Tous les jours, la passion du cyclisme

 

À votre avis: 34×25 ou 34×26 ?

Je n’arrive pas à me décider pour ma participation prochaine à la Marmotte: le 34-25 ou le 34-26 ?

La question peut paraître ridicule tant la différence, environ 10cm, semble minime entre ces deux braquets. Mais l’absence du 12 dents dans la roue libre Campagnolo 13-26 me semble un désavantage important en prévision des descentes, surtout celle du Lautaret.

J’ai toujours fait mes Marmotte sur le 39-26 jusqu’ici, mais c’était toujours assez pénible dans le final. Le pédalier compact 50-34 devrait en ce sens être beaucoup mieux, mais quelle cassette monter ? Pour notre séjour à Bourg d’Oisans l’an dernier, j’avais 36-25 et c’est passé partout, mais c’est vrai aussi que je n’ai jamais fait de sorties de 180 bornes… Mon équipier Gino, sur son 34-27, m’a aussi pris 4 minutes dans l’ascension de l’Alpe d’Huez…

Considérant que je monterai l’Alpe d’Huez après 160 bornes, la Croix de Fer et le Galibier dans le buffet, le 34-26 apparaît intéressant. À votre avis, je fais quoi ?

Partager

Précédent

Pool de cyclisme après le Tour de Suisse

Suivant

Les brèves…

33 Commentaires

  1. Trudo

    Pas certain que la 12 dents va servir si c’est comme ça :

    http://www.dailymotion.com/Moutonuss/video/x4n2bl_valloire-col-du-lautaret-col-du-gal_travel

    Est-ce le cas ? J’y vais et je n’ai jamais descendu de vrais cols sinueux de ma vie. Pour monter ben j’ai 34×27 et je suis petit cyclosportif qui ne fait pas de course. Je sens que ça va être difficile. Mais je fais juste la demi-Marmotte…

    p.s. Nous logeons à l’Alpe d’Huez. On se verra peut être. Je pars vendredi et je ne tiens plus en place.

    0
    0
  2. G.Lambert

    Claveyrolat mettait un 42×19 dans la montée de l’Alpe

    Vas-y avec le 34×25 sinon il y a la mobylette qui est encore moins forçant

    0
    0
  3. plasthmatic

    C’est 15 cm d’écart, d’après la table des braquets que j’ai sous les yeux.
    Si tu « grimpes comme un grimpeur », ta fréquence de pédalage doit se situer, lorsque ça va bien et le plus souvent, entre 75 et 85 tours par minute, disons à 80 tours (?).
    Si tel est le cas, peut-être ce simple calcul pourra t’aider, sachant que tu connais tes vitesses d’ascension dans ces cols :
    – 75 trs/min avec 34×25 : 13,005 km/h
    – 85 trs/min avec 34×25 : 14,739 km/h
    – et si tu passes à 12 km/h pendant un moment, tu tournes à un petit 70 trs/min, ce qui est encore musculairement acceptable, surtout s’il s’agit du dernier col, dans lequel on a bien le droit d’écraser un peu de fibre musculaire, non mais !
    – 75 trs/min avec 34×26 : 12,330 km/h
    – 85 trs/min avec 34×26 : 13,974 km/h

    Quant au 12 dents, de surcroit avec un plateau de 50, il est utile dans les descentes. La différence est (par expérience personnelle et récurrente de ces deux options) plus que sensible. Même le plaisir de la descente y gagne …

    D’après l’idée que j’ai du type de coureur cycliste que tu es, compte tenu de ton expérience manifeste de la montagne, je me lance : sans hésiter, 34×25 ; avec le 12 dents en prime !
    Mais ce n’est que l’avis d’un imbécile, c’est toi qui a demandé hein …

    PS : n’oublie pas de nous tenir informés, avant et après, maintenant que tu nous as mis dans la partie.

    0
    0
  4. Roger13

    34X 26

    Depuis que j’ai un PowerTap, j’ai pu vérifié qu’il m’est beaucoup plus facile de maintenir un bon niveau de puissance avec plus de vélocité et un peu moins de force et ce d’autant plus que je suis fatigué. Il est vrai que je suis natuellement asez véloce mais j’insiste sur le fait que lorsque j’ai, de visu, constaté les chiffres de mon PowerTap, ceux ci contredisaient pourtant mes sensations. Sans l’ergomètre,l’impression de plus grande facilité en vélocité m’aurait laissé croire à moins de puissance.

    Par contre je ne peux pas me prononcer sur le
    temps que tu perdras en descente. Mais je crois que mouliner très vite dans la descente peut aussi aider à la rcupération.

    0
    0
  5. papipop

    Franchement, 12 ou 13 dents, en plus en descente, ç’est pas ça qui va te faire gagner 10 minutes au final….

    Par contre dans l’Alpes, après plusieurs heures de selles et des milliers de mètres de dénivelés, y a fort à parier que tu considéreras le 34×26 comme un braquet suffisament gros. 10 cm sur une montée sèche, ça change pas grand chose, mais après le terrible enchainement qui t’attends… C’est le genre d’épreuves où il faut s’économiser par tout moyen pour avoir encore un peu de forces exploitable dans la dernière heure.

    J’ai de tristes expèriences d’épreuve comme l’Ariègeoise, ou je suis parti avec un 39×26, en 2000ème position. J’ai monté les 2 premiers cols (Port et Agnès ) comme un avion pour me retrouver en haut en 50ème position et monter quasi arreté le dernier col (la crouzette) car plus de force et un braquet imbécile…. Et au final un coup de chaud à 5 km de l’arrivée.

    L’année d’après, 34X26, un départ prudent, des cols avalés sous le seuil et « moulinant » un max, et je suis arrivé au pied du plateau de Beille aux environs des 100 premiers pour terminer 30 places de mieux.

    Je crois que sur ce genre d’épreuve, on mouline jamais assez. D’ailleurs les cadors de ce type d’épreuve sont souvent des adeptes de la « moulinette ».

    0
    0
  6. alain39

    Belle analyse de plasthmatic et franchement rien à ajouter c’est du bel ouvrage.
    maintenant ce sont tes sensations qui doivent compter et surtout ta confiance.
    50×13 en descente est suffisant surtout si on se trouve dans un groupe et que l’on peut jouer de l’aspiration.
    Ok il ne faut pas être avec de bons descendeurs car ca devient dur et on explose dans les faux plats en bas de vallée.
    d’ailleurs sur de tels parcours les descentes sont un excellent moment pour bien se restaurer, surtout boire car on se déshydrate beaucoup tant en montée qu’en descente et décontracter les muscles. Les descentes à fond ne sont pas gage d’une bonne récupération et surtout peuvent conduire à une fringale.
    Ceci étant l’alpe en 34X25 ça passe facile, il faut surtout attaquer doucement au risque d’exploser après 6 bornes.
    On ne le répète pas assez mais le bas de l’alpe est la partie la plus dure car en plus il faut accepter le changement de rythme de pédalage et après plus de 150 bornes ça vient pas tout de suite. Et puis le haut est moins pentu et plus frais alors que le bas peut être un véritable cagnard peu ombragé avec la paroie surchauffée sur ta droite. Un coup de chaud est vite arrivé.
    A mon avis si le choix est par rapport à la perte du 12 dents alors choisis la 26 car si tu coinces tu seras bien heureux de l’avoir alors que si tu perds 2 minutes à tout casser dans une descente ce n’est pas la mer à boire.
    Pour une compétition je tiendrais plutôt le discours inverse car il faut avoir du braquet dans les descentes pour ne pas mouliner trop vite et risquer des crampes et autres mini contractures.

    0
    0
  7. plasthmatic

    Et je suis aussi d’accord avec les précédents avis, d’apparence « contraires » au mien … !

    0
    0
  8. Ricou

    De mon côté, je me dis qu’on peux prendre ta place cette année pour faire les tests nécessaires et te faire un rapport à temps pour ta participation l’an prochain!! Ha! ha!

    Allez bonne route et fait nous un bon reportage avec photos.

    0
    0
  9. Dan Simard

    Ca te prends une voiture d’equipe te permettant de changer de velo pour chaque assension 🙂

    Ne pourrais-tu pas te batir une 12×26 ou 11×26 voire a sacrifier un pignon au centre? Procures-toi un pignon 26 (ou 27 sans le dire a personne 🙂 et tu aurais une cassette custom. Cela est possible avec Shimano alors devrait l’etre avec Campy.

    Bonne route

    0
    0
  10. Mecano

    Si on est le moindrement habile mécaniquement on peut facilement combiner une cassette 11-23 avec une cassette 13-26 pour en obtenir une de 11-26. L’on perd seulement la 16 dents ce qui est acceptable et tout fonctionne à merveille. Ceci s’applique à du Campagnolo évidemment.

    Bonne chance!

    0
    0
  11. alain poisson

    Salut,tu peux toujours remplacé la 13 par un depart 12

    0
    0
  12. Salut Laurent,
    D’après ton expérience, le 12 x 25 devrait passer sans problème.
    Ceci dit, l’autre jour j’ai fais une descente de col avec un pote qui avait un 11 et il n’y a pas photo, il y a un certain gain.
    Pour la marmotte, je pense qu’il vaut mieux privilégier les montées.
    Pour ma part, 12×25 et 34×50.
    Par contre, je ne l’ai jamais faite cette Marmotte…
    Je sors de la Time et de l’Adéchoise et j’espère m’en sortir aussi
    Sportivement @+

    0
    0
  13. Ce n’est pas dans la descente qu’on gagne du temps, c’est dans la montée. Je ne vois pas grande différence entre une 12 ou 13…… Au départ, demande-toi suis-je un poussex ou un moulineux ?.
    Bonne chance….

    0
    0
  14. Patrick B

    Mathématiquement, Plasthmatic a tout dit, même s’il est resté poliment en dessus des vitesses auxquelles la pente va te contraindre à descendre en deux endroits voire trois (j’ajoute la ligne droite avant Articol).
    Psychologiquement, j’oserai ajouter que face à une telle hésitation, il faut toujours choisir le plus petit braquet. Même au dépens du 12 dents.
    La route directe de la Croix de Fer à St-Jean de Maurienne ayant enfin été réouverte, je suis étonné que l’organisation ne soit pas revenu au parcours historique, tout de même plus joli et un peu plus sûr.
    S’il faut choisir entre le 12 et le 26 dents, je crois que le 12 dents ne sera utile que sur quelques hectomètres après le Lautaret et sur quelques kilomètres en aval de La Grave (et 200 m entre La Chambre et St-Jean), à la condition qu’il n’y ait pas un vent ascendant. Or, il est probable qu’il y ait ce vent ascendant en début d’après-midi. Je pense donc que, s’il faut choisir, le 26 dents te sera plus utile. Dans la la déviation de l’éboulement sous le barrage de Grand-Maison d’abord, mais surtout de Bourg d’Oisans à La Garde, où sauf ton respect tu te trouveras très probablement en-dessous des 12 km/h que Plasthmatic n’a même pas envisagé, et ce pendant une dizaine de minutes qui te paraitrons d’autant plus longues que les jambes tourneront mal.
    Merci Alain.

    0
    0
  15. plasthmatic

    Question performance, sur le parcours de la Marmotte, le 12 dents ne changera rien, c’est exact.
    Pour le plaisir des descentes en général, pour pouvoir « s’amuser », à moins de changer de cassette comme de chemise, quand il est associé à un 50 dents plutôt qu’un 52 ou 53, la différence avec le 13 est notable.
    Mais peut-être n’est-ce le cas que pour moi, simplement parce qu’il paraît (il paraît) que je compte parmi les poids plumes. Alors faites un régime (moi je n’ai pas besoin), attteignez mes 53 kg, « laissez » vous descendre, pour peu que le vent souffle en face, vous verrez !
    Alain a raison, le fait de partir avec un braquet dans lequel tu as confiance est très important. Patrick dit la même chose sous forme de règle : psychologiquement, choisir le plus petit des braquets.
    A titre personnel, pour descendre courir la Time il y a deux semaines ou trois, j’ai eu la même hésitation entre 34×23 que j’utilise habituellement, et 34×25 pour innover. J’ai opté pour la nouveauté … et suis parti serein, ce qui a certainement contribué à ma bonne gestion de la course.
    Dis Laurent, à ce train, une fois que tu en auras terminé de la lecture de nos conseils, que tu as sollicités je te le rappelle, la Marmotte sera passée, fais gaffe quand même !

    0
    0
  16. delirium89

    24 ou 26 prends ton temps c’est pas un developement qui force. c’est cool respire. repose toi de temps en temps. ça ira jusqu’en haut
    moi mon developement favori c’etait 42 x 28 tranquille j’arrivais en haut sans etre effondré. L’essentiel c’est de gerer des que tu sens que ça te brule leve le pied
    et bon vent
    surtout profite de la descente c’est un pied genial

    0
    0
  17. delirium89

    vous etes tous des forcennés. la montagne ç’a s’apprecie sans forcer. avant la marmotte je faisais le BRA (3 a mon actif) j’avais meme reussi a faire passer un 42 x 30 sur un campagnolo record ( 1er exploit) pis quand j’etais naze à chaque pied de col je m’arretais un bon quard d’heure et hop ç’a reppartait pour le plaisir et quel pied meme si j’arrivais à 21h a grenoble
    je dis à tous prenez votre temps sur ces belles epreuves et nikez le krono et les developpements

    0
    0
  18. delirium89

    pour finir
    avec vos theories techniques vous me faites penser à tous ces connards qui vont le dimanche matin sur le circuit de longchamps faire le championnat du monde des facteurs a beau maillot et materiel nickel sans jamais apprecier le beau sport qu’ils pratiquent

    0
    0
  19. Louis

    Personnelement je croyais être bien avec 38-27 l’an dernier mais j’ai payé cher la montée de l’Alpe d’Huez. La prochaine fois j’aurai certainement un pignon « défaillance ».

    Alors mon vote: 34×26

    0
    0
  20. plasthmatic

    Très cher delirium89, les connards ont proposé respectueusement une réponse à une question qui leur était posée.
    A titre personnel, je ne porte pas de beaux maillots, détestant ça je ne nettoie mon vélo que dans les cas extrêmes, mon copain me le reproche assez, je ne participe pas aux championnats du monde de la saucisse et du jambon, je ne roule pas sur du campa record, et l’essentiel : je te retourne le compliment.
    PS : je te le dirais bien autrement, mais Laurent, que tu inclus dans les connards puisque qu’il porte un intérêt à son temps, va modérer … mon propos, au sens informatique comme au sens propre du terme. Alors si tu as un peu de poil aux fesses, et un tantinet vécu dans la rue, tu traduiras tout seul …
    Delirium89, tu as fait de tes incapacités et ta frustration une philosophie, belle pirouette … ! Mais c’est un classique, pardon de te l’annoncer …
    Bonnes pauses au pied des cols, biquet, et prends soin de toi.

    0
    0
  21. Patrick B

    « Connards »? J’ai dénombré six conneries dans une seule phrase (non ponctuée); pour ceux qui veulent s’amuser à chercher… T’as bien choisi ton pseudo, délirium…

    0
    0
  22. Ricou

    Pour une fois que le sujet chaud sur LFR à la fin juin n’est pas le dopage mieux vaux être connard qu’en délire!

    De plus, ce sont ces « connards » qui font que le cyclisme professionnel existe puisque se sont ces gens qui achète les produits que les commanditaires des équipes proposent. Sans commandite pas d’équipe, sans vente pas de commandite, sans « connards » pas de vente.

    Merci à tous ces « cons »!

    0
    0
  23. plasthmatic

    Bienvenue au club Ricou. Le connaissant un tantinet, je savais déjà que cela plairait aussi beaucoup à Patrick.
    On sait maintenant qu’on est un certain nombre à avoir au moins un trait commun sur ce site, c’est pas rien, on aurait pu passer à côté sans ce brave delirium !Merci à lui, en attendant de nouveaux adhérents …

    0
    0
  24. delirium89

    je suis véxé. je pensais avoir du soutien, or je n’ai reçu que des réponses de prof de philo
    peu importe je serais en haut quand meme

    0
    0
  25. plasthmatic

    C’est quoi exactement un « prof de philo » selon toi ?
    Quand on attaque tout seul, compter sur du soutien est très aléatoire, tactiquement parlant.

    0
    0
  26. alain39

    delirium89 juste un petit conseil, ne sors jamais sans ta casquette parce qu’en ete le soleil tape et ensuite on tient des propos pas coherents.
    chacun apprecie le velo comme il l’entend et c’est un droit qui s’appelle la liberte.
    bonne journee a l’ombre si possible ou alors sous une casquette humidifiee.

    0
    0
  27. delirium89

    c’est sur toi alain39 tu risques pas d’en avoir une casquette avec la grosse tete que tu as.
    Vous etes bien des cyclistes citadins et intellectuelles. J’arrete là je ne suis pas à la hauteur. Continuez vos debats entre vous avec vos politesses et surtout n’oubliez pas d’ejecter le pequin qui a juste envie de delirer un peu. et un conseil apres la compette n’oubliez pas d’aller vous faire masser et au lit. faut bien faire le metier merde alors.

    0
    0
  28. delirium89

    un dernier mot pour PLASTHMATIC
    les profs de philo sont des gens qui passent leur temps à donner des leçons et qui oublient l’humilité et la modestie

    0
    0
  29. plasthmatic

    Donc réagir lorsqu’on te dit que « tu fais penser à des connards » est un manque de modestie et d’humilité.
    Merci, je ne le savais pas.

    0
    0
  30. marten

    En tant que prof de « philo » je recommande le casque au lieu de la casquette.
    Mauvaise note pour toi, Alain.

    0
    0
  31. delirium89

    attention plasthmatic tu retournes la situation. c’est toi qui parle de connards au sens propre en me citant, alors que moi je globalisait. Y’a la liberté de tollerer mais y’a aussi la liberté de dire.
    et tu vois quand un mec se renseigne sur des developpements et qu’on le tartine sur les vents ascendant et les km en aval ça me fait réagir. tu vois le premier qui a parlé ainsi était le fameux professeur CONCONI

    0
    0
  32. plasthmatic

    « … vous me faites penser à tous ces connards … » : il s’agit d’un copier-coller de ton commentaire n°18. Tu ne relis jamais ce que tu écris ?
    Ou peut-être tu ne comprends pas ce que tu écris ?
    Réfléchis, et dis-moi, je peux peut-être t’aider.

    0
    0
  33. Patrick B

    Finalement, ce n’était pas si anodin que ça, de traiter ses interlocuteurs en bloc de « connards ». Il y a derrière une haine profonde envers ce que ce … (c’est lui qui le dit) doit regrouper sous la notion d’intellectuels.
    J’affabule? Face à la réaction des insultés, ce … poursuit en les traitant de… profs de philo! Puis il poursuit en en donnant une définition des plus gratinés: « les profs de philo sont des gens qui passent leur temps à donner des leçons et qui oublient l’humilité et la modestie ». Regrouper des dizaines de milliers d’individus sous une définition aussi vindicative est particulièrement nauséabond. Et force est de reconnaitre que ce … a la lâcheté de se placer dans l’air du temps du côté du manche: imaginons la levée de bouclier si on remplaçait « profs de philo » par, disons, « restaurateurs »…
    Enfin, il finit par cibler son attaque sur moi-même et ma « tartine sur les vents ascendants et les km en aval » (ça compte, quand même, le sens du vent dans les faux-plats descendants pour le choix des braquets, et aussi situer les lieux cités) prouvant la culpabilité suprême (j’ai du mal à voir en quoi, sinon que la recherche de la conclusion justifiait n’importe quel argument): je parle comme le « fameux professeur Conconi ». Outre son titre universitaire, ce monsieur a je crois fourni de l’EPO à des coureurs. M’assimiles-tu à un professeur, à un dopeur, m’attribues-tu les deux défauts? Dis le clairement, ça sera plus précis que « connard ».
    1h12’20 au Ventoux ce matin pour Roger13 et ses 48 ans, devant le première catégorie de 63 kg Guillaume de Gasquet du VC La Pomme à 3′. Je tire mon chapeau que j’espère toujours, Bertrand, ne pas manger!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.