Affaire Froome: des éléments troublants

Difficile d’échapper à la bombe aujourd’hui dans le milieu du cyclisme: Chris Froome a été contrôlé positif au salbutamol à l’issue de la 18e étape du Tour d’Espagne en septembre dernier.

L’échantillon B a confirmé ce que l’échantillon A révélait: une dose de salbutamol chez Chris Froome deux fois supérieure à la limite autorisée.

Le salbutamol! Une substance pas claire: autorisée lorsque prise par inhalation, à certaines doses et sous autorisation d’usage thérapeutique (AUT). Une substance interdite à certaines concentrations, et lorsque prise en injection ou par suppositoire. Chris Froome bénéficie donc d’un doute, celui qu’il ne faisait que traiter son asthme à l’aide d’une pompe, asthme qui est d’ailleurs connu depuis des années. Il pourra certainement évoquer, dans sa défense, la déshydration comme facteur de concentration du salbutamol dans son organisme.

Le cas aurait été tellement plus simple si la substance trouvée avait été de l’EPO, des hormones de croissance ou de la testostérone! Là, on va en avoir pour des mois d’attente pour en arriver à un verdict de culpabilité ou non. Rappelons que Diego Ulissi a été trouvé positif et sanctionné au salbutamol en 2014, donc Chris Froome n’est pas forcément à l’abri d’une suspension, voire de se faire retirer son titre à la Vuelta.

Chose certaine, toute cette histoire ne me surprend pas: on savait depuis notamment les révélations de Fancy Bears que l’équipe Sky fleutrait depuis un moment déjà avec les limites des AUT, bien pratiques pour se doper légalement. Rappelons que Bradley Wiggins a été lui aussi écorché au cours des derniers mois sur ce point…

Ce qui me surprend, c’est le timing: l’UCI a été saisie du dossier au moment précis (le jour même!) où le Français David Lappartient succédait au Britannique Brian Cookson à la tête de l’organisme!

Comme si, à quelque part, le laboratoire n’aurait pas eu confiance en Cookson pour traiter de l’affaire, et aurait attendu que Lappartient arrive en poste…

Cela soulève légitimement la question de la protection dont bénéficient peut-être certaines équipes « de premier plan » dans le cyclisme. On sait depuis l’Affaire Lance Armstrong que la complaisance existe très probablement, ce dernier ayant assurément bénéficié, à quelques occasions, de la clémence d’Hein Verbruggen à l’époque à la tête de l’UCI.

Que voulez-vous, il vient un moment où certains champions deviennent tellement importants pour l’image et le business d’un sport qu’il faut les protéger. Outre Chris Froome, on peut penser que Peter Sagan est de cette trempe… Chose certaine, Sky comme sponsor est très impliqué avec la Fédé britannique de cyclisme depuis des années, et le cyclisme britannique a collectionné les médailles et titres au cours des dix dernières années…

Drôle de timing également pour l’équipe Sky, comme si on cherchait à la déstabiliser depuis des mois. Ce fut l’affaire Wiggins, les doutes sur Froome et maintenant, un contrôle positif officiel. L’équipe britannique est certainement l’objet d’une attention particulière, Froome ne parvenant pas à convaincre tant ses performances sportives semblent artificielles, ni Brailsford d’ailleurs en tant que manager d’une équipe souvent trop dominante (rappelez-vous le Tour cette année, avec les Henao, Kwiatlowski, Landa, Nieve…

Le plus triste dans tout ca, c’est les dommages à l’image du cyclisme: la nouvelle est partout dans les médias, même au Québec en ce temps-ci de l’année: c’est dire!

Déjà, au bureau, mes collègues qui ne connaissent pourtant rien au vélo me parlent des cyclistes « tous dopés, inévitablement ». Que « ca ne changera jamais ». On me demande même comment je fais pour encore m’intéresser à ce sport.

Des grands malades, ces cyclistes pros!

65 Commentaires

  • Tchmil
    Soumis le 13 décembre 2017 à 12:08 | Permalien

    Finalement les méthodes de dopage se recyclent sur les années. C’est surprenant qu’on ai affaire au sein de l’équipe la plus puissante au monde à des moyens qui datent des années 90 (Indurain et ce même salbutamol), peut-être même avant.

    Il y a une question de la définition du dopage qui permet aux acteurs de jouer à la frontière de l’interdit. Tant que les instances ne se pencheront pas sur cette question et ne feront que sanctionner après contrôle il n’y aura pas d’avancée. Les tricheurs aiment jouer avec les définitions et les contours de ces définitions. Depuis des dizaines d’années les sanctions n’ont aucun effet sur le dopage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 13 décembre 2017 à 12:25 | Permalien

    WADA rules state that salbutamol is permitted to be present up to a threshold of 1,000 nanograms per millilitre (ng/ml). Froome’s urine sample collected on September 7, 2017, after stage 18 of the Vuelta is reported to have had 2,000ng/ml.

    Le 1000 ng est vraiment difficile à atteindre. Ce taux accepté est déjà très lousse. Bizarre que SKY ait fait une erreur aussi grossière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Yvon
    Soumis le 13 décembre 2017 à 12:39 | Permalien

    Le monde du hockey n.est pas exempt de dopage mais cela n’enleve rien au vélo. Les journalistes savent se taire de manière sélective
    Ont ils peur de perdre leur accréditation. On se souvient comment Armstrong savait étouffer les velléités de vérité . Bon courage à tous

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • alano39
    Soumis le 13 décembre 2017 à 1:15 | Permalien

    Il est évident que Sky était protégée comme l’est le cyclisme Anglo saxon qui depuis quelques années nous sort des champions à tire larigot.
    Les pistards deviennent des grimpeurs, des coureurs de 35 ans roulent mieux que jeunes, des inconnus deviennent des champions en 1 saison.
    Il faut arrêter de se mentir le cyclisme Anglo saxon comme le cyclisme colombien est totalement vérolé.
    La Sky qui supporte à elle seule la quasi totalité du financement du cyclisme anglais était épargnée tant que l’UCI était gérée par des anglais.
    Mais voilà la roue tourne et au jour de la nomination de Lappartient Froome est confirmé positif.
    Ils n’ont pas attendu longtemps.
    Reste à connaitre combien d’inhalations il faut prendre pour arriver à un tel seuil dans les urines.
    une partie du produit est également évacuée par les intestins et une autre expulsée par le souffle.
    Si comme on le lit à partie de 10 inhalations nous sommes confrontés à une crise grave (sachant que le taux maximal autorisé ne serait pas atteint) il est évident qu’un tel dosage dépasse le cadre thérapeutique.
    Le règlement étant mal rédigé et sujet à interprétations la défense de froome va s’y engouffrer.
    Nous sommes partis pour une lutte d’experts si d’aventure l’UCI décide de donner une suite.
    Comptez sur la pseudo science pour donner des explications plus ou moins farfelus avec la déshydratation, la nourriture, le poids, les boissons et que sais-je?
    Je ne sais pas comment les parties (UCI et Sky) ont utilisé ce délai de 3 mois entre le résultat et la publication pour préparer leur arguments.
    De toute évidence ce sera technique et ainsi ils vont essayer de brouiller les pistes. Insinue rle plus possible le doute pour qu’il lui profite telle sera la stratégie de Froome.
    Reste qu’au plan sportif et par rapport au publique il se prépare des jours difficiles et qu’il va être conspué.
    Il va avoir du mal à tenir psychologiquement et sa saison 2018 reste d’être blanche quand bien même il ne serait pas suspendu.
    A suivre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • Soumis le 13 décembre 2017 à 1:47 | Permalien

    Je ne suis pas spécialement fan de Chris Froome mais il faut tout de même considérer que les explications qu’il donne sont plausibles.

    Peut on condamner un sportif qui bénéficie d’une AUT pour un surdosage de Ventoline (sur les conseils de son médecin) en période de crise ? Et à quelle peine ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 10 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 décembre 2017 à 2:30 | Permalien

    Si j’ai bien compris, un dosage inférieur à la limite tolérée va jusqu’à 15 ou 16 doses de Ventoline, par inhalation.
    Froome s’est fait attraper avec le double de la dose tolérée.
    Peut-on croire qu’il se serait administré 32 doses sans y preter garde ?
    A l’insu de son plein gré, alors…!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  • Rud
    Soumis le 13 décembre 2017 à 2:44 | Permalien

    Excellent article de Ross Tucker à ce sujet :
    http://sportsscientists.com/2017/12/brief-thoughts-froomes-salbutamol-result/

    J’aime surtout le tweet de Joerg Jaksche qui donne une explication plutôt plausible de l’erreur de calcul commise par Sky :
    #neverforgetinyourcalculationthebloodbagleftovers

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Marius
    Soumis le 13 décembre 2017 à 3:13 | Permalien

    Le cas de Chris Froome est complexe car il est surement de bonne foi.
    Reste que le résultat d’une étape du tour d’Espagne a été faussée.
    Dans quelle mesure aurait-il perdu du temps, s’il s’était contenté d’une dose de Salbutamol dans les limites légales ?
    Aurait-il perdu le tour d’Espagne voir abandonné ?
    Loin de moi, l’idée de l’empêcher de se soigner, mais utiliser un puissant vasodilatateur en compétition, c’est déjà fausser la donne.
    Est-ce que les sportifs professionnels ont le droit de se soigner en compétition ?
    Oui jusqu’à un certain point, des règles et des seuils ont été mis en place, les dépasser c’est se mettre hors-jeu.
    Mon avis est qu’il ne doit pas être suspendu car il n’y a pas de tentative de dopage avéré,
    seulement une volonté de se soigner et limiter la casse.
    Quant au résultat du tour d’Espagne, ce ne sera pas la première fois qu’une course sera faussée (l’arrivée au Mont-Ventoux avec Chris Froome en mode piéton).
    Reste que si le dopage n’est pas prouvé, il sera blanchi par le TAS.
    Mais la morale ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • Igor
    Soumis le 13 décembre 2017 à 3:16 | Permalien

    Qui peut croire à un dopage à la ventoline, c’est un simple prétexte, souvenez vous le cas de Floyd Landis, il avait été confondu pour un dopage datant de l’antiquité; je pense qu’il faut simplement analyser le fond et le message : Froome et la Sky sont dopés, avec quoi?, on réserve la suite pour la suite s’il y a entêtement mais je pense que la carrière de Fromme va vite s’arrête, et maintenant il faudra passer au tourniquet…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 décembre 2017 à 4:43 | Permalien

    J’ai été asthmatique, et lors de crises, tu prends 2-3 bouffées de ventoline. Au dela, ça doit de shooter un peu la tête. Pour froome, on parle de 20 ou 30 bouffées (apparemment le seuil est 1600= 16 bouffées. On est dans le dopage, dans le n’importe quoi. Si tu as autant d’asthme, tu vas te reposer chez toi!!
    C’est comme au lieu de prendre 4 dolipranes par jour, tu en prenait 20!
    Mais bon, comme les moteurs sont de plus en plus contrôlés, on revient aux bonnes vieilles méthodes. Espérons que l’uci ne laissera pas passer… Pour montrer aux jeunes, notamment ceux qui vont dans les salles de muscu ( 😉 ) qu’il faut pas faire n’importe quoi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 13 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 décembre 2017 à 4:56 | Permalien

    Bis repetita … Froome a commencé la rédaction de son premier livre : « Ma vérité » … çà fait des années qu’on en parle des AUT, des dérives s’y rapportant, alors ?
    moi, j’ai mal à mes doigts et mon clavier est fatigué d’utiliser toujours les mêmes touches …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Martin C
    Soumis le 13 décembre 2017 à 5:39 | Permalien

    Il y a toujours eu des soupçons concernant Froome, comme Armstrong à l’époque. Y a-t-il des rumeurs concernant Sagan?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 décembre 2017 à 6:37 | Permalien

    j ai cru comprendre que sagan avait un moteur lors des strade bianche en italie lors du reportage de stade 2

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Dan
    Soumis le 13 décembre 2017 à 7:56 | Permalien

    Ah, pas surpris mais une surprise est que Geraint Thomas sera au Giro finalement 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Thierry mtl
    Soumis le 13 décembre 2017 à 9:23 | Permalien

    Comme je l’ai écrit ici, je ne croyais pas Froome qui disait vouloir faire le doublé giro-tour. Il a sorti ce chapeau de son sac à la derniere minute alors qu’il visait uniquement son 5e tour quelques semaines plus tôt.
    Il savait qu’il ne ferait pas ce doublé et il savait que sa vuela allait être révoquée. Il savait que le ciel allait lui tomber sur la tete depuis le 20 septembre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 13 décembre 2017 à 9:24 | Permalien

    La fin d’une époque mon vieux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Maxime Maltais
    Soumis le 13 décembre 2017 à 9:36 | Permalien

    Enfin !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 14 décembre 2017 à 1:20 | Permalien

    Je suis asthmatique depuis l’enfance, pas que asthmatique (en matière de soucis respiratoires), mais pas qu’un peu. Une personne qui prendrait une quinzaine de bouffées de ventoline présenterait déjà tous les symptômes d’une grave crise d’asthme (il y a des degrés dans les crises), et surtout, résistante à son traitement classique par le simple salbutamol. Dans ces cas, les médecins, en tout cas ceux que j’ai croisés, administrent une dose de corticoïdes. Que ceux de Froome ne l’aient pas fait pour les raisons qu’on connait (produit interdit), c’est facile à comprendre. Qu’il ait pu continuer de participer à la course dans un état respiratoire nécessitant quoi, une vingtaine de prises de ventoline dites-vous, c’est difficile à croire. Il faut savoir que quand vous ne respirez pas, non seulement vous ne respirez pas (va courir avec ça), mais en prime, vous avez droit à des jambes fatiguées en permanence, qui ne récupèrent jamais ou si mal, cause production de déchets accrue par le déficit en oxygène, évidence à constater autant qu’à comprendre.
    Si le nombre de bouffées est celui-là, on peut déjà parler très clairement de conduite dopante. Tout comme le fait de courir avec de la ventoline dans la poche, comme je l’ai vu faire par d’autres, David Millar par exemple : à l’effort, si vous avez pris votre couverture préalable, ça tient (les systèmes adrénergiques comme on dit, probablement). Et quand ça ne tient pas, c’est que vous êtes malade, et … je ne recommence pas.
    Oui mon ami Laurent, comment tu fais ? ils ont un peu raison tes collègues.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 14 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 14 décembre 2017 à 2:19 | Permalien

    Ceux qui nous demandent comment on peut s’interesser au cyclisme sont les mêmes qui refuse l’évidence qu’il se passe la meme chose dans leur sport, et souvent proche d’eux. Des idiots.

    Sans parler du reste. Personnellement, quand je vois les evenements récurrents sur des terrains de football, je considère que je n’ai pas de leçon à recevoir des gens qui s’y intéresse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 14 décembre 2017 à 2:57 | Permalien

    Laurent, toute triche se fait avec les instances dirigeantes.

    Le trafic de drogue ne peut se faire qu’avec la bénédiction de politiques et de policiers.

    L’évasion fiscale, le dopage étatique, la fraude fiscale, le bidouillage de matchs, les paris truqués…

    Dés que ça devient gros, récurent, il faut forcement que tout le monde participe et que tout le monde touche sa commission.

    La triche cycliste se fait avec l’accord du cycliste, de son équipe, de ses médecins, de l’uci, de journalistes et aussi des SPECTATEURS (ils le savent mais supportent toujours).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 14 décembre 2017 à 3:15 | Permalien

    Voila, une fois de plus une illustration du  » flou artistique » qui entoure le cyclisme.
    On autorise l’ usage de « médicaments » sous pretexte de bienfait thérapeutique, mais la dose, c’ est 5, 10 15 bouffées ou plus? Personne ne le sait…
    Ici, on sanctionne, ailleurs on laisse faire…
    Là, on laisse « murir » les affaires pendant plusieurs mois, là bas, on les étouffes quelquefois avec des complicités des autorités fédérales, voire politiques ou même gouvernementales (ça s’ est vu…Espagne par exemple…).
    Le cyclisme ne s’ en sortira pas, et revoila Madiot qui l’ « ouvre », est il le mieux placé?
    Je ne suis pas d’ accord avec Alano 39 qui dit que le probléme est Anglo Saxon (qu’ il y ait eu des accointances entre dirigeants plus ou moins récent, c’ est possible..) mais il y a longtemps que les Latins mênent le bal en matiére de dopage et les grosses chaudiéres viennent des pays Méditerranéens + Flamands, sans oublier les pays de l’ est.
    Mais, s’ il n’ y avait que le dopage, le cyclisme serait un sport comme les autres.
    Hélas, il y a tout le reste, sorte de « dévaleur » ajoutée : Les moteurs, les aspirations, les prises d’ appuis sur véhicules, les coalitions (dont Fromme a pu étre la victime certaines fois, voir étape 15 de la Vuelta 2016).
    Toute cette « gangue » de tricheries nous est aussi totalement occultée, comme a pu l’ étre, ou l’ est encore, le dopage.
    Pour devenir crédible, ce sport a beaucoup de chemin à faire.
    Aprés y avoir cru longtemps, je n’ y crois plus..
    Et dire qu’ une télé publique nous diffuse cela en longueur..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • laumi63
    Soumis le 14 décembre 2017 à 3:32 | Permalien

    une question de milligramme vont dire les experts….the « famous » marginal gain des sky…

    sinon plus sérieusement, 15 bouffées de vento en cas de crise grave d’asthme c’est rien ! mais la question, est de savoir s’il faut continuer à courir un Tour de d’Espagne EN AYANT EU une (VRAIE) crise d’asthme…tout en sachant qu’à 15, 20 OU 30 inhalations (nécessaires pour se soigner), on va être « positif » et que cela a des effets ++ sur la performance….

    des « grands malades » ces (plutôt certains…) cyclistes pro

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 14 décembre 2017 à 3:35 | Permalien

    Tony Martin ose dire tout haut ce que beaucoup d’entre nous pensent tout bas :
    http://velo-club.net/post/affaire-froome-le-coup-de-gueule-de-tony-martin

    Espérons que quelques anciens coureurs Sky aient la même éloquence, à l’instar de Frankie Andreu chez Motorola.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 14 décembre 2017 à 3:58 | Permalien

    Tony Martin….Katucha…Quik steep….On croit réver!!!! ….????….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 14 décembre 2017 à 5:03 | Permalien

    Laumi si c’est rien 15 bouffées je sais pas ce qu’il te faut
    Quand tu as besoin de ça il faut rester te reposer, voire aller à l’hopital sous « respirateur » comme j’en ai vu il y a 2 ans, lors d’une grave crise d’asthme.
    De toute façon, voir des grands malades rachitiques comme froome ou bardet faire du vélo, ça fait pas rêver personne (tout comme voir certains footballeurs 🙂 )
    Le choc, c’est quand je l’ai vu la première fois à la planche des belles filles en 2012. Il faisait peur avec ses bras en baguettes de riz, j’ai pensé « qu’est ce que c’est que ce bordel??? »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 14 décembre 2017 à 5:35 | Permalien

    eh oui mica on fait avec ce qu’on a!

    C’est toujours mieux que Vincent Lavenu et sa cassette : « … mais le monde du cyclisme a changé », ressortie hier encore

    Remplace les … par « Armstrong, Mondory ou Froome ». Lavenu est toujours le premier à sortir son ânerie et ça me fait toujours rire années après années.
    Ou bien il doit avoir un journaliste ami bien placé du côté de Chambéry qui vient lui demander sa réaction à chaque fois et il relaye à tous les médias ensuite 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • laumi63
    Soumis le 14 décembre 2017 à 5:54 | Permalien

    @lbi, il faut bien relire mes propos

    si c’est une vraie crise d’asthme c’est rien 15 bouffées. pour mon fils de 6 ans, c’est 8 inhalations pendant 10 secondes toutes les 10 minutes jusqu’à la fin de la crise….

    ma remarque est de dire que si on a une vraie crise d’asthme, on se soigne et on ne finit pas le Tour..tout en sachant qu’il sera positif si contrôle

    « Il faisait peur avec ses bras en baguettes de riz, » encore une fois, revisitez vos critiques d’appréciation…je ne vois pas le rapport avec la performance..vous êtes expert en physiologie de la performance ?:)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 14 décembre 2017 à 6:50 | Permalien

    Je n’ai pas souvenir d’avoir pris autant, mais j’ai la même réflexion: si on est malade: repos!
    Quant aux bras, le gars qui sort de camp de concentration, il ne fait pas le tour, sauf s’il est dopé. Reconnaissez qu’ils ne ressemblent plus à grand chose, comparé aux champions des années précédentes ou ils étaient déjà très affuté. Et avec la déshydration fonctionnelle, on a touché le fond. Mais ce n’est que mon avis.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 14 décembre 2017 à 6:51 | Permalien

    Tout ceci a le mérite d’avoir fait sortir plasthmatic de son terrier!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 décembre 2017 à 7:03 | Permalien

    Tylerkay: les « tricheries » en cyclisme n’ ont rien a voir avec celles des autres sports, car en plus du dopage il y a tout le reste. Je ne veux pas me citer, mais je les décries, ces tricheries, à la fin de mon intervention n° 21 ci dessus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • alano39
    Soumis le 14 décembre 2017 à 7:23 | Permalien

    @mica je maintiens qu’il y a un pb avec les cyclismes colombiens et anglo saxon. Ca fait quelques années que je dits et force est de constater que sur ces derniers mois ça se confirme avec des contrôles positifs de coureurs colombiens et celui de Froome. Sans parler pour la Sky du scandale étouffé de Wiggo avec les médicaments importés sans documentation.
    Depuis 10 ans les anglais sont devenus la nation de référence sur piste et trustent les victoires aux tdf. La Sky est devenue une nursery à champions et avec ses moyens énormes capable d’aligner une équipe avec 3 potentiels vainqueurs du tdf.
    De leur côté les colombiens nous sortent une palanquée de futurs champions. Ca me rappelle l’Espagne des années 90 avec tous ces futurs champions qui brillaient 1-2 saisons avant de sombrer dans l’anonymat. Quand on voit que des jeunes coureurs colombiens sont pris à l’EPO on comprend vite pourquoi ils éclosent comme des oeufs.
    Cette révolution n’a pu se faire qu’au prix d’efforts et maintenant on constate d’irrégularités.
    Depuis des années les Sky nous bassinent avec leurs gains marginaux et depuis très longtemps on comprenait que ces gains étaient obtenus par des moyens limites et des interprétations très extensives de l’utilisation thérapeutique.
    C’est confirmé et je pense que si on pousse l’enquête on va se rendre compte que depuis des années ils mentent et utilisent des maladies imaginaires pour se doper ou masquer le dopage.
    Indéniablement cette affaire va interférer sur la saison à venir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • mica
    Soumis le 14 décembre 2017 à 7:48 | Permalien

    Alano 39: vrai pour la Colombie, et je pense aussi que les Britanniques sont plus que limite (via les AUT). On vient d’ en avoir la preuve.
    Mais n’ en est il pas de même ailleurs?
    Cet « ailleurs » qui en a « bouffé des produits de toute sorte et qui voyait d’ un mauvais oeil l’ intrusion d’ un pays qui bien que proche était un peu « exotique ».
    Je pense que le peloton n’ a jamais trop fait de cadeau a Fromme, c’ est même le contraire.
    Il me semble,que certaines coalitions Contador, Nibali, Valverde, Quintana ont même assez souvent été de mise…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Micaël Tille
    Soumis le 14 décembre 2017 à 7:48 | Permalien

    Certains professionnels n’apprécient pas trop le traitement préférentiel dont bénéficie la Sky

    Le message de Tony Martin

    «Notre crédibilité est en jeu ! Je suis très fâché. Il y a deux poids deux mesures dans l’affaire Christopher Froome. D’autres coureurs sont suspendus immédiatement après un test positif. Lui et son équipe ont reçu du temps de la part de l’UCI pour s’expliquer. Je n’ai pas souvenir d’avoir connu de tel cas dans le passé récent.

    C’est un scandale et il n’aurait pas dû être autorisé à courir aux Mondiaux. Le public, et moi aussi, avons l’impression qu’il y a des magouilles dans notre dos, que des accords sont passés et qu’ils cherchent une manière de se sortir de cette affaire. Son équipe et lui bénéficient-ils d’un statut spécial ?

    Ces agissements sont un gros coup porté à la difficile lutte contre le dopage, que je mène avec d’autres coureurs comme Marcel Kittel. Notre crédibilité et celle de notre magnifique sport est en jeu. Nous avons besoin d’une approche conséquente et transparente de la part de l’UCI. Ce qui se passe ici est illogique, pas transparent, pas professionnel et injuste.»

    https://www.lematin.ch/sports/cyclisme/cas-froome-coup-gueule-tony-martin/story/25010235

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 14 décembre 2017 à 8:13 | Permalien

    Peut-être que les explications de Froome sont plausibles mais j’estime que pour sa crédibilité l’UCI via son nouveau président devra sanctionner le coureur avec la perte de sa victoire et une suspension.

    Ils doivent le faire: une sanction lourde est nécessaire pour montrer aux autres coureurs qu’un vent nouveau souffle à l’UCI. Je trouve déja étrange que quelque chose qui s’est su en septembre a mis 3 mois pour sortir. Si cela avait été le cas avec un John Doe d’une équipe moyenne je suis certain que le bonhomme aurait déja été sancionné.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • franzz
    Soumis le 14 décembre 2017 à 8:53 | Permalien

    Même la père Noel à salée la soupe des rennes, dites le aux enfants!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Thierry mtl
    Soumis le 14 décembre 2017 à 8:55 | Permalien

    Encore une belle. Froome déclare qu’il n’a pas enfreint une règle, selon lui.

    Bravo À Nibali et a Tony Martin (ce matin) qui passent une sérieux savon à Froome et à la Sky ce matin. Martin ouvre même la porte sur la « protection » dont pourrait jouir la Sky. Il n’a pas la langue de bois ce Martin. Ca indique que oui, certaines choses ont vraiment changé dans le peloton actuel.

    http://www.cyclingnews.com/news/a-scandal-tony-martin-sounds-off-on-chris-froomes-salbutamol-case/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 14 décembre 2017 à 9:54 | Permalien

    Ho là là: Nibali et Martin: ils n’ ont pas honte ces 2 là ! Allez dites moi que c’ est pas sérieux!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 11 votes)
  • Dan
    Soumis le 14 décembre 2017 à 11:48 | Permalien

    Pour quand l’interview de Froome avec Oprah ? 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 décembre 2017 à 12:04 | Permalien

    Moi , cette histoire me coupe le souffle !!! je prends quoi ???
    Et si à l’instar de l’affaire Weinstein , tous les coureurs (donc adversaires de Froome et de la SKY ) se mettaient à « table » pour protester ??? Martin, Nibali, ok, qu’en pensent les autres vraiment ??? et les DS , encore bien silencieux , on « regarde » sur l’autre , lequel va entamer la discussion ??? Ben … si tous les coureurs sont malades, apparemment c’est délicat …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 14 décembre 2017 à 12:22 | Permalien

    Mica,

    je ne comprends pas du tout le procès que tu fais à Tony Martin qui prend le contre-pied de tout ce qui est et était dit dans le peloton jusqu’alors, personne n’osait l’ouvrir. On a connu ça sous l’ère Armstrong où l’américain se comportait en parrain.

    C’est parce qu’il court à Quick Step et Katusha?
    Bassons était aussi avec Gianetti à la française des jeux. Simeoni chez Domina Vacanze et d’autres équipes italiennes dans les 90’s.

    Il est allemand donc dans l’axe anglo-saxon? soyons sérieux…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • Soumis le 14 décembre 2017 à 12:31 | Permalien

    @noirvélo

    Cela me plairait aussi mais j’ai des doutes que cela se réalise.
    Même aux « grands » moments, comme durant l’affaire Festina et les aveux d’Armstrong, je n’ai pas entendu beaucoup de coureurs monter aux barricades pour dénoncer leurs collègues. Personnes n’a intérêt à trop cracher dans la soupe sinon les sponsors vont quitter le navire en masse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • delirium89
    Soumis le 14 décembre 2017 à 12:51 | Permalien

    y’a pas de soucis a se faire. Voila ce que dit l’organisateur du tour des flandres qui organise en 2018 un Tour des Flandres des bisness men et devinez qui il invite?
    « C’est un retour au cyclisme pour lui, et je pense qu’il est tout à fait le bienvenu », explique-t-il. « Lance Armstrong est et reste un grand champion. J’ai depuis des années l’impression qu’il a été sanctionné avant tout pour son arrogance. Je l’ai rencontré à Washington au mois d’octobre et je l’ai trouvé apaisé et en paix avec son sort. Si nous devons bien évidemment poursuivre la lutte contre le dopage dans le cyclisme, il nous faut aussi assumer notre passé. Je trouve très bien de continuer à honorer des champions comme Laurent Jalabert et Richard Virenque, mais pourquoi ne pourrait-on pas réintégrer Lance Armstrong et Jan Ullrich dans la grande famille du cyclisme? », argue-il avant de conclure: « Notre sport est trop petit pour vivre de rancœur perpétuelle et pour rejeter Armstrong éternellement ». Source Huffington post

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 14 décembre 2017 à 1:00 | Permalien

    Mica , je ne comprends pas ! De quel ailleurs tu parles?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 décembre 2017 à 1:01 | Permalien

    @ Jean-Luc,

    Bien sûr c’est utopique, je rêve , mais de deux choses l’une , ou le sportbizzznesss est roi, tu te tais, tu ne gênes personne et restes dans ton coin ,tu te remplis les poches , ou , tout le monde a quelque chose, à « vraiment » se reprocher …(ou les deux!)
    Et puis , il y a les leaders et les petits équipiers , ceux qui en prennent beaucoup et ceux qui en prennent « un peu » (mais qui en prennent donc aussi) …
    Et puis, il y a le petit jeune en début de carrière qui gagne peu , mais qui veut gagner plus (en victoires et en sous) et l’ancien à 35 balais dont la carrière est « faite » qui n’en a plus trop à cirer , qui est prêt à déballer en écrivant son livre …comme souvent !
    Tout ce petit monde bien lâche et bien hypocrite se regarde , s’épie … « Si tu l’ouvres j’te casse » !!!
    Mais au fond , ça finit souvent par exploser parce qu’à un moment les « petits » se rendent compte que les « gros » gagnent beaucoup trop ,et eux pas assez , comme dans une fable contemporaine , et … BOUM !!!
    Armstrong , Weinstein , Froome, les suites logiques , c’est « mathé-asthmatique », non ???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 14 décembre 2017 à 1:56 | Permalien

    Finalement, on se croirait dans l’Ancien régime en France à une certaine époque (XVIIIè S) où le peuple affamé prépare sa prise de Bastille mais autant Louis XV avec ces tentatives de réformes mais réfutées par les aristo et Louis XVI qui lui succéda, rien ne changea. Tout pour les riches ($, gloire et pouvoir) et des miettes de pain pour les autres (les pauvres non dopés).
    Ainsi, le cyclisme pro attend ce Robespierre et les autres (mettons plutôt sanguinaires) pour donner suite au soulèvement et faire les procès! Au risque même de précipitation mais on ne fait pas des omelettes sans casser des oeufs. Mais n’oublions pas non plus, le soulèvement de la Vendée pour ramer l’ancien régime des rois et reines tout comme les autres pays au système  »royal ». Attention.
    L’empereur Lappartient serait-il alors ce Napoléon pour mener la bataille et accélérer les choses pour un changement durable?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Soumis le 14 décembre 2017 à 2:02 | Permalien

    Espérons-le noirvélo, espérons-le !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 14 décembre 2017 à 2:05 | Permalien

    wolber : les ailleurs, ce sont presque tous les autres cyclistes qui aussi prennent des produits, ne soyons pas naif et tu le sais trés bien.
    Le probléme, c’ est qu’ il n’ y a pas que le dopage, sinon, le cyclisme serait un sport comme les autres sports.
    j’ ai souvent décrit sans étre exaustif d’ autres zone d’ ombre du cyclisme, sans avoir à y revenir ce soir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dan
    Soumis le 14 décembre 2017 à 4:12 | Permalien

    Froome a tout simplement dominé ses adversaires au cours des dernières années. Sa séquence de victoires au TdF s’arrêtera probablement à 4. Haha
    Il a bien roulé, il a bien parlé et bien triché.

    Lance a fait de même mais a pu accumuler 7 TdF, tiens-toé Chris 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 14 décembre 2017 à 4:18 | Permalien

    Non , non pas de naïveté mais tu voudrais aussi suspendre Gilbert et Sagan …parce ce qu on se doute qu ils prennent…ç est ça?
    Une suspension collective pour tous les cyclistes pros pour l exemple?
    Pinot et Bardet ne sont pas asmathiques et ne semblent pas marcher à la ventoline.
    Tu reproches quoi à Naesen et à Formolo et tous les autres d être des cyclistes pros?

    Il n y a pas que le dopage…je ne sais pas si en tennis on vérifie les raquettes, si en judo la matière des kimonos est contrôlée , si les chaussures de Bolt sont vérifiées .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Régis
    Soumis le 14 décembre 2017 à 4:28 | Permalien

    Cette histoire est grotesque et insultante pour le sport :
    cela fait déjà 3 mois et rien n’est fait : Froomey et Sky n’ont toujours pas reproduit le protocole après un tel délai pour prouver comment l’organisme du coureur a assimilé le produit!!
    Ils prétendent faire des gains marginaux et tout consigné y compris le nombre de « puff » du coureur mais ne sont pas foutus de reproduire les effets !
    Allons allons, messieur de l’UCI tout ce qu’ils essaient de faire est de gagner du temps pour réussir à reproduuire les effets!
    Cela ne me semble pourtant pas compliqué : on administre x « puf » à Froome, on le fait rouler 5 h et on le surveille pour être sûr du protocole. Ensuite on controle son taux et tout le monde sera content.
    Evidemment Sky s’arrangera pour dissimuler un patch sous le cuissard du coureur , dans ce patch un peu de corticoide pour obtenir un taux proche et le tour est joué! mais qu’attendent ils!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 14 décembre 2017 à 5:56 | Permalien

    @Dan ton commentaire m’a inspiré:
    Froome pourra-t-il écrire sur une porte, avec son sang radioactif, « Lappartient m’a gracier »?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 15 décembre 2017 à 4:09 | Permalien

    Un quasi inconnu, l’ Italien Ruffoni, suspendu pour 4 ans. Expliquez moi: a t’ il beaucoup plus triché que tous les autres? ou est ce pour l’ exemple?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alano39
    Soumis le 15 décembre 2017 à 4:10 | Permalien

    On comprend des quelques fuites dans la presse que depuis 3 mois Froome n’a pas apporté de preuve irréfutable expliquant cette anomalie.
    La SKY prétend disposer de plein d’informations sur le nombre d’inhalations, la nourriture ingurgité, le nb de poses pipi etc…
    Ceci dit, rien de très technique et je pense que depuis 3 mois ils travaillent sur la stratégie à développer.
    Juriste de profession je ne peux que valider cette approche. Ils attendaient de voir la réaction de l’UCI. Si la SKY avait lancé des expertises elle ouvrait la porte à des contre expertises et lançait la machine judiciaire. Le risque est de voir la machine judiciaire s’emballer et demander de plus en plus d’examens avec les impacts en matière de temps et les aléas de résultats. Il faut être sous contrainte pour aller dans cette direction.
    Nul doute que durant ces 3 mois il y a eu des discussions dont le contenu a fini par décider l’UCI de publier les résultats. Aujourd’hui la SKY sait que l’affaire va être instruite et donc elle va entamer le process expertises.
    Ces expertises partiales car commandées par la SKY vont essayer de démontrer qu’une déshydratation, un autre médicament, la fatigue, le taux d’humidité, l’altitude et un steak au Clenbuterol ont faussé les sécrétions de Salbutamol.
    Et là va commencer le jeu des expertises versus contre expertises avec la SKY qui aura un seul objectif insinuer le doute qui mécaniquement profite à Froome.
    Reste à connaitre la motivation de l’UCI car elle peut demander toute une batterie d’examens à Froome pour mieux connaitre son asthme et l’étendre aussi à d’autres pathologies qui seront invoquées dans les expertises.
    ET là le rôle des avocats va être primordial pour utiliser toutes les mesures dilatoires et essayer de confiner le dossier sur un périmètre restreint qui portera sur les expertises et contre expertises.
    Comptez sur la sagacité des avocats et leur fourberie pour contester la qualité de certains contre experts et notamment leur probité eu égard leurs antécédents.
    Vous comprenez tout de suite que nous sommes partis pour des mois d’instruction de ce dossier. Mois durant lesquels Froome sera toujours en compétition.
    Et tout ce tintouin nous fera perdre de vue l’essentiel à savoir qu’il a largement dépassé le seuil autorisé et qu’il doit être sanctionné. La jurisprudence existe et impose une sanction.
    Martin qui a compris ce qui se trame met la pression et s’offusque du traitement appliqué à la SKY. Et il a raison. Froome devrait être suspendu dès à présent compte tenu du seuil de dépassement qui représente le double de la dose autorisée. Qui plus est, rien dans ses résultats ne trahi une baisse de forme au contraire le jour concerné il lâchait Nibali.
    SKY est victime de sa politique agressive en matière d’autorisations thérapeutiques. Les cas Wiggo et Froome à quelques mois d’intervalle démontrent qu’ils franchissent immanquablement la ligne jaune et il faut mettre un terme à ces pratiques.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +16 (from 18 votes)
  • Soumis le 15 décembre 2017 à 4:33 | Permalien

    La moindre des choses c est d infliger au moins les mêmes sanctions subies par Petacchi et Ulissi à Froome pour un dopage identique.Déjà L Uci aurait dû l empêcher de participer au clm des mondiaux mais la colère gronde si vous suivez les réactions de Martin Tony et de Quintana.Si Froome n écope d aucune sanction à l inverse de Contador par ex le public va le lyncher au tour ou au Giro. Pour l avoir vu au Ventoux au tour en 2013 il n y avait plus le moindre doutesur m mobylette. C est triste

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • nikko
    Soumis le 15 décembre 2017 à 7:04 | Permalien

    Lu sur un autre blog : https://spain39.wordpress.com/2017/12/14/un-nouveau-coup-terrible-porte-au-velo/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 15 décembre 2017 à 7:17 | Permalien

    Alano 39 : ton analyse est sans doute bonne, mais pour 1 (peut étre) pris, combien passent à travers les mailles du filet. En tout cas, à désespérer du cyclisme…et,en vélo,
    il n’ y a pas que le dopage, sinon ce sport serait un sport comme les autres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 3 votes)
  • slam99
    Soumis le 15 décembre 2017 à 10:43 | Permalien

    Et si la Sky s’était tiré dans le pied avec cette histoire de déshydratation fonctionnelle? Des gains marginaux qui se transforment en pertes abyssales…

    http://www.cyclingnews.com/news/team-sky-doctor-palfreeman-says-functional-dehydration-could-help-froome-climb-quicker/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 décembre 2017 à 11:51 | Permalien

    L’avantage de la ventoline, c’est que ça pèse rien 🙂 🙂 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pinchon Serge
    Soumis le 15 décembre 2017 à 1:11 | Permalien

    Dans la série « tout ça n’est pas bien grave » et pour continuer à salir encore l’image du vélo, je ne sais pas si vous avez lu ça…

    http://www.sports.fr/cyclisme/articles/armstrong-invite-d-honneur-sur-le-tour-des-flandres-2033276/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 15 décembre 2017 à 2:16 | Permalien

    En tout cas, ENORME publicité pour la ventoline, déja en vogue dans pas mal de sports, et pas seulement le cyclisme! Manquerait plus qu’ elle soit en vente libre!
    (je ne crois pas tout de même, mais à vérifier)
    Ce qui semble évident, c’ est qu’ elle est aussi dans d’ autres pelotons, qui ne sont pas cyclistes.
    Cherchez un peu…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 16 décembre 2017 à 6:16 | Permalien

    Hinault : « La carrière de Froome est peut-être finie »

    http://www.cyclismactu.net/news-dopage-hinault-la-carriere-de-froome-est-peut-etre-finie-71180.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 17 décembre 2017 à 4:54 | Permalien

    Et si seulement on etait sur qu il est asmathique…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 17 décembre 2017 à 7:51 | Permalien

    @alano39

    Merci pour l’explication détaillée des entrailles de cette affaire et de ce qui risque d’arriver dans les prochains mois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 17 décembre 2017 à 4:57 | Permalien

    le cas Froome ne sera pas tranché avant plusieurs mois

    http://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2017/12/14/cyclisme-le-cas-froome-ne-sera-pas-tranche-avant-plusieurs-mois_5229561_1616656.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Vincent L
    Soumis le 9 janvier 2018 à 9:01 | Permalien

    Tim Wellens, anti-puff, anti-langue de bois, anti-omerta.
    https://www.rtbf.be/sport/cyclisme

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!