Tous les jours, la passion du cyclisme

 

61e édition du Critérium du Dauphiné Libéré

La 61 édition du Critérium du Dauphiné Libéré s’élance dimanche de la ville de Nancy, un départ inusité puisque la région du Dauphiné est nettement plus au sud. Pourquoi Nancy ? Parce que les nouveaux proprio de la course sont lorrains… et en fait, pourquoi pas ?

Au menu des coureurs la semaine prochaine, 8 étapes pour un total d’un peu plus de 1000 kms. On compte deux chronos (Nancy sur 12 km et Valence sur 42 km) ainsi qu’une belle étape de montagne par delà les cols du Galibier, de la Croix de Fer et de la Madeleine jusque St-François Lonchamps. L’Izoard est aussi au menu des coureurs dans l’étape classique Gap-Briançon.

Les favoris de l’épreuve sont Alberto Contador, qui fait sa rentrée en compétition après une coupure de quelques semaines, Alejandro Valverde ainsi que Cadel Evans. Ivan Basso et Robert Gesink seront aussi à surveiller, surtout Basso qui sort d’un bon Giro. Tous ces coureurs, sauf Basso, montent actuellement en puissance en prévision du prochain Tour de France. Seule incertitude, la participation de Valverde qui, rappelons-le, est interdit de courses en Italie, pays ou le Tour fait étape cette année.

Autre rentrée remarquée lors de cette épreuve, celle de Tom Boonen qui revient à la compétition après son 2e épisode cocaine. Il sera à surveiller dans les sprints bien entendu.

Côté Français, qui jouent à domicile, il sera intéressant de suivre les grimpeurs David Moncoutié et Pierre Roland, mais aussi Pauriol, Fédrigo ainsi que Dessel.

La liste des engagés est ici.

Partager

Précédent

Tino Rossi : des propos déplorables

Suivant

Le Galibier

59 Commentaires

  1. colt seevers

    Comme grimpeurs en france on a aussi di gregorio et ce john gadret issu du cyclocross, poissard comme pas deux, qui revient tout le temps de blessure.

    Je ne suis pas sûr si ce dernier revient d’une carabistouille en ce moment, mais il doit.

    C’est un des plus gros moteurs français jamais vu ces dernières années en montagne.

    J’espère qu’on verra plus de défaillances type contador au paris nice dans ce dauphiné, patrouille oblige. ça nous changera du giro megawatt.

    0
    0
  2. Dave

    Gadret gros moteur oui, il faisait des megawatts aussi en 2007 sur le giro.

    0
    0
  3. francisponch

    ..le site web du dauphine :

    http://criterium.ledauphine.com/criterium09/home,0.html

    y’a du tres beau monde cette annee…valverde est autoriser ?…je crois que Coco acebo ne viens plus..a confirmer
    …j’espere que contador sera mis a mal !!!! :-)…que le spectacle commence..etape 5 au ventoux emportante…et l’etape qui va a briançon peut etre piegeuse..il faudra etre vigilant…..beau parcours en general

    0
    0
  4. francisponch

    ..zut…..le lien directe sur le site a ete donne par laurent :-(….pas vu !!!…quel boulet francis !!!!!!!! pfuuu

    0
    0
  5. colt seevers

    Oui, ça fait un peu trop de beau monde à mon goût, et j’affute mon coupe coupe pour tailler tout ceux qui osent dépasser… tout en restant gentleman, attention. Au moins ça nous distraira du malaise!

    0
    0
  6. plasthmatic

    Toujours étonnant de constater qu’on puisse être juge de sa propre qualité humoristique.
    Deuxième fois que je le constate, chez le même commentateur.
    C’est le public qui sait non ?
    Alors je me répète : ne te sens pas obligé hein, parce qu’avec la fin du Giro, tu as un peu arrêté, et à moi au moins, ça m’a fait le plus grand bien.
    N’est pas La Fontaine qui veut … colt seevers la Grenouille …
    Ah oui, et parce que tu as avancé déjà une fois cette raison pour ceux qui n’ont pas trouvé l’accès à tes vertus distractives : je n’ai pas vraiment cinquante ans …

    0
    0
  7. Patrick B

    Ah mais si tu reviens, Plasthmatic, ça change tout. Il va être un peu plus question de vélo, et de la vraie vie.
    Parce que maintenant on en est plus à réagir à tout évènement cycliste par le prisme du dopage, on précède: et colt d’annoncer le malaise avant même le départ, de déclarer qu’il a les moyens de savoir qui seront chargés et qu’il va se les tailler, mais que quand même lui nous distraira. Ma distraction, ce ne sera pas lui, ce sera la course.
    Ne manquent plus que quelques commentaires de testocarbone pour nous démontrer qu’Armstrong est dopé (la belle affaire!) puis accuser qui le dénonce de complicité avec le Texan, ou d’alain qui reviendra sur l’imposture Chiapucci (la belle affaire!), et ce sera reparti pour un tour.
    Il y a pleins d’enjeux intéressants dans cette épreuve. Un exemple: Robert Gesink va-t-il continuer à progresser, comme digèrera-t-il sa première expérience de longue coupure en vue d’un objectif majeur (le Tour). Un autre: à quel niveau va revenir Rémi Pauriol, si brillant en début de saison.
    On va aussi voir de belles images, à St-Etienne, au Ventoux, et Izoard et le Galibier vont nous mettre en appétit devant l’été qui s’annonce (car toi, moi, et d’autres, on va aussi se les grimper à vélo).
    Et le chrono de 42,4 km, etc…
    Personnellement, je suis enthousiaste, comme je l’étais hier lors du magnifique combat Federer – Del Potro.
    Sans être naïf.

    0
    0
  8. Testocarbone

    Mon cher Patrick,

    Je ne vois vraiment pas ce qui peut y avoir d’enthousiasmant à regarder ces chaudières, même dans ces beau parcours que nous réserve toujours le DL. En toute naïveté.

    0
    0
  9. thomaBC

    idem…
    di luca n’a fait que sprinter tout le giro, sans s’essoufler…
    vivement armstrong…
    ne manquait plus que quelques commentaires de patrick B…

    0
    0
  10. thomaBC

    pardon, ne manquaient

    0
    0
  11. Patrick B

    Tu l’as dit, tu ne vois pas.

    Moi, je vois, ou plutôt je m’enthousiasme sans même me poser la question du pourquoi: je vis.

    Je te suggère de ne pas regarder le Dauphiné Libéré, et les autres courses, et donc d’oublier le cyclisme des pros.

    Je te suggère de continuer à te faire plaisir dans la pratique: rendez-vous à l’Etape du Tour le 20 juillet? A la Grimpée de l’Alpe d’Huez le 5 juillet? A celle du Granon début août, d’Izoard à la mi-août? Tu m’y verras, je m’appelle Patrick Bernard.
    A moins que tu ne préfères le cyclotourisme, auquel cas je te croiserai peut-être cet été dans le Col Agnel ou celui du Grand St-Bernard?

    Il doit bien y avoir quelque chose qui te fait vivre dans le vélo. Non? Fait vivre, je veux dire au sens propre, et non pas uniquement au sens figuré, monsieur qui se vante de gagner 100 000 € par an d’un sport qui le déprime.

    0
    0
  12. Patrick B

    Le GP de la Forêt Noire fait déjà partie de ces épreuves très dures qui donnent de très belles courses et dont on doit mémoriser les noms des vainqueurs. Après la démonstration du jeune (1) suisse Mathias Franck l’an passé, voilà qu’un autre jeune (2), Heinrich Haussler, vient de nous prouver qu’il passe très bien la moyenne montagne. Il nous rappelle de plus en plus notre Jaja.
    L’actualité est belle, puisque du Tour du Luxembourg nous parvient les échos d’une très belle course, avec la double victoire des jeunes (3 et 4) frères Schleck, la belle sortie de Klöden et une nouvelle confirmation du jeune (5) français Rémi Cusin de la belle équipe continental Agritubel dont on aimerait savoir qu’elles sont les vraies raisons de son éviction répétée du Dauphiné Libéré (ça sent le souffre, sonnant et trébuchant), et encore une fois Chris-Anker Sörensen ce jeune (6) qui n’arrête pas de monter.
    Ca peut être beau le cyclisme, et j’en profite en passant pour toucher un mot de La Classique des Alpes juniors et de la superbe prestation du jeune Geoffroy Bouchard ( http://www.directvelo.com/live-course/649/classique-des-alpes-juniors-.html ). On l’a vu monter, le petit gars de Voiron, dans les révélatrices courses de côte de haut niveau (où brille encore notre Roger13 et son demi-siècle) quand il est venu s’immiscer dans les hiérarchies du haut de ses 16 ans. Pour ceux qui s’enthousiasment encore…

    Certains ne s’enthousiasment plus.
    L’ami Alain39, qui sur ce site a souvent déclaré qu’il possédait la science (qu’il me mette donc au défi de le citer…), nous a bassiné à la fin du Giro sur les conclusions à la présence de 10 coureurs de plus de 31 ans parmi les 10 premiers du classement général.
    D’abord, c’est faux, et ça c’est énorme.
    Ensuite, il s’est bien gardé de parler des grosses prestations des jeunes Cavendish et Boasson Hagen. On est dans la sélection de l’échantillon.
    Ensuite encore, son hypothèse se confondait avec la conclusion, si les vieux étaient devant c’est parce qu’ils se dopaient plus. Et pourquoi donc? Seul Roger13 a donné un argument en faveur de cette hypothèse, ceux qui lisent l’ont relevé, en convenant que c’était une cause légère.
    Mais surtout. On était là en présence d’une argumentation scientifique de pacotille, comme son auteur, en tirant des conclusions (prédéterminées!) à partir d’un échantillon très faible (et mensonger, et sélectionné!).
    Car bien entendu, les observateurs éclairés du cyclisme (ce qui ne peut aller qu’avec un certain enthousiasme) auront remarqué que les meilleurs jeunes du cyclisme actuel étaient absents du Giro (Contador, Andy Schleck, Kreuziger, Gesink, C.A. Sörensen, Fuglsang, Haussler, ça fait déjà une belle brochette je m’arrête là).
    Jeunes dont on s’aperçoit jour après jour qu’ils gagnent encore, avec une fréquence qui me semble être dans l’ordre des choses, ni plus ni moins que les générations précédentes. Non?

    Du haut de ma « naïveté adolescente », ainsi que m’a qualifié Testocarbone, je crois moi que Armstrong (vous savez, le gars qui le fascine dans une relation d’amour-haine qu’on nomme passion et au nom de laquelle il perd toute raison au point de, je me tape le cul par terre, louer la qualité des commentaires d’Alain), oui Armstrong, ne fera pas le poids contre le jeune Contador. Je crois moi, que les jeunes Andy Schleck, Kreuziger et Gesink vont être des acteurs majeurs du prochain Tour qui risque malheureusement un peu trop l’aléatoire du fait d’un parcours manquant singulièrement de difficultés.

    Auquel cas, certains nous sortiront sans sourciller: ah mais, si les jeunes gagnent, c’est parce que le dopage les avantage!

    En passant, la victoire énorme du jeune Andy Schleck à Liège-Bastogne-Liège souffre de l’absence arbitrairement décidée par l’organisateur (les privés décident aussi de la marche du cyclisme) de l’ancien et très beau coureur, Danilo Di Luca.

    0
    0
  13. aplg

    comme le suggère P. B., la participation au dauphiné est payante pour certaines équipes ; c’est pour cette raison que BMC est là, et pas agritubel.
    il y a feillu (les 2) et bouet aussi dans cette équipe. le sponsor s’arrête en fin d’année.

    0
    0
  14. Dave

    Ce soir cyclismag sort les puissances en fin de Giro, et pour les vieux vieux comme pour les jeunes, elles seront hors-normes comme toujours depuis 1993…

    Mais il y aura toujours des négationnistes pour dire que ces calculs ne valent rien.

    0
    0
  15. francisponch

    ….alors un peu de concret et de calcul mathematique du dimanche matin :

    – pour etayer un peu la theorie du complot concernant le calcul de puissance… voici un lien ou deux sympa vous permettant de le faire vous meme :

    http://fontanilcyclisme.phpnet.org/puissance/form_puissance

    http://musculation.cyclisme.free.fr/performance.php

    quant a la veracité de ces calculs, voici ce que dis Vayer lui meme (propos repris sur la flamme rouge et velochronice en 2005) lien : http://laflammerouge.com/antoine-vayer-sort-du-bois/ :

    Vélochronique et La Flamme Rouge : Antoine Vayer, est-ce que vos calculs sur les puissances développées par les coureurs sont remis en cause, ou sont-ils définitivement tenus pour fiables ?

    Antoine Vayer : Les travaux sur les puissances ne sont pas nouveaux, ni les miens ni ceux surtout de Frédéric Portoleau (l’ingénieur qui fait les monstrueux calculs exhaustifs indirects par vidéos). Ils n’ont jamais été remis en question. C’est impossible, sauf à vouloir se tirer une balle dans le pied. Car ils sont validés par tous ceux qui s’intéressent à la chose, ne sont pas magiques mais scientifiques et archi connus. On est plus au XIIIème siècle mais pas non plus au XVIIIème, celui des lumières, en cyclisme.

    Si le vélo est un sport de valeur relative, on ne devrait pas se ficher de savoir (pour qui prétend être contre le dopage) à quelle vitesse Anquetil et Poulidor ont grimpé le Puy-de-Dôme en 1964, Hinault et LeMond L’Alpe d’Huez en 1986, mais pourquoi et comment (avec quoi) ils en sont arrivés là. Et pourquoi et comment, malgré leurs moyens respectifs utilisés de l‘époque, ces derniers sont des juniors en valeur absolue face à des coureurs actuels sortis de nulle part, des ânes devenus chevaux de courses. C’est du calcul physique et mathématique, historique, aussi simple que 1+1=2, (c’est juste un peu plus complexe) que nous avons expliqué dans Pouvez vous gagner le Tour? (NDLR : F. Portoleau et A. Vayer, éditions Polar, 2002).

    M’enfin un jour peut-être qu’un “scientiste” d’une revue “spécialisée” finançant une épreuve nous dira que la Terre est plate, vu que certains cols le sont apparemment. Aux États-Unis bientôt peut-être. Lefred-Thouron ou Luz pourront alors se déchaîner pour notre plus grand plaisir. Sauf si nous brûlons avant sur le bûcher. C’est impossible maintenant puisque des gens comme moi “ne tuent plus le vélo” subitement après l’histoire Armstrong et que sont condamnés officiellement ceux qui se taisent plutôt que ceux qui parlent… Voilà bien un retournement de situation pour le moins sympathique et une reconnaissance absolue qui atténue la bassesse des coups reçus ces dernières années. Christophe Bassons apprécie mais n’est pas dupe. En outre cette reconnaissance est faite par certains qui ont donné les coups ! C’est-y pas formidable ? Ou bien il y a une autre urgence : la mort du petit cheval ? A votre avis ?

    Perso je suis pas assez calé pour juger de ces travaux et calculs…..alors qu’en penser ?????

    0
    0
  16. alain39

    Ce site connait une réelle fracture et avec des posts de plus en plus passionnels et par là même empreints de mauvaise foi.
    Clairement cette rupture semble s’articuler autour du dopage avec une frange qui refuse de l’accepter et une autre qui doucement semble abandonner la lutte quitte à renier les propos tenus par le passé.
    Pour patrick B les 10 premiers du giro avec leur âge:
    Menchov 31 ans
    Di Luca 33 ans
    Pellizotti 31 ans
    Sastre 34 ans
    Basso 31 ans
    Leipheimer 35 ans
    Garzelli 35 ans
    Rogers 29 ans
    Valjovec 32 ans
    Bruseghin 34 ans.
    Pour info j’avais parlé de plus de 7 coureurs de plus de 30 ans.
    Que l’on aime pas mes commentaires est un chose (et je l’accepte) me traiter de menteur en est une autre.
    Contrairement à ce que certains insinuent mes remarques sont étayées d’éléments factuels avérés.
    Merci de me retrouver un grand tour avec autant de « vieux » de plus de 30 dans les 10 1er dont 3 ont 35 ans et plus (Bruseghin aura 35 ans le 15 juin).
    Je ne trouve pas celà normal et l’histoire me donne quelque part raison.
    Je n’apprécie guère ce distingo fait entre les observateurs éclairés et les autres. C’est quoi cette vision à 2 vitesses des membres actifs de ce site.
    C’est impoli et surtout méprisant.
    Je regrette que certains participants tombent dans le jugement de personne et ne dépassent pas leurs émotions pour répondre à leurs amis contradicteurs à l’aûne des éléments factuels apportés à leur sagacité.
    Dans l’attente de lire des posts plus axés sur les faits que sur les personnes et plus en rapport avec l’actualité qui est plutôt passionnante.
    Bien à vous.

    0
    0
  17. thomaBC

    patrick , au lieu d’attaquer les autres, reste en aux faits et opinions que sont les tiennes
    e, plus, tu as tout faux, armstrong, il va tous les défoncer cet été

    0
    0
  18. Tiphaine

    Qu’on ne soit pas complètement d’accord avec les propos de Testocarbone ou alain39 (puisque c’est principalement de ces deux intervenants dont il est question…), et la manière dont des éléments peuvent être amenés dans le feu des « réparties », soit.
    Il n’empêche qu’ils sont parmi les intervenants les plus intéressants à lire sur ce site, de même que Patrick B notamment… On peut quand même l’admettre & accepter les dissonnances passagères, non ?
    Quitte à chercher noises entre intervenants, j’aimerais parfois que les répliques s’adressent à des commentateurs de bien « moindre qualité » – il y en a ! -souvent fantômes, dont personne ne se soucie de relever les énormités, et qui en profitent donc pour rajouter couches après couches dans l’indifférence la plus totale. Mais là, comme par hasard, plus personne pour broncher !
    Ca n’en vaut pas la peine selon vous ?
    Actuellement on perd complètement son la latin sur le site, ça vire au n’importe quoi. J’ai autant de plaisir à suivre les débats ici qu’à regarder une course cycliste pro servie à la télé. Ca devient pareil.
    Ce n’est pourtant pas faute de m’être accrochée et d’essayer de persévérer. Les mentalités restent les mêmes qu’il y a deux/trois ans, tout comme le « cyclisme dans le dopage », rien n’a changé.
    Dommage, vraiment dommage, il me semble que ce site mérite beaucoup mieux !

    Je me souviens lorsque j’ai commencé à intervenir sur LFR, j’avais opté pour un prénom masculin… J’aurais été plus inspirée de le conserver !!!

    0
    0
  19. thomaBC

    non ça aurait rien changé!

    0
    0
  20. Testocarbone

    @ Patrick B

    Tu interprêtes à ta guise.
    Je te cite:
    1. « monsieur qui se vante de gagner 100 000 € par an d’un sport qui le déprime. »

    Tout d’abord je ne m’en suis pas vanté, mais justifié que j’étais bien, malgré mes fautes d’orthographe, un auteur qui gagnait sa vie. Fallait-il sortir à l’autre bas-du-front un certificat de travail?

    Mais d’où sors-tu l’argument  » d’un sport qui le déprime ».
    Tu vois où mène l’interprétation personnelle de propos non écrit, non tenu.
    Je n’ai jamais écris que mon travail d’auteur concernait le cyclisme.
    Donc polémique stérile et ridicule!

    2. « Naïveté adolescente »
    Dans quel post ai-je proféré de tels arguments.

    Alors, de grâce, relisez vous correctement les contributions avant de vous jeter dans les commentaires qui sont…………à côté de la plaque, sans mauvais jeu de mots.
    Autre polémique stérile et ridicule.

    Faut-il toutes les énumérer?

    P.S. Je n’ai pas besoin d’une interprétation crypto freudienne de psychologie de 6ième collège de mes rapports à Armstrong.
    Je déteste les tricheurs en général, et j’appelle un chat un chat.

    @ Tiphaine.

    Merci pour ton commentaire salutaire.

    0
    0
  21. Patrick B

    testocarbone

    – « Livres de l’été », ton commentaire 38, oui tu te vantes de toucher 100 000 $ annuel de droits d’auteur. Personne ne t’avait demandé d’exhiber un chiffre, et même si ça avait été le cas…

    – Même article, ton commentaire 47, qui dans le contexte de la suite de messages précédents laisse volontairement à penser que tu es l’auteur de ces lignes d’un ouvrage sur le cyclisme.

    – Le même commentaire 47, le fameux « beau texte et belle contribution » que tu présentes comme un argument absolu, « 61ème critérium… », ton commentaire 8, et la quasi-totalité de tes commentaires qui consistent systématiquement et en première intention à exprimer
    ton dégout pour ce sport et tes moqueries pour ceux qui y trouvent matière à s’enthousiasmer.

    – « Menchov: le Giro… », ton commentaire 33 me qualifie textuellement d’adolescent naïf (« dans le mauvais sens du terme »).

    Je te mets au défi de « continuer à énumérer », et te rappelles que tu dois me préciser où j’ai affirmé que Armstrong n’était pas dopé. Mais là, bien entendu, tu ne répondras pas.

    0
    0
  22. thomaBC

    quoi, armstrong est dopé??

    0
    0
  23. Dave

    A voir sur cyclismag.com, ça se passe de commentaires :

    « Menchov est le vainqueur du Giro le plus performant en montagne depuis Ivan Basso en 2006. En moyenne, il est pratiquement au même niveau que l’Italien : 437 watts contre 440 watts pour Basso en 2006. Un groupe de 5 coureurs, tous trentenaires, a dominé les débats en montagne: Menchov, Di Luca, Sastre, Pellizotti et Basso. Le niveau d’ensemble des meilleurs coureurs est même plus plus élevé qu’en 2006 avec 6 coureurs à plus de 420 watts. En 2006, nous avions eu 4 coureurs à plus de 420 watts: Basso, Simoni, Gutierez et Piepoli. La vitesse moyenne record a été battu cette année: au delà de 40 km/h malgré la chaleur.
    Basso a effectué un très bon retour à la compétition après deux ans d’absence. Il n’a cessé de s’améliorer au cours des trois semaines de course.
    Di Luca apparaît presque plus fort qu’en 2007 : 432 watts contre 425 watts.
    Lance Armstrong a de quoi être satisfait de son Tour d’Italie. Il termine douzième d’une épreuve de très haut niveau avec 410 w de moyenne en puissance étalon (…) Carlos Sastre a réalisé un très bon d’Italie. Excepté lors de la montée au Blockhaus, il est même apparu plus performant qu’au Tour de France 2008. »

    0
    0
  24. Testocarbone

    Patrick,

    Je reconnais avoir été assez con de m’être laisser entraîner dans une justification aussi débile. Mais l’idiot qui m’a provoqué en aurait voulu encore plus. J’ai dégainé mon clavier plus vite que mon ombre devant autant d’agressions et autant de violences verbales gratuites.

    Mon commentaire 47 est entre guillemet et j’annonce mes sources.
    « RUE89 ».
    Alors il faut pas mal d’esprit retord pour s’imaginer que je puisse m’approprier ce texte. S’il avait été de moi, je ne me serais pas gêner de le signer. Vu qu’il est vraiment très clairvoyant sur le cyclisme d’aujourd’hui:

    « Les dopages étaient dérisoires, les exploits énormes. Que penser de ce dopage devenu énorme, de ces exploits dérisoires » (Raphael Geminiani)

    C’est vrai que j’aurais aimé être l’auteur de ces lignes, car j’en ai jamais lu d’aussi lucides et d’aussi justes sur le cyclisme.

    Je te signale que le commentaire 33 auquel tu fais référence s’adresse à un certain Alphonse.
    Ferais-tu aussi parti de ces tourmentés qui signe sous différents pseudos pour se trouver des alliés? Serais-tu Alphonse?
    C’est comme cette autre propos, également adressé à un certain Alphonse au sujet du dopage d’Armstrong.
    Si tu es Alphonse, tu es aussi Patrick C. et dans ce cas tu peux te féliciter d’avoir foutu un beau merdier sur ce site.

    Je viens de te reprendre, point par point sur des interprétations plus fantaisistes les unes que les autres de mes propos.
    N’étant pas un comptable de nature, je ne tiens pas de livre sur les propos des uns et des autres, mais me suis souvent aperçu, que sur ce site, certain ne savaient pas vraiment lire, mais s’ils savent écrire sans fautes d’orthographes.

    0
    0
  25. Testocarbone

    @ Dave,

    Et tous ces trentenaires voudraient nous prendre pour des lanternes, en affirmant qu’au cyclisme, contrairement à tous les autres sports, on se bonifie avec l’âge.

    Nous savons tous, pourtant, à quoi est due cette « bonification » tardive.

    C’est d’un pathétique sans pareil dans toute l’histoire du sport.
    Comment peut-on encore prendre ces crapules au sérieux et les gratifier de notre attention tout en les regardant nous cracher au visage avec mépris.

    0
    0
  26. francisponch

    MON ENORME GROS coup de gueule du moment !!!

    lien :
    http://www.facebook.com/group.php?sid=d4346a19eb9b7b8ae91ed84d3bd1312a&gid=16160664505&ref=search

    merci a cyclo passion d’en avoir fait un reportage en mai dernier 🙂

    Sur facebook Xavier Cabrita est un monsieur tres enerve…il a eu l’idde de creer un groupe de discussion contre des cyclistes qui roulent en groupe et qui ne se rendent pas compte du danger selon le monsieur !!!…ce groupe s »appelle :
     »
    Contre ces abrutis de cyclistes qui roulent en paquet sur la route!!! »

    deja ..tres class et tres imaginatif !!!!

    mouais…pourquoi pas…on est dans un pays de liberté et libre d’exprimer ses opinions !!!..soit !!!!

    …on y rettrouve des commentaires débiles et autres blagounettes tels que « c’est des pedales »… » »tenue ridicule et moulante.. »et « EPO…etc…etc », j’en passe et des aussi « drole » !!!!

    …bref

    … mais la ou sa fait mal , c’est que certains parlent de « faire un strike » : comme au bowling, ils se vantent de froler, ouvrir les portieres, voir de s’equiper en pare buffle pour effrayer voir « comment les cyclistes rebondissent sur la route »…..
    La en effet c’est beaucoup moins drole…on n’est plu dans la provoc, mais bien dans l’incitation a la haine et a la violence….?????!!!!

    nul nul nul !!!!….comme le dis xavier  » c’est a prendre au second degre »…moi je lui demande quel est la limite entre passage a l’acte et second degre ???!!!!
    lien :

    http://www.facebook.com/group.php?sid=d4346a19eb9b7b8ae91ed84d3bd1312a&gid=16160664505&ref=search

    0
    0
  27. colt seevers

    J’aime bien les dieudonnés pro dopage. Tout a une fonction dans l’univers, même les tardigrades.

    Merci pour l’article sur le giro dans cyclismag. y avait un truc qui me restait sur l’estomac depuis quelques jours et j’ai réussi à le vomir!

    0
    0
  28. Dave

    @ colt

    Si tu as encore du mal à digérer, je pense le Dauphiné nous donnera sans doute quelques hauts-le-coeur d’ici une semaine (genre Moreau à donf’ dans le Télégraphe il y a 2 ans), mais les bien-pensants nous dirons sans doute que si ça nous déplaît, on n’est pas obligés de suivre ces courses de rats de laboratoire.

    A part ça, Patrick B (ou C, ou D, je sais plus), il n’avait pas pris sa retraite du site ces derniers temps ? Pfff, j’supporte mal les come-backs cette année, moi !

    0
    0
  29. Ratatouille62

    Vous verrez les gars, Menchov gagnera le Tour !

    0
    0
  30. thomaseevers

    ils sont bons quand meme les medecins du velo, arriver a les faire aller aussi vite que les autres annees avec le suivi medical, c’est decevant
    je pensais qu’on vererait plus de ralentissement….
    helas
    quelqu’un m’a dit « on devrait les enfermer dans des dortoirs le soir pour les surveiller », ce à quoi j’ai repondu: et quand ils prennent une gourde au bord de la route? et mentheour qui s’arretait derriere un arbre pour se piquer en pleine course…
    bref, je crois que c’est sans fin…

    0
    0
  31. thomaseevers

    le style dave correspond bien à tiphaine
    on t’a reconnu, vanina

    0
    0
  32. alain39

    Je rejoints totalement le post de tiphaine sur les post fantômes et sur le manque de constance des interventions.
    Certains se comportent comme des snipers en attaquant la probité d’un commentaire et quand une réponse circonstanciée est apportée ils ne prennent pas la peine d’y répondre et passent à une autre attaque.
    Ces dérives n’apportent rien en terme d’échanges et surtout génèrent d’inutiles polémiques.
    Passons à l’actualité avec un chrono du dauphinée très édifiant.
    Les 3 1er sont les 3 principaux protagonistes et une fois encore Contador fait un chrono d’enfer.
    Il est étonnant de voir un Millar et autre spécialistes à plus de 30 secondes. Clairement depuis que Millar revendique de courir à l’eau claire ses résultats s’en ressentent et ce même dans sa spécialité.
    J’adore l’analyse de Géminiani et ses répliques à la Audiard donnent un singulier relief a ses propos. En une phrase il arrive a mettre en exergue ce que nous ressentons tous. « Les dopages étaient dérisoires, les exploits énormes. Que penser de ce dopage devenu énorme, de ces exploits dérisoires”.
    Et oui que dire de la chevauchée de Landis aussitôt balayée par l’affaire de dopage. Il avait réussi un exploit que seul Merckx avait réussi auparavant et maintenant cet exploit est à jeter oux oubliettes.
    Meckx avait lui terminé l’étape exangue et au bord de la rupture. Point de poing rageur mais un effondrement une fois la ligne passée.
    Autre élément d’actualité les performances sur le giro avec la bande de trentenaires qui se bonifie avec le temps. Di luca plus fort qu’en 2007 et ce à 33 ans.
    Le cyclistes deviennent comme le bon vin.
    Et une fois encore les perceptions visuelles (attaques incessantes, rotations de pédalage) sont corroborées par les études de Porteleau.
    Enfin autre élément important les propos provocateurs de Hinault tant à l’égard de Armstrong que des coureurs français.
    Le blaireau ne se départi pas de ses vieux démons et une fois encore il a perdu l’occasion de la fermer.
    Il n’attaque pas Armstrong sur les vrais pbs et continue à affubler les pros français de tous les défauts. Il met maintenant en cause l’argent alors que les coureurs les mieux payés sont italiens et espagnols.
    Ses visions caricaturales n’apportent rien.
    Sacré Hinault il avait bien raison quand comme coureur il disait que la meilleure réponse qu’il pouvait donner était sur le vélo. Sur ce point je le rejoints totalement.
    Dans l’attente de vos messages sur l’actualité.

    0
    0
  33. francisponch

    bin pour hinault, ce qui est amusant, c’est qu’avec guiard ils se fritaient souvent car le blaireau en avait marre de s’entrainer !!!

    effectivement, la meilleure reponse est a donner sur le velo

    0
    0
  34. Dave

    Oui, je me souviens aussi qu’Hinault n’était pas une brute d’entraînement ni de diététique, sauf peut-être ses dernières années avec Koechli, mais quand il était jeune, il était plus Ullrich qu’Armstrong (dans sa première biographie, l’épisode où il prend 5 kg car il mange des petits pots avec son premier bébé est bidonnant)

    0
    0
  35. nikkos

    Quand je viens sur ce blog j’aime lire l’article de Laurent et j’aime lire les commentaires.
    Certains commentateurs sont plus prolifiques que d’autres, il y en a 4 ou 5, et j’ai plaisir à les lire, parce que j’aime bien leurs échanges de points de vues souvent différents.
    Alors je serais désolé de devoir arrêter mes visites parce que l’un des commentateurs (pourtant intéressant) se met à pourrir ce lieu d’échanges et à chercher des noises à tout le monde.

    0
    0
  36. francisponch

    Alberto Contador, 2ème du prologue a 8 secondes : « J’avais simplement dit que le contre la montre m’intéressait dans la mesure où j’avais cette possibilité de tester mon nouveau vélo pour les chronos que j’utiliserai sur le Tour. Si j’ai forcé un peu, c’est simplement dans ce but ».

    .. »force un peu » ???!!!!???…bin si il avait ete a fond qu’est ce qu’il aurait mis :-p

    l’albrto sera tres dur a battre en juillet !!!!

    0
    0
  37. alain39

    Francisponch et Dave ont une excellente mémoire.
    Hinault n’était pas le plus studieux des coureurs et ses débuts de saisons laborieux en attestent.
    Je me rappelle d’une interview de fignon qui lors de son 1er stage avec Renault avait été étonné des engueulades entre Hinault et Guimard sur les questions d’entrainement.
    Autre fait important de l’actualité les rebondissemsnts dans l’affaire Astana où on apprend que les salaires ne sont toujours pas totalement payés.
    Les coureurs vont courir le dauphinée avec un maillot sans marque apparente comme lors du giro.
    Que fait l’UCI alors que cette affaire dure depuis plus de 2 mois??????
    Le silence est assourdissant.
    Idem pour l’affaire valverde qui a moins de 1 mois du tdf n’est toujours pas réglée.
    Tout ceci est très préjudiciable et montre des dysfonctionnements graves au sein de cette instance dirigeante.
    Il existe réellement une fracture entre des instances qui font preuve du plus grand amateurisme et des coureurs et équipes qui sont professionnels jusqu’au bout des doigts.
    Il existe donc presque à tous les niveaux un cyclisme à 2 vitesses et il faudra à brève échéance rectifier le tire si on veut faire prospérer notre sport au plus haut niveau.
    Il se profile de grosses mutations et si l’UCI ne prend pas les devants elle s’y verra contrainte avec tout ce que celà entraîne notamment au niveau de son pouvoir.
    Le monde évolue et le cyclisme n’échappe pas à cette règle.

    0
    0
  38. colt seevers

    Le cyclisme pro tel qu’on le connaissait qui disparaît c’est vite fait. Et ça a commencé avec le dopage sanguin qui nécessite un soutien logistique et financier assez organisé pour pouvoir être qualifié de petite camorra, avec tout ce qui s’en suit. Réglements de comptes, loi du silence, agissements occultes, blanchiment, lobbying, noyautage des instances dirigeantes et caisses noires.

    Les bases sont maintenant sapées car plus personne ne pense que c’est un sport propre. Les fans de par leurs attentes démesurées poussent de plus en plus les champions propres qui restent à se doper. Le bon argent s’en va avec les sponsors honnêtes qui disparaissent à cause de cette chose indispensable aux oreilles d’investisseurs sensés, pourtant capitalistes, qu’on nomme l’éthique sportive.

    Le peu d’argent qui reste commence à ne venir que d’investisseurs peu regardants sur l’éthique sportive, ciblant ce public de fans peu regardants sur… etc. Les anciens dopés deviennent des directeurs sportifs qui incluent le dopage dans leur éthique sportive tout en s’en cachant au grand jour.

    Fin de l’histoire.

    Le plus marrant c’est qu’on puisse encore trouver les courses intéressantes malgré tout ce qui se trame là dessous. J’ai encore cherché la réponse à ce mystère en m’émouvant du pauv’ garmin qui se fait sauter sur la ligne par tom boonen dont le déboîté le fait ressembler méchamment à abdujaparov ces temps-ci.

    Bien content qu’il n’ait pas gagné. Les fans auront sans doute apprécié son déboîté…

    0
    0
  39. francisponch

    ouaip…quel style le tom !!!…..juste super dommage pour Millard…il avait bient joue !!!!….rageant aussi pres du but !!!

    0
    0
  40. francisponch

    …d’ailleurs..culte, sa belle gamelle en 91 :

    avec les commentaires de patrick chene accompagné de robert chapatte, et la foule qui gronde !!!!!……victoire de konyshev…souvenir..souvenir

    http://www.dailymotion.com/related/x69qvs/video/x1tls0_chute-abdoujaparov-tour-de-france-1_fun?hmz=74616272656c61746564

    0
    0
  41. francisponch

    en parlant actu…sacre basard chez katusha !!!!….L’équipe Katusha a mis en place une nouvelle disposition antidopage pour ses coureurs, refusée par trois d’entre eux. Cette annexe au contrat prévoit que les coureurs sanctionnés pour dopage auront à verser une amende correspondant à cinq fois leur salaire annuel.

    Robbie McEwen, Gert Steegmans et Kenny De Haes, ont refusé !!!!!

    …..5 fois les salaires ??????!!!!!!OUAHHHH…..sa me trou le c… !!!!!

    0
    0
  42. Dave

    Sur cyclismag (encore, promis, je n’ai pas d’actions chez eux), des anecdotes éloquentes sur Hinault-le-coureur qui en effet était bien fainéant à l’entraînement. Pour une fois je suis d’accord avec Armstrong, qui le traite de « branleur »…
    Voici le lien :http://cyclismag.com/article.php?sid=5071

    0
    0
  43. francisponch

    ..j’aime bien la conclusion de guimard :

    « Un coureur obsédé par la victoire et pas par l’argent » résume Cyrille Guimard.

    0
    0
  44. colt seevers

    on y vient à cette piste pour les faire réfléchir un peu plus longtemps avant de passer à l’artillerie lourde! Par le passé ils faisaient un bref calcul, tout compte fait deux ans de suspension c’est rattrappé en deux victoires (au hasard, mais ça doit être un calcul sordide du genre).

    Maintenant si quand ils sont pris la sanction est financièrement lourde à disproporsionnée elle serait mathématiquement bien efficace. Un récent sondage publié par cyclismag je crois annonçait que la préoccupation première des coureurs était l’argent (comme à peu près tout le monde?).

    Il serait bon de réinvestir l’argent ainsi récolté sous forme d’amende dans une récompense primant un laboratoire antidopage, en espérant naïvement qu’il ne vendra pas ses services à des tricheurs pour les aider à passer à travers les mailles des contrôles comme ce fut le cas à l’époque de Conconi, qui avait un pied à la fois dans les traitements de coureurs dopés et les contrôles antidopage… quel bordel!

    Les crédits pour financer la recherche antidopage c’est important, car l’appât du gain exercera toujours sa séduction dans notre monde matérialiste, et de progrès en progrès dans l’ingéniérie pharmaceutique on aboutit à des traitements de moins en moins chers et de plus en plus indétectables.

    Bien sûr il y a une petite faille dans mon raisonnement car je présuppose que le coureur est:

    1. obsédé par l’argent et pas par la victoire
    2. celui qui dit oui ou non au dopage. Alors que c’est loin d’être aussi simple…

    Il pourrait très bien s’avérer que dans la plupart des cas la pression morale en plus de la pression financière est si forte qu’il n’exerce même plus son libre arbitre et devient le pantin d’un système à travers lequel les responsabilités sont diluées, de la base au sommet.

    J’aimerais bien ne plus avoir cette triste impression que je fais partie du problème en regardant les courses. Comment on fait pour devenir une partie de la solution?

    0
    0
  45. Pitechoune

    wahhhh,

    Merci pour les infos sur Cyclismag : la montée du Blockhaus et du Vesuve (pente moy. entre 7 et 7,5% pendant 15 et 13km) a 23,2 km/h de moyenne.
    Et Cunego est 5km/h derriere ?!?!! A moins qu’il ait une mononucléose ou manger du poisson pas frais, j’ai du mal à comprendre.

    Qu’est-ce que ça va être au Tour avec la bagarre entre les Schleck, Valverde, Evans, etc… en plus. A ce rythme là, ils vont pousser les motos de la gendarmerie en montant le Ventoux !

    0
    0
  46. plasthmatic

    @ Colt Seevers.
    A titre personnel j’apprécie beaucoup plus tes deux derniers commentaires (38, 44) que tousd les précédents … Et peu m’importe le contenu. La différence ? Ils ne transpirent pas la recherche de l’effet. Non ?

    @ tous.
    A propos de contenu, et si la contardiction, quand elle est apportée, ne répondait pas au besoin (ou désir) de l’emporter ? Je me souviens par exemple du premier commentaire assez récent de Pantarosa. Il « fustigeait » un peu la vision des vieux. A quarante trois ans, je me suis compté dans les vieux (sur cette question hein, pour le reste on peut déterminer les catégories en s’alignant au pied d’un col, ou mieux, trois grands : Izoard-Agnel-Izoard c’est pas mal). Et bien que n’avait-il écrit là ! La volée de bois vert, qui avait bien la couleur de la fessée, m’a alors surpris. Au même titre, et c’est pas parce que c’est mon copain (tiens, l’été dernier j’ai le souvenir d’un Vars-La Bonette-Vars commun, pas tout à fait rien non plus), quand Patrick conteste la haine vouée à Di LUca, on le range très rapidement dans la catégorie des naïfs qui nient le triche, etc … Il y a peut-êtrte un an maintenant, je me souviens bien m’être frotté avec Alain pour le même type de raison (je ne veux pas déclencher de polémique, juste expliquer un peu). C’était au sujet de l’éviction de Contador du Tour. Je trouvais, et trouve encore cela injuste, mieux, injustifié. La question était posée par mon scepticisme était : au nom de quoi lui plus que tous les autres qu’on connaît aussi bien ? Pour résumer, Alain m’avait classé dans les supporters de Contador, puis rangé dans le camp de ceux qui nient le dopage, voire le souhaitent, et cela avait fini par une sentence qui refusait les droits à ceux qui le défendaient. Inévitablement, les positions s’étaient radicalisées, et le dialogue avait était de sourds, ou putôt de non lecteurs. Depuis deux semaines, je ressens la même chose. Stop.

    @ Alain et Testocarbone.
    Vous aimez la formule de Géminiani : Jadis les dopages étaient dérisoires, les exploits énormes. Aujourd’hui les dopages sont énormes, les exploits dérisoires. Moi aussi. Elle est belle par sa concision, sa façon « à la Audiard » pourquoi pas, et en prime elle n’est pas vide de sens. Mais.
    Je crois moi, que le Cromagnon, si on lui avait fourni mieux qu’un gourdin pour mettre sur le nez de son voisin, il aurait utilisé mieux que le gourdin, c’est très fatigant à manier, le gourdin, quand tu as des voisins pénibles, ou mieux, quand tu as soif de domination. Si on peut regretter l’époque des vrais exploits et des défaillances, autrement dit celle où tenter était synonyme de prise de risque, celle où en conséquence l’exploit en était un, cela n’est pas à porter au crédit de leur auteur. Le cyclsime était plus beau, le champion pas forcément. Les mecs prenaient des amphétmines faute de connaissance de l’EPO, comme plus tôt encore certains prenaient des coktails alcoolisés aux effets aléatoires faute de connaissance des amphétamines, etc … Non ? Alors oui, l’apprenti-sorcier risque plus que le sorcier, et le sorcier un peu plus que le pharmacologue. Mais à la base je vois quoi ? Des égos, des mecs malades de la gagne. Ce qui m’importe dans le dopage, plus que la substance, c’est la conduite. Dans la conduite il y a l’intention. Alors de ce point de vue, les époques sont les mêmes, parce que les humains sont les mêmes. Conduite dopante. Triche, Testocarbone. Le grand Partrick pourrait dire : « gloire aux vainqueurs ». J’aime bien la formule de Géminiani. J’espère simplement qu’on ne lui fait pas dire autre chose que ce qu’elle dit, dans son texte.

    @ Alain, puisque tu as abordé la question dans ton dernier commentaire.
    Comme toi j’ai été surpris de constater que les Astana couraient sous les couleurs Astana ? J’avais peut-être à tort compris que le Giro avait donné à l’équipe un sursis pour se mettre en conformité, et qu’ensuite il faudrait l’annoce d’un changement pour qu’ils aient le droit de courir. Autrement dit, j’avais bêtement enregistré que la participation de Contador au Dauphiné et au Tour n’était à nouveau pas gagnée. Les règles et réglements annoncés dans le cyclisme ressemblent fort à des parures. Bon. L’incohérence va plus loin : hier, l’Astana évincée du Tour, injustement, aujourd’hui l’Astana intégrée au Dauphiné, injustement. Bon, il font au moins preuve de constance dans l’incohérence. Elle doit bien profiter aux uns ou aux autres … Une conséquence que je trouve fâcheuse, c’est que ce laxisme (c’est pas exactement le bon mot) donne à la possibilité à ASO, sous couvert de volonté de préserver l’éthique, à appliquer des règles non écrite à l’avance, avec le temps de la réflexion, etc … et dans ces situations, le pouvoir devient rapidement dictatorial, arbitraire.
    Que cela profite à deux ou trois de l’UCI, ça ne fait pas l’ombre d’un doute. On ne peux même plus dire de l’UCI qu’elle est atteinte de gangrène, la formule serait aussi ridicule que celle qui imputerait au cancer de graves métastases.

    @ Alain et Testocarbone.
    Ah oui, j’avais oublié, je reviens à la formule de Géminiani. La conduite était déjà dopante, elle l’est encore. Paradoxalement, je me demande si la différence d’époque, d’un point de vue au moins, ne plaide pas en faveur (à la décharge) des coureurs d’aujourd’hui … Le dopage sanguin est rtellement puissant, et infaillible, par rapport aux autres qu’il en a changé la nature du cyclisme, oui. Et bien justement, j’ai toujours un peu le vertige quand je me mets à la place de ces gars : si je ne prends pas, je ne suis même plus une charette, je ne suis plus, je peds mon job, mon rêve, j’en sais rien … Peut-être le cyclisme « plus humain » d’antan donnait-il un peu plus facilement à ceux qui voulait rester propres de le rester ?

    @ Laurent.
    Bernard Hinault, ce n’est pas nouveau, j’espère que tu ne le découvre pas ! Je lui ai toujours envié une chose. Pa

    0
    0
  47. plasthmatic

    erreur de manipulation, j’ai envoyé sans le décider ?! Alors pardon pour la non relecture.

    Je complète, à Laurent : je lui ai toujours envié une chose. Pas son palmarès. La qualité de son sommeil. Sa sérénité, ses certitudes, fascinant …

    0
    0
  48. plasthmatic

    Avec mes excuses, publier sans relire, j’aime pas tellement ça. Maudites machines, on n’est plus maître chez soi !

    0
    0
  49. plasthmatic

    Plein de fautes, mots qui manquent, grammaire bancale, j’ai un peu honte. Pas ma faute, mais honte quand même.

    Tiens, Testocarbone : « l’orthographe l’intelligence des ânes », ou je ne sais plus comment tu as écrit ça après avoir été attaqué sur la question : oui et non. L’orthographe, c’est aussi le sens, la prise en compte de l’interlocuteur … Alors, tu ne l’as pas dit, mais c’est toujours une question délicate : on laisse tomber l’orthographe, et on prive la langue de multiples possibilités, et la langue soutient quand même la pensée, en tout cas c’est la seule voie, tout au moins la principale, pour la communiquer, cette pensée. Eh, sans polémique hein !

    0
    0
  50. Vinnnch

    J’espère que les polémiques nées (ou resurgies) au cours de cette discussion vont disparaître avec les commentaires 38 et 44 de colt seevers, brillants, concis, avec plein de vrais morceaux de réflexion dedans.
    Et oui Alain, je confirme que tu fais partie de ceux que j’ai le plus plaisir à lire sur ce site, je pense pour ma part que pour éviter les tensions avec d’autres intervenants, il faudrait simplement que tu emploies un tout petit peu plus de conditionnels, et tout serait parfait.
    Merci pour ce site, et ne laissez pas quelques divergences plus formelles qu’autre chose gâcher tout ça !!!

    0
    0
  51. Testocarbone

    @ Plasthmatic,

    C’est Flaubert qui disait ça, car il faisait à peu près une dizaine de fautes d’orthographe par ligne.
    Bien sûr que je ne méprise pas l’orthographe. C’était une boutade de ma part devant l’agression inutile et gratuite de certains, car comme tout un chacun, et même lorsque je me relis, dans ce petit cadre de quelques centimètres carrés, je ne vois pas de suite, ni mes fautes d’orthographes, ni ma grammaire, et encore moins mes syntaxes douteuses et mes constructions.
    Habituellement, je corrige mes fautes après une impression brouillons sur papier. Sur ce blog, comme, je l’ai écris l’autre jour, on dégaine des fois son clavier plus vite que son ombre, avec les inconvénients de la précipitation.
    Les grandes âmes sont généreuses et ne commentent pas si bas en dessous de la ceinture.

    0
    0
  52. alain39

    Ouf les commentaires redeviennent moins polémiques et surtout collent à l’actualité. La qualité des commentaires s’en ressent et j’avoue reprendre du plaisir à les lire et à partager des points de vue très intéressants.
    Le cas Astana est à mon sens l’élément essentiel de l’actualité puisque comme le rappelle plasthmatic la situation est incohérente.
    Privé de tdf en 2008 (et je confirme avoir été favorable à cette décision) pour être autorisé aujourd’hui c’est anormal.
    J’avais à l’époque été quelque peu polémique en considérant que Contador n’avait pas à être défendu.
    En effet, soustrait à la justice par la complaisance des instances espagnoles (contrairement à Ullrich, Basso et autres) je considérais qu’il avait déjà bénéficié d’un régime de faveur et lui accorder encore le bénéfice d’une défense revenait à lui accorder une totale immunité. Dans l’interval il a gagné un tdf,1 giro et 1 vuelta alors qu’il aurait dû être suspendu.
    Idem pour Valverde dont le palmarès s’est singulièrement enrichi ces 2 dernières années.
    Celà revenait à donner un blanc seing au dopage et même inciter à son recours.
    Aujourd’hui je maintiens cette analyse et considère que Astana ne devrait pas participer au tdf.
    Les licences pro tour sont assorties d’engagements et de garanties et maintenir la licence à des équipes défaillantes revient à rompre le principe d’égalité.
    En effet, Astana devrait être relégué en continental.
    Pire encore cette équipe étant en état de cessation de paiements elle devrait déposer son bilan et perdre de facto sa licence.
    ASO qui n’a pas intérêt (politique, financier) à refuser Astana va donc se renier en lui permettant de courir le tdf. Les intérêts commerciaux sont évidents et puis en cas de refus ASO ne manquerait pas de se faire fustiger par l’UCI et autres entités qui ont intérêt a voir Astana sur le tdf. Qui plus est, ce serait du pain béni pour Armstrong qui jouerait les victimes et mettrait en avant ses desseins purement humanitaires avec sa lutte contre le cancer.
    Cette décision serait lourde de conséquences et puis ce n’est pas de la compétence de ASO mais de l’UCI.
    C’est l’UCI garante de l’application de ses réglements et de l’éthique qui devrait s’opposer à sa participation au tdf, chose qu’elle ne fera pas.
    C’est très grave et met en péril tout le pro tour.
    Si on voulait détourner les sponsors du cyclisme on ne s’y prendrait pas autrement.
    Sur mon appréciation des propos de Gem il est évident que celà ne revient pas à valider le dopage d’antan mais seulement mettre en exergue que le cyclisme n’est plus le même et qu’il perd de sa substance et de son authenticité.
    Justement c’est ce qui a fait sa popularité depuis des décennies.
    Merci à vinnnch pour son message d’encouragement et j’ai bien noté le conseil. Désolé je n’ai pas mis en pratique ce conseil la teneur de ce post ne s’y prêtant pas spécialement.
    Au plaisir de lire d’autres posts aussi intéressants que les derniers en date.

    0
    0
  53. Roger13

    Oui Flaubert un des plus grands écrivains français était incapable d’aligner trois mots sans plusieurs fautes de même qu’ Armstrong un des plus grands grimpeurs de l’histoire du cyclisme ne passait pas un pont d’autoroute. Mais sous l’emprise de la drogue, alors la !

    Bon je plaisante.

    0
    0
  54. Roger13

    Je ne suis pas d’accord avec les commentaite 38 de Colt. d’abord sponsor honnête est un occimore. Les sponsors partent et viennent, l’argent va et vient comme toujours et le dopage n’est pas forcément un repoussoir pour eux. C’est une firme qui produit de l’EPO qui sponsorise le tour de californie. l’éthique sportive ou plutôt l’image d’une éthique sportive n’est utile que pour tromper le « bon » peuple et continuer à se faire lever le prolo à 5 h du mat pour aller produire les richesses sociales. Le dopage persistant (ou s’intensifiant) n’est pas un problème de mentalité qui ne change pas. La mentalité changera justement quand les intêrets matériels, moteur du dopage, seront anéantis. Ce ne sont pas davantage les fans qui poussent les gars à se doper. Même dans sa pratique actuelle, avec le dopage, dont on ne connaît pas l’étendue exacte, les modalités précises, les courses restent interessantes et les aléas du dopage sont une partie intéressante du spectacle aussi(hélas). J’ai évidemment de grands doutes vis à vis des 10 premiers mais Alphonse a parfaitement raison de dire qu’il est absolument pas sérieux de douter d’un tel plus que de l’autre sur la base des apparences. Comme Alphonse, je ne pense pas non plus que les coureurs connaissent généralement bien les pratiques des autres. Quelquefois on sait (même chambre, même pratique) d’autre fois on se doute mais les filières et les protocoles font partie aussi des armes secrètes de la compétition.

    0
    0
  55. thomatouille

    oxymore

    0
    0
  56. thomatouille

    mince je vais passer pour un ane!

    0
    0
  57. thomatouille

    premier element de reponse pour moi : le passeport biologique a aidé kohl à se doper!!! (voir sur eurosport.fr)

    0
    0
  58. francisponch

    en parlant filiere et protocole…comme quoi sa parait simple je trouve de se doper :

    Bernhard Kohl a décidé de vider son sac dans les colonnes de L’Equipe.

    extrait:

    « Les coureurs au top sont tellement pros dans leur dopage qu’ils savent pertinemment qu’il leur faut garder des valeurs sanguines stables pour échapper au ciblage. Or, l’UCI nous envoyait systématiquement les valeurs relevées lors des contrôles inopinés: on se référait donc à celles-là pour étalonner les suivantes. A la limite, le passeport nous aidait presque. »

    « Qu’allaient faire les autorités françaises ? Supprimer le classement complet du Tour ? Je me suis dit qu’ils n’oseraient pas. Bizarrement, nous n’avons été que trois à plonger. J’ai la conviction que les dix premiers auraient pu être positifs »

    Le manager, à qui Kohl reversait 10 % de ses gains, a effectué trois fois le voyage d’Autriche, en avion. Il décongelait le sang là-bas, le transportait conditionné dans la soute et l’amenait à l’hôtel » pour ces transfusions opérées entre 18 et 20 heures: « Je disparaissais vingt minutes, pas plus. Personne ne remarquait rien. »

    🙁

    0
    0
  59. alain39

    Il est évident que chaque coureur garde bien secret le protocole de dopage qu’il utilise.
    Puisqu’il s’agit du nerf de la guerre on ne peut imaginer une totale transparence sur ce sujet.
    D’ailleurs il est imaginable que compte tenu des caractéristiques physiologiques de chaque coureur les protocoles sont différents et il existe très certainement une réelle compétition pour obtenir l’avantage du meilleur dopage.
    D’ailleurs les propos de alphonse n’ont jamais été contestés.
    Il est semble raisonnable de penser que ces protocoles sont tellement compliqués que les coureurs sont bien incapables d’en comprendre toutes les subtilités quand bien même ils en comprennent les grandes lignes.
    Logiquement une lutte efficace doit passer par des sanctions exemplaires qui évinceront les coureurs utilisant les dopages sanguins et génétiques.
    Les sponsors semblent de plus en plus sensibles comme en témoigne l’affaire Mc Ewen qui refuse de signer un avenant à son contrat prévoyant en cas de dopage avéré le paiement d’une amende équivalent à 3 ans de salaires.
    Si les sponsors (qui d’ailleurs peuvent se faire de l’argent) l’UCI prennent ce sujet à bras le corps la lutte contre le dopage deviendra efficace.
    Par ailleurs, il faudra également penser à un renouvellement générationel au niveau de l’encadrement des équipes et se débarasser de M 60%, Bruyneel et autres tricheurs patentés.
    Concernant les propos de prudhommes ils confirment les pbs actuels et toutes les incertitudes judicaires.
    ce qui est embêtant c’est que ASO, et l’UCI auraient très bien pu se joindre aux procédures pendantes (elles ont indéniablement un intérêt) et dans ce cadre obtenir la communication des dossiers.
    Au contraire elles restent inactives et se bornent à se poser en victimes. Ce refus de prendre leurs responsabilités atteste d’un véritable malaise car que ce soit Valverde ou Astana les enjeux sont énormes (politiques, financiers, relations ASO/UCI)et d’ailleurs ASO a plus à perdre qu’à gagner comme en attestent les évènements de l’année dernière. La FFF avait été suspendue, ASO accusé par l’UCI de ne pas respecter les réglements et en mesure de rétortion l’UCI n’avait pas communiqué les contrôles sanguins etc…
    Une vrai tempête médiatique et ASO en a certainement marre de faire face à ce type de soucis à chaque départ de tdf car c’est la notoriété du tdf qui en pâtit.
    Ne pas perdre de vue que celui qui a le plus à perdre et ASO et non l’UCI.
    C’est d’ailleurs la limite du cyclisme professionnel eavec des organisateurs privés et justement là ou devrait intervenir l’UCI pour veiller au respect des réglements et à la peromotion du cyclisme qui sont 2 des missions attribuées statutairement à l’UCI.
    Au contraire les coureurs sont plus efficaces et surtout pas empatouillés dans des guerres de pouvoirs et savent agir rapidement et ce par tous les moyens de droits à leur disposition sans que sur ce terrain l’UCI et ASO ne viennent les challenger.
    Le professionnalisme est du côté des équipes et des coureurs et non des instances dirigeantes ce qui est un paradoxe pour un organisme qui créé le pro-tour.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.