Liège-Bastogne-Liège

Dimanche, grande messe du vélo en Belgique avec la 94e édition (!!!) de Liège-Bastogne-Liège, aussi surnommée "La Doyenne" tout simplement parce que c’est la plus vieille Classique du calendrier ; sa première édition fut courue en… 1892.

Au programme des coureurs, 261 kms à parcourir entre Ans et Liège, avec 12 côtes, 12 "patates" au programme dont les plus célèbres sont toutes dans le final: Stockeu (km 179), la Haute-Levée (km 184), la Redoute (km 227), Sprimont (232)  et Saint-Nicolas (km 256).

Les favoris sont évidemment les mêmes qu’à l’Amstel et la Flèche, à quelques nuances près. Kim Kirchen et Damiano Cunego bien sûr, mais aussi les anciens vainqueurs Davide Rebellin et Alejandro Valverde, tout comme Franck et Andy Schleck auxquels il faut bien sûr ajouter Cadel Evans.

Les outsiders sont Paolo Bettini, dont on ne sait pas grand chose de la condition, Thomas DekkerRinaldo Nocentini, Jérome Pineau et Joaquim Rodriguez.

Le grand absent est évidemment Danilo DiLuca, vainqueur sortant. Tom Boonen, Stin Devolder ainsi que Sylvain Chavanel ne sont pas de la partie non plus.

La Flamme Rouge se mouille: Cadel Evans. Parce qu’il est resté sur sa faim mercredi…

13 Commentaires

  • Marten
    Soumis le 26 avril 2008 à 1:11 | Permalien

    Zerti a de la chance. Floris Goesinnen va participer à la Doyenne. L’occasion rêvée de marquer des points.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 26 avril 2008 à 2:12 | Permalien

    Bettini va nous prouver que deux semaines après s’être casser une côte, on peut gagner LBL!
    Ben oui ca se passera demain le 27/04/2008!
    Et là : »je voudrais adresser un message aux gens qui ne croient pas au cyclisme, aux cyniques, aux sceptiques. Je suis navré qu’ils ne croient pas au miracle, au rêve. Tant pis pour eux »
    Au cas ou on auraient oublié!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 26 avril 2008 à 11:59 | Permalien

    Pineau veut jouer « La gagne » à LBL. Franchement je reconnais son immense talent mais quand même je n’arrive pas à croire qu’il croit vraiment ce qu’il dit. Bettini avec ses petites côtes brisées me paraît effectivement un client autrement plus crédible et je mise sur lui. Cela dit comme je suis plutôt un « looser »…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ronald M
    Soumis le 27 avril 2008 à 12:33 | Permalien


    «je voudrais adresser un message aux gens qui ne croient pas au cyclisme, aux cyniques, aux sceptiques. Je suis navré qu’ils ne croient pas au miracle, au rêve. Tant pis pour eux »

    C’était bien dit, vraiment navrant pour eux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 27 avril 2008 à 1:02 | Permalien

    Personnellement, je ne sais pas ce que veut dire « croire au cyclisme », suis plutôt sceptique dans le cyclisme professionnel, ne crois pas être cynique, ne croit pas aux miracles, croit au rêve (je viens d’en faire un, je ne vous en livrerais pas la teneur, ce site est ouvert aux plus de 18 ans!), et ne crois pas en la parole de Lance Armstrong. Dont je crois qu’il possède d’immenses qualités. Et aussi le défaut de se dire navré pour les autres ad hominem.
    Et je crois plutôt en la victoire de Bettini qu’en celle de Pineau dans Liège-Bastogne-Liège. Et j’imagine que les raisons auxquelles j’y crois sont plus proches de celles de Roger13 que de celles de Bertrand Pivert, sans cynisme!
    Par ailleurs, je croyais beaucoup en Samuel Sanchez cette année, et l’ai choisi dans mon équipe pour le Pool. Qui peut me dire s’il est encore coureur professionnel ou s’il est arrêté pour une raison ou pour une autre?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • zerti
    Soumis le 27 avril 2008 à 1:19 | Permalien

    Goesinnen me rapportera surement mon deuxième point.

    Patrick, envoi la liste des coureurs dont tu as perdu la trace, ils sont surement dans mon équipe fantôme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 27 avril 2008 à 5:02 | Permalien

    Je faisais du quinzième degré!

    Sa simlple participation nous ramène plus de dix ans en arrière!

    Je ne crois pas au cyclisme pro miraculeux, je le trouve cynique, hypocrite et il ne me fait pas rêver!

    Il est le parfait reflet de notre société.

    Sur ce bonne course…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • David Villeneuve
    Soumis le 27 avril 2008 à 10:11 | Permalien

    Valverde!!!
    Je me rapproche de course en course de mes lunettes Louis-Garneau

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 29 avril 2008 à 12:52 | Permalien

    Je ne me souviens pas que Basso ait avoué quoi que ce soit. « Je reconnais », dit-il, avoir eu l’idée de me doper. Il a dit ça parce que son sang a été retrouvé chez Puerto. Franchement c’est un peu irritant de faire passer ce coureur pour un repenti.
    Je reconnais aux coureurs le droit de mentir pour sauver leur carrière, leur salaire, protéger leur famille. Je ne pense pas qu’ils prennent forcément les gens pour « des cons » à suivre cette statégie, ils exploitent les règles juridiques au maximum et à leur place je ferais peut être la même chose.

    Mais entre Basso (et même Millar) et Chiotti il n’y a rien à voir. L’un appartient au système et se doit d’être hypocrite pour trouver le meilleur compromis. L’autre est vraiment sincère et « rentre » dans le système au péril de ses intérêts. D’ailleurs on a bien vu que le milieu ne supportait pas ceux qui disent toute la vérité et la leur font payer très cher. Basso
    ne fait pas partie de ces héros. Il n’y a pas l’ombre de la franchise dans son attitude. Je suis étonné que la FR tombe dans ce piège tellement grossier. Mais encore une fois, malgré tout, je peux quand même comprendre la conduite de Basso et ne veut en aucun cas le lapider sur la place publique. Je dis qu’il ne faut pas mélanger les genres et il faut garder notre admiration pour les Chiotti, Christophe Bassons et….j’ai quand même peur d’en oublier un en écrivant la liste complète qui n’est pas très longue.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 29 avril 2008 à 1:22 | Permalien

    Il a quand même eu un sacré courage, Jörg Jaksche, qui vient de se faire proprement exclure de ce « milieu » quand Basso le réintègre (l’a-t-il jamais quitté?). Ceci dit, Basso a payé, et il paiera encore parce qu’on peut imaginer que sa carrière dans les grands tours et les grandes classiques est terminée. Epreuves qui ne sont plus dans le Pro Tour, si tant est qu’il existe encore et pour combien de temps. Doit-on lui appliquer une double peine?
    Au contraire de Jaksche, Basso continuera cependant de vivre du cyclisme, et d’assurer à sa famille un confort matériel et donc universitaire à ses enfants.
    Rappelons que Jörg Jaksche a dénoncé avec véhémence et précision une des plus grandes icônes du cyclisme propre, Jens Voigt, une idole en Allemagne, qu’il accuse ouvertement d’avoir carburé à l’EPO et de faire preuve d’une immense hypocrisie dans son discours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 29 avril 2008 à 5:00 | Permalien

    je pense que basso va être acceuillit les bras ouvert pas les organisateurs du giro, il est très populaire en italie, c’est la seule regle qui compte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ronald M
    Soumis le 30 avril 2008 à 1:58 | Permalien

    Admettez que Basso est aussi un coureur aux capacités très au-dessus de la moyenne des actuels outsiders.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 30 avril 2008 à 4:51 | Permalien

    Je pense que c’est probable, même si au contraire d’immenses potentiels comme Hinault, Lemond ou Ullrich, il n’a pas réalisé très jeune de très grosses performances.
    S’il est évident que le dopage sanguin a beaucoup plus modifié les hiérarchies que tous les autres dopages jusqu’à présent, il reste à mesurer la hauteur de cette modification. Certains comme Roger13 parlent carrément de bouleversement. Auquel cas on peut imaginer que Basso comme d’autres ait plus bénéficié de cet « apport ». Un coureur est un ensemble de capacités, essentiellement mais pas uniquement physiologiques. On peut imaginer qu’un coureur dont les capacités seraient plutôt faibles au niveau du transport d’oxygène, relativement à ses autres capacités, bénéficierait plus du dopage qu’un autre pour lequel ce serait le contraire. Le premier coureur serait « bien tombé » ou « mal tombé » selon l’époque où se déroule sa carrière.
    Pour revenir aux perceptions, je suis convaincu que le Tour 2006 aurait vu un duel Ullrich / Basso au-dessus du lot, Landis compris.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!