Grosse étape aujourd’hui sur le Giro, et ca n’a pas loupé de décanter la course. Simoni s’est imposé seul en haut du Corno alle Scale, 16 secondes devant un groupe de 4 coureurs : son équipier Cunego (encore lui!), Pellizotti, Figueras et Popovytch. Garzelli lche un peu de lest, terminant à 34 secondes de Simoni. Rebellin est à 59 secondes, le reste plus loin.

Simoni aura probablement voulu envoyer à ses adversaires un message clair, c’est-à-dire que la condition est bonne et qu’il est là pour gagner le Giro, rien de moins. Après les victoires à répétition de son équipier Cunego, il se devait également de remettre les pendules à l’heure au sein même de son équipe en affirmant sans équivoque son leadership. Cette victoire envoie donc un message clair à tout le monde.

Il est cependant très tôt dans la course pour défendre le maillot rose et il est probable, dans ce contexte, que Simoni et son équipe essaie de refiler le maillot à Cunego dans les prochains jours. Pour Cunego, ce serait fantastique et une perçée dans le public italien, perçée qui serait profitable au sponsor Saeco. Le maillot resterait également dans l’équipe, mais pas sur Simoni. Une fois sur les épaules de Cunego, les Saeco auraient donc le loisir de défendre ou non le maillot puisque Cunego n’est pas leur leader ; le rendre est sans gravité, du moment que Simoni reste à portée.

Mais la grosse révélation de la journée est l’excellent résultat de Popovytch. Voilà qu’il montre, contrairement à l’an dernier, qu’il peut suivre Simoni en montagne. Il a donc progressé dans ce domaine. Meilleur rouleur, il prend logiquement l’avantage selon nous actuellement, même s’il est à 21 secondes de Simoni au général. Pour Popovytch, il faudra donc essayer de toujours rester au contact de Simoni dans la montagne, pour venir le coiffer dans les CLM.

Bref, si tout reste à faire, on voit déjà plus clair ce soir quant aux hommes en forme et aux luttes qui se dessinent dans les prochains jours ! Et Popovytch semble diablement fort !

Partager