la boue. Malgré cela, la course sera probablement une sélection par l’avant, plutôt que par l’arrière. À ce petit jeu, la Quick Step et la force de son collectif sera avantagée.

Au menu de Messieurs les coureurs pour cette 116e édition de la Reine des Classiques, 257 kms entre Compiègne et Roubaix, sur le célèbre vélodrome. On compte pas moins de 29 secteurs pavés d’une longueur variant entre 300m (secteur Roubaix, dans le dernier km) et 3700m (secteurs de Saint-Python et Hornaing). Les plus célèbres secteurs pavés sont évidemment la trouée d’Arenberg au km 160, véritable entrée dans le “final” de la course, Mons-en-Pévèle (km 210) et le Carrefour de l’Arbre (km 240). C’est habituellement là que la course se joue.

Les favoris

Un nom se dégage bien sûr: Niki Terpstra. Le vainqueur du Tour des Flandres a les jambes en ce moment et a déjà remporté Paris-Roubaix. C’est l’homme à battre! Attention à lui si jamais il devait protéger un de ses équipiers devant: son contre sera redoutable en cas de regroupement général. Parmi ses équipiers pouvant aussi d’imposer, Philippe Gilbert bien sûr, mais aussi Yves Lampaert et Sdenek Stybar. Ouf!

Vainqueur l’an dernier, Greg Van Avermaet n’a pas beaucoup gagné cette saison et il aura le couteau entre les dents, c’est certain.

Peter Sagan voudra lui-aussi gagner une course à la hauteur de sa stature dans le peloton. Moins bien que les dernières années, il a aussi la “pancarte dans le dos”, lui donnant peu de marge de manoeuvre. Je pense que ca sera compliqué pour lui dimanche prochain.

Attention à Mads Pedersen, qui nous a tous surpris dimanche dernier sur le Ronde. On ne connait pas ses limites! Il n’a aucune pression, c’est un outsider et à lui d’en profiter.

Sep VanMarcke, Alexandr Kristoff, Olivier Naesen, Arnaud Demare (qui sera remonté par Marc Madiot!), Michael Valgren et Edvald Boasson Hagen sont d’autres coureurs qui, dans un bon jour, peuvent s’imposer selon moi.

Outre Pedersen, l’invité surprise est également le triple champion du monde de cyclocross, Wout Van Aert. Sur une course comme Paris-Roubaix, ses talents d‘équilibriste sur des surfaces grasses pourraient bien le servir, et il a récemment prouvé avoir de très bonnes jambes. Un champion du monde de cyclo-cross vainqueur de Paris-Roubaix, ca aurait de la gueule et ca ne s’est pas vu depuis… Roger de Vlaeminck en 1975!

Les Québécois

Ils sont deux au départ, soit Hugo Houle (Astana) et Antoine Duchesne (Groupama-FDJ). Je pense qu’ils voudront tous deux s’illustrer car ils ont de bonnes jambes en ce moment, mais devront surtout respecter les consignes d‘équipe. Espérons qu’ils pourront se montrer!

Les vidéos

La bande annonce officielle est ici.

Paris-Roubaix pour les nuls, c’est ici.

La bande annonce de l‘équipe Groupama-FDJ.

Interview d’avant-course avec Niki Terpstra.

Interview d’avant-course avec Philippe Gilbert.

Reconnaissance d’avant-course avec Peter Sagan.

4 Commentaires

  1. lbi
    Soumis le 9 avril 2018 à 12:55 | Permalien

    Les français propres sont à la rue dans les grands tours depuis 20 ans, dans les grandes classiques aussi. Vayer a tweeté que PR serait encore gagné par la cortisone, point! La mapei n’a pas gagné hier, le spectacle continue…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  2. legafmm
    Soumis le 9 avril 2018 à 5:33 | Permalien

    Ibi, Sagan est français, sa maman c’est Françoise Sagan, pff

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  3. Wolber
    Soumis le 9 avril 2018 à 11:15 | Permalien

    Il etait fort Sagan.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  4. lbi
    Soumis le 9 avril 2018 à 8:38 | Permalien

    Je t’ai mis un pouce vert même si c’est presque du ruquier 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!