Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Ventoux, sommet de la folie

Je me suis farci le livre Tour de France – Le Ventoux, sommet de la folie publié par L’Équipe cette année.

Un mot résume le livre: bof.

Des histoires archi-connues. Des photos archi-vues. Un texte accompagnateur court, pauvre, banal, dans la rectitude et la langue de bois, même lorsqu’il est question du décès de Tom Simpson sur lequel on apprendra rien de plus.

Le livre se divise en un peu plus d’une dizaine de sections, chacune d’elle étant titrée du nom des coureurs qui ont laissé leur marque sur le Géant de Provence: Lance Armstrong, Louison Bobet, Charly Gaul, Ferdi Kubler, Lucien Lazaridès, Eddy Merckx, Eros Poli, Raymond Poulidor, Jean-François Bernard, Jean Robic, Tom Simpson, Bernard Thévenet et… Richard Virenque.

Ce livre m’a donc beaucoup déçu. À ranger dans la catégorie "beaux livres" qui n’ont d’autres fonctions que de faire joli dans une bibliothèque du salon.

Seule section un peu intéressante, celle intitulée "Le Ventoux et les journalistes de L’Équipe" où on peut découvrir comment la montagne provencale a inspiré certains des plus célèbres journalistes cyclistes. On apprendra aussi, dans la section "Une folie bien ordonnée" quelques records démesurés du Ventoux, notamment ceux de Stéphane Rubio (11 ascensions en 24h à partir de Malaucène) et de Jean-Pascal Roux (11 ascensions en 24h à partir de Bédoin).

On dit que le vent fait partie de la légende du Ventoux. Les 111 pages de ce livre ont au moins ceci en commun avec le Ventoux : du vent, beaucoup de vent !

Partager

Précédent

Les brèves du début de semaine

Suivant

Quelques nouvelles sur la scène du cyclisme québécois et canadien

  1. toutouille26

    l’auteur principal a t il un nom? qu’on s’amuse un peu!
    lol ptdr hihihi
    c’est l’équipe, de bras cassés
    on en a assez dit sur elle
    en plus t’as pas trouvé le livre passionnant, c’est moins drole
    peut etre que tu n’ose plus dire qu’un livre est passionnant maintenant!

    0
    0
  2. Vinnnch

    L’Equipe est devenue une caricature de ce que le journalisme ne doit pas être.
    Creux.
    Bien-pensant.
    Populiste.
    Avec jamais aucune remise en cause quand il est avéré qu’ils ont eu tort.
    Toujours du coté du pouvoir, qu’il soit financier ou politique.

    A éviter absolument…

    0
    0
  3. thomalphonse

    oui il arrivait à mon pere de l’acheter en vacances, ça servait pour caler la table, vu que les tables de camping ne sont jamais droites

    0
    0
  4. Fillion Patrick

    Cher Laurent, cher cousin du Québec,

    Puisque je suis l’auteur des textes de cet ouvrage que vous vilipendez, je souhaite vous indiquer que nous n’avons pas cherché à faire autre chose qu’un « beau livre » (ce qui est une des specialités des éditions de « L’Equipe » avec les ouvrages de référence). Pour le reste, libre à vous de considérer que le style est « court, pauvre et banal ». Visiblement pour parvenir à éveiller votre intérêt, il faut vous proposer des textes pimentés de révélations scandaleuses. Ce n’était pas notre propos. Nous nous contentons d’aimer le sport sans forcément aller fouiller dans les coins sales. Heureusement, tous les Français n’ont pas votre connaissance encyclopédique du cyclisme, de celui qui sait tout et qui a tout vu. Le livre est déjà épuisé. Nous allons donc devoir le rééditer. Heureusement, tous les Européens ne sont pas aussi blasés que vous, puisque plusieurs éditeurs nous ont racheté les droits pour le publier dans la langue de leur pays. Je me réjouis de pouvoir vous faire faire des économies l’été prochain. Nous préparons un livre exactement dans le même esprit sur un autre col empunté régulièrement par le Tour de France. Celui-là, vous n’aurez donc pas besoin de vous le farcir.
    Bien cordialemenr quand même.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.