Dauphiné: le premier test aujourd’hui

Après quelques jours réservés aux sprinters, voilà que le Dauphiné entre aujourd’hui dans le vif du sujet avec un premier test, un chrono de 24 bornes du côté de Bourgoin-Jallieu. Un chrono roulant, à l’avantage de ceux qui auront beaucoup de puissance. Les spécialistes comme Tony Martin devraient s’imposer.

En clair, les enjeux sont simples pour les grands leaders: rouler vite aujourd’hui, afin de se positionner à l’approche de la montagne et surtout, surtout, se rassurer et envoyer un message aux adversaires.

Ce sera notamment l’objectif de Chris Froome, dont on est sans repère depuis un moment. À trois semaines du départ du Tour, l‘étape aujourd’hui est importante.

Idem pour Contador, qui semble depuis quelques années ne plus être en mesure de gagner le Tour. Il a tout misé cette saison sur cet objectif, préservant ses énergies pour juillet. Il doit nous rassurer dans une épreuve qu’il avait l’habitude de dominer plus tôt dans sa carrière.

Le troisième homme à surveiller de près est Richie Porte, qui a tout à prouver en vue du Tour de France. Peut-il réellement s’imposer sur la Grande Boucle? Si oui, il doit présenter des garanties sur ce Dauphiné.

Alejandro Valverde, Dan Martin, Fabio Aru, Romain Bardet, Simon Yates, Esteban Chaves et Andrew Talansky voudront aussi gagner la pleine confiance de leur équipe. Tous ces coureurs devront se livrer à fond, plus le choix!

Enfin pour beaucoup d’autres, c’est une place sur l‘équipe du Tour qui est dans la balance, ce qui ne manquera pas de rehausser le niveau de ce chrono. Ils seront en effet nombreux à vouloir battre les coéquipiers, ceci afin d’attirer l’attention de leurs directeurs sportifs.

Les classements ce soir seront révélateurs!

Koen Bouwman

Je vous avoue franchement que je ne connaissais pas le jeune (23 ans!) coureur Koen Bouwman de chez Lotto-NL Jumbo, vainqueur de l‘étape d’hier au sprint au sein de l‘échappée de six coureurs qui est donc allée au bout.

Son palmarès amateur n’est pas très étoffé, outre une 4e place aux Mondiaux contre-la-montre U23 en 2015. Une performance qui rassure cependant sur le moteur de l’individu…

Ce qui m’a impressionné chez ce jeune coureur hier, c’est sa maitrise, sa lucidité et son sang froid dans le final. Il est parti au bon moment pour lui, misant sur un sprint long. Très fort, il n’a jamais vraiment été inquiété et ceci, après avoir fait plusieurs “grimpeurs” dans l‘étape pour se rapprocher du grand prix de la montagne. Ouf! quelle étape!

Je pense qu’on entendra de nouveau parler de lui…

Les sprinters mouchés

C’est assez rare pour qu’on le souligne, une échappée est allée au bout hier, incroyable dans ce monde dominé par les oreillettes…

Les équipes de sprinters – FDJ, Katusha, Cofidis en particulier – ont donc été mouchées sur la troisième étape de ce Dauphiné, et c’est rudement bien fait!!!

On aurait bien besoin de davantage d‘étapes comme celle-là sur le Tour en juillet. Putain, ça fait du bien de pouvoir y croire!

20 Commentaires

  1. mica
    Soumis le 7 juin 2017 à 1:26 | Permalien

    Enfin un CLM digne de ce nom dans une course à étapes Française, c’ est une bonne nouvelle; certes, il n’ est pas très long, mais par les temps qui courent, on ne va pas faire la fine bouche.
    (en tout cas certainement plus crédible que celui en ville du TDF prévu à Marseille et qui doit étre pas mal « tarabiscoté ».
    Tu te réjouis, Laurent, qu’ hier, l’ échappée « soit allée au bout », Wolber aussi doit étre satisfait. Pour ma part, je dirai que le peloton à « laissé faire », ou qu’ il a « embrayé » trop tard, ou qu’ il a renoncé trop tot à quelques encablures de la ligne.
    Bref, via les téléphones portables, les oreilettes, les télé dans les voitures, les DS sauront aussi nous vendre ce genre de spectacle, ou il faut, que de temps en temps: l’ échappée aille au bout; Mois j’ y vois plutôt une forme de mise en scéne, ou de spectacle…..c’ est comme vous voulez.
    Quand je pense que France Télé délégue 3 consultants pour nous « vendre » çà… on pourrait faire quelques économies….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -9 (from 11 votes)
  2. Edgar Allan Poe
    Soumis le 7 juin 2017 à 1:43 | Permalien

    Hier, le profil du parcours et les conditions météo se prêtaient aussi au résultat. Pour bien connaitre le secteur géographique, les 50 premiers kms étaient du faux plat descendant, les 2 bosses à St-Félicien, courtes, très roulantes et bien asphaltées, ce qui est rare en Ardèche du Nord…dès lors, l’échappée disposait de plus de 6 minutes. Le reste n’était plus qu’une lente descente sur la vallée du Rhône, et du plat, avec 2 petites bosses, et surtout un vent assez fort et favorable. Les équipes de sprinters ont simplement « mis en route » trop tard, face à une échappée qui a progressé au train, sans à coup, dans une bonne entente.
    Ca fait plaisir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  3. Maxime R
    Soumis le 7 juin 2017 à 2:22 | Permalien

    Hello

    juste un petit commentaire
    je suis étonné de ne l’avoir lu nulle part avant.
    Oui les grands favori vont lutter aujourd’hui pour la victoire, mais il ne faut pas oublier De Gendt.
    C’est un bon rouleur (3e du CLM de Grenoble au TDF 2011(derrière Evans & Martin) & 3e du CLM du mont Saint Michel au TDF 2013(derrière Froome & Martin)
    et il grimpe plus qu’honorablement au train (Ventoux 2016 & Stelvio 2012 au Giro)

    Personnelement à la place des directeurs sportif des grandes équipe jamais je n’aurais laissé 1 minutes à De Gendt sur une course d’une semaine.

    Car il peut tenir c’est un dur au mal

    j’aimerai bien 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  4. Tchmil
    Soumis le 7 juin 2017 à 3:18 | Permalien

    J’aimerais beaucoup que De Gendt tienne aussi, mais je ne crois pas qu’il soit capable de résister aux attaques en haute montagne.
    Et 1 minute c’est peu dans ce cas…

    Pour le chrono peut-être, mais après non.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  5. alain39
    Soumis le 7 juin 2017 à 4:50 | Permalien

    Ce chrono ne va pas produire de gros écarts entre les cadors. Il est plat et assez court.
    Il va seulement permettre de jauger l’état de forme des rentrants. Nous sommes à 3 semaines du tdf et la plupart des protagonistes sortent de stages plus ou moins long en altitude. Personne ne connait leur niveau de forme. D’ailleurs ce qui m’étonne c’est cette dichotomie entre les discours et les actes. ils s’interrogent tous sur leur état de forme faute de jours de courses mais s’astreignent tous à ces longs stages. Ils devaient au terme de ces stages connaitre leur état de forme avec toute la technologie qu’ils utilisent. Sortir de ces stages avec des interrogations sur leur état de forme me semble assez ubuesque et décalé par rapport aux moyens mis en place. Ce discours ne tient pas.
    Je pense qu’ils s’interrogent tous sur les protocoles utilisés par les autres et le Dauphiné va valider les protocoles les plus efficaces. Le cyclisme de laboratoires a atteint une prépondérance qui laisse songeur. Les courses deviennent seulement le théâtre officiel où on valide des modes d’entraînement pratiqués dans des stages commandos à l’abri des regards.
    La confrontation avec les autres n’a plus lieu d’être et en fait aucune course de préparation n’existe plus. Les leaders arrivent sur le théâtre d’opération après avoir validé des entraînements secrets avec le recours à des matériels et médecins pointus. Armstrong avait une belle avance en la matière et il est triste de constater que ses pratiques d’entraînement perdurent ce qui prête à penser que les méthodes restent.
    Nous n’avons aucune information sur ces entraînements, aucune photo, vidéo. Nada, rien de clair pas même les feuilles de charges de travail. L’entraînement est devenu plus secret que la stratégie de course. C’est un comble car en principe la victoire se joue plus sur la stratégie de course que sur l’entraînement. Mais voilà la culture de laboratoire a pris le dessus et nous sommes réduits à suivre des courses stéréotypées et aseptisées sur la base des analyses faites à l’entraînement. Le pb n’est pas les oreillettes mais les protocoles d’entraînement qui amènent un nivellement des niveaux et le recours à une seule et unique stratégie de course pour les cadors. Le rapport watts/kg est devenu le saint Graal et adieu la récupération, le jour sans, les épopées et autres échappées de loin. tous ces critères et aléas ont été balayés par les protocoles. Tout est codifié et tous sont prisonniers de cette mise en équation des performances. C’est comme ça depuis Indurain et ça ne se dément pas. Le cyclisme clinique l’a emporté sur le cyclisme empirique. L’épopée humaine est reléguée au second plan ce qui compte c’est l’analyse scientifique. Je ne suis pas loin de penser que les équipes ont modélisé des scénarios de course et que les ordinateurs ont déjà calculé les gains et pertes de temps sur ce chrono en fonction des données relevées à l’entraînement. Les seuls aléas restent la chute et la maladie. C’est maigre pour assurer le suspens et donner une dimension humaine à des exploits physiques. C’est le paradoxe de ce système qui limite les courses à de simples validations de protocoles complexes cachés aux yeux de tous. Nous ne voyons plus que la fin du film.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  6. mica
    Soumis le 7 juin 2017 à 5:46 | Permalien

    Alain 39: tout à fait d’ accord avec ton analyse, mais alors, pourquoi tous ces longs jours de course,( TDF, giro, vuelta)

    Mème le dauphiné me parait maintenant trop long, on en est tjs à attendre le jour d’ aprés, qui sera, parait il, le grand jour…lassant…interminable!
    Que dire du TDF du début à la fin des étapes, vous me direz que l’ on est pas obligés de regarder, mais, bon, je pense qu’ il y aura des « scénarios », et pas mal de mise en scéne ,et puis les « consultants » et les journalistes « aux ordres ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 8 votes)
  7. thierry mtl
    Soumis le 7 juin 2017 à 9:29 | Permalien

    Je vous le dit depuis des mois, Valverde est au sommet de sa carrière. Il vise le Tour. Il brille maintenant plus que Contador et Froome en CLM, ce qu’il n’a jamais fait. J’aime bien Valverde, mais là, on frôle le ridicule.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  8. alain39
    Soumis le 7 juin 2017 à 10:56 | Permalien

    Ecarts assez faibles entre les tous meilleurs. valverde perd 24 secondes, Contador 35 s, Froome 37 s.
    Les écarts sont d’un peu plus d’une seconde au km.
    Pour les autres c’est un peu plus et les débours tournent atour de 1mn-1mn30.
    Seul Bardet se prend une veste et perd 1mn53. Sur 24 km c’est énorme et montre une extrême carence qui le prive de tout espoir de podium. Ses limites en chrono sont un handicap quasi insurmontable à ce niveau. Il ne peut briguer le classement général d’un grand tour à une époque où le niveau en montagne est aussi rapproché entre les meilleurs.
    La bonne surprise est Latour qui en 2 saisons a pris du volume. A 23 ans il confirme ses prédispositions sur les courses à étapes. A voir ce qu’il va faire en montagne mais si il continue sa progression sur ce rythme il va devenir le leader de la formation. il peut envisager un top 5 ce qui serait un beau résultat avant de participer à son premier tdf.
    Valverde qui roule à 37 ans mieux qu’à 28 ans est une des énigmes de cette saison. Il atteint un rendement quasi surhumain. Certes il fait le métier, certes il a une classe extraordinaire mais quand même il ne peut pas à ce point défier les années. Et puis son passé de dopé ne renforce pas la confiance. Je suis dubitatif devant ses exploits et surtout son ratio courses/victoires. C’est effarant.
    Porte va être dur à battre mais rien n’est fait car les étapes à venir sont difficiles et les écarts ne sont pas rédhibitoires. Froome ne semble plus disposer de sa supériorité de 2015 et il marque un palier de décompression. Nul doute qu’il va être devant tout ce week-end mais de là à lâcher ses adversaires. Rien n’est moins sûr mais il va se tester et surtout tester ses adversaires avant le tdf.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  9. noirvélo
    Soumis le 7 juin 2017 à 12:06 | Permalien

    Je pense que Froome, après les affaires SKY qu’on essaye doucement d’étouffer comme toujours (la fédé brittanique s’éloigne de Sky, la bonne affaire! )est un peu plus sous surveillance …tiède,moyenne,pour ne rien brusquer et nous faire passer la pilule (pas la même,hein?) gentiment.
    Oui, le « pré-printemps » de Valverde a été impressionnant et ceux qui prétendent qu’il est en forme toute l’année se trompent un peu…il a eu le temps de se reposer,de s’entraîner (et de respecter ses protocoles comme les autres,Quintana,Froome,Contador,Bardet)… en attendant
    il n’a plus fait parler de lui (en terme de victoires et de podiums) depuis Liège, c’est à dire depuis un mois et demi!. Comme thierry mtl, je l’apprécie,ne le nie pas et continuerai toujours à nourrir mes doutes,mais, en attendant, le gars doué qu’il est au départ continue à mener sa barque tel un métronome…
    Preuve, qu’il est malin et profiteur, lorsqu’il s’agit d’être obligé de mouiller son maillot par obligation,il s’en sort très bien pour faire 3ème …
    d’un contre la montre ! (comme quoi!)On me répondra qu’il utilise le protocole de dernière génération comme les autres, et, en aucuns cas, je ne contredirai cette personne!!! en attendant, il reste un beau coursier, pas forcément plus pourri que les autres têtes d’affiches …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  10. Yann
    Soumis le 7 juin 2017 à 12:37 | Permalien

    Bardet : « Je suis encore en rodage ». À chaque course, le même refrain de sa part. Quand participera-t-il à une course autrement que pour préparer la suivante?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  11. noirvélo
    Soumis le 7 juin 2017 à 1:12 | Permalien

    @ Yann

    ok avec toi, ces gars là s’abstiennent de courir (pourtant j’ai crû savoir un jour qu’il fallait avoir du rythme pour suivre!), d’avoir des résultats, pour au final avoir une belle 2e place sur le Tour, alors que nous savons tous que tous les étrangers sont chargés comme des mules alors que les Français sont cleans,vierges,bios !!! mort de rire … Je programme les étapes planes pour favoriser mes siestes avec le réveil vers 16h30 (15j de vacances en juillet) et les étapes de montagne sont les seules que je regarde sur le Tour,seulement s’il pleut dehors…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  12. mica
    Soumis le 7 juin 2017 à 1:48 | Permalien

    c’ est aussi le résultat de la politique des organisateurs, qui, en France ont décidé de quasiment supprimer les clm (ASO).
    Voir donc les résultats de Pinot au Giro en CLM, et ceux de Bardet ce jour au Dauphiné.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 3 votes)
  13. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 7 juin 2017 à 2:06 | Permalien

    C’est aussi un tout petit peu la responsabilité de Laurent (et d’autres) qui présente jusqu’au Dauphiné les courses hors Tour comme des épreuves de préparation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. wolber
    Soumis le 7 juin 2017 à 3:30 | Permalien

    Sacrement bien résumer Alain 39; tu auras noter qu il n y a pas de jeunes . Froome, Porte , Contador? Valverde …comme si toutes ces préparations étaient réservées a des coureurs ayant accepter d y souscrire. Difficile de proposer un stage au mont Teide a un néo pro je pense.
    Il faut des coureurs consentants.

    Richie Porte, je ne le sens pas ce coureur. ça re repose sur rien , c est injuste …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. Edgar Allan Poe
    Soumis le 7 juin 2017 à 3:55 | Permalien

    Pierre Latour, son problème, c’est Bardet 😬
    Pour connaître un tout petit peu le jeune homme, c’est une réalité. Vivement la fin de son contrat chez AG2R (fin 2018).
    #chauvinisme
    Nostradamus : le vainqueur du TDF 2017 ne sera pas français. Non, pas Nostradamus… plutot Lapalisse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  16. regis
    Soumis le 7 juin 2017 à 4:47 | Permalien

    Des jeunes coureurs consentant? Pas difficile à trouver!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  17. Wolber
    Soumis le 8 juin 2017 à 2:09 | Permalien

    Regis , il est étonnant de voir la moyenne d âge des possibles vainqueurs de ce Dauphiné ou du prochain Tour . Plus aucun jeune coureur en possible vainqueur du Tour de France, simplement sur ses qualités intrinseques ( simplement avec quelques soins…ne soyons pas naïfs ) . Il faut en passer par la Sierra Nevada, le Teide, pour être parmi les meilleurs, posséder ces watts par kilos et cette capacité d endurance en montagne.
    Ces trentenaires qui disparaîtront après le DL pour subir une autre mutation si besoin juste avant le Tour.
    Tu vois ce que je veux dire…apres des jeunes près à tout pour marcher , je ne m enquête pas ( ou plutôt si je m inquiéte) il y en aura toujours.

    Cependant une belle génération pointe avec un Pierre Latour (Que Lavenu devrait protéger en montagne mais sans désavouer Bardet !!! et en Sam Oomen (parfaitement polyvalent et très jeune) qui progresse de manière régulière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 8 juin 2017 à 2:27 | Permalien

    Toujours le même discours qui consiste à lire n’importe quel fait (et son contraire) comme preuve de l’existence du dopage. L’ennui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  19. mica
    Soumis le 8 juin 2017 à 5:28 | Permalien

    Dans tous les sports individuels, il existe désormais une préparation « de pointe » pour quelques événements dans l’ année, ne soyons pas naifs.
    C’ est vrai en athlétisme, natation, ski de fond…bref la plupart des sports « chronométrés ».
    Cete préparation, cet affutage, passe par des détours que nous ne connaissons pas vraiment. Pouvons nous, encore une fois, n’ incriminer que les cyclistes, pouvons nous leur reprocher de faire ici ou là des « stages », ou ils avalent du dénivellé et certainement pas que cela?
    Tous les sportifs d’ élite le font.
    Je serais plus « permissif » devant ces « préparations » que devant les tricheries ordinaires que l’ on voit tous les jours, je pense, bien sur, mais vous l’ avez deviné aux…aspirations..
    Non le dopage n’ est pas le seul probléme du cyclisme…loin de là!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 8 juin 2017 à 5:33 | Permalien

    « y’a pas que moi! », « grrr ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!