Tous les jours, la passion du cyclisme

 

C’EST UN GÉANT !

Tom Boonen vient de passer dans la Légende du cyclisme en gagnant aujourd’hui Paris-Roubaix pour la 4e fois, rejoignant ainsi « Le Gitan » Roger de Vlaeminck comme recordman de l’épreuve.

Surtout, Tom Boonen a gagné pas moins de quatre courses en deux semaines: Gand-Wevelgem, GP E3, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Tout simplement impressionnant.

Aujourd’hui dans l’Enfer du Nord, Boonen a gagné avec la manière, de loin sa plus belle victoire en carrière sur cette course. Il a pris les choses en main à plus de 50 kms de l’arrivée et a roulé solo sans hésitation, creusant régulièrement l’écart sur ses plus proches poursuivants.

Pendant un moment, j’étais convaincu qu’il partait de trop loin.

Puis j’ai craint la crevaison pour lui. Rien. Pas de défaillance. Pas de crevaison. Boonen mérite le titre de Monsieur Paris-Roubaix comme de Vlaeminck 30 ans avant lui !

Ni l’équipe Sky, ni l’équipe BMC, ni l’équipe Garmin n’ont pu faire quelque chose pour le contrer. Seuls les Sky étaient un tant soit peu organisés dans le final, avec quelques coureurs qui ont bien essayé de rouler sur Boonen. Il n’y a eu personne pour relayer chez BMC ou chez Garmin.

Que dire de plus ? La victoire de Boonen est nette, claire, sans ambiguïté: c’était visiblement le plus fort aujourd’hui. Rien à redire sauf bravo!

Les autres belles surprises

L’équipe Europcar. Il y a d’abord cette superbe 2e place de Sébastien Turgot, une vraie surprise. Il y a aussi la perf de David Veilleux qui se découvre une passion pour cette course: il a fait partie de « l’échappée matinale » reprise à environ 70 kms de l’arrivée. Sa présence dans le groupe devant a assurément contribué à placer ses équipiers en position de force derrière. Veilleux et Rollin terminent d’ailleurs la course « dans les délais » ce qui, à Roubaix, n’est jamais facile.

Les moins bien

Les Garmin, absents au feuilleton devant. Seul Van Summeren a limité les dégâts.

Les BMC, qui ont semblé désorganisés durant toute la course, même si on les a vu un petit moment à chasser derrière l’échappée matinale. Dans le final, ils n’ont jamais pu donner un bon coup de main à Ballan.

Fillipo Pozzatto. R-I-D-I-C-U-L-E. Il est certes allé au tapis. Mais il était capable de pédaler par après. Seulement, on a vu son moral flancher complètement, et les invectives de son directeur sportif qui l’exhortait à continuer n’ont rien donné. Il n’a même pas essayé de s’accrocher aux coureurs qui voulaient encore remonter sur la tête de course. Gagnera jamais une grande classique celui-là!

Les regrets

Mathieu Ladagnous à la FdJ. Il semblait être parti pour une grande perf et il crève au mauvais moment. De quoi nourrir des regrets du côté de la FdJ quant on connaît tout l’amour que porte Marc Madiot à cette course…

La couverture direct

Il faut d’abord dire merci au Réseau des Sports pour la diffusion en direct de la course, une première au Québec. Et j’ai trouvé les commentaires de Dominique Perras pertinents et bien documentés, même si on a parfois encore un petit temps de retard sur certaines opérations tactiques. De bonne augure pour la suite!

Partager

Précédent

David Veilleux en marge de Paris-Roubaix

Suivant

Paris-Roubaix 1988

23 Commentaires

  1. jmax

    faut pas exagérer: un gars seul à 51km de l’arrivée avec plus d’une douzaine de coureurs aux trousses ne doit pas gagner. Derrière, il faut tous passer au relais plutôt que laisser la seule équipe Sky avec deux équipiers (sur quatre coureurs) mener la poursuite. Et en plus, chaque équipier Sky roule ce qui peut et met la flèche; c’est sur qu’un équipier face à Boonen, ça ne peut pas le faire et qu’on se retrouve ridicule au final avec un Europcar qui fait deux.

    0
    0
  2. thierry mtl

    Certains lecteurs de la Flamme diront qu’il a acheté le moteur-cadre de Cancellara. Sinon, comment pourront-ils expliquer de se dégager ainsi sur PR à 50 km de l’arrivée.

    Surtout que Specialized vient de commercialiser la semaine dernière, un superbe vélo électrique. Il y a surement une machination ??? Je laisse les parano développer le reste.

    0
    0
  3. schwartz patrick

    Ouais, moi j’ai enterré Tom un peu vite,j’ai dit qu’il était fini,has been, là, il a fait fort, son début de saison est quand même assez incroyable, faut le reconnaitre ; maintenant si c’est dû à son vélo « nucléaire », je resterai prudent, de nouveaux produits?, je n’ai pas le droit d’affirmer quoi que ce soit, il a en tout cas mis l’art et la manière sans compter les watts, les watts?, j’ai la langue qui a (un peu) fourché …
    Veilleux très bien mais il ne doit pas trop prendre exemple sur des coureurs comme David Boucher et beaucoup de français qui font les 150 premiers kilomètres mais qu’on ne voit plus dans les 100derniers! il est jeune, il apprend, c’est déjà bien d’être devant ,de faire la course et de montrer son entrain… Turgot, mention spéciale,lui chapeau, il a fait sa course, revient devant pour moucher les autres dont Ballan alors qu’il devait avoir mal dans les cannes ! Pozzato, décevant, pas guerrier du tout, quand tu te relèves indemne, tu dois avoir la rage comme Lars Boom ou Ladagnous auteur lui aussi d’une belle course !

    0
    0
  4. Etienne

    A vérifier, le plus rapide PR a + de 43,4km à l’heure, le record précedent date de 1996 , Johan Museeuw….

    C’est tout un exploit en considérant un gars seul sur 50km…

    0
    0
  5. schwartz patrick

    Ce qui m’étonne quand même c’est qu’i y a tellement de « tchach », de frime, de technologie, de reconnaissance du parcours,d’entrainements spécifiques, gros évènement, 250 coureurs au départ dont un paquet bien payés , bien motivés et c’est le favori qui gagne seul, après plus de 50 bornes en échappée !!!
    je rejoins les commentaires de jmax et Thierry mtl,assez justement incrédules même si je confirme le début de saison (assez long quand même) et assez extraordinaire de Boonen .

    0
    0
  6. Stef Toupenet

    J’ai vu un super Tom Boonen qui en ce moment marche comme un avion, en un mois il a sauvé sa carrière.
    Les vieux Belges ont eu raison de l’engueuler en fin de saison 2011.
    Il parait que les anciens du plat pays lui ont dit de remonter en Belgique pour bouffer du pavé, du vent et de la flotte, qu’il ne fallait plus qu’il reste à Monaco à faire des conneries.

    Je me demande comme vous comment les 4 Sky les BMC et Rabobank se sont débrouillés pour laisser partir Tom.

    Il n’y a plus de directeur sportif valable dans voitures ou quoi ??

    Tom part à 55 km de l’arrivée, je le laisse à 45″ devant, derrière j’organise un CLM par équipe. 2 ou 3 Sky, 2 BMC, 1 Rabobank et encore un ou deux gars qui veulent bien tourner.
    Soit plus ou moins 6 gars qui tournent contre un seul dans le vent.
    Aussi fort qu’il soit, à un moment les 6 gars doivent lui retomber dessus à 15 km de l’arrivée.

    GROSSE ERREUR tactique des DS des autres équipes.
    A se demander si OPQS n’a pas acheté la course. (oui, je sais, je raconte une connerie là)

    Dommage pour Chavanel, il perce au plus mauvais moment
    Beau travail d’équipier de N. Tepstra (à montrer dans les écoles de cyclisme)
    Ballan égale à lui même, Hushovd pas au mieux, Hincapie prend de l’âge, Pipo sans conviction etc. etc ……

    Un beau Paris Roubaix avec un ultra favori qui a su surmonter la pression (il doit en boire quelques unes là en ce moment) 😉

    Mine de rien Tom n’a pas eu une très grosse équipe pour le soutenir comme du temps de la toute puissante MAPEI.

    Place maintenant aux ardennaises, place aux puncheurs style Joaquim Rodríguez.

    Et après ça, nous retournerons dans els courses à étapes beaucoup moins attrayantes que ce début de saison.

    0
    0
  7. JBoisvert

    Boonen a faite une super course, un très grand numéro! Par contre j’aurais payé vraiment cher pour que Cancellara soit là? Selon moi ça aurait été une course encore plus exaltante!!!!!!

    0
    0
  8. K9

    Pippo Pozzato manque complètement sa course aujourd’hui mais il a DÉJÀ gagné une grande classique : MIlan-San Remo en 2006…

    0
    0
  9. schwartz patrick

    Oui, je rejoins Stef Toupenet
    alors que dans la plupart des courses à étapes, surtout le tour, tu as une échappée de quelques coureurs qui prennent le large pendant 100 bornes, se font rejoindre par le peloton à 15 bornes de l’arrivée, se tapent dans les mains, et attendent que les sprinters terminent d’en découdre,là, tu as un coureur seul pendant plus de 50 bornes,surtout sprinter,néanmoins bon rouleur sans être spécialiste du chrono qui gagne avec du monde aux fesses, soi-disant hyper préparé et motivé …Ils partent tous pour faire au mieux 2, parce que le favori est devant?à 50 bornes de l’arrivée,tout seul! c’est pas rien,c’est pas 15 bornes!
    Du temps de Merckx, si le grand Eddy est devant, tu peux être sûr qu’un De Vlaeminck ou un Moser va se mettre minable et se cracher dans les tripes pour revenir sur le canibale!!! moi , je me pose des questions et les ds, éffectivement, ils servent à quoi? Quand je dis oui à la disparition des oreillettes, je ne pense pas me tromper, mais les coureurs auront -ils assez de courage et d’esprit de décision pour prendre des initiatives perso ?

    0
    0
  10. Zenou

    Boonen fais une excellente saison cette année.
    Qu’est ce qui a changé depuis l’année dernière ?
    Les conseils des vieux belges spécialiste des pavés qui ont tous un palmarès moins bon que lui sur ces courses ou alors le fait qu’il ait rejoint la structure omega-pharma ??

    Petit indice : Philippe Gilbert n’avance plus depuis qu’il a changé de structure.
    Deuxième indice : Jose Ibarguren, médecin de Rumsas en 2002, Landaluze en 2005, Ricco et Piepoli en 2008, et chez Omega-Pharma depuis 2010. Il est également mis en examen dans l’affaire Mantoue
    http://www.cyclismactu.net/news-affaire-mantoue-l-audience-fixee-au-13-juillet-2012-23570.html

    0
    0
  11. pierre lacoste

    C’est peut-être que les coureurs ont perdu l’habitude de l’initiative personnelle…

    0
    0
  12. Batrick P

    Attention à rester prudent, Laurent.
    Avant de « gagner » avec Boonen, Lefévère a « gagné » (les guillemets parce que, tout de même, ce sont les coureurs qui gagnent) notamment 5 fois avec Musseuw. Condamné pour dopage et je crois pour trafic depuis. Pour des faits lourds que Lefévère aurait ignoré? Difficile à croire.
    Malheureusement, il y a eu a posteriori tellement de preuves de dopage sur des vainqueurs de grandes courses depuis une vingtaine d’années qu’on peut se demander combien ont été gagné par des coureurs propres, et même si une seule l’a été.
    J’étais pour autant devant ma télé (course enregistrée, le pédalage d’abord) et la course de Boonen était impressionnante. J’ai regretté l’absence de la moto suisse pour un duel qui, ça ne mange pas de pain, je pense aurait toutefois été gagné par Cancellara.
    Quant à Pozzato, depuis son comportement odieux vis-à-vis du paria Simeoni, j’avoue préférer qu’il perde. Mais pour ce qu’il s’agit des conséquences d’une chute, même semble-t-il légère, je n’ai qu’à me remémorer les miennes, même légères, pour ne pas partager tes critiques.

    0
    0
  13. Batrick P

    Question taille, il y en a qui n’est pas un géant: Sébastien Turgot.
    Dans son interview sur Eurosport ( http://www.eurosport.fr/cyclisme/paris-roubaix/2012/turgot-voit-loin_sto3227599/story.shtml ), on trouve en vrac:
    – Un jour je battrai Boonen
    – Je fais du vélo pour gagner. Quand je fais 8e du GP Escaut ou 10e sur le GP E3, c’est minable, ça ne sert à rien pour moi.
    – J’aurais dû le suivre (Boonen)
    – Sur la piste, il ne pouvait rien m’arriver (voir la photo finish, même site).
    – On a fait une belle campagne de classiques même si on n’a pas gagné. On peut être fier de nous (résultats minables, qu’il ventait de dire)

    0
    0
  14. schwartz patrick

    Je rajouterai que les 55 bornes éffectuées seul, c’était quand même avec vent de face puisque vent du nord, si je ne me trompe(j’ai roulé le matin et le zef n’était pas trop sympa!) et en ce qui concerne Lefévère
    (ok Batrick p),il était DS à l’une des époques les plus tourmentées du vélo, de « GB-MG » et de la MAPEI,alors produits dopants, il doit en connaitre un rayon, pardon une seringue… et puis Oméga « Pharma »…
    Une fois de plus,une victoire qui pour le public peut être sympa, pour les spécialistes construit le doute !

    0
    0
  15. Batrick P

    Malheureusement, toute victoire (dans les grandes courses) « construit le doute », plus encore celles avec un Riis, Lefévère, Bruyneel ou autre Gianetti derrière. Sans parler des Ibarguren, Santuccione et consorts (je suis mal le vélo)…

    0
    0
  16. Stef Toupenet

    Oh oui Batrick P, Turgot m’a fait honte sur le coup.
    Ce matin lors de la sortie du dimanche matin, nous avons parlé de Boonen, Ballan, Guesdon et Turgot pour sa grosse tête.
    Nous avons parlé aussi d’un petit breton de 21 ans Johan Le Bon. Il venait de terminer son premier Paris Roubaix (il est chez Bretagne Shuller)
    Et du très bon Saramotins de la Cofidis qui nous a épaté hier par sa puissance.

    0
    0
  17. Zenou

    Mon premier commentaire était un peu critique, mais il faut quand même admettre que Boonen est devenu le plus grand coureur de tous les temps sur les pavés.

    0
    0
  18. alain39

    La victoire de Boonen est éclatante et les Sky ont mal joué.
    Flécha aurait du temporiser et faire rouler ses équipiers puisqu’il s’agissait de l’équipe la mieux représentée à l’avant. Les commentaires de Guimard sont clairs et pour lui c’est la bêtise des Sky qui est à blâmer.
    Boonen a joué gros en partant de loin et surpris ses adversaires qui l’attendaient dans une tactique d’attente.
    Il est très fort cette saison sans pour autant écraser ses adversaires comme Cancellara. Sur le ronde il était à la limite et sur PR il a joué la surprise et avec ses jambes il a pu aller au bout.
    Pozzato, Ballan et Flecha ont mal joué et auraient du anticiper une attaque. A trop vouloir calculer leur course ils en ont oublié l’essentiel à savoir être plus opportuniste.
    L’absence de Cancellara a joué sur ces 2 courses car il sait se comporter en leader et surtout il ose des attaques destabilisantes.
    Autrement rien à redire sur le vainqueur qui depuis des années est une référence sur les pavés. Et puis il a une équipe qui fait peur et qui joue à perfection.
    Maintenant ce sont les ardennaises avec Valverde, Cunego, Evans, sanchez, les Schleck et d’autres coureurs qui vont se mettre en avant. Gilbert ne sera pas de la partie car il est à la ramasse et je ne pense pas qu’il aura retrouvé son coup de pédale. Cunégo est en forme et il peut faire une super quinzaine si il retrouve sa giclette.

    0
    0
  19. mikael

    Juste une précision : le vent était ouest/sud-ouest, environs 25km/h. Boonen l’avait donc dans (globalement) dans le dos (sauf erreur de ma part)…

    http://www.meteorologic.net/archives-metar_LFQQ.html

    0
    0
  20. Jean-Luc Botto

    je suis tout à fait d’accord avec l’analyse de De Vlaeminck citée par nikkos. Paris Roubaix est devenue une course « exhibition » qui ne fait plus recette et il n’y a quasiment plus aucun grand coureur au départ. Boonen était sans doute très fort mais le Paris Roubaix d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec les Paris-Roubaix des années 70 et 80, quel que soit le battage médiatique fait autour.

    Quand au reste (dopage, …), aucun commentaire sur Boonen qui as un très lourd passé et n’est certainement pas un exemple pour tout sportif qui se respecte!

    Il n’y a rien d’enthousiasment dans le cyclisme professionnel d’aujourd’hui.

    0
    0
  21. schwartz patrick

    @ Mikael (20)
    autant pour moi,je te fais confiance, moi je l’avais de face en rentrant plein nord (en Alsace)

    0
    0
  22. mikael

    @patrick : Je ne suis pas sûr. Vu la moyenne de Boonen à l’arrivée, je me posais la question. Et beaucoup de com (ici ou ailleurs) parle d’un vent de face, d’autre de dos…

    Perso, j’ai eu le vent de face au retour (sud/ouest), mais bien trop loin de Roubaix pour en tirer des conclusions…

    Sinon, d’accord avec l’analyse d’Alain (18)

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.