Tous les jours, la passion du cyclisme

 

GP OBC: dernière victime de la CCN

La nouvelle a l’effet d’une onde de choc dans la région d’Ottawa-Gatineau, voire au sein de la communauté cycliste de l’Est Ontarien et du Québec: après 15 ans d’existence, le Grand Prix du Ottawa Bicycle Club, qui se déroulait chaque juillet sur le circuit du Parc de la Gatineau, ne sera pas organisé en 2014.

Le communiqué officiel émis par le Ottawa Bicycle Club est disponible ici.

C’est donc l’une des plus belles et des plus sécuritaires courses du calendrier de cyclisme sur route de la FQSC qui disparait ainsi.

Lamentable Commission de la capitale nationale (CCN)

La raison officielle? Le risque d’accident avec les cyclistes récréatifs usagers du Parc de la Gatineau le samedi matin était apparemment devenu trop important.

La raison officieuse? Très certainement le refus de la Commission de la capitale nationale de procéder à la fermeture complète – y compris pour les cyclistes récréatifs – du circuit emprunté par la course le samedi matin en question, entre 7h et midi. Fermer la boucle du Parc présente évidemment un défi que l’organisation d’OBC ne peut relever seul. Mais la CCN a accès à des moyens autrement plus importants pour rejoindre le public, le sensibiliser et limiter les risques. Ce qu’elle n’a visiblement pas voulu faire. Et seulement trois accès doivent être bloqués pour sécuriser le parcours: l’embranchement après Pink, l’entrée sud et l’entrée nord de la « Boucle Nord ». Pas compliqué!!!

J’aurais presque préféré qu’on nous dise que c’était en raison de la hausse des risques de collision avec les chevreuils et les ours du Parc, en raison d’une hausse du cheptel: c’eut été plus crédible!!!

Je déplore évidemment haut et fort cette situation, car le Grand Prix OBC était assurément une superbe course au calendrier de la FQSC. Elle permettait à de nombreuses catégories de coureurs de disputer une course relevée et difficile, et proposait également une catégorie « débutant » originale permettant à plusieurs cyclistes d’essayer la compétition pour une première fois. Sans oublier que la qualité du revêtement et l’absence de zone habitable permettaient d’en faire une course particulièrement sécuritaire, de très loin la plus sécuritaire de toutes.

Plus encore, je me permet ici de dénoncer rien de moins que la « guerre » que livre depuis des années la Commission de la capitale nationale contre les cyclistes de performance, de même que leur gestion douteuse du Parc de la Gatineau.

Ainsi, il y a environ une dizaine d’année, la CCN a autorisé, en plein coeur du Parc de la Gatineau, la construction d’une route d’accès au domaine Mackenzie King. Un accès « historique » existait pourtant pour les voitures, via les chemins Kingsmere et Swamp, ne manquant pas de soulever des interrogations sur la nécessité de créer une telle voie d’accès détruisant de nombreux écosystèmes, tout en accroissant très significativement le trafic automobile dans le parc.

Apparemment, le lobby des résidents des chemins Kingsmere et Swamp l’aurait emporté…

Aujourd’hui, la CCN déplore régulièrement les incidents liés à la cohabitation des automobilistes et cyclistes (dont le nombre est chaque année croissant…) usagers du Parc de la Gatineau, tout en évitant bien sûr de mentionner qu’outre le développement du cyclisme (une bonne chose en soit pour de nombreuses raisons, notamment écologiques et de santé de la population), la création d’une telle voie d’accès au domaine Mackenzie King est directement lié à cette augmentation des incidents.

Plus récemment, la CCN posait un autre geste contre les cyclistes de performance en installant, en une seule nuit, de très nombreux dos d’âne sur l’ovale routier de 2 km du centre Asticou. La CCN n’était pourtant pas sans savoir que cet ovale était utilisé depuis de nombreuses années, surtout les soirs après 18h, par plusieurs clubs cyclistes et de triathlon comme zone d’entrainement. Cette décision a évidemment condamné l’usage de cet ovale pourtant parfait pour les cyclistes voulant s’entrainer dans un environnement plus contrôlé et sécuritaire que sur les routes. Raison officielle? Lutter contre les courses d’automobile la nuit! Devant la pléthore d’autres solutions possibles, on doutera bien évidemment de la raison évoquée par la CCN pour condamner ainsi le centre Asticou à la pratique cycliste.

Enfin, plus récemment encore, la CCN a été au coeur d’un vaste scandale entourant la fermeture d’un tronçon de 500 mètres de route, la rue Gamelin, pourtant largement utilisé comme voie d’accès au Parc de la Gatineau et au sud de Hull. Raison évoquée par la CCN? Je vous le donne en mille: la préservation des écosystèmes! On parle ici d’un tronçon de route de 500m sur lequel circulait des automobiles depuis des années, en plein coeur de la ville de Hull. Plus encore, ce tronçon permettait d’accélérer le service ambulancier entre certains quartiers en plein essor et l’hôpital de Hull! Anyway, il est drôle de constater que la préservation des écosystèmes n’a pas été une préoccupation lorsqu’est venu le temps d’autoriser la création d’une voie d’accès au domaine Mackenzie King, un domaine pourtant situé en plein coeur du Parc, à des kilomètres de toute zone habitée, et donc au coeur de l’habitat de nombreuses espèces végétales et animales…

Bref, je suis convaincu que la CCN a pris de nombreuses décisions plus que regrettables au cours des dernières années avec pour principale victime les cyclistes de performance de la région.

Dans le cas de la course dans le Parc de la Gatineau, en quoi la fermeture de la boucle du Parc pendant environ 7 heures un samedi matin de l’année est-il un problème? On ne parle pas ici des fermetures de route en plein coeur d’une ville comme le nécessite 10 fois dans l’été les Mardis cyclistes de Lachine! En quoi cela sert-il l’intérêt commun, surtout considérant que le Parc est réservé aux cyclistes tous les dimanches matin de l’été?

Quoi qu’il en soit, je salue haut et fort l’engagement du Ottawa Bicycle Club toutes ces années pour nous produire tout simplement ce qui était la meilleure et la plus sécuritaire des courses cyclistes du calendrier annuel de la FQSC. Bravo, et surtout merci.

Ca ne me donne pas le goût de me lancer dans l’organisation d’un Grand Prix La Flamme Rouge dans ma région!

Partager

Précédent

Pour se mettre dans l’ambiance du Ronde…

Suivant

Le Tour du Tour des Flandres

16 Commentaires

  1. Nic R.

    J’espère bien que la CCN saura se rendre compte que leurs actions/inactions causent du tort à la région. En perdant une tel événement, c’est tout un pan de visiteurs extérieurs que la région perd qui ne seraient sans doute pas venu visiter la région d’Ottawa-Gatineau.

    À ce que je sache, il n’y a aucun problème à fermer le parc de la Mauricie pour le défi VeloMag et ce en pleine saison des couleurs à l’automne. N’est-ce pas là un bel exemple que quand la volonté est là, tout se peut?

    Un gros merci à OBC pour avoir tenu le fort pendant toutes ces années avec cette belle course.

    0
    0
  2. Sonia

    Je suis moi aussi très attristée de cette nouvelle. Je ne comprends pas pourquoi le GP ne pourrait pas avoir lieu malgré l’absence de fermeture aux cyclistes récréatifs alors que c’est le cas pour le Gran Fondo. L’an passé il y a eu autant de coureurs au Gran Fondo qu’au GP prix soit un peu plus de 450.

    0
    0
  3. Ludo13

    QUE DIRE DE PLUS!!!
    En tant que nouveau résident dans la région, je ne connais pas les gestes posés par la CNN par le passé dans le parc de la Gatineau. Mais d’après ton texte comme vous le dites au Québec  » Ça fait dur ».
    Je te support à 100% dans tes écris et dans ta prise dé position. C’est tout simplement pathétique comme raison.
    Les solutions accessibles pour le déroulent en toutes sécurités étaient légions. Surtout pour un événement qui ne se déroule qu’UNE fois par année et ce pendant seulement 7 HEURES. Vraiment désolant!!
    Je me pose les questions suivantes: Manques de volontés pour trouver une solution pour tout le monde?? ou
    Gestes posés sciemment en connaissance de causes et ce malgré la grognes inévitables des cyclistes??

    0
    0
  4. Stéphane

    Je trouve la décision totalement injustifiée. Comme Laurent l’indiquait, le parcours est l’un des plus sécuritaire de toutes les courses au Québec (et en Ontario). J’aimerais vraiment entendre la version de la CCN au sujet de cette annulation.

    0
    0
  5. aaaaawww … c’était vraiment une belle course

    est-ce que le OBC n’exagèrerait pas un peu le risque?

    les plus gros dangers que j’ai vus en course c’est des gars pas capable de prendre le bidon correctement de la main de leur épouse dans la zone de ravitaillement …

    0
    0
  6. Vincent C

    Euh, ils sont où vos élus?

    On n’a eu le même genre de problème de mauvaise foi et surtout d’incompétence grasse de la part de la gestion du Parc Jean Drapeau et du Circuit Gilles Villeneuve, à Montréal.

    Ils avaient fait le même genre de conneries: dos d’ânes, restrictions d’accès, faux prétextes et douteux.

    Allez voir les élus! Ici, ça c’est règler à l’Hotel de ville. Y’a du monde qui se font mettre dehors, dont le président.

    Grâce à un certain maire du Plateau que le tout s’est règlé. La Fédé et Vélo Québec on mit leur nez là-dedans sans grand résultat.

    0
    0
  7. René

    Pas que je veuille défendre la CCN (j’en ai rien à ciré de la CCN), mais le communiqué du OBC parle plutôt en bien de la CCN. Je comprends la frustration et la déception des cyclistes de voir la course annulée – moi-même j’étais très décu. Mais avant de conclure que la CCN est en cause, il y a quelques questions que je me pose:

    1. si la CCN est vraiment en cause, pourquoi alors le Gran Fondo Gatineau a-t-il lieu encore cette année? Le trajet passe aussi dans le Parc. La CCN n’aurait-elle pas invoquer les mêmes raison pour empêcher que le GF passe dans le Parc?
    2. En ce qui concerne le centre Asticou, est-ce la CCN ou Travaux publiques qui s’en occuppe?
    3. je trouve ça un peu gros d’attribuer la fermeture du tronçon Gamelin à l’acharnement de la CCN contre les cyclistes. Ils ont tout de même conserver une piste cyclable pour maintenir l’accès au Parc. Non, franchement là j’ai mes doutes.

    0
    0
  8. @René,
    La décision concernant la rue Gamelin n’est évidemment pas un acharnement contre les cyclistes. Si vous lisez bien mon article, je dénonce deux choses concernant la CCN: des décisions contre les intérêts des cyclistes de performance et leur gestion douteuse du parc à mes yeux. Il va de soit que le dossier Gamelin concerne la 2e chose.
    J’imagine que le contexte différent du GranFondo (un premier peloton d’une 30aine d’unité, peut-être un 2e puis des petits groupes éparpillés voire des participants solo) comparé au GP OBC (de gros pelotons beaucoup plus homogènes et nombreux considérant toutes les catégories) a joué pour beaucoup.
    Dans le dossier Asticou, l’opacité entourant la décision est elle-même proprement scandaleuse. Mes informations me laissent croire que la gestion de ce centre est effectuée en comité tripartite, avec notamment la CCN et Travaux publics.

    0
    0
  9. Stéphane

    Je suis d’accord avec René. La gestion des infratructures fédérales appartient à Travaux Publics Canada. C’est ce ministère qui à décidé de faire installer les dos d’ânes dans le stationnement du Centre Asticou. La CCN n’a rien à faire dans ce dossier.

    Moi je pense qu’OBC camoufle la vrai raison de l’annulation. Je ne suis pas convaincu que le fait que certains cyclistes utilisent le parcours durant la course cause un risque à la sécurité des coureurs.

    Peu importe, c’est plate que la course soit annulée.

    0
    0
  10. Sonia

    Je m’excuse Stephane c’est moi qui t’as mis un pouce vers le bas alors que je voulais te mettre un pouce vers le haut! Moi aussi je trouve ça louche car comme je le disais plus haut, il n’y a pas de problème à ce que le parc soit ouvert aux cyclistes lors du Gran Fondo donc je ne verrais pas pourquoi ça serait plus dangeureux lors du GP.

    0
    0
  11. Stéphane

    Pas de trouble Sonia. En tout cas, on va finir avec plein de Cyclosportives et peu de courses (au Québec). C’est plate mais c’est la nouvelle réalité. Il y a plus d’argent à faire avec les Cyclosportives !

    0
    0
  12. René

    Laurent,

    ta frustration contre certaines décisions, et par ricochet contre la CCN, est tout à fait légitime. Dans le fond, je trouvais un peu gros de parler d’une guerre contre les cyclistes. La CCN manque probablement de considérations à l’égard des cyclistes – on n’est certainement pas très haut dans leur liste de priorités. Et la CCN n’est pas la seule avec cette attitude – je pense ici aux critériums au CNRC qui ont failli ne pas avoir lieu l’an passé n’eût été de l’acharnement de l’organisateur.

    D’après mes recherches, le centre Astisou est géré par Travaux publics (http://www.tbs-sct.gc.ca/dfrp-rbif/pn-nb/07542-fra.aspx). Peut être que la CCN est consultée pcq Asticou est aux abords du Parc. Mais ça m’a tout l’air que c’est la décision de Travaux publics dans ce cas-ci.

    Et comme le dit Stéphane, c’est vraiment dommage que cette course soit annulée peu importe la vrai raisonet qui a pris la décision.

    0
    0
  13. Ouistiti-le-grimpeur

    La raison officielle donnée ne tiens évidemment pas la route.

    Maryse Gaudreault, où es-tuuu?

    C’est certes la seule qui peut tenter quelque chose. La CCN relève de personne et de rien. La CCN fait ce qu’elle veut, quand elle veut, et obtient le cash qu’elle veut, direct du SCT. Les dirigeants de la CCN sont des parachutés politiques en pré-retraite deluxe. Ca prendrait surement l’intervention de la chambre pour changer ça… peut-être pour donner le parc à Parcs Cananda? 🙂

    La raison officielle est p-e due aux déchets ou au fait qu’un gros promoteur a offert d’organiser autre chose qui donnerait des retombés à la CCN.

    Outre, c’est vrai que y’a du chevreuil en titi dans le parc.

    Bon et pour Gamelin… J’avais entendu que c’étais les citoyens du lac des fees qui avaient chialer pour fermer cette route.

    0
    0
  14. Nelson

    Le scandale de Gamelin c’est les politiciens municipaux de Gatineau qui ont essayé de se faire du capital politique sur le dos du maire amorphe à la veille d’une élection automnale. La CCN n’a fait que faire respecter une entente signée et votée par la Ville de Gatineau il y a des années sauf qu’effectivement ça sonne drôle d’invoquer un argument environnemental alors que quelques années auparavant, ils ont fait une tranchés de 10 mètres de large dans la forêt du parc

    Le Centre Asticou est géré par Travaux Publics et Services Gouvernementaux Canada, pas la CCN et de façon générale c’est boites-là ne se parle pas trop, surtout sur des dossiers de peu d’importance donc je doute très fort que la CCN ait eu son mot à dire sur les dos d’âne. Je n’ai aucune difficulté à croire que la nuit c’était une piste de course.

    Pour la fermeture du Parc, pour le Grand Fondo c’est au début juin avec un achalandage moindre qu’une fin de semaine de juillet ou l’achalandage est de grandement supérieur d’où très certainement le refus de la CCN de fermer le parc. Dans son communiqué OBC mentionne que c’est les cyclos qui embarquent dans le peloton qui passe qui cause le danger. J’ai tendance à les croire parce que le régime juridique est différent en Ontario qu’au Québec et les risques de poursuite sont plus grands pour une organisation de l’autre côté de la rivière.

    P.S. Je ne travaille pas pour la CCN

    0
    0
  15. Dan SImard

    Vraiment dommage en effet.

    Faites donc passer le Défi Pierre Lavoie dans le parc, comme ça toute cette publicité pourrait flatter la CCN dans le bon sens du poil.

    En souhaitant que le Parti Conservateur ne fait pas d’ingérence dans les affaires de la CCN (puisque le parc est du coté Québecois) ayant contribué à cette décision (via le billet de subventions)

    Souhaitons que le CLM de la promenade Rockliffe n’est pas le prochain évènement à sauter suivi du défi Rideau Lakes en Juin (imaginez la sécurité requise pour encadrer 2,000 cyclistes sur un trajet linéaire de 175km)

    0
    0
  16. Sonia

    Il est quand même drôle de constater qu’alors que l’OBC GP tire sa révérence disant qu’il n’est pas sécuritaire de faire une course parmi les cyclistes récréatifs, d’autres événements s’ajoutent tel que le Lap the Gats sur la même boucle que le GP. C’est plutôt une levée de fond qu’une course mais c’est chronométré par Sporstats et il y a remise de médailles pour chaque catégorie ainsi que la chance de remporter le maillot du King & Queen of the Gats et King & Queen of the hill. C’est donc à prévoir que ça va rouler vite et fort en peloton.

    http://lapthegats.org/index.html

    Si OBC ne veulent pas faire de course de peloton peut-être qu’ils pourraient nous organiser un clm Gamelin-Champlain comme il y a trois ans alors que le GP avait dû être annulé pour cause d’affaissement de la route près de P8. Ça pourrait peut-être mettre un baume sur notre peine même si ça ne remplacera pas le GP.

    http://www.ottawabicycleclub.ca/story/20110623

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.