Vuelta: rien n’est joué!

On voit plus clair sur la Vuelta après le chrono hier où Primoz Roglic a fait coup double, étape et général.

Le voilà donc leader de la course, et il dispose d’une bonne équipe Jumbo Visma pour l’épauler.

Rien n’est pourtant gagné selon moi quant on voit le programme des prochaines étapes d’ici à mardi prochain. Les Movistar de Valverde et Quintana trouveront terrain à s’exprimer!

Surtout que Roglic ne peut plus compter sur des chronos pour faire la différence.

Le prochain rendez-vous c’est vendredi, avec l’arrivée en altitude à Los Machucos.

Ca ne s’arrêtera pas là, avec de nouvelles arrivées en altitude dimanche au sanctuaire Del Acebo, puis lundi prochain vers l’Alto de la Cubilla. Aie. Les Movistar peuvent y renverser la course et je suis certain que Valverde nourrit des ambitions sur la course, car à 39 ans, tu veux pas laisser passer pareille occasion de remporter à nouveau ton tour national.

Mardi prochain, lors du jour de repos, je crois qu’on saura avec quasi-certitude qui aura gagné cette Vuelta, les dernières étapes étant moins difficiles.

Le joker de cette Vuelta? Comme prévu, Tadej Pogacar, le jeune slovène de 20 ans. Jusqu’où peut-il aller?

48 Commentaires

  • thierry mtl
    Soumis le 4 septembre 2019 à 8:03 | Permalien

    La dernière fois que Valverde a pu suivre les meilleurs en haute montagne pendant un grand tour, ça date de 2009.
    Si en 2019, il arrive à coller à Quintana, Lopez et Roglic, je pars une pétition pour ramener Lance Armstrong sur le Tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 14 votes)
  • Soumis le 4 septembre 2019 à 8:37 | Permalien

    Tour d’Espagne : Une plantation de cannabis démantelée grâce à l’hélicoptère filmant la course :

    « ..pour une fois que le vélo sert à lutter contre la drogue.. »

    https://www.20minutes.fr/sport/2596315-20190904-tour-espagne-plantation-cannabis-demantelee-grace-helicoptere-filmant-course

    qu’est ce qu’on rigole.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 15 votes)
  • alano39
    Soumis le 5 septembre 2019 à 5:02 | Permalien

    Roglic a pris une confortable avance au général.
    Il peut voir venir et dispose d’une équipe qui va l’aider à contrôler la course.
    L’entente chez Movistar ne semble pas au beau fixe et Quintana ne va pas aider Valverde.
    Je suis choqué de lire que l’on puisse mettre en outsider un jeune de 20 ans. Je n’ai jamais vu ça de toute ma vie et c’est bien la preuve que les temps changent. J’en ai vu des champions précoces mais jamais comme cette année. Evenpoel, Pogacar, Sosa, Bernal etc… Vache en une seule saison on a vu plus de grands champions éclorent que durant les 30 dernières années.
    A ce rythme je vais aller voir les courses cadet pour connaitre le vainqueur du tdf 2023.
    C’est Disney les gars et même Laurent n’est pas choqué des exploits de Pogacar. Moi je suis complètement perdu car sans référence tellement c’est anormal. Du jamais vu et je me demande quand la plaisanterie va s’arrêter. Pensez à Evenpoel qui l’année dernière était junior et cette gagné gagne la classique San Sebastian.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 13 votes)
  • Soumis le 5 septembre 2019 à 8:57 | Permalien

    Alano, Tu es choqué de lire que l’on puisse mettre en outsider un jeune de 20 ans ?

    Un certains nombre de tes observations sur le dopage dans le cyclisme sont parfois assez justes. Mais ton assurance et la facilité avec laquelle tu roules les jeunes sportifs les plus performants dans la boue prête à sourire.

    Oserais tu être aussi imprudent sans le couvert de l’anonymat ?

    Car voir des jeunes arriver et bousculer la hiérarchie sportive est une chose des plus normale…

    C’est quand arrive le contraire que la situation devient suspecte.

    Ce renouvellement perpétuel est logique et naturel. Il en va d’ailleurs de même dans tous les sports (et également dans la vie quotidienne et dans tous les domaines).

    Eddy Merckx a, comme Evenpoel, 19 ans quand il signe son premier contrat pro et il lèvera tout de même 9 fois les bras cette saison là.

    19 ans… Pour sa première participation dans le tournoi, Rafael Nadal remporte Roland Garros en battant notamment le numéro un mondial Roger Federer en demi-finale, et Mariano Puerta en finale, tous les deux en quatre sets.

    A 19 ans, Carl Lewis prend pour la première fois la tête du classement mondial à la fois sur 100 m et au saut en longueur. Il est l’homme le plus rapide du monde sur 100 m (10 s 00).

    Mohamed Ali remporte à 18 ans la médaille d’or des poids mi-lourds aux Jeux olympiques d’été de 1960 à Rome.

    Michael Phelps devient le plus jeune détenteur d’un record du monde à quinze ans et neuf mois, devenant ainsi champion du monde sur 200 m papillon.

    Marcel Hirscher remporte sa première étape de Coupe du monde à Val d’Isère à 20 ans. Mikaela Shiffrin devient championne du monde et remporte le petit globe du slalom à 18 ans.

    Le dopage dans le sport est une réalité à laquelle tous les pratiquants sont confrontés. Mais traiter les plus jeunes de tricheurs sous prétexte qu’ils seraient trop jeunes pour être parmi les plus forts ne fait pas progresser la lutte contre le dopage mais participe juste à démolir l’image des jeunes sportifs qui est déjà fort mal en point.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 25 votes)
  • steven
    Soumis le 5 septembre 2019 à 1:23 | Permalien

    Bon commentaire hormis une phrase

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • u2pitchjami
    Soumis le 5 septembre 2019 à 2:17 | Permalien

    Je crois qu’Alano pointe surtout l’arrivée massive et rapide de »phénomènes » qui semblent hors normes comparé au commun des coursiers.
    La jeunesse est censée prendre le relais tu as raison, l’inverse peut sembler suspect.
    Mais le remplacement très rapide peut l’être tout autant, j’ai toujours en tête le début des années 90, où de grands champions se sont fait laminer par des plus jeunes. Plus tard nous avons appris comment.
    Et probablement que les dernières « affaires » liées à la Colombie ou Aderlass ( de plus perso les nombreux décès de jeunes coureurs belges ces dernières années ne me rassurent pas du tout (j’ai mis des parenthèse car techniquement il n’y a pas d’affaires sur ce sujet, c’est juste une crainte de ma part par rapport à des faits) favorisent une certaines suspicion.

    pas évident tout cela.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • pijiu
    Soumis le 5 septembre 2019 à 2:28 | Permalien

    Bien resume u2pitchjami. Pogacar est-il le nouveau Merckx ou le nouveau Bobrik? Dur d’avoir un avis tranche si l’on ne veut pas sombrer dans l’arbitraire. Dur de garder un esprit critique sans tomber dans le lynchage gratuit.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 5 septembre 2019 à 3:13 | Permalien

    Il est bien évidemment naturel et normal que les générations se succèdent en tête des palmarès des courses. Mais il est paradoxal qu’un presque quadragénaire soit encore parmi les tous premiers coureurs au monde (rien à voie avec Zoetemelk, par exemple). À l’opposé, même constat pour Evenepoel. Pour Valverde, on a déjà une grande partie de l’explication.
    Merckx est passé pro à 19 ans, mais l’année de ses 20 ans. Il n’a pas vraiment de victoire significative avant MSR 66, année de ses 21 ans.
    Enfin si Merckx est pour l’instant LE champion cycliste, qu’il était une force de la nature, force est de constater que le niveau de l’adversité, au regard des méthodes de l’époque, de la préparation… etc n’était pas celui d’aujourd’hui.
    Passer de courses junior limitées en kms pour aller gagner une des classiques les plus difficiles au monde, devant tous les meilleurs coursiers du moment n’est quand même pas chose courante.
    Espérons qu’il ne fasse pas un jour une sortie de route malheureuse comme certains de ses jeunes compatriotes.
    La comparaison avec d’autres sports n’est pas évidente : le sport cycliste demande un ensemble de capacités globales qu’un être humain ne peut que difficilement réunir avant l’age de 22 ou 23 ans, pour atteindre une pleine maturité entre 25/26 ans et 32/33 ans.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Soumis le 5 septembre 2019 à 3:31 | Permalien

    Parfaitement d’accord.

    Il faut rester prudent, ne pas s enflammer et ne pas condamner aveuglément.

    Fonder la suspicion sur des faits objectifs, Aderlass, les nombreux cas positifs en Colombie.

    Mais l on s écarte du sujet…

    Car, effectivement, le début des années 90 a vu la disparition d une partie du peloton , chassée par l EPO plus que par le talent d une génération qu elle côtoyait déjà…

    Et non pas par des néo pro.

    Le quintuple vainqueur du TdF, Miguel Indurain, a courru pendant les deux époques, avant et après EPO.

    Ce qui serait pertinent, c est l étude statistique du nombre de coureurs qui arrêtent leurs carrières.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Soumis le 5 septembre 2019 à 4:26 | Permalien

    Je suis d accord avec toi EAP.

    Voir Valverde à ce niveau m interpelle.

    A contrario des accusations d Alano, je partage tes intégrations concernant Evenepoel. Tout l art et dans la manière.

    Pour ce qui est des différents champions cités, à part ont atteint leur plénitude entre 25 et 30 ans.

    Le cyclisme s est mondialisé. Les méthodes de préparation ont évolué…

    Mais je me garderai bien de comparer la concurrence entre les différentes époques. Il y a trop facteurs extérieurs, l accessibilité au sport cycliste, la concurrence des autres sports, le dopage, les salaires, la technologie des vélos…

    PS : pour changer de sujet, Froome fait déjà un très bon équipier… Il court avec une plaque ou un clous dans le fémur, avec tous les risques que cela implique en cas de chute…

    Je l aurais penser plus prudent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 5 septembre 2019 à 4:28 | Permalien

    Je voulais dire la plus part ont atteint leur plénitude entre 25 et 30 ans.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 5 septembre 2019 à 4:31 | Permalien

    Oulala, l écriture automatique…

    Je partage tes interrogations.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 5 septembre 2019 à 6:24 | Permalien

    EAP,

    Eddy Merckx a remporté MSR l’année de ses 21 ans, c’est à dire, à l’age de 20 ans ! Peut on considérer qu’il atteint sa plénitude entre ses 24 et 30 ans ?

    Pour Froome : Son pic de performance autour de ses 28-30 ans ?

    Pour Alberto Contador : entre 25 et 27 ans ?

    Rafael Nadal devient N°1 à 32 ans.

    Carl Lewis a réalisé sa course la plus rapide (9 s 86) et son saut le plus long (8,91 m) à 30 ans.

    Mohamed Ali règne sur son sport de 22 à 25 ans puis est interdit de combat avant reconquérir le titre suprême à 32 ans.

    Michael Phelps a battu tous ses records personnels dans ses spécialités principales entre 23 et 25 ans. Mark Spitz à 22 ans.

    Marcel HIRSCHER a réalisé son meilleur total de point en Coupe du Monde à 27 ans.

    Mikaela SHIFFRIN n’a que 24 ans mais elle a réalisé son meilleur total de point en Coupe du Monde seulement cette saison donc à 24 ans. Mais elle a probablement encore une belle marge de progression.

    La natation réclame peut être une souplesse des épaules qui favorise la précocité mais il est impossible de démontrer clairement une différence de durée entre les disciplines phares des sports individuels avant d’atteindre les aptitudes physiologiques et mentales correspondant au pic de performance individuel.

    Je doute de la prétendue supériorité de « l’ensemble de capacités globales » du cycliste qui reste à démonter…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 6 septembre 2019 à 1:38 | Permalien

    Eric,
    Je ne parle pas, comme tu le dis, de la prétendue supériorité de l’ensemble des capacités globales du sport cycliste.
    Je dis simplement, pour avoir pratiqué et pour encore pratiquer d’autres sports, que le cyclisme de compétition requiert quasiment la totalité des qualités nécessaires à la pratique d’autres sports.
    En course, il faut pouvoir produire un effort hyper explosif de 5 à 10 secondes, sur un démarrage par exemple. Derrière, il faut être capable de maintenir un effort quasi paroxystique de 4 à 5 minutes pour faire le trou sur ses adversaires, puis parfois enchainer un nouvel effort d’une, deux ou plus d’heures pour aller au bout.
    Un sprint en fin de course, c’est parfois 2 ou 3 kms comme un poursuiteur avec les 200 derniers mètres à bloc.
    Etc…
    Un coureur cycliste peut enchaîner des montées et des descentes de grands cols pendant 5 ou 6 heures, faire un CLM tout plat de 25 bornes le lendemain, puis une étape de 250 bornes avec des bordures et des monts « flandriens » le lendemain. Il faut alors cumuler et avoir développé des capacités « multilatérales « , à cet effet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • alano39
    Soumis le 6 septembre 2019 à 3:01 | Permalien

    Je ne met pas en doute l’existence de coureurs précoces car ça a toujours existé. Mais jusqu’à ces dernières années il s’agissait d’exceptions et non l’arrivée d’une génération de coureurs précoces.
    Bernal a mis 2 ans entre sa victoire au tour de l’avenir et celle au tdf. Du jamais vu à part Gimondi mais à 23 ans.
    Evenpoel n’est même pas passé par la catégorie des U23 et gagne dès sa première année pro une des classiques les plus difficile. Du jamais vu depuis la nuit des temps.
    Pogacar qui est 5eme de la Vuelta et a gagné la plus dure étape de montagne gagnait il y a tout juste 1 an le tour de l’avenir. Du jamais vu.
    Van der Poel qui règne sur le cyclo cross depuis ses 20 ans a cette année gagnée une classique difficile et des courses VTT de niveau mondial. Du jamais vu.
    Sosa qui vient juste de passer pro a gagné le tour de Burgos et fait 2 du tour d’occitanie et de Colombie.
    Ca fait beaucoup de nouveaux talents qui arrivent au top niveau simultanément.
    Et ça rompt totalement avec ce que nous avons vécu ces dernières années. Froome, Thomas, Wiggins ont commencé leur règne à plus de 27 ans.
    Prenez Valverde qui était l’un des plus doué de sa génération il est passé pro à plus de 21 ans. Et c’est à 23 ans qu’il a commencé à briller chez les pros. A côté de cette nouvelle génération il fait figure de coureur tardif alors qu’au début des années 2000 il incarnait tout le contraire.
    Ce changement de paradigme ne peut s’expliquer avec les repères habituels. Il y a quelque chose de nouveau et c’est seulement ce que je veux mettre en avant.
    Si par exemple Gaudu cette année avait joué la gagne sur le tdf j’aurais été le premier à m’en étonner et à poser des questions.
    Tous ceux qui ont cotoyé le haut niveau savent que pour un sport d’endurance il y a un chemin initiatique qui prend du temps pour atteindre le plus haut niveau.
    On naît plus doué que les autres mais on devient champion qu’après des années de travail. Cette génération semble épargnée par cette lente montée en puissance.
    Rappelez vous Berzin que l’on voyait dominer le cyclisme en 94 et qui ensuite a totalement disparu de la circulation. Tout comme Bobric. A 23 ans ils gagnaient à 27 ans ils abandonnaient.
    Imaginez Bernal avec la longévité de Valverde!! En 2036 il jouerait encore la gagne sur le tdf? Ca ne vous choquerait pas? Moi oui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Soumis le 6 septembre 2019 à 3:38 | Permalien

    Alano,

    Oui, ils sont nombreux et l on peut s intéroger. Mais, pour l instant, il n y a pas de réponse globale et un certain respect reste de rigueur.

    Sur les champions que tu cites, un certain nombre ne va pas confirmer.

    Être doué n est pas suffisant. Il faut également savoir s entourer des bonnes personnes, de la bonne équipe, éviter les blessures, avoir de la chance et être capable de continuer à progresser. Ce ne sera pas donné à tous.

    Pour ce qui est de la polyvalence, l on peut également se poser la question de qu est ce qui est le plus difficile aujourd’hui…

    Gagner la même année en VTT et une classique sur route ?

    Ou gagner LBL et quelques mois plus tard le TdF ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Soumis le 6 septembre 2019 à 4:43 | Permalien

    EAP,

    Très belle description des exigences du sport cycliste.

    C’est un éternel débat qui mérite d’approfondir…

    Sur la polyvalence :

    « le cyclisme de compétition requiert quasiment la totalité des qualités nécessaires à la pratique d’autres sports. »

    Que vaut un cycliste face à un Décathlonien ?

    «Du coup de pistolet de départ du 100 m à l’arrivée du 1 500 m, il est à son meilleur niveau. Parce qu’il a ce talent qui donne l’impression qu’il devient spécialiste d’une épreuve à chaque changement. Et parce qu’il a une force mentale prodigieuse. Son approche est à part. Son truc, c’est de faire abstraction du concours : « Moi, Eaton, face à moi-même, qu’est-ce que je suis capable de faire ? »» Alain Blondel.

    Après, chaque sportif et chaque préparateur physique peut de manière un peu stérile tirer la couverture à soit…

    « La course au large en solitaire associe un effort physique et cognitif intense et prolongé durant 10 à 100 jours dans des conditions extrêmes et avec privation de sommeil. »

    « Lors des courses au large, les navigateurs n’ont pas seulement à affronter les mers démontées, la solitude et les cargos. Un de leur plus gros challenge est de faire face à la restriction sévère de sommeil. En ultra-trail, sans aller jusqu’aux extrêmes privations des marins pratiquant la course au large, cela peut aussi être un problème. L’épreuve dure moins longtemps qu’en mer mais l’effort physique y est plus important que sur un bateau et, souvent, on ne dort pas du tout pendant une voire deux nuits. »

    « Les efforts produits dans cette discipline sont comparables à celles d’un 400 mètres en athlétisme mais avec une barre de 100 kilos sur les épaules. » (Florian LORIMER, entraîneur de Didier CUCHE). Il faut disposer d’une force herculéenne tout en faisant preuve d’une précision fantastique. « Aucun autre sport à ma connaissance ne combine aussi intimement force et douceur. » (Florian Lorimer).

    Puis, il y a ceux qui ne parlent pas (aller directement à la 3ème minute) mais que l’on osera pas contrarier…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 6 septembre 2019 à 7:04 | Permalien

    Rien à voir…

    Juste un petit cadeau pour LBA 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 6 septembre 2019 à 8:39 | Permalien

    Eri et EAP votre approche du sport cycliste est interessante et je la partage en grande partie.
    j’ ajouterais que le cyclisme est un sacré défi car il doit concillier 2 approches fondamentales:
    – sport de dénivelation (contre la pesanteur) donc l’ athléte doit étre doté d’ un poids « raisonnable » (.j’ y reviendrais).
    – sport a résistance aérodynamique (contre l’ air déplacé) donc l’ athlète doit bénéficier d’ une puissance suffisante.
    Mis à part les épreuves spécifiques dans les grands cols d’ une part, et les courses clm d’ autre part, c’ est souvent un « mix » des 2 approches qui doit être fourni.
    Le vélo est donc, à lui seul une sorte de « duathlon » naturel qui utilise un même « engin »: la bicyclette….même engin, certes, mais avec des démultiplications différentes via les dérailleurs (véritables boites de vitesses).
    Je voudrais préciser ma pensée en ce qui concerne la partie « escalade » du cyclisme.
    Il est certain qu’ un coureur musculeux, donc relativement lourd est plus puissant qu’un « poids léger » de 60 Kg; on pourrait donc croire que le surplus de puissance compenserait exactement le surcroît de poids, or, il en est rien.
    De 2 cyclistes à leur état de forme optimales c’ est dans la grande majorité des cas le plus léger qui sera avantagé.
    Ceci est du à ce que les physiciens nomment une « loi d’ échelle ». La « force » que peut produire un muscle est proportionelle à sa section (ou surface) donc une longueur au carré (L X L), tandis que la masse de ce même muscle est, elle, proportionelle au volume donc une longueur au cube (L X L X L).
    Conclusion: le cycliste « musculeux » sera certes plus puissant, mais devra monter son propre poids au sommet et du fait de la « loi d’ échelle » sera, au bout du compte, désavantagé.
    Bon, ce n’ est pas trés facile à expliciter….j’ ai au moins tenté de le faire.
    Attention un poids trop léger ferait quand même preuve d’ un véritable manque de puissance.
    C’ est ainsi que les vainqueurs des grands tours
    ont souvent un poids de corps allant d’ environ de 62 à 72 KG ……Ils peuvent bien sur « sortir » de cette fourchette.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • delirium89
    Soumis le 6 septembre 2019 à 10:03 | Permalien

    ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  • Soumis le 6 septembre 2019 à 10:33 | Permalien

    Bravo Latour !!!

    L ont peut ajouter Lawless et Dunbar à la liste des jeunes prodiges à la vu de leurs performances sur le tour du Yorhshire.

    Et Froome qui est déjà très fort avec sa plaque ou son clous dans le fémur…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 6 septembre 2019 à 10:45 | Permalien

    Bouchard a seulement 2 points du maillot de meilleur grimpeur de la Vuelta !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 6 septembre 2019 à 11:11 | Permalien

    Très bonne prestation de Latour effectivement, même s’il n’est pas revenu à son niveau d’il y un ou deux ans. Edet s’en sort pas mal non plus car il gagne une place au général.
    Pogacar, Roglic, Valverde…
    L’étape n’est pas forcément perdue pour le p’tit Pierrot. Parfois, le temps passant, les classements changent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Thierry mtl
    Soumis le 6 septembre 2019 à 6:55 | Permalien

    J’en ai reçu des « pouces par en bas » en mai dernier pour avoir douté de Roglic et du cyclisme made in Slovenia.

    Alors aujourd’hui, je préfère dire que leur performance actuelle est pleine de gros bon sang.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Wolber
    Soumis le 7 septembre 2019 à 1:29 | Permalien

    Latour pas encore à son niveau quoique contre les fusées slovènes , il n y avait pas grand chose à faire.
    Apres sa fracture du poignet à Oman ou Abudabi , sa reprise au Tour de l Ain , il lui aura fallu 5 mois pour être très compétitif.
    Pierre Rolland a lui mis aussi longtemps plusieurs mois pour retrouver un coup de pedale efficace.
    Avec un fémur , un coude et des côtes , Froome est deja a un très très bon niveau. J avoue être dubitatif.
    Hinault , il y a 36 ans , apres son opération à un tendon expliquait qu il fallait le au moins six mois pour retrouver le rythme de la compétition.( je sais , le blaireau n etait pas spécialiste en physiologie) mais là , avec Froome s est vraiment étonnant, épatant …comme sa carrière finalement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Nikko
    Soumis le 7 septembre 2019 à 2:19 | Permalien

    Wolber, étonnant, épatant …, essaie aussi avec stupéfiant, ça marche aussi 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 7 septembre 2019 à 6:10 | Permalien

    Oui Nikko , stupefiant aussi . Avec  » épatant » j étais légèrement ironique.Rien de sa carrière ne me semble normal , meme un retour à la compétition.

    De toute façon , aujourd’hui , même sans tirer de conclusions, de l apparition soudaine d une multitude de très jeunes extrêmement performants comme jamais , à un simple retour à la compétition apres un fémur cassé, en passant par l archi-domination de certaines équipes , à la pauvreté d ensemble du cyclisme français, sans oublier des pics de forme hallucinants , tout est étonnant. Stupefiant.

    Comme les multiples titre de champion du monde de Shurter qui bénéficie d AUT pour des problèmes d asthme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 7 septembre 2019 à 6:31 | Permalien

    Certains d’ entre vous semblent « croire » à la possibilité, qu’ ici ou là , en Colombie ou Slovénie éclate la vérité sur leur dopage interne.
    Pour ma part, je n’ y croie pas trop.
    Souvenons nous que dans les pays traditionnels France, Italie,Espagne peut être….), c’ est surtout une certaine veille de la part de la police, des douanes ou de brigades des stup qui peut lever un coin du voile. (je dis bien un coin seulement), les autorités sportives (fédérations organisateurs…) reprenant la main rapidement pour rétablir un véritable laxisme…
    Il me semble que Slovénie ou Colombie sortent de périodes dramatiques de guerres civiles ou de guérilla; dés lors ne comptons pas trop sur les autorités policières pour faire « un brin de ménage ». Devant ce que ces pays ont connu et connaissent encore, des médicaments qui circulent sous le manteau
    ne sont pas prioritaires.
    On peut penser aussi que les résultats sportifs sont, pour eux, une véritable « vitrine » (voir les pays de l’ est il y a 25 ou 30 ans).
    Curieusement, l’ Erhytrée en Afrique semble suivre, un peu, le même chemin…à un degré bien moindre bien sur (on sait combien ce pays fût et est encore déshérité; Mais c’ est le pays en pointe du continent (pour le cyclisme évidemment)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 16 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 7 septembre 2019 à 9:36 | Permalien

    Des guerres civiles dramatiques en Slovénie maintenant ??!! Tu ne confonds pas avec le Mali ? Ou bien c’est moi qui me trompe régulièrement de pays chaque fois que je m’y porte, histoire de goûter à sa beauté et sa tranquillité.

    Putain, je l’ai déjà dit, mais comment c’est possible d’en savoir aussi peu et la ramener autant ?!

    Au passage, à tous ceux qui SAVENT que ce pauvre Lambrecht a quitté la route pour avoir trop usé de produits dopants, je conseillerais, avant même la nécessité de preuve, un truc bien plus simple, qu’on nomme décence.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 17 votes)
  • Soumis le 7 septembre 2019 à 2:15 | Permalien

    Pour Christopher Froome, j ai été le premier à être surpris de le voir aussi fort…

    Jusqu’à ce soir et que je comprenne que je m étais fourvoyé…

    Le tour du Yorhshire diffusé sur la 21 est une retransmission du direct qui a eu lieu en Mai…

    En théorie, s il accepte le risque de prendre part à des courses avec sa plaque ou son clous dans le fémur, il aura le feu vert pour s entraîner à 100% à la mi décembre et on pourrait le revoir dans le peloton avec un bon niveau à la mi-mars 2020. De là à gagner de nouveau un grand tour – à son âge – ce sera une autre histoire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 7 septembre 2019 à 2:38 | Permalien

    Je me suis bien fait avoir par,la rediffusion le l equipe 21 . Quelle idée ! Pendant ce temps la Vuelta appartenant à ASO , est diffusée sur une chaise concurrente .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Yvon
    Soumis le 7 septembre 2019 à 3:04 | Permalien

    Quand j’ai vu la vitesse à laquelle a grandi la Jumbo j’ai pensé à cette équipe néerlandaise dont presque tous les membres ont été malades ensemble.A la flamme rouge vous êtes les rares à se méfier des éclosions spontanées et avoir une réussite pareille avec aussi peu de coureurs. Les USA ont fait moins bien du temps Armstrong

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Soumis le 7 septembre 2019 à 3:06 | Permalien

    Elle était quand même belle cette dernière étape du tour du Yorhshire 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Nikko
    Soumis le 8 septembre 2019 à 1:39 | Permalien

    https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Blesse-avec-un-couteau-de-cuisine-christopher-froome-stoppe-sa-saison/1056780

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 8 septembre 2019 à 2:16 | Permalien

    L’équipe 21 : les conditions météo, certains coureurs présents dans la course, m’ont fait prendre conscience de l’imposture !
    L’équipe : « Froome arrête sa saison ». Tu parles, il y a un moment qu’on le sait. Il n’allait pas recourir les épreuves italiennes de fin de saison quand même! Par contre, sa blessure au pouce ne l’empêchera pas de rouler. D’ici quelques jours, je parie qu’il remonte sur le Pinarello.
    Un commentaire sur l’article cité disait que s’il arrête sa saison…s’il coupe (!), c’est parce que le pouce touché est celui avec lequel Puff le Dragon appuie sur son inhalateur de salbutamol. Oh, le vilain!
    Championnats du monde de triathlon, 70.3 à Nice : Jalabert gagne le titre dans la catégorie 50/54 ans, Vino dans celle des 45/50.
    S’il y avait un brin d’éthique et de morale dans le sport, ces 2 là ne devraient plus être autorisés à prendre le départ d’une compétition officielle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 8 septembre 2019 à 4:16 | Permalien

    La conjointe de Roglic le suit de ville en ville sur cette Vuelta… dans un camper van. The cyclingpodcast le répète, comme ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Desproges isn't dead
    Soumis le 9 septembre 2019 à 2:52 | Permalien

    @Edgar Allan Poe

    « Championnats du monde de triathlon, 70.3 à Nice : Jalabert gagne le titre dans la catégorie 50/54 ans, Vino dans celle des 45/50. »

    Il y a une dizaine d’années, une forte rumeur avait couru sur le marathon de Toulouse (2007 ou 2008 je crois, on doit pouvoir retrouver l’info sur des forums): Jaja était annoncé au départ mais s’était désisté au dernier moment, les organisateurs ayant refusé de satisfaire ses (soi-disant) exorbitantes exigences financières pour « honorer » l’épreuve de son auguste participation…

    Les amateurs « finishers » de Nice seront ravis d’apprendre qu’une partie du montant de leur inscription (par ailleurs assez élevée) a peut-être atterri dans les poches de ces messieurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 9 septembre 2019 à 5:11 | Permalien

    Beaucoup ce sont fait « avoir » par les rediffusions de « l’ Equipe 21 » , çà a pu m’ arriver parfois…on regarde..on regarde sans trop savoir ce que l’ on voit exactement! Le cyclisme à la télé est un grand anesthésiant…et quelquefois même on prend les vessies pour des lanternes!
    EAP: pour Jaja et Vino, je te trouve sévére, ils avaient tellement de « provisions » d’ avance qu’ il faut bien les « écouler avant la date de préemption.
    Thierry mtl: Ah oui, la dame Roglic suit son époux tout au long de la Vuelta….ça me rapellerai, un peu,Mme Rumsas qui en faisait de même, en voiture bardée de médicaments et qui « ravitaillait » son époux….mais chut, la Slovénie est un tellement un beau pays…tout va bien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 10 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 9 septembre 2019 à 5:44 | Permalien

    La Slovénie est un très beau petit pays, aux dimensions humaines, à commencer par sa capitale Ljubljana, non Bamako. Forêts techniques et pas mal physiques pour la course d’orientation, et des montagnes hautes et moyennes en veux-tu-en-voilà pour des parcours à vélo. Des ours plein les forêts, oui, mais jamais croisé un guérillero.

    Pierre Latour, qui n’est pas (encore ?) le meilleur coureur français, n’a concédé qu’une trentaine de secondes aux deux chaudières sur-alimentées en produits dopants.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  • Soumis le 9 septembre 2019 à 1:32 | Permalien

    Geoffrey Bouchard prend le maillot de meilleur grimpeur sur la Vuelta.

    Décidément, une bonne année pour les champions Isérois.

    Encore plus que Nans Peeters, Geoffrey a trusté les podiums des courses de côte de la région.

    Beaucoup plus fort qu eux au même âge, le jeune Colin Savioz,15 ans, vient de terminer 2 ème de la montée de Prapoutel en 44 minutes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Lbi
    Soumis le 9 septembre 2019 à 6:16 | Permalien

    Rumsas mdr, il me semble qu il etait lituanien. Quoique je ne connais pas la difference entre son hymne et celui de la Slovénie 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • alano39
    Soumis le 10 septembre 2019 à 2:52 | Permalien

    L’étape d’hier a une nouvelle fois démontrée la supériorité des 2 Slovènes.
    Pogacar a joué l’équipier de luxe de Roglic. Calé dans la roue de Lopez il a attendu le retour de Roglic pour prendre les relais et ainsi repousser Valverde qui a marqué le pas.
    Roglic est resté bien calé dans les roues de ses 2 compagnons d’échappée et a joué à l’économie. Clairement avec Pogacar ils sont les 2 patrons de cette vuelta.
    Pogacar devrait finir sur le podium ce qui sera une première pour un jeune de moins de 21 ans. Et en plus il obtiendrait ce résultat sans équipe autour de lui.
    Lopez est costaud mais avec 4 mn de retard c’est plié.
    Cette vuelta est franchement plate avec aucune révélation et une course cadenassée.
    Ce cyclisme ne me procure aucun frisson. C’est la répétition à l’envie du même scénario. Franchement rien de palpitant à se mettre sous la dent.
    Valverde va faire un podium 10 ans après sa victoire.
    Il attend toujours son successeur espagnol et personne ne voit rien venir.
    On peut compter sur lui pour le mondial qui lui convient parfaitement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 septembre 2019 à 3:36 | Permalien

    Mica, concernant les provisions en réserve à écouler avant péremption, tu ne saurais si bien dire :
    – un coureur amateur retraité faisait récemment le tour des jeunes coureurs près de chez moi pour fourguer ses amphets, doses de caféine et autres stimulants.
    – dans les années 90, un club de ma région voyait ses premières caté ou « nationales » virevolter dès mi-juillet. Un coureur français de 1er plan leur fourguait ses restes et/ou nouveautés récupérés au tour de France. Son fiston est pro, tout comme le fiston d’un des coureurs de ce club…
    Mais on n’est pas obligés de reproduire les erreurs de ses ascendants…sauf peut-être pour les Rumsas. Mais ils le paient très chèrement.
    Alano : je voudrais admirer Valverde pour sa longévité, son amour du vélo. Mais :
    1/ il est revenu plus fort après sa suspension pour dopage qu’il ne l’était avant…Quid ?
    2/ des études scientifiques montrent maintenant avec certitude que l’on bénéficie des avantages procurés par le dopage bien au delà des périodes d’efficacité des produits, c’est à dire à vie. Ça me navre profondément et me pousse à affirmer qu’il ne devrait y avoir aucune complaisance à l’égard des infractions avérées.
    3/ bizarrement, l’espagnol faisait jusqu’à la Vuelta une saison très correcte pour son âge, mais pas exceptionnelle au regard de ses performances passées. Et là, début septembre, retour d’E.T…
    Si Roglic n’était pas là, on ne se demanderait même pas qui va gagner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 10 septembre 2019 à 5:41 | Permalien

    EAP: il est vrai que pour Jaja et Vino je disais ça sous forme de boutade…..et en effet, je ne croyais pas si bien dire puisque tu nous donnes quelques exemples dans le cyclisme régional!
    Beaucoup de tes « anecdotes » sont assez révélatrices de certaines pratiques.
    Mais ne crains tu pas quelques représailles de la part de tes pairs car dans ta région tu n’ es certainement pas un anonyme, c’ est en tout cas courageux de ta part.
    Cela nous change, en tout cas, des discours trop convenus.
    Et pour Valverde, tout à fait d’ accord aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Yvon
    Soumis le 10 septembre 2019 à 8:20 | Permalien

    EAP suis de l’avis de Mica tes avis sont pertinents et courageux, continue et sois prudent il serait dommage de perdre un lanceur d’alerte trop bien informé. Un ancien champion de France s’est fait voler sa voiture sur un critérium les gendarmes la retrouvant pensaient avoir affaire à un visiteur médical.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 10 septembre 2019 à 9:31 | Permalien

    La semaine derniére se déroulaient les Championnats Panaméricains de cyclisme sur piste.
    On ne peut les suivre que via internet; ils sont souvent trés interessants car ils se déroulent souvent « en altitude » proche de la cordilliére des Andes, et c’ était donc le cas ces jours ci en Bolivie à environ 2600m d’ altitude.
    Plusieurs records du monde ont été battus ou approchés:
    Ainsi, sur le 200m départ lancé, le record de F. Pervis a été pulvérisé par le ressortissant de Trinidad et Tobago (Paul Nicholas) et est désormais de 9, 1 seconde soit prés de 80 Km / h. (bien que ce ne soit pas la même chose, cela pourrait faire réfléchir les routiers)
    Idem pour les féminines ou le record passe à 10,3 secondes par la Canadienne Kelsey Mitchell.
    En poursuite,sur 4 km, record assez irréel aussi avec Ashton Lambie (Etats Unis) : 4 minutes 5 secondes et des poussiéres! (si l’on « efface » le temps perdu à case du départ arrété, cela fait 60 Km/h sur les 4 Km, cla pourrait faire un prétendant au record de l’ heure).
    D’autres perfs. de niveau mondial ont été enregistrées.mais je ne vais pas les énumérer ici. ( au tableau des médailles le Canada est 1er devant USA et Mexique, puis Colombie..)
    Pour relativiser, un peu, cette avalanche de perfs. extraordinaires Il faut noter l’ influence favorable de la moindre densité de l’ air à ces altitudes supérieures à 2000m.
    Cela prouve, une fois de plus, que toutes
    les « conditions aérodynamiques » sont déterminantes en cyclisme ….et que sur route on devrait enfin empécher toute interférence avec les véhicules motorisés…..mais ce serait un autre combat….perdu depuis longtemps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • Dany
    Soumis le 10 septembre 2019 à 1:59 | Permalien

    EAP Quand tu dis « refourgué ses restes », il faut comprendre vendu car ça coûte cher ces médicament au « marché noir. » Avant l’arrivé de l’EPO, les pros à la retaite vendaient en bloc, « la valise. » Quand un de nos ex champions qui ne tournait qu’au « café » a vendu sa valise à un responsable de club, j’ai découvert des marques de café dont je n’avais jamais entendu parler! Lol

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Soumis le 11 septembre 2019 à 2:21 | Permalien

    Il y a la force avec laquelle l on appuie sur les pédales. Le dopage, souvent…

    Mais, aujourd’hui, il y avait la tactique, surtout…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!