Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Affaire Armstrong: l’AMA sert un camouflet à l’UCI

Je suis ravi de la déclaration faite hier par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) qui a affirmé que l’USADA a toute l’autorité nécessaire pour poursuivre Lance Armstrong et 4 autres personnes dans un procès pour dopage organisé entre 1999 et 2010.

Voilà tout un camouflet pour l’UCI qui, une fois de plus, paraît partiale dans cette histoire. On peut en effet raisonnablement penser que la seule volonté de l’UCI lorsqu’elle réclamait l’autorité de l’Affaire Armstrong était en fait de protéger le champion américain, et donc l’image du cyclisme… et surtout la sienne.

Espérons de tout coeur que l’USADA ira de l’avant. Nous en saurons davantage autour du 15 août prochain.

Partager

Précédent

Des pompes sublimes

Suivant

Le Tour de l’actualité

10 Commentaires

  1. Marc

    100% d’accord. Mais l’humiliation publique de l’UCI n’est pas bon pour le sport, meme si il est urgent de rappeler à l’UCI que cette organisation doit respecter ses propres règles !

    Je voudrais rajouter la distinction entre l’UCI comme une organisation entière et le clan McQuaid-Verbruggen qui pollue le cyclisme depuis longtemps.

    Depuis que ce clan dirige l’UCI on constate que ces gens se servent de l’UCI pour leurs propres intérêts, sans regard pour l’image de notre sport ni de la constitution de l’UCI.

    Tous les gens à l’UCI ne sont pas des dupes mais ils sont confrontés à un Président qui dérape fréquemment, sans avoir les pouvoirs pour lui contrôler.

    0
    0
  2. mikael

    Il est évident que l’AMA n’allait pas dire autrement.

    Pour l’USADA, elle est, pour moi, motivée par des intérêts autres, notamment politique, et Armstrong n’est qu’un « prétexte » (attention, je ne dis pas qu’il n’est pas coupable ou qu’il ne doit pas être sanctionné).

    Que fait réellement l’USADA vis-a-vis du dopage dans les sports les plus populaires aux US (foot, basket, …)? Rien. Dans ce contexte, cette organisme n’a effectivement aucune crédibilité et n’en aura jamais aucune tant qu’elle ne traitera pas équitablement TOUS les sports.

    Même si je suis d’accord avec toi sur l’UCI et ses motivations.

    0
    0
  3. jmax

    Par exemple, l’USADA a convaincu Marion Jones de dopage, et lui a retiré ses médailles olympiques.

    0
    0
  4. Marc

    mikael: sachez que souvent ces sports refusent l’autorité de l’AMA et donc USADA. Les agences antidopages ne peuvent que contrôler les sports qui les acceptent.

    0
    0
  5. Vincent C

    @Mikael

    Vous semblez oublier toute l’affaire du labo Balco. Ils ont ramassé bien du monde, dont Barry Bonds et Tony Clements qui a été innocenté dernièrement – on ne sait trop pourquoi d’ailleurs.

    L’USADA commence à faire un certain ménage, il manque sûrement cruellement de ressources et ils doivent se battre contre le congrès américain qui doit être pour le dopage. Ils doivent se battre aussi contre les lignes nationales qui sont vraiment très puissante ici, vraiment plus que l’UCI. C’est des industries de plusieurs milliards, tant au hockey, au football américain, qu’au baseball et basketball, et maintenant il y a la MLS au soccer où les grosses équipes se paient des Beckham, Henri et compagnie. Des gros sous, des très gros sous, bonne chance pour faire le ménage là-dedans vu que le dopage est probablement systématique.

    0
    0
  6. Vincent C

    Pas systématique mais plutôt systémique.

    0
    0
  7. thierry mtl

    USADA et le comité olympique américain n’ont t’ils pas caché plusieurs cas positifs dans les années 80 , 90 et début 2000 pour éviter que leurs athlètes soient sanctionnés aux J.O. Ils l’ont reconnu dans l’enquête Balco.

    L’USADA a raison de ne pas faire confiance à l’UCI, qui ne fait pas confiance à l’AMA, qui ne fait confiance à personne. L’USADA connaît le mensonge et sait de quoi l’UCI est capable, puisqu’il faisaient pareil, autrefois (?).

    0
    0
  8. Vincent C

    L’USADA est une petite organisation. Son financement vient des contrats des fédérations et/ou des organisations sportives tout comme le CECC au Canada. Ils ont des pouvoirs mais si il y a pas de financement, il n’y a pas de tests! Combien donne le NHL, la MLB, la NFL, la NBA et la MLS? Sûrement des pinottes compte tenu des profits et des revenus que ces ligues engendre. Tant et aussi longtemps qu’ils ne reconnaitront pas l’AMA comme entité mondiale ça va tourner en rond; les ligues et les fédérations sont là pour promouvoir leur sport et aussi faire de l’argent et non pas « faire la police ». Il faut une entité financer par les gouvernement à parties égales avec des pouvoirs accrues, comme l’AMA.

    Combien de fois on entends dire que le dopage nuit à l’image du cyclisme? On s’en fou de l’image! On veut un sport « clean »… si le sport est « clean » la belle image viendra avec, franchement! Ils se battent beaucoup plus pour l’image que réellement se battre contre le dopage. L’USADA va ce qu’elle peut avec ce qu’elle a, soit peu de moyen et selon moi, elle y arrive plutôt bien.

    source : http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Anti-Doping_Agency

    In 2001 the agency was recognized by the U.S. Congress as « the official anti-doping agency for Olympic, Pan American and Paralympic sport in the United States. »[3] USADA is not a government entity, however the agency is partly funded by a U.S. federal grant through the Office of National Drug Control Policy (ONDCP), with its remaining budget generated from contracts for anti-doping services with sport organizations, most notably the United States Olympic Committee.[

    0
    0
  9. Vincent C

    Désolé, j’étais pas très clair concernant l’AMA;

    L’AMA est financer pas les gouvernements mais ce n’est pas eu qui font les tests. Les tests sont effectués par l’USADA et le CCES au Canada (désolé pour la faute; CECC).

    Ainsi, les agences sont menottées par la volonté des fédérations et des organisations à lutter contre le dopage. Il est certain que c’est souvent par manque de volonté de ceux-ci que le dopage continuer à évoluer.

    Est-ce qu’il y a un minimum de tests obligatoire? Est-ce qu’il y a des sanctions aux fédérations et aux organisations fautives? Est-ce que l’AMA a des pouvoirs sur les agences?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.