Vuelta: les échappées vont au bout!?

Douze étapes de complétées sur la Vuelta, dont un chrono individuel.

Sur les onze étapes en ligne, cinq ont vu les échappées aller au bout, jusqu‘à l’arrivée.

Sur le Tour, aucune!

Dans ce contexte, il est intéressant de se demander pourquoi la dynamique de course est si différente à la Vuelta comparativement à celle observée sur le Tour…

Je n’ai pas de réponse, mais des hypothèses.

En premier lieu, les enjeux, tellement plus élevés sur le Tour qui demeure la plus grande course cycliste du monde. Du coup, des équipes comme la Sky ou les équipes de sprinters ne peuvent se permettre le luxe de laisser filer des échappées jusqu‘à l’arrivée, les enjeux sont trop grands.

Deuxièmement, le plateau de coureurs présents, souvent moins relevé au Giro et à la Vuelta que sur le Tour. Du coup, ca roule toujours très vite au Tour, tout le monde veut gagner une étape, être devant, ce qui limite la capacité des échappées à aller au bout. Plusieurs équipes présentent également dans leur alignement des coureurs moins connus, moins forts et qui en sont à leurs premières expériences à ce niveau.

Troisièmement, le moment de l’année? Les coureurs qui arrivent en fin de saison seraient-ils parfois moins volontaires pour “ramener” compte tenu qu’ils ont déjà donné, et pour certaines équipes déjà réussi leur saison? Quant on a moins faim, on roule peut-être un peu moins vite… et n’oublions pas que sur le circuit WorldTour, les équipes WorldTour sont tenues de participer à toutes les épreuves.

D’autres raisons? Je n’ai malheureusement pas vu beaucoup d’images télé de la course, peut-être que certaines choses sautent aux yeux? N’hésitez pas à commenter!

18 Commentaires

  1. mica
    Soumis le 8 septembre 2018 à 9:25 | Permalien

    Dans l’ actu et pour faire basculer le 50èmme post, bientôt le premier anniversaire de la grande course de St Michel de double avec sa dizaine d’ engagé et ou un quidam s’ était fait « chopper » comme un bleu, le seul avec la Miss Belge du cyclo cross. ( il y a eu à coup sur du plus gros poisson que ces 2 là)
    Oseront ils organiser cette « course » cette année, elle avait eu droit quand même à une sacrée pub. télévisée.
    Quand je vois que le moindre « trail » attire des centaines de personnes, 10 ou 12 engagés, ça fait bien « maigrelet » quand même.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 7 votes)
  2. Wolber
    Soumis le 8 septembre 2018 à 11:13 | Permalien

    Très beau mano à mano entre Stannard aussi moche qu efficace et Potits , quel style, mais un peu juste. Quel niveau !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  3. Wolber
    Soumis le 9 septembre 2018 à 12:00 | Permalien

    Et oui Mica, 15 coureurs à un départ ça me desole. Comme ça doit désoler aussi tout ces bénévoles qui se cassent le cul à essayer de faire vivre le sport cycliste. Alors même si les cons osent tout et ç est à ça qu on les reconnaît , moi je leur tire mon chapeau à ces organisateurs de courses de clocher. Passes ton dimanche après midi à un carrefour, avec ton gilet fluo ,sans te faire tuer ou te battre, pour permettre à des cyclistes de courir. Simplement.
    Moi , contrairement à des trailers , des cyclistes qui passent , ça me fout encore la chair de poule. Ç est comme ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  4. Wolber
    Soumis le 9 septembre 2018 à 12:06 | Permalien

    Ça me fait à « Dans Paris » de P Bordas , à voir sur on site « La bordure ». Pour les amoureux du sport cycliste . Uniquement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  5. mica
    Soumis le 9 septembre 2018 à 1:52 | Permalien

    Oui, Wolber, la magie du cyclisme opère toujours et pour moi aussi. Sans doute est elle liée à la notion de peloton et de vitesse, même si cette derniére est quelquefois relative. Cependant, ce sport cycliste est un peu « passé de mode », mais ne tenons pas compte des modes, le vélo ira bien au dela.
    Cependant, le trail, pour ne citer que lui, est devenu un véritable phénoméne de société et la course à pied en général. Sans doute sont elles moins difficiles à organiser… (et la descente d’ un pierrier en haute montagne peut aussi donner le frisson, idem pour les montées ou il faut mettre les mains, là même ou courir est plus efficace que pédaler, même à VTT.)
    Il faut noter, de plus, que les comportements déviants des gens du vélo (dopage, moteurs, combines, manque de combativité….) ne sont pas pour rien dans la désafection que l’ on ne peut que constater.
    Et oui aussi un grand coup de chapeau aux bénévoles des carrefours et autres, il leur faut une certaine foi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 7 votes)
  6. Tchmil
    Soumis le 9 septembre 2018 à 6:56 | Permalien

    Mica,
    pour la majorité des montées en trail on ne peut heureusement pas courir, même les « pros » sont obligés de marcher, certes rapidement, mais marcher quand même. Sur un col de 7-8 km c’est impossible de courir tout le long, même sur les talus à très fort pourcentage de moins d’1 km tu es obligé de stopper la course.
    Et voir une course cycliste, locale ou Tour de France, ne me fait plus frissonner du tout. Alors qu’avant, la musique, l’odeur des merguez et des crèmes chauffantes 🙂
    Le trail a le vent en poupe, certains des travers des sports d’endurance qui guettent, mais quel respect pour ces coureurs au long cours. Et aussi pour celui qui s’y met simplement pour perdre du poids, arrêter de fumer tout en étant dans la nature en la respectant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  7. lbi
    Soumis le 9 septembre 2018 à 9:24 | Permalien

    Des courses annulées tous les week ends, très peu de séniors dans les clubs. Je crois vraiment que le cyclisme ffc meurt. Les courses sont toutes à 100 ou 200km, et encore j’habite une agglo de 400 000 habitants!
    Le cyclisme comme on l’a connu, avec des vire vire par exemple, est vraiment en train de disparaître, voire est disparu tout court.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  8. Wolber
    Soumis le 9 septembre 2018 à 10:58 | Permalien

    Sur cette dernière étape du tour de Grande Bretagne , je lui trouve aussi un gros ventre à Vasil Kiryenka. Bon , on s en fout, je sais.
    En tous cas cet un sacré vire vire qui est proposé aux coureurs dans les rues de Londres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  9. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 9 septembre 2018 à 11:05 | Permalien

    L’entrainement sur la route était devenu trop dangereux, Ibi. Le VTT pose d’autres problèmes (à moins d’être bien situé, il faut prendre la voiture, et puis c’est cher en matos, et quand même bien dangereux). Orienter les jeunes vers la course à pied est plus raisonnable, et relève tout simplement du principe de réalité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  10. lbi
    Soumis le 9 septembre 2018 à 12:09 | Permalien

    Es tu sur que ce n’est pas du à ton âge, ta frilosité? Regarde il y a 4 fois moins de morts que dans les années 80, et tu en faisais à cette époque!

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/30/hausse-de-22-du-nombre-de-morts-a-velo-en-six-ans-vraiment-les-limites-d-un-chiffre_5222717_4355770.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  11. Edgar Allan Poe
    Soumis le 9 septembre 2018 à 2:15 | Permalien

    En vrac :
    – les routiers, par exemple, en France, sont nettement plus respectueux, et prudents avec les cyclistes qu’ils ne l’étaient il y a 20/25 ans.
    – le VTT…avec les coups de feux qui claquaient de partout ce matin, présente aussi bien des dangers pendant 5/6 mois
    – la course à pied…avez-vous déjà parlé de ce sport avec un ostéo, ou un médecin en traumatologie ? Je suis entouré de gens qui courent, et c’est une longue litanie de blessures accumulées avec le temps. Alors qu’en vélo, en dehors des chutes, les risques traumatologiques sont quasi nuls, sauf pour les effets secondaires des produits dopants, mais chacun le sait !
    – beaucoup de coureurs à pied m’expliquent qu’ils aimeraient bien faire du vélo, mais n’ont pas le temps. Les mêmes qui passent 2 à 3 heures/jour devant leur TV
    – les trails sont pour moi une mode, comme l’a été le VTT il y a quelques années.
    – il y a aussi beaucoup de coureurs à pied qui basculent vers l’ultra-trail…avec certains qui mettent plus de 20 heurs pour faire 100 bornes. Où est la performance ?
    LBA, tu conviendras quand même que la C.A.P., c’est pas le même plaisir : la tactique en fonction des adversaires, la météo, le matos, l’abri par les autres concurrents…etc…tout cela n’existe pas en C.A.P.
    J’ai couru un trail de 25 kms où j’ai pourtant eu un bon résultat, mais rien de comparable aux sensations procurées par une course en peloton, à fortiori en montagne.
    lbi : tu vis dans quelle région ? Rhône-Alpes ? Je déplore les mêmes choses que toi.
    Les 3 dernières étapes de la Vuelta ont été sympas, même si elles laissent beaucoup de questions en suspens !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  12. Dany
    Soumis le 9 septembre 2018 à 4:44 | Permalien

    Commentaire de Nans Peters sur la 5eme étape:
    http://www.nanspeters.com/actualites-saison-resume-nans-peters.php?date=180829

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. lbi
    Soumis le 9 septembre 2018 à 5:05 | Permalien

    lbi= le bourrin isérois 😉
    Je te rejoins à 100% sur la course à pied, mon frère en a fait qq années, et même pas de compétition… Opéré des 2 genoux!
    LBA, en plus, le poids énorme sur les genoux pour ta corpulence… Ouch!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 septembre 2018 à 1:59 | Permalien

    Aïe, 400.000 habitants, un presque Lyonnais…!!!
    Très poignant ce témoignage de Nans Peters qui prouve bien qu’il y a, sur certaines courses du moins, un cyclisme à 2 vitesses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  15. lbi
    Soumis le 10 septembre 2018 à 4:13 | Permalien

    J’habite presque à Chicago!
    Toujours intéressant de lire un journal de course, en plus sans faute d’orthographe! Cela dit, c’est son premier tour, normal qu’il soit toujours à fond! C’est quand on lit des trucs comme ça qu’on voit à quel point ce sont des champions..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  16. Ukiyo
    Soumis le 10 septembre 2018 à 3:57 | Permalien

    Je ne suis plus sûr qu’il existe une si grosse différence de visibilité entre le Giro et le Tour. Pour la Vuelta je ne me prononcerais pas, mais le parcours a l’air très accidenté, ce qui doit faciliter les échappées. Autre facteur potentiel: le recours aux produits dopants est sans doute plus facile sur la Vuelta, en raison des faiblesses de la lutte anti-dopage en Espagne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  17. Lbi
    Soumis le 13 septembre 2018 à 3:29 | Permalien

    Exact
    L enorme difference,abyssale, entre le tour et la vuelta, c est l afld

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. Wolber
    Soumis le 13 septembre 2018 à 10:31 | Permalien

    L AFLD et l OACLAEPS.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!