Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Des questions sans réponse… pour le moment

Quelques questions auxquelles j’ai hâte d’avoir une réponse:

1 – Quelle équipe Europcar pour le Tour? David Veilleux en fera-t-il partie? Il semble que Voeckler soit finalement partant, mais sa sélection comporte de gros risques.

2 – Ryder Hesjedal sera-t-il de l’équipe Garmin pour le Tour? Si l’intéressé s’est dit partant, on attend toujours la confirmation de l’équipe.

3 – Johan Bruyneel sera-t-il autorisé à diriger l’équipe RadioShack sur le prochain Tour? S’il n’en tenait qu’à moi, bien sûr que non puisqu’il fait l’objet d’accusations de l’USADA. À ce stade-ci, j’ai bien l’impression que seul ASO pourrait avoir le courage de l’exclure.

4 – Quelle ambiance chez RadioShack? L’équipe implose de partout. L’équipe est à peu près sans résultat cette saison, Bruyneel fait face à de lourdes accusations, Andy Schleck est non-partant pour le Tour, les salaires seraient versés avec retard, les frères Schleck se chercheraient une nouvelle équipe pour 2013 et des jeux politiques auraient lieu en coulisse, avec pour résultat la sélection de Chris Horner qui avait pourtant été annoncé non-partant il y a quelques jours. Je ne vois guère que Cancellara pour sauver les meubles en juillet!

5 – Quelles performances des grands outsiders sur le prochain Tour? Les Ryder Hesjedal, Janez Brajkovic (récent vainqueur du Tour de Slovénie), Jurgen Van Den Broeck, Jelle Vanendert, Nicolas Roche, Alejandro Valverde, Rui Costa, Steven Kruijswijk, Bauke Mollema et Jérome Coppel pourraient tous nous surprendre.

6 – La nouvelle sensation des grimpeurs, le colombien Nairo Quintana, récent vainqueur de la Route du Sud et vainqueur en 2010 du Tour de l’Avenir, sera-t-il au départ du Tour pour Movistar?

7 – Il est interdit à tout coureur pro de collaborer avec le médecin italien Michele Ferrari depuis 2002. Pourtant, Lance Armstrong et Filippo Pozzato l’ont fait, encore récemment. Combien de coureurs du peloton pro continuent encore de collaborer de près ou de loin avec cet individu?

Partager

Précédent

Affaire Armstrong: l’indéfendable « pu capable »

Suivant

David Veilleux et le Tour: c’est possible!

19 Commentaires

  1. Batrickp

    Utile, le rappel du point 7.
    Et l’info du 6. Pourquoi pas un gros coup de Quintana.
    Tu en oublies un dans le 4 (malgré un titillement de ma part): l’incroyable absence (malgré lui) de Jakob Fuglsang.

    0
    0
  2. thierry mtl

    La sélection d’Hesjedal est déjà assurée. Vaughtres l’a dit le mois dernier: « C’est Ryder qui choisira s’il veut faire le Tour » (trad. très libre). Y a pas d’ambiguité. Il sera là.
    Garneau pourrait cracher qqs $$$ a Europcar pour le confirmer.

    0
    0
  3. thierry mtl

    comm. 2; En parlant de Garneau et de $$$, je référais à la participation de Veilleux sur le Tour.
    Mais, j’oubliais que ce genre d’influence d’un sponsor n’existe pas…

    0
    0
  4. alain39

    Manque dans cet inventaire de questions les Sky.
    Quel tdf pour cette équipe qui écrase la concurrence et sur laquelle les suspicions de dopage se font de plus en plus fortes après une convocation par ASO?
    Idem sur les effets du dossier Armstrong qui connait déjà quelques rebondissements après la décision de retraite de Hincapie et des meilleurs coureurs américains impliqués indirectement de ne pas participer aux JO.
    On sent que des tractations sont en cours et que la fédération américaine a commencé le ménage. Pas envie d’avoir un scandale aux JO qui rejaillirait sur l’ensemble du sport américain en plein JO.
    Pour les Schleck et leur équipe c’est grave et l’implosion est proche. Plus de fric, le management poursuivi, et des coureurs qui préparent déjà leur départ.
    Le dopage drague tellement d’argent qu’il est devenu encombrant et les instances ne peuvent plus l’ignorer.
    Il est devenu un business plus rentable que le sport en lui même.
    Aujourd’hui les stars de ce sport sont les médecins et autres trafiquants qui manipulent les résultats et ce à grands coups de millions de US$.
    On parle en millions de US$ et le dossier Festina fait office d’enfantillage. Un petit business à la française sans commune mesure avec ce que font les US, l’Espagne et la Russie. Et avec un sport en général qui attire maintenant les capitaux du moyen orient il est raisonnable de penser que ces phénomènes vont s’amplifier et que si on n’y prend pas garde le sport va devenir le temple de la magouille.
    On dépasse largement le cadre des petits arrangements avec l’UCI tel que le contrôle positif de Armstrong lors du tour de suisse 2001.
    On va très certainement trouver des ramifications avec des mafias pour l’approvisionnement et ensuite voir que les paris en ligne sont également impliqués.
    Il est urgent de mettre en place une gouvernance au niveau mondial et ce pour éviter au cyclime mais aussi à tout le sport de passser entre les mains des marchands du temple.
    C’est en ça que le dossier Armstrong est significatif et s’il va au bout il va déboucher sur un nettoyage à tous les étages et la mise en place d’une gouvernance supra nationale et d’instances disposant de plus grands pouvoirs.
    Le sport s’est professionnalisé et il est évident qu’à ce titre il va finir par être noté par S&P et autres agences de notation et le dopage sera alors pris en considération.
    On ne peut laisser le sport à des investisseurs peu scrupuleux aidés en ça par des instances et acteurs corrompus.
    On ne peut lutter contre cette évolution qui doit être anticipée et non subie.
    Armstrong incarne cette évolution du sport lui qui incarne un cyclisme riche sans lois et sans gouvernance. Un sport devenu l’aire de jeu des pires affairistes et donc devenu un monde sans foi ni loi. Une zone de non droit.
    Tout le contraire de ce qu’incarne le sport dans l’inconscient collectif et si loin des principes d’un De Coubertin.
    Il est urgent d’intervenir et il est important que la vieille Europe participe activement à cette révolution si elle ne veut pas être reléguée à un rôle secondaire et donc perdre son emprise sur le sport.

    0
    0
  5. Il y a au moins 1 réponse certaine à ces questions : Quintana ne fera pas le Tour, il sera à la Vuelta.

    Pour la surprise du Tour (comme Voeckler l’an passé, qui cette fois ne fera rien du tout) je mise sur un de 4 ces noms là : Westra (s’il retrouve son niveau de Paris/Nice, il sera très fort ; sinon il sera transparent) ; Horner (il a été réintégré dans la sélection RadioShack, ce qui n’arrive normalement JAMAIS quand on n’a pas été présélectionné, après leur avoir présenté ses données d’entraînement du moment. Pour moi ça veut tout dire !) ; Brajkovic (qui monte en puissance discrètement) ; Froome (que personne ne cite parmi les favoris mais qui peut être meilleur que beaucoup d’entre eux ; on ne l’a pas vu de la saison et il est revenu frais comme un gardon après son stage à Tenerife avec toute la Sky…).

    Ensuite (parmi les coureurs plus souvent cités comme favoris) je pense que VDB sera fort, suiveur à la Menchov mais régulier en montagne et en chrono et je crois qu’il peut donc prétendre au podium, bien plus qu’un Nibali (transparent au Dauphiné), qu’un S.Sanchez (perturbé dans sa préparation par sa chute au Dauphiné), qu’un F.Schleck (en forme trop tôt), ou encore que Gesink et Valverde, que je vois forts en montagne mais qui perdront trop de temps en chrono.

    Donc je vois bien un classement du genre 1 Wiggins, 2 Evans, 3 VDB, 4 Froome, 5 une des surprises cités plus haut.

    En tout cas la Sky promet d’être très très forte. Au risque de cadenasser la course…

    ps : Valverde lèvera les bras au moins 1 fois et sans doute en première semaine, je vous en fais le pari 😉

    0
    0
  6. Batrickp

    Tes 4 noms ne seraient pas de grosses surprises.
    Mon pronostic pour le classement général du Tour:
    1 Wiggins
    2 Froome
    3 Boasson Hagen
    4 Cavendish
    5 Porte
    6 Nordhaug
    7 Lövkvist
    8 Rogers
    9 Sioutsou
    10 Flecha
    11 Swift
    12 Knees

    0
    0
  7. MarcL

    Qn 1: Beaucoup de chutes a prévoir durant la première semaine. Qui en seront les victimes?

    Qn 2: Qui profitera d’une longue échappée lors des premières étapes pour bien se positionner au général et ensuite lutter pour maintenir un podium ou un top-5?

    Qn 3: Ryder chez Garmin peut-être, mais aussi CVV et Danielson. Qui sera la « révélation » annuelle de Garmin sur le Tour?

    0
    0
  8. Vincent C

    @Batrik : Cavendish 4ème au GC ?

    Vous voulez rire? Cavendish ne passe pas les bosses!

    Devant Porte ou Rogers? … lol

    Evans absent du Top 10?

    (sic)

    Mon pronostique:

    1- Wiggins
    2- Evans
    3- Valverde
    4- Sanchez
    5- Gesink
    6- Vanendert
    7- Froome
    8- Schleck
    9- VDB
    10- Brajkovic

    0
    0
  9. Robert

    Vivement que l’Aicar et le TB-500 soient enfin détectés dans les contrôles anti-dopage. Marre de voir des coureurs auparavant moyens ou juste bons, devenir des surhommes.

    Tiens d’ailleurs, on ne voit plus du tout Gilbert, cette saison…regretterait-il José Ibarguren, son médecin de l’an passé, qui est resté chez Omega Pharma ?

    0
    0
  10. Maxime Maltais

    Hesjedal dans le top 5 checker ben sa !

    0
    0
  11. Sébastien

    Il n’y aurait donc que Laurent pour relever le nom de Steven Kruijswijk parmis les favori-surprise?

    Et bien je te suis!

    Même s’il n’est pas parmis les meilleurs sur le CLM et certainement pas le plus puissant, il restera lèa avec les meilleurs en montagne.

    0
    0
  12. Vincent C

    Ah oui, j’oubliais Hesjedal…. position 5.5 ! lol

    0
    0
  13. Jean-Luc Botto

    une autre question sans réponse: pourquoi y-a-t-il cette année autant de désistements pour le championnat de France élites? C’est très bizarre et très inhabituel? Y-a-t-il du dopage là dessous?

    0
    0
  14. schwartz patrick

    Quand on dit, tous les coureurs pro ne sont pas dopés,çà commence maintenant à me faire non plus sourire gentiment mais rire franchement !pourquoi l’omerta généralisée ? Pourquoi l’ensemble des coureurs et des DS honnêtes et « non dopés » ne se font pas entendre, ne contestent -ils pas bruyamment les dopés « pris », les anciens dopés de retour dans le peloton, les balances,les repentis? Quand ils le font, c’est très doucement,très rarement sans crier haut et fort « au scandale » l’air un peu flou et embarrassé; moi , je crois sincèrement qu’ils sont tous chargés plus ou moins, Voeckler,Gilbert et Montcoutié dans la charrette! je voudrais savoir sur quelle base, certains diront, qu’eux sont corrects!
    ils me répondront et avec raison, (restons de bonne foi), sur quelle base puis je prétendre qu’ils sont tous chargés ? pour moi , de toutes façons, terminer le Tour(3 semaines)avec autant d’efforts à la clé,du 1er au dernier dans les délais, çà reste toujours empreint de soupçons fondés; une fois de plus,j’aimerais bien avoir la liste des produits autorisés, tolérés, les « A.U.T. », la liste des coureurs soi disant « malades » qui ont le droit de participer au Tour ! on ne parle même plus de l’asthme, est-ce tellement entré dans les moeurs ?
    En ce qui me concerne ,je suis bien dans ma tête ;les réalités et les doutes liés au dopage, commencent à me désintérresser du Tour, la liste des favoris et des super outsiders me laisse de glace, toute cette mascarade, cette foire de superlatifs commence à m’inspirer le dégout …

    0
    0
  15. Batrickp

    Penses-tu (comme moi) que Christophe Bassons n’était pas dopé?
    Il a parlé, il s’est fait jeté du milieu. Voilà tout simplement pourquoi ceux qui ne se dopent pas (j’ai tendance à penser qu’il y en a) ne disent rien. Sachant de plus que, de fait, l’état de leur palmarès ne les met pas en position de force.

    0
    0
  16. Batrickp

    Jean-Luc Botto
    D’accord avec toi pour relever l’inhabituelle épidémie de forfaits aux France. Et vrai que l’histoire du vélo incite à penser qu’il puisse y avoir du dopage en cause.
    Le tracé tout plat n’y est peut-être pas étranger.

    0
    0
  17. Batrickp

    Ainsi donc Bruyneel anticipe-t-il une sanction en annonçant son absence sur le Tour. Le stratagème est classique, exemple Vinokourov annonçant sa retraite sportive après son contrôle positif sur le Tour 2007, ou enocre Zidane après son agression sur Materazzi.
    Le problème est qu’on s’y laisse souvent prendre. Qu’il s’agisse de commentateurs sur la Flamme Rouge comme pour l’attendrissant Vino est anecdotique, que la mansuétude viennent des instances responsables du cyclisme serait dramatique s’il ne s’agissait que de sport.
    C’est pourquoi il serait bon que celles-ci annoncent très vite que Bruyneel et autres personnages sévèrement accusés par le rapport de l’USADA soient immédiatement écartés de toute épreuve cycliste, comme la Fédération internation de triathlon l’a fait avec Lance Armstrong (l’UCI a déjà du retard!).
    Certains se gausseront que Bruyneel les ait devancées. Mais, cela l’empêchera de se pointer quand même (imaginons par exemple que Fränk Schleck l’emporte et que Bruyneel débarque triomphant sur les Champs), cela marquera le territoire. Il est toujours malsain d’ajouter une erreur (l’absence de réaction) à une erreur (le retard de réaction).

    0
    0
  18. schwartz patrick

    OK avec toi, Batrickp

    Basson, c’est évidemment la « grosse exception », pratiquement le seul qui « en a »; il l’a payé très cher
    mais pour moi, c’est immense respect; ceux qui se taisent ont tort; s’ils étaient si nombreux ces chevaliers blancs ,de deux choses l’une, ou tu t’en vas,ou plus difficile,tu te rebelles mais en « groupe »!
    Depuis Basson, il y en eu un paquet de pros de passage
    donc de « taiseux ». L’union fait la force, mais il me semble que les individualités propres pèsent pas lourd
    face à une majorité chargée, ce qui est un autre « son de cloche »! lorsque j’entends que la plupart des coursiers sont clean et qu’une minorité triche! Sûr que l’aspect financier est important puisque dans le world tour plus aucuns coureurs ne gagnent le smic !
    c’est fini les années 70… Mais bon, il faut savoir ce que tu veux,tu triches ou tu triches pas, si tu aimes vraiment le vélo et que tu défends des valeurs, tu changes de boulot et tu roules pour le plaisir; si tu es obligé de te piquer comme les autres pour suivre, alors arrête.
    En ce qui me concerne, j’ai compris très vite que j’avais le « sous niveau », je l’ai accepté et arrêté de
    rêver de TDF et de Tour des Flandres ».Se tirrer une bonne bourre avec les copains dans un col le dimanche matin, suffit largement à mon bonheur ! A partir du moment où tu mets le doigt dans l’engrenage et que tu
    penses réellement que ce que tu fais c’est « juste te soigner », « comme tout le monde », c’est fichu et le reste de ta carrière ce sera juste une valse d’esquives , de mensonges,de compromis, de fuites …
    c’est un choix, et j’en conviens, difficile, mais çà ne doit pas être une excuse, le sport cycliste est dur et le « sport de la vie », tout autant !un choix, point.

    0
    0
  19. schwartz patrick

    et je me répète, inlassablement …

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.