Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Le Tour de l’actualité

Beaucoup de nouvelles à couvrir aujourd’hui dans ce Tour de l’actualité.

1 – Amstel: belle victoire de Roman Kreuziger chez SaxoBank, qui a su résister au retour du peloton dans les derniers hectomètres après s’être échappé dans le final. Pour Kreuziger, c’est une première grande victoire au plus haut niveau, une victoire qui a d’ailleurs tardé puisqu’il a déjà été annoncé comme un futur grand. À 26 ans cependant, rien n’est encore perdu!

Impossible cependant de ne pas rappeler les allégations à savoir que Kreuziger aurait été – et est peut-être encore – un client de Michele Ferrari, le sulfureux docteur italien pourtant banni à vie du sport cycliste pour avoir conduit au dopage de nombreux coureurs pro depuis 20 ans.

Les 2e et 3e place reviennent à Valverde et Gerrans. Un podium royal! Gilbert termine 5e après avoir giclé dans le Cauberg. Il lui a manqué ce petit plus pour résister quelques minutes supplémentaires à très haute intensité. Payez-vous les 20 premiers du classement: que du beau monde!

2 – Hesjedal, le retour. Les Ardennaises ont ceci d’intéressant qu’on y croise des coureurs les disputant parce qu’elles sont leur spécialité (Gilbert par exemple) et d’autres parce qu’ils préparent le Giro et viennent s’y tester.

À n’en pas douter, Hesjedal s’est testé en vue du Giro dimanche dernier en attaquant dans le final, bouchant un gros trou seul pour revenir sur le quatuor de chasse derrière Kreuziger. Il s’est présenté au pied du Cauberg dans le 2e groupe donc, et a ensuite monté à sa main. Il est clair qu’il était au tacquet avant d’aborder la montée finale! Il termine à la 26e place, 38 sec derrière le vainqueur, une excellente place qui a de quoi nous rassurer sur sa condition à 3 semaines du départ du Giro. Hesjedal: on target!

On verra désormais les favoris du Giro sur le Tour du Trentin, puis le Tour de Romandie. C’est notamment le programme de Bradley Wiggins pour peaufiner sa préparation.

3 – Bradley Wiggins justement. Le coureur britannique a reconnu ces jours derniers les Tre Cime di Lavaredo en préparation du Giro, son premier grand objectif de la saison.

Par ailleurs, je suis tombé sur ces deux très beaux reportages sur Bradley Wiggins. Le premier, particulièrement intéressant, est d’une durée de 1h06min et s’intitule Bradley Wiggins, A Year in Yellow. On y découvre l’homme, le champion, la situation familiale, l’abandon du père, l’humour et l’approche britannique, et on y découvre également les dessous de la crise du dernier Tour de France entre son équipier Froome et lui. Le 2e s’intitule Bradley Wiggins, A Very British Champion, nous permet de mieux saisir sa personnalité. Je vous les recommande chaudement pour mieux comprendre l’homme qu’il est. À regarder un vendredi ou un samedi soir, pour relaxer et passer une bonne soirée entre passionnés de cyclisme!

4 – Tro Bro Leon: impossible de ne pas souligner le triplé de la FDJ avec Mourey 1er, LeBon 2e et Geslin 3e. Impressionnant! Il faut se réjouir en particulier de la 2e place de LeBon, ce jeune coureur promis à un grand avenir et qui semble exploser cette année, après deux premières années difficiles au niveau professionnel.

5 – Dauphiné Libéré. Le parcours de la 65e édition a été dévoilé hier à Lyon. Il s’agit d’un parcours assez accidenté, qui fait un petit détour par la Suisse et qui permettra une répétition générale de certaines ascensions du Tour de France un peu plus tard, notamment ce passage au col de Sarenne et surtout la descente technique qui s’en suit, vers le barrage de Chambon. On y compte 3 arrivées au sommet, soit Valmorel, Superdévoluy et Risoul, ainsi qu’un chrono de 33 kms. En bref, un excellent test à trois semaines du début du Tour, mais je choisirais personnellement le Tour de Suisse cette année!

6 – Dopage et GW501516: l’ex-coureur cycliste Philippe Gaumont a récemment de nouveau parlé dopage en France, estimant que ce fléau existera toujours dans le cyclisme puisque les avantages sont considérables et que les tricheurs ont toujours plusieurs longueurs d’avance. Classique. Et je suis évidemment d’accord, mais ce ne sont évidemment pas des raisons pour baisser les bras.

Plus inquiétant cependant, cette nouvelle du Tour du Costa Rica où quatre coureurs de ce pays auraient été testés positifs au GW501516. Ce serait à ma connaissance la première fois, et cela confirmerait l’usage, dans le peloton pro, de cette substance pourtant très dangereuse à l’égard de la santé des athlètes.

7 – Flèche Wallonne: c’est mercredi. Le preview demain sur ce site! On annonce Sagan et Contador au départ, en plus de Gilbert. Ca sera intéressant! Purito Rodriguez est cependant incertain en raison de sa chute dans le final de l’Amstel dimanche dernier.

8 – Pneus de 23 ou 25mm de section? À lire, cet intéressant test et reportage déconstruisant des idées reçues. Je suis convaincu que nous verrons de plus en plus de coureurs rouler en 25mm au cours des prochaines années, le confort étant meilleur pour un rendement au moins équivalent aux pneus plus étroits.

Partager

Précédent

L’incroyable histoire de Jacques Anquetil

Suivant

77e Flèche Wallonne

11 Commentaires

  1. plasthmatic

    Quelle gymnastique, cette Amstel, même si pour cette édition il y a avait peut-être moins de véhicules sur les bas-côtés que l’année passée.
    Beaucoup trop de séparateurs pour Yoann Offredo ! Eh, sa chute m’a beaucoup impressionné, et « vraiment déçu pour lui » : goûter au bitume comme il l’a fait, c’est quelque chose, mais la frustration conséquente, ça n’a pas dû être rien non plus. Beau coureur, Yoann Offredo. Avec des accents d’intelligence, et donc d’indépendance dans le discours, ça c’est pas si fréquent …
    A propos de séparateurs, je ne sais pas si quelqu’un l’a déjà écrit ici, mais quand Cancellara a placé son démarrage à quelques trois kilomètres de l’arrivée je crois (il avait de bonnes raisons de ne pas être tranquille avec ce bon sprinter de Vanmarcke dans les pattes), il ne l’a pas fait n’importe où : Vanmarcke pédalait à ce moment-là complètement à droite de la chaussée ; Cancellara a giclé à gauche … juste avant le séparateur. S’il réussit son coup, ils se retrouvent chacun « bugne à bugne », comme dirait le Grand Absent, sur un ou deux hectomètres, et là, chacun ayant « à découper son air » par ses propres forces, pas impossible qu’il y parvenait, à finir seul sur le vélodrome. VanMarcke est passé à gauche du haricot. On ne saura jamais.

    0
    0
  2. Christian

    J’ai du mal à croire à cette victoire de Kreuziger… Résister comme il l’a fait à tout un peloton en furie (20km dans un groupe puis les 7 derniers km tout seul) puis perdre si peu de temps sur les favoris dans le Cauberg, ca me parait suspect.
    Enfin, je vois surement le mal partout…

    0
    0
  3. schwartz patrick

    non Christian, tu vois du mal parce qu’il y a du mal,
    c’est un réflexe évident et ne pas avoir de réflexe c’est faire preuve de naiveté … maintenant, il ne faut pas se rendre malade non plus, faut rester détaché en ne se prenant pas la tête, nous ne sommes
    plus des enfants devant l’arbre de Noêl !

    0
    0
  4. schwartz patrick

    Maintenant les pneus de 25 !!!
    Cà me fait bien rire, du temps des cadres acier on en
    était jusqu’à 18mm !, le 20 étant le plus courant …
    Après le 23 qui obtenait entière satisfaction , le 25, histoire de confort, il y en a qui finissent par avouer(quand même !) que le carbone, çà tape dur !!!rendement aussi bon (?)et aérodynamisme en progrès (?)
    Comme c’est bizarre l’éfficacité des service marketing
    Et du coup, en prévision du futur, ne pourrait on pas mettre du 28 ? Et la boucle serait bouclée, enfin la roue aurait tourné …

    0
    0
  5. thierry mtl

    Dans leurs entrevues, les rivaux de Hesjedal continuent de le considérer comme un outsider pour le prochain Giro. Ils le nomment du bout des lèvres, comme s’il étaient un peu obligé de le faire. Il faut dire que Hesjedal a été trop peu mis en évidence (et mis en marché) par son équipe (et son gérant) dans la dernière année. Il n’a pas su mettre sa victoire en valeur, même au Canada. Sa victoire semble encore considérée comme fortuite ou secondaire.

    Je notais en janvier (sur une photo d’équipe de Saxo) que Kreuziger ne m’avait jamais parut si mince. La minceur est payante.

    Au Costa Rica, les course de vélo (route et montagne) prennent beacoup de place dans la section sportive des journaux, juste derrière le foot. C’est quand même surprenant d’y voir un dopage dernier cri chez des coureurs « continentaux » qui ne bénéfidient surement pas des mêmes revenus que les coureurs de la SKY ou OPQS. C’est probablement que cette molécule est bien présente et accessible dans le milieu du cyclisme.

    0
    0
  6. Vincent C

    Michelin qui essaie de nous vendre leurs pneus « balloune » misère!

    Michelin on toujours eu des pneus 23mm balloune, jamais leur 23mm étaient réellement de 23mm.

    Michelin n’a jamais été bon dans les boyaux et ils nous parlent de confort…

    Vous voulez du confort? Mettez des tubes latex dans des Veloflex, confort assuré et en plus, vous ne risquez pas de vous pêter la margoulette avec les pneus Michelin qui sont affreux sous la pluie.

    0
    0
  7. schwartz patrick

    OK avec Vincent
    non seulement des « savonettes », mais fragiles aussi …
    Conti 4000s ou Schwalbe zx, no problems,rendement,
    confort, tenue de route et résistance à la crevaison!
    le pneu teuton, c’est le pneu qui tient bon !!! et depuis 15 ans déjà …

    0
    0
  8. Christian

    Je roule en michelin 25mm et j’aime assez ca.
    En outre, vu l’état apocalyptique des routes au Québec, je pense que c’est parfaitement adapté, surtout quand on roule tôt dans la saison et que soudainement on doit traverser un banc de neige (ce qui arrive immanquablement).

    Mais il est vrai que je ne fais pas de compétition.

    0
    0
  9. le matériel, le marketing… on voudrait en savoir plus (et ça nous change du dopage..).
    on lit par exemple que offredo n’était pas fan du dérailleur électrique ; il l’avait sur paris roubaix (d’où ses vélléités de changement de vélo).

    qui a testé ça, sur la flamme rouge ?

    0
    0
  10. schwartz patrick

    @ aplg
    je crois qu’Offrédo s’est retourné pour voir où en
    était Arnaud Démarre, malheureusement, boum …je suis
    bien triste, car supporter de ce coureur d’attaque et de talent …mais çà payera un jour .
    Pour ce qui est du dérailleur nucléaire :
    Pour ma part (comme déjà dit), je suis contre !
    plus lourd,plus moche,plus cher, moins « vert » et pas
    plus éfficace que le dérailleur à cable qui est arrivé
    à un fonctionnement « top »; objet 100% marketing, donc!

    0
    0
  11. Denis

    Concernant les pneus de 25mm; je n’ai plus mal au dos
    sur de longes sorties de plus de trois heures et à lire;

    http://translate.google.ca/translate?sl=auto&tl=fr&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&eotf=1&u=http://janheine.wordpress.com/2012/06/13/bicycle-quarterly-performance-of-tires/&act=url

    Denis Doyon

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.