Votre Giro 2019

On y est, le premier grand tour de la saison 2019, le Giro.

Ca débute demain par un prologue du côté de Bologne, un prologue pas tout à fait conventionnel d’ailleurs, 8km avec une belle ascension dans les deux derniers kilomètres. Sur ce genre de parcours, deux solutions pour la gagne: ou bien c’est un rouleur qui passe bien les bosses comme Tom Dumoulin, ou bien c’est un homme en forme comme Primoz Roglic. Victor Campanaerts? Je n’y crois pas.

Comment regarder le Giro depuis le Canada? 

Pas simple cette année, la chaine télé RDS ne retransmettant pas la course. Il faudra se tourner vers des sites payants comme Fubo.tv ou Flobikes. Sinon, il faudra se fier à des sites qui proposent des livestream comme Steephill, Cyclingfans ou Tiz.Cycling.Live qui marchait bien sur la récente période des Classiques d’avril.

Les Canadiens

Un seul en course, Guillaume Boivin pour Israel Academy. Boivin est en bonne condition cette année, et je pense qu’il aura la confiance de son équipe. Plusieurs étapes au final compliqué pourraient lui convenir je pense, alors il faut y croire. Let’s go Guillaume!!!!

Education First a annoncé il y a quelques jours que Mike Woods ne serait finalement pas au départ, alors qu’on l’annonçait sur la course en décembre et janvier dernier. Changement de stratégie? Assurément oui. On veut probablement avoir Woods sur le prochain Tour de France aux côtés de Rigoberto Uran, question de ne pas se louper. Deux leaders sur une telle course valent mieux qu’un seul.

Le parcours de ce Giro

Pour moi, un parcours difficile, montagneux, avec notamment trois chronos (le prologue à Bologne, le deuxième vers San Marino lors de la 9e étape et le dernier le jour de l’arrivée à Vérone lors de la 21e étape) compliqués, chaque fois présentant de la pente. Ce genre de chrono est toujours difficile à négocier, tu dois garder du jus pour la bosse tout en ne perdant pas de temps sur les portions plus roulantes.

L’étape-reine? La 16e assurément entre Lovere et Ponte di Legno, 226 kilomètres excusez-un-peu, par delà les cols de la Presolana, du Gavia et du Mortirolo. La grande lessive! et on abordera le redoutable Mortirolo au km 186 de l’étape, putain, ca va faire très, très mal. Spectacle garanti, vous ne voulez pas manquer ca, sous aucun prétexte. Le Mortirolo les amis, pour l’avoir refait l’an dernier lors de la cyclo Gavia&Mortirolo, ce n’est pas une partie de plaisir…

Sinon, il y a quelques autres belles étapes à surveiller.

La 6e étape d’abord, avec une ascension dans le final vers San Giovanni Rotondo. Le style d’arrivée piégeuse, que les leaders qui jouent le général appréhendent, surtout après quelques étapes passées sur de gros braquets.

La 13e étape bien sûr, avec son arrivée en altitude à Ceresole Reale, au terme d’une ascension d’au moins 20 bornes et une longue approche en faux plat.

La 14e étape entre Saint-Vincent et Courmayeur sera également très excitante, seulement 131 kms mais pas un mètre de plat, 4 cols à franchir dont le premier après seulement… 13 kms de course! De quoi lancer les hostilités très tôt, et donner envie aux coureurs qui n’ont qu’une distance modeste à parcourir durant l’étape.

Les 17e et 19e étape présentent également une arrivée en altitude, la première à Anterselva, l’autre à San Martino. Chaque fois des étapes pas très longues, mais avec un final difficile à négocier.

La dernière grande étape sera la 20e, 193 kms entre Feltre et le fameux Croce d’Aune, zéro plat, un passage à plus de 2400m d’altitude sur le Manghen, de quoi décanter la course sur des organismes déjà bien fatigués. Si le maillot rose n’est pas encore bien accroché, ce sera passionnant.

Bref, un bien beau Giro qui devrait commencer assez peinard pour les grands leaders avec quelques étapes de « mise en jambes » dévolues aux sprinters en première semaine, avant d’attaquer les choses sérieuses avec le deuxième chrono. À partir de là, faudra répondre présent quasiment tous les jours.

Les favoris

Pour moi, deux noms: Primoz Roglic et Tom Dumoulin.

Primoz Roglic parce que c’est l’homme en forme et que ses capacités semblent monstrueuses. Le Tour de Romandie est là pour nous montrer que l’homme n’entend pas lésiner.

Tom Dumoulin, parce que ce parcours lui convient bien, surtout les chronos où il pourrait faire la différence. Roglic demeure toutefois un sacré client. Pour battre Roglic, c’est en 3e semaine que Dumoulin devra être bon.

Derrière, quelques autres coureurs peuvent rêver de s’imposer: Vicenzo Nibali, qui présente l’expérience des grands tours difficiles, Simon Yates, ainsi que deux espagnols, Mikel Landa et Miguel Angel Lopez. Ces deux derniers ne présentent toutefois pas de vraies garanties sur leur état actuel de forme.

À part ces six coureurs, oubliez ca pour le général!

Personnellement, je mise Dumoulin.

78 Commentaires

  • Oliver
    Soumis le 10 mai 2019 à 12:48 | Permalien

    Un chrono le dernier jour, s il y a peu d écart entre les deux premiers type Tour 1989….. cela peut être très excitant. Cela dit vu la difficulté avant cette ultime étape, sûrement les écarts seront conséquents! Mais pour la beauté de ce tour , on espère que la victoire se jouera sur ce chrono.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 10 mai 2019 à 4:26 | Permalien

    Toujours sympa ces présentations.

    Allez, je mise Simon Yates, histoire de « finir le boulot ».

    Sinon l’équipe 21 (avec un VPN, si c’est bloqué outre-atlantique)?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 mai 2019 à 5:00 | Permalien

    Si le vélo redevient un sport populaire en France, je veux dire qui attire des jeunes avec des organisations en masse, et non pas de masse, il devra une fière chandelle à l’E21 avec des diffusions de courses « secondaires », mais ô combien agréables à suivre. + VTT + Cc…
    Les jeunes de la SKY seront certainement trop tendres pour 3 semaines, mais Sivakov a bien manoeuvré Nibali au tour des Alpes. Bon…son gregario était Froome. Ca compte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 10 mai 2019 à 6:18 | Permalien

    Au Québec, par videotron, je m’abonne ´a la RAI… Poste 247… pour le mois. Un gros 5$. Tout en italien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • jean claude ducharme
    Soumis le 10 mai 2019 à 7:14 | Permalien

    je crois qu’on pourra le voir sur GCN

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marius
    Soumis le 10 mai 2019 à 7:14 | Permalien

    Le Giro est course qui est difficile à contrôler comme le Tour. Allez faire un train dans des cols comme le Gavia ou Mortirolo. Je distingue 2 groupes de coureurs expérimentés. Les rouleurs-grimpeurs : Dumoulin, Roglic, Yungels. Les grimpeurs -puncheurs : Nibali, Yates, Lopez, Landa. Reste l’équipe Ineos qui bien que talentueuse, risque de manquer d’allonge. Le Tour des Alpes et ses étapes de 150 km, ce n’est pas le Giro. Cependant, un podium n’est pas à exclure.
    Dumoulin et Roglic vont capitaliser sur les 3 chronos et suivre en montagne. Les autres, essayeront de profiter de la moindre faille, bonifications sur des arrivées pour puncheurs (Yates 2018).
    Ce petit monde se marquera à la culotte dans les étapes de montagne. Comme en 2017, tout peut se jouer dans le dernier chrono, le dernier jour . C’est à mon sens dommage, cela a coûté la victoire à Quintana en 2017. Je pense que ce Giro n’echappera pas à Roglic ou Dumoulin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • thierry mtl
    Soumis le 10 mai 2019 à 7:51 | Permalien

    Je suis d’accord avec toi Laurent, mais je mets trois bémols…

    Superman Lopez est colombien et non espagnol.

    Le nœud du Giro ne commence que dans une douzaine de jours et Roglic est affuté depuis déjà qqs semaines. Sa forme va t-elle plafonner ou régresser en fin de parcours, en plein quand les cols vont se multiplier. Dumoulin qui ne fonctionne pas à plein régime ce printemps pourrait-il faire exactement l’évolution contraire ?

    L’an dernier les trois Grands Tours ont été gagné par des anglais. Les colombiens et les anglais dominent les courses à étapes depuis quelques lunes.
    Yates est anglais et Lopez est colombien.
    Superman est historiquement mauvais en CLM. Il devrait perdre 3-4 minutes sur Dumoulin sur les 60 Km prévu… Mais il est chez Astana. Et Astana semble avoir trouvé une bonne recette de céréales enrichies en 2019.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • nick
    Soumis le 10 mai 2019 à 8:36 | Permalien

    yates, ça m’étonnerait quand même qu’on le revoie un jour au niveau délirant de l’an passé,

    enfin, on verra,

    il a supprimé une course d’une semaine dans sa préparation, dc pas de risque de défaillance le dernier jour,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 10 mai 2019 à 8:50 | Permalien

    Pour Yates, ça défaillance de 2018 reste inexplicable et les chiffres parlent.
    Un coup de moins bien à la Pozzovivo, j’aurais compris mais là…
    Dans l’antépénultième étape ou Froome renverse le Giro, il perd, 39 min.
    Le lendemain, il perd 45 min en finissant dans le gruppetto de Pinot.
    Sauf que Pinot, il a finit à l’hospital lui.
    Donc moi, pas comprendre.
    Yates va animer la course, compter sur lui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Danny Cote
    Soumis le 10 mai 2019 à 8:59 | Permalien

    Moi aussi, ça fait 3 ans que je l’écoute sur Rai Italia. Chaine 701 chez Bell. Mon italien s’en vient bien. Passo 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • pijiu
    Soumis le 10 mai 2019 à 10:29 | Permalien

    La defaillance de Yates l’an passe a ete comparee a celle de Zulle en 1998. On pourrait aussi la comparer a celle de Basso sur le Giro 2005. Largement dominateur puis perd 26 minutes en troisieme semaine, malade… Il revient l’an suivant plus dominateur que jamais et terrasse l’opposition comme cela n’a plus ete fait depuis des annees (un Phonak a 10 minutes, Simoni a 12).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • thierry
    Soumis le 10 mai 2019 à 10:41 | Permalien

    Ineos a aussi un nouveau coureur prometteur

    https://futurism.com/videos/miniature-robot-rides-bicycle-like-a-pro

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 mai 2019 à 2:26 | Permalien

    J’ai fait la comparaison Zulle/Yates car elle m’a sauté aux yeux, l’an dernier.
    Zulle vole au Giro en mai 98, s’écroule, puis avoue sur le Tdf de la même année.
    Basso -Birillo- vole au Giro 2006, de manière insolente, et se fait pincer avant le TdF de la même année, affaire Puerto…victime de Fuentes qui lui avait soutiré 3 poches de sang mais ne lui les a jamais réinjectées…dixit l’intéressé !
    Zulle/Basso : une belle classe tous les 2, des gars apparemment intelligents et sympas.
    Yates court toujours … il toisait le groupe des favoris en fin d’étape, avant de les lâcher en accélérant sur la plaque, en tête de groupe ! Ça fait drôle, hein Marius…quand on a un peu pédalé !
    C’est quand même un peu open-bar, le Giro, mis à part les quelques moutons noirs d’équipes continentales qui se font choper chaque année, avec une EPO recombinante plus utilisée depuis 10 ans, avant ou dans les 1ers jours du Giro.
    Mais la course devrait être belle, et surtout animée, avec des rebondissements.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 10 mai 2019 à 2:31 | Permalien

    Jungels qui a préparé spécialement ce Giro risque de manquer de soutien avec le partage de leader de Viviani chez DQS. Assez étonnant de la part de son équipe.
    Car comme Formolo (qui sera lui mieux entouré) il aurait été intéressant de voir son développement avec une équipe à son service.
    L’italien Masnada pourrait aussi être à surveiller du côté de chez Androni, sans pression et avec une connaissance du terrain.

    Les CLM seront quant même déterminants et où se situent ces coureurs ? (surtout Formolo et Jungels).

    1-Roglic

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • marius
    Soumis le 10 mai 2019 à 3:06 | Permalien

    @EAP
    Je pratique et suis le vélo depuis 42 ans…déjà ?
    Donc, j’ai une mémoire visuelle qui me permet de comparer et parfois de me poser des questions. Mais je garde pour moi, ma liste de coureurs que je considère honnêtes et les autres beaucoup moins. Pas de preuves, mais je ne suis pas dupe.
    Il n’empèche que je continue à aimer ce sport.
    Demain, on connaîtra les forces en présence, en espérant ne pas revoir un coureur faire un numéro, tel Yates à l’Etna, lâchant des pointures à bloc, comme de vulgaires cadets. S’il vous plaît, pas tout de suite…merci.
    PS. pour moi, le vainqueur de 2018, c’est Dumoulin.
    Faut avoir un sacré caractère pour avaler pareil couleuvres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • Soumis le 10 mai 2019 à 3:30 | Permalien

    La 16 ème étape est effrayante. Une grande part du Giro va se jouer sur cette étape.

    Le vainqueur de ce Giro en sera probablement le meilleur grimpeur.

    En visant le Giro, Tom Dumoulin n a pas choisi la facilité…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Soumis le 10 mai 2019 à 3:51 | Permalien

    Le Manghen, l avant dernier jour. Rien ne leur sera épargné…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • marius
    Soumis le 10 mai 2019 à 3:57 | Permalien

    @Eric
    Le Giro 2017 était encore plus montagneux, cela n’a pas empêché Dumoulin de s’imposer face à 3 supers coureurs , Quintana, Nibali et Pinot.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 10 mai 2019 à 9:52 | Permalien

    Hormis Simon Yates, tous les favoris ont décidé de partir parmi les premiers au prologue du jour (le premier sera Tom Dumoulin à 16h50). On peut penser à des prévisions météo à la pluie en soirée.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 10 mai 2019 à 10:29 | Permalien

    Un coureur français est au départ avec une superbe référence : la victoire au Tour des Alpes. Si la double nationalité Franco – Russe le fait ne pas être traité comme un français dans des médias habituellement très chauvin, Pavel Sivakov vit sur le territoire depuis son premier anniversaire. Bonne course à lui!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • Yvon
    Soumis le 11 mai 2019 à 1:33 | Permalien

    Merci à EAP et Marius d’avoir répondu à ma demande. Pour moi le vélo doit rester un sport populaire et ne pas faire comme le rugby qui a copie les mauvais côtés du foot. Je me souviens de Zubeldia à Plouay au départ prendre un petit garçon dans ses bras pour une photo la maman n’en revenait pas. Demandez à un joueur de foot la même chose avant un match. Merci à Laurent et à tous les lanceurs d’alertes. Continuez

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Soumis le 11 mai 2019 à 2:25 | Permalien

    2017, très beau Giro. Tom Dumoulin était allé chercher sa victoire dans l étape de Bormio. Par delà le Stelvio et le Passo Umbraï, après une pause caca, il avait fait jeux égale avec les meilleurs grimpeurs en maintenant l écart.

    Je souhaite le meilleur à Tom Dumoulin qui fait partie des favoris des bookmakers.

    Mais l on ne peut pas tous les citer et il faut prendre quelques risques.

    Alors, je persiste à jouer Roglic (qui fait lui aussi partie dès favoris des bookmakers) et Simon Yates.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Nikko
    Soumis le 11 mai 2019 à 2:51 | Permalien

    Très intéressant article consacré au Giro sur lemonde.

    https://www.lemonde.fr/sport/article/2019/05/11/cyclisme-pourquoi-les-coureurs-preferent-le-giro-au-tour-de-france_5460800_3242.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • marius
    Soumis le 11 mai 2019 à 3:01 | Permalien

    Revue de presse italienne.
    -Les 2100 derniers mètres du CLM se feront sur une chaussée étroite. Attention au virage en épingle, ou démarre la bosse.
    -Simon Yates a déclaré qu’il préférait connaître le temps de ses adversaires avant de prendre le départ du CLM.
    Mais oui, sur ilmeteo.it, il y a un risque d’orages à partir de 17h.
    -Gasparotto s’est entraîné avec Nibali à Lugano. Selon lui, il est en grande condition.
    Confidences. Nibali est très énervé contre certains articles de presse contre lui. En effet, Dumoulin et Nibali ont une chose en commun, ils n’ont rien gagné depuis le début de la saison.
    -Record de dénivelé positif sur le Giro paraît-il : 46500m

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • garolou
    Soumis le 11 mai 2019 à 5:12 | Permalien

    L’an dernier sur le giro il ne courait pas à l’autonomie et sur un grand tour c’est primordial. Il a mis ça en pratique à la vuelta avec le résultat qu’on connaît. De plus il a quelques victoires cette année juste assez pour mettre en confiance. Il a une bonne équipe autour de lui. Et comme écrit plus haut il doit finir le boulot. Je mise Yates

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 11 mai 2019 à 6:07 | Permalien

    J’ai lu cet article au réveil, Nikko, mais si je trouve qu’il repertorie précisément les éléments qui font que le Giro est certainement le plus beau tour national pour les « vrais » amateurs de vélo, il y a quand même une affirmation de l’auteur Clément Guillou qui m’a fait sourire: « Bardet a longuement hésité cet hiver entre le Giro et le TdF. »
    Tu parles, un tour tracé par ASO pour lui, presque pas de CLM, et qui fait étape devant sa porte à Brioude, avec AG2R derrière, et d’un autre côté, 60 bornes de chrono face à Roglic, Dumoulin, Yates, Bernal…ça fait hésiter !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Soumis le 11 mai 2019 à 6:11 | Permalien

    Si c est le record de dénivelé, vu que les difficultés sont concentrés en fin de Giro et que les CLM ne sont pas plats, l épreuve sera épuisante.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 11 mai 2019 à 6:47 | Permalien

    @Marius : je ressens exactement la même chose que toi.
    Pas de preuves…🤔
    Armstrong? Jamais été positif!
    Je ne l’ai jamais idolâtré, mais jamais enfoncé non plus : derrière chaque coursier se cache…un Homme ! Il faut raison garder.
    Mais il m’a bien fait marrer lui aussi, comme Pantani obligé de freiner dans un virage de l’Alpe d’Huez, ou Froome et ses 80 bornes de cavalcade l’an dernier avec le meilleur rouleur au monde lancé à sas trousses, aidé de Pinot, son équipier et 2 Colombiens qui se battaient pour le général ! Idem pour Yates…
    Le grand public a besoin de héros, de sur-hommes, les médias sont là pour leur en donner. Malheur à celui qui va contre le sens du vent !
    Dénoncer la triche généralisée à l’EPO auprès des néophytes et des béotiens, au milieu des années 90, revenait à prendre l’étiquette « aigri », « affabulateur », « trouble-fête ».
    J’aime toujours néanmoins autant ce sport et suis toujours heureux à l’idée d’échanger, comme sur ce blog, ou de rencontrer des afficionados qui,tout en n’étant pas dupe, sont parvenus à se créer une philosophie du vélo, le truc qui fait qu’au delà des paradoxes, des tricheurs et des évolutions pas toujours adéquates, l’idée d’aller pédaler ou de s’assoir devant l’E21 pour regarder une course secondaire est un bonheur sans fin renouvelé !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • nick
    Soumis le 11 mai 2019 à 7:36 | Permalien

    bon, y avait une spéciale froome en avant-bouche hier sur lequipe, c’était presque drôle,

    espérons qu’on ne revivra pas ça cette année mais comme le dit simon : « je suis le favori n°1. Je suis si bien préparé (sic) que mes adversaires peuvent avoir peur »,

    nous aussi,

    (réponse vers 20h)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • marius
    Soumis le 11 mai 2019 à 7:39 | Permalien

    @EAP
    Je partage ton point de vue sur le vélo et sur ce blog.
    Heureusement, il y a encore une majorité de types biens dans ce milieu, y compris chez les pros dont j’ai le plus grand respect.
    Je ne jette pas le bébé avec l’eau du bain ni ne bascule dans le béni-oui-oui. C’est ma ligne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 11 mai 2019 à 8:41 | Permalien

    Oui, comme tu le dis, Marius.
    Le milieu pro, d’un point de vue athlétique, c’est un autre monde, rien à voir avec le haut niveau amateur. Dopé, soigné, ou blanche colombe…
    Qui plus est aujourd’hui, où j’ai l’impression qu’avec la mondialisation de ce sport et les méthodes scientifiques modernes, le niveau élite demande des qualités encore plus exceptionnelles qu’il n’en a jamais demandées.
    Le supporter « moyen » n’en a pas toujours conscience.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • marius
    Soumis le 11 mai 2019 à 10:47 | Permalien

    Avez-vous vu la voiture de dépannage de Nibali lors du prologue ?
    Une supercar McLaren 570 à 200 000€…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 11 mai 2019 à 11:05 | Permalien

    Mac Laren avait sorti un vélo en association avec Spé, en 2014 : 15.000€
    Et ce commentateur qui nous dit que les premiers ont fait 70 km/h de moyenne sur la partie plate…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 11 mai 2019 à 11:21 | Permalien

    Le Venge McLaren, je l’avais vu chez mon mon bouclard.
    Et lui de me dire, « c’est pour un client, comme il n’a pas le temps de rouler, il se fait plaisir comme objet de déco »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Philippe St-Gelais
    Soumis le 11 mai 2019 à 12:02 | Permalien

    Est-ce que sur Flobikes ou fubo.tv on peux écouter les étapes en rediffusion ou c’est juste du live? Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marius
    Soumis le 11 mai 2019 à 1:23 | Permalien

    Excellent le commentaire (sur Gazzeta.it en vidéo) de Nibali à l’arrivée au sujet de Yates.
    « Je suis satisfait lorsque j’ai vu le meilleur temps affiché, mais il y a encore beaucoup de coureurs à attendre, notamment YATES ( en insistant), qui a déclaré qu’il valait mieux pour nous d’allez se baigner. (en fait Yates à dit qu’à la place de mes adversaires, j’aurais des craintes) Je ne sais pas s’il l’a vraiment dit, mais pour moi, nous devons respecter tous les coureurs qui viennent sur ce Giro et qui luttent pour le remporter ».
    Je ne sais pas vous, mais moi, j’adore ce coureur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 11 mai 2019 à 1:26 | Permalien

    50 000 m de dénivelée au Tour de France 1987. Le seul dont je connaisse cette donnée, pour l’avoir calculée. Déjà plus qu’au Giro 2019. Comme ça, je dirais que le Giro 1971 avait plus de dénivelée que les 46 500 m de cette année.
    Roglic impressionnant au prologue. Pic de forme précoce?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • marius
    Soumis le 11 mai 2019 à 1:50 | Permalien

    Roglic, ce n’est plus un pic de forme, mais un haut plateau tibétain.
    Si ça tient, ses adversaires vont jouer pour la seconde place.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Dany
    Soumis le 11 mai 2019 à 3:42 | Permalien

    L’arrivée du prologue se situe en haut du mûr d’arrivée du Giro dell’Emilia. C’est du 15% de moyenne pendant 1,5 km pour mener à la Madonna di San Luca.
    J’ai un peu explosé dans la dernière rampe raide. J’avais la sensation de tirer un braquet de malade. Pour les connaisseurs j’avais 42 en petit plateau et 32 en grand pignon, c’était trop gros dans les 18% pour moi qui suis véloce
    Nans Peters

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 11 mai 2019 à 4:46 | Permalien

    Mettez vos enfants au saut à ski jusqu’à 21ans. Ça semble bien développer le cardio.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 11 mai 2019 à 11:36 | Permalien

    Les propos de Nans Peters sont souvent très intéressants. Et si lui affirme que 42/32 est trop gros, alors c’est que ça monte très très dur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 12 mai 2019 à 2:14 | Permalien

    EAP: quel est le commentateur qui affirmait que les 6 Km de plat auraient été faits à 70 Km/h de moyenne?….!
    Ca voudrait dire qu’ ils sont capables de rouler sur LES 6 Km CLM plat bien plus vite que lors d’ un sprint plat!
    Il faut raison garder.
    quelqu’ un t’ il les temps des 2 Km de montée à 10% , je suppose moins de 6 mn (peut étre beaucoup moins), en quelque sorte un double mur de Huy…
    Il faut encore noter que l’ on n’ a plus de véritable clm, longs, plats et linéaires pour les vrais rouleurs(genre Ganna, Campenaets, Kung, voire Dumoulin ou T. Martin ou autres quand je vois la sorte de détresse (relative) de certains d’ entre eux, dés que ça monte, je me dis qu’ ils mériteraient d’ étre mieux traités dans le cyclisme moderne.)
    Par contre plus ou moins 50000m de dénivellé positif, c’ est, à mon avis, trop , beaucoup trop.
    EAP: Tjs. un petit chapitre, pas méchant certes, contre Bardet! et s’ il nous épatais dans moins de 2 mois…on peut réver? non…
    Les organisateurs ASO n’ ont pas supprimé les CLM uniquement pour Bardet mais aussi pour Pinot…allez, on peut avoir une bonne surprise pour Juillet…peut étre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • marius
    Soumis le 12 mai 2019 à 3:38 | Permalien

    Je vous invite à aller voir le site Nanspeters.com
    Ce jeune coureur d’Ag2r, tient un journal de ses courses.
    Je me permets d’en glisser un extrait de l’etape 7 du Tour de Suisse 2018.
    « C’était stratosphérique! De la moto GP. Pendant 1h30 sur le braquet le plus gros tout à droite : 54×11 toute la vallée qui menait au pied de l’ascension finale, tout le peloton en file, tout le monde à fond ! Je n’attendais que cette montée pour enfin pouvoir me relever.
    Au pied je n’ai même pas cherché à suivre et je me suis mis à mon allure puis j’ai pris un quart d’heure sur Nairo Quintana qui remporte l’étape seul ».
    Il se trouve, que j’ai vu cette étape dans mon canapé.
    Et qu’ai-Je vu?
    Un Nairo Quintana, qui a après « ce GP » avait encore des forces pour planter une mine et défier ce qui restait de peloton.
    Nans Peters n’etait peut-être pas dans un bon jour, ce n’est pas non plus un perdreau de l’année.
    Sinon côté matos, sur ce prologue, il devait être en Campagnolo 12v avec une cassette 11×32.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • marius
    Soumis le 12 mai 2019 à 4:14 | Permalien

    Je rajouterai à propos de Nans Peter et autres équipiers, que leur métier, tient parfois plus du sacerdoce, pas loin des forcats de la route.
    Sans eux, la course ne serait pas aussi belle.
    Respects.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 12 mai 2019 à 5:27 | Permalien

    Premier éliminé de ce Giro.
    Hiroki Nishimura de la Nippo Fantini, est arrivé hors délai pour 44 sec. Il a terminé à 4´36´´ de Roglic.
    L’etape d’aujourd’hui risque d’être un beau chantier, terrain vallonné, grosse pluie et 12 degrés au départ.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 mai 2019 à 7:09 | Permalien

    Aïe, Mica, je me demandais si tu allais relever mon propos, pas orienté directement sur Bardet, mais sur celui du journaliste qui nous prend pour des jambons. Ou répète-t-il simplement les paroles de l’attaché (e) de presse d’AG2R!
    En tous cas Bardet, Pinot ou un autre, je serais plutôt partisan du « que le meilleur gagne » et surtout que la course soit belle. Pas évident cette année.
    Pinot est capable de belles performances en chrono quand même !
    Je crois que c’est Chassé qui parlait d’une moyenne à 70 sur les 6 premiers kms au regard de ce que lui indiquait son écran, avant que Riblon ne le reprenne. A oublier!
    J’avais regardé le Giro d’Emilia, et bizarrement, je trouvais que les gars montaient plus vite la côte (3 montées au total dans la course) qu’hier. Ce qui n’est pas possible, ou difficilement possible. Comme quoi, seul compte le chrono, et non pas l’image que l’on peut avoir d’un coureur en action.
    D’ailleurs, bizarrement, ceux qui ont effectué la partie plate très légèrement en dedans, n’ont pas fait d’écarts probants dans la bosse. A méditer !
    @Marius : j’avais vu cette étape du TdS, démente dans le déroulement, alors que sur le papier, elle n’était pas très dure. Il est évident que sur certaines courses, à certains moments, on dépasse la ligne blanche !
    Tu reprends le terme sacerdoce que j’ai employé dans un post précédent : je pense que ce critère est de nature, avec les pratiques dopantes, à faire reculer les gamins qui veulent pédaler. C’est le cas de mon fiston, et de pas mal d’autres aujourd’hui. Des capacités certaines qui mériteraient d’être développées, mais aussi une philosophie qui veut que la vie ne peut s’arrêter au vélo. Le syndrome Adrien Costa…!
    Le japonais de Vino Fantini a eu un problème mécanique ?
    Guimard, on en pense ce qu’on veut, mais quelle roublardise, dans le bon sens du terme, quelle appréhension de la course et du sport cycliste…et pas has been du tout malgré l’âge ! Je suis prêt à échanger 2 minutes de discussion avec lui contre 2 jours avec Madiot…😱

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • marius
    Soumis le 12 mai 2019 à 7:41 | Permalien

    @EAP
    Nishimura a effectivement eu des ennuis de dérailleur dans la montée finale, mais sans lui faire perdre trop de temps. Il avait déjà beaucoup de retard en bas. C’est un coureur imposé par le sponsor (ils étaient deux japonais) dans cette équipe.
    Il m’arrive de suivre un collègue sur des triathlons, le bon esprit qui y régnait m’avait interpellé…mais bon, il faut savoir bien nager et aimer courir à pied. Cela peut-être une alternative pour les jeunes rebutés par les courses en peloton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 12 mai 2019 à 8:08 | Permalien

    Thierry mtl,

    Cela te surprend mais oui, si un gamin part en sport études ski, option saut spécial, les entraîneurs vont tout faire pour qu il développe pleinement ses capacités aérobies. Un bon sauteur pourra également faire le combiné, comme Jason Lamy Chapuis.

    Les parents devront lui acheter un VTT puis un route.

    Idem en alpin, comme par exemple pour Jeannie Longo et Alex Zulle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 mai 2019 à 8:58 | Permalien

    @Marius : d’après Cyclingnews, ce n’est pas Nishimura qui a eu des soucis mécaniques, mais son compatriote Sho Hatsuyama qui a, malgré cela, terminé 2 minutes devant Nishimura.
    Nippo Vini Fantini évoque un excès de stress pour leur coureur Hatsuyama, qui court quand même sa 2ème année dans cette équipe continentale.
    Nippo Corporation est une entreprise japonaise. Santini a rejoint les sponsors de l’équipe dans l’optique des JO de Tokyo 2020.
    AG2R est passé chez SHIMANO, normalement, non ?
    Christian Knees bloqué sur le 11 dents au pied de la bosse du jour…je me demande parfois si ces batteries ne se rechargent pas uniquement sur l’EPR d’EDF?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • marius
    Soumis le 12 mai 2019 à 9:31 | Permalien

    @EAP
    Merci pour les précisions de ces deux coureurs japonais.
    Sur le site de Nans Peters, on voit une photo de son vélo de chrono équipé en Campa EPS. C’est le sponsor vélo (Merckx) qui fournit les groupes et donc Campa, sauf que le Campa 12v n’est pas compatible avec le pédalier Rotor (qui est partenaire d’Ag2R). Mea culpa donc. C’est forcément le vieux Campa 11V. Pour la petite histoire, Ag2R roule avec des vélos Ridley maquillés (Merckx appartient à Ridley). Le vélo Merckx Em525 à été jugé trop peu réactif par les coureurs. Sur les vélos de route, on retrouve du Shimano DI2.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 12 mai 2019 à 9:47 | Permalien

    Cette sorte d’ unanimisme pour le Giro fait que je me méfie un peu (c’ est ma nature!).
    Les Italiens ont souvent le sens de la mise en scéne et certains épisodes du passé ont pu être limite quand il s’ agissait de « désigner » un vainqueur alors, prudence.
    Je sais, on va me taxer de racisme ou je ne sais quoi.
    J’ ose encore croire que c’est , peut être, un peu plus réglo en France….quoi que..
    Dans le même ordre d’ idées, Nibali a t’ il à sa disposition sa « future nouvelle » équipe? si oui, cela lui ferait une bonne vingtaine d’ équipiers au moins…sans compter ceux qui lorgnent de rentrer dans la structure de l’ an prochain…
    Bon, pour moi, ce n’ est pas mon idole…vous l’ aurez compris.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -9 (from 9 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 mai 2019 à 10:22 | Permalien

    Oui, Marius, les AG2R, après 3 mois et demi de courses, n’ont toujours pas les bons cadres.
    Initialement, ils avaient prévus de mixer du Campa, des chaines KMC(!) et des pédaliers Rotor !
    Faut en vouloir quand même !
    Au final, ils se sont normalement rabattus sur des groupes SHIMANO, qu’ils doivent apparemment acheter …
    Mi-Mars, ils attendaient encore que Vredestein, leur sponsor boyaux produise un boyau digne de ce nom pour pouvoir s’aligner avec en compétition, et non pas avec des Continental.
    Amateurisme, quand tu nous tiens…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 12 mai 2019 à 10:48 | Permalien

    Le problème d’Ag2R est financié, comme pour beaucoup d’équipes. Le moindre sponsor matériel compte, avec les micmacs de compatibilité ou de performance qui en découlent.
    Lorsque Factor a stoppé son sponsoring, il était vital pour Ag2R de trouver une marque qui fournissent tous les vélos ET un budget.
    Dans ces conditions, c’est souvent le côté budget qui l’emporte.
    Les gros sponsors se font rares, pourtant le rapport prix / visibilité est supérieur à d’autres sports.
    Si les droits télés étaient plus importants ET qu’une partie étaient réservés pour les équipes, on aurait des Teams plus équilibrés, niveau budget. Aujourd’hui, les équipes à part les sponsors, n’ont que l’hebergement et un forfait déplacement de payé. Les (maigres) primes, vont généralement dans la cassette des coureurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 12 mai 2019 à 3:22 | Permalien

    A propos de l’équipe Ineos affaibli par le forfait de Egan Bernal. On peut remarquer l’excellent prologue de Geoghegan Hart. Il y a aussi Pavel Sivakov. Mais il semble qu’on ait oublié Ivan Sosa…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 mai 2019 à 3:38 | Permalien

    Sosa est passé à coté du prologue, 116ème à 1’33.
    Ma la strada è encora lunga !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 12 mai 2019 à 11:52 | Permalien

    Effectivement, il n’a pas été bon. Mais au vu de ses performances exceptionnelles en montagne à son âge, il fait partie des gars à suivre de près. Il y a aussi Carapaz.
    Bien sûr, il n’y a pas que le vainqueur et on rigole des autres (exemple Simon Yates l’an passé). Terminer 20ème par exemple, ce sera énorme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 mai 2019 à 2:10 | Permalien

    Le grand public ignore la dose d’abnégation qu’il faut pour courir à ce niveau, quel que soit son classement à l’arrivée.
    Je pense que c’est aussi ce qui éloigne les jeunes de ce sport, dans une certaine mesure : seuls les 3 premiers sont dans l’œil des médias, et le vainqueur attire à lui toute la lumière. Rien ou prou pour les autres.
    A l’heure où beaucoup d’individus affichent leur réussite, réelle, artificielle, ou fictive sur les réseaux sociaux, il n’est pas facile de dire « hier, j’ai terminé 15ème de la course du Cheylard en Pass »…
    Je cours avec des gars qui ont le même âge (canonique) que le mien, et certain, en 30 ans de courses ininterrompues (!), n’ont jamais passé la ligne en vainqueur. Chapeau d’être toujours sur le vélo. Je ne suis pas sur que cela fasse rêver les ados d’aujourd’hui.
    Yates était effectivement marrant, quand il lâchait tout le monde « les mains dans le dos »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 mai 2019 à 3:14 | Permalien

    Effectivement, le vélo est extrêmement ingrat. J’ai eu assisté à une fin d’étape du tour méd à cannes il y a quelques années, ou les coureurs sont arrivés dans l’anonymat général et transis de froid. Ils peuvent passer des heures sous la pluie et dans le froid dans d’obscures routes étrangères.
    Et que dire des retransmissions tv ou on ne remarque que le vainqueur, ou on voit un groupe de 15 coureurs faire la dernière montée à bloc, alors que la sky a lessivé le peloton toute la journée avant l’heure de caméra!
    E>t dans ce sport, on peut passer de la victoire à l’abandon la semaine d’après, penser à Bernal qui fait des sorties d’entrainement mystiques et qui à 2 semaines de son objectif, se fracture l’épaule.
    C’est pas dans le foot qu’on verrait ça!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • marius
    Soumis le 13 mai 2019 à 3:30 | Permalien

    @EAP
    Ton commentaire sur l’abnégation est pertinent.
    Parfois, cela ne suffit pas. On apprend aujourd’hui que le coureur
    Moreno Moser, neveu de Francesco Moser, jette l’eponge en stoppant sa carrière à 28 ans. Lâché par son physique qui, test à l’appui, ne lui permet pas de garder un pic de forme suffisamment longtemps. Il a toujours eu cette caractéristique incompatible avec les exigences de cycliste pro.
    Malgré des débuts tonitruants, chez Cannnondale, il remporte en 2012 à 21 ans, le trophée Laigueglia, le Tour de Pologne, le GP de Francfort. En 2013, il s’adjuge les Strade Bianche. A l’époque, on disait de lui qu’il était plus fort que Sagan, voir même, que son illustre oncle Francesco Moser.
    Mais ses baisses de régime ont commencés, alors il a crut qu’il ne savait pas s’entraîner et que c’était dans sa tête.
    Il rebondit chez Astana en 2017, cette année, il doit soigner une mononucléose. Début 2018, il remporte à nouveau le trophée Laigueglia, sa dernière victoire.
    Sans résultats, sous pression depuis 2012, il quitte le World Tour en 2019 et trouve refuge chez Nippo Fantini. Il veut se reconstruire avec un calendrier alternatif. Après un hiver prometteur où il retrouve son physique, ses ennuis ont recommencés en abandonnant des la deuxième étape du Tour des Alpes. S’en était trop pour lui, son abnégation n’a pas suffit. J’imangine combien cela doit être difficile de renoncer à une partie de lui-même.
    Ce cas soulève des questions sur l’extreme exigence de ce métier, tant physique que mentale.
    Aurait-il eu un autre parcours dans les pouponnières françaises ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 mai 2019 à 3:30 | Permalien

    Il y a un truc que je ne supporte que de moins en moins avec l’âge – on s’embourgeoise – : le coup de gant toilette entre les deux portières de voiture, plein vent, quand ce n’est pas sous la flotte, alors que la remise des dossards précédant la course s’est effectuée dans une salle municipale justement dotée de douches collectives ou individuelles. Je ne sais pas si c’est pareil à l’étranger…
    C’est là que le confort des bus d’équipes est primordial.
    Mais 15 ans en arrière, les gars se lavaient ainsi après la course, avant un long trajet jusqu’à l’hôtel ou pour rentrer chez eux…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mai 2019 à 5:18 | Permalien

    On ne va quand même pas trop les plaindre; l’ exposition médiatique est quand même pas mal…le TDF, c’ est plus de 100 h de direct, il me semble….le Giro, c’ en est presque autant et les monuments..et les classiques..et les semis classiques.
    Vous citez des coureurs valeureux qui seraient sous exposés….on ne peut quand même pas faire passer le 20emme coureur Français pendant des heures à la TV.
    Certains, pour valeureux qu’ ils soient, mais aux perfs. assez modestes réussissent, un peu, à « crever l’ écran »…tiens, un nom me vient à l’ esprit: Offredo, et ce n’ est qu’ un exemple ( à suivre ou pas selon le caractère.)
    Demandez au 20emme Français en athlétisme (toutes spécialités confondues), en natation, en boxe (toutes catégories confondues), tennis , ou tout autre sport tout aussi difficiles s’ ils passent à la tv et s’ ils sont médiatisés ?
    Pour M. Moser, on peut se demander si certaines réussites ne passaient pas par la prise de quelque « potion magique »? ….Mais, cette question là, on peut, il est vrai, se la poser pour tous.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  • Nikko
    Soumis le 13 mai 2019 à 5:20 | Permalien

    C’est un curieux sport où dans un sens les coureurs ne trichent pas, ils font tous la même distance, généralement dans les mêmes conditions. Et au bout du compte un seul est récompensé comme vous le rappelez.
    Prenez une équipe nationale lors des CDM, un seul pourra être Champion même si ce sera peut-être une course d’équipe. Et dans le foot il suffit d’être seulement remplaçant sans avoir joué un match pour avoir le titre de Champion du monde.
    Le cyclisme, sport ingrat et exigant, mais qui apporte tant dans la connaissance de soi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 13 mai 2019 à 5:44 | Permalien

    Si certains ( dont je fais parti) les plaignent où seraient tentés de les plaindre ç est parce qu ils les aiment, Mica.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 6:22 | Permalien

    Le vélo est un sport difficile, tres difficile, l on ne peut qu en convenir.

    Mais le cycliste professionnel est un peu protégé par son statut de salarié. Car si les salaires ne sont pas comparable avec celui des footballeurs (qui relèvent de l exceptionnel voir de la bêtise), il n y a plus de travailleurs pauvres dans les cyclistes pros.

    Il y a de nombreuses disciplines où les athlètes gagnent leur vie mais sans aucun statut juridique.

    J ai un collègue, ancien sélectionné olympique en bobsleigh, qui explique qu après 10 ans consacré à sa discipline et à avoir représenté son pays, il devra repousser de 5 ans son âge de départ à la retraite pour toucher une pension à peine convenable.

    Par contre, Mica, l exemple du tennis me semble assez mal choisi. Je ne sais plus combien touche le tennisman qui se fait sortir au premier tour de Roland Garros mais le montant est conséquent.

    Après, dans un autre domaine, l on pourrait parler de la pénibilité et du salaire des deux militaires qui sont morts pour libérer des otages.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mai 2019 à 6:26 | Permalien

    Wolber: déja, heureux de te retrouver enfin.
    Mais moi aussi je les apprécie tous ces héros du cyclisme….et je trouve ce sport tellement extraordinaire que je voudrais que tout soit clean, réglo, parfait….mais je sais que ce n’ est pas possible.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 6:30 | Permalien

    Je viens de regarder pour Roland Garros, 40 000 euros pour une défaite au premier tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 mai 2019 à 6:37 | Permalien

    Disons que le sport cycliste demande les qualités d’un coureur de 100 mètres, celle d’un coureur de demi-fond, l’endurance d’un marathonien, et la résistance d’un coureur d’ultra-trail. Tout ceci ouvert à toutes les conditions météo. De plus, c’est un sacerdoce.
    Les fêtes façon Yannick Noah les veilles de match de Rolland Garros n’existent pas sur les grands tours, et même sur les autres courses, EPO ou pas.
    Un des meilleurs footballeurs français est originaire d’un village voisin du mien. Il aurait du participer à la coupe du monde 2014, avant qu’une blessure ne l’en empêche. Il est aussi connu pour sa résistance à visiter toutes les caves du coin ! Je ne connais pas de cyclistes dignes de ce nom qui aient cette réputation.
    Il y a quelques années, un footeux du PSG expliquait qu’on exigeait beaucoup de sa personne : son entraineur l’obligeait à s’entraîner 1H30 le matin, et autant l’après-midi…Tu as tout dit, mon gars!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • marius
    Soumis le 13 mai 2019 à 6:54 | Permalien

    Sacré footeux, avec le système des transferts, les Pro tiennent le marché par les …ouilles.
    Tout n’est pas idyllique dans le Tennis, ils ne sont pas salariés, ne se renumerent que sur les primes et sponsors, donc, plus ils jouent, plus ils gagnent. Les tournois du grand Chlem comme Rolland Garos, ne concerne que les 64 meilleurs hommes et femmes du circuit ATP.
    Tout n’est pas rose chez les cyclistes pro, certes ils sont salariés mais sur des contrats courts, 2 ans en moyenne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 7:06 | Permalien

    En tennis, il peuvent choisir de souscrire une assurance indemnités journalières. Il serait étonnant qu ils plébiscitent un statut de salariés. A Roland-Garros, quand il pleut, ils s arrêtent de jouer, pas au Giro …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 7:52 | Permalien

    Quelle est la sole d’un officier marinier du grade de « Maître » ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 8:07 | Permalien

    la solde …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mai 2019 à 8:13 | Permalien

    Nikko, EAP, Marius, Eric, Wolber: ce que vous dites est juste, mais la « qualité » d’ un sport ne se mesure pas uniquement à l’ aune de sa « difficulté » phisiologique ou physique,; bien sur que ce sont des durs, trés durs, au mal.
    Dans d’ autres sports il existe aussi des qualités d’ adresse,vivacité, virtuosité très interessantes et qui méritent d’ étre prises en considération.
    Tiens, la gym, par exemple….savez vous le nombre d’ heures et de jours passés à s’ entrainer aux divers agrés….il y aurait bien des exemples.
    Quand à l’ exposition médiatique, je me souviens que le pistard F. Pervis ,il y a quelques années, avait été  » l’ invité » de France télé lors d’ un log, trés long aprés midi de TDF….il avait du parler pendant 2 ou 3 heures, surtout de lui même d’ ailleurs (de toute façon il ne se passait pas grand chose…) et portant,j’ adore la piste!
    Si cela n’ est pas de l’ exposition, dites moi ou elle est.
    Il faut peut étre dire aussi que cette mode de retransmettre tout en direct intégral dessert plus le sujet qu’ elle ne le sert . Idem pour le trop grand nombre d’ étapes et leur longueur, et tous ces événements annuels un peu redondants avec toujours les mêmes ficelles tirées souvent par les seuls DS, souvent plus puissants que les organisateurs, ou commissaires …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 9:42 | Permalien

    Les gymnastes de haut niveau qui ont un peu de bouteille sont souvent perclus de douleurs au quotidien. Il n’y a qu’après un long échauffement qu’ils reprennent enfin possession de leur corps.

    A mon sens, la gymnastique est un sport exigent encore plus ingrat que le vélo, peu de reconnaissance en dehors des grands champions, des corps souvent démolis par la pratique intensive, un événement majeur tous les 4 ans qui peut être définitivement compromis par une petite erreur. Pour les filles, des carrières courtes et des procédés d’entrainement parfois proches de l’esclavagisme par des entraineurs parfois misogynes.

    Au moins, en vélo, le travaille paie (relativement). Et, quand on a la classe (comme MDVP), même une situation compromise peut parfois être corrigée.

    En vélo, la retransmission intégrale permet de montrer les besogneux du peloton et c’est tant mieux.

    En ski alpin, dans une descente comme Kitzbühel, seul les 30 premiers sont montrés à la TV. Pourtant les derniers partent dans l’ombre dans des conditions de piste et de visibilité encore plus dangereuses et pour une misère, le plus souvent sans aucun statut.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 9:52 | Permalien

    le travail paie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mai 2019 à 10:47 | Permalien

    Eric: là je ne peux être que d’ accord.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 1:21 | Permalien

    Et la boxe (que tu avais cité précédemment )… le niveau d exigence… Et si tu ne l as pas, tu n es pas simplement largué, tu t en prends plein la gueule.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 13 mai 2019 à 1:36 | Permalien

    EAP, je ne doute pas de ton sérieux et de ton hygiène de vie. Néanmoins, tu reconnaîtras que pendant la tournée des critérium d après tour, nos amis pros font quelques abus. Et l ont ne parle pas des frasques de certains à l intersaison (Boonen).

    Alors bien sûr, l hygiène de vie du cycliste est supérieur à la moyenne des autres sportifs mais tu trouves des coureurs à pied, des grimpeurs (sur rochers ) pour qui leur discipline est tout autant voir encore plus un sacerdoce.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Jean
    Soumis le 13 mai 2019 à 8:32 | Permalien

    @EAP
    La vieille de Liège-Bastogne-Liège j’ai discuté avec les techniciens de Mavic qui étaient à Verviers avec Ag2R et devaient enlever à la lame de rasoir et au solvant les autocollants noir mat des roues pour le remplacer par des autocollants jaunes plus voyants sur le toit des voitures d’assistance pour les caméras ! Ils avaient 100 paires à faire!
    Celles qu’ils faisaient étaient montées avec des Vredenstein alors quand je lui ai demandé s’ils s’étaient amélioré un des gars m’a pointé une roue avec un boyau Continental rayé avec du marqueur.
    Il m’a dit, celle là c’est pour la course et les autres (Vredenstein) c’est pour la galerie!
    Sa mine voulait tout dire!
    Vraiment sympa les gars, sans que je leur demande, ils m’ont même permis de soupeser une chaussure Mavic Comete Ultimate de Romain Bardet avec ses initiales dessus. Malheureusement, ce n’était pas ma pointure 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!