Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Contador bientôt mieux que Merckx et Roche ?

La nouvelle a de quoi susciter l’intérêt de tous ceux qui connaissent un peu l’histoire du cyclisme: Bjarne Riis envisage de réaliser, la même année, le triplé Giro-Tour-Vuelta avec Alberto Contador. Ce serait soit l’an prochain, soit en 2012. 

Autrement dit, Riis et Contador veulent réaliser ce que personne n’a encore réalisé dans le cyclisme professionnel: remporter les trois grands tours une même année. 63 jours de course devant. Du jamais vu.

Jusqu’ici, l’exploit des exploits – outre le record de l’heure façon Merckx – demeure ce qu’on appelle la Triple Couronne: remporter la même année le Giro, le Tour et les Championnats du Monde. Deux coureurs l’ont réalisé jusqu’ici: Eddy Merckx en 1974 et Stephen Roche en 1987. 

Alors, ambition réaliste ou utopie ? Rien n’est impossible, en particulier pour Contador, le coureur le plus doué de sa génération. Il présente l’avantage d’avoir déjà remporté les trois grands tours (mais pas la même année) et possède donc une certaine expérience de ces courses. C’est un avantage non négligeable. Par contre, la débauche d’énergie nécessaire pour remporter les trois courses par étape est énorme ; un coureur peut-il tenir ainsi pendant trois grands tours et enchainer un nombre aussi important de jours de course ? Enfin, les conditions météo pourraient, dans ce genre de défi, jouer un rôle important, un grand tour avec plusieurs jours de pluie et/ou de froid étant considérablement plus usant que si la météo est bonne. 

Bref, un tel exploit mettrait définitivement Alberto Contador dans une classe à part dans le Grand Livre du cyclisme. Ce serait une façon de se distinguer de Lance Armstrong également, un élément qui doit, à quelque part, jouer un peu dans les réflexions actuelles de Riis et de Contador. Si on me demande si c’est possible aujourd’hui, je réponds oui, mais toutefois peu probable. Trop long, trop exigeant…. mais les records sont faits pour être battu !

Mise à jour: depuis la parution de cet article hier soir, Fran Contador, frère et agent d’Alberto, a démenti publiquement l’information ayant découlé de Bjarne Riis, ré-affirmant que la priorité d’Alberto demeurerait, au cours des deux prochaines années, le Tour de France et seulement le Tour de France. 

Partager

Précédent

Bike Repair, une app originale et utile

Suivant

Armstrong dans les cordes ?

  1. alain39

    Ne nous emballons pas c’est seulement un coup de pub.
    Riis a besoin en cette période de rassurer les nouveaux sponsors et de vendre du rêve.
    Et ce d’autant plus que depuis le début d’année Contador est bien moins royal que par le passé et à mon sens il finit le tdf bien fatigué.
    Il n’a même pas réussi à enchainer dauphinée/tdf.
    C’est dans l’air du temps de créer de faux évènements et le dernier coup de pub de Armstrong sur le tdf est là pour nous le rappeler.
    Qui plus est, les protocoles de dopage ne pemettent plus de faire de pareils enchainements. Le dernier doublé giro/tdf date de 93.
    La vraie question est plutôt de savoir comment Contador va conserver sa suprématie qui depuis quelques mois est bien moins évidente.
    Il vient de gagner un tdf sans la moindre victoire d’étape à la clé. A mon époque on appelait ça une victoire au rabais car souvent elle revenait à un coureur de « tour de transition ».
    Il semblerait que les nouveaux protocoles de dopage gomment les différences entre les coureurs et ainsi les écarts sont plus faibles et les français retrouvent goût à la victoire.
    Ces 2 phénomènes sont corrolaires car ils confirment que le peloton a été moins à 2 vitesses que durant les années Armstrong et Indurain.
    Que dire aussi de l’aventure des Schleck qui partent pour une équipe dont on attend toujours le principal sponsor. Du jamais vu et qui à mon sens est à rapprocher avec la lutte contre le dopage menée dans certains pays.
    Les équipes italiennes, françaises, belge semblent donner moins de facilité pour les coureurs dopés et donc ils n’ont plus guère d’options. L’espagne royaume de la dope connait une crise sans précédent et les sponsors sont bien moins argentés que par le passé. Même le beau Alberto a été obligé de s’expatrier chez Riis car aucun sponsor national ne pouvait se l’offrir.
    La lutte contre le dopage n’est pas très efficace sur le plan scientifique mais pèse sur le système en général.
    Les grandes nations du cyclisme sont celles où les contrôles sont les plus pointilleux et qui ainsi donnent de meilleurs gages de sécurité aux investisseurs. En effet, les sponsors ne veulent pas voir leur marque endommagée par un scandale. Toutefois les meilleurs coureurs ne peuvent aller dans ces équipes faute de pouvoir continuer à se doper comme avant. Sacré dilemme qui devrait peser à long terme car il se creuse un fossé entre là où vont les sponsors et là où veulent aller les meilleurs mondiaux.
    Je ne sais comment ceci va évoluer mais si le dossier Armstrong éclate au grand jour alors les US ne seront plus un eldorado pour les dopés et il ne restera plus que quelques pays « amicaux ».
    A suivre.

    0
    0
  2. Erik Zabel

    Après tout, il n’avait que 25 ans quand il a fait le doublé Giro-Vuelta en 2008. Pour moi, s’il a été un ton en-dessous cette année, ça tient au fait qu’il s’est retrouvé dans une équipe d’un niveau insuffisant. Les mauvaises langues avancent toujours l’excuse d’un prétendu dopage alien chez Riis et Bruyneel ; je demande à voir, mais en attendant, voilà en tout cas indiscutablement deux hommes qui savent bâtir un collectif solide et organisé et tirer le meilleur de leurs coureurs. Moralité, sous Riis, Contador peut retrouver sa suprématie de l’année 2009. Si on excepte Andy Schleck, il n’y aurait au fond plus grand chose qui s’opposerait à ce projet de triplé.

    0
    0
  3. BIRD

    Petite rectification : le dernier doublé Giro-Tour date de 1998…Un doublé est difficile mais pas impossible. Par contre un triplé est très difficile et très peu probable…je pense qu’il n’essayera jamais cela tout simplement.! Par ailleurs le frère de Contador a démenti cet objectif pour Alberto, ce qui paraît plus logique…!

    0
    0
  4. alain39

    Astana d’un niveau insuffisant sur ce tdf c’est alors oublier les performances de Navarro et de Vino.
    Non au contraire Contador a très bien été entouré et pour sûr bien mieux qu’en 2009.
    Les étapes de Mende, des pavés et de Avoriaz en sont de parfaites illustrations.
    Rarement Contador n’a été seul.
    Il performe moins bien en 2010 et ce à titre personnel.
    Riis et Bruyneel sont des cadors du dopage et les faits sont là pour nous le rappeler. Sans entrer dans un exercice d’inventaire à la Prevert les cas Armstrong, Kloden, Basso, Leipheimer, Cancellara (dopage du vélo)etc.. ne sont des inventions de l’esprit.
    Ils ont un tel passé en la matière sans compter les avatars durant leurs carrières pour ne pas les passer sous silence et en tenir compte.
    Riis cherche seulement à faire parler de Contador et donc à flatter l’égo de ses sponsors et les rassurer sur la qualité de leur investissement.
    D’ailleurs ces 2 là ont une sacrée emprise sur le cyclisme mondial et arrivent à faire étouffer les affaires de dopage comme le cas de Cancellara pour lequel l’UCI ne mène aucune enquête sérieuse. J’attends toujours des explications devant l’UCI sur les changements de vélo avec des auditions de témoins et des principaux protagonistes. La seule réponse a été de mettre en place des contrôles ce qui laisse à penser que le risque est bien réel. En effet, si on disait que Cancellara tourne au plutonium je ne pense pas que l’on ferait des contrôles de radiocativité au départ des courses.
    Donc la rumeur avait bien un fondement et l’absence d’enquête empêchera de révéler la vérité. Ceci étant une telle scélérité à éviter toute enquête est de nature à confirmer l’existence de ce type de dopage.
    Pour moi et celà n’engage que moi cancellara a très certainement utilisé ce type de dopage lors de ses chevauchées d’avril et je suis navré de voir que personne ne s’en offusque en haut lieu. Ceci étant, l’histoire nous confirme que les plus grands secrets finissent toujours par s’éventer et je ne serai pas surpris qu’un jour de 2020 un soigneur ou encore un mécanicien lâchera le morceau. Mais ce sera trop tard comme il est quelque part trop tard de juger Arsmtrong sauf à ce qu’il soit condamné à de fortes amendes qui viennent lui reprendre l’argent détourné par le subterfuge du dopage. là il y aurait justice car la sanction serait à la hauteur du bénéfice perçu gràce au dopage. Ceci étant, il aurait été mieux de le prendre plus tôt.
    Dormons sur nos 2 oreilles Contador ne va pas se lancer dans un tel défi que ni Merckx, Hinault et Anquetil au temps de leur splendeur n’ont même pas imaginé tenter. C’est irréel sauf alors à disposer du vélo de Spartacus ce qui semble encore moins plausible.

    0
    0
  5. jmax

    j’ai souvenir que Ocana avait eu comme projet de tenter le triplé en 1974 et cela avait foiré dans les grandes largeurs

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.