Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Cyclisme pro en 2011: les grands enjeux

À l’aube d’une nouvelle saison de cyclisme professionnel, on peut évoquer quelques grands enjeux qui animeront très probablement la scène des courses cette année:

1 – Dopage, bien évidemment. La saison 2010 a encore une fois été difficile, comme les… 12 précédentes. On pense en premier lieu bien sûr à l’Affaire Contador dont le dénouement devrait survenir quelque part en février dit-on. Lorsqu’un scandale touche le vainqueur du Tour, c’est toujours la grosse catastrophe pour le cyclisme et on ne connaît pas encore le vainqueur de l’édition 2010 ! On peut également ajouter les affaires Mosquera, Pellizotti, Petacchi-Ballan, Axelsson, Sevilla (encore lui !) ainsi que Costa, qui ont toutes fait mal au sport. 

La liste des produits utilisés en 2010 est également inquiétante puisqu’on y trouve encore beaucoup de produits sophistiqués liés au dopage sanguin (hydroxyethyle, EPO, methylhexanamine, PFC, etc.).

À la lumière des précédentes saisons, difficile donc d’imaginer beaucoup mieux pour 2011. Le tour à qui ? Chose certaine, c’est du côté des protagonistes des grandes courses par étapes que le risque sera le plus grand. 

2 – Le passeport biologique. La crédibilité de l’instrument de l’UCI est déjà contesté devant les tribunaux. L’avenir de ce passeport biologique comme outil de lutte contre le dopage semble bien incertain. Pour le moment, l’UCI continue de l’imposer aux coureurs professionnels mais son champ d’action semble désormais limité à la simple identification des coureurs présentant des profils sanguins suspects, ceci dans le but de mieux cibler les contrôles anti-dopage classiques, via échantillons urinaires ou sanguins. 

3 – La sélection des équipes. Possiblement le dossier le plus explosif de la saison 2011. Le nouveau World Tour de l’UCI a accrédité 18 équipes qui sont d’office admises sur les plus grandes courses de la saison, grands tours compris. Souvent, il ne restera donc plus que 4 ou 5 wild cards aux organisateurs pour compléter le plateau. La sélection engendrera forcément des déçus qui ne manqueront pas de crier au scandale. Le moment le plus explosif surviendra lors de l’annonce des 4 équipes supplémentaires sélectionnées pour le Tour ; une seule équipe française, Ag2R, dispose en effet d’une licence World Tour, en laissant au moins 4 autres (La Française des Jeux, Cofidis, Europcar et Saur-Sojasun) à la merci d’une wild card. Le dilemne pour ASO sera alors très difficile… et les déçus seront très mécontents, le Tour étant la course la plus importante de la saison pour les sponsors, en particulier pour les sponsors français.

4 – Des figures de proue dans la tourmente. Contador, Armstrong, Boonen et Cancellara, tous des coureurs emblématiques du cyclisme professionnel par leur palmarès ou leur charisme (charisme qu’un Nibali ou un Rodriguez n’ont pas), présentent tous un avenir incertain devant eux. La saison de Contador, voire son avenir cycliste, est suspendu à la décision prochaine de la Fédération espagnole. Celle d’Armstrong débutera certes en Australie lors du Tour Down Under mais la suite semble bien incertaine et, de toute façon, limitée à des apparitions sur des courses nord-américaines semble-t-il. De plus, il a les conclusions de l’enquête de la FDA et pilotée par Novitzky qui lui pend au nez, avec potentiellement une sérieuse atteinte à son image voire, pire, des preuves que son équipe a bel et bien organisé un dopage systématique. Boonen peine à revenir à son niveau de 2005 ou 2006 et a désespérément besoin d’une nouvelle grande victoire pour effacer ses dérives du passé, notamment son usage de cocaïne. Enfin, le doublé Ronde-Paris Roubaix de Cancellara en 2010 a été entaché d’un doute affreux sur l’utilisation possible d’un moteur caché dans son cadre de vélo, doute presque pire qu’une affaire "normale" de dopage. Le doute est répandu, il se doit de gagner sans bavure en 2011 pour assurer sa totale rédemption.

5 – Quels résultats pour Team Leopard ? La pression est sur toute l’équipe ! La nouvelle "dream team" du cyclisme professionnel devra accumuler les grands résultats pour ne pas décevoir. Pour preuve, il suffit de regarder le traitement généralement réservé à l’équipe Sky en 2010… Quoi qu’il en soit, c’est du côté d’Andy Schleck sur le prochain Tour de France que la pression sera la plus forte, l’équipe ayant en partie été construite en vue de l’atteinte de cet objectif. 

6 – L’émergence de la nouvelle génération. Il y a d’ors et déjà une place à prendre dans l’établissement de la génération post-Contador. Qui sont les jeunes de 23 ans et moins qui pourront prétendre à la place de no1 du cyclisme dans quelques années ? Les premiers indices devraient venir en 2011, et on attend beaucoup des Boasson Hagen, Sagan, Phinney, Bobridge, LeBon, Van Garderen, Sicard, King, Oss, voire de… Guillaume Boivin.

7 – Quel meilleur grimpeur ? L’année 2010 n’aura pas été riche de ce côté-là, et on est loin d’un Marco Pantani. Le maillot à pois du dernier Tour de France n’a-t-il pas été remporté par… Anthony Charteau, un coureur anonyme que personne ne voyait à cette place au début du Tour ? Sur le Giro, ce fut Matthew Lloyd… Par chance, Moncoutié a relevé un peu le niveau avec son maillot de meilleur grimpeur de la Vuelta. Qui, en 2011, pour être sacré meilleur grimpeur du peloton ? Andy Schleck ? Riccardo Ricco, de retour après sa suspension pour dopage ? Rodriguez ? Un autre coureur ? Chose certaine, le prochain Giro, ultra montagneux, pourrait bien nous permettre d’identifier ce coureur.

8 – Quel meilleur sprinter ? En 2010, aucun coureur n’a semblé dominer outrageusement la scène du sprint, Cavendish étant un ton en dessous de son niveau de 2009. Si Cavendish demeurera probablement une valeur sûre du sprint en 2011, Greipel et Farrar lui disputeront le titre de meilleur sprinter du peloton. Et il ne faut pas oublier Petacchi, maillot vert du Tour 2010… À moins que Sagan…

9 – SpiderTech. Eux aussi ont la pression en 2011 s’ils veulent se conformer à l’ambitieux plan de Steve Bauer, celui d’amener l’équipe canadienne à disputer le Tour de France dans quelques années. L’équipe sera vraisemblablement admise sur plusieurs courses de moyenne importance en Europe cette année et aura donc l’occasion de se frotter aux meilleures formations. L’équipe devra se montrer à la hauteur si elle veut espérer continuer sa progression et continuer d’obtenir la confiance des organisateurs de courses. La plus grosse difficulté viendra peut-être de l’apprentissage du travail d’équipe, le sacrifice de plusieurs coureurs étant souvent nécessaire, au plus haut niveau, pour qu’un seul obtienne une place à l’arrivée…

Partager

Précédent

CyclePresse, un nouveau magazine cycliste au Québec ?

Suivant

Meet Team Leopard

33 Commentaires

  1. plasthmatic

    Laurent, je me répète mais : une victoire en 2011, même sans contestation physique et éthique, elle ne changera rien des doutes concernant les deux de 2010. Je répète donc aussi la question : elle n’est pas de savoir s’il en avait besoin, elle est de savoir s’il l’a fait …
    Quant à la rédemption, totale, heu … : un tricheur reste un tricheur, le cas échéant, ou, placé du côté de la victime : celui ou ceux qui se sont fait entubés se seront fait entubés, et conserveront leur état. Ce qui est fait est fait, même le moche. Le cas échéant …

    Sinon, il y a bien longtemps que le maillot de grimpeur ne représente pas ce qu’il dit. Jalabert l’a tué définitivement je crois. Une kermesse aux points en pente. Il ne sanctionne plus « le meilleur grimpeur ». Et puis, je suis toujours étonné de cette passivité de ceux qui ne le portent pas, très vite, on a assisté plus d’une fois à la « mise au pilori » (de la part du porteur) d’un mec qu’avait commis l’outrage de venir lui disputer SES points ??!! Y a d’ailleurs un tas de pseudos règles tacites qui m’étonnent, sur le Tour notamment. Hum … : « l’équipe du maillot jaune doit rouler ». Ah.
    Précisant que j’ai rien du tout contre Laurent Jalabert, plutôt au contraire même.

    PS : pas pour Laurent, inutile.
    Ce commentaire, comme d’autres, paraît peut-être ne faire « à nouveau » que contester, contredire, enfin, n’être que critique quoi. Ben je vais pas encombrer plus encore la page pour redire la même chose que Laurent !
    Et je prétends pas avoir raison, encore moins « l’emporter ».
    Je prétends essayer de trouver les mots qui trahissent le moins ce que je veux exprimer, et je prétends lire avec la même précision les commentaires, plus particulièrement encore quand j’y réponds.
    Quant à la forme pipi caca, ou pas, plutôt pas d’ailleurs, charge à chacun d’en élucider le choix …

    Bon, c’est redoux, fait moins froid pour deux trois jours, mais c’est malin, il pleut des sauts d’eau et le vent fait siffler les arbres. C’est la Lorraine dirait Toutouille. Rouleaux.

    0
    0
  2. plasthmatic

    entuber, -er, infinitif, deux fois. C’est pas bien.

    0
    0
  3. alain39

    Pour moi l’évènement 2010 reste les victoires de Cancellara sur le ronde et la roubaix.
    L’absence d’enquête sérieuse et la mise en place d’un scan des vélos semble militer en faveur d’une super tricherie mise en place par Riis et Cancellara.
    Un hold-up pourrait-on dire.
    Car franchement si ils ont osé doper le vélo de cancellara c’est le plus beau coup d’arnaque auxquels nous avons assisté depuis des lustres.
    Je n’ai rien de comparable en mémoire.
    Surtout ceci dénote combien le système est gangréné car en plus personne ne conteste ces victoires ni n’émet les moindres doutes.
    Or un Boonen clean devrait hurler à l’injustice. Idem pour son manager.
    Merde si les autres tournent à l’eau claire et n’ont rien à se reprocher et que seule une extrème minorité du peloton continue à se doper pourquoi ils n’ouvrent pas leur g….
    Parce que le système est pourri et que personne n’ose dire la vérité. C’est que les Bruyneel, Riis, Vino, Basso, Ricco et autres sont toujours là alors qu’ils ont tous reconnus s’être dopés et que nous savons tous qu’ils continuent pour ceux encore en activité.
    Pourquoi lutter si c’est pour revoir ces mecs recourir.
    Quand Fignon s’est fait voler le giro 84 par un moser poussé dans les cols et ensuite par un hélico lors du dernier chrono lui et Guimard avaient hurlé au scandale. Moser avait même été traité de voleur et Fignon avait même dit que perdre un giro comme ça était vraiment une totale défaite, alors que perdre face à Hinault était une quasi victoire. Je pense qu’il voulait seulement dire qu’en plus de sa défaite sportive c’était aussi une défaite de l’honneteté face au mensonge, de la méritocratie face au pistonnage.
    Et pourtant si on y réfléchit à 2 fois les agissements de Moser et des italiens étaient moins pervers et surtout pas prémédités. Rien à voir avec un moteur dans son vélo.
    Là on nous oppose un silence assourdissant.
    Depuis je ne peux regarder Cancellara de la même manière et il me fait penser à un mafieux, une petite frappe qui vit de vol et autres expédients.
    Pourtant il est élu vélo d’or 2010. Les plus optimistes diront qu’il y a une logique puisqu’avant il avait le vélo électrique.
    Ceci étant, c’est une effroyable nouvelle qui milite en faveur de la triche.
    Pas vu, pas pris et pire félicité par ses pairs.
    C’est amoral et cet évènement sommes toute trivial puisque ne concernant que l’exercice d’un sport met en exergue la déliquécence de notre société qui ne sait plus faire la part des choses et perd tout bon sens.
    A lui seul, cancellara sur cette année 2010 incarne les dérives du sport et de nos sociétés et c’est en cela qu’il aurait du recevoir un prix.

    0
    0
  4. thomas truc vallet

    Moncoutié est un excellent grimpeur français, meilleur que jalabert!!!
    plasthmatic, bon courage à toi, ici c’est pareil, donc rouleaux, à moins d’une petite accalmie…

    0
    0
  5. jmax

    Étonnant comme 9 mois après, l’idée que le vélo de Cancellara était truqué a pu s’imposer dans les têtes

    0
    0
  6. bernard

    amen.

    0
    0
  7. plasthmatic

    jmax : « l’idée que le vélo de Cancellara était truqué a pu s’imposer dans les têtes »

    ait pu être truqué : « ait pu » …

    D’une certaine façon, certainement différente de ton idée, je suis étonné moi aussi. Que ma tête à moi ait consenti à la possibilité …

    0
    0
  8. Soyeux

    Je pense, plasthmatic, que tu as tort de « n’avoir rien contre Laurent Jalabert ». Manolo Saiz et Bjarne Riis ont été ses directeurs sportifs.

    Croire en l’efficacité de la lutte contre le dopage est naïf. Avec ou sans passeport biologique, les autotransfusions resteront indétectables. Le suivi de l’hématocrite est vain, puisque l’hématocrite est le rapport « volume des globules rouges/volume de sang », et que le volume sanguin peut être modifié en buvant beaucoup ou en injectant au coureur de l’albumine.

    En 2011, selon moi, le principal enjeu du cyclisme pro sera de déterminer si la compétition sportive a encore un sens; et si les médias ont le droit de continuer à duper le public pour sauver les intérêts économiques des sponsors et des différents annonceurs.

    0
    0
  9. plasthmatic

    Soyeux, euh, Matthieu le globe rider (très beau ce que tu fais, vraiment) : je n’ai rien contre Laurent Jalabert, ni contre Alberto Contador, ni contre pas grand monde, même en limitant la liste uniquement à ceux qui se sont dopés …
    L’humain, en l’occurence Jalabert, ne se résume pas à ses pratiques cyclistes, « quand même », comme dirait le grand Patrick. Ou alors il faut ressortir la bonne vieille veuve, lui affûter un peu la lame, et les places de Paris vont à nouveau être parfumées à l’odeur du sang frais …
    J’ai donc écrit ça ce matin en n’oubliant pas un instant qu’il a fait parti de l’équipe à Sainz (et j’en conclus la même chose que toi, et depuis longtemps).
    L’idée de triche me dégoûte. L’idée de pureté me terrorise.

    0
    0
  10. plasthmatic

    Sinon Soyeux, je crois que tu as raison : il y a des chances que si la compétition sportive a encore un sens, alors il n’a plus rien à voir avec celui de la … compétition sportive.
    Si ça se trouve, depuis plus longtemps encore qu’on l’imagine.

    0
    0
  11. plasthmatic

    Ah, j’avais pas vu ton message thomas truc vallet : tu as noté, rouleaux avec un x, donc les rouleaux. L’Elite V-Arion précisément, sur la résistance 2 (y a pas plus fort), y a moyen de bosser un minimum, et l’équilibre et la liberté latérale du vélo, ça m’est quand même plus ludique et agréable que les machins bloqués, qui en revanche permettent, c’est vrai, une gamme incomparablement plus étendue de possibilités de travail. Quatre fois une grosse heure par semaine. Vivement le VTT, sous peu j’espère, pour descendre à deux fois les rouleaux, puis enfin les cols routiers. Mais patience, y a pas d’autre choix.
    « ici c’est pareil » : tu es où ?
    Eh Laurent, voilà que je tchatte sur ton site. Pour un coup que je cause matériel.

    0
    0
  12. schwartz patrick

    4. Je préfère un coureur « sans charisme » mais aussi sans casseroles aux fesses qu’un type « beau et gagnant »
    qui se révelera un peu plus tard « pocker-menteur »
    7. Loin d’un Marco Pantani ! à chaque fois je me fâche lorsqu’on me parle de ce type avec une admiration très mal dissimulée; pour moi il reste un pourri,la chaudière de l’Alpe d’Huez, le mauvais exemple type.
    Charteau (sans être un vrai grimpeur et sans charisme)l’ a quand même cherché son maillot à poids !!!

    Une fois de plus tout à fait ok avec PLASTHMATIC,
    Jalabert est le modèle du tricheur intelligent qui a
    grugé tout son monde et accumulé en plus de ses victoires, un bénéfice sympathie « haut de gamme »
    Après sa chute d’Armentière, on lui a enlevé ses déjà vieux carbus pour une injection turbocompressée 16V !!!

    et puis on parle toujours de dopage, donc de la liste
    officielle des produits interdits, mais la liste des produits autorisés, qu’en est-elle puisq’elle existe
    non pas officiellement mais oh-vicieusement ?…

    0
    0
  13. schwartz patrick

    J’ai lu quelque part (ou j’ai cauchemardé…)que Manolo Sainz veut faire son retour sur le tarmac ?
    Quelqu’un a-t-il des preuves? Puisque son retour , pour moi, ne peut être que coupable !…

    0
    0
  14. RégisG

    Salut à tous,

    @Laurent,
    Je ne suis pas d’accord avec l’analyse faite sur Boonen : il a retrouvé son niveau de 2005, sans aucun doute.
    Quand on voit son printemps l’an dernier, il a simplement eu la malchance d’avoir été confronté à un Cancellara… …indescriptible.

    @Patrick,
    Lefevere est sorti de sa réserve sur le moment même, mais je pense qu’il a bien compris qu’il ne sert à rien de se lamenter
    => la culpabilité ou pas est de la responsabilité de l’UCI, pas de la sienne ou celle de son équipe.

    Bonne soirée

    0
    0
  15. Vincent

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110106_030

    Et ils osent demander des dommages en plus ^^

    0
    0
  16. Jeff

    Il y en a encore qui doute de Cancellara et de cette histoire abracadabrante?

    Sa victoire aux derniers championnats du monde ne vous a pas encore convaincu que c’était lui-même le puissant moteur? Il n’a pas arrêté de gagner suite à ce pseudo scandale, probablement mis de l’avant par quelques détracteurs du cyclisme doublé par certaines compétences informatiques. Il y aura toujours certains rageux qui continueront de râler la propagande au lieu de la digérer en silence puisqu’ils y croient.

    Dans le cas de Boonen, il ne faut pas s’y prendre, il a toujours gardé un excellent niveaux. Un peu de malchance et une bonne blessure lui auront couté plusieurs mois d’abscence. Il faut ajouté que dans les épreuves jugé au sprint, il n’a pas le même soutient que bénéficiait Cavendish. Comme quoi le sprint est également un art d’équipe!

    Pour l’équipe SpiderTech, le défi sera grand cette saison. Cependant, je ne crois pas que le travail d’équipe et la bonne entente sera leur plus gros point à travailler. Cette équipe est réputé pour l’étique et la solidarité de ses coureurs. À venir jusqu’à maintenant, ils ont connus du succès en grande partie à cause de leur travail d’équipe. Donc je ne me fais pas trop de soucis sur cet aspect. Ils devront cependant acquérir de l’expérience rapidement et s’ajustés à la longueurs de certaines grandes courses européenne. En ce sens, l’acquisition de Svein Tuft fut un coup inespéré et aidera grandement cette jeune équipe!

    0
    0
  17. touillemathic

    ne m’aurais tu donc pas reconnu?
    rouleaux sans x en fait; elite realaxiom une fois par mois, le reste du temps j’accumule des réserves pour la saison( le mois de décembre a été le plus froid depuis 40 ans)!!!

    0
    0
  18. Soyeux

    Evidemment qu’il y a matière à douter de Cancellara. Son directeur sportif a avoué avoir gagné le Tour de France en se dopant, et on se souvient dans quelles circonstances le petit protégé de Riis a gagné le Giro 2006. De nombreux coureurs de CSC-Saxo ont connu une progression fulgurante et difficilement crédible (Cancellara qui gagne le Tour de Suisse, Jens Voigt qui gagne le Tour d’Allemagne. A quand un Jimmy Casper qui lève les bras au sommet de l’Angliru?).

    Par ailleurs, l’histoire du moteur dans le vélo n’est pas acadabrante:
    – Sur le Tour des Flandres, le second vélo de Cancellara n’a pas été vérifié.
    – La technologie le permet.

    J’ai du mal à comprendre comment on peut défendre Cancellara. Si son principal souci était de prouver qu’il ne triche pas, il ne ferait pas partie de l’équipe de Bjarne Riis.

    Quant à Boonen (qui a visiblement du mal à se motiver sans ses rails de cocaïne), son équipe est l’héritière de la Mapei des irréprochables Ballerini, Bugno, Garzelli, Zanini, Museeuw… Sans même aborder les nombreuses rumeurs qui ont plusieurs fois entâcher l’image de la Quickstep, comment expliquer que le grand co-leader de l’équipe, Paolo Bettini, ait longtemps refusé de signer la charte qui l’engageait à reverser son salaire en cas de test positif à un contrôle anti-dopage?

    Les autotransfusions sont indétectables – les autotransfusions sont indétectables – , et le soupçon ne peut que plâner sur les grands champions du cyclisme. Bien encadrés, les coureurs peuvent se doper sans être inquiétés. Peut-être suis-je trop méfiant, mais ce n’est pas le passé qui me donnera tort.

    Il faut arrêter d’idôlatrer des athlètes « physiologiquement assistés » dont la principale fonction est de promouvoir des groupes financiers avides d’argent (AG2R: assurance, Astana: groupes pétroliers, Bouygues, Rabobank: banque, Saxobank: banque, Euskaltel: téléphonie, Omega Pharma…).

    Je pense que la compétition n’apporte rien au cyclisme, mais qu’au contraire, elle lui enlève beaucoup en obligeant les sportifs à se hisser, par tous les moyens, en haut d’une hiérarchie et, par la même occasion, en les incitant à rabaisser les autres êtres humains, qui sont alors réduits au statut « d’adversaires ».

    Selon moi, il ne faudrait même pas parler du Cyclisme Pro. Le travail des « champions » est largement rémunéré. Quant aux coureurs mal payés et honnêtes qui, en guise de compensation, mériteraient un peu de notre attention, personne ne s’en soucie. Alors à quoi bon?

    0
    0
  19. nikkos

    Jeff, oui il y en a encore beaucoup qui doutent de Cancellara.
    Et non, sa victoire aux championnats du monde du contre la montre ne l’exonère pas des soupçons de tricherie qui planent sur lui pour ses victoires au tour des flandres et à roubaix.
    Revois l’attaque de Cancellara sur Boonen dans le mur de grammont, assis avec un pourcentage pas possible. J’ai l’impression d’un première catégorie face à un cadet, et Boonen n’a rien d’un cadet.

    0
    0
  20. Zenou

    Et Hushovd dans l’histoire ?

    Ok il est pas aussi rapide que Cavendish au sprint et aussi fort que Cancellara sur les pavés, mais un petit mot sur le champion du monde n’aurait pas fait de mal.

    0
    0
  21. Ce que les « défenseurs » de Cancellara ne comprennent pas dans l’affaire du moteur, c’est que personne n’a jamais contesté le niveau de Cancellara, bien sûr que sans moteur il peut gagner le Ronde ou Roubaix (il l’a d’ailleurs fait en 2006) et encore plus des chronos (prologue du Tour, Mondial CLM) parce que c’est un excellent rouleur, mais cela ne change rien au fait que ses perfs sur les flandriennes en 2010 étaient plus que douteuses, surtout au vu des vidéos réalisés par Eurosport France (Riis qui répond, à la question, « pourquoi le mécanicien n’est-il pas remonté avec vous dans la voiture », que c’est parce qu’il l’a « oublié » sur la route, je n’y crois pas une seconde) et de la vidéo amateur posté par un spectateur présent sur un virage où on voit bien Cancellera changer de vélo, discrètement, se croyant être à l’abri des motos télévisés.

    Mince alors, faut ouvrir les yeux un peu, rien n’est blanc ou noir dans la vie (Cancellara a du talent mais cela n’écarte pas la possibilité qu’il ait utilisé ce moteur) !

    0
    0
  22. De toute façon on sera fixé en avril, puisque finalement Cancellara fera bien les flandriennes cette saison (pas d’ardennaises comme évoqué un temps, juste l’Amstel) : s’il tient le même niveau (ou un niveau similaire) qu’en 2010, je m’inclinerais bien volontiers, mais s’il ne parvient pas à lâcher Boonen et s’il est bien moins puissant qu’en 2010, alors il n’y aura plus de place pour le doute.
    On en reparle donc en avril…

    0
    0
  23. plasthmatic

    Clément : « Ce que les « défenseurs » de Cancellara ne comprennent pas dans l’affaire du moteur, c’est que personne n’a jamais contesté le niveau de Cancellara, bien sûr que sans moteur il peut gagner le Ronde ou Roubaix  »

    Nikkos : « Et non, sa victoire aux championnats du monde du contre la montre ne l’exonère pas des soupçons de tricherie qui planent sur lui pour ses victoires au tour des flandres et à roubaix. »

    Merci les gars de le dire, ça me repose un peu. Et ça me rassure sur la santé de mon entendement !

    Toutouille, si, reconnu, mais pas avec certitude, d’où ma « prudence ».
    J’ai compris que t’es un Thomas en vrai, et on sait tous ici que t’es l’Arturo Brachetti du pseudo !
    Pour le rouleau fixe, ma fréquence d’utilisation avoisinait la tienne : je le sortais une, deux fois, et ça suffisait à me rappeler à quel point je détestais ça. Sur les rouleaux, je dis pas qu’on s’y marre, mais vraiment, chez moi en tout cas, y a pas photo.
    Ici aussi, qu’est-ce qu’il a fait froid pour l’instant (on n’est qu’en janvier, point froid moyen de l’année le 26 sauf erreur), et de la neige comme jamais, depuis des décennies aussi apparemment.
    Bon courage pour le moment où tu te décideras à vider les adipocytes !

    0
    0
  24. schwartz patrick

    OK avec NIKKOS

    Plus je regarde cette vidéo(je suis fan absolu du tour des Flandres)plus je suis convaincu de tricherie de la part de Cancellara! 235 bornes dans les pattes,à 40km/h ,15 bosses pour hommes,du 20% ! lacher Boonen de cette façon, sans donner l’air de forcer ni de souffrir, plus le changement de vélo suspect la réputation de Riis, la réalité de ce moteur électrique,le manque d’action de l’uci, tout est encore là 9 mois après pour me donner la quasi certitude qu’il y a eu tricherie! et ne parlons même pas des « produits » sensés être utilisés par le vainqueur… Mais bon, il a été déclaré vainqueur…

    0
    0
  25. toutouyeux

    tu m’as bien reconnu!!
    eh ben c’est incroyable le temps aujourd’hui; j’ai vite sorti le vélo pour monter à 1000 mètres et transpirer un peu; c’est que du bonheur; vivement la saison et les premières courses de mars…

    0
    0
  26. alain39

    La problématique n’est pas de savoir si on est pour ou contre Cancellara.
    La problématique réside dans le fait que face à un risque avéré puisque l’UCi a mis en place les scans de vélos il n’y a eu aucune enquête.
    Si le moteur électrique était une supercherie l’UCI n’aurait pas investi dans ce système.
    Cancellara qui a d’abord ignoré les doutes pour ensuite en rire avant de les contester mollement a contribué à renforcer le doute autour de l’utilisation du vélo électrique.
    Riis a donné des explications pour ensuite se contredire et enfin opposer le silence.
    Le mécano oublié sur la route (dixit Riis) alors qu’une vidéo amateur le surprend a donner un nouveau vélo à Cancellara moins de 5 km après son précédent changement a de quoi interloquer.
    Pourquoi nous avoir menti?? Pourquoi avoir caché ce second changement de vélo alors qu’il est évident qu’il était prémédité???
    Quelles sont les raisons de ce changement prémédité???
    Est-ce une habitude dans le peloton que de changer de vélo sans raison à quelques Km d’un point stratégique???
    Si oui qu’avait de si extraordinaire cette nouvelle monture pour justifier de prendre un tel risque (chutes, tassé au milieu du peloton, gène par la foule rendant le changement quasi impossible etc…)????
    Pourquoi ne pas avoir interrogé le mécano (qui soit dit en passant accompagne Cancellara chez léopard)????
    Pourquoi l’UCI n’a jamais mené d’enquête???
    Comment expliquer ces mouvements de doigts alors que normalement aucun mécanisme n’est situé à cet endroit précis des cocottes de freins???
    Tous ces petits évènements mis bout à bout sont plus qu’étranges et surtout que simultanément il nous sort 2 exploits athlétiques phénoménaux.
    Alors oui tout être doté d’un certain sens critique est en droit de s’interroger.
    Ceux qui suivent le cyclisme depuis des années savent malheureusement que chaque fois que des doutes identiques nous ont effleuré l’esprit l’histoire a démontré que la tricherie était bien la seule explication. Et malheureusement nous n’avons pas une seule exception en mémoire.
    Alors par analogie on se dit qu’au cas d’espèce c’est la même chose sauf que cette fois c’est le vélo qui a été dopé.
    Le mois d’avril prochain ne démontrera rien car chaque course est différente et ce pour plein de raisons qui prendraient des pages à expliquer.
    Et puis en quoi une victoire acquise à la pédale en 2011 viendrait « blanchir » 2 victoires acquises en trichant.
    On peut simplement mettre en avant que jusqu’à avril 2010 Cancellara n’avait jamais effectué un tel exploit. Et là en l’espace de 8 jours il le réussit par 2 fois.
    Certes il avait gagné MSM et la roubaix mais jamais en humiliant ses adversaires.
    Au risque de me répéter le dernier exploit assez comparable (bien qu’un cran au dessus) reste la chevauchée de Landis. Pas rassurant comme référence.
    Alors au risque de passer pour un aigri je maintiens toutefois mon analyse et pour moi l’année 2010 restera celle du mystère Cancellara.
    Rien que l’idée de recourir à un tel subterfuge est folle alors l’avoir mise en oeuvre resterait un monument de la tricherie.
    La Joconde de l’arnaque, le summum du foutage de gueule et alors là je ne constesterais pas que Cancellara et Riis entrent de plain pied dans la légende de notre sport. Certes pas par la grande porte, mais par celle empreinté par tous les mystificateurs de l’histoire qui un jour se font prendre.

    0
    0
  27. bernard

    la question fondamentale n’a pas été posée sur cette affaire de vélo electrique juste pour ajouter un « et si et pourquoi » : cancélara et si il avait fait son petit caca et pourquoi alors

    0
    0
  28. alain39

    Merci à bernard d’élever le débat.
    D’aucun diront que ce commentaire est au débat ce qu’est l’étron à la sculpture.
    Ceci étant à le lecture de ce post les questionnements demeurent entiers, pire ils s’étendent également à l’auteur de ce type de commentaire.
    Ok ce sont peut être 2 victoires de m… mais cela n’empêche pas de rester correct.
    Je laisse les lecteurs juger de ce type de commentaires qui malheureusement viennent épisodiquement joncher ce beau site.
    c’est la rançon de la liberté de parole de tout à chacun.
    Loin de moi l’idée de polémiquer car je ne souhaite pas activer les luttes intestines au sein de notre site.
    Mais que voulez vous c’est le revers de la gloire pour un site qui connait un fort transit que d’avoir à essuyer ce type de commentaires.
    Pour les adeptes de la scathologie il y a toutefois d’autres sites bien plus « croustillants » où ils pourront s’adonner à leur vices et échanger avec des amateurs avertis.
    Merci à l’avenir de les visiter, et je pense qu’ainsi tout le monde y trouvera son compte.
    Merci encore à bernard pour ce commentaire plutôt bien torché.

    0
    0
  29. Batrick P

    Je sors de ma réserve pour te remercier de ton commentaire, Alain39; inutile puisqu’il répète ce qui a déjà été dit et redit ici même (avec des compléments), utile pour sa redondance et pour relever l’honneur de ce site. Aux deux victoires (!) de Cancellara, tu peux ajouter celle de la semaine précédente. Cherche ce Grand Prix E3 sur Youtube, et les commentaires de l’époque sur La Flamme Rouge (avant le Ronde), c’est saisissant, ce sprint vain de Boonen derrière une moto.

    0
    0
  30. plasthmatic

    Bernard, quand on évoque ce sujet-là (je suis d’accord avec Alain, il est majeur …), chacune de tes réactions me permets de te ranger parmi ceux qui jugent que cette histoire relève de la science-fiction. Sauf erreur d’interprétation. Respect pour ça, vraiment, c’est une position, je comprends qu’on puisse la tenir. Je comprends ça … a priori.
    Sauf que : je constate qu’à chaque fois, toi, ou d’autres, n’avez qu’à opposer la raillerie, l’ironie. Classique, on en a même passé au bûcher, des mecs qu’avaient pour seul tort « d’avoir vu ». Mon premier « mouvement » ne trouve pas ça tellement antipathique d’ailleurs. Et puis, en même temps, ça me gêne, parce qu’on sent bien que ça ne vise, consciemment ou pas, qu’à, comment dire, souiller.
    Alain, par exemple, nous donne des arguments, fais l’effort d’étayer sa suspicion sur des constats, des analyses. Parfaitement audibles parce que servis pour l’être.
    Alors, s’il est si évident qu’il (qu’on) baigne dans le délire, la réfutation doit être assez aisée en opposant des arguments sur le même … fond.
    Non ?

    0
    0
  31. Soyeux

    On peut s’attarder des heures sur l’affaire du vélo qui pédale tout seul, mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt dans la mesure où le dopage physiologique est omniprésent dans le milieu, et qu’il est impossible d’avoir la certitude que tel ou tel coureur n’est pas un tricheur.

    0
    0
  32. Dave

    Bien vu Patrick, je n’avais pas vu les images du E3… et c’est éloquent, si l’hypothèse du vélo électrique est vraie, on peut penser que Cancellara l’a bien rodé ce jour là : un gros sprint pour sortir Boonen et Flecha de la roue, un virage de dingue (on doit lui reconnaître ça, il est très à l’aise sur son vélo le bougre) normalement il devrait plafonner et sa puissance diminuer, mais, hop, le moteur électrique est enclenché et lui donne 200 W de plus… ça devient impossible de le rattraper.
    Saura-t-on un jour combien de fois et par qui ce joujou été utilisé avant les contrôles à l’arrivée…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.