Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Roglic a gagné le Tour

Sauf incident, Primoz Roglic sera le vainqueur du Tour à Paris dimanche.

Sa démonstration au col de la Loze hier est sans équivoque: il a prouvé être capable de dominer son plus proche rival, son compatriote Tadej Pogacar.

Ce dernier a semblé plafonner au plus fort de la bataille et de la pente, dans les trois derniers kilomètres si éprouvants de l’étape hier. Quasiment revenu dans la roue de Roglic à 200m de la ligne tout en haut du col de la Loze, il a littéralement « explosé », jugeant probablement mal la longueur de l’effort final à produire. Il a perdu 18 secondes dans les 200 derniers mètres!

L’étape d’aujourd’hui vers La Roche-sur-Foron n’est pas assez exigeante selon moi pour menacer Roglic, qui pourra compter sur le soutien de son équipe surpuissante, Sepp Kuss en premier lieu.

Si danger il y a, c’est désormais pour la 2e place, Lopez étant revenu à 29 secondes de Pogacar et il dispose d’une meilleure équipe. Pogacar pourra cependant compter sur un excellent David de la Cruz, et les cols aujourd’hui ne sont pas assez difficiles pour faire une grosse différence même s’il faudra se méfier de cette montée du Plateau des Glières. La fatigue accumulée pourrait jouer des tours.

Derrière Uran et Quintana ont sombré, mais le ridicule revient à Mikel Landa: il a fait roulé son équipe Bahrain-McLaren toute la journée hier, faisant le jeu des Jumbo-Visma, et il a été totalement inexistant dans le final, là où c’était le temps de finir le travail. Il a surement perdu toute la confiance de son équipe. Lamentable!

L’autre intérêt de l’étape d’aujourd’hui, ca sera la lutte pour le maillot à pois: si Pogacar a dépossédé Cosnefroy hier, il ne dispose que de 3 petits points de priorité sur Roglic, qui devrait toutefois se concentrer sur la défense du maillot jaune. Gageons que Pogacar restera dans les roues durant les ascensions et jouera les points en haut des cols aujourd’hui.

Avec l’abandon de Bernal hier, le maillot blanc est plié. Case closed. Le mal de dos, conjugué à un mal de genou émergent, auront eu raison de Bernal sur ce Tour. Mais la vie est parfois bien faite: la Colombie peut se consoler avec la victoire d’étape de Lopez. Reste à savoir où on reverra Bernal cette saison: Vuelta? LBL?

Sinon, ce col de la Loze a livré la marchandise, les premiers coureurs arrivant tous un à un, comme l’an dernier sur le Tour de l’Avenir. Gageons que le Tour de France y retournera dans les prochaines années, car le spectacle y est garanti. Et quelles belles images!

Partager

Précédent

Le Tour se joue aujourd’hui!

Suivant

La course aux pois

40 Commentaires

  1. Nans Peters :

    « Il y a des routes dont je ne comprends pas l’existence. Le Col de la Loze en fait parti. C’est une horreur. Ça n’a pas de sens de nous faire empreinter de telles pentes. Quand à mi-course le 30ème est dans le grupetto, c’est que c’est trop ! Après 17 étapes intenses sans aucune de répits je commence d’être dans un sacré état de fatigue. Aujourd’hui je n’avais plus la moindre force »

    0
    0
  2. alano39

    Dans mon commentaire d’hier je m’étais quelque peu trompé car si je voyais bien Superman attaquer et prendre place sur le podium je ne le voyais pas gagner. Il a attaqué et gagné et est 3eme au général.
    Cette étape a confirmé la domination des slovènes et colombiens. Le cyclisme colombien est tellement riche que tous les ans un coureur différent occupe le devant. Un colombien en cache un autre. Tout le monde attendait Bernal et c’est Superman qui est là.
    Mais le fait marquant est pour moi le comportement de Sepp Kuss. Il attaque et franchement affiche une supériorité écrasante. Le visage impassible la bouche fermée il domine la pente avec une aisance déconcertante. Mais consigne de course oblige il doit attendre son leader et ensuite pour marquer son mécontentement il finit en roue libre. Regardez le passer la ligne avec cette moue et surtout aucun signe de fatigue. Clairement il signifie qu’il ne s’est pas livré à fond sur cette étape, et il le fait de façon provocante. Il est frais comme un gardon et le montre ostensiblement. Il est tellement chargé qu’il ne se rend pas compte que son comportement est totalement indécent et ne peut qu’éveiller la suspicion.
    Tous les autres finissent à la ramasse et lui passe la ligne frais comme une rose en toisant du regard les spectateurs.
    Et puis on a le coureur de ce tdf, je parle de Van Aert qui finit 19eme. Vous avez bien lu. Il est à un niveau ahurissant. Il peut même gagner demain et faire un top 5 sur le chrono de samedi.
    Franchement on a assisté sur ce tdf à une parade des 2 cyclismes les plus corrompus et de l’équipe la plus dopée du peloton. C’est l’équipe des miracles avec Roglic, Kuss, Van Aert et le vieux Gesink qui tourne comme à ses plus belles heures.
    Seul Dumoulin qui revient nous fait du Dumoulin tous les autres tournent à un niveau inattendu dans cette équipe.
    Ce tdf est à oublier tellement il a confirmé nos craintes, à savoir que l’absence de contrôles anti dopage en raison du confinement allait nous donner une hiérarchie nouvelle mais on savait déjà que Jumbo serait au top de cette hiérarchie. Et ce fut le cas. Nos petits français occupent les places qu’occupaient leurs prédécesseurs dans les pires heures du dopage. Après la 10eme place.
    Cette étape est venue sceller cette réalité temporaire car nul doute que les autres ne vont pas rester sans réagir et adopter le protocole Jumbo.

    0
    0
  3. Yvon

    Laurent
    Fignon et Van Springel avaient gagné le tour
    Jan Janssens avait l’AUT avant l’invention du terme et il a battu le Belge qui était bien meilleur rouleur que lui. Pour Fignon Levitan voulait vendre son tour aux USA,et il y a eu des tolérances pour LeMond

    0
    0
  4. Steph

    @laurent : « Et quelles belles images! »

    C’est clair !

    D’ailleurs si l’on y pense, la diffusion TV du TdF n’a plus grand-chose à faire sur EuroSport.

    Elle serait bien plus à sa place sur la chaine « Voyage » ou sous forme d’une série docu sur National Geographic Channel : « la réintroduction des ours slovènes Primo et Pogi dans les Alpes Française».

    Voire sur Disney Channel dans le cadre d’un feuilleton jeunesse « Sepp au pays des marmottes » (c)marius.

    0
    0
  5. marius

    5100m de dénivelé positif aujourd’hui, on assiste à un Giro avec la chaleur d’un mois de Juillet. Je n’ai pas encore gravi le col de la Loze, mais il y a pire en Italie, le Mt Zoncolan ou Froome moulinait un 34×32 pour s’imposer sur son Giro victorieux 2018.
    Le peloton est fatigué, enfin pas tous. Quand on pense que les chpt du monde sont dans 10 jours.

    0
    0
  6. plasthmatic

    Laurent, mon ami, nos regards convergent souvent, mais pour la Loze, je vois le truc à l’opposé de ce que tu manifestes.

    Sportivement, je le trouve plus que bof, vraiment : un truc pareil pour faire de si petits écarts entre spécialistes), c’est vraiment bidon.
    Un tracé plus classique, laissant une vraie possibilité à de la course, peut en faire autant, voire plus, si ça bordure.
    Son seul intérêt est l’extraordinaire (extra-ordinaire), moi je n’aime pas ça.
    La Loze ne m’a pas déçu hier : j’ai vu ce que j’attendais …

    Et puis, peut-être surtout, Christian Prudhomme, parce qu’il faut le nommer, a déjà fait que le site de la Planche des Belles Filles soit complètement dénaturé (dé-naturé), et voilà maintenant qu’on est allé couvrir de bitume (et le reste à attendre) un bel endroit, au prétexte de joindre les deux stations de Méribel et Courchevel. Au nom de l’écologie bien entendu : piste cyclable.
    Piste cyclable avec des raidars à 14, 15, 20 % ?
    Qui va utiliser cette piste ?
    Je suppose qu’à une époque on pouvait joindre les deux sites au moyen de bâtons de marche, sac à dos, casse-croûte et bonnes chaussures. Bon appétit les marcheurs réguliers du coin.
    Bon, voilà donc le bitume écologique.
    C’est cher quand même, l’enthousiasme.

    Bien sûr qu’il n’est pas impossible qu’à présent, si l’occasion devait se présenter, je n’aille pas y poser mes roues, en ta compagnie même, Laurent. Et le cas échéant bien sûr qu’on se priverait pas d’une bonne tranche de vie. Mais enfin : on peut très bien faire ça ailleurs, on l’a déjà fait.

    Dis Mica, j’aurais pas un peu fait ‘mon Mica’ sur celui-là ?

    Au fait, Mica, une réflexion m’est apparue, va savoir pourquoi : on n’entend plus jamais « le mec a les jambes autour du cou ». Expression cycliste perdue, à jamais probablement. Tu aurais une idée de l’origine de cette disparition ?

    0
    0
  7. Vandenbosch

    Je m’ennuie à la queuleuleu

    Aaaaaaah Aaaaah Aaah Ah
    Tous les coureurs se suivent
    À la queuleuleu
    Toutes les équipes se battent
    À la queuleuleu
    Toutes les attaques finissent
    À la queuleuleu
    Tous les Tours se gagnent
    À la queuleuleu

    À à à la queuleuleu
    À à à la queuleuleu
    Tout l’tour se regarde
    À la queuleuleu

    Devant mon écran pas cher
    Les oreillettes sur la tête
    En danseuse sur mon siège
    Un changement linéaire j’espère
    Après chaque ravitaillement à l’eau claire
    A la planche, je pioche et désespère
    Plus de giclette, l’échappée s’achève
    Quels ennuis, je m’emmerde MDR

    À à à la queuleuleu
    À à à la queuleuleu
    Le jaune mouille le maillot MDR
    à la queuleuleu

    0
    0
  8. Lemond

    Je rejoins plasthmatic sur cette « piste cyclable ».
    Au moins ils auraient pu se contenter de faire un chemin de terre.

    Vous me direz c’est déjà terriblement exigeant. Mais détruire des lieux pareils de la sorte…

    En outre, ca rappellerait le cyclisme d’antan, quand les courreurs grimpaient les cols sur des chemins de terre, avec des vélos ultra-lourds. A une époque, ils n’avaient même le droit qu’à une seule vitesse! Et les étapes étaient beaucoup plus longues.

    Je ne demande pas ca aux courreurs d’aujourd’hui mais force est de constater que c’est cela qui a construit la légende du Tour de France.

    0
    0
  9. Wolber

    Le col Bayard , il y a longtemps, le Galibier et maintenant la Loze…qu est ce qu ils leur feront monter dans 30 ans.
    L édition de cette année marquera un tournant. Une édition corsée pourtant , plus insipide que jamais.
    Plus rien ne provoque plus rien. Les cols ont ils une utilité désormais dans ce cyclisme incompréhensible ?
    50 coureurs au sprint à Orcieres où Ocana arrivait seul en 71… pas la même étape , je sais…pas la même époque.

    Quel bilan les équipes françaises pourront elles tirer de cette édition?
    Un bilan à comparer avec celui de Jumbo, Bora et sunweb…

    0
    0
  10. Wolber

    Devant ma TV , je vois Hirschi , quel numéro du Suisse dit M Rousse, passer Edet dans les Aravi ( comme dit Pasteur). Il me semblait que N Edet etait un honnête grimpeur. Un bon grimpeur mais pas face à Hirschi. Faire ça à Coquard , je l aurais admis, mais à Edet…j apprécié beaucoup Bryan Coquard.

    0
    0
  11. mica

    Plasmathic: avoir les jambes autour du coup signifiait simplement ne pas avoir de braquet assez gros et d’étre obligé de mouliner à tout va……ce qui à mon avis n’ arrive jamais ( tu ne sera pas surpris de mon opinion!)
    Nos commentateurs de France 2, évoquant les arrivées d’ étapes entre 2 équipiers, auraient pu se souvenir de l’ arrivée entre Agosthino et Mogens Fray dans les années 70.
    Etant équipiers chez Jean de Gribaldi, le Portugais et le Danois ne se comprenaient, c’ est le moins que l’ on puisse dire.
    Aprés moults tirages maillots, tassements divers, ils faillirent en venir au mains,une fois l’ arrivée franchie, je ne me souviens pas par ailleurs de celui qui fut désigné vainqueur…
    Notre quintet de commentateurs aurait quand même nous rappeler tout ça…..mais j’ y pense, peut être que aucun d’ entre eux (elle) n’ était né !
    Derniére minute: JP Ollivier vient d’ étre interné….s’ il est remis, il sera rappelé comme commentateur principal l’ an prochain en lieu et place de Mr Pasteur.

    0
    0
  12. mica

    Je viens de consulter mon Wiki…, c’ était l’ arrivée à Mulhouse du TDF 1970….Agosthino fut déclassé et Mogens Frey fut déclaré vainqueur. Je vous laisse imaginer la soupe à la grimace le soir à l’ hotel….
    Mais ce n’ est pas hier, sur ce coup on ne « chargera » pas nos commentateurs.

    0
    0
  13. noirvélo

    Bon , en ce qui me concerne j’avais voté Bernal , deux soirs de suite que je m’autoflagelle … fallait bien çà ! et rester de bonne foi …

    0
    0
  14. Wolber

    Et oui…Feuillu vois juste…
    Martin premier des humains….j en suis à peu près sur.

    0
    0
  15. Lbi

    Meme les tours d armstrong, sauf peut-être 2002, etaient plus passionnants….

    0
    0
  16. plasthmatic

    C’est ça Mica : 53 x 11 a fait disparaître le phénomène de sur-vitesse des guibolles, et par voie de conséquence cette jolie expression le désignant.

    0
    0
  17. missbecaneenfolie

    Des cols trop durs pour les cyclistes.
    Et encore pas assez pour les organisateurs?
    Je vous propose le pire en Europe, selon mes recherches à une époque où je me sentais maso-kiss!
    Soit à la frontière Italie proche de Zermatt, le bien nommé Bettaforca, da Staffal, base de 1826m et top à 2673m, 5,6 km juste pour le gravir, le top pour Bernal quoi en 2021!
    Mais regardons de plus près les pourcentages: 13,6 % (0,5km), 15,4% (Km1), 15,8% (1,5km), 14,4% (Km2), 11,8% (km 2,5), 16,6% (km 3),16,2% (km3,5) top à 23% dans la section! 18,2% au km 4, et 15,4 %,13,6%pour le km 5 et finalement, 16,8% pour atteindre km 6.
    Rendu en haut, tous les péchés seraient pardonnés et tous auront droit à une prise de sang pour évaluer l’honnêteté de leur performance.
    Bien sûr, il y a pire sur la Terre en terme de longueur et altitude(Hawai, Colombie, etc).
    Mais justement qu’en est-il des contrôles anti-doping sur ce TOUR? PCQ voyez-vous le COVID-19 n’a rien à voir avec la performance sportive…Allez gardez espoir que tout va (très) bien aller!

    0
    0
  18. mica

    Eh bien, il y en a beaucoup, dans ce forum, qui n’ ont plus le moral et le doute s’ est instillé un peu partout.
    Sans vouloir « enfoncer le clou », on apprend qu’ un des dirigeants de la Jumbo a été exclu du TDF pour une sorte de scandale lors d’ un contrôle vélo après le col de la Loze….ça fait tâche.
    Ce dirigeant avait tort de s’ offusquer car dans ce genre de contrôle, il y a 100% de « faux négatifs »: on n’ attrape que du menu fretin….la toute jeune Belge,
    l’ autre « allumé  » de St Michel de Double …..
    St Michel de double, 2 ans déjà ….bon anniversaire; mais 2 ans après on n’ est guère plus avancés.
    Si cela pouvait « rassurer » en matiére de scandale, on apprend qu’ un ancien trés haut dirigeant de la féd.Mondiale d’ Atlétisme sera jugé pour corruption (Lamine Diack, pots de vin pour avoir couvert des affaires de dopage…)
    Allez, « quand je vois le cyclisme, je me désole, quand je le compare je me console.

    0
    0
  19. mica

    Armand Duplantis, 20 ans, vient de battre le vieux record du monde de saut à la perche de Bubka, un ancien probable dopé:
    Dés lors, Duplantis est il normal, suspect ou mutant?
    On peut appliquer le vocabulaire Porteleau-Vayer à tous les sports!

    0
    0
  20. Sigenar

    Mica
    Les longueurs de perches sont libre et leurs technologies évoluent au niveau des matériaux rendant plus l’énergie.il y a du dopage en athle évidemment mais c’est un très mauvais exemple.
    Et parlant de l’athlé tu devrait regarder de plus prés le 800 m voir le 1500 pour comprendre les problèmes de fréquence de jambes impossible à tenir dès que l’on carbonise et ils n’ont pas 5 heures d’effort derrière eux.

    0
    0
  21. Edgar Allan Poe

    Wolber, j’ai raisonné comme toi avec Hirschi qui me semblait être un gros! Mais après quelques recherches sur le net, il est donné à environ 60/61 kgs pour 1m74. Rien à dire de ce côté là… si ce n’est qu’on pourrait presque douter de ses performances sur le plat… Bref, beaucoup de questions, des doutes ? Des certitudes!

    0
    0
  22. jmax

    La photo illustrant l’article sur Marc Hirschi dans Wikipidia montre un bon gros bébé en 2018. On va dire qu’il a fondu en moins de deux ans.

    0
    0
  23. Wolber

    Jmax, le coureur suisse a bien bien fondu en deux ans. On sera d accord qu une fois passé chez les pros , physiologiquement les choses doivent changer.
    C est , c était une qualité chez un coureur d être affuté.
    Le rapport poids /puissance depuis Armstrong a bien fait changer les choses.
    Hirschi , très très beau coureur de 22 ans…qui m à régalé sur ce Tour, déjà placé sur l à Classica San Sebastian , l année passée…et puis on apprend que Cancellara est dans la boucle…alors je m interroge forcément et sincèrement je m en veux un peu de douter…surtout si je compare avec des coureurs français de 22 ans…qui ne fondent pas en deux ans . Verra t on Consnefroy fondre? Alors on laisse se chance au produit …?

    0
    0
  24. pijiu

    Il y a fondre et fondre. Si certains coureurs sont proches de l’anorexie, d’autres sont parfois légèrement dodus (pas en rapport avec la population normale, mais avec la moyenne des pratiquants très assidus de sports d’endurance). Hirschi sur la photo des championnats du monde amateurs est très loin d’être super affuté : c’est plutôt sain pour un jeune de 20 ans (à l’époque) et ça lui laissait de la marge de manoeuvre. Normal qu’il optimise à ce niveau en passant pro.
    Autre exemple, vu une photo récente de Degenkolb reprenant après sa chute au Tour. Il avait une jolie (petite) bedaine.
    Dans les deux cas, bien loin du coureur d’AG2R dont certains parlaient récemment (oublié le nom, désolé).

    0
    0
  25. noirvélo

    Bon , en ce qui concerne « l’affûtage », je suis dans l’interrogation …
    1.73 pour 63-64 kg en poids de forme , je suis descendu sans forcer mais en roulant plus et plus longtemps à 61 et même à 60 !!!… Alors un pro ! qui roule beaucoup plus et astreint à un « super régime » , là ça ne m’étonne moins … Perso , je mange normalement , sans plus .
    Ce qui me choque chez beaucoup de pros c’est la maigreur de leurs jambes et l’absence de « dessins musculaires », de formes saillantes , c’est lisse et plat comme chez un gamin …

    0
    0
  26. marius

    J’ai regardé ma boule de cristal et je vois bien une victoire de Wout Van Aert. Il est remonté à cause des soupçons de dopage.
    2 scenaris.
    – il intègre l’échappée, c’est ça ou l’équipe ne vous laisse pas partir.
    – la Jumbo ne laisse pas de champ à l’échappée.

    0
    0
  27. Edgar Allan Poe

    Disons qu’Hirschi avait une marge de progression avant de passer chez les pros.
    Par contre, je le trouve bien joufflu. 🤔

    0
    0
  28. noirvélo

    Oui EAP ,

    ses joues ne sont pas en « rapport » avec ses jambes …

    0
    0
  29. marius

    Joufflu + pattes sèches = prise de corticoïdes.
    Avec une bonne AUT, ça passe crème, même en compétition.
    Elles sont comment les pattes à Hirschi ?
    Al dente et sans gluten.

    0
    0
  30. mica

    Soren Kragh Andersen qui gagne en solitaire à Champagnole, trés bien, il est trés costaud, remarquable athléte, je suis admiratif, rien à redire…..ou plutôt si, une seule question : pourquoi la moto image est elle restée devant lui du Km -15
    au Km -7 personne ne pourra ou ne voudra répondre, tout au plus on me rétorquera que la caméra « écrase l’ image », dans le cas de ce jour, ce n’est pas certain du tout.

    Allez, la réponse officielle sera: « circulez, y a rien à voir »
    On voit quelquefois des « poursuivants » se regarder en chien de faience, il est sur que s’ils aperçoivent, au loin, l »échappé » faisant du quasi derny deriére 2 ou 3 motos, cela ne va pas les motiver; certains me diront qu’ une non poursuite, c’ est de la tactique ou de la stratégie, les uns ne voulant pas travailler pour les autres, peut être, certainement d’ ailleurs…
    Bon aujourd’ hui le Danois a gagné et mérite sa victoire…..mais pour moi, il restera un doute, et comme souvent ce n’ est pas trés clair.
    ( dans ces sports à « résistance aérodynamique », sur terrain plat, on peut remarquer ce genre de phénoméne, ainsi, en roller, si un athléte « s’ échappe » ses poursuivants risquent un peu de se regarder…..hélas, il n’ y a plus vraiment de courses de roller sur route…mais c’est un autre débat.)
    Encore bravo au danois….mais, au fait, n’ y avait il pas dans le groupe de devant plusieurs coureurs de la même équipe qui auraient pu s’ organiser?

    0
    0
  31. lbi

    Il est prti sur un contre, à la pédale. Les autres ne pouvaient pas y aller. La vraie question est:
    est ce que la sunweb est dans la premiere vitesse du cyclisme à 2 vitesse? Fait elle partie du mpcc?

    0
    0
  32. Edgar Allan Poe

    Ah… Marius, je n’osais le dire.
    Toi, tu as traîné dans les pelotons!
    Il est quand même moins bouffi et rougeaud que ne l’était Jan Ullrich, dont on avait même parfois du mal à distinguer clairement les yeux.
    Oui, Mica, j’ai constaté pour la séance de derny.
    Bizarre que tu n’aies pas réagi sur l’erreur de braquet de Pogacar au sommet de la Lose. Ceci étant, sur de telles pentes et qui plus est en fin d’étape, on monte comme on peut, et il avait certainement tout à gauche. Je pense d’ailleurs qu’on passe mieux ce genre de calvaire quand on est un peu plus mature physiquement. On l’aborde avec plus de sagesse aussi peut être, et l’on est plus à meme de souffrir dans la durée par rapport à un très jeune Pogacar qui reste explosif et à peut être un peu de mal à lisser son effort.
    Carapaz était fort, et impressionnant. Doit on le ranger du côté des gringos ? 🇱🇹
    Encore des doutes Lbi ? Bardet va gagner des chronos en 2021!

    0
    0
  33. marius

    @EAP oui j’ai traîné dans les pelotons FSGT il y’a fort longtemps et à l’époque, mes pattes collaient à la casserole.
    Un élément de réponse, SunWeb fait bien partie à 100% du MPCC.
    Le directeur général de l’équipe et le vice président du MPCC.
    Donc, les corticoïdes de complaisance, c’est non.
    Que des oies blanches dans son équipe.

    http://www.mpcc.fr/index.php/fr/actualites/item/813-tests-de-cortisolemie-sur-le-tour-de-france

    Gros numéro du norvégien, il a su s’économiser pendant les étapes de montagne pour en garder.

    J’ai loupé mon pronostique, mais j’ai bien siesté.

    0
    0
  34. mica

    EAP: je n’ ai pas réagi pour l’ erreur de Pogacar au sommet de la Loze, car, en montée, on peut se permettre de tourner les jambes moins vite, ce qui veut dire mettre plus de couple que sur du plat.
    En effet, en cote les athlétes font travailler tout le corps et peuvent en particulier tirer sur les bras, tout ceci est encore majoré par le fait de se mettre en danseuse, donc éventuellement moins de vélocité et plus de couple…. d’ ailleurs, la puissance que les cyclistes peuvent dégager en côte est souvent sup. à celle qu’ ils peuvent dégager sur un CLM plat (à durée d’ effort comparable.) En un mot, le coup de pédale est totalement différent dans les 2 domaines, ce sont presque 2 sports différents!
    Mais, allez vous me dire,
    pour les sprints, ça devrait être pareil, c’ est donc bien qu’ ils soient « en danseuse » pour donner du couple sur leurs immenses braquets, au détriment de la vélocité.
    Et moi, je réponds non pour 2 choses: ils se mettent plus ou moins debout et le SCx en
    prend un coup. (des essais en soufflerie seraient édifiants à cet égard!
    La 2eme chose est le passage trop long aux points morts haut et bas, avec, en prenant une analogie mécanique, un moteur qui s’ étouffe.
    Voila, c’ est mon opinion mais j’ ai essyé d’ expliquer maintes fois sans y parvenir vraiment.

    0
    0
  35. mica

    Sigenard, j’ ai choisi l’ exemple de Duplantis, car c’ est un baby champion, par ailleurs certainement sympatique et emblématique…..c’ est une sorte d’ exemple générique, mais je ne l’ « attaque » pas lui en particulier, il y aurait bien d’ autres exemples en effet.
    Comparer la vitesse de foulée d’ un 800m avec la vitesse de rotation d’ un mouvement de pédalier est mal venu. d’ abord le débattement entre le pied arriére et le pied avant en vélo n’ est que de35 cm environ (2 fois la longueur des manivelles) , en course à pied, une doble foulée doit mesurer de l’ ordre de 2m (tu me le confirmera) donc, aucune comparaison possible
    d’ autant plus que dans la foulée il y a le phénoméne du temps de suspension (ou aucun des deux pieds ne touche le sol).
    Donc, pas de comparaison possible, je dirais même que les cyclistes devraient « compenser » le faible débattement des jambes par une plus grande vitesse de rotation (surtout en CLM plat et dans les sprints!)

    0
    0
  36. Lbi

    Puree Marius tu m as tué sur ta dernière phrase. Moi aussi j avoue, ce tour est extra, en ce moment je tourne à 2h30 de sieste l après midi. On va finir le tour en pleine forme, contrairement aux coureurs français qui fatiguent !

    0
    0
  37. sigenar

    Mica(Précision)
    La comparaison est fondée sur le manque de souplesse des muscles du à la fatigue musculaire, le coureur de cap fatigué ne plus tenir la fréquence de foulées nécessaire au maintien de sa vitesse et inexorablement il rallonge sa foulée pour compenser comme il peut.Evidemment ceux qui sont encore frais à 100m de l’arrivé conservent voir augmente cette fréquence mais il n’ont pas 200 bornes.
    Ce qui induit bien le fait qu’une fréquence de pédalage élevé pendant et en fin de course est très louche à mon sens surtout sur des puissances élevés.
    C’est à cause de ce phénomène en partie que les cyclistes ont tendance à tirer plus grand et aussi faire ce choix avant le sprint pour éviter de changer de vitesse en pleine effort(on sait ce que ça donne…saut de chaîne..).
    Pour info j’ai couru 15 ans en compet vélo(certes pas dépassé la 2em caté et pratiqué l athlé.
    Je suis un assidu des 2 milieux qui ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre..je me faisait moquer à mon époque(il y plus de 30 ans et avant armstrong) régulièrement par mes braquets très petit (44 x 15 parfois sur les faut plat) , et même à plus de 50 ans à plus 100 T/m de moyenne sur 80 km sur mes rares sorties (bien entendu à 26/28 km/h pas plus).
    Pourtant dans ma jeunesse je n’ai jamais réussi un sprint pour la victoire ou une quelconque place en moulinant, le tout à droite ou presque fonctionnais mieux(j’ai souvent essayé, sincèrement).
    je suis LFR depuis pas mal d’année mais ne publie jamais et il me semble important d’essayer une vision différente afin de te faire comprendre autrement la problématique du cycliste.Par ailleurs certaines de tes observations sur les motos sont pertinentes mais elles avantages souvent celui qui attaque.

    Désolé pour la longueur du commentaire et merci aux
    post éclairés des habitués ainsi qu’à Laurent.

    0
    0
  38. marius

    J’ai trouvé ce lien intéressant très documenté sur la problématique du pédalage.

    http://www.culturestaps.com/app/download/14855299/Biomécanique+pédalage.pdf

    0
    0
  39. Zenou

    Pour Hirshi je ne crois pas qu’il prenne des corticoides.
    Il fait parti (lui et son équipe) du MPCC qui proscrit l’usage de corticoides.
    Je ne dis pas qu’il est propre, mais j’ai tendance à croire davantage les équipes et coureurs faisant parti de ce MPCC.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.