Le Tour de l’actualité

Quelques nouvelles qui ont retenu mon attention au cours des derniers jours:

1 – Toujours en rade. Le problème de l’ordinateur n’est toujours pas réglé, La Flamme Rouge fonctionnera encore sous respirateur pour une autre semaine en attendant le retour à la normale. Merci à tous de votre compréhension.

2 – Chrono des nations. Troisième victoire consécutive de Tony Martin qui réussit sa fin de saison et se porte comme LE grand spécialiste des chronos, n’en déplaise à Bradley Wiggins et Fabian Cancellara qui apparaissent plus que jamais appartenir à une autre génération en phase d‘être doublée. Martin s’impose sur les 57 km en une heure 10 minutes, 14 petites secondes devant un excellent Gustav Larsson chez IAM Cycling qu’on n’attendait pas à ce niveau. Chavanel complète le podium.

3 – Dominique Rollin. On apprenait il y a quelques jours que le renouvellement de son contrat à la FdJ posait problème, l‘équipe de Marc Madiot ayant complété son recrutement pour 2014 sans le coureur québécois. Si tout espoir ne semble pas perdu, la situation s’est drôlement compliquée pour Rollin compte tenu du marché difficile engendré par la cessation de nombreuses équipes pro et World Tour, en premier lieu Euskaltel et Vacansoleil.

Je ne connais pas Dominique Rollin, je ne lui ai jamais parlé, mais j’ai toujours bien aimé ce coureur puissant, efficace en particulier sous des météos peu clémentes. J’ai toujours écrit sur ces pages que Rollin pouvait gagner de grandes courses, surtout les Flandriennes et en particulier Paris-Roubaix qui convient parfaitement au type de coureur qu’il est. À la lecture de la situation récente, une situation qui a surpris même le principal intéressé, j‘éprouve colère et déception, estimant que ce coureur a tout à fait sa place au sein du WorldTour. Mais voilà, j’estime aussi que Rollin a trop joué la carte du collectif ces trois dernières années, s’oubliant trop souvent pour le bien de certains leaders qui n’ont pas toujours su concrétiser. Du coup, Rollin a peu gagné, Rollin s’est peu glissé dans des échappées et aujourd’hui, une partie importante du monde qui l’entoure a oublié de quoi il est capable sur le vélo. L’histoire du porteur d’eau laissé pour compte à un moment donné est pourtant classique dans le vélo professionnel…

Je souhaite évidemment à Dominique la meilleure des chances dans les prochains jours pour voir son contrat être reconduit au sein du WorldTour. Je lui souhaite surtout de penser un peu plus à lui au cours des prochains mois, de retrouver rapidement le goût des échappées, le goût de la victoire, le goût d‘être devant et non plus derrière à tirer le peloton en entier sans pour autant voir ses leaders concrétiser dans le final.

Quoi qu’il en soit, avec la retraite de David Veilleux et l’incertitude entourant le devenir de François Parisien et Dominique Rollin, c’est une intersaison difficile pour les coureurs québécois en WorldTour. On pourra cependant compter sur la présence, en 2014, de Hugo Houle chez AG2R La Mondiale et de Guillaume Boivin chez Cannondale dont les contrats ont été reconduits.

4 – Chris Froome nommé “Flandrien international de l’année”. Décidemment, y’a des choses qui m‘échappent dans le cyclisme… surtout que l’intéressé lui-même affirme redouter les pavés!

5 – C’est un des grands dossiers du mandat de Brian Cookson selon moi au cours des 4 prochaines années: relancer le cyclisme féminin. Cet article nous informe qu’en France, le cyclisme professionnel féminin est au plus mal.

La solution? Il faut une locomotive, et cette locomotive ne peut être selon moi que la renaissance du Tour de France féminin qui permettrait au public de s’intéresser et de connaître les athlètes féminines en cyclisme sur route. Pourquoi ne pas penser (et négocier avec ASO!) à un Tour de France féminin sur une portion de l‘étape des hommes et disputé 24h avant ces derniers? Le public aurait deux raisons de se déplacer, des comparaisons pourraient être établies sur les temps d’ascension des cols, la couverture télé ne serait pas tellement plus chère, bref, ce serait une belle solution permettant de créer un levier de développement.

6 – Tour de France 2014. Le parcours sera dévoilé cette semaine, comme d’habitude. En attendant, l’excellent site Velowire nous propose le parcours probable, sur la base d’une enquête détaillée. L’an prochain encore, malheureusement, le Tour de France ne fera pas vraiment dans l’inovation comme on peut le voir sur le Giro ou la Vuelta. Il est probable que le parcours demeure classique, un départ d’Angleterre, un détour par l’Est de la France, notamment la Lorraine puis Besançon, puis les Alpes sans grande étape, puis les Pyrénées jusque l’avant dernier jour, question d’entretenir un pseudo suspense.

On se languit d’un peu d’inovation! À quand le retour du Puy de Dôme? À quand de nouvelles ascensions difficiles, étroites, ou bien placées? À quand un parcours novateur, déstabilisant?

7 – Paris-Tours. L‘épreuve a été gagnée au sprint par John Degenkolb. Pour ceux qui connaissent l’histoire du cyclisme et des photos des épreuves, en voici une de circonstance qui nous ramène à la fréquente condition des coureurs cyclistes d’une certaine époque, ces hommes issus et étant demeurés près de la terre. Ceci étant dit, un peu de chasse puis des problèmes informatiques m’ont laissé deux semaines durant sans aucune activité cycliste, et un court test hier après-midi m’a laissé croire que j’ai regressé de six mois… Misère, la reprise s’annonce difficile!

IMG_0144

11 Commentaires

  1. Tille Micaël
    Soumis le 21 octobre 2013 à 2:19 | Permalien

    Pour le retour au Puy-de-Dôme ce n’est plus possible, la route a été supprimée et remplacée par un funiculaire à crémaillère depuis 2012

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  2. Soumis le 21 octobre 2013 à 2:46 | Permalien

    Heureux de retrouver LFR au petit matin avant de commencer ma journee…tant que je verse pas mon cafe sur mon ordi….

    Cyclisme Feminin: c’ est un cyclisme rafraichissant, actif, les courses feminines du niveau regional a l’international sont captivantes a suivre, il y a de la bataille et ne sont pas bloquees comme les masculines…aussi les filles friment moins que beaucoup de mecs, elles se battent. Le TdF en feminin: il me semble qu’ASO a rejete l’idee sur une proposition dernierement. Un bon site francais, un peu trop bretonnant mais qui a le merite d’exister et tres complet sur le sujet
    http://cyclismefeminin.over-blog.com/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. Soumis le 21 octobre 2013 à 4:39 | Permalien

    Le cyclisme féminin ferait pourtant le plus grand bien au cyclisme que l’on nous présente en général en amenant comme le souligne Jean-Michel, un peu de rafraîchissement… C’est déjà en train de changer dans certains sports où les médias s’intéressent désormais aux filles de bien plus prêt, y voyant un moyen supplémentaire de ressources… et le cyclisme féminin (sur route) y viendra (reviendra) certainement. Chose importante me semble t-il, le rôle des femmes dans la société comme dans le sport a bien évolué, même s’il reste encore du chemin à parcourir… Même si la télé ne s’intéresse pas trop à certains sports féminins, les filles elles-même n’ont fort heureusement pas attendu après cela pour s’émanciper et pratiquer les sports qu’elles aiment.
    En ce qui concerne le parcours du Tour, tu évoques Laurent le Puy-de-Dôme. L’occasion de revoir les coureurs du Tour gravir à nouveau notre volcan était belle cette année avec un anniversaire historique, 1964-2014, les 50 ans du fameux duel Anquetil-Poulidor sur les pentes du géant des Dômes. Mais il semble que des décisions qui nous échappent et que le train touristique à crémaillère aient eu raison de cette possible très belle étape… qui aurait pu d’ailleurs être une épreuve individuelle chronométrée ! Ce qui m’échappe la-dedans, c’est que le Tour reste une formidable vitrine pour les sites touristiques et leur promotion, ce qui n’aurait pas fait de mal au Puy-de-Dôme et à son petit train qui a connu bien des déboires ces derniers temps. A moins que le secret ait été bien gardé jusque-là…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  4. Zboy
    Soumis le 21 octobre 2013 à 7:32 | Permalien

    Dans mon coin, pas question de rouler dans le bois ces temps ci, sous peine de me faire prendre pour un orignal blessé qui n’avance plus…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  5. Soumis le 21 octobre 2013 à 11:07 | Permalien

    Précision pour Tille Micaël, la route existe toujours sauf qu’elle est un peu moins large.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  6. schwartz patrick
    Soumis le 21 octobre 2013 à 11:48 | Permalien

    3) en ce qui concerne Dominique Rollin,il est vrai que
    si tu te lances dans le monde pro, de temps en
    temps il faut « performer », montrer que tu existes
    avec des résultats ou de très bonnes attitudes dans
    de grandes courses; tu peux être un très bon équi-
    pier, pratiquement personne ne te connait, tu ne
    passes pas à l’image…avec le nom qui va dessus!
    Gagner une étape du Tour et rester transparent pen-
    dant des années suffit souvent aux commentateurs
    pour « appuyer » sur la fonction « rappel ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Soumis le 21 octobre 2013 à 1:59 | Permalien

    Il me semble me souvenir d’une époque ou le Tour féminin avait lieu… le jour même que le Tour masculin. Elles partaient avant, avec des étapes plus courtes.

    A l’époque je vivais en France et il y avait un résumé de l’étape lors du Journal du Tour.
    C’était le temps du bon vieux duel Maria Canins – Janie Longo, vers 1986…

    A l’époque c’était possible.
    Mais plus aujourd’hui, évidemment.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  8. SLY
    Soumis le 21 octobre 2013 à 4:37 | Permalien

    En ce qui concerne le cyclisme féminin, pourquoi ne pas en faire un « laboratoire » pour explorer les nouvelles technologies et de d’autres formats de courses que plutôt simplement transposer le modèle masculin. Pourquoi ne pas créer une ligue à l’image des ligues de sports professionnels. Pourquoi ne pas copier certains aspect du NASCAR. Pourquoi ne pas en faire un produit à valeur ajoutée pour le cyclisme masculin.

    Par exemple, introduire les caméras sur vélo et casque, et pourquoi pas des micros pour en faire un « package » orienté vers la télévision et les sponsors. Et pourquoi ne pas ajouter plus de circuits tel Montréal et Québec et aussi des plus de critériums au calendrier, ces courses sont excitantes pour le spectateur et on y voit passer les cyclistes de nombreuses fois. Les critérium sont moins coûteux, nécessite une logistique moins grande et moins de bénévoles et sont plus facile et moins coûteux à présenter à la télé. En plus, ces circuits ou critériums pourraient se tenir en même temps (la veille) que les grands tours dans chacune des villes et des villages visités ou les courses d’un jour.

    Il faut innover !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  9. Soumis le 22 octobre 2013 à 7:52 | Permalien

    @ SLY
    Tu décris exactement l’ancienne Coupe du Monde cycliste féminine qui se tenait dans le Grand Montréal il y a quelques années.
    Mais finalement ca s’est arrêté. Il faudrait comprendre pourquoi.
    Les idées sont belles sur le papier mais pour les mettre en pratique, c’est plus compliqué.
    Il aurait fallu que Arsenault reprenne cette belle compétition mais il a préféré lancer les hommes.
    Là encore, on peut se demander pourquoi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  10. thierry mtl
    Soumis le 22 octobre 2013 à 6:33 | Permalien

    Dorel Industries announced on Tuesday that it had acquired a majority stake in the Cannondale Pro Cycling Team and Brixia Sports. The team has stopped sponsor negotiations with Oleg Tinkov and Tinkoff Credit Systems.

    Dorel, entreprise québécoise propriétaire des cycles Cannondale depuis qqs années, pourrait aussi permettre à certains québecois et canadiens de continuer leur carrière cycliste en Europe. Un peu de favoritisme patriotique serait le bienvenue.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Soumis le 22 octobre 2013 à 9:06 | Permalien

    Tdf 2014

    – un départ à Leeds
    – des pavés lors d’une étape
    – Froome et Wiggins possiblement roulant « ensemble »
    – Nibali qui va cibler l’épreuve
    – un clm de 50 km l’avant-denier jour

    ce n’est pas sans espoir .. 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!