Tous les jours, la passion du cyclisme

Lombardie: Roglic-Evenepoel, le match

115e édition du Tour de Lombardie demain samedi.

La « course aux feuilles mortes »!

Et la course de Fausto Coppi, quintuple vainqueur et jamais égalé. Vicenzo Nibali est le coureur encore en activité le plus titré sur ce Monument, avec deux victoires. Une troisième victoire samedi lui permettrait de faire jeu égal avec Henri Pelissier, Costante Girardengo, Gaetano Belloni, Gino Bartali, Sean Kelly et Damiano Cunego, plus près de nous.

C’est dire si s’imposer plusieurs fois sur cette course de fin de saison est difficile. À la difficulté du parcours, il faut savoir entretenir sa motivation et gérer sa fatigue au terme d’une longue saison.

Au menu de Messieurs les coureurs, 239 kilomètres entre Côme et Bergame.

4400 mètres de dénivelé!

Les coureurs attaqueront par le traditionnel pèlerinage à la Madonna des Ghisallo, patronne universelle des cyclistes.

Suivront une succession de belles ascensions jusqu’au Passo di Ganda où la course devrait se jouer.

Le défi, c’est que le sommet de cette dernière bosse, qui comporte des rampes à 15% dans son final, se situe à… 32 kms de l’arrivée. Ceux qui basculeront avec une petite minute de retard en haut pourront encore espérer rentrer sur la tête de course si ca collabore bien.

Pour les grimpeurs, il faudra donc bien gérer ces 30 derniers kilomètres. Ne pas partir seul est probablement une bonne idée.

Et les trois derniers kilomètres sont en descente, très roulants.

Ca sera assurément un final compliqué!

Surtout que côté météo, on annonce des averses de pluie. Les descentes pourraient être dangereuses, surtout que les coureurs y prendront des risques avec des écarts probablement peu importants au sommet des bosses.

Départ à 10h20 heure de Côme, 4h20 du matin heure du Québec.

20 000 euros au vainqueur.

Les favoris

Deux archi-favoris: Remco Evenepoel et Primoz Roglic.

Remco Evenepoel est en très grande condition, sa récente victoire sur la Coppa Bernocchi acquise après 40 bornes solo sous la pluie ne laissant aucun doute.

En voilà un qui ne faudra pas laisser partir dans le Passo di Ganda voire dans l’ascension précédente car il est capable de résister solo au retour de ses poursuivants.

Son équipe Deceuninck dispose d’une véritable armada: Alaf, Devenyns, Almeida surtout, très fort en ce moment, ainsi que Masnada.

Je pense que Remco a besoin d’une victoire en Lombardie pour clore la polémique qui fait rage en Belgique sur la stratégie de l’équipe nationale sur les Mondiaux. Eddy Merckx, Remco lui-même en ont rajouté cette semaine, ce n’est pas bon.

Et il voudra également « effacer » sa chute survenue en 2020 sur la même course.

Ses équipiers Alaf et Almeida peuvent aussi s’imposer c’est clair. Faudra voir comment la Deceuninck orchestrera sa course d’équipe, surtout pour éviter de nouvelles polémiques!

Leur adversaire principal sera Primoz Roglic, littéralement impérial mercredi sur Milan-Turin. Les autres avaient l’air de cadets! Vraiment très, très fort. Il faudra voir si un certain Jonas Vingegaard pourra l’aider.

Parmi les autres favoris, Adam Yates chez Ineos, lui aussi très fort sur Milan-Turin. Ineos aligne également Gianni Moscon, auteur d’un grand Paris-Roubaix.

Tadej Pogacar semble encore en progression et il devrait être dans le coup samedi après une 4e place mercredi.

Mike Woods sera lui aussi à surveiller. Les ascensions lui conviennent, mais peut-être moins le final car si ca devait arriver au sein d’une petite échappée royale, on sait tous que le sprint n’est pas la première qualité du coureur canadien.

Côté français, trois coureurs à surveiller: David Gaudu d’abord, Thibault Pinot ensuite, et enfin Benoit Cosnefroy. Guillaume Martin semble un peu juste.

Vlasov, Ulissi, Valverde – incroyable 10e de Milan-Turin – peuvent aussi prétendre au podium samedi.

D’autres bons coureurs sont au départ: Nibali bien sûr, son coéquipier Mollema vainqueur en 2019, Majka, Powless, Pozzovivo, Quintana et Lutsenko.

Les Canadiens

Outre Mike Woods, pas d’autres coureurs canadiens au départ, mais la liste finale des partants n’était pas encore disponible au moment d’écrire ces lignes.

Les femmes

Pas de Giro di Lombardia chez les femmes, du moins pour l’instant.

Et à propos de cyclisme féminin, ce beau vidéo « The Run Up » tourné à l’approche du récent Paris-Roubaix.

Milan-Turin

C’est ici, pour ceux qui auraient manqué ce beau final. Commentaires en portugais, je sais, mais c’est mieux que rien!

Partager

Précédent

Petite salope

Suivant

Pogacar, le nouveau Merckx c’est lui!

16 Commentaires

  1. ECR77250

    Je pense que c’est plus CUNEGO Damiano que CARUSO qui n’a jamais gagné cette épreuve

    • Laurent

      ECR77250,
      Oui, bien sûr, il s’agit de Cunego, pas Caruso. Tu penses à l’un et tu écris l’autre! Merci d’avoir souligné cette erreur, c’est corrigé.

  2. Thierry mtl

    Wow Laurent, bien que je regarde le cyclisme de près, j’avais complètement oublié l’existence de ce Jonas Vingegaard jusqu’à ce que tu le rappelles à ma mémoire ce matin.
    Apparût au printemps et invisible depuis le Tour. Le Jack in the box de 2021 sur les courses à étapes.

    Remco mérite ce genre de victoire pour fermer la gueule de certains belges… mais Roglic me semble imbattable. Il a tellement dominé à Turin que c’était gênant pour Yates qui semblait faire du vélo stationnaire à côté de lui.

    Sinon, le gagnant sera peut-être un coureur qui s’est davantage économisé pendant la semaine, comme Alaphilippe.

  3. Mathieu

    Laurent,,
    Très bonne présentation du tour de Lombardie. qui il y a maintenant longtemps servait à départager les premiers au classement Super Prestige Pernod qui désignait le meilleur de la saison. On se souvient de duel Moser / Hinault puis Saronni / Hinault.
    Souvenir du vieux monde avec le dopage à la papa….

    Concernant Remco Evenpoel, il est évident que ce garçon a un talent, un potentiel Énorme , « However » , cependant son caractère et son comportement le ferait facilement qualifier de petit c…
    Il fait beaucoup d.erreurs tactiques qu il compense par son énorme puissance mais il doit être plus malin et subtil pour devenir un grand champion..

    • Wolber

      Oui, Mathieu , après 1979 et 1982 que tu évoques, il y avait la classiques des feuilles mortes de 1984 où Hinault avait clos sa saison de façon magistrale( après le GP des nations) en se défaisant du père Vanderpoel et de Ludo Peeters ds le soleil déclinant de la Lombardie…très loin tout ça désormais.

    • noirvélo

      Oui , Evenpoel a un fort potentiel mais manque de « nuances » dans ces propos … On peut être franc mais il faut savoir exactement de quoi on parle et à qui on parle … Il joue avec son talent naturel mais tactiquement il s’est pris de sacrées « raclures » … De plus Il est jeune et petit alors ça passe … Maintenant , pour la course , s’il pleut en Lombardie il va peut-être trop « réfléchir » … à voir !
      Perso , ça sent vraiment la fin de saison , les cannes « toxinent » même avec ce beau soleil d’automne !

    • Lizoard

      Remco un peu comme Bernard Hinault en 75/76?

  4. Zenou

    Pour les français Pinot a dit qu’il se mettrait au service de Gaudu. Il a encore attrapé un coup de froid et ne jouera pas la gagne.

  5. Wolber

    J ai lu que Pogacar avait gagné le Tour de Lombardie. Diffusé sur des chaînes payantes , je n ai donc rien vu de la course . Tant pis ou tant mieux , 2 petites heures de velo au grand air à la place…
    J ai souvenir que la 2 éme chaîne du service dit public diffusait , il y a treeeees longtemps la classique des feuilles mortes, mais ça n a plus aucune importance.

    • noirvélo

      Oui Wolber , Pogacar a gagné devant Masnada au sprint ; après , un petit groupe de « favoris bêtes » qui ne voulait pas rouler pour Julian et s’est laissé endormir , Valverde , Woods , Roglic , Yates , Gaudu , Bardet et donc Alaf … Mauvaise stratégie de la Quick mais intelligence et détermination de Tadej , « la tête et les jambes » …
      J’ai eu une pensée pour toi , EAP , en voyant les relais de Rallerandro et ses relais de  » jeune fille prépubère  » … j’ai préféré en rire , je te comprends , toute sa carrière pratiquement c’était  » la moitié du tiers divisé par trois  » ….  » les « oursins dans le cuissard » …. mais bon je l’aime bien quand même …

      • Lbi

        Course incroyablement tactique dans les dernières bornes. Pogacar a très bien manoeuvré.
        Sur paris tours aujourd’hui, on vient de voir laporte changer sa roue tout seul, il a mis une demi heure. Avec des roues a patin, il aurait mis 10 secondes. Sur que eap l’aura remarqué 😂. Comment perdre une course gratuitement.

      • RégisM

        Les anciens avaient un grand principe:  »Ne jamais en faire plus que celui qui en faisait le moins ».

  6. wolber

    Le blocage rapide, simple et génial , conçu par T Campagnolo servait les coureurs en étant simple et efficace . Il aura même permis de gagner des courses pour ceux qui en étaient munis. L aspect commercial est venu après.
    Le freinage à disque est conçu avec un aspect marketing évident et pas ds l intérêt des coureurs mais afin de d imposer un nouveau standard. Il permet éventuellement de perdre des courses mais qu importe, les ventes s imposeront d elles même..

    • Robert

      Quand le marché du disque sera saturé les constructeurs nous expliqueront qu’ils faut revenir au feins à patins parce qu’ils auront mis au point des patins de meilleures qualité. Sans attendre ce moment Pogacar a remporté le Lombardie avec des freins à….patins.

      • noirvélo

        Tout à fait ok avec toi Robert … « finalement c’était mieux avant » , ils vont nous dire ces commerciaux !!! Donc , j’ai de super patins , j’attends des « encore meilleurs » , elle est pas belle la vie avec un peu de lucidité positive ??? 😂 Oui , Pogacar en patins , j’ai adoré !!! et que ça leur serve de leçon !!!

      • lbi

        C’est pas grâce à ses patins de freins qu’il a gagné mais chuuuut. En tout cas il l’a pas perdu à cause des freins à disques..

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Lizoard Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.