Vers un calendrier mondial UCI

Retour à la case départ.

C’est ainsi qu’on pourrait qualifier l’essentiel du contenu des négociations qui ont actuellement lieu entre l’UCI et ASO afin de trouver une solution à la crise qui divise le cyclisme depuis plusieurs années déjà.

Si les négociations sont loin d’être terminées, on annonce du côté de l’UCI la création d’un calendrier mondial UCI qui mettrait définitivement un terme au ProTour, qui restera un échec monumental dans l’histoire du vélo.

En gros, l’UCI mettra sur pied d’ici 2010 un calendrier mondial du cyclisme avec un classement par point individuel et par équipe. Il faut y voir un retour aux sources, ce classement étant très proche du classement mondial FICP ou du classement mondial UCI qui avait court avant 2002.

Évidemment, l’UCI est la partie qui mettra le plus d’eau dans son vin: abandon des règles intransigeantes d’admission des équipes (les organisateurs des épreuves conserveront donc un droit de regard sur qui participe à leurs courses) et surtout, abandon des droits télé exclusifs.

On retourne en quelque sorte au gros bon sens: les critères d’admission aux épreuves ne seront plus fonction du porte-feuille des équipes, mais plutôt de critères sportifs dont l’éthique. Et les revenus télé seront placés au bénéfice de ceux qui doivent assumer les coûts des épreuves, c’est à dire les organisateurs même, et non une pseudo-fédération internationale dont l’utilité, du moins ces dernières années, peut être remise en question.

En échange, ASO s’engagerait à respecter l’autorité de l’UCI sur certains aspects, ce qui a toujours été d’ailleurs le cas. On a souvent accusé ASO de vouloir régenter le cyclisme mondial. Je demeure convaincu que jamais leurs intentions n’ont été en ce sens. ASO a simplement voulu protéger la crédibilité du cyclisme en prenant des moyens vigoureux pour cela, chose que l’UCI, gangrené par l’ex-président Verbruggen et ses raisonnements d’un autre âge, a négligé. Au final, l’histoire retiendra probablement que c’est grâce à ASO et sa volonté de préserver l’épreuve phare du cyclisme, le Tour de France, qu’on doit le salut du cyclisme sur route… 

Attendons de voir l’annonce officielle de ce nouveau calendrier mondial UCI avant d’aller plus loin mais je suis enthousiasme à cette idée.

29 Commentaires

  • jmax
    Soumis le 20 août 2008 à 1:50 | Permalien

    cette capitulation en rase campagne laisse un peu perplexe. Certes, tout était perdu mais la petite fierté de ces messieurs de l’UCI est toujours là et aura du mal à faire passer la couleuvre. Ce qui m’étonne également, c’est qu’on n’a pas vu de médiateurs et je ne crois pas les gens de l’UCI assez intelligents pour venir discuter d’eux même. Bref, un peu louche et ça demande confirmation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 20 août 2008 à 4:23 | Permalien

    j’ai pas compris la même chose que vous.

    pour moi, ce nouveau calendrier se fera sur les épreuves pro tour et sur celle des organisateurs aso-rcs-unipublic.
    Donc rien ne change au niveau du calendrier, on revient à ce que l’uci avait mis en place en 2005.

    l’uci a par contre concéder les droits tv aux organisateurs.

    Pour moi l’uci est le grand gagnant puisqu’on revient au calendrier pro tour de 2005 avec toutes les gdes épreuves, il y aura sans quelques aménagements au niveau de la participation, mais sur le fond c’est l pro tour de l’uci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 20 août 2008 à 10:24 | Permalien

    D’après moi l’UCI ressembe a l’ACC. La rumeur veut que l’ancien président de l’UCI demande qu’on lui remettre personnellement un montant d’argent assez élevé pour que le Canada ait les championnats du monde l’année dernière. Quand va-t-on faire le ménage dans ce sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 20 août 2008 à 1:50 | Permalien

    oui comme aso le fait pour les villes étapes du tour, ils demande des sommes astronomiques, alors que ça devrait être le contraire, puisque c’est aso qui a besoins des villes pour son epreuve.

    sans ville étape, il n’y a pas de tour. d’ailleurs

    cette année ils ont massacré les pavés de la ville de Dinan.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • jmax
    Soumis le 20 août 2008 à 11:57 | Permalien

    les villess-étapes ont aussi besoin de la notoriété du Tour pour leur promotion. Manifestement, aucune ville ne refuse le passage du Tour, l’énorme coup de pub et l’affluence qui va avec

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 21 août 2008 à 2:09 | Permalien

    ASO gagne et quelque part la logique l’emporte.
    il est normal que l’organisateur qui supporte tous les risques empoche les gains.
    Ceci étant, il incombe à ASO alors de répartir les bénéfices auprès des différents intervenants et acteurs de ce sport et dans ce cadre de participer au financement de la lutte contre le dopage, des fédérations, des équipes etc…
    Car ASO se doit de partager selon des critères à négocier.
    Depuis des années l’UCI fait fausse route en voulant toucher au magot alors que son job est de veiller et mettre en oeuvre des règles équitables et économiquement viables.
    Tout faux pour l’UCI qui dirigée par des cupides de la pire espèce en a oublié ses fondamentaux.
    Mais il reste à tout mettre en place et maintenant que l’UCi s’est décridibilisée celà risque de ne pas se faire au mieux des intérêts de tout le monde.
    Que d’énergie et de temps perdu à mener une mauvaise guerre. D’ailleurs la logique voudrait que l’on remplace la direction de l’UCI fasse à ce constat d’échec.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 21 août 2008 à 5:00 | Permalien

    pour les remplacer il faudrait qu’il y ait des candidats crédibles, ce qui n’était pas le cas la dernière fois.

    ASO fait de beau discourt, mais lorsqu’il faut aller au charbon, elle laisse sa place, pourquoi n’a t’elle pas soutenu un candidat lors de la dernière élection à l’uci, parce qu’elle n’a rien à foutre du cyclisme mondial, ce qui l’interesse c’est ses epreuves et point barre.

    les ville étape ont besoin du Tour pour se faire connaitre, quelle blague …..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 24 août 2008 à 5:10 | Permalien

    ASO s’est bien souvent appuyé sur l’UCI pour éviter d’avoir à prendre ses responsabilités. Comme en 1999 quand Armstrong a été contrôlé positif aux corticoïdes et que Jean-Marie Leblanc a été contraint d’appliquer la décision de l’UCI, ou quand elle a du accepter le retour de Virenque dans le peloton du tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 25 août 2008 à 2:57 | Permalien

    Franchement je trouve que vous faites bien peu de cas des efforts fournis par ASO.
    En effet, contrairement aux autres organisateurs et ce quelque soit le sport, ASO consacre beaucoup de temps et d’efforts à la lutte contre le dopage.
    Quand bien même cela entâche la réputation de ses épreuves.
    Je ne vois pas les organisateurs de tournois de tennis ou de foot prendre autant de mesures contre le dopage alors que les fameux docteurs mêlés aux affaires de dopage officient également dans ces sports (dixit Fuentes lors de son interrogatoire)
    Enfin, le fameux reproche fait à ASO de se concentrer sur ses épreuves n’a rien que de très normal puisque ASO est en charge de l’organisation et de la pérénité de ces épreuves. Lui reprocher de se préoccuper de leur avenir revient à reprocher à un médecin de s’occuper de la santé de ses patients. Il n’y a rien de très blâmable au contraire.
    Enfin, on ne peut pas reprocher à ASO de s’opposer à l’UCI et parallèlement lui reprocher de suivre les règles établies par cette même UCI. Désolé legafmm mais on ne peut pas dire tout et son contraire.
    Pour ce qui est des villes étapes, rien ne les obligent à faire acte de candidature et à verser les sommes demandées par ASO en toute transparence (il existe un barême et la décision est entérinée par le conseil municipal ou la région). Il n’y a pas lieu à polémiquer sur ce sujet et de toute évidence chacun y trouve son compte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 25 août 2008 à 1:32 | Permalien

    exercer un chantage odieux sur les équipes en les obligeant de ne pas renouveller leur licence pro tour contre l’assurance de participer aux épreuves aso, tu trouves ça beau toi ????

    ne pas être d’accord avec la politique de l’uci est une chose, se servir de sa position dominante ds le cyclisme mondial pour organiser des choses comme ça, je trouve ça scandaleux.

    le chantage est interdit par la loi, aso n’a aucune valeur, elle est pire que l’uci, elle n’a jamais a rendre compte de leur boulot, tout le contraire d’un pdt de l’uci qui lui doit passer dvt les urnes régulièrement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 août 2008 à 2:14 | Permalien

    Il semblerait legafmm que tu sois mal renseigné sur le mode de fonctionnement de l’UCI.
    Le pdt est élu non pas par tous les membres mais par des « fédérations continentales » qui ont le facheux inconvénient de ne pas être représentatives de la force des fédérations les composant. C’est ainsi que la fédération Afrique et même celle asiatique disposent d’un très grand nombre de voix sans rapport avec la place qu’elles occupent dans le cyclisme mondial.
    C’est également oublier les scandales qui ont émaillé le passé récent de l’UCI ou il a été clairement démontré que des pots de vins avaient été versés dans le cadre des élections et ce notamment par l’obtention de championnats du monde et autres épreuves.
    ASO est une société de droit privé et elle rend des comptes au sens propre comme au figuré et il faux de lui reprocher une certaine opacité alors que ses comptes sont consultables et visés part des Commissaires aux Comptes.
    Par ailleurs, ASO n’a jamais demandé aux équipes de ne pas renouveller leur licence pro tour mais seulement travaillé avec elles sur le projet de monter un système concurrent au pro tour.
    Il est bon de rappeler que les 3 grands tours ne figurent pas au calendrier officiel de l’UCI faute d’avoir accepté l’ensemble du cahier des charges. D’ailleurs le tdf 2008 a été organisé sans l’aide de l’UCI (mais sous l’égide de la FFC) qui a refusé de communiquer les résultats des contrôles sanguins éffectués depuis le début 2008. Tout le monde peut apprécier à sa juste valeur cet agissement de l’UCI qui en dit long sur la mentalité de ses dirigeants qui pour « punir » ASO n’ont d’autre idée que de rendre encore plus difficile la lutte contre le dopage. Exactement contraire aux statuts de l’UCI.
    Face à l’accord intervenu entre les équipes et les organisateurs des grands tours aux termes, l’UCI est alors revenue autour de la table et se propose d’amender le pro tour.
    Quelle que soit notre opinion dans la guerre que se mènent l’UCI et les organisateurs des grands tours, il est bon de coller à la réalité.
    Si on doit faire des reproches à ASO que ce soit sur ses actes et non sur des interprétations et autres analyses subjectives instruites à charge contre ASO.
    Il serait dommage de se prononcer en faveur de l’un ou de l’autre des protagonistes seulement sur des partis pris alors que le futur de ce sport est en jeux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 août 2008 à 2:28 | Permalien

    Je vous invite à lire bakchich c’est encore plus explicite que mon précédent message. le lien http://www.bakchich.info/article4541.html?var_recherche=Verbruggen
    Pour ceux qui voient d’un côté les forces obscures et de l’autre les forces du bien ils vont très certainement déchanter.
    Ceci étant le débat gagne en clarté et surtout tous ces éléments démontrent que nous ne devons pas nous référer à l’argent pour nous prononcer car bien souvent le plus riche n’est pas celui que l’on croit.
    Bonne lecture.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 26 août 2008 à 8:34 | Permalien

    « …alors que ses comptes sont consultables et visés part des Commissaires aux Comptes. »

    Les chiffres ont leur fait dire ce que l’on veut.
    Faut jamais oublier que les commissaires aux comptes sont fournisseurs et ASO client. Ce lien commercial est très criticable et ce pour toutes les entreprises qui sont auditées.
    Les commissaires basent leur rapport sur des chiffres communiquer par ASO. Autrement dit ce qui n’est mentionné nul part ne sera pas audité.
    Et parfois certaines choses se savent mais ne se chiffre pas.

    a+

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 26 août 2008 à 8:39 | Permalien

    renseigne toi alain met toi à la page, seul le tour de france et paris-nice ne sont pas inscrit au calendrier de l’uci.
    toutes les autres épreuves y sont.

    venant de quelqu’un qui prétend connaître tout sur tout, ça me fait bien rire, alors tout le reste de ce que tu dis est sans de la même valeur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 26 août 2008 à 8:41 | Permalien

    pourquoi l’uci donnerait des informations sur les athletes à une epreuves qui ne fait pas partie de leur calendrier, ce serait stupide.

    ce qu’il faut comprendre, c’est que pour aso, la gueguerre avec l’uci est plus importante que la lutte contre le dopage.

    si aso avait integré le calendrier uci, elle aurait eu accès aux infos du passeport biologique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 26 août 2008 à 8:45 | Permalien

    pour terminer concernant mrr verbrugghen

    cyclismag
    Le site internet bakchich.info a tenté d’enquêter sur « les millions de Verbruggen, l’homme clé des JO de Pékin ». Dans un article mis en ligne vendredi (voir : ici), Bakchich révèle que le n°2 de l’UCI aurait gagné 13,2 millions de dollars grâce à deux sociétés basées en Irlande, Consultants et Norse Consultants.
    L’article se fait très mystérieux mais ne livre aucune information sur la provenance de cette somme : « Ces millions intriguent […] Quant à l’activité concrète de l’ex-patron du cyclisme international, on en saura pas plus ». Hein Verbruggen s’est justifié : « Il s’agit de mes affaires commerciales. Tout est légal. Tous ces dividendes ont été payés en Suisse, et je paie mes impôts en Suisse ».
    Une enquête hélas bien vide, dont le seul intérêt est de démontrer au passage la générosité de Hein Verbruggen : celui-ci se targue d’avoir payé de sa poche une statue à l’UCI et de régler les notes de mini-bar quand il est en voyage pour le CIO…

    ya rien à voir, comme le dit cyclimag qui sont loin d’être des fana de l’ancien pdt de l’uci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 26 août 2008 à 8:47 | Permalien

    d’ailleurs on ne peut que le féliciter pour la très grande qualité de l’organisation de ces jeux olympiques 2008.

    même toi alain, tu dois reconnaitre qu’il a fait du bon boulot, même du très bon

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 26 août 2008 à 7:11 | Permalien

    « ce qu’il faut comprendre, c’est que pour aso, la gueguerre avec l’uci est plus importante que la lutte contre le dopage. »

    Tu peux dire aussi exactement l’inverse, à savoir que tout ce qui intéresse l’UCI, c’est sa gueguerre avec ASO et pas la lutte contre le dopage

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 27 août 2008 à 2:37 | Permalien

    Merci à legafmm d’aller visiter le site UCI lequel donne la liste exhaustive des épreuves du pro tour.
    Tu pourras constater par toi même qu’aucun grand tour n’en fait partie tout comme la majorité des grandes classiques.
    Ces monuments sont classés en catégorie « historique ».
    Je confirme que verbruggen est très fort en organisation, lui qui est citoyen flammand, a donc créé des sociétés de consulting basées en Irlande, avec pour seuls actionnaires sa femme et lui, et des dividendes versés en Suisse.
    Fiscalement c’est parfait. Bonjour pour retrouver la traçabilité et ce d’autant plus que ses sociétés irlandaise n’ont pas à publier leurs comptes.
    Système encore plus efficace que celui qui consiste à publier des comptes truqués comme le sous entend Bertrand Pivert à l’encontre de ASO.
    D’ailleurs, pour couper court à toute polémique il se garde bien de communiquer sur les résultats de ses sociétés en brandissant le distinguo qui doit être fait entre ses activités commerciales et celles au sein de l’UCI ou CIO.
    Alors que justement celà devrait être le contraire afin de bien s’assurer qu’il ne profite pas de sa position au sein de l’UCI pour favoriser des sociétés dans lesquelles il aurait des intérêts personnels.
    Le conflit d’intérêts est évident.
    Des sociétés de consultings logées dans des paradis fiscaux, avec pour actionnaires les dirigeants d’une fédération, lesquelles sociétés auront pour seul client l’UCI. Tous ces éléments devraient jouer comme des alarmes et être suffisants pour initier une enquête.
    D’un autre côté on peut croire Verbruggen et puis c’est tellement mieux de rester ancré dans ses convictions et à priori et de continuer à penser qu’il y a d’un côté un bon et de l’autre un mauvais.
    Personnellement j’ai du mal à entrer dans cette vision réductrice.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand Pivert
    Soumis le 27 août 2008 à 4:55 | Permalien

    « Système encore plus efficace que celui qui consiste à publier des comptes truqués comme le sous entend Bertrand Pivert à l’encontre de ASO. »

    Je n’attaque pas spécialement ASO mais le système qui consite à prendre pour vrai des comptes sous prétexte qu’ils sont révisés par des commissaires.
    Rappel: ENRON et le désastre qui à suivi pourtant bien contrôlé par ANDERSEN CONSULTING. (des frais avaient été capitalisé à la manières d’investissements (entre autres))

    Il est très difficile de chiffrés tout ce qui se trame dans l’esprit d’un dirigeant.
    Et comme je l’ai déjà écrit sur ce site ASO/UCI même combat pour le pognon.

    Et de manière définitive tout ce qu l’on peu voir comme courses et sports à la télé n’a rien à voir avec le sport mais plutôt avec le spectacle (voir le cirque).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 27 août 2008 à 7:00 | Permalien

    alain dit : Il est bon de rappeler que les 3 grands tours ne figurent pas au calendrier officiel de l’UCI

    puis alain ns raconte : Merci à legafmm d’aller visiter le site UCI lequel donne la liste exhaustive des épreuves du pro tour.
    Tu pourras constater par toi même qu’aucun grand tour n’en fait partie tout comme la majorité des grandes classiques.
    Ces monuments sont classés en catégorie “historique”.

    bon alain t’es bien gentil, mais tu es d’une mauvaise foi évidente, les épreuves dites historique sont integré au calendrier uci, certe elles ne sont plus intégrées ds le pro tour, mais elles font tout de même partie du calendrier uci (le giro la vuelta paris roubaix c’était les commissaires de l’uci qui les ont dirigées), à la différence de paris-nice et du tour de france.

    ces 2 épreuves sont les seules hors juridiction de l’uci, les seules, c’est dingue, tu as tors et tu n’arrives pas à le reconnaitre, ça me dépasse les gens comme toi.

    —————————————————-
    concernant les affaires de mr verbrugghen, je ne suis pas compétant pour dire s’il c’est un pourri ou pas, mais je ne fait absolument pas confiance sur ce que tu dis, vu la façon dont tu manipules la réalité à propos de calendrier de l’uci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 28 août 2008 à 3:42 | Permalien

    Toute épreuve inscrite au calendrier d’une fédération dans les catégories réglementées par l’UCI fait de facto partie du calendrier UCI (Pro tour, continental ou national) à partir du moment ou cette fédération est affiliée à l’UCI.
    Ces épreuves se voient notamment soumises à des règles concernant la participation étrangère, kilométrage, l’age des coureurs, des contraintes organisationnelles sécurité etc…..
    En revanche toutes les courses amateurs ne font pas partie du calendrier UCI mais de celui des fédérations organisatrices.
    Pratiquement, le calendrier UCI ne porte que sur une minorité d’épreuves faute de s’appliquer à la plupart des courses organisées par les fédérations notamment celles amateurs.
    Donc dans les faits Paris Nice et le tdf ne sont pas les seules épreuves hors calendrier UCI, mais les seules initialement dans le pro tour et repassées sous le total contrôle d’une fédération.
    D’ailleurs le TAS saisi sur la légalité de cette décision de la FFC s’est jugé incompétent.
    D’ailleurs parler d’un calendrier UCI n’a pas de sens on devrait parler des 3 calendriers UCI, a savoir, pro tour, continental et nationaux. Les autres courses faisant partie des calendriers des fédérations.
    Pour info, l’UCI est l’organisateur d’une seule épreuve, les championnats du monde, organisation qu’elle délègue aux fédérations nationales.
    Pour la petite histoire, c’est après que les organisateurs aient retiré ces épreuves du pro tour que l’UCI a unilatéralement décidé de les réintégrer en créant la catégorie épreuves « historiques » et ce dans un communiqué de février 2006.
    Par ce subterfuge l’UCI a pu conserver ses prérogatives et continuer à commercialiser ces épreuves bien que ne respectant pas le réglement du pro tour.
    Ainsi, l’UCI continuait à pouvoir encaisser des droits TV et les licences (organisateurs et équipes).
    Ceci nous amène donc à une situation ubuesque ou en 2008 manque au pro tour la plupart des grandes épreuves.
    Tout ceci est un peu compliqué mais celà a son importance pour mieux comprendre le litige UCI Organisateurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 28 août 2008 à 6:57 | Permalien

    pathétique

    manipulation de la vérité une fois de plus, tu joues sur les mots histoire de sortir la tête haute.

    il suffit tout simplement de consulter le site de l’uci pour obtenir les différents calendriers.

    les epreuves pro tour ; calendrier historiques ; calendrier de l’europe tour / america / asia / africa / oceania.

    ds ces differents calendriers, on retrouve toutes les gdes épreuves internationnales (giro-vuelta-tour des flandres-4 jours de dunkerques-tour de beauce- etc …), toutes à l’exeption de Tour et Paris-Nice.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 août 2008 à 2:06 | Permalien

    @legafmm
    Je te retourne le compliment à la différence près que je ne mens pas pour essayer de sortir la tête haute.

    Le calendrier « historique » n’a jamais existé juridiquement mais seulement dans un communiqué de l’UCI de février 2006 (je vous laisse apprécier la base légale d’un communiqué), et les épreuves mentionnées ont été unilatéralement réintégrées par l’UCI au pro tour avec pour seul bémol qu’elles pouvaient continuer à recourir au système de wild cards.
    Il est donc difficile de retrouver trace de cette catégorie d’épreuves au sein du site UCI.

    Secondo, depuis le 1er janvier 2008 ne figurent plus au pro tour, les grands tours, msr, lbl, flèche wallonne, paris roubaix, tour de Lombardie.
    En cas de doute (a ce niveau là plus de la mauvaise foi) Il suffit de reprendre le classement UCI qui suit chaque épreuve.
    Il est donc impossible comme tu le prétends de retouver sur les différents calendriers UCI 2008 lesdites épreuves. Part contre on les retrouve pour les années antérieures au sein du pro tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 29 août 2008 à 4:16 | Permalien

    pourquoi lors d’1 de tes interventions précédentes tu dis <> et maintenant tu n’arrives plus à les retrouver sur le site de l’uci, c’est n’importe quoi.

    voila le lien :
    http://www.uci.ch/templates/UCI/UCI2/layout.asp?MenuId=MTUyMjQ

    la vuelta sera dirigée pas les commissaire de l’uci même si tu prétend le contraire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 août 2008 à 7:54 | Permalien

    Définitivement, je te laisse à tes incompréhensions et incohérences.
    Le contraire reléverait de l’acharnement et avec ma petite expérience je sais parfaitement que personne n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
    Bye

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • zerti
    Soumis le 29 août 2008 à 8:17 | Permalien

    Alain et Legafmm,

    vous m’avez endormi pour tout le week end avec votre polémique de haut niveau.

    A part cela, il n’y a rien d’autre à dire sur le cyclisme?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 30 août 2008 à 12:42 | Permalien

    lfr a disparu, mais plus inquietant encore, patrick b aussi

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 30 août 2008 à 4:12 | Permalien

    voila ton point de vue résumé :

    « Il est bon de rappeler que les 3 grands tours ne figurent pas au calendrier officiel de l’UCI faute d’avoir accepté l’ensemble du cahier des charges »

    « Tu pourras constater par toi même qu’aucun grand tour n’en fait partie tout comme la majorité des grandes classiques.
    Ces monuments sont classés en catégorie “historique”. »

    « Toute épreuve inscrite au calendrier d’une fédération dans les catégories réglementées par l’UCI fait de facto partie du calendrier UCI  »

    J’ai la vague impresion que ce petit rappel suffit pour te decridibiliser totalement, tu te contredis tout seul, un coup les epreuves sont ds l’uci, un peu plus tard elles n’y sont plus, et par un coup de baguette magique elles disparraissent du website de l’uci.

    « Il est donc impossible comme tu le prétends de retouver sur les différents calendriers UCI 2008 lesdites épreuves »
    je te redonne len: http://www.uci.ch/templates/UCI/UCI2/layout.asp?MenuId=MTUyMjQ

    demande à ta maman de t’aider et je suis sûr qu’elle te dennera un bonbec

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!