Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les brèves du milieu de semaine

1 – Souci pour l’équipe Astana de Lance Armstrong, Alberto Contador et Levi Leipheimer puisque les coureurs n’auraient pas été payés le mois dernier. Pour Armstrong, qui se contente de ses généreux revenus publicitaires et forfaitaires, ca ne change pas grand chose. Pour les autres, cela doit être assez inquiétant. Les sponsors principaux, tous Kazakhs, seraient en sérieuses difficultés financières. L’UCI menace de s’en mêler si la situation ne revient pas rapidement à la normale.

Y’a pas à dire, on peut compter sur la promptitude de l’UCI quant il s’agit de gros sous. En matière de dopage, c’est une autre histoire…

2 –  Le 11 mai prochain à Rome, Alessandro Valverde sera entendu par le CONI, l’UCI et maintenant l’AMA et la Fédé espagnole pour ses présumées relations avec le Dr. Fuentes et l’Affaire Puerto. Attendons la suite et espérons que les preuves soient enfin rendues publiques.

3 – Filippo Simeoni a rendu son maillot de champion d’Italie à la Fédé italienne pour protester contre le rejet de la candidature de son équipe, Ceramica Flaminia-Bossini Docce, pour le prochain Giro. Simeoni ne comprend pas la décision de Zomegnan, le directeur de la course, considérant que d’autres équipes continentales, espagnoles de surcroit (ISD et Xacobeo Galicia), ont été sélectionnées.

Simeoni ose avancer que Lance Armstrong aurait été mêlé à cette histoire, l’Américain ne voulant pas cotoyer le coureur italien avec qui il avait eu mailles à partir à la fin du Tour 2004. Armstrong n’apprécie pas tellement les gens intègres, que voulez-vous c’est comme ca.

Les récents propos de Zomegnan laissent croire qu’effectivement, Lance Armstrong est mêlé de près à cette histoire. Zomegnan a effet déclaré que Simeoni avait eu la chance, sur le dernier Milan SanRemo, de clarifier avec Armstrong l’incident du Tour 2004. Ne l’ayant pas fait et Lance Armstrong étant l’invité de marque de ce Giro, Simeoni en est donc exclu.

Cheap shot et je respecte les hommes intègres. Simeoni a tout mon respect.

4 – La FQSC a annoncé aujourd’hui le départ de Sylvain Richard, coordonnateur route, piste et paracyclisme ces dernières années. Je ne connais pas très bien Sylvain mais son travail m’a toujours apparu efficace, de grande qualité et totalement orienté vers les intérêts du cyclisme au Québec. Sylvain est intervenu à quelques occasions sur ce site, lorsque le sujet s’y prêtait et touchait de plus près les intérêts de la FQSC. Je le salue et lui souhaite bon succès dans ses nouveaux projets.

5 – Vincent Veilleux, c’est ce jeune coureur sympathique rencontré l’an dernier à l’occasion de ma participation au camp du Groupe Centrifuge en Virginie, alors qu’il y était guide. Parti en Angleterre cette saison, son équipe l’a récemment exclu de l’effectif des coureurs, pour une raison que j’ignore. Fort heureusement, Vincent a pu se trouver une nouvelle équipe, en Belgique cette fois, et je pense qu’il ne perd pas trop au change, les Belges en connaissant un rayon sur le cyclisme et les courses… Et puis, peut-être pourra-t-il rouler plus souvent avec d’autres québécois exilés en Belgique, notamment Simon Lambert-Lemay voire parfois… Dominique Rollin ?

6 – Intéressante rétrospective des succès américains sur le Giro. Ceux d’Andy Hampsten ont marqué ma jeunesse.

Partager

Précédent

Promenades du Parc de la Gatineau: une politique déplorable…

Suivant

Valverde – Pfannberger: deux rigolos de service

32 Commentaires

  1. Alphonse

    Valverde a peut-être couru sa dernière course, ou peut-être sera-ce ce week-end. Ne serait-ce pas énorme, dans la lutte anti-dopage?

    0
    0
  2. aplg

    un giro qui s’annonce un peu comme les jeux du cirque. il ne manque plus que sella et ricco. l’equipe de rebellin est autorisée à le remplacer, alors qu’il n’y a pas si longtemps elle aurait été recalée… un pas en avant, deux pas en arrière.

    0
    0
  3. alain39

    Astana est dans une drôle de situation et il serait fort amusant de voir cette équipe « radiée » par l’UCI ou à tout le moins suspendue et donc dans l’incapacité de participer au tdf.
    Une sorte de justice divine qui viendrait frapper cette équipe dirigée par un escroc au profit d’une dictature et embauchant des coureurs véreux.
    Sacrée UCI qui s’était opposée à la décision du tdf l’année dernière et qui cette année va peut être devoir faire la même chose.
    Pour Valverde cette histoire relève du comique de répétition. On sait parfaitement qu’il est impliqué jusqu’au cou ( comme tout le cyclisme espagnol) dans puerto et pourtant il n’est toujours pas sanctionné. Pire encore l’UCI avait pris sa défense et elle va devoir une fois encore se déjuger. Le summum de l’incompétence pour une instance en charge de ce sport.

    0
    0
  4. Roger13

    Alphonse je suis d’accord pour admettre que les actions de certains « minoritaires » contre le dopage produisent des effets importants mais lesquels ?
    Valverde peut bien être éliminé à juste titre pour dopage (et un autre favori peut bien être éliminé sur chute à un rond-point), un autre bien soigné pareillement ou mieux prendra la première place. Dans une bataille la victoire ne se mesure pas au nombre d’ennemis qui tombent mais au terrain qui sera finalement conquis. Qui fêtera sa victoire sur le podium à la fin ? La question est la !

    0
    0
  5. thoger 13

    pourquoi ne pas appeler cet article: « les nouvelles du milieu cette semaine »?

    0
    0
  6. Alphonse

    Je crois quand même que le nombre de têtes qui tombent a un effet dissuasif sur le comportement général du peloton, qui en devient plus sain. Après, il y a la mesure. Bien informé qui peut l’évaluer.

    En France, une commission présidentielle (car elles le sont toutes!)… présidée par l’ex-ange vert Dominique Rocheteau vient de proposer une peine d’un an de prison ferme à qui sifflera la marseillaise. De l’autre côté des Alpes, un dénommé Filippo Simeoni vient de faire un affront au drapeau en renonçant à porter le maillot de champion de son pays suite à la non-retenue de son équipe pour le Giro. Quelle sanction mérite-t-il?

    0
    0
  7. Alphonse

    Si Pivert lit encore la Flamme, je me permets d’évoquer le projet d’une grimpée commune de l’Alpe d’Huez pour ce printemps…

    0
    0
  8. aplg

    à propos de maillot, valverde s’est bien gardé de porter le sien. pauvre gain d’image pour le sponsor…
    et je pense que simeoni dans le contexte délétère du giro a tout à fait raison de réagir de cette manière. c’est un peu donquichottesque mais ça fait du bien.

    0
    0
  9. Bertrand

    Alphonse,

    Je suis toujours là. Et c’est avec plaisir que j’assiste à ton retour.
    Pour l’Alpe j’ai honte car je ne m’entraîne pas! Pour diverses raison pas toutes très glorieuses!
    C’est mon coté looser…
    Voici mon e-mail: PIVERT777@HOTMAIL.COM
    N’hésites pas car la simple lecture de tes postes me pousse à revenir sur un bon chemin!

    a+

    0
    0
  10. Roger13

    Alphonse a dit:
    « Je crois quand même que le nombre de têtes qui tombent a un effet dissuasif sur le comportement général du peloton, qui en devient plus sain. Après, il y a la mesure. Bien informé qui peut l’évaluer. »

    L’effet dissuasif est indéniable et élimine de la victoire les moins audacieux des tricheurs et ceux qui disposent des armes les moins dissimulables.
    Est-ce que le sixième du Tour est dopé ? Je ne le sais pas non plus. Je ne suis pas assez informé.
    (Du temps de Basson, je lui fais confiance, on pouvait quasiment répondre à cette question, c’est vrai)

    MAIS..
    Sur les gagnants des grandes épreuves je crois qu’on peu évaluer, pour l’instant, le résultat de la lutte à ZERO.

    C’est dommage pour la Marseillaise car c’est justement la version polyphonique (avec les sifflets) que je préférais.

    0
    0
  11. nikkos

    La Marseillaise, on ne risque pas de la siffler sur un podium de grande course cycliste 😉
    Sérieusement, la peine de prison c’est bien sûr disproportionné, on n’est pas en guerre quand même.
    Siffler un hymne, est-ce un mal français ? Certains le savent-ils ?

    0
    0
  12. alain39

    Astana c’est fini.
    Les instances locales sont plus que pessimistes et en toute logique l’équipe devrait perdre sa licence.
    De son côté comme par enchantement Armstrong parle de créer sa propre équipe très certainement avec Bruyneel qui est le détenteur de la licence UCI.
    La boucle est bouclée reste à Armstrong et Bruyneel de trouver les sponsors.
    Le retour d’Armstrong commence a prendre toute sa mesure, car il est évident que les difficultés financières de Astana ne sont pas nouvelles et que ce plan B est depuis longtemps dans les cartons de nos 2 compères.
    Ceci explique la volonté de Armstrong de participer au giro histoire d’occuper les médias et donc de rabattre des sponsors.
    Il va être difficile de boucler le financement de cette équipe compte tenu des salaires et de toute la logistique qu’elle nécessite.
    Par ailleurs, la nouvelle équipe devra apporetr des garanties financières et sportives et tout ceci doit se faire en moins de 2 mois.
    Donc peut être une bonne nouvelle se profile à l’horizon avec un tdf sans Bruyneel, Arsmtrong, Contador. Ce serait merveilleux et tellement juste.
    Ceci confirmerait que pour continuer à tricher il faudra alors aller dans des équipes peu sécurisées financièrement et ce avec les riques que celà fait courir.
    depuis le début je ne pouvais m’expliquer comment Astana pouvait s’offrir une telle équipe. Eh bien en faisant du Madoff.

    0
    0
  13. Et pour reparler dopage, aujourd’hui on apprend que Pfannberger a été contrôlé positif ! Un escroc en moins.

    0
    0
  14. Au fait au cas où tu ne l’aurais pas su, la Flamme Rouge est l’objet d’une brève chez Cyclismag, à propos de la randonnée avec Landis 😉

    0
    0
  15. Lionel

    Valverde a decide de porter plainte contre le CONI !!!

    http://fr.news.yahoo.com/3/20090506/tsp-cyclisme-dopage-valverde-7fb43cc.html

    « Valverde estime que cette affaire doit relever de la Fédération cycliste espagnole. »
    La seule capable d’enterrer l’affaire ???? 😉

    0
    0
  16. JOCE

    SIMEONI? CHAPEAU! Et il ne serait pas étonnant qu’ARMSTRONG soit derrière cette affaire, cela sens mauvais.
    VALVERDE? je suis tellement admiratif de son punch et de son panache qu’en lire du mal m’énerve un peu, je crois qu’il faudrait couper la tete de beaucoup de coursier pour vraiment assainir le milieu, et je pense que s’il a fait des bétises, ce n’est plus le cas aujourd’hui, ou du moins elle sont mesurées, je préfererait lire des médisances sur les SAXO et RIIS, sur les ASTANA en priorités qui à mon avis prennent VALVERDE(et bcp d’autres) pour un enfant de coeur…

    0
    0
  17. Roger13

    Ben oui Lionel si Valverde montre aujourd’hui son « vrai » niveau, il est quand même très fort et je pense qu’il est très doué mais ça ne suffit plus pour gagner.

    0
    0
  18. Marco

    A Alain 39

    Cher Alain, tes posts, remplis de certitudes mais aussi de clichés, m’enchantent….

    Sérieusement, tes poncifs deviennent lassants…

    Ce que tu dis, tout le monde le sait…

    Encore une fois, tu as le choix de ne plus t’interesser au cyclisme et de passer à autre chose…

    Ne t’en déplaise :

    ASTANA sera présent sur le Tour
    ARMSTRONG est un FUORICLASSE.
    Le dopage est intégré par le Public.
    Personne dans le milieu ne t’a proposé de devenir commentateur ou chroniqueur sur le Tour.. Heureusement d’ailleurs, car tu n’aurais rien eu à dire après avoir déballé, dès le prologue, tes théories tellement évidentes sur le dopage sanguin et ses conséquences, avec des références aux années 70 et 80, maintenant dépassées….

    0
    0
  19. Thierry Lemaire

    @ Marco
    Ben moi je préfèrerais Alain39 aux commentaires plutôt que Thierry Adam 🙂

    0
    0
  20. Marmotte

    Alain exprime un point de vue dont le fond est intéressant.

    C’est la forme qui manque (probablement volontairement) de subtilité, pour créer un effet. Ça semble d’ailleurs fonctionner parce qu’on en parle.

    Personnellement, ce genre de figures de style ne m’impressionne pas. Comparer Astana à « Madoff », ou à une « équipe dirigée par un escroc au profit d’une dictature et embauchant des coureurs véreux », ça manque un peu de nuance. C’est plus facile de tirer fort que de tirer avec précision.

    0
    0
  21. Marmotte

    Ceci dit, Alain a probablement vu juste : je doute que ç’ait été le plan initial (Armstrong-Bruyneel avaient-ils prévu la crise financière avant tout le monde ? Je ne pense pas…), mais avec les difficultés financières d’Astana et les nouveaux plans de Lance, sans compter son équipe de développement avec Phinney, on voit venir gros comme le bras la nouvelle équipe pro.

    Et soyez assurés que Lance n’aura pas besoin de chercher loin les commandites (déjà ses commanditaires personnels et sa fondation seraient presque suffisants pour assurer le budget d’une équipe).

    De plus, il ne faut pas oublier le retour potentiel de Vino qui sera libéré de sa suspension après le Tour et le problème qu’il pose à l’équipe : tant qu’Astana sera le nom de l’équipe et que les commanditaires seront du pays de Vino, il y aura une énorme pression sur Astana pour le reprendre et le faire courir, ce qui n’est vraiment pas à l’avantage de l’équipe, qui pourrait se voir refuser l’accès à des courses sous ce prétexte.

    Oui, Astana sent la fin à plein nez, mais comme le dit Marco, probablement pas avant un dernier Tour de France. Et peut-être pas vraiment la fin, ce sera peut-être la transition vers l’équipe de Lance…

    0
    0
  22. Tiphaine

    Quelle pieuvre ce mec !
    Chapeau Simeoni !!!
    La voilà toute trouvée l’équipe perso d’Armstrong !!! Comme ses « déclaration d’intention » tombaient à point, comme par enchantement dites-donc !
    Valverde à lui seul est la preuve roulante que la lutte anti-dopage n’aboutit A RIEN ! Strictement R-I-E-N !!! Qu’on se le dise. Eh oui, c’est donquichottesque… Peut-être même que c’est Armstrong (en plus de l’Etat Spanish) qui est derrière tout ça, disons, qui apporte son soutien de poids (?). Tout est possible, tout est imaginable.

    Moi la Marseillaise que je préfère c’est la version actualisée (cf. manifestations & défilés du 1er Mai), sur les paroles de « Casse-toi pauv’con ! ». C’est à la fois simple à retenir et percutant…

    0
    0
  23. alain39

    Je concède avoir un faible pour la provocation histoire de créer une réaction chez les lecteurs. Aussi le style de mes posts peut être selon le cas un peu ironique sarccastique et provocateur.
    Par ailleurs, il est évident qu’en parlant du dopage le risque de se répéter est évident et malheureusement c’est le fait de l’actualité qui nous ramène toutes les semaines sont lot de coureurs dopés et une affaire puerto non résolue après 3 ans d’instruction.
    Si celà gène des lecteurs je m’en excuse, ceci étant ce blog est ouvert à tous et si certains des lecteurs se lassent de mes commentaires c’est leur droit le plus strict et je ne m’en offusque pas.
    Ceci étant mon drnier post n’était pas si excesif que celà et surtout concernant mon affirmation sur la dictature au Kazakhstan je tiens à apporter un élément de reflexion à savoir les pouvoirs du président, lequel a le droit de proposer des amendements à la Constitution ;nommer et destituer les membres du gouvernement ; dissoudre le Parlement ;
    proposer des référendums ; nommer et destituer les gouverneurs des régions (oblystar) et des villes d’Astana et d’Almaty.
    Pour le reste notamment sur la probité des coureurs je vous laisse seuls juge mais pour ma part je maintiens mes affirmations. La liste des coureurs mêlés à des cas de dopage comporte presque 10 noms (Vino, Kloden, Armstrong, Contador, Kasheshkin notamment). Excusez du peu. Oui ce sont bien des coureurs véreux au sens du Larousse.
    Enfin, je maintiens que ASTANA ne sera pas au départ du tdf faute de disposer de la garantie de 2 millions de $ à présenter à l’UCI. Ceci n’est pas péremptoire mais seulement basé sur les annonces faites par la fédération cycliste du pays. Sauf à trouver un nouveau sponsor dans le court délai qui reste avant le tdf et obtenir (selon le montage en reprise ou non de la structure existante)le transfert de licence UCI.
    Enfin je confirme que je regrette le cyclisme d’avant le dopage sanguin quitte à passer pour un has been.
    Je suis libre de considérer que ce cyclisme était plus sain en ce sens que les coureurs les plus doués de leur génération arrivaient à gagner et que le dopage venait seulement « truquer » à la marge les résultats sportifs.
    J’accepte que l’on puisse penser le contraire et loin de moi l’idée de tenter de blesser inutilement les lecteurs contradicteurs.
    Ce blog est un espace de liberté et à chacun de savoir l’utiliser au mieux afin que chacun y trouve son compte.

    0
    0
  24. Roger13

    On est beaucoup à penser et à comprendre que le cyclisme des années 80 connaissait le dopage mais préservait plus ou moins la hiérarchie des talents et que la médecine moderne à changé qualitativement le problème.

    Je trouve Laurent vraiment trop prudent pour préserver encore l’ombre d’un doute sur le dopage de Valverde.

    La lutte anti-dopage a fait tomber beaucoup de coureurs dont certains « grands » noms, en ce sens elle a produit des effets. Je pense par contre qu’elle n’a jamais permis à un coureur propre de s’imposer dans une très grande épreuve. En ce sens je rejoins Tiphaine pour parler de résultats nuls (pour l’instant).

    0
    0
  25. Tiphaine

    … Surtout que le coureur incriminé est mis au ban de la société cycliste, mais personne d’autre à part lui !!! Il s’est dopé tout seul le petit coco, c’est vrai hein, nous dans l’encadrement on n’était mais alors, pas du tout au courant, on ne se doutait de rien… Et hop ! tout ce petit monde continue son petit bonhomme de chemin dans le milieu, et le « pauvre » (j’en viens presque à avoir pitié de ce ridicule dindon de la farce)trinque injustement tout seul dans son coin (pour la plupart, parce qu’il y a deux poids deux mesures). Bref tout le réseau derrière le coureur reste « ininquiété », et recommence, recommence, recommence, recom… Antoine Vayer à raison quand il déclare que si on voulait, le dopage dans le cyclisme serait éradiqué en 6 mois top chrono, seulement il n’y a pas de réelle volonté, tout n’est que marketing et communication.
    Rebellin & tutti quanti peuvent bien tomber pour dopage, ça reste anecdotique, cette « lutte anti-dopage » c’est du foin, un écran de fumée, à la tête du client ; à la rigueur je pourrais retrouver un brin de foi si Armstrong est mis hors d’état de nuire, clairement démasqué. Mais ce ne sera pas. Avec ce retour dans les pelotons il fait la belle nique qui soit à une lutte anti-dopage complètement impuissante.

    0
    0
  26. Tiphaine

    « la PLUS belle nique qui soit… »

    0
    0
  27. Alphonse

    Je crois moi qu’Antoine Vayer a raison, quand il dit que la volonté manque (mais elle n’est pas inexistante), et malheureusement tort. Je crois moi que rien ne pourrait « éradiquer » le dopage.
    Y-a-t-il seulement quelque chose que l’on peut éradiquer, mot dont l’existence traduit la prétention humaine. On parle parfois de l’éradication de la variole, j’avoue mon ignorance mais pas mes doutes sur le sujet.

    0
    0
  28. Tiphaine

    Bon OK pour « éradiquer ». Mais entre le recours massif du dopage tel qu’on le constate et « l’éradication » = « zero dopage », l’idéal serait quand même que le dopage dans le peloton devienne… anecdotique.

    0
    0
  29. Tiphaine

    … le vaccin « anti-dopage » reste à inveter ! :O)

    0
    0
  30. Alphonse

    On est donc bien d’accord, le curseur du niveau de dopage se déplace en fonction directe de la volonté de la société de le combattre, sans jamais atteindre ni un extrême ni l’autre.
    Tout renoncement suite au dégout causé par le constat d’un niveau toujours élevé ne conduit qu’à une augmentation du dopage (et à toute situation on peut faire pire), tôt ou tard suivie d’une reprise en main d’autant plus difficile de la lutte.
    C’est comme la lutte des classes, présente partout et en tout temps, très apparente actuellement en France où une classe est en train d’écraser les autres du fait de leurs propres renoncements. Le chantier que va laisser la politique actuelle (depuis nombre d’années, je ne chiffre pas, volontairement) en découragera plus d’un parmi les vieilles générations dont je fait partie. Mais viendront des plus jeunes qui apporteront leur énergie…

    0
    0
  31. Roger13

    A mon sens le fait qu’un vainqueur d’une grande épreuve doive obligatoirement se doper constitue un extrême.
    Bien sûr on peut toujours imaginer pire. S’il existe un espace permettant à des coureurs doués d’exercer leur profession « sainement » en restant anonyme, c’est déjà un résultat que je reconnais. Même si l’existence de cette configuration (probable aujourd’hui) reste à démontrer. On est certain de rien. Il faudrait demander à Basson ce qu’il en pense.

    0
    0
  32. Tiphaine

    Pour ce qui concerne le cyclisme, je suis d’ores et déjà découragée… Je dois faire partie des vieilles générations 🙂

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.