32e édition du Tour de Beauce

Capture d’écran 2017-06-12 à 22.12.48C’est une institution pour le cyclisme nord-américain: le Tour de Beauce. Une épreuve à la réputation enviable: difficile à gagner, usante, et qui situe la caisse de son vainqueur.

Pas surprenant dans ce contexte que peu de coureurs du Québec se soient imposés en Beauce depuis la première édition, en 1986: Yvan Waddell en 1987, Gervais Rioux en 1988, Czeslaw Lukaszewicz en 1991, Jacques Landry en 1994, et c’est tout!

La dernière victoire canadienne remonte à 2008 avec Svein Tuft.

Cette année, la 32e édition sera un peu spéciale puisque peu de coureurs canadiens de premier plan y seront présents: pas de Svein Tuft, pas d’Hugo Houle, pas d’Antoine Duchesne, pas de Mike Woods, pas même d‘équipe nationale canadienne.

Dans ce contexte, la course de cinq étapes se jouera très probablement parmi les grosses écuries américaines comme Holowesko-Citadel, Axeon Hagens Berman, United Health Care, Canyon Racing ou encore la formation Inteja-Dominican.

Des coureurs comme l’inusable Francesco Mancebo, Robin Carpenter ou encore Evan Huffman seront à surveiller pour le général qui demeure toutefois assez ouvert au départ de la course.

Côté canadien, il sera intéressant de regarder les Matteo Dal-Cin, Bruno Langlois, Alex Cataford (sur le chrono), Ryan Roth, Pierrick Naud ou encore Marc-Antoine Soucy, récent vainqueur d’une étape du Tour du Saguenay. Ils peuvent espérer une victoire d‘étape, ce qui serait déjà très bien! Faut y aller les gars!

L‘étape la plus intéressante selon moi est celle se terminant au sommet du Mont Mégantic: écarts garantis! Arrivant tôt dans la course (2e étape), il s’agit de ne pas se louper et d’avoir une bonne équipe permettant d’arriver placé au pied de l’ascension, pour avoir une bonne chance de victoire. Le Mont Mégantic, c’est un peu notre Planche des Belles Filles, les filles en moins?!

Pour le général, l’autre étape cruciale est le chrono de 19 bornes dès la 3e étape, soit le lendemain du Mont Mégantic. Avec une bonne équipe, la suite demeure difficile, mais jouable.

Je mise Mancebo, il a l’expérience de la Beauce!

7 Commentaires

  1. mica
    Soumis le 13 juin 2017 à 1:20 | Permalien

    Oh, Mancebo, Sevilla et quelques autres, on les voyait courir en Europe il n’ y a pas loin de 20 ans, ils se sont un peu exilés, alors confiance zéro!
    Dites moi si je me trompe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  2. Tchmil
    Soumis le 13 juin 2017 à 3:11 | Permalien

    Mica, tu ne dois pas trop te tromper …

    C’est toujours une course intéressante le Tour de Beauce.
    19 km de chrono, n’est-ce pas trop long pour Mancebo si des spécialistes s’accrochent au Mont Mégantic ? (Ryan Roth par exemple).

    Sinon le vainqueur est sans doutes parmi les équipes citées dans l’article : Axeon (Barta), Holowesko (Carpenter, mon favori), Rally (Huffman, Britton, Kuss) et Unitedhealthcare (Mannion, Eaton) qui ont 2 très grosses équipes.

    Les cartes cachées ?

    En premier Tvetcov chez Jelly Belly (avec le plus beau des maillots).
    Mancebo, bien sûr.
    Milan, et son équipe Inteja toujours présente à l’avant.
    Mejias (Novo Nordisk) est toujours placé, mais rarement gagnant.
    Le Team Ecuador est un point d’interrogation mais pourrait surprendre.

    Et puis Russo au Team ProBikeShop St-Etienne de Matthieu Jeannès et Cyril Dessel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. Vincent C
    Soumis le 14 juin 2017 à 6:53 | Permalien

    Ah les valises… il y en a encore!

    Bardiani, suspendue au complet!

    http://www.worldbike.fr/index.php/2017/06/14/lequipe-entiere-bardiani-csf-suspendue-pour-dopage/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Tchmil
    Soumis le 14 juin 2017 à 8:36 | Permalien

    Finalement on peut éliminer la moitié des prétendants puisque Huffman, Barta, Eaton et toute l’équipe Ecuador ne seront pas présents.

    Seul le portugais Oliveira (Axeon) pourrait les remplacer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  5. Wolber
    Soumis le 14 juin 2017 à 12:34 | Permalien

    Hein Verbruggen vient de mourrir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Thierry mtl
    Soumis le 14 juin 2017 à 7:30 | Permalien

    http://www.cyclingweekly.com/news/product-news/watch-jeremy-powers-stops-disc-brake-with-his-hand-to-prove-their-safety-335443

    Pour les parano du frein à disque.

    Voici la version arrondie et sans danger.
    Voyez vous meme

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  7. p'tit lucien
    Soumis le 15 juin 2017 à 3:24 | Permalien

    Un peu anecdotique mais tant qu’on est à parler des tours hors Europe: départ à Goma du tour cycliste de la RD du Congo aujourd’hui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!