Yates: c’était prévisible!

J’aime le cyclisme parce que c’est un sport assez prévisible, et c’est une partie de son charme.

Dans un sport aussi dur, on voit souvent venir les résultats de loin, comme les grands champions.

L’Etna l’a encore prouvé hier: on savait depuis le prologue que Simon Yates était en grande condition. Un grimpeur ne devance pas un Tony Martin sur un chrono de 10 bornes sans avoir des jambes exceptionnelles.

Yates a confirmé hier sur l’Etna, et on l’attendait précisément là. Beau joueur, il a laissé la victoire à son coéquipier Esteban Chaves, échappé durant l’étape, se « contentant » de ravir le maillot rose à un Rohan Dennis certes valeureux, mais malheureux.

Vous allez maintenant voir: j’ai l’impression que Yates a signé un bail avec le maillot rose et qu’il pourrait bien le garder un moment. À moins que l’équipe ne décide de le laisser quelques jours à un coureur qui s’échapperait et qui ne serait aucunement une menace au général?

Chose certaine, Yates risque fort de confirmer au GranSasso dans trois jours. Je pense que ce sera l’homme à battre sur ce Giro.

Le chrono de la 16e étape vient de prendre une importance capitale pour Dumoulin ou Froome: c’est leur seule chance selon moi de reprendre du temps à Yates, car ils auront du mal en montagne.

Yates pourra de surcroit compter sur son coéquipier Chaves pour l’aider, un allier précieux.

Bien évidemment, personne n’a encore gagné ce Giro. Pinot, Dumoulin, Froome, Aru ne sont pas encore battus. En revanche, certains l’ont déjà perdu, par exemple Meintjes ou encore Gesink ou Lopez.

LA question: Chaves et Yates sauront-ils bien cohabiter chez Michelson-Scott durant cette épreuve? Le Giro a parfois exacerbé les tensions entre co-équipiers… je me rappelle de Simoni-Cunego ou encore Garzelli-Pantani dans les années 2000, voire Roche-Visentini en 1987!

Un mot sur le Canadien Mike Woods: il limite pour l’instant bien les dégâts, ayant terminé à une petite minute de Chaves hier sur l’Etna et pointant à la 14e place du général, avec 1min39 de retard sur le maillot rose. C’est très bien! Beaucoup de coureurs devant lui « sauteront » au cours des deux prochaines semaines.

88 Commentaires

  • Yvon
    Soumis le 11 mai 2018 à 1:45 | Permalien

    Yates à déjà eu une À U T contestée espérons que celle là est valable.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Marius
    Soumis le 11 mai 2018 à 2:00 | Permalien

    Simon Yates vient de mettre un coup de massue, sur le moral de ses adversaires et du mien. Dans le final de la montée de l’Etna, Le groupe en poursuite derrière Chavez, n’amusait pas la galerie vu la vitesse de montée. Et d’un coup d’un seul, alors que tout le monde est à la rupture, Simon Yates plante une mine avec une facilité déconcertante. Thibaut Pinot essaye de prendre sa roue mais se rend vite compte que Yates, tel Louis de Funès alias le commissaire Juves dans Fantomas, a sorti son gadget préféré, la 3ieme jambe.
    La suite vous la connaissez et je ne vois pas qui pourra empêcher Simon Yates de remporter ce Giro.
    Merci de me contredire cela remonterait mon moral parce que j’ai l’impression de revoir un mauvais film d’horreur, le retour des mutants.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • Gferrer
    Soumis le 11 mai 2018 à 2:02 | Permalien

    Le coup est fort mais ce n’est pas une massue. Attendons au moins la prochaine grosse étape ppour tirer une conclusion aussi définitive que : le giro est plié!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • françois
    Soumis le 11 mai 2018 à 2:57 | Permalien

    Faut voir désormais sur une étape de col.
    Et voir si l’anglais maintient cette déconcertante facilité.
    La montée a en effet été très rapide par rapport à la longueur de l’ascension.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 11 mai 2018 à 3:40 | Permalien

    Il ne me faut pas grand chose de plus pour me réconcilier avec le cyclisme qu’ une seule course de cote d’ environ 20 Km.
    Pourtant, hier c’ était seulement le temps des « cabris », ces grimpeurs de moins de 60 Kg.
    Je pense, que le temps aidant, (et il n’ y aurait pas besoin de 3 semaines et demi pour cela), viendra le temps des coureurs plus généralistes (type Dumoulin, Pinot ou Froome….)
    Hier, sur le podium, le contraste était saisissant entre les plantureuses hotesses et les petits coureurs anorexiques semblant sortir d’ un conte de W. Disney.
    Quand on sait que eux aussi savent produire les bonnes AUT ( quand ils ne l’ oublient pas) ou qu’ ils peuvent « marcher » une année sur 2, on doit rester prudent!
    Pendant le direct j’ ai pensé à nos amis Canadiens, pas une fois’ il me semble, le nom de M. Woods n’ a été prononcé, sur la chaine  » l’ équipe 21″, donc Woods: absent, par contre l’ inénarable télé reporter a « vu » un ancien premier ministre Français. Amende honorable a été faite par le comique de service, on lui pardonnera donc.
    Il semble que les commentateurs principaux commentent depuis Paris, mais cela n’ est pas une excuse. Si j’ ai bien compris, seuls 2 envoyés spéciaux se trouvent sur le terrain, dont un a moto….et, une moto de plus…
    Ces motos, par ailleurs « en grappes » devant les échappés ou le peloton, favorisent en même temps les un et les autres, dés lors, il n’ est pas surpprenant que l’ on arrive au pied de l’ Etna à 43 de moyenne.
    Cela arrange tout le monde, et surtout les télés qui sont sures que la programmation ne sera pas bousculée, mais aussi les coureurs, organisateurs ou autres. Hier, contrairement à bien des fois, les motos n’ on rien changé aux résultats, mais le cyclisme serait tout autre sans cette omniprésence tellement anti sportive et plus plus que troublante pour ceux qui aiment le véritable sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 22 votes)
  • Marius
    Soumis le 11 mai 2018 à 6:16 | Permalien

    Personne n’a relevé la chute de Giovani Visconti hier qui se considère comme un miraculé. A 50 km de l’arrivée, il remontait la file de voitures après un arrêt pipi, quand la voiture de la FDJ déboîte devant lui. Il ne peut rien faire et tape dans l’arrière de la voiture à 60 km/h. Le différentiel de vitesse est faible, malgré tout il vole en l’air. La voiture s’arrête pour lui porter secours. Heureusement rien de cassé , Giovani Visconti repars, mais et ce sont ses mots « j’ai vu la mort en face »
    Repartir après une telle chute mérite le respect.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 13 votes)
  • lbi
    Soumis le 11 mai 2018 à 6:41 | Permalien

    ce sont des guerriers…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • thierry mtl
    Soumis le 11 mai 2018 à 8:48 | Permalien

    Mica.
    Je remarque aussi cette tendance de quelques commentateurs (surtout les Français) de ne pas nommer certains coureurs à l’écran, même s’ils sont partis prenante du spectacle. De l’ethnocentrisme télévisuel.
    ——————
    Yates n’a jamais démontré une capacité à dominer dans une succession de cols. Peut-être est ce que ce sera différent cette fois? Il se développe… Hier, il a failli s’envoler lors de son décollage.

    C’est pas gagné. Froome va de mieux en mieux. Dumoulin et Pinot sont encore frais pcq’ils ont peu couru cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 11 mai 2018 à 9:48 | Permalien

    Mais au contraire des commentateurs, Mica et Thierry ont eux remarqué le déjà plus grand coureur équatorien de l’histoire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 11 mai 2018 à 10:30 | Permalien

    le Bourrin Ardéchois: bravo à toi, pour avoir « découvert » Carapaz (je n’ ai pas vérifié l’ hortographe et tant mieux ci c’ est un futur grand.
    J’ aime bien aussi ces coureurs un peu exotiques, s’ils pouvaient un peu bousculer la hiérarchie établie ce serait bien.
    Attention tout de même qu’ ils ne tombent pas dans les excés des Européens…déja que les Colombiens….
    thierry mtl et lba: ne comptons pas trop sur ces commentateurs pour qu’ ils nous distillent une vision claire de la course et n’ oublions pas les consultants qui savent tout, mais ne dirons rien (ça pourrait étre leur devise).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • Clartman
    Soumis le 11 mai 2018 à 12:59 | Permalien

    Marius : Ne t’en fais pas il reste encore plus de deux semaines, pleins de faits de courses encore possible et surtout un chrono qui va permettre à Dumoulin de combler son écart en montagne voir même de reprendre du temps.
    Concernant Yates c’est sûr qu’il semble « stratosphérique » pour reprendre les termes d’Alexandre Boyon, mais laissons lui le bénéfice du doute. Moi-même parfois je me demande si je ne devrais pas arrêter de me poser trop de questions et de ne plus croire en certaines choses… Je fais en sorte de regarder ce Giro (et les courses en général) sans avoir cette pensée négative et récurrente qui consiste à penser que certains coureurs « ne sucent pas que des glaçons »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 11 mai 2018 à 1:42 | Permalien

    Faut pas s’affoler…le Giro, c’est 3 semaines peut être plus intenses que le TdF. Rappelez vous les 10 premiers jours d’Alex Zulle en 98 !
    Yates, j’ai fait quelques kms avec lui après l’étape CLM du Paris Nice. On a le même gabarit (1m72/58 kgs). Passe encore pour les chronos en amateurs, mais.chez les pros, c’est un autre monde!
    C’est plus dans les chronos qu’en montagne qu’il m’interroge – je n’ai pas dit « m’épate » ?
    Personne sur ce blog ne pourra contester les faits : il était déjà suspendu à 23 ans, en 2016.
    Toute l’équipe Michelton semble voler. Et Kreuziger a ressuscité.
    Mica doit être fan : Yates a été champion du monde junior de l’Américaine avec …Mc Lay…😁😋

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Marius
    Soumis le 11 mai 2018 à 3:42 | Permalien

    Merci Clartman, il y a effectivement encore du chemin d’ici à Rome.
    Ne manquez pas l’étape de dimanche. J’apprecie beaucoup Thibaut Pinot, un coureur naturellement doué depuis les rangs juniors. C’est en quelque sorte mon mètre étalon.
    Alors lorsque je le vois franchement débordé alors qu’il dit être bien…je m’interroge. A défaut de suspense pour le général (encore tôt pour l’affirmer) je me régalerai des paysages. Pour finir sur l’etape de l’Etna, le coureur Edoardo Zardini a rallié l’arrivée avec une clavicule cassée, entouré de ses coéquipiers. Il a dû évidemment quitter le Giro. Les pros ne sont décidément pas faits du même bois que nous. Il y a quelques jours, j’ai dû stopper une sortie de vélo sur chute, fracture du coude, impossible pour moi de tenir le cintre. Et Zardini lui, termine l’étape avec un seul bras…respect Signore .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 11 mai 2018 à 5:08 | Permalien

    Supperbes paysages qui donnent envie d’y aller!
    Ce sont des warriors, mais bon, fracture de la clavicule, tu ne bouges plus. Ou alors ton corps est plein d’antidouleurs (allez tyler!!!) et tu continues…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • François Roussel
    Soumis le 11 mai 2018 à 7:01 | Permalien

    Mike Woods remonte dans le classement général lentement mais sûrement. Il n’a pas fini de susciter notre admiration celui-là.
    Forza Mike!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 12 mai 2018 à 4:17 | Permalien

    EAP/ Beau gabarit de grimpeur, çà doit faire mal (enfin bien en l’ occurence) dans les bosses ou cols!
    Je ne savais pas que A. Yates avait été champion du monde junior à l’ américaine qui plus est avec Mc Lay.
    Donc je suis fan comme tu dis.
    Cela étant, Mc Lay m’ avait « épaté » sur une seule et unique arrivée (GP de Denain 2016…) Depuis il est rentré dans le rang et fait comme tout le monde, mais je ne vais par ouvrir à nouveau le débat.
    Mais, au fait, certains se souviennent ils que dans les années 50 et 60 certaines étapes des grands tours arrivaient sur des pistes en cendrée des stades d’ athlétisme. Vous me voyez venir, les coureurs de l’ époque, un peu équilibristes, avaient intéret à garder leurs lignes, sous peine de dérapage et sanctions immédiates . Les sprinteurs de maintenant avec leurs arc boutements, zig zag et autre contorsions seraient vite par terre et laboureraient la piste en machefer….mais c’ est une autre histoire que j’ ai mainte fois évoquée…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 11 votes)
  • pijiu
    Soumis le 12 mai 2018 à 10:27 | Permalien

    Si vous aimez les paysages, ne manquez pas l’étape du Gran Sasso!
    Et pour Zülle 98, ceux qui ont lu le bouquin de Voets savent pourquoi il a calé dans la dernière semaine…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 12 mai 2018 à 10:46 | Permalien

    Le bourrin Ardéchois: bravo, tu as mis dans le mille!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 12 mai 2018 à 11:20 | Permalien

    @mica : « Cela arrange tout le monde, et surtout les télés qui sont sures que la programmation ne sera pas bousculée, mais aussi les coureurs, organisateurs ou autres. Hier, contrairement à bien des fois, les motos n’ on rien changé aux résultats, mais le cyclisme serait tout autre sans cette omniprésence tellement anti sportive et plus plus que troublante pour ceux qui aiment le véritable sport. »

    Tu t’obstines a ne rien vouloir entendre, ce qui est la marque des plus stupides.

    Le cyclisme serait « tout autre » sans le mobilier urbain, sans les automobiles, sans les spectateurs (et leur chien), sans les trains, sans les aleas mecaniques, sans l’argent, sans le dopage…

    Les motos (et les voitures) ne sont anti-sportives qui si elles sont utilisees pour fausses les resultats.

    Ce qui, sauf preuve du contraire, n’est pas aussi systématique que tu le pretends (ni dans l’intention, ni dans les faits, dont on cherche encore le gain reel).

    Mais comme d’habitude, tu finis par croire a tes delires.

    Ca me rappel les commentaires sur le forum du seul grand quotidien sportif francais. Un commentateur (football) n’arretait pas de dire apres chaque victoire de cyclisme que le vainqueur etait dope (il venait juste pour cela).

    Forcement, il se gargarisait d’avoir raison parfois.

    « Amende honorable a été faite par le comique de service » : compare a ce que tu as pu ecrire ici, le comique est credible (meme s’il n’est pas anglo-saxon).

    Je vais venir ici commenter en jurant que tous les cyclistes sont dopes, que les motos, les voitures, les helicopteres faussent la course, que le dopage mecanique est omnipresent. Meme si je n’ai aucune preuve, j’aurai certainement ma place parmi les observateurs eclaires du cyclisme (j’ajouterai 2/3 anectodes du temps de la tele en noir et blanc, pour faire plus veridique)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 22 votes)
  • le facteur duvercors
    Soumis le 12 mai 2018 à 1:12 | Permalien

    et en plus du 1er Janvier au 31 Decembre

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 12 mai 2018 à 1:41 | Permalien

    EAP, ce Giro est le moins difficile depuis longtemps. Les écarts existants en prennent d’autant plus d’importance. Les Dolomites sont rabotées à la seule proximité de Sappada. Il manque une longue étape de montagne avec beaucoup de dénivelée. Sur le Zoncolan, Yates bénéficiera de son poids plume. Peut-être que Carapaz…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 12 mai 2018 à 2:51 | Permalien

    Helas tylerkay, il a raison et tu as tort, même si il est un peu saoulant. Cite moi un seul vainqueur du tour non dopé… Regarde les motos devant nibali en italie…Le dopage mécanique était présent, et même dans les cyclosportives…
    Comme disait Forrest, n’est stupide que la stupidité.
    Pour en revenir au giro, pas de problème à ce qu’ils ne s’attaquent pas, on est pas à leur place, avec leurs jambes, sous la pluie, avec un col en fin d’étape hier et demain. Faut pas abuser dans nos fauteuils!
    Et le vainqueur, il a sprinté 1km500 sans exploser, tu parles d’un talent, c’est un peu gros, non???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 11 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 13 mai 2018 à 12:06 | Permalien

    L’écart au bout du compte très faible sur la ligne, suite à l’accélération de T. Pinot, est peut-être venu redonner ‘son naturel’ à ce très long et très beau sprint, qui a pu, c’est vrai, donner une impression visuelle étonnante. ‘Extraordinaire’ effort, mais pas plus que ça au final ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 mai 2018 à 3:12 | Permalien

    @Pijiu : ma comparaison avec Zulle était faite en connaissance de cause. Les produits ne sont plus tout à fait les mêmes aujourd’hui, mais Yates peut quand même s’écrouler bien avant la fin du Giro.
    Si Laurent est Nibali, LBA, c’est Unibet : c’est lui qui appelle les DS dans les voitures à quelques kms de la ligne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mai 2018 à 11:12 | Permalien

    Sur le Giro, c’ est encore le temps des « cabris », ces coureurs de poche. Comme nous n’ avons eu droit qu’ à 3 courses de cote la balle était du coté des poids légers, cependant, en dehors de Yates, Chavez, Pozzovivo et Carapaz, je trouve que Pinot est en train de tracer son sillon, à un degré moindre idem pour Dumoulin. Pour Froome et les Sky ça ne le fait plus vraiment….allez savoir pourquoi!
    Tylerkay: tu me traites de stupide et délirant, ça ne m’ affecte pas du tout.
    Je te suggére de visionner le site  » Cycling Weekly » et tu y verra que « selon M. Cavendisch les motos influencent les courses et constituent un gros probléme pour le cyclisme ».
    Il semblerait qu’ à ce sujet, les langues se délient un peu…(D. Martin, Greipel, Lefevére….) et je penses qu’ à la flamme rouge nous n’ y sommes pas pour rien, j’ aurais même l’ outrecuidance de croire que depuis des années, j’ y suis pour quelque chose….
    Seulement, attention, des « experts » ou autres consultants viendront nous dire que ce sujet est négligeable. Effectivement, dans le Giro actuel qui s’ est résumé à trois courses de cote, il n’ y a encore rien à dire à ce sujet là et le » Requin de Messine » n’ est pas là, cette année, pour bondir dans la premiére moto qui passe…même en cote. c’ était par ailleurs l’ affirmation de D. Pozzovivo l’ an passé alors qu’ ils n’ étaient pas encore équipiers!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 13 mai 2018 à 12:40 | Permalien

    demain je pronostique Carapaz au sprint devant Viviani, S Bennett, Cavendish et Cipollini

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Yvon
    Soumis le 13 mai 2018 à 1:27 | Permalien

    J’ai pu voir Gougeard courir comme il aime je l’ai découvert au tour de l’Eure son entraîneur l’a freiné car il serait rentré sans ses copains de club pendant le Contre la montre par équipe. Espérons qu’il va devenir une pointure en contre la montre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 13 mai 2018 à 1:27 | Permalien

    Campo Imperatore
    Segment de vélo L’Aquila, Abruzzo, Italy

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Soumis le 13 mai 2018 à 1:43 | Permalien

    oups erreur désolé pour le post ci-dessus le lien ne se fait pas il faut voir sur Strava bonne soirée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 mai 2018 à 3:07 | Permalien

    Et oui mica, le requin qui bondit mdr. Pour moi, il a volé le tour de lombardie à pinot, et milan san remo (sans parler du tour 2014 probablement motorisé). Après ça reste un « champion.
    Si les langues se délient, c’est parce que les honnêtes deviennent plus nombreux.
    Le dopage n’était jamais dit, à part par le courageux bassons, parce que les dopés ne peuvent pas en dénoncer d’autres; idem pour tous les problèmes que l’on cite…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 mai 2018 à 4:13 | Permalien

    Ibi, j’étais à Chamrousse le 18 juillet 2014, à environ 2 kms de l’arrivée de la 13ème étape du TdF. Et j’ai été très surpris de l’attitude de Nibali qui loin d’être cuit, se retournait comme s’il attendait un équipier lorsqu’il est passé devant moi. Très bizarre, pour ne pas dire suspect, alors que, maillot jaune, il aurait dit foncer tête baissée pour creuser l’écart avec son suivant immédiat au général…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 mai 2018 à 4:28 | Permalien

    Oui, tu me l’avais déjà dit (j’habite pas loin, mais je devais être dans d’autres montagnes à l’époque).
    S’il n’y avait qu’à chamrousse…
    Il a d’abord survolé l’étape des pavés sous la pluie (oui il est adroit…) ensuite vers risoul, ou il asphyxiait les autres, dont péraud, puis pla d’adet, pareil, ou péraud faisait des performances de très très haut niveau, puis hautacam, ou il continuait la balade. Péraud et pinot on fait un extraordinaire tour de france. Si on enlève nibali, tricheur manifeste, le podium est d’une rare pureté pour le tour de france (froome et contador avaient abandonné sur chute).
    Immenses talents que ces deux français!!
    Dommage que le rital n’ait pas « chuté », d’une manière ou d’une autre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 12:58 | Permalien

    lbi: si tu te mets à « révéler » des vérités, tu auras droit, toi aussi, à des avalanches de pouces rouges!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 14 mai 2018 à 1:36 | Permalien

    Il etait très très costaud le Jack Haig sur les pentes du Gran Sasso.
    Encore un qui s etait illustre sur le Tour de l avenir , il y a quelques années. Il a fait mal à tous les favoris ( sauf Yates bien sur) au point de faire sauter Aru .

    Allez Christopher, toi qui a gagné 4 Tours , fais nous du Hinault , fais le exploser ce Giro. Fais moi rêver au moins une fois ds ta carrière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 2:58 | Permalien

    Puisque le Bourrin Ardéchois est parti dans du délire, allons y gaiement et lâchons nous un peu:
    Si Simon Yates est un peu fatigué en fin de Giro, il pourra demander à son frére jumeau Adam, actuellement au Tour de Californie, de venir le remplacer, ni vu ni connu, la derniére semaine du T. d’ Italie.
    Plus sérieusement, belle brochette de sprinters au tour de Californie, avec, entre autre lors de la 1 ere étape: Gaviria, Ewan, Sagan, Kitel, Cristoff, Cavendisch…. j’ en oublie.., et Greipel , Bouhani, Coquard ont fait leur grand retour aux 4 J. de Dunkerque, cette année les sprinters sont moins sur le giro semble t’ il.
    A noter, il me semble, pas le moindre petit CLM aux 4 jours de D…..On tue le cyclisme et personne ne dit rien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 14 mai 2018 à 3:12 | Permalien

    Mica, ça devient peut être compliqué d avoir des autorisations pour bloquer totalement des routes toutes une journée pour un clm. Les préfectures imposent pas de restrictions.
    Il faut aussi un nombre de véhicule important pour chaque coureur , alors au delà du seul fait sportif , les raisons peuvent être diverses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 3:22 | Permalien

    A propos des fréres jumeaux Yates, on les a trés rarement vu courir ensemble, c’ est dommage car, ayant des qualités trés similaires, ils constitueraient une « force de frappe » interessante , et l’ émulation aidant, ils pourraient peut étre aller trés loin.
    On imagine le plus que pourrait apporter la vraie gémellité dans un sport comme le vélo ou l’ intellect. joue aussi un rôle non négligeable.
    Wolber: je voudrais bien te suivre dans ton désir de voir Fromme « faire exploser » le Giro, mais quand on n’ est plus capable que d’ escalader 1700m de dénivelé à l’ heure, on ne peut lâcher ceux qui montent 1800 à l’ heure…c’ est quasiment mathématique…
    Et par ailleurs Fromme est obligé, peut étre, à revenir à un peu plus de sagesse….se sachant dans l’ oeil du collimateur, sans oublier l’âge qui avance aussi inéluctablement. Mais Dumoulin et surtout Pinot me semblent idéalement placé. Pinot finira bien par nous sortir un excellent CLM. il en est capable mais, au fond, il a été desservi par les organisateurs Français qui ont quasiment suppprimé cette extraordinaire spécialité. Idem pour Bardet.
    Au fond, croyant les favoriser les Français, ASO et les autres n’ ont fait que les pénaliser!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 14 mai 2018 à 3:27 | Permalien

    « Les préfectures imposent pas mal de restrictions »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Marius
    Soumis le 14 mai 2018 à 3:32 | Permalien

    On a sans doute assisté à une passation de pouvoir entre Simon Yates et Christopher Froome sur les pentes du Grand Sasso. Le premier promenait son vélo, pendant que le second était à côté de l’avion. Thibaut Pinot toujours solide, doit maintenant penser à prendre du temps sur Dumoulin, pour se mettre à l’abri au clm.
    Sauf défaillances ou épisodes météo, il va rester 5 courses de côtes et un clm d’ici à Rome. Pour finir, il y a encore des spectateurs qui ne se déplacent sur les courses que pour insulter les coureurs, dixit Sacha Modolo, ou il a entendu des Coglione, jusqu’à 450m de l’arrivée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 3:41 | Permalien

    Wolber: je te suis parfaitement quand tu invoque des problêmes éventuels d’ organisation concernant les CLM.
    Mais, alors, comment, ce qui était possible avant deviendrait il impossible maintenant; d’ autant plus que le réseau autoroutier a quand même bien « désengorgé » le réseau secondaire ces 20 derniéres années.
    J’ avais proposé, dans ces colonnes, en fin de TDF par exemple, de ne faire courir le dernier CLM qu’ aux 20 premiers du classement général. On pourrait de plus laisser aux équipes le choix de « sélectionner » un coureur de plus par équipe de participer à ce clm
    ( au cas ou la durée de l’ épreuve serait trop longue vis a vis des autorités préfectorales)
    Cela peut paraitre « farfelu » mais au moins,l’ équité sportive serait garantie et la durée de « privatisation » de la route n’ excéderait guére celle qui prévaut pour une course en ligne (caravane y compris).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  • alano39
    Soumis le 14 mai 2018 à 3:47 | Permalien

    Yates est sur une autre planète à ce stade de la course. Il promène son vélo comme le dit brillamment Guimard.
    En plus il court intelligemment avec une équipe forte et Chaves en soutien.
    Ils ont toutes les cartes pour gagner ce giro.
    Froome paye tous ces mois de tension et ça confirme qu’il aurait dû accepter la suspension. Il paye son obstination et son refus de dire la vérité. En plus il doit y avoir une certaine tension au sein du peloton à son égard. Il refuse les interviews et vit de plus en plus en reclus. Il est difficile de vivre en autarcie.
    Enfin, cette toute la Sky qui connait une baisse de régime ce qui n’est pas rassurant.
    Celui qui reste pour moi le premier danger pour Yates est Dumoulin. Il n’est pas loin au général et sa forme devrait aller crescendo. Il va reprendre du temps dans le chrono et devrait être avec les meilleurs sur la 3eme semaine. Il incarne un grand danger pour les Michelton.
    Reste l’énigme Pinot. J’utilise énigme à dessein car il lui reste à donner des gages sur sa constance et sa capacité à sortir un gros chrono. Il est en forme et de toute évidence le principal adversaire de Chaves et Yates en montagne. Si il conserve la même forme en 3eme semaine il sera un sacré client mais en face de lui ils sont 2 avec une équipe forte.
    Aru a perdu ses espoirs et il va essayer d’en gagner une.
    Pozzovivo va dynamiter la course mais je ne le vois pas battre les Michelton et il lui manque un super équipier en montagne.
    L’étape du Zoncolan va donner quelques réponses notamment concernant Dumoulin qui doit limiter la casse et perdre moins d’une minute s’il veut jouer la gagne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • lbi
    Soumis le 14 mai 2018 à 4:06 | Permalien

    froome paye juste le fait de se doper moins;
    effectivement pour moi dumoulin est très bien placé, tout comme pinot
    mica, si tu penses que je ne disais pas de vérités avant, tu m’as pas lu, tu mérites un pouce rouge!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 5:29 | Permalien

    lbi: je sais bien que tu nous délivre des vérités, tes vérités, depuis toujours et ça fait du bien, mais c’ est souvent dur à lire pour certains. Pourtant, le salut du vélo passerait par là.
    Un mouvement pour « un cyclisme crédible » avait été initié par des DS Français, mais il ne se préocuppait que du volet dopage, il semble que hélas il ait en partie échoué à ce sujet là.
    Il serait souhaitable que ce mouvement prenne en compte tous les autres aspects qui « posent problème ».
    Je me demande s’ il ne serait pas bon que de véritables états généraux du cyclisme se réunissent et prennent « à bras le corps » certains thèmes; exemple: cyclisme et moteurs cachés.
    Autre exemple: cyclisme et trafic motorisé (auto moto), en évoquant les aspects sécurité, certes mais surtout les aides non légales induites..
    Voeux pieux certainement, c’ est pourtant en prenant les problèmes « à bras le corps » que l’ on relèvera ce sport, sinon, il continuera à s’ enfoncer.
    Cessons de dissimuler la poussière sous le tapis.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • françois
    Soumis le 14 mai 2018 à 5:43 | Permalien

    je ne vois pas dumoulin vainqueur: 1:le chrono est trop court. 2:il y a beaucoup de pentes très raides dans les étapes de montagnes a venir, a mon sens plus que l ‘an dernier. 3: le dumoulin 2017 vainqueur a oropa n ‘aurait pas concédé hier ces 12 secondes plus les bonfifs sur une étape certes dure, mais pas autant que celle du zoncolan ou du jafforau où ça sera pas d’être aussi roulant.
    Et l’arrivée a sappada, c’est pas simple non plus.
    Il va perdre au moins 2’30 / 3’ sur les purs grimpeurs, peut être plus. 35 bornes de chrono, c’est trop peu pour reprendre autant de temps.
    Comme yates semble intouchable ( on se demande bien pourquoi ), et son équipe aussi, je vois plus un podium yates, chaves, pinot ou pozzo.
    Thibaut est toujours très fort en 3 ème semaine, je mettrais donc une petite piécette sur sa présence sur le podium à Milan.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 6:26 | Permalien

    Un point technique à propos duquel j’ aimerais bien avoir des avis: il me semble que l’ utilisation de la montée « en danseuse » est de plus en plus rare. Pourtant, un des plus illustres grimpeur de ces dernières années en était friand et l’ on sait l’ efficacité dont il faisait preuve.
    Idem pour Pantani, il me semble (même si là il y avait autre chose…).
    Vous allez rire, mais je pense qu’ en montée certains « moulinent » presque trop! Il ne serait pas inopportun de mettre quelques dents de moins et de monter dans le style de Contador, par exemple.
    Je rappellerai que l’ aspect aérodynamique intervient moins à 20ou 25 Km/h qu’ à 40 ,50 ou 60 Km/h, et qu’ aux vitesses de monté, il n’ est pas préjudiciable de déployer son corps face au vent relatif. ( selon moi, contrairement aux sprints à plus de 65 Km/h).
    J’ aimerais donc avoir votre avis à propos des styles de montées, quoi qu’ il en soit un consensus absolu ne semble pas se dégager; des essais systématiques sont ils effectués en intersaison par exemple? (j’ attendrais des avis plutôt que des pouces baissés, merci..)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Marius
    Soumis le 14 mai 2018 à 6:39 | Permalien

    Pédaler en danseuse mobilise des muscles supplémentaires, donc plus d’oxygene et une élévation du rythme cardiaque.
    C’est contrebalancer par le fait que pédaler assis avec une cadence élevée, augmente aussi la demande en oxygène.
    Un intervenant de l’équipe 21, affirmait que la cause était la maigreur des cyclistes, notamment au niveau des quadriceps, qui les empêchaient de prolonger l’effort en danseuse.
    Le matériel peut être mis en cause avec des cadres très rigides (même pour un pro) donc fatiguant en danseuse.
    Entre le style de Froome et celui d’un Contador, je choisis le second.
    Lorsqu’on regarde Froome, il me donne l’impression d’être trop bas de selle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • françois
    Soumis le 14 mai 2018 à 6:43 | Permalien

    parce que ça dépend beaucoup trop des qualités intrinsèques de chaque cycliste…
    On sait juste que se mettre en danse et plus couteux énergétiquement, mais permet de mobiliser différemment ou davantage de chaînes musculaires que la position assise.
    Je suppose que la position en danseuse se travaille spécifiquement à l’entrainement ( grappe insiste pas mal là dessus ).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • françois
    Soumis le 14 mai 2018 à 7:04 | Permalien

    Ouais, enfin la pertinence de cet intervenant m’ a laissé tout a fait perplexe…
    Quand l’aspect esthétique du vélo est censé expliquer la course, j’ai cru rêver…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 14 mai 2018 à 7:44 | Permalien

    François: il est vrai que l’ avis de certains intervenants peut laisser pantois. Un de ceux ci sur l’ équipe 21 disait que l’ angle de l’ articulation Bras- avant bras selon quelle fasse par exemple 130° OU 160°
    pouvait avoir une grande influence sur le plan aérodynamique….. et alors, quid des positions debout, bras écartés en sprint?
    Ceci dit, en cote , le surplus de puissance fourni par les bras et le haut du corps n’ est pas selon moi négligeable et mériterai d’ étre exploité…tout au moins testé trés sérieusement en intersaison….idem pour beaucoup d’ aspects techniques du vélo.
    Il me semble dailleurs que Pinot est un des derniers adeptes de la montée « en danseuse » de temps en temps.
    Contador n’ était quand même pas « une buse ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 14 mai 2018 à 8:08 | Permalien

    Il reste 4 prétendant pour la victoire finale.
    Yates, Chaves, Pinot et Dumoulin. Lopez et Aru sont hors jeux. Froome a perdu un temps fou en qqs Km hier. Du rarement vu pour lui.
    Les causes : Épuisement psychologique suite à son combat Ventolin ? Chutes en pré-prologue ou simplement le fait qu’il vise trop le Tour et qu’il n’est pas arrivé assez en forme sur ce Giro (p.s.: Le million d’euro reçu pour être sur ce Giro était peut-être sa seule motivation, et le cash est déjà à la banque…).
    On aura une partie de la réponse en juillet.

    Les dérapages (et chutes) de Froome sur ce Giro rappellent ceux de Wiggins en 2013. Un problème de pneus ? Samedi, Froome a glissé en montant une courbe. C’est pas fréquent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marius
    Soumis le 14 mai 2018 à 8:40 | Permalien

    Pour moi, la victoire se jouera entre Yates et Chaves et comme Yates est plus fort en clm….si les duettistes de la Michelson-Scott s’isolent franchement dans les montées du Zoncolan et de Jaffrau, deux arrivées qui avantagent les poids plumes, ils termineront 1er et 2ieme….comme la Sky sur le Tour.
    La 3ieme place se jouera entre Dumoulin, Pinot et Pozzovivo.
    Mais ce n’est que mon analyse à deux sesterces.
    En tout cas, Nibali doit se dire « bonne pioche pour le Tour ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • françois
    Soumis le 14 mai 2018 à 8:43 | Permalien

    je trouve le tracé du tour incroyablement dur et taillé pour un coureur  » à l’ancienne  » comme nibali.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Lbi
    Soumis le 14 mai 2018 à 10:34 | Permalien

    Tu oublies une cause la plis probable
    La peur du controleur
    Pédale douce sur les dopants

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Yann
    Soumis le 14 mai 2018 à 1:40 | Permalien

    Pour le Giro, bien malin qui pourra deviner le vainqueur. Même si les écarts sont relativement importants à ce stade, les étapes courues étaient finalement assez peu sélectives. Il y avait à vue de nez une trentaine de coureurs à moins de 2 km de l’arrivée des étapes les plus difficiles. Montevergine s’est presque finie au sprint. C’est pour le moment Yates et Chaves qui s’en sortent le mieux. Il faudra voir avec des étapes à priori plus dures. Yates et Chaves n’ont d’après mes souvenirs pas encore excellé sur des grands tours, mais il y a bien une première fois, et celle-ci peut aussi être la bonne.

    Les rivalités internes sur le Giro ont principalement concerné des Italiens dans des équipes italiennes. Pas sûr que cela joue ici.

    Pour Froome, s’il doit y avoir probablement la peur de la patrouille ou une pression supplémentaire due à l’affaire en cours, il faut aussi remarquer qu’il y avait des signes avant-coureurs à ses contre-performances. S’il a gagné 2 tours l’année dernière, il ne les a pas dominé contrairement aux années précédentes et il subissait généralement la course. Il a surtout été plus régulier que ses adversaires (et meilleur en chrono). Un petit coup de moins bien suffit donc à lui faire lâcher prise. Mais il n’est pas non plus hors course. À voir si la Sky saura être suffisamment imaginative pour le faire remonter au classement. Pour le moment, j’en doute: il faudrait que Froome lève un peu le nez de son capteur de puissance…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 14 mai 2018 à 4:07 | Permalien

    Yann
    Chavez a deja des podiums de grands tours et il est particulierement fort en altitude. Il est probablement le plus fort en haute montagne, avec Pinot, dans le top 10 actuel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Ukiyo
    Soumis le 14 mai 2018 à 4:59 | Permalien

    Moi je suis dsl, les prestations de l’équipe Mitchelton Scott me semblent suspectes. Quand à Froome qui s’effondre sans ventoline, c’est pire…Bref de mon point de vue le cyclisme n’est pas tiré d’affaire, loin de là. J’aimerais bien que Lemond s’implique plus.
    Pour en revenir à la course, quelle tristesse ! Aucune attaque avant les tout derniers kilomètres, c’est à désespérer. Depuis les trains de l’US Portal, le cyclisme a perdu tout ce qui faisait son attrait, les grandes échappées, les attaques de loin, etc…C’est bien dommage. L’avantage désormais c’est qu’il suffit de regarder la dernière demi heure de course, tout le reste n’a plus aucun intérêt.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • ibl
    Soumis le 15 mai 2018 à 6:03 | Permalien

    A 99% d’accord, sauf pour lemond bien sur;
    Il reste les paysages, la sicile a l’air chouette à visiter, en vélo notamment…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • ibl
    Soumis le 15 mai 2018 à 6:04 | Permalien

    Il faudrait, en plus d’enlever les oreillettes qui tuent la course, enlever les capteurs de puissance, empechant la gestion millimétrée à la dumoulin l’an dernier, qui tue le spectacle et ne fait rêver personne. On en vient à regretter pantani, ricco, virenque etc

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 15 mai 2018 à 8:11 | Permalien

    « Quand à Froome qui s’effondre sans ventoline, c’est pire… »
    UKIyo
    C’est surement pas la ventoline qui fait gagner Froome depuis 6 ans. Si c’était le cas, les gars risqueraient pas leur vie a prendre de l’EPO, des hormones et des corticoïdes.

    Arrêtons de comparer l’abus de ventoline à l’EPO. C’est un raccourci intellectuel stupide ou un profonde ignorance sur le dopage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Yann
    Soumis le 15 mai 2018 à 8:22 | Permalien

    Thierry mtl,
    oui effectivement. Chaves 3e de la Vuelta et 2e du Giro en 2016. Ça m’avait échappé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 mai 2018 à 8:58 | Permalien

    Décidement tu en écris des conneries!
    L’epo est détectable, aucun grand leader digne de ce nom ne s’y risquerait. Et les labos antidopages se gardent bien de le dire lorsqu’ils en détectent de nouvelles, à mon avis.
    Les corticoides peuvent êtes aussi puissant que l’epo, s’ils sont bien pris, dixit…Yohan bruyneel…et on peut lui faire confiance sur le sujet
    Tu crois quand même pas que froome a pris l’équivalent de 32 bouffées de ventoline lors d’une étape cruciale juste parce qu’il arrivait pas à respirer!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 15 mai 2018 à 4:37 | Permalien

    Mon post est passé à la trappe
    je le réécris succinctement: c’est ton post qui est « stupide », bruyneel, qui s’y connait, a déclaré que les corticoides bien pris étaient aussi bien que l’epo
    prendre de l’epo, qui est détectable, est bien trop risqué…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 15 mai 2018 à 6:33 | Permalien

    Lbi
    Tu es trop drôle et mal informé. Non, mon post n’est pas stupide, mais toi …un peu.
    La ventoline n’est pas du tout un corticoide, mais un bronchodilatateur Agoniste beta 2 adrenergique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 16 mai 2018 à 4:25 | Permalien

    symbicort, seretide, … ce sont des corticoides
    S’il en a pris 32 doses, c’est pas pour s’ouvrir les poumons!
    Demande à voeckler ou d’autres si les corticoides sont inefficaces… Meme bruyneel le disait!
    L’epo, c’est dépassé 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Marius
    Soumis le 16 mai 2018 à 5:46 | Permalien

    Tous les coureurs n’abusent pas de la pharmacie au moindre bobo, afin d’en tirer un gain, fusse t-il marginal.
    Un exemple ?
    Julien Absalon, le plus grand champion de vtt Français, à mis un terme à sa carrière sportive. Souffrant de graves allergies aux pollens, l’empechant d’être à son meilleur niveau.
    Il a préféré arrêter en pleine saison, plutôt que d’user de médicaments borderline en terme de dopage, même si c’etait autorisé.
    Une attitude suffisamment rare pour être saluée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • alano39
    Soumis le 16 mai 2018 à 10:46 | Permalien

    Et encore une victoire pour Yates qui est en démonstration sur ce giro.
    Il est au dessus du lot et semble promener son vélo et gagner sans forcer.
    Il fait preuve d’une facilité déconcertante.
    La moindre bosse est suffisante pour distancer les meilleurs et en une année il est devenu le meilleur grimpeur et puncheur du peloton.
    La métamorphose est impressionnante et il a déjà 3 victoires et en a laissée une à Chaves.
    A ce rythme il aura définitivement gagné au sommet du Zancolan.
    Je pense que si il continue sur cette lancée il va presque faire jeu égal avec Dumoulin sur le chrono ou à tout le moins perdre moins d’une minute.
    Il me rappelle Cunego 2004.
    Si sa domination continue la suite du giro va se limiter à la lutte pour les 2 places restantes sur le podium.
    Pour Froome c’est le chant du cygne et je pense qu’il ne va pas tarder à bâcher et arrêter sa saison.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Ukiyo
    Soumis le 16 mai 2018 à 10:50 | Permalien

    Quoi qu’il en soit, l’apparition du dopage « industriel » coïncide avec une profonde modification des stratégies de course, rendant les grands tours beaucoup plus ennuyeux qu’auparavant. Sincèrement pour vibrer sur le giro ou sur le tour comme on le faisait dans les années 80, faut vraiment être passionné. Pour le commun des mortels, y a pas photo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Marius
    Soumis le 16 mai 2018 à 11:41 | Permalien

    Un élément de réponse.
    Sunweb et Groupama FDJ font partie du MPCC qui interdisent la prise de corticoïdes en compétition (même en cas de réels besoins) et contrôlent leurs coureurs. Si un coureur se soigne avec, il est en arrêt.
    La Mitchelton-Scott comme d’autres aussi, non.
    Cela montre un cyclisme à 2 vitesses en toute légalité.
    Le règlement actuel est d’une grande naïveté, il interdit la prise de corticoïdes par voie générale (comprimés, injection) mais il l’autorise par voie locale (inhalateur). Et comme c’est la même molécule qui sera détectée dans les urines mais autorisée grâce aux AUT, ni vu ni connu je t’embrouille, grâce aux micro doses.
    Cela permet de comprendre pourquoi certains n’ont jamais de baisse de régime et sont en apesanteur, pendant que d’autres traînent des plombs de Scaphandrier.
    Laissons à Yates le bénéfice du doute, Dumoulin a montré de belles choses aujourd’hui. Il y a encore du chemin jusqu’à Rome.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • thierry mtl
    Soumis le 16 mai 2018 à 12:26 | Permalien

    Les temps ont changé pour le mieux sur le Giro. Fini les années (pas si lointaines) ou 60 % (et plus) du top 10 était italien. Ca vient de partout et la course est sérieuse. Rien a voir avec l’époque de Simoni ou Cunego par exemple, quand un second violon avait son heure de gloire italienne.

    Dumoulin a bien fait aujourd’hui sur une fin courte et pentue qui n’est pas sa spécialité. Et Pinot suit bien le train

    Froome a encore perdu des plumes. J’aurais aimé y voir plus de Woods.

    Le Zoncolan va faire mal samedi, mais mal a qui ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • françois
    Soumis le 16 mai 2018 à 12:46 | Permalien

    @Ukiyo

    non, c’est la concentration de forts coureurs dans 5/6 très grosses equipe, avec des equipiers de très haut niveau qui cadenasse la course.

    Regardez l’etape du tour 1997 à courchevel, avec virenque et ulrich, c’est du grand velo, mais les mecs sont chargés comme jamais.
    Moins dopé ne veux pas dire plus spectaculaire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 16 mai 2018 à 2:47 | Permalien

    Grosse étape en effet, mais qui va (?) à l’encontre de ce que vous venez d’écrire, la festina, et la telekom dans une moindre mesure) répondant à cette définition!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • françois
    Soumis le 16 mai 2018 à 3:53 | Permalien

    je ne comprend pas trop ce que vous dites…

    de l’extérieur, ce vélo des années 90 (le plus dopé ) etait franchement spectaculaire, qui peut le nier? zulle 95, chiapucci sestrieres 93 il me semble, landis 2006, etc…
    on sait désormais que ce genre de numéro, de loin , n’est possible qu’avec un avantage médical considérable… et Telekom et festina avaient cet avantage en 96 et 97. La ONCE en 95.

    Mais aujourd’hui, c’est surtout la concentration des meilleurs coureurs dans les équipes les plus fortes, dus au nouveau modèle économique du vélo, qui cadenasse les courses, pas le dopage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Ukiyo
    Soumis le 16 mai 2018 à 4:17 | Permalien

    Landis 2006, je me souviens avoir prié en le regardant pour qu’il ne soit pas dopé (l’idéalisme, une maladie incurable ahah) …Ca me rappelait les grandes envolées d’antan.
    Je ne savais pas que la concentration des meilleurs coureurs dans quelques équipes avait eu un tel impact en tout cas, merci d’éclairer ma lanterne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 16 mai 2018 à 4:38 | Permalien

    eh bien, festina en 97 c’était les meilleurs coureurs dans la meilleure équipe, ils gagnaient tout, et pas que grâce à l’epo; en haut du glandon de cette fameuse étape, ils étaient presque tous devant le peloton…
    Mais c’est vrai que c’était bcp moins cadenassé que sous armstrong, qui recrutait les meilleurs pour vérouiller tout: rubiera, heras, hamilton, etc

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 mai 2018 à 9:40 | Permalien

    Ils ne cadenassaient pas parce qu’il y avait « meilleurs » qu’eux (je reprends ton terme), à commencer par l’allemand, et c’est ainsi qu’ils étaient loin de gagner tout, et ni tour ni autre course par étapes ni classique (mais le championnat du monde sur route par équipes nationales).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 mai 2018 à 9:44 | Permalien

    Pour ce qui est de 2018, et bien S Yates est diablement impressionnant, et il est taillé pour le Zoncolan demain. Où Dumoulin, va devoir se faire la peau. Ca tombe bien, il semble monter en forme… Et tiens, il semble que Bernal soit un peu humain, parce que diable encore!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 17 mai 2018 à 12:51 | Permalien

    Il semble que nous soyons tous nostalgiques des grandes échappées d’ antan.
    Cependant il faut noter que sur terrain à peu prés plat, l’ échappée est pratiquement impossible, le peloton « indéchirable », sauf, bien sur à considérer la désormais traditionelle « échappée du jour »; cette construction totalement artificielle qui part avec, plus ou moins, la bienveillance des coureurs pilotés par leurs DS. Dés lors, le seul enjeu sera de savoir si l’ échappée « ira au bout » ou non. On peut noter que si hier, l’ échappée était allé au bout, l’ explication aurait pu étre la même pour les meilleurs et le résultat identique pour le classement général (aux bonifications prés).
    En montagne, l’ échappée devient aussi difficile, car on voit bien que sur un effort d’ une trentaine ou quarantaine de minutes, les meilleurs escaladeurs sont dans un mouchoir de quelques dizaines de secondes. Aprés tout, c’ est normal, on ne voit pas, par exemple, un coureur à pied prendre 1/2 tour aux autres pendant un 10000m.
    Si en vélo, 2 ou 3 dizaines de secondes sont prises, elles peuvent étre vite remises en cause à l’ occasion d’ un plat (course d’ équipe, ou poursuite à plusieur avec intérets convergeants).
    Reste les étapes de plusieurs cols, avec course « tendue », « piégeages » de certains, défaillances, maladies, ou au contraire « préparations miraculeuses » pour certains….nous verrons bien au Giro dans les jours à venir…
    En tout cas hier, nous avons assisté à la 4 ou 5 emme course de côte, fin de course palpitante c’ est vrai. Mais, je pense que tout cela, au lieu de se jouer sur 3 semaines et demi, pourrait se faire sur une grosse quinzaine (17 ou 18 jours) on n’ y perdrait rien sur le plan sportif et même l’ intéret spectaculaire serait réhaussé. on n’ est plus au début deu 20emme siécle me semble t’ il (et reste le TDF et la Vuelta…)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 mai 2018 à 1:53 | Permalien

    Je n’ai pas mémoire que les coureurs de Festina dans la fin des années 90 étaient forcément les meilleurs. Les mieux préparés, oui, en vue du tour de France.
    Depuis le début des années 90, et les méthodes d’entrainement généralisées avec cardiofréquencemètres puis capteurs de puissance, les différences entre coursiers vont dans le sens d’un nivellement global. Qu’est ce qui fait alors la différence ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • françois
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:02 | Permalien

    Tout à fait, c’est le nivellement par le haut du niveau des coureurs qui rend les courses plus, fermées:
    D’où moins de chrono sur les épreuves, qui prennent désormais une importance énorme en raison de la grande difficulté qu’ont les meilleurs coureurs à se départager aujourd’hui sur les épreuves en ligne, y compris en montagne.
    Sur ce Giro, si on met 80 km de chrono, le vainqueur à 95%, c’est Dumoulin, fin du suspense; Le hollandais, n’a plus qu’à gérer pour ne jamais exploser en col et le tour est joué…
    Et d’où la baisse du nombre de coureur par équipe, pour éviter qu’une formation n’ai trop la possibilité de cadenasser la course à elle seule..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:17 | Permalien

    @LBA : Bernal n’a pas démérité, quand même. Quand on voit les 20 premiers, il y a vraiment des spécialistes du chrono. Bernal, 17ème, perd 1’23. Yates ou Majka qui sont plus des coureurs « dans sa catégorie », perdent respectivement 1’36 et 2’04.
    Pas de chance pour lui : il est parti chez SKY au mauvais moment !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:18 | Permalien

    ils ont gagné 4 étapes avec 4 coureurs différents, je ne suis pas sur que ça se soit reproduit…
    Aujourd’hui, c’est encore la médecine ou les moteurs qui cadenassent tout, et il faut croire que la sky vient de perdre l’avantage…
    Et puis les oreillettes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:20 | Permalien

    Pantani, ullrich, ça avait 1000 fois plus de gueule que froome bardet

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:27 | Permalien

    De mémoire, TdF 1984, 9 victoires pour Renault-Elf : Fignon (4), Madiot, Poisson, Menthéour, Jules, CLM par équipe. Et Barteau fut longtemps maillot jaune avant que Fignon ne prenne les rênes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Marius
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:56 | Permalien

    Qu’est-ce qui fait la différence ?
    – Concentration des meilleurs coureurs au sein d’une même équipe (Sky, Quick Step).
    – Recherche des gains marginaux (stage en altitude, matériel ex combinaison Clm de la Sky).
    – Meilleure gestion, moins de jours de courses, alimentation, récupération.
    – Abus des AUT afin d’en tirer un gain non négligeable.
    – Attitude attentiste et collaboratrice des adversaires, ex au Tour 2017, ils aident Froome à revenir sur Bardet dans l’etape du Mt du Chat. Qui se souvient du second?
    Et puis aussi le Dark Side: dopage organisé, moteurs, mais sans preuves, je ne me prononcerai pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 mai 2018 à 2:59 | Permalien

    Je crois que tu es proche de la vérité, Marius.
    Tu évoquais Absalon. Beaucoup disent qu’il n’a pas voulu aller sur la route où il aurait certainement brillé, par choix…ou refus de certaines choses !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marius
    Soumis le 17 mai 2018 à 3:20 | Permalien

    @ Edgar Allan Poe : Tu es dans le vrai pour Absalon.
    Après son premier titre de champion olympique, il aurait eu des opportunités d’aller chez les pros (comme Cadel Evans, Peter Sagan, JC Perrault et d’autres).
    Il a toujours refusé n’étant pas dupe des pratiques dopantes.
    Beaucoup moins présentes dans le vtt car il y a moins d’argent.
    Il y en avait avant sa génération (période EPO).
    J’ai eu la chance de le voir courir à Meribel et au Roc d’Azur.
    Un garçon charmant et disponible, l’idée que je me fais d’un champion.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 mai 2018 à 3:22 | Permalien

    Et ses résultats dans les quelques épreuves sur route qu’il a disputées laissaient présager une très bonne carrière sur la route !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marius
    Soumis le 17 mai 2018 à 3:45 | Permalien

    Absalon a des caractéristiques exceptionnelles qui lui ont permis de dominer sans partage entre les olympiades d’Athenes et de Pekin.
    Après est arrivé le Suisse Nino Schurter, sa jeunesse et sa puissance. Si cela intéresse, Redbull TV retransmet gratuitement le championnat XCO WC
    prochaine course, dimanche en Allemagne.
    Départ heure locale
    9h00 féminines
    12h15 hommes

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!