Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Gilbert Bessin (1948-2020)

Partager

Précédent

Parce que ca fait du bien!

Suivant

Bardet, sympathique champion

  1. Edgar Allan Poe

    Sincèrement désolé, Laurent.
    Grace – ou à cause – de Google, j’apprends que ce cycliste est décédé en évitant un piéton. En sait-on plus sur les causes de sa mort ?
    Ce n’est pas du voyeurisme, mais j’estime qu’on apprend beaucoup des circonstances des chutes des autres cyclistes, qui, personnellement, m’amènent fréquemment à modifier certains éléments de ma pratique. J’ai beaucoup d’exemple en tête.

    0
    0
  2. noirvélo

    Tout à fait d’accord avec toi , EAP,
    On considère toujours qu’un accident c’est souvent « bête » alors si on peut prévenir … Perso , en ville j’ai peur, de plus en plus de cyclistes et de … piètons sur les pistes cyclables … sans compter les voitures , motos et scooters aux croisements et … les bruits ! ça fait vraiment beaucoup !!! Perso encore , je reste concentré à l’extrême sur chaque personne en analysant au mieux ce qu’elle va faire et si je dois rouler à 5 km/h , je le fais . En campagne , c’est mieux mais certaines pistes cyclables rurales le dimanche matin avec papa , maman , fiston et la frangine sur des 20 ou 24 pouces, ça commence aussi à craindre surtout dans le paquet de « cyclos » (à 12) ,certains en tête à 35 km/h, se croient sur le Tour en ne pensent pas aux « suivants » … Malheureusement avec l’heureuse multiplication des vélos et des incivilités, (paradoxe!) , les choses ne vont pas s’améliorer …

    0
    0
  3. Michel Garand

    J’ai connu Gilbert en 1992-1993 au circuit de Laval des mercredi soirs.J’espèrais le revoir cette année car j’ai pris ma license pour faire le championnat canadien qui lui en plus a été annulé.Pas une bonne année.R.I.P. Gilbert

    0
    0
  4. Pierre Dumais

    Gilbert a donné beaucoup au cyclisme au Québec, en tant que secrétaire de l’ACVQ depuis plus de 20 ans.

    Désagréablement surpris de son décès.

    Salut mon ami.

    Pierre Dumais

    0
    0
  5. Jean-Claude Leclerc

    Edgar Allan, j’étais avec Gilbert. Il a heurté le piéton et celui=ci est tombé avec lui. Ce dernier n’a que quelques éraflures. Gilbert est mort sur le coup. Il avait son casque te un masque. Il est tombé très lourdement sur la tête. L’article du journal de Montréal a au moins 2 erreurs importantes. Pardonne-moi de ne pas pouvoir en dire plus, je suis en trouble stress post-traumatique car Gilbert était l’un de mes meilleurs amis et réciproquement. Merci pour ton commentaire et tes questions.

    JCL

    1
    0
  6. Jean-Claude Leclerc

    Gilbert Bessin, victime indirect de la Covid.
    Je veux aussi remercier Noirvélo pour son analyse pertinente t caractéristique des faiblesses des pistes cyclables. Le résultat, c’est qu’il est presque impossible de s’y entraîner. Beaucoup de coureurs roulent sur la route adjacente. Mais il y a toujours un automobiliste qui va te crier: « roule sur la piste, connard ». Gilbert ne voulait jamais rouler sur une piste, ni même sur la route pour s’entraîner. Il n’est jamais aller rouler, par exemple, avec la gang de Rockland. Ses circuits d’entraînement étaient exclusivement Gilles Villeneuve et le Parc Industriel de Ville Saint Laurent. Gilbert était de niveau mondial groupe d’âge dans le duathlon. Il est d’ailleurs inscrit pour les championnats du monde 2020 aux Pays-bas, en septembre. En Espagne, au mois d’avril 2019, il avait terminé 4e en Espagne dans les 70-74 ans. Le 23 mai, le circuit GV venait de rouvrir aux cyclistes. Mais, comme souvent, les choses sont faites à moitié, les parkings sont restés fermés. Ce jour-là, Gilbert a fait demi-tour pour aller au Parc Industriel. Le lendemain, je l’ai invité à venir s’entraîner à l’Ile Bizard. Pour la première fois, il a accepté. Évidemment, il avait son casque puis …son masque pour rouler. Il avait très peur de la Covid. C’est là que le destin, ensuite, a fait son oeuvre. Depuis la pandémie, il y a plus de piétons sur l’Ile Bizard. Cinq jeunes
    universitaires,très corrects, dans la vingtaine, se promenaient. Gilbert venait de me doubler, 10 minutes plus tôt. Il roulait assez vite, il était dans un léger faux-plat descendant. Plusieurs piétons se promenaient sur la route, par ailleurs, assez large et peu achalandée, il a frappé un des jeunes qui, selon le témoignage qu’il m’a donné, avant de pleurer, s’est engagé sur la route, un peu par surprise et peut-être caché par un poteau mais c’était trop tard pour que Gilbert puisse l’éviter.En tant qu’avocat, non criminaliste, je m’avancerais à dire qu’il y a là, probablement, une négligence non criminelle avec responsabilité partagée. Espérons que les enquêteurs et le coroner ne vont pas bâcler la conclusion du rapport. Non, ce n’est pas un simple accident. La vie c’est beau, c’est con, c’est complexe, adieu mon grand ami Gilbert.

    1
    0
    • Bessin

      Jean-Claude, je viens découvrir ton émouvant hommage à mon cousin Gilbert. Je tiens à te dire qu’il était mon meilleur cousin, le modèle de toutes les meilleurs voyages, les meilleures initiatives et toujours avec un grand respect des personnes et d’une vie saine.
      J’étais avec lui en décembre et je devais le revoir à Cherbourg sur sa vedette Wiludi. Il est parti pour les fêtes de fin d’année auprès de son fils Ludwig et son épouse et de leur petite fille à venir.
      J’ai appris avec stupeur son décès , ce fut comme un arrachement à nos vies de partage. Il n’était plus là et c’est encore aujourd’hui une grande absence. Je pense à lui comme un souvenir d’un grand homme, bien plus qu’un cousin.
      Je t’envoie mes pensées pour faire vivre sa personnalité au coeur de nos vies.
      Avec mes cordiales salutations.
      Bruno BESSIN, Cherbourg

      1
      0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Jean-Claude Leclerc Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.