Bilan des Nationaux

Petit tour des résultats des Championnats nationaux disputés le week-end dernier dans la plupart des nations du cyclisme.

1 – Canada. Premièrement, soulignons que depuis quelques années, le Canada a enfin aligné la date de son Championnat national avec ceux des autres pays. Il n'y a pas si longtemps, les Nationaux canadiens avaient lieu à un autre moment.

Côté sport, la domination de l'équipe SpiderTech a été totale sur ces Canadiens. Chez les élites, Tuft a mis une valise à tout le monde sur le clm (Meier est à 57 sec, Veilleux à 1min13), puis a remporté la course sur route avec l'aide de deux de ses équipiers, Will Routley et Zach Bell. Le premier québécois est Bruno Langlois, 7e.

Le doublé Tuft chez les élites a été égalé chez les U23 par l'excellent Hugo Houle, lui aussi chez SpiderTech et qui impressionne nul autre que Steve Bauer. Dans le clm, Houle a relégué son plus proche poursuivant à plus d'une minute. Puis il s'est imposé au sprint, prouvant sa polyvalence, dans la course sur route, devançant de peu Arnaud Papillon, pourtant pas mauvais dans l'exercice.

2 – France. Victoire solo de Sylvain Chavanel. Roux et Voeckler sont à plus de 30 secondes. Rien à dire, Chavanel fait un bien beau champion de France après une campagne des Classiques plutôt réussie cette saison. Je persiste cependant à croire que ce coureur est bien imprévisible, capable du meilleur comme du pire. Il fera toutefois un bon ambassadeur du cyclisme français sur le prochain Tour de France, étant bien connu dans son pays.

3 – Italie. Giovanni Visconti a reconduit son titre, son 3e dans sa carrière ! Décidemment, cet homme est un homme de championnat ! Membre de la petite équipe Farnese Vini, je persiste à croire qu'il n'est cependant pas le meilleur ambassadeur du cyclisme italien. 

4 – Allemagne. Robert Wagner, que je ne connais pas, s'est imposé au sprint pour l'équipe Leopard. C'est pour moi une surprise car il s'impose devant Ciolek et Degenkolb, excusez un peu. Une autre preuve de la profondeur actuelle des espoirs du cyclisme allemand ?

5 – Belgique. Superbe victoire de Philippe Gilbert, le no1 mondial. Rien à redire, le meilleur a gagné. Ca fait plaisir de voir Gilbert remporter son premier titre national et de savoir qu'il portera le maillot de champion de Belgique pour la prochaine année. Attention à lui pour s'imposer lors de la 1ere étape du Tour de France, au Mont des Alouettes, et ainsi aller chercher le premier maillot jaune…

6 – Danemark. Nicki Sorensen, solo. Son 4e titre national. Faut s'y faire.

7 – Royaume-Uni. Bradley Wiggins s'est imposé, confirmant ainsi son excellente condition qui lui a permis de gagner récemment le Dauphiné-Libéré. Attention à lui sur le Tour de France, qu'il fera avec le maillot de champion national sur le dos. De quoi lui donner une motivation supplémentaire. À noter que l'équipe Sky a réalisé un triplé sur ce championnat national, de quoi prouver la profondeur de cette équipe. 

8 – Irlande. Et non, Nicolas Roche n'a pas gagné. Il termine 4e. C'est Matt Brammeier, chez HTC-High Road, qui s'est imposé pour la 2e année consécutive. Dan Martin est 2e. 

9 – Luxembourg. Franck Schleck devant son frère Andy. Faudra s'y faire là-aussi, et pour encore quelques années: un coup à toi bro, un coup à moi. Derrière, je ne vois personne d'autre actuellement capable de rivaliser avec les frères Schleck.

10 – Pays-Bas. Victoire de Pim Ligthart, un pur inconnu pour moi, devant Bram Tankink. C'est peut-être la surprise de tous ces championnats nationaux. Ligthart court pour l'équipe Vacansoleil et semble venir de la piste. Cette victoire est la première grande qu'il obtient sur la route. 

11 – Norvège. Et non, ce n'est pas Thor Hushovd. De toute façon, Hushovd préfère très certainement continuer de porter le maillot de champion du monde pour encore deux mois ! C'est Alexander Kristoff, probablement d'origine russe, qui s'est imposé à la suite d'une échappée avec un autre coureur. Hushovd est 3e, solo.

12 – Russie. Pavel Brutt est champion russe dans un drôle de championnat puisque des 21 coureurs classés, 14 appartiennent à l'équipe Katusha !!! Andrei Tchmil, directeur sportif, avait essuyé, plus tôt cette année, de vives critiques à l'égard du manque de résultats de ses coureurs. Y'a pas à dire, il a pris les grands moyens pour réussir ! 

13 – Slovaquie. Peter Sagan, solo. Je suis très content pour ce jeune coureur qui fera un excellent ambassadeur de son cyclisme au cours de la prochaine année. Sagan est un coureur agressif en course, un attaquant doté d'une belle pointe de vitesse. J'aime.

14 – Espagne. Rojas s'est imposé en devançant son compagnon d'échappée, nul autre qu'Alberto Contador qui voulait se tester à quelques jours du départ du Tour. Voilà une sacré belle victoire pour Rojas, auteur d'un bon Tour de Suisse, et pour l'équipe Movistar, éprouvée cette année avec le décès de Tondo et le grave accident de Soler en Suisse. Les enseignements sont cependant du côté de Contador, 2e de la course sur route et 3e du chrono derrière Luis Leon Sanchez et un inconnu, Jonathan Castroviego qui pourra désormais se vanter d'avoir devancé sur un chrono le champion Contador, à quelques jours du début du Tour ! Castroviego s'était cependant imposé sur le prologue du Tour de Romandie plus tôt cette année.

15 – Suisse. Fabian Cancellara, qui d'autre ? À noter qu'il n'a pas disputé le chrono de ses championnats nationaux, j'ignore pourquoi.

16 – États-Unis. Zabriskie sur le chrono, Matthew Busche (RadioShack) sur la route, ce dernier devançant d'un souffle George Hincapie, le spécialiste, qui est donc passé bien près d'un… 4e titre national. Tejay Van Garderen est 4e, Ben King 8e. À noter que Busche avait terminé 3e du chrono quelques jours avant. Agé de 26 ans, Busche signait là sa première grande victoire chez les pros. L'arrivée d'un nouveau coureur de premier plan pour les États-Unis ?

Demain, mise à jour du pool de cyclisme, suivi plus tard cette semaine de tout ce que vous devez savoir sur le prochain Tour de France, à 4 jours du départ!

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!