Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Gestion très lacunaire chez Cervelo

On apprend aujourd’hui que l’équipe Cervelo – et donc le Québécois Dominique Rollin – ne participera pas aux deux épreuves ProTour disputées au Québec début septembre. Raison annoncée: budget serré. Si les équipes ne disposant pas d’un label ProTour doivent assumer une partie des frais de participation aux épreuves du calendrier, l’organisateur offrait pourtant la prise en charge de tous les frais, sauf ceux liés au transport. D’autres équipes Continentale Pro, comme Cofidis, Bouygues ou encore BMC n’ont rien trouvé à redire du traitement de l’organisateur.

La déception pour Dominique Rollin doit être immense: voir partir sans lui deux courses ProTour ici au Québec doit être difficile. Rollin aurait couru à domicile, devant sa famille, ses fans, sur ses parcours d’entrainement…

Du coup, on a envie d’émettre un gros carton rouge aux dirigeants de la formation Cervelo. On comprend en effet très mal leurs décisions depuis quelques semaines.

La première erreur fut de ne pas faire de la défense du maillot vert de Thor Hushovd une priorité sur le dernier Tour de France. Il était évident que Sastre, blessé en juin, ne serait pas dans le coup cette année. Pourquoi alors l’entourer et priver Hushovd de bons rouleurs comme Rollin pour lui amener les sprints ? 

Avez-vous vu l’équipe Cervelo en juillet sur les routes de France ? À part Hushovd dans certains sprints, moi pas. Mais où étaient donc les Florencio, Gustov, Klier, Lloyd ou encore Konovalovas ? Ce dernier a terminé 4e du dernier clm me direz-vous ? La belle affaire, il était alors 133e du général et est donc parti dans les premiers de l’étape, à un moment ou le vent soufflait encore légèrement. Et sur cette étape, le vent a été déterminant dans le résultat final, pour preuve le faible classement des meilleurs comme Contador ou encore Menchov. 

Ils étaient où, les Cervelo, sur les Champs Élysées alors que Hushovd n’était qu’à 10 petits points de Petacchi et du maillot vert final ? Moi, je ne les ai pas vu, sauf Lancaster dans le dernier kilomètre.

Bref, l’équipe Cervelo est passé à travers son Tour de France, alors qu’un maillot vert était selon moi à portée. Lamentable à ce niveau de compétition. Je signale au passage qu’on compte pas moins de quatre coureurs Cervelo parmi les… 12 derniers du classement général du Tour…

Et maintenant, deuxième grosse bourde, pas d’équipe Cervelo (une équipe dont le sponsor principal est de Toronto !!!) aux deux seules épreuves ProTour au Canada !!! On croît rêver. Belle façon de dire merci à tous les Canadiens qui roulent fièrement sur des vélos Cervelo…

Gestion désastreuse. Mauvaises décisions vous dis-je.

La suite ? Rollin annonce qu’il est en discussion avec Cervelo quant au renouvellement de son contrat. Personnellement, je lui souhaite de changer d’air, même si l’important est évidemment qu’il demeure sur le circuit professionnel européen et qu’il continue d’avoir accès aux plus grandes courses professionnelles en Europe.

Mon souhait ? C’est que Rollin rejoigne l’équipe Garmin durant l’intersaison. L’adéquation serait excellente me semble-t-il. D’une part, Rollin rejoindrait trois autres Canadiens, soit Hesjedal, Meier et Tuft. D’autre part, l’équipe est américaine, donc la mentalité y prévalant serait plus proche de celle de Rollin, son intégration pouvant ainsi être d’autant plus facile et rapide. Enfin, Garmin possède un excellent sprinter en Tyler Farrar, mais peu de coureurs costauds pouvant lui amener les sprints. Rollin pourrait amener cette dimension tout en renforçant leur équipe de Classiques, notamment pour épauler Maaskant dans le final des courses. Rollin a prouvé avoir cette caisse.

Wait and see, mais quoi qu’il en soit, la gestion de l’équipe Cervelo est désolante voire incompréhensible.

Partager

Précédent

Contador quitte Astana

Suivant

Jeux du Québec à Gatineau: épreuves de cyclisme

  1. Jeff

    Pour Hudshov, je trouve qu’il s’est tout de même bien battue étant donné les circonstance, soit qu’il s’aie cassé la clavicule un mois et demi avant le Tour. Il n’as pas pu revenir au top. Selon moi, il aurait facilement pu enlever le vert si l’étape de Spa n’avait pas été neutralisée car Petacchi et Cavendish avaient été largués bien avant les chutes collectives dans la descente de Stockeu.

    Il est vrai que contrairement aux cervélos, les équipiers de chez Lampre ont fait un travail remarquable pour bien lancer petacchi.

    Cependant, Hudshov était toujours très bien placé aux 250-300 derniers mètres malgré cela. Il n’avait tout simplement pas le rythme pour faire la différence (il était 3eme à 300 mètres de la ligne quand le sprint a démarrer sur les champs).

    Pour les protours de Québec, je trouve la situation très décevante en effet. Décevant pour le commanditaire mais beaucoup plus pour les fans de cyclisme d’ici, ceux qui le connaissent, ceux qui l’ont vu gagner les nationaux sur le circuit de Québec en 2006.

    Je lui souhaite également de signer pour une autre équipe qui lui donnera un peu plus de respect et de certitudes face à son calendrier. Pourquoi pas Garmin comme dit Laurent. Déjà 3 canadiens à bord, (Meier, Ryder, Tuft)… les récents résultats de Ryder ne défavoriseront certainement pas l’intérêt et l’opinion que cette équipe peut avoir sur les coureurs canadiens.

    0
    0
  2. Sylvain

    Acheté maintenant ou dans le futur un produit Cervélo? Non merci.
    Dans mon cas, la raison n’est pas une question de budget!
    A titre de consommateur, c’est là leur pouvoir que je possède.
    Si les profits sur les ventes au Canada diminuent plus que les coûts de déplacements pour cette compétition alors, la direction de Cervélo aura fait le mauvais choix. Consommateurs, mobilisez-vous!
    Et faite-le savoir à votre marchant local.

    Bonne chance Dominique.

    0
    0
  3. Sébastien Rousseau

    Ne pourrait-il pas être simplement sélectionner par l’équipe cannadienne….à juste titre, il y a sa place, et cette dernière, sera présente. Il roulerait ainsi au côté des autres québécois et canadien.

    Vous en dites quoi!

    Seb

    0
    0
  4. G.Lambert

    Un petit détail pour le sprint sur les champs.
    on voit très bien que Hudshov est en mode attente pour lancer son sprint. Le train Cervélo (un coureur) ne va pas assez vite. Il sais très bien qu’il ne tiendra pas la distance de 300m alors il attend. Cavendish et les autres profitent de l’effet sling-shot, alors c’est foutu pour Hudshov. Avec une vraie fusée pour le lancer, il aurait fait top 3. (Cavendish est dans un monde à part).

    Ceci étant dit, c’est vraiment dommage pour Dominique et s’il a le choix, ça jouera dans sa décision de contrat futur.

    Alors en attendant, comme dit Sylvain, jouons le jeu du consommateur.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.