Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Cyclisme pro: la Covid-19 fait mal aux jambes!

On apprenait hier qu’un autre sponsor World Tour, NTT, une compagnie japonaise de télécommunications, mettait fin à son sponsorship en World Tour à la fin de l’année.

Rappelons que NTT, c’est l’équipe d’Edvald Boasson-Hagen, Victor Campenaerts, Louis Meintjes, Roman Kreuziger, Giacomo Nizzolo ou encore Michael Valgren.

Autrement dit, un gros budget. Bonneterie assurée par Assos.

Alors que la pandémie de Covid-19 reprend de plus belle partout en Europe et en Amérique du Nord,  l’avenir de plusieurs équipes World Tour est incertain. La Covid-19 fait mal, très mal au peloton World Tour.

Déjà, on sait que l’équipe CCC, c’est terminé en fin d’année. Jim Ochowicz, le manager général américain, est en recherche active d’un repreneur.

D’autres équipes ont dû couper drastiquement les salaires versés aux coureurs. C’est le cas notamment des équipes Astana, Lotto-Soudal, Education First, Bahrain-McLaren ou Mitchelton-Scott. Les coupures ont atteint, dans certains cas, 30% voire 50% du salaire des coureurs. Très significatif.

Bref, c’est un peu la merde. Et encore, la situation des coureurs WorldTour n’est pas la pire: celle des coureurs U23 et des coureurs « premières caté » qui visent à passer pro est bien pire encore.

Les transferts vont toutefois bon train dans certains cas. Rappelons les principaux:

Chris Froome chez Israel Start-Up Nation.

Greg Van Avermaet chez AG2R-La Mondiale.

Bob Jungels chez AG2R-La Mondiale.

Miguel Angel Lopez chez Bora-Hansgrohe.

Michael Woods chez Israel Start-Up Nation.

Daryl Impey chez Israel Start-Up Nation.

Daniel Martinez chez Ineos.

Adam Yates chez Ineos.

Laurens de Plus chez Ineos.

Richie Porte chez Ineos.

Mateo Trentin chez UAE Team Emirates.

Romain Bardet chez SunWeb.

Pierre Latour chez Total Direct Énergie.

Et au Canada, zéro équipe, zéro courses ou presque. Cyclisme Canada a diffusé hier un communiqué de presse annonçant son calendrier national 2021. On aborde le cyclisme sur route après avoir présenté la situation pour le vélo de montagne, le BMX et les GranFondo (je n’invente rien!!), c’est dire si le cyclisme sur route n’est pas la priorité en ce moment.

Et pour seules annonces, le chrono de Gatineau, la Beauce, l’Abitibi et les deux épreuves World Tour à Québec et Montréal, that’s it.

Y’a de quoi être inquiet pour l’avenir du cyclisme tant international que national, surtout au Canada.

Partager

Précédent

Alaphilippe, molta grinta!

Suivant

84e Flèche Wallonne: Hirschi, pour rejoindre Alaphilippe?

16 Commentaires

  1. hors sujet, mais pour le fun..

    A 61 ans, Jeannie Longo devient championne de PACA du contre-la-montre

    https://www.20minutes.fr/sport/2873087-20200929-cyclisme-61-ans-jeannie-longo-devient-championne-paca-contre-montre

    0
    0
  2. Lbi

    Pas vraiment fun vu le caractère et la morale de cette femme.

    0
    0
  3. l’orignal

    Il ne faut malheureusement pas trop avoir d’attentes au sujet des calendriers 2021 qui s’annoncent. Trop spéculatif a ce point ci de la pandémie. Tout change très vite. Qui aurait cru au printemps que des courses sur route en peloton auraient lieu au Québec en 2020? Certains hurlaient au remboursement de licence, sans se rendre compte de la situation devenue ultra précaire des fédérations sportives, des organisateurs et de leurs partenaires financiers. Au final il y aurai eu quelques courses avant le début de la 2e vague et tout le monde était content de reprendre la compétition.

    Les événements annoncés par Cyclisme Canada sont un « wish list ». Pour que des événements internationaux aient lieu au Québec en 2021, il faudra des vols d’avion disponibles, abordables, sans quarantaine à l’entrée au Canada. Ça prendra une frontière ouverte avec les USA. Ça prendra aussi des coureurs prêts à voyager (j’exclus ici les GPCQM qui sont World Tour), ou des parents prêts à faire voyager leurs jeunes dans le cas de l’Abitibi. Et point majeur, il faudra que les organisateurs aient les ressources nécessaires pour tenir leur événement. Loger et nourrir des dizaines d’équipes et leur staff en respectant les actuelles règles sanitaires et exigences de l’UCI va coûter très cher. Ça ne sera vraiment pas évident pour nos événements phares au Québec tant qu’il n’y aura pas de vaccin et qu’il soit déjà très répandu.

    Tout ça risque de se traduire par une pause plus longue qu’on ne le croit.

    0
    0
  4. mica

    Otto lilienthal: plus de 47 km/H de moyenne sur une demie heure…..il faudrait m’ expliquer…pour une frêle dame âgée de 62 ans….je ne comprends pas.
    C’ est pas Cordon Ragot qu’ il aurait fallu envoyer à Imola, mais bien notre Longo nationale et éternelle!
    Si elle a un secret, qu’ elle en fasse profiter tout le monde….
    Pour ma part, je n’ ai jamais atteint le 47 ou 48 Km/h, sur terrain plat et tout seul, et pendant de longues minutes…
    Je demanderais, à ceux qui ont cette expérience de m’ expliquer ce que ça représente….bref, de dénouer ce qui pour moi est un mystère…
    Une explication SVP…

    0
    0
  5. CLB

    Mica, 18 km en 28’23, ça fait plutôt 38 km/h.

    0
    0
  6. mica

    CLB: j’ ai lu quelque part dans le net que c’ était 22Km en 28 mn…..une erreur de frappe sans doute…c’ est plus crédible comme ça…..encore que c’ est pas mal du tout!
    A la réflexion ça a plus de chances d’ étre vrai et j’ aurais du m’ en douter…..mais, quand même essayons de rouler seul, sur le plat et pendant 22 minutes….c’ est déja pas ordinaire!

    0
    0
  7. mica

    CLB: l’ article auquel nous renvoie Otto L. indique bien: « 22Km en 28 mn ».
    Mais, en effet, ce doit être une erreur.
    38 Km/h sur du plat, reléve déja de l’ exploit ….et fait déja bien mal aux jambes….pendant 28 mn.
    Merci d’ avoir rectifié ce qui ne peut être qu’ une erreur.

    0
    0
  8. Lbi

    Oh tu sais, quand on se fait livrer de l epo chinoise chez lesveaux parents,que tu aies 28 ou 68 ans que roules à 28 ou 48kmh, tout est possible…

    0
    0
  9. Lbi

    *les veaux parents

    0
    0
  10. mica

    Lbi:
    tu en dis trop, ou pas assez, c’ est quoi cette histoire de veaux parents?…..A son âge elle pourrait rester tranquille et ne faire du vélo que pour son plaisir…..c’ est sans doute ce qu’ elle fait.

    0
    0
  11. Edgar Allan Poe

    Une sale histoire Mica, qui est venue ternir et endommager définitivement la fin de carrière de la Dame de Haute Savoie (enfin pour son lieu de naissance).
    Monsieur Ciprelli, mari de la championne – et quelle championne quand même – a été condamné en 2017 à un an de prison avec sursis pour importation d’EPO. S’en est suivi un feuilleton judiciaire avec à chaque épisode, une justification à l’import du produit (médicament pour la belle-mère, complot contre Jeannie Longo, piratage de carte bancaire, produit destiné au mari pour accélérer la récupération après une blessure…). On aurait dit du Vandenbroucke, mélangé à la fois à du Rumsas et à du Gasset).
    C’est dommage car je dois reconnaitre que j’apprécie l’approche du vélo de Mme Longo. Sa philosophie du vélo. Celle qui fait qu’elle pédale encore à un âge avancé…
    Par contre, je suis stupéfait de la moyenne effectivement. Reste à connaître les conditions climatiques. Et elle ne gagne qu’en féminine, je ne suis pas sûr que la concurrence était très affutée. Rien à voir avec le sexagénaire (64 ou 65 ans) qui avait gagné le titre au scratch en Rhône-Alpes, il y a quelques années, en battant notamment un pro d’AG2R.
    J’ai « couru » l’an dernier avec J. Longo sur une cyclo en Auvergne. Elle s’était accrochée dans le peloton sur les 50 premiers kms très accidentés, mais avait sauté au début de l’ascension d’un col de 12 bornes. Normal.
    47.5 pendant une demi-heure…vent dans le dos alors !!!
    A noter qu’elle est très perfectionniste dans son approche des courses en tous genres.

    0
    0
  12. mica

    Merci EAP :oui, une grande Dame quand même, aux 2 visages, on ne sait s’ il faut la blamer ou lui adresser des louanges.
    Fidèle à elle même, après l’ arrivée de l’ épreuve CLM, elle « rallait » car les commissaires n’ avaient pas autorisé son mari à la suivre….(en voiture) (1)
    Le scénario de justification que tu esquisse « on aurait dit du Van den Brouke mélangé à du Rumsas et du Gasset (bien que je ne connaisse pas ce Gasset) est bien évocateur et non dénué d’ humour!
    (1) j’ aurais tendance (comme les commissaires) à me méfier,un peu, de ces voitures « suiveuses » qui pourraient à l’ occasion se muer en voitures « ouvreuses », si les conditions s’ y prêtent. Mais je vois le mal partout. ceci dit, tu nous racontais bien qu’ à certaines occasions la voiture de certains papas venait préter main forte à la progéniture. ( lors de certains CLM en cote en particulier….si pas de spectateurs….bien entendu!

    0
    0
  13. Edgar Allan Poe

    Gasset, le tennisman français contrôlé positif à la coco, (rien à voir avec la covid😁), qui a déjoué le verdict, contre toute attente, en faisant admettre qu’il avait embrassé une femme qui avait consommé de la cocaïne, en boite de nuit, la veille du contrôle anti-dopage. Ceci étant, le docteur JPDM dans un article, accrédite cette thèse. Pour moi, ce doc fait foi.
    Pour cette grande Dame, je serai prêt à admettre des circonstances atténuantes. Les duels avec Maria Cannins, son tempérament face au mufle qu’était Madiot, et comme tu le dis, toujours en train de râler…et le vélo, philosophie d’une vie.
    Les voitures suiveuses…j’ai perdu un championnat bi-départemental junior comme cela. J’avais lâché le favori dans le dernier col. J’ai entendu une voiture arrivé derrière moi, et ce favori m’a passé à 30 à l’heure, accompagné par les insultes du conducteur à mon égard. Pas de réseaux sociaux à l’époque, pas de tels pour filmer : terminus, seconde marche du podium!
    Je rêve parfois d’un tour sans voitures suiveuses : les coureurs se dépannent eux-mêmes, sauf en cas de bri de matériel avéré. La physionomie de la course en serait totalement changée.
    Mica : les « gros » crèvent-ils plus souvent que les anorexiques ?

    0
    0
  14. mica

    LBI: excuses moi, mais je n’ avais pas fait le rapprochement avec notre tennisman national et fumeur d’ herbe, le dénommé Gasquet, Richard de son prénom!
    Tu avais « écorché » son nom et à une ou deux lettres prés, on peut passer à coté…..en effet, sa « défense  » était bien fumeuse, c’ est le cas de le dire!
    Pour ne pas charger uniquement le cyclisme, on peut rester un instant sur le tennis: il y a quelques années, un père comparaissait en justice pour avoir introduit un produit anesthésiant ou inhibiteur dans les boissons rafraichissants de l’ adversaire de son fils!…….un dopage « à rebours » en quelque sorte; et en effet le jeune adversaire fit un match « cauchemardesque ».
    Comme quoi, il n’ y a pas qu’ en cyclisme, mais dans ce sport qui nous passionne tant, quelquefois ça dépasse les bornes.
    Tu nous raconte au moins un fait dont tu as été victime….et on ne peut que te croire.
    Comme tu dis il n’ y avait, à l’ époque, ni réseaux sociaux ni télè….et il s’ en passait certainement « de drôles » en ces temps….comme il s’ en passe encore de nos jours ici ou là…
    Moi aussi, je réverais de courses sans motos ni voitures, et je dis souvent que le cyclisme serait totalement différent

    0
    0
  15. mica

    En fait, ma petite réponse ci dessus s’ adressait plutôt à EAP qu’ a Lbi, vous aurez rectifié, mais, avec tous ces sigles, vous étes quelquefois « interchangeables »!…je suis mal réveillé ce matin.
    EAP : j’ ai tendance à faire totalement confiance au Doc. De Mondenard, mais pour la « défense » de Gasquet…je suis trés septique .
    Autre chose; chaque année l’ uci tient congrés à l’ occasion des ch. du Monde….
    quelques avancées proposées:
    -Procédure commotion à mettre en place.(ce qui selon moi sera trés difficile à mettre en pratique, comme je le disais dans un sujet ces jours derniers.
    -pénalités contre les coureurs qui « pollueraient » en jetant papiers ou autres emballages!
    (alors là, ce serait un comble….ce ne sont pas eux les principaux pollueurs quand même!

    Bref, des mesurettes qui partent d’ un bon sentiment mais, certainement contestables
    Et toujours pas la moindre prise en compte des mesures qu’ il faudrait mettre en oeuvre pour lutter contre « l’ entrainement » que procure les véhicules motorisés.
    Ils pourraient, au moins, préconiser certaines régles de distance, réduire le plus possible le nombre de ces engins facilitateurs……mais, rien, rien de rien, …..tout va bien…..il est vrai que le » lien aérodynamique » est par nature invisible….
    Invisible…..mais tellement efficace!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.