Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Just Bite, mon premier coup de coeur de l’année!

Je me régale en ce début d’année 2018 avec les collations Just Bite, spécialement conçues pour le sport.

J’ai eu le plaisir de découvrir plusieurs d’entre ces collations récemment et j’ai été bien agréablement surpris. Pas compliqué, c’est délicieux! Un petit bonus pour les athlètes que nous sommes, car c’est comme une friandise qu’on s’offre avant ou après l’entrainement; bref, le petit plus qui motive! Je suis vite devenu accro…

Le concept est simple: on commande sur le site, et on reçoit par la poste chaque semaine nos collations énergétiques, selon le thème retenu: performance sportive, énergie soutenue, récupération musculaire, le plein antioxydants ou force immunitaire.

Les collations sont bien nourrissantes, suffisantes en tout cas pour vous rassasier pendant un petit moment. Et chacune de ces collations sont emballées individuellement, proposant chaque fois une nouvelle découverte de saveur. Vraiment intéressant.

On a parlé de ce produit à l’émission « Les fêtes et rien d’autre » de la radio de Radio-Canada le 2 janvier dernier, dans le cadre d’une chronique culinaire sur les produits culinaires québécois. Ceux qui voudront plus de détails pourront s’y référer.

C’est fait au Québec, par une entreprise familiale, et le service est excellent, « sur la coche ». Allez-y les yeux fermés!

Partager

Précédent

2018: The Mortirolo awaits…

Suivant

Sympathique Julien Duval!

11 Commentaires

  1. Le Bourrin Ardéchois

    Personnellement, ce sera sandwich au comté, ou galette frangipane, ou buche de noël au chocolat. Avec que des bons ingrédients et pas à 100 € le kilo (et même qu’à mon âge et avec un bon entrainement, très rares seraient ceux qui me devanceraient sur 200 bornes même montagneuses, même nourris au just bite).

    0
    0
  2. Le Bourrin Ardéchois

    Na!

    0
    0
  3. Nikko

    Si vous avez bloqué comme moi sur l’expression « sur la coche » c’est sûrement parce que vous n’êtes pas québécois :
    http://www.laparlure.com/terme/sur-la-coche/
    😉

    0
    0
  4. Merci a nikko: le vrai champion , c’est Robert Marchand, a 105 ans, il a resussi a …rajeunir -!- le vrai cyclisme,notre velo. Les autres ceux dont on parle tout le temps, chez eux, c’ est tristet, z’ont pas le sens de l’aventure…

    0
    0
  5. Tchmil

    C’est pas trop dans l’ère de la communication, ni de l’emploi de termes anglicisés mais les marchés de producteurs locaux ou la vente directe ça peut aussi être une alternative aux produits de la grande distribution. Et c’est excellent pour nous autres les sportifs, bio en plus.
    On y trouve de tout, légumes, fruits mais aussi viande de porc, fromages et glaces. D’ailleurs les produits de l’appellation « glaces de la ferme » sont intéressants en vente directe, c’est de l’apport en glucides rapides après une sortie ou une pause rafraîchissante en été sur le parcours. On peut en trouver partout en France ou au Québec.

    Sinon il y a le sandwich au Comté de LBA…

    0
    0
  6. Pour moi, ce sera 6 bananes pour tenter vainement de suivre le Bourrin Ardéchois pendant les 120 premiers km. Après je m’arrête au resto pour récupérer 😉

    0
    0
  7. lbi

    Je vois que l’hiver

    0
    0
  8. lbi

    a été profitable pour certains!
    Merci pour l’info intéressante Laurent!

    0
    0
  9. Edgar Allan Poe

    Sacré Bourrin Ardéchois…la force à l’état brut !
    Ce n’est pas de l’arrogance, c’est de la confiance en soi, comme l’a déclaré un multi millionnaire suédois, ex jouer du PSG, qui n’est pas blond et n’a pas les yeux bleus !
    La question est : Mc Lay roule-t-il au just bite ?
    D’ailleurs, si le produit doit être commercialisé en France, je suggère au fabriquant de trouver une autre dénomination commerciale.

    0
    0
  10. lbi

    Oui mdr
    c’est quand même de la nourriture pour cadre sup!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.