Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Grande lessive sur la Haute Route Alpes

Une charge de travail importante m’empêche actuellement de mettre à jour La Flamme Rouge régulièrement. Ce n’est que partie remise, j’espère reprendre le rythme normal très bientôt, notamment à l’occasion des GP de Québec et Montréal qui arrivent très bientôt.

Ceci étant, je pense particulièrement aux cyclistes qui affrontent actuellement la Haute Route Alpes sur laquelle j’étais il y a exactement deux ans.

La journée d’hier était un parfait remake de l’étape-reine en 2012: Courchevel – l’Alpe d’Huez via les cols de la Madeleine et du Glandon avant l’ascension finale vers la célèbre station de ski.

Sauf qu’il y a deux ans, il faisait un temps radieux.

Pas cette année: pluie, froid, vent étaient au rendez-vous.

Ce petit vidéo parle de lui-même. Impressionnant.

Je tire un grand coup de chapeau à ceux qui ont terminé l’étape dans ces conditions hier. Pour avoir déjà affronté la pluie (donc la neige en altitude…), le froid, le vent sur la Marmotte, je sais ce que c’est et je peux vous dire que cela durcit considérablement l’épreuve. Je n’ai jamais tant souffert sur un vélo que sur les Marmotte 2001 et 2002!

Et à tous ceux qui rêvent d’une Haute Route, c’est un penser-y-bien: il faut être prêt mentalement à affronter ce genre de condition. Heureusement, des vêtements très techniques aident aujourd’hui à survivre convenablement dans ce genre de condition.

Pour certains coureurs sur la Haute Route cette semaine, le plus dur sera peut-être de repartir ce matin…

Partager

Précédent

Vincenzo Nibali – Un siciliano a Parigi

Suivant

GP de Québec et Montréal: le plateau

  1. Jean Belzile

    Louis,
    Effectivement une journe de grande flotte. Pres de
    100 abandons.
    Merci infiniment pour tout les conseils.
    Je te reviens plus longuement lors de mon retour.

    0
    0
  2. zut

    Véronique Fortin vient de remporter la Haute Route « compacte » 2014…

    0
    0
  3. dany

     » Heureusement, des vêtements très techniques aident aujourd’hui à survivre convenablement dans ce genre de condition.  »
    Je n’ai jamais trouvé mieux que ma combinaison Asos des années 80…Jamais mouillé, jamais froid…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.