Un Tour plus propre ?

Pour le moins qu'on puisse dire, on a eu du mal à comprendre les performances offertes par de nombreux coureurs sur ce Tour de France.

Un Contador incapable de faire la différence. Des leaders – Evans, les Schleck, Basso, Sanchez – incapables de se départager lors des ascensions finales.

Et surtout, les performances des coureurs français, en premier lieu Voeckler et Rolland mais aussi Jérémy Roy. On ne les avais pas vu à pareil niveau depuis 10 ans.

Comment comprendre tout ca ?

Difficile à dire, mais on a tout de même quelques indices. 

Le premier, c'est que les temps d'ascension sur les principaux cols ont tous reculé par rapport aux temps des 15 dernières années. L'Alpe d'Huez en plus de 41 minutes, alors que le record est d'environ 37 par Pantani. C'est comme ca dans toutes les ascensions, au Plateau de Beille, à Luz Ardiden

Le deuxième, ce sont les calculs de puissance de Portoleau et Vayer, qui prouvent bien toute leur utilité. Des valeurs étalon proche de 400-410 watts, pas plus.

Enfin, il y a ces déclarations très instructives d'Armand Mégret, qu'on ne présente plus. Il affirme que le dopage a probablement reculé sur ce Tour de France, enfin le dopage des autres. Celui des Français montrerait certains signes inquiétants.

Et si la réponse était là ? Des coureurs étrangers moins capables d'user de produits dopants, notamment en raison de la pression mise par l'AFLD qui a épaulé l'UCI sur ce Tour lors des contrôles antidopage, et des coureurs français qui se préparent un peu mieux ? On aurait donc un nivellement des valeurs, ce qu'on a bien vu par ailleurs sur le vélo. 

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!