Le Tour de l’actualité

Après quelques jours très occupés du côté du travail, retour au service plutôt normal sur La Flamme Rouge avec ce Tour de l’actualité.

1 – Mondiaux. Sans surprise compte tenu du parcours, l’Allemand Tony Martin a remporté hier le chrono des Mondiaux, devançant deux autres gros rouleurs soit Kiryenka (le champion défendant) et Castroviejo.

Pour Martin, il s’agit d’un 4e titre dans la discipline. Cette victoire lui permet de rejoindre Fabian Cancellara dans le livre d’histoire, avec 4 victoires chacun. L’Australien Michael Rogers a quant à lui trois titres à son palmarès.

Moyenne horaire: 53,65 km/h. Les spécialistes apprécieront car sur un parcours de 40 bornes, faut quand même le faire.

Les surprises? Rohan Dennis, « que » 6e à presque 1min30. Tom Dumoulin, 11e à 2 minutes.

Les Canadiens Hugo Houle et Ryan Roth sont à leur place selon moi, en 29e et 31e positions, à un peu plus de 3 minutes. Une belle performance considérant le niveau de ce chrono. Intéressant, les deux coureurs français engagés sur le chrono (Roy et LeBon) ont terminé tous deux derrière les Canadiens!

2 – Tony Martin. Le coureur Etixx serait attendu en 2017 au sein de l’équipe Katusha, qui deviendra Katusha-Alpecin. Il s’agit d’un des gros transferts de l’année avec celui de Contador (Trek), de Sagan (Bora), de Majka (Bora), de Kelderman (Giant), de Gilbert (Etixx), de Nibali (Bahrein-Merida), de Moser (Astana), de VanMarcke (Cannondale) et de Degenkolb (Trek).

3 – Tony Martin bis. Fait intéressant, c’est sur des pneus (24mm à l’avant et… 26mm à l’arrière) que l’Allemand a remporté ce chrono, les préférant aux boyaux. Le grand retour du pneu?

4 – Mondiaux bis. Ce qui me surprend, moi, c’est l’absence de… spectateurs sur le bord de la route, même dans les derniers 400m des épreuves. Payez-vous les images, vous verrez! Y’a presque personne, c’est dire l’intérêt que suscite ces Mondiaux pour le moment. Il faudra voir ce que ca donnera dimanche prochain avec l’épreuve sur route mais pour le moment, on ne peut pas conclure à un succès populaire dans cette région du monde. Reste à répondre à LA question: pourquoi diable l’UCI a-t-elle envoyé les Mondiaux de cyclisme dans cette région qui ne s’intéresse que peu à ce sport? Pour une raison évidente!

5 – Mondiaux re-bis. L’UCI a octroyé au Yorkshire, au Royaume-Uni, les Mondiaux de cyclisme 2019. Pour 2017 et 2018, ce sera d’abord la Norvège (Bergen) puis l’Autriche (Innsbruck). Considérant l’engouement populaire qu’avait suscité le Tour lorsqu’il est passé dans le Yorkshire il y a quelques années, ces Mondiaux 2019 devraient être un succès.

6 – Retraites. Ils sont nombreux à quitter le peloton en fin d’année: Fabian Cancellara, Ryder Hesjedal, Frank Schleck, Pierrick Fedrigo, Yaroslav Popovych, Joaquim Rodriguez, Johan Van Summeren et Jean-Christophe Peraud.

7 – Paris-Tours. Payez-vous les images de ce dernier kilomètre tout simplement superbe! Et encore un Colombien qui s’impose en Fernando Gaviria qui a surpris tout le monde en partant de très, très loin pour un sprinter comme lui. Magnifique! Gageons qui leur a fait le coup une fois, mais qu’il ne le fera pas deux fois… En attendant, bravo pour sa lucidité, pour avoir déjoué tout le monde dans ce final, alors qu’il était isolé. Les Français Demare, Bouhanni et Coquard ainsi que Mark Cavendish et sont les perdants du jour, rossés par ce Colombien de génie qui a osé partir de loin.

8 – Tour de France 2017. Son parcours sera dévoilé le 18 octobre prochain à Paris, et comme d’habitude l’excellent site Velowire a méticuleusement colligé des informations pour « prédire » avant la sortie le tracé probable. La marge d’erreur est habituellement très faible! En gros, cette 104e édition aura lieu du 1er au 23 juillet prochain et s’élancera de Dusseldorf en Allemagne avec un chrono individuel de 13 bornes.

Le tracé pourrait ensuite passer par Liège en Belgique, puis traverser les Vosges par Metz voire Vittel avec une arrivée possible à la Planche des Belles Filles, pour traverser ensuite la Bourgogne. On évoque alors un possible transfert vers les Pyrénées, qui seraient abordées avant les Alpes gardées pour la 3e semaine. Ce Tour pourrait donc compter deux transferts en avion au lieu d’un seul. À voir! Le dernier chrono aurait lieu la veille de l’arrivée à Marseille.

Il sera également intéressant de surveiller si les organisateurs céderont à la mode actuelle de raccourcir les étapes, ceci afin de tenter de les dynamiser.

9 – Giro 2017. Le tracé du Giro sera lui aussi dévoilé prochainement, le 25 octobre prochain. Ce sera un peu spécial pour le Giro l’an prochain puisqu’il s’agit de la… 100e édition. L’épreuve se déroulera du 5 au 28 mai prochain et s’élancera de la Sardaigne, pour remonter progressivement jusque dans les Dolomites au nord.

13 Commentaires

  • mica
    Soumis le 13 octobre 2016 à 1:43 | Permalien

    Des « championnats du monde » après les J.O. et après les championnats d’ Europe, le cyclisme est décidemment bien redondant, et tout cela se dilue et ne veut plus rien dire du tout! Notez que c’ est idem pour les « grands tours » : 3 épreuves de plus de 3 semaines chaqune, cela ne veut plus rien dire. Pour ce qui est du nombre de spectateurs, ce n’ est pas étonnant et c’ est bien dérisoire.
    Depuis une décennie, c’ est Cancellara et Martin qui globalement ont dominé les chronos des championnats, et ils n’ ont pas trouvé de successeurs. Dumoulin, Dennys ou Phinney ont du « s’engluer » dans quelques bracquets démesurés, c’ est du moins mon explication.
    A propos de bracquet, notez comment Gaviria a maintenu le peloton aprés son attaque aux 700 m dans Paris-Tours: en restant assis sur sa selle, pendant que ses poursuivants « tiraient » très gros, il a largement résisté, se payant le luxe de se retourner et de se relever bien avant la ligne. C’ est la preuve qu’ il était plus efficace avec un développement plus modeste. Pour ce qui est de cette course, comme toujours, quelques « attaques opportunes » quasiment dans les roues des motos. On ne refera pas notre cyclisme, et il ne faut surtout rien dire! Bon, j’ admets que ces « attaques » ne furent pas décisives, mais quand même, quelles approximations et quel laisser faire, mais je m’ apperçoit que j’ ai encore « enfourché mon vieux cheval de bataille ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -7 (from 15 votes)
  • mica
    Soumis le 13 octobre 2016 à 1:52 | Permalien

    J’ oubliais: le rugby Français est soumis à une affaire de dopage aux corticoïdes, gageons que ce milieu saura bien vite « noyer le poisson », comme cela a été fait l’ hiver dernier à propos de l’ équipe de Toulon pour laquelle un réseau de fourniture de produits pharmaceutique avait été découvert.
    A en croire certains, ce sport serait propre, exemplaire… avec des valeurs souveraines… bref un exemple. Permettez moi d’ en douter, pour le moins!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  • Maxime R
    Soumis le 13 octobre 2016 à 5:57 | Permalien

    @ Tony Martin
    il était pas favori je crois vu sa saison il était outsider au mieux. Mais il est vrai qu’il aurait difficilement pu rever meilleur parcours pour lui (tout plat et tout droit 😀 )

    Dumoulin dit avoir un jour « sans » et souffert de la chaleur et être fatigué après sa saison qui fut très longue.

    Martin est au Quatar depuis plus d’une semaine il a pris le temps de s’habituer au climat (les responsables d’Etixx ont dit que lors du 1e entrainement sur place leurs coureurs avaient perdu 20% de capacité par rapport aux entraînements en Belgique), ils ont d’ailleurs eu très peur 🙂

    @ le TDF
    Il me parait très montagneux ce tour (ma connaissance géographique de la france est limitée, je parle plus d’une impression que d’une étude approfondie du parcour.

    Sportivement

    bonne journée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Maxime R
    Soumis le 13 octobre 2016 à 6:03 | Permalien

    Suite Tony Martin

    il a dit lui même qu’il s’était entraîné dans « une salle de bain » pour s’habituer à la chaleur.
    Bien qu’on lui ai déconseillé 😀

    http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Tony-martin-je-me-demandais-si-j-etais-encore-un-bon-rouleur/736132

    Je mets « salle de bain » entre guillemet car je me dis que c’est p-e une mauvaise traduction d’allemand à français.

    en tout cas je suis content pour lui car j’adore ce coureur qui si il était protégé pourrait gagner quelques classiquesss (Ronde, MSR, Roubaix, L-B-L?,…)

    Bonne journée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • thierry (mtl) bécyk
    Soumis le 13 octobre 2016 à 8:02 | Permalien

    Je comprend l’UCI de faire des courses au Qatar pour développer le cyclisme dans cette région, mais y organiser les championnats du monde est tout simplement ridicule. L’absence de spectateur rend l’expérience télévisuelle étrange et négative.
    Pour le reste du monde qui regarde, le cyclisme à l’air d’un sport aussi marginal que le mini-putt. C’est une attaque contre la mise en marché globale du sport cycliste. Imaginez les américains tenant le Superbowl à Oman, devant 500 spectateurs. Ou Apple dévoilant le Iphone 8 à St-Didas devant 9 personnes âgées. Tout un impact négatif pour l’image et quel mauvais sens du marketing.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +18 (from 18 votes)
  • lNoirvélo
    Soumis le 13 octobre 2016 à 10:05 | Permalien

    Ce Championnat du monde est la chronique d’une mort annoncée, une honte pour le sport dominé une fois de plus par des instances incompétentes et corrompues.
    Tout était prévisible, j’ose l’écrire avant la course élite de dimanche, du parcours sans intérêts,de la chaleur suffocante à cette période de l’année, à la totale désaffection des spectateurs pour les courses d’un sport que nous aimons (encore?!)…
    S’ouvrir vers une autre culture ? Laissez moi rire, ils n’en ont rien à faire de quelques « deux roues » qui s’escriment entre des dunes de sable ! les quataris ne
    sont pas sportifs,ils s’ennuient et font simplement de l’argent sur le dos des occidentaux en corrompant les bureaucrates de l’UCI …
    A ce titre, heureusement que les Championnats 2019 seront organisés dans le Yorkshire en Angleterre,c’est
    le seul tout petit « pardon » que je leur accorde aux
    britanniques, parce que les paysages sont magnifiques,
    les spectateurs nombreux et passionnés et le parcours,
    qui à tous les coups ,(j’espère), sera usant comme sur l’étape du Tour ! un vrai parcours de Championnat,lui !
    Pour en revenir à ces Championnats 2016, c’est très grave,parce que d’avance, ils ne pouvaient qu’être
    certains de l’échec d’une telle organisation ! mais lorsqu’on s’est fait tellement « graissé la patte »,il
    est bien difficile de rester stable et serein dans son honnêteté et sa dignité …
    Bizarre , encore et toujours que l’autorité bureaucratique de l’UCI ne soit pas en adéquation avec
    les souhaits des passionnés de vélo que nous sommes,
    après le maintien des oreillettes,le scandale des
    corticoides et des AUT … N’avons nous que le droit de nous plaindre ? navrant, encore et encore …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • lNoirvélo
    Soumis le 13 octobre 2016 à 10:20 | Permalien

    7) Paris-Tour !!!
    Moi aussi Laurent, j’ai été totalement emballé par ce « sprint long » magnifique, intelligent d’opportunisme,
    brillant, éclatant,et j’en passe …Et comme l’écrit très
    justement Mica ,avec le bon braquet, l’alliance de la
    vélocité du pistard à la puissance du routier ! un cas
    d’école, sortir avec une dent de plus pour faire tourner
    les jambes en « totale injection » !!! la vue d’hélicoptère
    est fabuleuse, le Colombien sort comme une balle, un
    effet « turbo » décoiffant …J’ai d’ailleurs du mal à m’en
    remettre, un final comme celui-ci me manquait …
    Les autres ont eu le droit et le temps de pleurer …et d’apprendre !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Alain
    Soumis le 13 octobre 2016 à 10:34 | Permalien

    Doha, plus de palmiers (plantés artificiellement) que de spectateurs. 3 ou 4 sheiks ornés d’or sur leur pause-café daignant descendre de leur tour d’ivoire pour observer la chose à deux roues. Une vraie risée. Money talks! Et l’histoire se répète.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • alain 39
    Soumis le 14 octobre 2016 à 5:16 | Permalien

    la victoire de Gaviria au terme d’un sprint de 700 m est le fruit d’un super concours de circonstance, d’une erreur de Demare et surtout d’une fraîcheur étonnante.
    concours de circonstance: il y a un flottement entre les poissons pilotes qui font qu’il arrive à prendre de l’avance. Pour Demare il manquait Offredo qui normalement le lance jusqu’au 300 m. Et il le paye cash. Les Lotto tardent à boucher le trou et il manque un poisson pilote chez Sky.
    Erreur de Demare: conscient que c’est très loin Demare hésite et compte sur les autres pour boucher le trou. Mauvais calcul. Il faut lui accorder qu’en principe aucun mec ne tient la distance d’un tel sprint qui est sur le plat. Les probabilités de succès étaient faibles surtout après 250 km courus à 47 de moyenne. Les physiques sont généralement émoussés.
    Fraîcheur étonnante de Gaviria: Il est impressionnant et quand bien même il finit de justesse devant (40 m de plus et il est battu tellement les autres reviennent vite) il a réussi à maintenir une vitesse extraordinaire sur plus de 500 m. Après il baisse de régime mais ne s’effondre pas. Je suis impressionné par son endurance car sortir un tel sprint après 250 km est rarissime et en plus venant d’un pistard c’est encore plus rare. Mais ça confirme cette flambée du cyclisme colombien qui débarque avec une génération de champions exceptionnels. Comme les USA dans les années 90-2000. On ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec tout ce que ça implique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  • mica
    Soumis le 14 octobre 2016 à 8:03 | Permalien

    Alain 39: à propos du sprint de Paris Tours, je partage plutôt l’ avis de Noirvélo que le tien , certes il y a un certain retour du peloton, mais Gaviria prend le temps de se retourner plusieurs fois et se reléve bien avant la ligne et les autres, bien que bénéficiant de leurs aspirations réciproque ne peuvent revenir. Il est vrai qu’ ils sont « en danseuse » quelque peu « englués » sur leur braquet démesuré, tandis que le Colombien est en « totale injection » (selon l’ expression de Noirvélo), avec un développement plus raisonnable que la plupart.
    Je l’ ai souvent dit sans étre toujours compris, que sprinter en danseuse est une aberration,
    ne serai ce que par l’ effondrement du CX que cela implique, sans parler de la baisse du rendement du à la vitesse de rotation des jambes trop basse.
    Le « débattement » des jambes sur un vélo n’ est que de 2 fois la longueur des manivelles (soit 35 Cm),normalement, pour aller vite il faut donc « compenser » ce débattement réduit par une vitesse de rotation la plus grande possible, mais cela n’ est plus compris par l’ensemble du milieu cycliste. Que dire du déhanchement, et des trajectoires chaloupées et ondulantes, tout cela mangeur d’ énergie ,cette énergie ne pouvant étre au service de la vitesse.
    Alain 39: tu notes la vitesse moyenne de ce Paris Tours, elle est belle certes, mais il y a exactement 50 ans, G. Karstens, gagnait la même épreuve à 45 Km:h de moyenne sur un vélo sans changement de vitesse donc braquet unique et nécessairement fort réduit. (il y avait tout de même quelques cotes à gravir). Cinquante ans plus tard, ou est le progrès? Braquet unique implique aussi un développement très réduit pour sprinter, en tout cas pas le 13 , le 12 et encore moins le 11 dents qui n’ existaient pas à cette époque.
    (J. Anquetil utilisait exceptionellement le 13 dents pour les CLM, depuis une mode néfaste s’ est répandue et l’ on voit ou cela mène le vélo, jusqu’au dopage et musculation et hormones de croissance pour « tirer les 11 et 12 dents qui ne servent à rien et sont totalement contre productifs)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 7 votes)
  • lNoirvélo
    Soumis le 14 octobre 2016 à 12:27 | Permalien

    @ Alain 39

    je suis d’accord avec toi, mais la « victoire du vainqueur est aussi le fruit de la défaite des autres »! (je suis probablement un « Lapalissien »…
    Je dis qu’il était très malin,très vif dans sa décision,modèle « quitte ou double » et profitant d’un reste de course conséquent mettant dans le déni les lanceurs et leurs protégés, il n’avait qu’à déballer… Je ne pense pas qu’il a été sûr de lui, mais culotté, oui …
    Dans ces cas là, les secondes sont très très longues pour ceux qui se regardent après 250 bornes !pour un réveil trop tardif on loupe le train …
    Et je me répète, il avait le coup de pédale du pistard
    sur une individuelle,ou le « kilo », et ça tournait rond
    tout simplement… Après, comme toujours, on peut débattre sur la qualité du kérosène, encore d’accord avec toi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 15 octobre 2016 à 9:54 | Permalien

    Hors sujet, mais dans l’ actualité cependant: l’UCI modifie complétement le format de l’ omniun sur piste en supprimant la poursuite individuelle, le Km et le tour de piste lancé(250m),bref toutes les épreuves athlétiques, c’ est vraiment la mort de la poursuite (pourtant trait d’ union indispensable entre la route er la piste. Mais ou va t’on? L’ UCI brade vraiment le vrai cyclisme. Idem pour le Km. Il faut rappeler que poursuite et Km avaient déjà été rayés du programme olympique il y a quelques années. L’ omnium deviendra donc une épreuve totalement aléatoire avec chutes, génes diverses et variées, peut étre magouilles éventuelles, les vrais amoureux du cyclisme apprécieront…, pauvre cyclisme..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • L'oiseau
    Soumis le 16 octobre 2016 à 6:31 | Permalien

    Confirmé, l’enchainement Biche – Grand Colombier par Virieu le Petit – Chat vaudra le coup d’oeil, surtout si la portion entre les deux dernières bosses se développe près du Leman (Conjux, puis Col du Chat ou Jongieux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!