Un Tour intéressant… mais un maillot jaune terne

Chris Froome a donc remporté son 4e Tour de France hier, après avoir dominé ses principaux adversaires dans le chrono de Marseille samedi.

Rigoberto Uran termine 2e, personne ne l’avait prévu à un tel niveau il y a trois semaines. C’est aussi un ex-coureur Sky!

Romain Bardet termine 3e, c’est une position de moins bien que l’an dernier… Bardet a fini ce Tour de France sur les vapeurs, c’est évident.

Bilan de ce Tour de France? Je l’ai trouvé bien intéressant sauf… le maillot jaune lui-même!

Les coureurs français d’abord, qui nous ont emballé: Warren Barguil, Lilian Calmejane, Arnaud Demare, mais aussi Tony Gallopin qui aura essayé à de nombreuses reprises, les coureurs de l‘équipe Fortuneo… le cyclisme français se porte bien et ça fait du bien!

Seule déception, Thibault Pinot, totalement inexistant sur ce Tour de France et ayant été contraint à l’abandon à l’amorce de la 3e semaine. De tous les coureurs ayant participé au dernier Giro, seul Mikel Landa sera parvenu à briller sur ce Tour de France, terminant 4e à une petite seconde de la 3e place.

La course au maillot vert ensuite, entre Marcel Kittel et Michael Matthews, une lutte acharnée sprint par sprint jusqu‘à la chute et l’abandon de Kittel, alors que rien n‘était joué.

La course au maillot à pois a également été intéressante, avec un Thomas de Gendt volontaire et motivé qui attaquait dès le départ de presque toutes les étapes depuis 10 jours. Son geste à l’endroit de Barguil, alors qu’il rendait les armes il y a quelques jours, restera dans les mémoires comme un beau moment de sport.

La course au maillot blanc entre Simon Yates et Louis Meintjes a également été serrée par moment, et aura requis de Yates des efforts constants.

On retiendra également de ce Tour qu’il s’est essentiellement joué dans les deux courts chronos, puisque c’est là que Froome a creusé les écarts sur ses adversaires. En montagne, les leaders n’ont pas pu se départager et on regrettera bien sûr leur manque d’initiative. Seul Alberto Contador a osé, une fois de plus. Pourquoi diable un Fabio Aru n’a pas décidé d’accompagner l’Espagnol dans les Alpes?

On retiendra enfin de ce Tour une confirmation: désormais, les courses par étape se jouent aussi dans les descentes. Car c’est en descente peut-être souvent plus que durant les ascensions qu’on a vu le plus d’attaques! Les descentes se sont souvent faites à bloc, ce qui a notamment couté cher à Richie Porte… C’est une confirmation d’un nouveau cyclisme, celui où on se départage aussi dans les descentes et sur les coups de bordure.

Seul Chris Froome et son équipe Sky auront été d’un ennui… Froome remporte ce Tour de France sans aucune victoire d‘étape, un fait tout de même assez rare dans l’histoire du Tour. Son équipe Sky a tout contrôlé en montagne, notamment avec un surprenant Michal Kwiatlowki, mais aussi les Henao, Landa, Nieve voire Kiryenka. Aucune autre équipe n‘était au même niveau que les Sky sur cette épreuve, c’est une évidence. C’est pas compliqué, par moment je me disais, à le voir évoluer, que Kwiatlowski avait ce qu’il faut pour s’imposer sur le Tour lui aussi!

Ils sont passés au travers

Plusieurs coureurs avaient des responsabilités sur l‘épreuve et sont passés à travers leur Tour de France, leur mettant la pression pour le reste de la saison.

Je pense à des coureurs comme Andrei Greipel, Nacer Bouhanni, Alexandr Kristoff, Nairo Quintana, Tony Martin, Greg Van Avermaet, Esteban Chaves, Andrew Talansky, John Degenkolb, Pierre Rolland, Romain Sicard ou encore Peter Sagan, éliminé pour sprint illégal.

Certaines équipes repartent également avec un très maigre bilan, et aucune victoire d‘étape: Cofidis bien sûr, mais aussi Bahrain Merida, Movistar, Orica, Emirats, ou Wanty Groupe Gobert. Vous avez vu un coureur Bahrain Merida ces trois dernières semaines vous?

Les révélations

Warren Barguil sans conteste, qui a joué avec succès la carte de la fraicheur physique. Il explose sur ce Tour et révèle ses qualités, notamment en établissant le record de l’ascension du col de l’Izoard, en un peu plus de 38 minutes (faudra voir ce que donne les analyses de puissance sur ce coup-là…). En trois semaines, il a changé complètement de statut en France et dans le monde du cyclisme.

Marcel Kittel, 5 victoires d‘étape avec une facilité déconcertante, il s’est affirmé comme LE meilleur sprinter du peloton en ce moment dans le peloton pro.

Michal Kwiatlowski selon moi, le super-domestique capable d’amener Froome très, très loin dans les cols. Impressionnant de force!

Mon coup de coeur

Le moment qui m’aura fait le plus vibrer ces trois dernières semaines? Je crois bien que c’est les derniers kilomètres de l‘étape remportée par Lilian Calmejane, alors qu’il était au prise avec des crampes à 5 kms de l’arrivée. Un beau moment de sport, où le coureur a dû et a su puiser dans ses dernières réserves pour aller chercher la consécration. C‘était beau!

41 Commentaires

  1. Pasroy
    Soumis le 24 juillet 2017 à 12:42 | Permalien

    Coup de chapeau aussi à l’équipe Belge Wanty très souvent à l’attaque dès le début des étapes et notamment Yohan Offredo…encore un Français

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. LaVoitureCaPue
    Soumis le 24 juillet 2017 à 1:18 | Permalien

    Froome avait gagné l’année dernière avec panache, une première. Il s’était fait qqs nvx fans parmis les passionnés. Cette année, il gagne en gestionnaire. Etait-il moins fort ou en garde t-il pour gagner la Vuelta.

    Uran la surprise, qui lui ne se fera pas de nvx fan. Son podium en suceur de roue gestionnaire.

    Bardet, la confirmation. Il finit à bout. A attaqué bien moins qu’annoncé dans les interviews. C’était donc de l’intox. Il ne pouvait pas. IL a néanmoins progressé par rapport à l’année dernière. Il lui reste de belles années encore. Alors pourquoi ne pas rêver.

    Landa confirme. Un giro et un petit peu de boulot pour froome. Va-t-il passer leader dans une autre équipe ?

    Porte déçoit encore sur un GT de 3 semaines. Tomber n’est pas une fatalité ou un hasard. Je ne faisais pas partis de ceux qui le voyait sur le podium.

    Valverde, un peu comme Porte. Ca fait un paquet d’années qu’il n’assure plus sur 3 semaines. Je pense que lui aussi aurait finit par decevoir sur 3 semaines.

    Contador doit penser à la retaite. Même si encore cette année il a fait le show. C’est u grand qui part !

    Quintana gagnera-t-il un jour le TDF ? Etais-ce une mauvaise année, une mauvaise préparation ou est-il déjà « finit » ? Réponse l’année prochaine.

    Dan martin, le premier attaquant chez les leader. Merci d’être là. Déçu pour lui.

    Barguil le fantastique. Qu’aurait-il fait en jouant le général, réponse l’année prochaine aussi ? Avec 2.5 victoires d’étape et le maillot à pois, quel tour. De plus son visage poupin et angelin lui prédestine une place de coeur dans le public familial.

    Pinot. Je crois qu’il passe plus de temps à décevoir qu’a enthousiasmé. IL n’y arrive pas. Progresse, regresse. Il a toujours un problème, de santé, de fatigue, de moral. IL était bien au dessus de Bardet et Barguil il y a 3 ans. Il est bien derrière aujourdhui.

    P Rolland. Encore une déception. Transparent.

    T Gallopin a raté son TDF. Il a eu de meilleurs années aussi. Pareil pour Bouhanni.

    Demarre. Une victoire et puis s’en va. Lui aussi a des éclairs de « génie » puis déçois.

    Calmejanne. A suivre. Superbe année. Va -t-il rester chez DE, ou aller dans une équipe WT ?

    Allez vivement Gaudu à la Vuelta ! Le retour d’Alaphilippe ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 11 votes)
  3. Wolber
    Soumis le 24 juillet 2017 à 1:35 | Permalien

    Finalement Froome c est un Rasmussen qui a réussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 15 votes)
  4. jmax
    Soumis le 24 juillet 2017 à 1:43 | Permalien

    C’est un peu dur pour Pierre Rolland qui avait gagné une très belle étape sur le Giro et qui avait sauvé sa saison. Étonnant comme il était à l’attaque tous les jours sur le Giro, terminant assez frais et trois semaines après, il n’existe pas. Lui même dit que le Tour, cela va beaucoup plus vite et qu’il en faut beaucoup plus pour être devant

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  5. Soumis le 24 juillet 2017 à 1:47 | Permalien

    dur pour Valverde de nombreuses fois sur le podium des grands tours depuis 2012 y compris au tour mais les Français ne peuvent pas l encadrer ne lui pardonnant rien par rapport par exeemple à un Contador loin d’être aussi complet

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  6. mica
    Soumis le 24 juillet 2017 à 2:24 | Permalien

    3 Grands Tours avec une fréquence, c’ est trop, beaucoup trop pour un cyclisme exangue.
    Il y à ceux qui ont couru le Giro, et ne viennent pas sur le Tour
    Ceux qui ont couru le Giro et qui viennent pour essayer de gagner des étapes sur le Tour (en perdant « volontairement du temps » (nouveau concept délétaire en terme de compétition!)
    Ceux qui viennent dans le T. pour préparer la Vuelta.
    Enfin il y a ceux qui ne viennent pas du tout (ou malades, ou chutes… mais çà on n’ y peut rien)
    Bref, entre G., T., V., il y a de quoi se perdre, et 3 épreuves annuelles de plus de 3 semaines, c’ est démentiel, et ça  » dilue » et décrédibilise le cyclisme.
    Les très grands sports n’ ont jamais 3 très grands événements annuels, tout au plus 1 événement tous les 2 ans. (mis à part, peut étre le tennis, mais sur des surfaces différentes).
    Sans compter en cyclisme les nombreuses courses à étapes de quelques jours, voire 1 semaine, les 5 ou 6 grandes classiques, les dizaines de semi classiques, les championnats continentaux et du monde…
    Il y a de quoi s’ y perdre, et cette multitude favorise des épreuves « non surveillées », ou il doit s’ en « passer de droles » au niveau dopage et autres entourloupes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -14 (from 20 votes)
  7. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 24 juillet 2017 à 2:24 | Permalien

    Tiens, Barguil a gagné 2.5 étapes. Et Bardet a fait un demi-podium et je suis l’auteur d’un millième de kom sur Izoard.
    Quant à Porte et Valverde qui n’assurent pas sur 3 semaines, j’avoue que je penche entre le 60% idiot et le 80% frustré.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 16 votes)
  8. Soumis le 24 juillet 2017 à 2:36 | Permalien

    très bons derniers commentaires que je partagent

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  9. alain39
    Soumis le 24 juillet 2017 à 2:45 | Permalien

    Ce tdf a été aussi marqué par l’absence des plus importants protagonistes.
    Valverde qui chute et qui aurait pu sortir son épingle du jeu pour le podium. Pas la gagne certes mais ça aurait fait un adversaire en plus à surveiller notamment si Quintana avait été en forme.
    Porte qui était le principal adversaire de Froome sur le papier et qui chute. Sa présence lors de ce tdf aurait grandement changé la donne, surtout quand on voit qu’il s’est joué sur le chrono.
    Quintana qui ne se remet pas de son giro. Il paye les efforts et est transparent. En forme il avait toutes ses chances avec si peu de chronos.
    Chaves qui revient d’une longue coupure et qui en forme aurait pu jouer le podium. L’an passé il a influencé la course sur le Giro et Vuelta.
    Alaphilippe que l’on oublie un peu vite et qui aurait pu dynamiter le peloton et donc créer des brèches. Il n’est pas encore en mesure de viser le général mais il est tellement complet que l’on peut se poser des questions. En tout état de cause il pouvait jouer des étapes et imposer encore plus de travail aux SKY.
    Astana car là c’est toute une équipe qui a été décimée avec Fulgsang, Angel Lopez et qui sait Scarponi. En plus Aru tombe malade et finit ce tdf sur les rotules. Avec une bonne équipe Astana les AG2R auraient disposé d’un sacré allié.
    Froome a été le plus chanceux et cette victoire avec si peu de marge en ayant pourtant pas à lutter contre ses principaux adversaires. Sa victoire bien aidée par son équipe semble marquer la fin d’une époque. Celle où il écrasait la course dès la première étape de montagne et dominait tout le reste du tdf. Cette année c’est son équipe qui a écrasé le tdf.
    Toute une génération de coureurs avec des références plus ou moins importantes dans les grands tours arrive à maturité avec Barguil, Chaves, Aru, Quintana, Landa, Lopez, les frères Yates, Alaphilippe, Bardet, Pinot, Dumoulin.
    Avec la victoire de Dumoulin dans le Giro elle a déjà pris une partie du pouvoir il ne lui reste plus qu’à remporter le tdf et comme Froome vieillit il arrivera le jour où elle le fera.
    Nous aurons le loisir sur la vuelta de voir où se situe l’équilibre entre cette nouvelle génération et l’ancienne.
    Côté français il faut ajouter Latour qui finit son tdf sur les rotules après avoir aidé Bardet et qui a montré des gages en chrono. Il n’a pas 24 ans et semble complet. Un palier de plus et il entre dans la catégorie du dessus.
    2018 risque fort d’être l’année d’un renouveau générationnel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +16 (from 18 votes)
  10. Wolber
    Soumis le 24 juillet 2017 à 2:48 | Permalien

    Un 4eme Tour pour C Froome et toujours ce même sentiment amer que j avais éprouvé au 3eme d Indurain, au 1er d Armstrong , à celui de Wiggins…
    Subjectif évidemment …injuste forcément.
    Je n arrive pas a oublié la mutation de C Froome opérée entre janvier et août 2011 , faisant d un coureur pro anonyme , un 2 eme de la Vuelta remportée cette année par une chaudière qui a disparu depuis.
    On en a vu des mutations depuis des anneés(Rasmussen par exemple..et ce bon vieux Rumsas…)…on connaît leur raisons.
    Et puis aussi le Teide et ses globules, le Ventoux, la Pierre Saint Martin et leur moulinettes…(content Mica).les aut, les prises de ventoline en direct live, sans parler de son équipe carrément au dessus du lot, forcément . Le modèle Us Postal mais en plus intelligent, plus dosé. Comment ne pas faire de parrallele?
    Les écarts se resserrent , bien voyons…
    Et Wouter Poels transformé en Kwiatoski (2eme du chrono!!!)cette année. kennaught l année prochaine
    Alors bien sûr, on a des matelas perso chez Sky, on pousse les portes avec les pieds chez Sky, on ne sert plus la main chez Sky , on dort ds un motorhome chez Sky, on descend assis sur le tube horizontal (quelle connerie) chez Sky mais moi j ai toujours ce sentiment amer.
    De l amertume aussi quand un quadruple vainqueur du Tour n est pas capable d épingler au moins une classique à son palmarès. D ailleurs ça commence part ça.

    Allez une confidence , j ai trouvé qu il avait marché très fort le jeune Barguil…comme tous les Sunweb.

    Dans les le film « les vieux de a vieille » Pierre Brasseut disait quand un type a un bec de canard , des pattes de canard alors c est un canard…

    Chris Froome a fini son premier Tour de France a la 81 eme place à 2h 33 du premier.
    Il lui aurait fallu une année pour combler cet écart.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 19 votes)
  11. Rocheto
    Soumis le 24 juillet 2017 à 2:50 | Permalien

    Finalement le jura, ca fait des belles étapes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  12. Edgar Allan Poe
    Soumis le 24 juillet 2017 à 3:02 | Permalien

    Laurent, je me permettrai de rajouter Yohann Offredo dans la liste des satisfactions, et aussi Guillaume Martin, ce dernier dans le classement des performances simplement humaines, enfin, j’ose l’espérer. Ne disait-il pas lui même qu’il fallait une semaine pour récupérer du critérium du Dauphiné Libéré, course d’une semaine.
    @LVCP: je ne vois pas en quoi Porte déçoit sur une course de 3 semaines puisqu’il a abandonné à l’étape 9 soit précisément 8 jours après le départ.
    « Tomber n’est pas une fatalité ou un hasard » : au regard de cette même chute de Porte, on voit bien que ça peut être les deux. En effet, Porte qui fait une faute entraîne Dan Martin dans sa chute. Que peut-on reprocher à ce dernier, si ce n’est la fatalité et le hasard de son placement qui a voulu qu’il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment?
    Il faut peut-être avoir couru des épreuves par étape pour savoir qu’au delà d’une semaine, les réserves sont inexorablement en baisse. Les performances en 3ème semaine sont à observer à la loupe. J’espère que le vent favorable est à l’origine de la perf de Barguil dans l’Izoard.
    Gaudu à la Vuelta : il n’a pas encore 21 ans, et pèse 53 kgs. N’est ce pas encore un peu tôt pour aller l’aligner sur une telle course qui n’est jamais facile, pour différentes raisons, objectives ou non?
    Je doute que Guimard l’ait aligné sur cette course. Hinault, qui est quand même un exemple en terme de « moteur » et de « coffre », – je parle ici de résistance physique -, est passé pro à 20 ans, et n’a couru son premier grand tour qu’à 23, en 1978.
    A méditer ou à suivre dans les années à venir…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  13. LaVoitureCaPue
    Soumis le 24 juillet 2017 à 3:03 | Permalien

    Quant à Porte et Valverde qui n’assurent pas sur 3 semaines, j’avoue que je penche entre le 60% idiot et le 80% frustré

    Porte n’a JAMAIS assuré sur 3 semaines, ni en tant que leader, ni en tant qu’équipier de froome (il se reposait certaines étapes).

    Valverde a des jours sans sur les GT depuis pas mal d’années.

    Ce sont des faits. Je ne vois pas où est l’idiotie ou la frustration. Comme le fait que l’insulte gratuite est vraiment pas gentil.

    Le 2.5 étapes, je te le passe. Les mots ont leur subjectivité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 11 votes)
  14. mica
    Soumis le 24 juillet 2017 à 3:03 | Permalien

    Je lisais un article de P. Carrey dans « libération », dans lequel celui ci disait qu’ il était de bon ton, avant  » d ‘attaquer » d’ en prévenir le leader de la course!
    Nouveau concept là aussi, on croit réver.
    ( notez bien que maintenant, en cyclisme, se dresser sur les pédales et attaquer sont synonymes, disons 1/2 attaques, puisqu’ il existe des 2.5 victoires, des demi podiums….)
    Ces concepts sont à rapprocher de celui qui consiste a perdre du temps dans un premier temps, pour en regagner ensuite.
    Le cyclisme a de ces détours….
    Qui vont finir par le décridibiliser encore un peu plus..Est ce possible?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 7 votes)
  15. le stephanois
    Soumis le 24 juillet 2017 à 3:46 | Permalien

    Barguil élu le plus combatif du Tour…devant De Gendt! Quelle injustice messieurs les membres du jury; De Gendt a animé de nombreuses échappées et il méritait largement, à mon sens, cette distinction.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  16. mica
    Soumis le 24 juillet 2017 à 3:51 | Permalien

    Je ne veux pas défendre spécialement Fromme, comme beaucoup, je ne sais pas.
    Il faut cependant dire qu’ a ses débuts pro il arrivait de son Keynia natal et de l’ Afrique du sud ou il était étudiant.
    Ces fautes ou erreurs de jeunesse et le fait qu’ il ait perdues quelques années ne sont pas, dans ce contexte, surprenants.
    Je pense aussi que les « latinos Flamands » ne l’ ont pas accueillis à bras ouvert…
    Vous savez, la vielle Europe du cyclisme traditionnel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  17. Edgar Allan Poe
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:07 | Permalien

    @Le Stéphanois : tous les internautes qui ont voté pour attribuer le prix de la combativité ne constituaient en fait qu’une seule et unique voix au moment du délibéré du jury. C’est bien pauvre et peu démocratique. Le jury qui décerne le prix de la combativité est composé de journalistes, d’anciens cyclistes et d’organisateurs de la Grande Boucle + donc l’unique voix des internautes.
    En 2017, le jury était présidé par Thierry Gouvenou (ASO), et composé de Laurent Jalabert (France Télévisions et RTL), Jean Montois (AFP) et Alexandre Roos (L’Équipe). Greg LeMond et Marion Rousse ont eux voté pour le choix du Super-combatif à l’issue du Tour de France.
    Les nommés (et non pas nominés) étaient Thomas De Gendt, Michael Matthews, Serge Pauwels, Alberto Contador, Tony Gallopin, Daniel Martin, Bauke Mollema et Lilian Calmejane.
    Résultat : Barguil 4, De Gendt 2, Matthew 1
    Perso, j’aurai un hésité entre De Gendt et Dan Martin, puis ensuite Barguil,ou Contador.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  18. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:08 | Permalien

    Tour de France 2016.
    1er Froome
    2ème Bardet 4’05

    5ème Porte 5’17
    2ème étape, toute plate, Porte crève à 4 km de l’arrivée, se trouve coincé à attendre dans la file des voitures. 4 km, certains diront que c’est une faute technique. Les mêmes qui s’amusent des accidents d’autrui. Parvient à l’arrivée avec 1’45 de retard.
    « Porte n’a JAMAIS assuré sur 3 semaines » (La Voiture Ca Pue, 1).
    C’est pénible de toujours devoir rectifier les contre-vérités sur lesquels toujours les mêmes se basent pour développer leurs conclusions assurées en amont de leurs argumentations.
    Ne pas confondre insulte et qualificatif.
    Désolé, mais la méchanceté a priori envers les coureurs, je ne supporte pas, et ton commentaire 1 est bien, lui, avec ses jugements méprisants, une insulte aux coureurs (on peut penser à ce gars, Ritchie Porte, et sa souffrance traumatique).
    Mais bien sûr, dire « ben oui, je me suis trompé, il était faux de dire Porte (et Valverde!!!) n’a JAMAIS assuré sur 3 semaines », ça ce n’est pas à la portée de tous. Je lisais sur ce site (à propos de Sagan mais peut importe), il s’est comporté en homme. Ce n’est pas à la portée de tous, ça, être un honnête homme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  19. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:09 | Permalien

    Ce truc, le classement de la combativité, bof. Et pourquoi pas Kwiatkowski?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  20. Tchmil
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:50 | Permalien

    -Team Sky: US Postal 2.0 ?

    -Ag2r: C’est bien de vouloir briller sur ses terres, entre le Jura et l’Auvergne. Mais rouler à fond pour permettre à son leader de s’accrocher à Landa, c’est moyen. Très Bonne performance collective tout de même!

    -Movistar: indigestion de pâtes et de mozzarella au mois de Juillet. La prochaine fois … peut-être.

    -Astana: Grande étape d’Aru dans le Jura. Une des images de ce Tour, le maillot tricolore sur les épaules et plein de promesses …
    On a bien vu que le vert-blanc-rouge lui allait mieux que le jaune, alors Fabio n’a pas insisté (il a même rajouté le drapeau sarde sur son casque à Marseille). Italien avant tout!

    -Trek Segafredo: La retraite du Pistolero c’est bien, mais Haimar Zubeldia personne n’y a pensé ? Avoir débuté aux côtés de Roberto Laiseka et Inigo Chaurreau en 98, quand même!

    -Cannondale: Uran qui prive Warren Barguil d’une 3è victoire d’étape, l’ingrat.
    En plus, comme Laurent le rappelle, c’est un ancien Sky … paf dans la tronche!

    -BMC: Damiano Caruso n’est pas Richie Porte. Finalement c’est pas plus mal comme ça, assez des anciens Sky avec Froome dans les cols! La porte ouverte aux soupçons…

    -Orica-Scott: Chaves n’avait pas la tête au Tour pour les raisons qu’on connaît, mais s’est accroché pendant 3 semaines… remarquable quand même!
    Le maillot blanc de Yates? Ouais…

    – Team Sunweb: Barguiiiiiiiil! Son jour de gloire? le 14 juillet quand il a affirmé se sentir breton avant d’être français.
    Prends-ça Emmanuel Macron!

    -Quick Step: on l’a vu que Kittel était le meilleur sprinter au Monde!
    Matthews 11è sur les champs…pfff

    Lotto NL-Jumbo: 2 gros coups de coeur! Groenewegen, qui l’avait vu gagner hier?
    Et Roglic, un très beau coureur sur son vélo. Michele Bartoli aime ça.

    -Lotto-Soudal: Vraiment offensive! Peut-être même la plus offensive de toutes. Mentions à De Gendt, Gallopin et Benoot. Faut dire que le gorille a perdu quelques poils…

    -Wanty: Mes chouchous avant le départ…Déçu. Ils se sont montrés sur la 1è semaine 1/2, et après plus rien! Guillaume Martin fait une belle place (23) mais loin derrière Brice Feillu.
    Offredo n’avait pas qu’à ouvrir sa gueule. De toutes façons la flèche brabançonne et le tro bro léon c’est bien mieux que le Tour de France!

    -Fortunéo-Oscaro: Et ça se dit breton?

    -Cofidis: Bouhanni s’est accroché au mental. ça met quand même mal à l’aise quand l’équipe est autant dévouée pour un leader. RDV à Paris-Tours?

    -Direct Energie: Calméjane, Calméjane, Calméjane!

    -FDJ: Le clan des 3. On a moins entendu Madiot après la victoire de Démare!

    -Katusha: Voilà ce que c’est que de n’emmener aucun russe au départ du Tour! Fabio Aru aime ça!

    -Dimension-Data: Boasson-Hagen…trop gros pour Sky, mais au moins il a gagné une étape lui!

    -Bora-Hansgrohe: Déçu d’Emmanuel Buchmann pour le général. Je le voyais bien s’accrocher aux meilleurs en montagne et bien finir en 3è semaine. Dommage.
    Sagan? C’est qui?

    -UAE Team: Meintjes c’est le futur Cadel Evans? Il gagnera le Tour en 2021 quand les dopés de devant auront été pris la main dans le sac! Les petits gagneront…

    -Bahrein: Seul Colbrelli s’est échappé des ravisseurs qui ont prit l’équipe en otage à Dusseldörf.

    …Pour le reste, place aux commentaires de LFR. Je termine aussi exténué que Bardet à Marseille…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 12 votes)
  21. Wolber
    Soumis le 24 juillet 2017 à 5:22 | Permalien

    Un Tour de France où il s est passé tous les jours quelque chose, la chute de Valverde, a disqualification de Sagan…de la bouche d un …animateur de France2
    Je doute que la fracture d un footeux ds un tournoi ou l entorse d un tennisman soient considérées comme des événements.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  22. Soumis le 24 juillet 2017 à 8:34 | Permalien

    On parle souvent en foot de la blessure du meilleur joueur qui pénalise son équipe et peut changer le résultat d’un match .Alors la chute d’un favori ou outsider peut faciliter la perfomance du vainqueur lui aussi tombé en 2014, un tour qu il aurait pu gagner sans sa chute etc foi de wolber

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  23. Thierry Mtl
    Soumis le 24 juillet 2017 à 9:14 | Permalien

    Le Tour a organisé un parcours contre lui et il a encore trouvé le moyen de gagner malgré des difficultés. Froome est un grand champion et un coureur très polyvalent. Il est aussi soutenu par une équipe très puissante meme si elle a été tres ébranlée ds la derniere année. Froome a aussi reussi à surmonter tout ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  24. Edgar Allan Poe
    Soumis le 24 juillet 2017 à 10:29 | Permalien

    D’accord avec toi, Thierry. L’équipe SKY n’a même jamais été aussi forte, Landa s’est baladé sur ce tour, Kwiatowski a été « énorme », et Vasyl, lui, toujours rouler ! Même lors des 2 chronos, ils se sont très bien classés, alors qu’on aurait pu imaginer une certaine fatigue ou envie de lever le pied lors lors du chrono de Marseille. Et encore, Geraint Thomas n’était plus là !
    Quel est leur secret ? Le débat sur les corps cetonés sent un peu le trompe l’oeil…
    Je ne comprends toujours pas comment Froome parvient à avoir un tel rendement avec la position qu’il a sur le vélo !
    Si vous rajoutez à cela le fait que Cummings, Pauwels, Boassen Hagen, mais aussi Cavendish ou Uran sont tous des anciens de chez SKY, ça commence à faire beaucoup. Et rien ne filtre pour le moment!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  25. alain39
    Soumis le 24 juillet 2017 à 10:34 | Permalien

    Le parcours de ce tdf doit aussi être pris en compte car la réduction des kms en chrono a quelque peu modifié la physionomie de la cours et le CG.
    A mon sens il faut plus de chronos mais avec un chrono en côte.
    Egalement le manque d’une troisième étape dans les Alpes car on oublie trop souvent que le cyclisme reste un sport d’endurance et la multiplication des difficultés permet de creuser les écarts.
    Ceci dit, plus que les écarts entre Froome et ses adversaires ce qu’il faut retenir c’est sa timidité à attaquer. Chaque attaque de Froome n’a causé aucun écart. Il semblait craindre un contre et son attaque mal placée dans l’Izoard illustre cette timidité. Nous sommes loin des années précédentes où il attaquait et lâchait tout le monde dès la premiere arrivée au sommet.
    Pire encore, plus qu’à l’accoutumée son équipe l’a protégé durant les montées et franchement on pouvait sentir non pas une fébrilité mais un manque de confiance sur la possibilité de Froome à s’échapper.
    Cette année froome a montré qu’il est prenable et ça va aiguiser l’appétit de certains.
    Aru sans sa bronchite et avec une équipe aurait certainement attaqué et avec Bardet ils auraient pu mettre la pagaille.
    Et puis il a manqué Porte qui depuis le début de saison domine ses adversaires. Vraiment les circonstances de course ont été favorable à Froome et il est clair que dans le peloton les mêmes protocoles sont utilisés par une majorité de champions.
    La SKY ne dispose plus d’un avantage déterminant mais uniquement d’un meilleur collectif dû à son budget qui permet de contrôler la cours et d’éviter les attaques.
    Il va falloir mettre en place un « global salary cap  » pour rétablir l’équilibre entre le fric et le sport. La finance a pris le pas sur le sport.
    Je me suis ennuyé à voir en permanence la même tactique de course déployée par les SKY et qui n’avaient pour cause que la présence en son sein de leaders et non d’équipiers.
    Or ces coureurs ont accepté de devenir équipiers pour d’évidentes raisons financières. C’est dommage car ça limite le spectacle en concentrant trop de force dans la même équipe.
    Il faut stopper cette dérive car elle fausse la course et en plus elle finit par ralentir la progression de la nouvelle génération. Si on n’est pas employé par une grande équipe point de chance de bien figurer, de sortir de l’anonymat.
    Et puis on leur propose quoi comme avenir de devenir équipier de luxe? Pas folichon comme perspective.
    L’absence de Porte, Quintana en bonne forme, Valverde, Chaves a permis à barguil et quelques autres de se montrer pour des gains d’étapes et de maillots distinctifs.
    barguil était fort comme en atteste son record sur l’Izoard mais il a bien profité de ces absences. C’est tout à son crédit mais ça laisse planer un doute.
    A mon sens on a trop peu parlé de Meintjes et Yates qui ont fait un super tdf et se tiennent en 2 mn. Super tdf de ces 2 jeunes champions qui ont été constants et très proches des cadors avec des équipes assez faibles en montagne. Ils montent gentiment en puissance et franchement ils seront encore plus proches des meilleurs l’année prochaine.
    Enfin comme d’hab les français brûlent ce qu’ils avaient adoré dans le passé et Pinot est dorénavant éclipsé malgré un bon Giro.
    Clairement il était malade sur ce tdf et il n’a jamais été en mesure de sortir la moindre bonne étape.
    Or sur ce Giro il a joué la gagne et franchement s’il avait sorti les chronos de 2016 il aurait été très proche de la gagne. Il est à 1mn 17 au CG final avec de piètres chronos. 2 bons chronos et il était en rose.
    On oublie vite le passé en restant sur la dernière image.
    Je continue à penser qu’il peut nous sortir une belle victoire sur une course par étapes et ce tant au Giro que sur le tdf.
    En 2018 sans pression il peut en étonner plus d’un et se mêler à la victoire finale. Il en a les moyens et il arrive au top de la maturité.
    C’était peut être la bonne idée de courir le Giro cette année pour se faire oublier en France.
    Un peu comme Uran que personne n’attendait ou encore Barguil.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  26. noirvélo
    Soumis le 24 juillet 2017 à 11:45 | Permalien

    En général , j’aime bien l’ambiance du Tour pendant une semaine, après je sature un peu dans la 2e et « à mort » dans la 3e, (trop de bavardage,de médias, de questions « à la con » même si je regarde quand il fait « pluie ou canicule »…en râlant …
    Mon vrai « moment fort » et je le répète, c’est Boldnar à Pau, son numéro après 200 bornes d’échappée et 25 bornes avec les furieux aux fesses (44km/h de moyenne pour l’étape!),un moment d’une pureté cycliste extraordinaire le « finisseur-rouleur-poursuiteur » dans toute sa classe et sa simplicité ! les watts de qualités « Label Rouge » qui se succèdent sur une trajectoire parfaite! A le voir sur le podium du plus « combatif », souriant et modeste , j’étais entre la déception pour le résultat, et l’admiration pour ce moment de plus en plus rare ces derniers temps, le hold-up à la « Eric Dekker »…
    Sa victoire à Marseille le récompense, super bonheur, mais passe en second plan parce que le podium se joue entre Bardet,Uran et Landa à coup de secondes « marketing » …
    C’est pourquoi j’ai cette fascination pour ce « perdant
    magnifique » transformé en « gagnant de l’ombre »…
    Je n’aurais pas pu être commentateur, je préfère « l’or fin et rare » à la lessive … et en suis fier !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  27. mica
    Soumis le 24 juillet 2017 à 2:10 | Permalien

    Oui, Noirvélo, j’ ai aussi pensé à la « revanche » de Bodnar et content pour lui. J’ ai même pensé à ton enthousiasme pour ce coureur au soir d’ une défaite injuste après 200 bornes et une chasse de 25 Km.
    Je ne sais pas qu’elle était la marge de manoevre de Bodnar à 25 bornes de l’ arrivée, sans doute pas plus de 2 minutes.
    Son destin était scellé. Dans une poursuite par équipe, de 4 km, le meilleur poursuiteur du monde « rend » 20 secondes à la meilleure équipe du monde, soit 5 secondes par Km. ça a toujours été comme ça, et il en sera toujours ainsi, il n’y a pas de miracle. c’ est dailleurs exactement le fameux » théoréme de Chapatte qui lui faiser débourser à l’ échappé 1 mn par tranches de 10Km. Sans vouloir « marcher sur les plates bandes » du regretté R. Chapatte , pour moi cela ferait 5s x 10= 50s aux 10km.
    à 25 bornes de l’ arrivée il lui aurait donc fallu: 50x 2.5= 125 s d’ avance, soit 2 mn et 5 secondes.
    Ce n’ était donc pas possible pour l’ échappé de tenir, d’ autant plus qu’ il y avait la fatigue accumulée tout au long de la journée.
    Mais quel exploit tout de même, et quelle harmonie dégagée^par ce coureur, moi aussi, je suis satisfait de sa revanche.
    Noirvélo, je ne connais pas ton àge, mais je pense que tu aurais bien aimé J. Anquetil.
    Comme pour toi, la deuxiéme partie du Tour a tendance à « me gonfler ». Trop long, trop insipide, trop de filtrage, trop de baratin…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  28. Martin C
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:06 | Permalien

    Froome qui gagne sans panache. J’aurais bien aimé voir le résultat final si Dumoulin et Nibali avaient été au départ.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  29. Thierry mtl
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:18 | Permalien

    L’aisance de Barguil en montagne est l’élément le plus suspicieux que j’ai perçu sur le tour cette année. C’est dommage que ça tombe sur lui, mais c’est comme ça. Il m’a fait pensé a Rasmussen à l’epoque où il chassait le maillot du grimpeur.
    En 2007, Rasmussen a décidé de prendre le maillot jaune et en plus de grimper comme une coquerelle sur un mur mexicain, il faisait de tres bons CLM malgré sa maigreur de poulet mal nourrit.
    J’ai bien hate de voir Barguil l’an prochain. J’ai peur qu’il prenne le même chemin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 9 votes)
  30. noirvélo
    Soumis le 24 juillet 2017 à 4:25 | Permalien

    @ mica,

    sa défaite ne fut pas une question de chiffres, mais de pur hasard parce que pour « mourir » à 250m de l’arrivée après 200 bornes, il y a la surprise, la naiveté et les certitudes prétentieuses du peloton face à un rouleur
    imprévu, génial, accrocheur et surtout seul !
    J’ai un certain âge « philosophique » mais malheureusement sur le vélo un âge certain …
    et suis juste un inconditionnel de Roger de Vlaeminck et de son palmarès « oublié » hors P.Roubaix… pas d’Anquetil trop « typé Tour » …
    Actuellement, Gibert, Degenkolb , Valverde,Bak,Benoot, Kung, Sanchez S. ,Naesen ,Van Avermaet …et
    Alaphilippe, Gallopin , Calmejane …
    J’aime avant tout les « routiers-sprinters puncheurs » typé « Classiques » …
    Je n’ai pas oublié Sagan, trop à la mode,trop glamour et « produit » malgré son talent certain et reconnu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  31. Thierry mtl
    Soumis le 24 juillet 2017 à 8:06 | Permalien

    Froome me parait au dessus du poids qu’il affichait au cours des années précédentes.
    C’est visible lors des cérémonies sur les champs. Ca explique aussi sont ralentissement en haute montagne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  32. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 24 juillet 2017 à 11:32 | Permalien

    Le gars, il a gagné le Tour (IL A GAGNE LE TOUR), les reproches pleuvent.
    – « Il ne gagne rien d’autre »
    Outre que c’est faux, c’est surtout ne pas comprendre que, pour les non-sprinters (et encore), les victoires sont rares dans le cyclisme (il y a beaucoup plus de coureurs que de course). Voyons depuis 2013.
    Qu’a donc gagné Bardet?
    2017, 1 étape du Tour (2ème et 3ème au général)
    2016, idem
    2015, rien
    2014, la Drôme Classic
    2013, le Tour de l’Ain
    Uran (même période)?
    Champion de Colombie clm
    GP de Québec
    1 clm par équipes à Tirreno
    (2 fois 2ème du Giro)
    Aru?
    1 étape du Tour
    Champion d’Italie
    Vuelta
    1 étape du Dauphiné
    2 étapes de la Vuelta
    2 étapes du Giro (2ème au général)
    Landa?
    Tour du Trentin
    2 étapes du Tour du Trentin
    1 étape du Tour du Pays Basque
    2 étapes du Giro
    1 étape de la Vuelta
    Froome?
    4 Tour de France + 6 étapes
    2 tour d’Oman + 2 étapes
    Criterium international + 1 étape
    2 tour de romandie + 3 étapes
    3 dauphiné + 6 étapes
    1 étape Tirreno
    Tour d’Andalousie + 1 étape
    Herald sun tour + 1 étape
    3 étapes de la Vuelta (qu’il termine 3 fois 2ème)
    « Froome n’est pas un coureur complet », lui reproche-t-on aussi.
    Juste, le gars, il gagne des chronos et des étapes de montagnes et des grands tours et des courses à étapes d’une semaine et de 2 jours.
    Certes, il ne gagne pas Paris-Roubaix et Liège.
    Mais qui gagne des classiques? Pas Indurain, pas Armstrong, pas Ullrich, pas Contador, pas Lemond, pas Evans.
    « Il n’est pas Merckx ni Hinault ni Anquetil ».
    Ben, non, il n’est pas Merckx ni Hinault ni Anquetil. Peut-être même n’a-t-il même pas le talent de Coppi. C’est vrai quoi, « c’est une brelle » (lu, véridique), ce Chris Froome.
    Et en plus, « il n’a pas de panache ». Nous y voilà, le gars ne nous a pas offert une Landis. Quand il survolait la Pierre St Martin ou le Ventoux, c’était douteux, et même plus, quand il faisait preuve d’audace à Bagnères ou à Montpellier, c’est qu’il masquait ses faiblesses, maintenant qu’il ne le fait plus, c’est un petit coureur.
    Je sais bien que c’est un Angliche et qu’il gagne, quelle horreur, je ne mettrais pas une pièce sur une absence de prise de produits (pas plus que pour ses adversaires, fussent-ils français et, eux aussi, sympathiques), mais est-ce une raison pour la perdre, la raison?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 11 votes)
  33. mica
    Soumis le 25 juillet 2017 à 12:44 | Permalien

    Noir vélo: bien sur, tout n’ est pas une question de chiffres, mais j’ ai voulu mettre noir sur blanc quelques idées qui me trottent quelquefois dans la tète (quand le tour devient soporifique par exemple)
    La notion de relais est particulièrement mise en valeur dans la poursuite par équipe. Quelle harmonie, quelle plénitude dans l’ effort, quelle esthétique..
    Je pense que, tous sports confondus, c’ est précisément un des moments sportifs les plus remarquables. « Petit moment de délire poétique »: un train dont les wagons deviendraient, chacun leur tour locomotive….
    Et au bout une efficacité qui fait que l’ on gagne 5 secondes au Km. Ce qui veut dire que Bodnar n’ avait nulle chances ce jour là, et ce qui n’ enléve rien à son mérite… Tenir compte du fait que quelque fois, le peloton « laisse faire », ou se « loupe » pour quelques secondes(ce qui n’ est pas satisfaisant non plus).
    La liste de tes « coups de cœur » est belle: mais
    R. de Wlaemink n’ était pas un « enfant de cœur »
    et surtout Benoot ?
    Calmejane?
    Bak ?
    Sanchez?
    pour ma part l’ esthétique de Anquetil me séduisait à l’ époque « romantique » du vélo sans toute sa « sophistication » actuelle (matériel,préparation, capteurs de puissance, cardios. etc…etc..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  34. mica
    Soumis le 25 juillet 2017 à 12:50 | Permalien

    Le Bourrin Ardéchois: assez d’ accord, d’ autant plus que Fromme devrait déjà étre déja à 6 TDF!
    Ce qui a aussi pour corolaire, hélas, que ces derniers temps la concurrence est un peu faible, mais là, Fromme n’ y est pour rien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  35. Tchmil
    Soumis le 25 juillet 2017 à 2:05 | Permalien

    Thierry Mtl,

    regardes les résultats de Barguil depuis ses débuts (PCS). C’est tout à fait régulier. Il n’a seulement pas été épargné par les blessures et a profité d’un contexte favorable sur ce Tour.

    Et il continuera ainsi, c’est un attaquant qui a envie de s’amuser sur son vélo. L’an prochain, tu peux suivre son parcours … pour un amoureux du vélo tu prendras le plus grand plaisir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  36. Robert
    Soumis le 30 juillet 2017 à 5:22 | Permalien

    Mica(33), Je suis tout à fait d’accord lorsque tu écrits  » l’ esthétique de Anquetil me séduisait à l’ époque « romantique » du vélo sans toute sa « sophistication » actuelle (matériel,préparation, capteurs de puissance, cardios. etc…etc.. » Mais permet moi d’ajouter un point. A l’époque d’Anquetil jusqu’à la fin des années 90 les coureurs ne se cachaient pas derrière de grandes et horribles lunettes colorées. Je déteste ce « look » cycliste qui m’empêche de reconnaître de loin les coureurs. Les sponsors sont responsables de cette dérive mercantile. Nous sommes arrivé à un point tel que si un sponsor paie les pros pour rouler avec un bonnet d’âne sur la tête ceux ci accepterons mais le pire c’est que dès le lendemain des milliers de cyclos se rendront chez leur vélociste pour acheter ce fameux bonnet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  37. le bourrin iserois
    Soumis le 31 juillet 2017 à 6:09 | Permalien

    froome a triché éhontément avec un moteur, et il prend x traitements pour x maladies. Pourquoi le défendre???
    De tout façon, ce n’est pas du vélo, le haut niveau. C’est un métier. On s’en fout donc. Ils trichent tous, et quand c’est pas chimique ou mécanique, c’est en s’accrochant aux voitures.
    Tiens, je vais faire le galibier, encouragez moi, ça c’est du vélo!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  38. Edgar Allan Poe
    Soumis le 31 juillet 2017 à 9:02 | Permalien

    @ LBI : Effectivement, cette histoire de moteur électrique pour un vétéran italien renvoie à un événement similaire en Isère en été 2016 me semble-t-il.
    Les « petits » amateurs, malhonnêtes et sans estime pour eux-mêmes et leur propre performance, prêts à investir, disposent déjà de ce matériel depuis plusieurs années. Quel candide pourra croire que ce ne fut jamais le cas chez les pros, et à fortiori chez les leaders des grandes équipes ?
    Comme tu le dis si bien, c’est devenu un métier à part entière : beaucoup ne semblent plus, ou avouent même ne plus y prendre du plaisir. J’ai entendu Pineau, futur DS, sur RMC, qui décrivait son peu d’engouement à aller s’entraîner, et surtout le peu d’attrait qu’il y a , selon lui, à sillonner les routes en vélo. Guimard lui a gentiment répondu en apportant une perspective beaucoup plus ludique, celle d’un passionné, quoi ! Il y eut des époques moins mercantiles que la notre!
    Le Galibier, vu ta stature, – dixit LBA – …bel effort!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  39. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 31 juillet 2017 à 9:51 | Permalien

    De St Michel s’entend, le Galibier, Bourrin?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  40. Toto
    Soumis le 31 juillet 2017 à 11:20 | Permalien

    De valmeynier 1800 ou je suis qq jours
    Ce qui revient a partir de st michel!!
    La seule fois que j ai fait le galibier j avais un velo de trente kilos
    Maintenant c n est plus le cas mais ca revient presque au meme!
    Je vais surement essayer de faire la madeleine ou plutot de la finir cette fois ci! Sans moteur!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  41. Wolber
    Soumis le 31 juillet 2017 à 12:48 | Permalien

    Armstrong, Contador, Cancellara, et Froome. Sans preuves bien sur.

    Plus d entrain pour aller s entraîner Eap?
    Je lisais les propos de Maxime Roger déçu d avoir du rouler pour ses leaders et se rendre compte qu il avait les jambes pour être éventuellement champion de France espoir mais qu il avait déjà fait trop d efforts…
    Ces propos ne sontbien sur que ceux d un très bon coureur déçu.
    Ces foutues tactiques d avant course prolifèrent même chez les espoirs . Au départ d un championnat tous les coureurs devraient être protégés.
    Quand dès, les jeunes , ont imposent des comportements , les motivations, l engouement s évaporent déjà. Forcément.
    La notion de plaisir , de jeu n existe déjà plus.
    L année passée sur la Cassique des Alpes junior, un entraîneur de comité régional avait demandé à un de ses « protégés » de prendre la fameuse échappée matinale.Celui ci n en avait nullement envie bien sur et préférait jouer sa carte personnelle et voir pendant la course et seulement pendant la course, si il devait se mettre à rouler pour un autre coureur de son comité. Il ne voulait simplement pas être gaspillé sur une tactique d avant course. (Bon, l échappée matinale ira au bout , mais c est une autre histoire..)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!