Van Der Poel, la grande classe

Ben mes amis(es), ca promet pour dimanche sur le Ronde!

Hier, Mathieu Van Der Poel a signé de superbe façon sa première victoire sur une course World Tour en remportant À travers la Flandre, le « petit » Tour des Flandres.

Du coup, c’est pas compliqué, deux cyclo-cross men débarquent sur le Ronde comme favoris de la course: lui et Wout Van Aert. Les deux sont jeunes, perclus de classe et ambitieux.

Van Aert semble toutefois plus robuste physiquement, doté d’une puissance de train supérieure à celle de Van Der Poel. Ce dernier est d’un physique plus longiligne, probablement meilleur grimpeur « pur » et doté d’habiletés techniques sur le vélo tout à fait exceptionnelles. Ca va être vraiment  intéressant à suivre dimanche.

Payez-vous les images du dernier kilomètre hier: Van Der Poel a fait preuve d’une grande maitrise de la course cycliste, se retournant à toutes les cinq secondes pour voir venir un démarrage de ses adversaires. Et ça a payé, puisqu’il a pu parfaitement anticiper le démarrage d’Anthony Turgis qui a lancé – un peu trop tôt – le sprint.

Rien à redire, Van Der Poel est déjà un excellent tacticien.

De la tactique, ils en auront aussi besoin dimanche pour contrer la Deceuninck Quick Step qui débarque avec plusieurs leaders: Bob Jungels d’abord, excellent 3e hier, mais aussi Philippe Gilbert, Zdenek Stybar et Yves Lampaerts. Ouf!

Ca sera très certainement une sélection par l’avant. Les leaders devront prendre leurs responsabilités dans le final, tout en faisant gaffe de ne pas donner trop de corde à l’échappée matinale. Contrairement aux années Boonen-Cancellara où ils n’étaient pas très nombreux à pouvoir s’imposer, ce sera une course très open dimanche, difficile à contrôler et en ce sens imprévisible. Suspense garanti, et c’est un cyclisme que j’aime.

Pour le reste, ce Van Der Poel, quelle classe!

Et y’a Remco Evenepoel qui suit derrière…

16 Commentaires

  • serge
    Soumis le 4 avril 2019 à 12:29 | Permalien

    Salut Laurent,
    Je t’ai envoyé sur Messenger une petite vidéo sur MVDP et sa décontraction en course, j’espère que tu pourras la mette en ligne, c’est bluffant.
    Concernant le sprint d’Anthony, on ne sait qu’après qu’un sprint est lancé trop tôt et il n’a été battu que par MVDP, ce n’est pas le premier et pas le dernier d’une longue liste…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • LBA
    Soumis le 4 avril 2019 à 12:37 | Permalien

    Voilà enfin le petit Poulidor dans le grand bain. Sûr que si on donnait le nom de la mère à l’enfant, on en parlerait beaucoup plus en France. Comme quoi…
    Par ailleurs, j’avoue un faible pour ce Bob Jungels, un sacré putain de moteur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 4 avril 2019 à 1:25 | Permalien

    Van Der Poulidor alors. Histoire de ne pas perdre les Néerlandais.

    Vu la même chose que toi et depuis un sacré moment, Patrick, concernant Bob Jungels. A mes yeux, et à ma connaissance (incomplète), ça doit se compter vite, les moteurs plus gros dans le peloton actuel.
    Et puis, cette tranquillité d’expression, franche et éduquée, comment dire, toute … luxembourgeoise (contrée familière pour son skatepark de la Peitruss, notamment son gros bowl mais le petit aussi_hors sujet).

    Hier, quelques coureurs ont pris l’initiative, donc dépensé pas mal de forces, pris le risque de le faire à 64 km de la ligne. Parmi lesquels deux sont à l’arrivée, sur les deux premières marches.
    Bien entendu, cela ne marche pas à tous les coups (il s’en est fallu de pas grand chose à un moment), bien entendu c’est facile à dire : on n’a jamais que la tactique de ses jambes.
    Parallèlement, Arnaud Demare, manifestement dans une bonne forme, ‘à coup sûr’ vainqueur en cas d’arrivée regroupée, n’a pas donné un seul coup de pédale au vent dans le laps de « son » contre. Combler l’écart était encore jouable, mais non, il a laissé faire le gars devant. Oui, à rouler il y avait risque de perdre. Tout comme pour Van Der Poel et Turgis …
    Ce n’est pas une première, c’est même une sorte de règle : comme s’il ne s’agissait jamais de ‘rentrer’, toujours ‘d’être ramené’. Tous les sprinters n’agissent pas comme ça. Degenkolb, pour ne prendre qu’un exemple.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 avril 2019 à 3:28 | Permalien

    Un petit parti pris pour Van Aert, Laurent ?
    Je le trouve un cran en dessous de VDP, dans sa manière de peser sur la course. Par contre, si VDP est un peu plus longiligne, leur poids est quasi équivalent : 75 kgs pour le Battave, 73 pour l’autre. Mais je suis impressionné par la puissance dégagée par VDP quand il grimpe une bosse, ou quand il sprinte. Et tout est guindé, gainé…énorme !
    Le palmarès sur route penche en la faveur de VDP, mais Van Aert s’en tire pas mal, notamment cette année : 2ème du GP E3, 3ème des Strade, 6ème de MSR. Il est en forme et a une grosse équipe.
    J’ai vu hier que l’équipe de VDP a recruté Stijn Devolder qui était dans le groupe devant hier, valeur sûre, en fin de carrière, qui va se dévouer pour VDP. Il y a aussi Dries De Bondt, sacré guerrier, champion de Belgique en 2016…alors qu’il n’avait pas d’équipe.
    Très belle course hier où aucun des 5 devant n’est resté dans les roues alors que tous avaient de bonnes raisons de le faire. Turgis a fait le bon choix : vent dans le dos, face à VDP et Jungels, il n’y avait pas de marge de manœuvre.
    Demarre n’est pas de la trempe des Sagan, Degenkolb, Gaviria, et même Bouhanni. Il le sait et essaie d’exploiter au mieux sa pointe de vitesse. Mais ce n’est pas flamboyant, c’est clair.
    Gilbert est malade, mais il a un bouton de fièvre : c’est souvent le signe d’une excellente forme avec la fragilité physiologique qui va avec.
    Chauvinisme : j’avais vu un article qui expliquait que si Nicolas Roche n’a pas les résultats de son père alors que Dan Martin, son cousin, les approche, cela vient du fait que « cette génétique » nécessaire à la performance est transmise par la mère.
    C’est donc bien un petit Poulidor qui a gagné hier !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 4 avril 2019 à 3:43 | Permalien

    Pour être partisan, j’aime beaucoup ce que font les Direct Energie depuis quelques années sur les classiques. C’est un peu notre « Quick Step » locale et cette année l’arrivée de Terpstra a reboosté les « Bernaudeau boys », avec Lightart vainqueur à Drenthe, Turgis hier (qui n’est pas sur la start list du TDF dimanche), Petit à Wevelgem et Gaudin, Pichot qui doivent faire un sacré boulot dans l’ombre. Sans oublier Calméjane qui fait très bien sur les flandriennes.
    D’ailleurs Terpstra on ne l’a pas trop vu encore… et derrière il y a une flopée de petits poussins jaunes qui sont couvés en Vendée. Un beau collectif et une vision du cyclisme locale que j’espère l’arrivée de Total ne viendra pas ternir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 avril 2019 à 4:22 | Permalien

    T’as raison, Tchmil, souvent, Total souille les ailes des petits poussins et des volatiles de mer…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Yann
    Soumis le 4 avril 2019 à 4:27 | Permalien

    Impressionant MVDP. Il s’était déjà construit un beau petit palmarès sur route, mais à un niveau en dessous. Là, il confirme. Avec son « compère » Van Aert, ca promet. Ce ne sont pas des « faignants » sur leurs vélos, ils font plaisir à voir rouler.

    Je ne pense pas que Turgis ait lancé trop tôt. Il était dans la position idéale. Un poil plus tard, c’était un autre qui lancait le sprint et il pouvait rester « coincé » derrière. MVDP était plus fort donc rien à dire.

    @EAP:
    Au sujet de la génétique: Erreur de raisonnement, si la théorie est exacte, Raymond n’a rien pu transmettre à sa fille, donc il n’y est pour rien dans le succès de Mathieu!
    Plus sérieusement, la génétique est uniquement une affaire de loterie. Les différences de niveaux entre deux frères (les Indurain, Alaphilippe, Sagan, Nibali…) sont plus grandes qu’entre Martin et Roche (5-6 top 15 à la Vuelta, c’est quand même pas trop dégueu comme palmarès). Donc l’expliquer par la transmission génétique de la mère me parait un peu court. C’était pas un article paru le 1er avril?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 4 avril 2019 à 4:39 | Permalien

    EAP
    oh la la! Elle est magnifique celle-là. Centre involontaire et reprise de volée Maradonesque … snif
    🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • wolber
    Soumis le 4 avril 2019 à 4:41 | Permalien

    En grande forme, effectivement, les TOTAL DIRECT ENRGIE. Le demarrage de Turgis serait a monter dans toutes les ecoles de cyclisme. Prendre 5 metres de retard pour mieux se lancer, venir froler les coureurs qui le precedent pour se rendre invisible et profiter au mieux de l aspiration et gicler. Un vrai plaisir pour les yeux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 avril 2019 à 6:56 | Permalien

    @Yann : LFR étant un site de qualité, il faut essayer de ne pas trop raconter de bêtises, et effectivement, ma pantalonnade cocardière sur Poulidor ne tient pas. C’était d’ailleurs plus un clin d’œil, aux nombreux « imbéciles heureux nés quelque part » qui hantent le bord de nos routes en juillet…ou les terrains de foot tout au long de l’année!
    L’article auquel je faisais référence, je l’ai retrouvé, non sans mal : on ne peut pas dire qu’il fasse autorité en la matière, les connaissances de Jonathan Vaughters en génétique n’ayant jamais affolé la communauté scientifique.
    Mais il parle de la mitochondrie, partie de la cellule qui détermine l’endurance d’un athlète. Cette mitochondrie ne serait transmise que par l’ADN de la mère, d’où mon post.
    Ouch…que mon bac scientifique est loin…
    https://www.independent.ie/sport/columnists/paul-kimmage/paul-kimmage-meets-dan-martin-growing-up-with-the-roches-the-scourge-of-doping-and-tour-de-france-ambitions-36026789.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 avril 2019 à 7:09 | Permalien

    @Serge : VDP nettoie la route dans le peloton.
    https://www.instagram.com/p/Bv04mi3ooAQ/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • garolou
    Soumis le 4 avril 2019 à 11:38 | Permalien

    Je viens de regarder le petit clip posté par EAP… Rien à son épreuve le kid, une preuve de plus de son agilité. Toujours aux avant poste aussi..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • François
    Soumis le 4 avril 2019 à 12:22 | Permalien

    Honneur à l’hérédité maternelle mais le papa n’était pas manchot non plus

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Denis Bruneau
    Soumis le 4 avril 2019 à 4:28 | Permalien

    Agile également à voir qu’il prend le temps de dégager un caillou sur la route.
    https://www.facebook.com/danslamusette/videos/542950239568231/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 5 avril 2019 à 1:10 | Permalien

    Chez les quickstep, c ‘est le médecin qui donne la graine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  • Éric
    Soumis le 7 avril 2019 à 10:56 | Permalien

    Il edt totalement impressionnant. Néanmoins, il va devoir s assagir…

    Non seulement pour gagner mais également pour ne pas finir à l infirmerie.

    Il devra également migrer dans une équipe où il sera plus entouré.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!