Tous les jours, la passion du cyclisme

 

PowerCranks

BikeLarue nous parle des manivelles PowerCranks, disponibles depuis peu (courant 2003). Grce à elles, on assisterait à une petite révolution dans le monde de l’entrainement cycliste. Sur le site web de la compagnie, on parle carrément de gains de l’ordre de 5km/h environ sur un CLM de 40 bornes après 6 mois d’utilisation de ces manivelles révolutionnaires.

La Flamme Rouge demeure réservée face à ce genre d’instrument, et face à ce genre de marketing, d’ailleurs populaire par les temps qui courent dans bien des domaines du sportif : diététique, alimentation, équipement, etc.

En gros, les PowerCranks vous forcent à « pédaler rond », et non carré. Ces manivelles travaillent donc le « coup de soquette » puisqu’elles sont dé-solidarisées, ce qui vous force à lever la cheville pour remonter la manivelle qui est en bas du cyle de pédalage.

Les gains annoncés auront surement été obtenus avec des cyclistes débutants habitués à « pousser de la braquasse », comme 90% des débutants font en s’imaginant que tirer gros = vitesse plus grande. La Flamme Rouge est très sceptique sur le potentiel d’accroissement des performances sur des cyclistes confirmés ET habitués à pédaler rond et souple en tout temps. Et La Flamme Rouge rappelle que peu de cyclistes sont capables d’une telle chose, la mode en ces temps modernes étant au « power-cycling », c’est-à-dire maximum de braquets pour vitesse de jambes peu élevée. Le cyclisme américain est éloquent à cet égard ; il faut dire qu’avec des épreuves n’excédant généralement pas 160 bornes, on peut s’en sortir à 70 RPM. Mais sur 260 voire 290 bornes(Milan San-Remo), c’est autre chose…

Lance Armstrong a récemment démontré toute l’importance de savoir pédaler souple en adoptant, avec succès, une cadence de pédalage élevée dans les cols. D’autres essaient de l’imiter. Il faut savoir pédaler rond pour cela, et gageons que les PowerCranks ne lui seraient plus d’un grand secours aujourd’hui.

Conclusion, les PowerCranks sont probablement un bon outil pour le cycliste débutant qui pourra, grce à elles, apprendre à « tourner les jambes » ou à « pédaler rond », et non carré. Pour les autres, qui ont appris le cyclisme de la bonne façon, c’est à dire qui ont appris à tourner les jambes dès le plus jeune ge, on doute des gains à faire avec ce genre de truc. Et à 1000$US, c’est un peu chéro comme gadget…

Partager

Précédent

L’Espagne en crise?

Suivant

Le bêtissier 2003

12 Commentaires

  1. Martin D

    Merci à la flamme rouge de donner suite au commentaire sur les power cranks.

    Pour vous donnez une petite idée du travail qu’il vous faut accomplir pour pédaler rond, essayer de pédaler sur votre home trainer avec une seule jambe en essayent de garder 90 de rpm, vous m’en redonnerez des nouvelles.

    Bonne chance!

  2. Martin D

    Merci à la flamme rouge de donner suite au commentaire sur les power cranks.

    Pour vous donnez une petite idée du travail qu’il vous faut accomplir pour pédaler rond, essayer de pédaler sur votre home trainer avec une seule jambe en essayent de garder 90 de rpm, vous m’en redonnerez des nouvelles.

    Bonne chance!

  3. Martin D

    Merci à la flamme rouge de donner suite au commentaire sur les power cranks.

    Pour vous donnez une petite idée du travail qu’il vous faut accomplir pour pédaler rond, essayer de pédaler sur votre home trainer avec une seule jambe en essayent de garder 90 de rpm, vous m’en redonnerez des nouvelles.

    Bonne chance!

  4. Martin D

    Encore une petite merveille technique!

    Le win-teck de mavic. Du beau travail de recherche avec ce compteur sans fil avec tranmission numérique.

    Ce n’est pas tout, le capteur est intégré au blocage rapide…….c’est pas gros je vous le confirme et c’est crissement beau.

  5. Martin D

    Encore une petite merveille technique!

    Le win-teck de mavic. Du beau travail de recherche avec ce compteur sans fil avec tranmission numérique.

    Ce n’est pas tout, le capteur est intégré au blocage rapide…….c’est pas gros je vous le confirme et c’est crissement beau.

  6. Martin Dufort

    Un autre point important des Powercranks. La manivelle ne tourne que vers l’avant. Aucune retro-pedalage possible. Je crois que ceux-ci sont plus adapte au triathlon qu’a la course de velo.

    En course, il y a certaines situations ou le retro-pedalage, pour reprendre sont equilibre, est TRES important. Je pense a une montee abrupte ou il se produit un changement de rythme intense.

    Moi aussi je ne crois pas que le marketing depasse la realite.

    A plus – Martin

  7. Martin Dufort

    Un autre point important des Powercranks. La manivelle ne tourne que vers l’avant. Aucune retro-pedalage possible. Je crois que ceux-ci sont plus adapte au triathlon qu’a la course de velo.

    En course, il y a certaines situations ou le retro-pedalage, pour reprendre sont equilibre, est TRES important. Je pense a une montee abrupte ou il se produit un changement de rythme intense.

    Moi aussi je ne crois pas que le marketing depasse la realite.

    A plus – Martin

  8. Correction: Le Marketing DEPASSE la réalité.

  9. Correction: Le Marketing DEPASSE la réalité.

  10. Correction: Le Marketing DEPASSE la réalité.

  11. Gilles Cordier

    J’ai eu l’occasion d’utiliser le système”ROTOR CRANKS” montés sur un CERVLO P3 pour une période de 2 semaines.Franchement,c’était très impressionnant ! au début c’est bizarre car on ne sent pas ce décalage entre la jambe gauche et la droite , une fois habitué,la jambe faible commence à pousser régulièrement,àprès peu de temps on y pense même plus ! Mes vitesses moyennes ont bien augmenté ! faudrait voir sur un vélo de course !? une chose,c’est un système très lourd ! Est-ce que l’augmentation de poids affecte l’augmentation d’éfficacité (donc de puissance !) ?

  12. Gilles Cordier

    J’ai eu l’occasion d’utiliser le système”ROTOR CRANKS” montés sur un CERVLO P3 pour une période de 2 semaines.Franchement,c’était très impressionnant ! au début c’est bizarre car on ne sent pas ce décalage entre la jambe gauche et la droite , une fois habitué,la jambe faible commence à pousser régulièrement,àprès peu de temps on y pense même plus ! Mes vitesses moyennes ont bien augmenté ! faudrait voir sur un vélo de course !? une chose,c’est un système très lourd ! Est-ce que l’augmentation de poids affecte l’augmentation d’éfficacité (donc de puissance !) ?

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.