Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Kohl, Kabush, KMC

Quelques nouvelles en K ce soir !

1 – Bernhard Kohl, 3e du Tour de France 2008 puis convaincu, quelques jours après, de dopage à la CERA était vraissemblablement l’un des acteurs d’un vaste réseau de dopage en Autriche. C’est du moins ce qui ressort des éléments nouveaux de ce dossier qui se transforme progressivement en véritable scandale à grande échelle.

Rappelons d’une part que Kohl avait refusé, lors de ses aveux précédents, de livrer le nom de ses fournisseurs, affirmant plutôt avoir agi seul.

C’est grâce au témoignage d’une triathlète, Lisa Hütthaler, récemment convaincue de dopage et suspendue pour une période de 2 ans, que le nom d’un important fournisseur, Stefan Matschiner, est sorti au grand jour. Cet individu aurait non seulement fourni des produits dopants à Hütthaler mais aussi à Kohl et à d’autres athlètes, dont l’athlète Simon Vroemen ainsi que plusieurs membres de l’équipe nationale de ski de fond et de biathlon d’Autriche, équipe qui avait d’ailleurs été au coeur d’un scandale de dopage lors des JO de Turin en 2006. Matschiner était aussi le manager de… Michael Rasmussen, suspendu lors du Tour 2007 pour avoir menti sur son emploi du temps et dont les contrôles ont révélé depuis la présence de DYNEPO…

Le coeur du système serait le labo Humanplasma dont je vous avais parlé il y a plus d’un an, soit le 15 janvier 2008, puisque de forts soupçons pesaient sur ce labo, du moins selon l’AMA et son président d’alors, Dick Pound.

D’autres individus, notamment des médecins cancérologues, pourraient être impliqués dans ce scandale touchant le labo Humanplasma, du moins selon le témoignage de la triathlète Lisa Hütthaler.

Kohl a pour sa part avoué avoir utilisé non seulement de la CERA mais aussi de l’EPO, des hormones de croissance, de la testostérone ainsi que de l’insuline. Le cocktail habituel pour quiconque veut se doper efficacement à l’EPO. Les sommes avancées par Kohl, de l’ordre de 50,000 euros, sont aussi dans le domaine du réalisme, le dopage sanguin coûtant très cher ne l’oublions pas.

Tout cela est fort intéressant et après le labo "Puerto" en Espagne, voilà un deuxième labo mis à jour. D’autres labos du genre pourraient-ils être en activité en Europe, notamment dans les pays de l’Est ? Je n’en doute personnellement pas.

Quoi qu’il en soit, reste plus qu’à trouver les preuves de l’implication de… Stefan Schumacher, équipier et chambreur de Kohl chez Gerolsteiner, dans cette affaire et la coupe sera pleine !

2 – Je parle rarement de vélo de montagne mais je souligne ce soir la belle performance du Canadien Geoff Kabush à la première course de la série US ProXCT en Californie le week-end dernier. Kabush s’est imposé face à un peloton relevé, dominant l’épreuve de belle façon. Voilà un autre Canadien qui performe bien en cyclisme et c’est tout le sport qui semble profiter, en 2009, d’un réel essor, tant sur la route que dans les bois.

3 – Intéressantes que ces chaines de vélo produites par couleurs nationales, ceci afin de pouvoir vous permettre de personnaliser votre vélo selon votre nationalité. Du jamais vu jusqu’ici ! C’est fabriqué par la société KMC.

Partager

Précédent

Retour sur le week-end de course

Suivant

Dopage ici et ailleurs: ca bouge!

  1. Pierre

    Les chaînes aux couleurs nationales…est-ce que le cambouis est coloré, aussi?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.