Tous les jours, la passion du cyclisme

Le Tour de l’actualité

1 – Dauphiné

C’est parti hier et c’est Wout Van Aert qui a ouvert le compteur.

En forme, Wout Van Aert, et le champion belge a des visées sur le maillot vert du prochain Tour de France.

Ca devrait être intéressant dès les premiers jours de course, avec notamment un certain… Mathieu Van Der Poel qui a confirmé sa présence sur la Grande Boucle. Les deux éternels rivaux pour un duel de titans au plus haut niveau!

2 – Dauphiné bis

Pas le meilleur plateau de l’histoire, mais quelques coureurs à surveiller car ils préparent leur mois de juillet.

Et en premier lieu l’équipe de Wout Van Aert, Jumbo-Visma, qui débarque au Dauphiné avec leur deux grosses pointures pour le général, Primoz Roglic et Jonas Vingegaard. Christophe Laporte, Steven Kruijswijk, Tiesj Benoot complètent notamment l’effectif, clairement l’équipe à battre cette semaine.

Chez Ineos, on est débarqué avec l’équipe B, Geoghegan ex-vainqueur du Giro en tête d’affiche. Faut voir.

Caruso et Haig chez Bahrain, O’Connor et Paret-Peintre chez AG2R – Citroen, Gaudu et Madouas chez Groupama-FDJ, McNulty et Bennett chez UAE, Meintjes chez Intermarché, Barguil chez Arkea-Samsic et Chaves chez EF sont les autres coureurs d’intérêt à suivre.

3 – Nouveau Trek Madone sur le Dauphiné

Le site Matos Vélo fait une belle couverture de ce nouveau vélo vu pour la première fois hier sur le Dauphiné.

L’intérêt est la jonction des tubes horizontal et vertical, très particulier. On avance des gains en confort et en aérodynamisme, le gros truc depuis deux ans.

Le video ci-bas produit par Road.cc donne également un très bon aperçu.

Hâte d’en connaitre le prix! Comme disait l’autre, si tu demandes c’est que tu ne peux pas te le permettre…

4 – Plan B, avec Jumbo-Visma

Le beau documentaire du dernier Tour de France vécu de l’intérieur de l’équipe Jumbo-Visma a refait son apparition sur YouTube. Pour ceux qui l’auraient manqué, et en préparation pour le prochain Tour!

5 – Mathieu Van Der Poel

Le champion néerlandais connaît pas mal de succès sur la route cette saison, son dernier étant le maillot rose du dernier Giro.

Il pourrait pourtant faire l’impasse sur la route en 2023, question de préparer son objectif de 2024, devenir champion olympique de VTT (Mtb) lors des JO de Paris.

Comme les places sur la première ligne de départ sont un réel avantage lorsqu’on veut jouer la gagne et que ces places se jouent au niveau des résultats antérieurs, MVDP n’aurait pas d’autres choix que d’engranger des succès en 2023 pour s’assurer d’un bon départ en 2024.

Cela voudrait probablement aussi dire qu’on le verrait plus actif en cyclocross durant les deux prochaines saisons, et ce n’est pas pour me déplaire!

6 – Vitesses à la hausse en WorldTour

Très intéressante analyse des possibles raisons sous-jacentes à la hausse importante et… surprenante des vitesses moyennes sur les courses d’un jour en WorldTour ces trois dernières années.

La grande explication avancée ? Les vélos plus aéros, et notamment l’introduction des pneus tubeless dont la résistance au roulement est moindre.

Perso, je pense que les vélos aéros expliquent surement une partie des vitesses plus élevées en WorldTour, oui.

Mais pas que!

Restons lucide.

Dans les cols, notamment ce col de la Colombière escaladé de façon supersonique par Pogacar, l’aéro ne peut pas tout faire à ces (faibles) vitesses.

À partir de son attaque dans le col de Romme puis la Colombière escaladée solo, Pogacar aurait développé 442 watts-étalon pendant… 49 minutes (calculs de Portoleau-Vayer).

Je vous laisse apprécier.

Les vélos d’accord, pour une (petite) partie des gains en vitesse. Mais je suis sûr qu’il y a aussi autre chose.

7 – Tour de Beauce

LE fleuron du cyclisme québécois, le Tour de Beauce, est de nouveau annulé cette saison, et c’est une bien triste nouvelle pour tout le cyclisme canadien.

C’est la 3e année de suite que le Tour de Beauce est à l’arrêt. La suite est de plus en plus inquiétante, même si le communiqué de presse mentionne que l’épreuve sera de retour sur le calendrier de l’Union Cycliste Internationale (UCI) du 14 au 18 juin 2023.

Dans son communiqué, l’organisation évoque les coûts élevés, un plateau incertain, une pénurie de voitures disponibles comme les principales raisons de la décision.

Espérons pour 2023, le Tour de Beauce a révélé tellement de bons coureurs du peloton pro…

8 – Grand Prix de Charlevoix

C’est un autre fleuron du cyclisme québécois, mais chez les amateurs: le difficile Grand Prix cycliste de Charlevoix, présent dans notre univers depuis de nombreuses années déjà.

L’épreuve aura lieu le week-end prochain du côté de Baie-Saint-Paul, magnifique région s’il en est.

Pour les coureurs Maitres, un chrono le samedi matin, une course de côte le samedi après-midi et une course sur route le dimanche matin, longue de 126 kilomètres. Assurez-vous d’avoir des braquets appropriés, sinon la montée de Ste-Irénée vous laissera des souvenirs impérissables!

On s’inscrit jusque jeudi midi, après il sera trop tard.

Tous les détails sont ici.

9 – Garmin Forerunner 955

C’est une montre d’intérêt pour ceux qui, comme moi, pratiquent plusieurs autres sports que le cyclisme (ski de fond, natation, musculation, par exemple): la Forerunner 955, le dernier fleuron de la gamme Garmin.

Bourée de statistiques sur votre entrainement, les fonctions comme Music sont toujours disponibles. Intéressant, la version « solaire » qui permet d’augmenter la durée de vie de la batterie en l’alimentant par les rayons solaires. Pas bête.

Tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau gadget est ici sur l’excellent et très exhaustif site DCRainMaker.

10 – Licences WorldTour 2023-2025

La pression s’accentue sur Israel-Premier Tech, actuellement 20e équipe au classement (seules les 18 premières auront la chance d’obtenir une licence WorldTour).

Le Tour de Suisse, le Tour de France et la fin de la saison seront vraiment cruciaux pour l’équipe canado-israélienne. Les coureurs auront de la pression, pas de doute là-dessus.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Deux videos « à l’intérieur du Giro »

51 Commentaires

  1. noirvélo

    3) TREK , spectaculaire , original , pas laid , aéro ? , confortable ? pour un pro , peut-être , certainement , avec cette sortie de selle qui donne de la « race » … en tous les cas , compliqué et vraiment pas nécessaire pour tous les cyclo sportifs moyens que nous sommes ! du pur marketing pour vendre un vélo de pro à des amateurs passionnés et qui ne regardent pas à la dépense !!!

  2. Yvon

    E A P je connais ta clairvoyance pour Intermarché il arrive ce que tu pensais et ce que je craignais.
    13 victoires et a tous niveaux , je ne connais pas leurs résultats de 2021. Génération spontanée ou le travail de médecins de l’ombre ?

    • Edgar Allan Poe

      Ils sont là quasiment tous les jours, même sur le Dauphiné. où Jan Hirt est toujours full gaz après son Giro. La révélation de l’année…à 31 ans.
      Comme on dit … »‘il a franchi un cap »!🤔🤔🙄
      Dommage pour Christophe Martin…(en fait, je veux dire « tant mieux pour lui »).
      A l’opposé, Hirschi et Padun sont l’ombre d’eux-mêmes…
      Et depuis les hauts le coeur de Collbrelli, je trouve que les Bahrain marquent le pas, même s’ils ne sont jamais très loin.
      Si Pogacar n’a pas le niveau de ces 2 dernières années, le tour pourrait être très ouvert…

  3. Stéphane

    Correction, c’est sur l’année 2024 que MVDP fera l’impasse en route pour préparer les JO et non l’année 2023.

  4. noirvélo

    10) Froome coute de toutes façons bien trop cher à IPTech et son retour en forme est un leurre à mon avis , OK , pour faire de la pub ça va le faire mais j’ai horreur de cette philosophie .

    • Edgar Allan Poe

      Il prend 3’06 au chrono hier, soit près de 6 secondes au km. Il peut espérer gagner le TdF 2026 à ce rythme. Je n’ai rien contre ce coureur, mais je suis très en colère contre sa stupide prestation du Ventoux avec plusieurs (!) accélérations à 1200 Watts sur plus de 300 mètres et un pouls stable aux alentours de 160 puls, sans parler de la vélocité.
      À dégager du monde du vélo !

      • Bigmouse

        Bah non ça s’appelle un cœur de champion😁😁😁 plus sérieusement il fait parti des personnes à dégager comme d’autres qui battent les records grâce au matériel…. Sérieusement l’histoire est un éternel recommencement ! Même faisceaux d’alarme même justification …. Amstrong pour un 8 eme tour ?

      • lbi

        Celle d’ax 3 domaines ou celle de la pierre st martin sont largement aussi louches.

    • lbi

      froome est à sa place, sans une vélo électrifié. Il n’aurait jamais du quitter cette place.

  5. Lemond

    « je suis sûr qu’il y a aussi autre chose. »

    LOL

    Laurent, comme tu dis bien les choses! 🙂

    Hors-sujet : j’ai essayé le cuissard de la Flamme Rouge, excellent! Merci encore pour cette vente!
    Continue et ne lâche pas, on a besoin de la Flamme Rouge!

  6. missbecaneenfolie

    Le quelque chose ou petit truc?
    Mais c’est le cuissard de la Flamme rouge!
    Keep the secret!

    Étape 2 du Dauphiné: un régal quand les échappés réussissent leur escapade jusqu’à l’arrivée. Une meute à leur poursuite, mais les crocs mordent la poussière. Des attaques parmi les coureurs à moins de 1 km, une après l’autre, panache mais aussi leur survie collective à rejoindre la ligne sans être rattrapé.
    Trop tard nien! Nien! Il a gagné à la grande V !

  7. Wolber

    Il doit paraître normal aux gens d ASO de considérer le puy de Sancy ds le Dauphiné.

    • Bon… En soit, ce n’est pas très grave.

      C’est une belle découverte et cela ne nuit pas à la course. ni à son esprit.

      Et c’est une réponse de vrai DauphiNOIS.

      On n’est pas des quand même !

  8. marius

    Au Criterium du Dauphiné Libéré,
    Wout Van Aert rate de peu la gagne d’une arrivée en côte et d’un CLM . Il m’a semblé voir une lueur d’incrédulité dans le regard de Filippo Ganna.
    A se demander si Wout Van Aert ne serait pas en mesure de remporter ce Criterium.
    Je soustrait Cattaneo, ces principaux concurrents sont ses coéquipiers Roglic et Wingegaard à respectivement 56 sec et 1’26´´. Je ne le vois pas couler une bielle samedi ou dimanche. Le Criterium ces dernières années est plutôt une course d’attente. Personne ne veut faire l’effort de trop qui manquerait plus tard sur le Tour. Sauf si des offensives partent de loin.
    Ce CLM a été un bon test pour mesurer la jauge de puissance des prétendants au Tour.
    Ganna et WVA sont au top et vont se disputer le premier maillot jaune du Tour.
    Hayter semble au top.
    C’est moins vrai pour Roglic, qui perd 42 sec. Vingegaard a très bien tenu, à 30 sec de Roglic .
    David Gaudu confirme son excellente condition physique, avec 2 min de débours.
    Chris Froome lache 3’6’´ sur Ganna. Il a roulé 4 km/h moins vite, sous la barre des 50 Km/h, Gaudu a roulé à 51 Km/h. Alors je m’interroge, appréhension vis à vis du vélo de chrono, surtout qu’il y avait du vent. Ou alors est-il incapable de développer sa puissance d’avant ?
    La météo devrait épargner les coureurs entre Thisy-les-Bourg et Chaintré. Les autres jours également.

    • Edgar Allan Poe

      J’étais sur le bord de la route, environ 2 kms après le départ. Je n’ai pas noté de forts vents (je me suis rendu sur le parcours à vélo). Par contre, WVA est passé devant moi avec sa voiture bardée de vélos sur le toit (8 au moins), à moins de 5 mètres de lui. Deux autres voitures partageaient la chaussée avec la voiture Jumbo (des invités qui devaient vouloir voir le champion à l’effort), + une moto avec deux roues avant, des sacoches et deux hommes plantés tout droit sur leur siège. Le « drafting arrière » a fonctionné plein gaz hier…

      • marius

        Le règlement UCI stipule que la voiture suiveuse doit être au minimum à 10 m du coureur.
        C’est rarement le cas.
        Que font les commissaires ?
        Rien.
        A quoi ça sert de pondre des règles alors ?
        Quand au nombre de vélos sur le toit, rien n’est stipulé. Et comme il n’y a jamais de gentleman agrément entre les équipes pour être dans l’esprit du règlement, c’est la course à l’armement, avec un mur de vélos sur le toit et maintenant des motos suiveuses.
        Cela en devient ridicule. Au lieu de le dénoncer publiquement, les équipes ferment leurs grandes bouches et font pareil…et c’est comme cela que l’on se retrouve avec des vélos électriques dans le peloton.

  9. Wolber

    Quand même , et ce n est pas très grave non plus , évidemment, comme tout ce qui se dit ici, mais Van Aert gagne le premier jour, rate la victoire bêtement le 3 éme , fini 2 éme pour 2 secondes hier et gagne aujourd’hui. Très fort même si le plateau pourrait être plus relevé .
    Pour un peu , il en serait à 4 victoires. Digne de Hinault en 1981, victorieux de 4 étapes de montagne et porteur de tous le maillots. La suite demain…

    • Edgard Allan Poe

      Je pense, depuis le Dauphiné 2020, qu’il est capable de gagner un Grand Tour.
      Mais je ne comprends toujours pas comment il peut monter sa carcasse aussi vite en haut des cols, qui plus est des cols longs, et notamment ceux qui présentent un profil irrégulier.
      Et il fait nettement sa part de boulot personnel au sein de l’équipe, même lorsqu’il est protégé.
      Roglic l’a d’ailleurs encore récemment remercié pour sa victoire sur Paris-Nice 2022, victoire qu’il lui doit directement.

      • Wolber

        Ok pour un Tour, et potentiellement , aussi, ce critérium du Dauphiné.
        Il possède un peu plus d une minute sur le deuxième , Cattaneo , et les autres sont Roglic et Vingegaard… plus loin , on a Teoghegan en mode alternatif …
        Bien sûr , il en a déjà beaucoup fait et il faudra passer le Galibier et le plateau de Solaison mais la force collective des Jumbo peut faire la différence.
        À suivre…

      • ken

        W Van Aert 1,90 m 78 Kg

        Miguel Indurain 1,90 m 80 Kg

  10. Edgar Allan Poe

    Marius, je me suis fait la même réflexion pour Nadal à Rolland Garros.
    Pendant quinze jours, on a copieusement entendu parler de « ses bidouillages » chimiques pour parvenir, in fine, à remporter le tournoi totalement sous xylocaïne…et aucun de ses adversaires ne mouftent ! Je ne sais pas comment ils font pour tenir leur langue : il y a bien longtemps que j’aurai dénoncé ce comportement, cette attitude…

    • marius

      Pour les chaussettes, Marc Madiot pendant une retransmission d’une Étape du Giro, à dénoncé le laxisme des instances.
      Exemple: lors d’un chrono, sur la rampe de lancement, les commissaires demandent à Evenepoel de baisser ses couvres chaussures car trop haut, les fameuses chaussettes qui ne doivent pas dépasser le mi-mollet.
      Il s’exécute et juste après le départ, Evenepoel prend 5 secondes pour les remettre, devant le nez des commissaires.
      Il n’a pas été sanctionné…
      Mais bon, à côté des 15 jours d’injections d’anti-douleurs de Nadal à Rolland Garros, c’est un pet de mouche.

  11. Edgar Allan Poe

    Marius, les commissaires gagneraient en efficacité en se planquant sur le bord de la route, ou en se mélant au public. Ils y déceleraient plus d’irrégularités qu’à l’arrière des voitures suiveuses dans lesquelles ils sont dûment identifés.
    Mais comme dit Mica, tant que les chaussettes ne dépassent pas le milieu du mollet et que les vélos de chrono respectent la longueur voulue…tout se déroule dans le parfait respect des règles en vigueur

  12. mica

    Le principal intéret de l’ étape de Gap du Dauphiné à été , selon moi, le mini match de boxe entre un jeune Français et un Colombien…….
    Peut être, une nouvelle spécialité sportive : le Boxing and Cycling ?
    Une des régles du jeu pourrait être de « dézinguer » son adversaire sans descendre de sa monture…….le premier qui tombe a perdu….
    trêve de plaisanterie, un peu lourde, l’ étape d’ hier a encore été marquée par la traditionnelle « échappée qui va au bout »…….encore selon moi, des vrais fausses échappées, des vrais fausses poursuites un vrai faux suspens…….bref, du vrai faux qui traduit l’ ennui et pour se distraire, on se tape dessus.
    Pour ce genre d’ échappées , on a vu beaucoup ça au dernier Giro et ce sera certainement la nouvelle mode pour le TDF….encore selon moi ce n’ est pas du vrai cyclisme……

    • marius

      On a encore vu hier sur le Tour d’Argovie le rôle des motos. A quelques encablures de l’arrivée, Champoussin luttait seul, échappé, au bout de ses jambes. Vue d’hélicoptère. aucune motos devant lui.
      Derrière lui, 3 motos et le groupe de contre, qui revenait à grande vitesse.
      L’équité sportive a disparue, comme Manureva.
      Je pense que le général du Critérium est plié.
      Les bons grimpeurs loins au général auront un bon de sortie. Un David Gaudu , non. Si l’échappée n’est pas reprise, cela se jouera dans le dernier Km pour l’étape.
      Sinon, les paysages valent le coup de se poser devant l’écran.

      • mica

        Je ne sais quel est ce Tour d’ Argovie et n’ en ais pas vu la moindre image, mais je ne peux que te croire.
        En effet, de la plus petite épreuve régionale jusques aux épreuves de W Tour des « foutages de gueule  » de ce genre foisonnent……..c’ est le cyclisme avec ses non dits et son omerta quotidienne.
        Les motos sont devenues les « variables d’ ajustement » qui influencent directement les résultats d’ une course…..c’ est triste et ceux qui sont chargés de nous faire vivre la course ne « pipent pas mots »………pourtant, eux savent parfaitement …….
        Pour le Dauphiné, si course il y a , W V A ne devrait pas passer le Galibier et la Croix de Fer avec les meilleurs , ou, c’ est à n’ y rien comprendre!

  13. marius

    Le Tour d’Argovie est une course d’un jour en Suisse Alémanique, remportée au sprint par Marc Hirchi. Elle était diffusée, comme beaucoup d’autres, sur Eurosport (et le Tour aussi, chic de pouvoir zapper les commentaires lénifiants du service public).
    Au Criterium, si c’est le même Wout Van Aert du Tour 2020, aucun problème pour qu’il arrive à suivre un gros tempo. J’estime le Ventoux, plus difficile que le Galibier. Et vu sa Vo2max stratosphérique, il sera à l’aise en altitude. Si ASO remettait deux CLM de 50 Km, il serait un sérieux prétendant au maillot jaune, comme Indurain. Évidemment, il aurait du mal à répondre aux attaques d’un Pogacar dans les cols du Tour 2021.
    Aujourd’hui, ses principaux rivaux sont dans son équipe. Je ne vois pas la Jumbo jouer contre son camp, sauf si WVA craque, mais je n’y crois pas.
    Je n’ai volontairement pas parlé de suspicion, du possible, pas possible vu son poids. C’est juste que ses résultats présents et passés parlent pour lui.

    • mica

      Oui Marius, c’ est bien à Indurain qu’ il pourrait faire penser.
      c’ est vrai que si ASO proposait des TDF « équitables » il pourrait prétendre au maillot jaune.
      J’ entends par  » équitables », des Tours ouverts à tous et pas seulement aux grimpeurs car si l’on comptait les arrivées en altitude, entre les 3 grands Tours, on arriverait à pas lion de 25 (on peut compter celles qui arrivent aussi aprés 5 ou 6 m de descente aprés le dernier franchissement)

    • Steph

       » sauf si WVA craque, mais je n’y crois pas. »
      Il a bel et bien craqué ( +14 ‘ ) et c’est plutôt rassurant 😌

      Mica, qu’est ce qu’une vraie fausse échappée ? De tout temps, une échappée n’a pu prendre du champ qu’avec l’assentiment du peloton qui vise d’autres enjeux. Si elle gagne aussi, ou bien parce que, in fine, les équipes intéressées à la victoire ont mal controlé celle-ci. Il n’y a pour moi rien de nouveau. Et ça n’enlève rien aux mérites des types qui bourlinguent devant.

      • mica

        Steph: comme tu dis, rien de bien nouveau, comme au siécle dernier, même sur les courses d’ une semaine on s’ ennuie déja et il faut des échappées bidon pour « meubler ». Alors, pour 3 semaines ou plus…..je vous dis pas.
        c’ est peut être bien Noir vélo qui a raison quand il dit préférer les « classiques » d’ un jour!
        Autre chose, hier on nous disais que le cyclisme Français était en pleine révolution….regardez le classement de ce jour…….Gaudu 7emme bien…..mais il faut aller à la 24 emme place pour trouver le 2 emme Français.
        Bon, beaucoup annoncent Pinot en pleine resurection, peut être, attendons de voir.

  14. mica

    Je l’ avais déja dit : il est pas mal le cyclisme Australien avec Hindley et O Connor…….et je peux me tromper, mais je leur trouve une certaine « authenticité »……….je peux me tromper.
    Ou je ne m’ étais pas trompé , c’ était en disant :Pour le Dauphiné, il m’ étonnerai que WVA passe le Galibier et la Croix de Fer avec les meilleurs ou, c’ est à n’ y rien comprendre………bon, là, j’ avais juste…..

    • Steph

      A moins que…à moins que… étant décidé de longue date que c’était le Slovène qui devait gagner le général, VWA nous l’ai joué « Croix de Bois, Croix de Fer, si je saute j’pourrais me refaire »
      (dans chaque sceptique un complotiste sommeille)

      • mica

        Certes Steph, tout est possible, il peut s’ étre un peu préservé (certainement d’ ailleurs), mais il n’ y a pas de miracles, à 78 Kg, on ne peut pas trés bien grimper……à moins de produits miracles ( Indurain sous EPO ) ou autres potions que nous ne pouvons pas soupçonner.
        De plus, dans la Jumbo, il y a dèja pas mal de leaders donc pas d’ urgences pour les autres.

      • plasthmatic

        Sauf Steph, si le scepticisme, alors sain, s’applique pour commencer à tes propres croyances et convictions …
        L’humour, pas la farce ou la blague, l’humour, est quelque chose de la sorte.
        Notre monde si moderne est avide de rire, fête et poilade, il manque cruellement d’humour. Même pas un paradoxe. Non ?

        Hey Laurent, les sommets alsaciens sont plus beaux et souvent pentus que jamais (ou toujours) ; et ils n’attendent que toi !
        Hier encore …

      • Steph

        Peut-on postuler plasthmatic, qu’une personne sainement sceptique serait alors le contraire d’une fausse sceptique ?
        Je n’opposerais pas humour avec farce ou blague que j’envisage plutôt comme en étant des formes d’expression. Comme l’autodérision.
        Bon, vouloir définir l’humour c’est prendre le risque d’en manquer disait Guy Bedos.
        Et n’est-ce pas notre bien-pensance moderne qui étouffe et censure beaucoup de types d’humour ?

      • plasthmatic

        Je ne les oppose pas non plus : aucune incompatibilité même. Je constate simplement qu’aujourd’hui, il n’est pas rare que l’un aille sans l’autre !
        Et l’humour déborde le rire, ça c’est sûr. Bon, tout dépend aussi, c’est vrai, de ce que chacun recouvre sous tel et tel mot.
        J’arrête là, parce qu’on est loin du vélo !
        Une fosse septique donc … Je m’en vais méditer ta question, et aux chiottes pourquoi pas. Bon, j’arrête vraiment, on s’éloigne de plus en plus. M’en fous, je connais bien le taulier, et s’il devait se fâcher, je ne lui fournirai pas ma pompe à pied à notre prochaine rencontre, parce que le Laurent, il voyage en France sans pompe à pied, qu’on se le dise.

  15. mica

    Une petite remarque concernant le chrono de Roglic dans ce Dauphiné;
    il me semble que sa relative contre performance est due à l’ usage syshèmatique d’ un trop gros braquet , bref, il ne tournait pas les jambes.
    Bon cela à été sans conséquence……
    C ‘ est ce que j’ ai ressenti …..

    • loic l

      L’arrivée à vaujany, permettait d’attaquer sans arrière pensée dans la croix de fer . Que nenni..

      Une belle purge.

  16. 3′ pile pour Primoz Roglic et Jonas Vingegaard dans les 3 derniers km du plateau de Solaison… soit 20 km/h de moyenne !

    Le 34 dents n’est vraiment qu’un leurre commercial pour vendre du matériel.

    • mica

      Eric : je pense que tu veux dire 3′ par Km, soit 9′ pour les 3 derniers Km et ça fait, comme tu le dis 20Km/h……..CQFD
      Compte tenu de la difficulté et du menu proposé avant, ce n’ est pas mal du tout.
      Le plateau de 34 dents ne doit pas être trés employé……comme tu dis, « un leurre pour vendre.
      Paradoxe, j’ ai trouvé que O Connor « moulinait » peut être un peu trop, selon moi, en montagne on peut, (on doit, peut être ) tourner un peu moins les jambes car, tout le corps participe au geste (tirer sur les bras, se mettre , assez réguliérement en danseuse a la maniére de Contador…, profiter du travail des dorsaux et des épaules ) Bref, c’ est un autre coup de pédale qui est pratiqué en cote , c’ est là tout le paradoxe du cyclisme.
      Je verrais bien un 105 à 110 t/mn sur un clm plat, et un 80 à 85 pour une pente de 7 à 9% (pour les pros, bien sur.)

      • marius

        Ayant largement basculé dans la seconde moitié de mon siècle, je l’aime bien mon plateau de 34 dents à l’avant.
        Donc ce n’est pas simplement commercial.
        Cela répond à un besoin.
        A partir d’un certain âge, c’est tout simplement indispensable pour monter les cols en souplesse, surtout lorsqu’ils s’enchaînent.
        Il y a 20 ans je passais le Galibier en 38×27.
        Aujourd’hui c’est 34×30 minimum

      • Je me suis mal fait comprendre Marius et je suis parfaitement d’accord avec toi.

        Le compact et la possibilité d’avoir recours à de très petits développements et un vrai progrès technique, surtout en vieillissant.

        Par contre, les meilleurs cyclistes professionnels n’utilisent probablement jamais la dernière couronne de 34 dents vu leur niveau. C’est pour cette raison que je parle d’un leurre commercial quand l’on parle des cassettes utilisés par les pros.

      • PS : Tout comme toi, j’utilise un compact. J’ai un 50/34.

    • Merci Mica d’avoir rectifié. C’est effectivement pile 9 minutes. Soit une moyenne de 3′ au kilo sur les 3 derniers km…

      J’ai cru comprendre que les coureurs étaient équipés d’une cassette qui montait jusqu’à 34 (révélation indiquée par l’un des consultants du service public à la prise d’antenne).

      • marius

        Éric,
        chez Shimano, il y a bien une cassette 11-34.
        11-12-13-14-15-17-19-21-24-27-30-34
        Autant les cyclos ou « vieux coureurs « 😅 utilisent les grands pignons avec le petit plateau,
        autant chez les Pros, c’est l’inverse, sauf long pétard abominable style Zoncolan ou Angliru.
        Pendant longtemps, les dérailleurs ne permettaient pas de rouler grand plateau, grand pignon.
        Aujourd’hui, sans problème et je passe fréquemment des petites bosses sur le 50×24 ou 27 voir 50×30. C’est ce que l’on a pu voir l’an dernier sur le Tour ou Pogacar dans le col de la Colombiere.
        Avec l’augmentation des vitesses en plaine, les Pros utilisent à minima le 54 dents voir 55.
        Du coup 55×30 devient un braquet trop long, d’où la tentation de passer le pignon de 34.
        Les commentaires du service public sont souvent orientés vers le versant spectaculaire. Laisser penser que les pentes sont si terribles que les Pros ont besoin de tout petit développement . Chez Eurosport (pas d’actions chez eux) ils expliquent justement, approuvé pour le coup par Pierre Roland.

      • Nous sommes bien d’accord.

        Même si cela fonctionne tout de même, je pense qu’il faut faire attention à la ligne de chaîne pour préserver le rendement. Néanmoins, sur les bosses très courtes, cela vaut le coup de faire croiser.

      • Steph

        Marius : « Pendant longtemps, les dérailleurs ne permettaient pas de rouler grand plateau, grand pignon »

        Il me semble que c’est surtout le développement de chaines très flexibles latérallement qui permet ces croisements. La fourchette de dérailleur avant frotte, les galets arrières sont de traviole mais ça supporte. Les contraintes mécanique par torsion et frottement semblent être compensées par le fait d’avoir un plus grand nb de dents en prise ce qui améliore le couple. L’usure cassette/plateaux/chaine est plus importante. Monsieur Shimano ne va pas s’en plaindre (Madame Campa non plus).

        Perso, c’est dans les courts raidars qu’il faut avaler sur l’élan que je trouve cela pratique. Descendre brutalement la plaque est toujours un risque. Dès que l’effort est amenée à durer plus d’une minute ou deux je préfère aligner.

  17. Steph

    Faites vos jeux rien ne va plus à la FDJ ! Gaudu s’effondre sur la der du Dauphiné (7’30 dans la vue) et Tibopino prend déjà un éclat de presque une minute dès la première étape du tour de Suisse.

    Un DS apelle Madiot dans l’optique du TDF : https://www.youtube.com/watch?v=ReUL-anw5dk

  18. lbi

    Dommage que les jumbo soirent des immenses chaudières.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.