6e étape de la Haute Route: très bonne journée pour moi!

Je suis épuisé physiquement ce soir! Mort. Dead meat. La Haute Route est vraiment une épreuve très, très difficile. La répétition des efforts tous les jours, les nombreux kilomètres, la chaleur accablante, les pourcentages, tout cela laminent en profondeur. Les abandons sont de plus en plus nombreux, les défaillances physiques aussi, les visages marqués par les efforts des derniers jours. C’est vraiment dur. Vos commentaires ont été d’un secours inestimable pour moi durant toute la semaine. Si faire La Flamme Rouge tous les jours me coute un peu d‘énergie, vous m’en donnez autant par vos encouragements et je vous en remercie du fond du coeur.

Pourtant, j’ai connu une excellente journée de course aujourd’hui, par delà Vars, Bonnette (super-difficile, passage du col à 2800m d’altitude!) et montée finale sur Auron dans une chaleur suffocante.

Tout mon organisme est devenu une machine à bruler les calories. Je mange des tonnes de nourriture à présent, et j’ai faim une heure après. Les jambes sont mortes, mais elles ont pris beaucoup de force. Je commence à tirer de bien meilleurs braquets dans les ascensions. Je me surprends moi-même à avoir encore du jus, du jus, toujours du jus. Je mets 1h40 pour grimper la Bonnette aujourd’hui, un temps très correct. Je pense être devenu, au fil de cette course, un cycliste beaucoup plus costaud qu’il y a une semaine.

Je termine donc 125e de l‘étape d’aujourd’hui, à 6 minutes d’Yves Lefebvre qui sort une autre belle étape aussi. Félicitations Yves! Yves et moi avons grimpé le premier col du jour, Vars, ensemble et avons entamé la Bonnette ensemble.

124 coureurs finissent tout de même devant moi. De l’avis de tous ceux qui ont participé à l‘épreuve en 2011, le niveau général sur la Haute Route 2012 est beaucoup, beaucoup plus relevé que l’an dernier. Un coureur me disait avoir terminé dans les 80 l’an dernier et être maintenant au delà de la… 150 place avec une meilleure condition physique!

Quoi qu’il en soit, j’ai vraiment souffert dans les 10 derniers kms de la Bonnette, très irrégulier. Le dernier km, pour aller chercher la Cime de la Bonnette, a été monté à l’arrachée, 34-27 sans pouvoir m’asseoir sur la selle. À 2800m d’altitude, je cherchais mon souffle et j’avais très mal aux poumons, asphyxié par l’effort.

Grosse frayeur aussi dans la descente faite à fond, comme d’hab. Je suis arrivé trop vite dans un lacet qui m’a surpris, gros freinage, la roue arrière qui se bloque et tout le vélo part à la dérape. J’ai miraculeusement évité la chute et repris le contrôle du vélo in extremis pour éviter une bagnole qui montait en sens inverse. Ca m’a calmé pour la suite de la descente!

Chose certaine, la Haute Route se mérite et je voudrai désormais qu’on m’enterre (pas tout de suite bien sûr!) avec le maillot officiel de l‘épreuve! Il y a des tonnes de sueur là dedans, d’efforts, de courage, de force du mental, bref, c’est vraiment une épreuve extrême. Mais une très belle épreuve aussi: voir les images plus bas.

Et demain, la dernière étape vers Nice, 170 kms et trois cols, le difficile col de la Couillole, suivi de deux petits cols, St-Raphael et Vence où le chronométrage officiel s’arrêtera.

Le jour se lève sur Risoul

Martin et Patrick au départ

Dave Jetz, premier Canadien classé du général, et Carrie Tuck arrivent au départ

Pascale et Yves sur la ligne de départ à Risoul ce matin, ready to go!

Mon ami Gabriele, l’Italien rencontré en début d‘épreuve, prêt à en découdre. La Haute Route est une véritable course, c’est la guerre tous les jours et personne ne fait de cadeau. Ca relance dès que la pente diminue, ca descend à bloc, les vallées sont franchies au pace de course, quel niveau!

Michel Chocol (BMC) sur la ligne. Il sera sur le podium demain.

Le peloton de la Haute Route sur la ligne, prêt à partir pour une autre grosse journée

Le service médical de la course, excellent. La 3e du général chez les femmes s’est effondrée sur la ligne d’arrivée du chrono de l’Alpe d’Huez et n’a pu repartir.

Départ en convoi, question de ne pas prendre en risque en descente. Nous avons l’obligation de suivre les motos qui régulent la vitesse. On est loin des motards du Québec qui ne connaissent rien au vélo et qui régulent en gardant une vitesse constante, dans les montées comme dans les descentes! Ici, les motards connaissent les cyclistes, roulent doucement en montée, rapidement en descente. Du velours.

Pascale, au pied de Vars, déjà bien dans le rythme

Yves, sur le haut du col de Vars, qu’on a grimpé ensemble à un bon rythme, mais en pouvant discuter

Celle-là, c’est pour Anne-Marie, Aurélie et Lucas: coucou les enfants, papa a le moral et va bien!

Que la montagne est belle! Difficile, mais belle!

Patrick, qui nous a servi un gros relai de 8 bornes jusque Jausiers, pour nous déposer au pied de la Bonnette. Merci Patrick!

 

Sur le haut de la Bonnette, je reprends des équipiers de Chocol qui ont explosé

4 kms du sommet de la Bonnette. Je suis dans le dur, mais je peux encore sourire pour la photo. La météo, très bonne, aide au moral!

Après l’arrivée chaque jour, gros repas de servi pour tous les coureurs qui en ont bien besoin. Des pâtes, du poisson, des salades, c’est copieux et c’est bon!

Incroyable ce que je peux avaler comme nourriture! Et j’ai de nouveau faim une heure après. Dément.

Iron Papy à l’arrivée. Mérite bien son titre!

La photo officielle de Team de Lux, mon équipe sur cette Haute Route, prise aujourd’hui à Auron. L’ambiance est super. De gauche à droite, Thierry, Richard, Liz, Laurent, Martin et Thierry. Merci les gars et la fille, vous êtes formidables!

Le vidéo du jour

Ou plutôt celui d’hier. Ne le manquez pas: on y voit brièvement Yves et Pascale au départ! C’est très bien fait aussi, très poignant et l’arrivée d’un couple à Risoul reflète bien les émotions que l’on vit ici sur l‘épreuve.

La dédicace du jour

À tous mes amis! Je ne peux tous les nommer, mais je souligne tout de même François, Éric, Yves, Jacques et Gisèle, et bien d’autres encore!

La rencontre du jour

Dossard 95, Thierry Méano. On a fait la Bonnette et tout le final de l‘étape ensemble à très bon rythme, on a souffert ensemble dans la Bonnette pour se relayer pour lutter contre le vent de face, on a monté Auron au courage ensemble, on s’est soutenu moralement dans les coups de mou, et on s’est embrassé sur la ligne! Merci Thierry!

Thierry: regarde Laurent, la cime de la Bonnette là-haut. Allez, on y est presque!

À l’arrivée

L‘étape de demain

Auron-Nice, 175 bornes dont 60 de neutralisés (30 au départ, 30 à l’arrivée). Trois cols, mais des cols à ce stade-ci, amenez en en masse, je suis capable!

17 Commentaires

  1. Isabelle et Eric
    Soumis le 24 août 2012 à 10:30 | Permalien

    Fabuleux ce ressenti que tu nous fait partager! Les photos de tes CR sont un support que j’apprécie tout particulièrement. Cela mérite une excellente appréciation de tes lecteurs qui ont plaisir à te voir savourer tous les instants de la courses. Ta performance d’aujourd’hui est très bonne, tu as retrouvé le nerf de la guerre! Et tu as eu la chance de suivre la locomotive du TGV version CLM sur quelques petits kms, où il fait bon rester abrité.
    Le chrono de l’organisation est tip-top. On peut vous suivre à chaque col. C’est comme cela que j’ai vu qu’Emma passait main dans la main avec Pouly à Vars et à Jausiers. Emma est réellement une étoile filante…
    Ceux qui terminent tard chaque jour ont vraiment du mérite, ils sont exposés en plein cagnard bien plus longtemps et ont à peine le temps de se reposer.
    Vous engloutissez, mais tout est diététiquement parlant, bien adapté. Il faut bien du carburant pour avancer dans les cols!!
    Ton mental est très fort et ton état d’esprit bien sympathique. Dommage que ça se termine déjà demain… Je passe de bons moments sur ton blog. Merci!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  2. Paul
    Soumis le 24 août 2012 à 10:34 | Permalien

    Trop cool Laurent ! Je peux juste imaginer ce que tu vas ressentir demain sur la Promenade des Anglais. Vis ça à fond et racontes-nous ça à ton retour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. franzz
    Soumis le 24 août 2012 à 11:09 | Permalien

    Maintenant tu marche du feu de dieu, Allez !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Andy Lamarre
    Soumis le 24 août 2012 à 12:20 | Permalien

    Merci encore une fois pour ces belles descriptions.
    ÇA IMPRESSIONNE LE VIEUX COUREUR EN MOI.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. schwartz patrick
    Soumis le 24 août 2012 à 12:40 | Permalien

    Moi je suis vraiment épaté par la performance en longueur, en rythme, en dénivelé, en température; je
    suis ému d’avance pour toi lorsque tu passeras la ligne d’arrivée, un moment fort que tu n’oublieras
    jamais et que personne ne pourras te prendre (pas même
    le fisc!), la magie de l’effort pur et gratuit!allez,
    une petite larmichette sur le final, c’est une émotion que je partage, comme un podium avec l’hymne national..
    . et puis, encore m…. ! fait gaffe à toi dans les descentes, je t’avais pourtant prévenu salle gosse !!!

    une mention spéciale à Pascale(photo vue de dos)j’ai
    toujours beaucoup d’admiration pour les filles
    sportives, courageuses, et qui savent rester élégantes
    et féminines jusqu’au bout de la soquette! la classe
    tout simplement …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  6. delirium89
    Soumis le 24 août 2012 à 1:29 | Permalien

    Laurent quand tu seras à Nice évites les congrès des amis de sarkosi Lance Armtrong lui offrait un velo Trek tous les ans

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. touille
    Soumis le 24 août 2012 à 1:59 | Permalien

    Je suis l’aventure à fond! Merci de nous décrire les étapes chaque soir malgré la fatigue et bon courage pour demain!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  8. Pierre papa
    Soumis le 24 août 2012 à 2:01 | Permalien

    Je ne peux que me répéter : Brovo et sincères félications! Comme disait l ‘autre : C’EST ÉPOUSTOUFLANT! On te le dit aussi et le répète : attention dans les descentes!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Michelle
    Soumis le 24 août 2012 à 5:24 | Permalien

    Bon courage pour ta derniêre journée, je suis ton parcour. Michelle

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Xavier
    Soumis le 24 août 2012 à 5:29 | Permalien

    Bravo pour cette belle semaine et merci pour les photos ça fait bien ressentir l ambiance de la course. Et dans les descentes ça doit pas être facile non plus pour les voitures qui croisent 500 coureurs !!
    Bon courage pour la fin demain.
    PS : j attends le message sur Lance Armstrong…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Sylvain B
    Soumis le 24 août 2012 à 9:14 | Permalien

    Non non non ! On ne veut rien savoir de LA !

    C’est TA semaine, Laurent. Lâche pas. Jouis de chaque moment. Pour cette dernière étape, dis-toi qu’un verre de rosé t’attend à Nice…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  12. Zut
    Soumis le 24 août 2012 à 9:43 | Permalien

    Inspirant !
    Cette superbe semaine et ce témoignage quotidien très touchant me fait réfléchir à un prochain défi, plus grand, plus difficile moi aussi…
    Merci de nous donner ce goût du dépassement !
    Bonne fin de course, take care…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Alain Dauphin
    Soumis le 24 août 2012 à 10:13 | Permalien

    Bravo et merci Laurent,

    chaque soir de la semaine, j’avais hâte de revenir à la maison et lire tes exploits qui m’ont fait rêvé à mon tour.
    Comme dis la chanson, Champion, t’es un champion..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. Olivier
    Soumis le 25 août 2012 à 12:13 | Permalien

    bravo encore pour ton site et felicitations pour la performance sur cette haute route. Cela donne vraiment envie de s’entrainer toute l’année pour venir courir cette épreuve.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  15. Soumis le 25 août 2012 à 12:16 | Permalien

    Je partage toutes les émotions que tu nous fait vivre à travers tes commentaires, un vrai régal !
    Dernière journée, continue à savourer ces moments uniques qui font de notre sport l’un des plus beaux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  16. Soumis le 25 août 2012 à 5:23 | Permalien

    Meme le Monde a un article sur la Haute route:
    http://www.lemonde.fr/sport/article/2012/08/23/maillot-jaune-sur-mesure_1750769_3242.html
    evidemment de Guillaume Prebois

    et , tiens, on parle d’un statisticien canadien…!
    Bien rafraichissant en comparaison avec les articles de l’Affaire de qui-vous-savez…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  17. Yannick
    Soumis le 25 août 2012 à 11:08 | Permalien

    encore bravo et profite à fond de cette dernière étape

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!