Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Un papier lamentable

« If you can’t take drugs out of cycling – which the UCI has just admitted – that leaves you with two choices. Stop checking for drugs, or keep checking for lies. »

C’est la conclusion d’un papier lamentable publié cette semaine dans le journal anglophone The Globe and Mail par un certain Cathal Kelly.

Un torchon. Je suis sidéré de lire pareille ordure.

En gros, l’auteur argumente que le cyclisme a tout faux en essayant de lutter contre le dopage, que cette lutte, impossible à gagner, ne fait que miner le sport tout simplement.

D’où la conclusion.

Remarquez que l’auteur ne manque pas d’humour: « If you visited Paris that July, there was an off chance you’d end up winning the Tour de France, just because you were the only person in the city without the testosterone levels of a silverback gorilla. »

On rit jaune cependant. (sans jeu de mots, vous me suivez?)

Arrêter le lutter contre le dopage? Vraiment? Comment soutenir pareille argumentation?

Continuer de chercher des mensonges? Le cyclisme ne cherche pas de mensonges, il cherche simplement à avoir un sport sain. Dans cette recherche oui, forcément, des tricheurs tombent – encore un cas malheureux cette semaine chez AG2R – La Mondiale, mais attendons les résultats de l’échantillon B avant d’aller plus loin – mais c’est un mal nécessaire.

Je vais vous dire une fois pour toute: je préfère 1000 fois mieux un sport qui cherche à s’assurer que le meilleur gagne, plutôt que le plus chargé. Je préfère 1000 fois mieux un sport qui ose chercher la vérité plutôt que de se mettre la tête dans le sable et de prétendre que tout va bien.

Et je préfère 1000 fois mieux le cyclisme à la plupart des autres sports – sports américains en premier lieu comme le hockey, le football, le baseball, le basket mais aussi d’autres sports comme le golf ou le tennis qui sont aussi rongés – on pourrait soutenir « plus » rongés – que le cyclisme par le dopage.

Plus on luttera contre le dopage dans le cyclisme, plus l’édifice des autres sports se lézardera et plus les désillusions des amateurs de ces sports seront grandes. Ca a déjà commencé.

Visiblement, cet auteur ne s’est pas questionné quant au (triste) spectacle auquel il assiste en voyant une partie de football de la NFL…

Partager

Précédent

Voir clair dans le cyclisme de 2015

Suivant

Pauline Ferrand-Prévost: la petite reine

17 Commentaires

  1. Vincent C

    Le Globe and Mail? Tu lis ça Laurent? Mes chats ne veulent même pas s’en servir comme litière!

    Sans blague, sa rhétorique est la suivante: le problème est trop gros? Laissez-les faire!

    Ça c’est l’argumentaire de la droite néo-libérale! Ne pas règlementer, ne rien faire et laisser les gens s’auto-réguler par bonne conscience; yeah right!

    0
    0
  2. Nicolas

    L’auto-regulation n’est pas par « bonne conscience », mais en grande partie mais pas uniquement basee sur les droits de propriete, les traditions.

    Mais ici votre hote vous parle d’un conflit d’ethique. Et le manque d’ethique est present aussi bien a droite qu’a gauche.

    Bien que partageant le soucis de « verite » dans les performances, si d’aventure certain voulaient cree un ligue sans control, pourquoi pas. Mais je ne regarderai pas.

    D’ou le question que voulent voir les gens?
    Et bien malheureusement la plus part bien que se cachant derriere de belles phrases sur la lutte anti-dopage regardent religieusement des sports a la pointe pharmacopee.

    Le sport professionel doit-il etre un vecteur de valeur? Seulement un spectacle?

    0
    0
  3. Sylvain de Montréal

    Et pendant ce temps …

    La malnutrition provoque la mort de 3,1 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année, soit près de la moitié (45%) des causes de décès.

    Je préfère m’outrager et monter aux bariccades pour des choses vraiment importantes.

    De plus Laurent, même si je ne partage pas toujours tes opinions, ça ne fais pas de tes écrits des « torchons » ou des « ordures ». Attention aux dérapages !

    0
    0
  4. MissBecaneenfurie

    Les commentaires de Rob Jones de Canadian Cyclist.
    Go big or GO home.
    Simplement, agir selon 4 axes. Il me semble que la tactique des autruches ou les micro-doses de produits et les conséquences ou responsabilités non assumées, c’est du permissif encore au nom hypocrite d’une évolution vers la propreté prétendue, une mascarade.

    http://www.canadiancyclist.com/dailynews.php?id=29125

    Ensuite si le spectacle doit continuer au détriment de la morale sportive et que cela se perpétue sur le même mode de demi-mesures, alors arrêtez de faire semblant, allez-y à fond? Décourageantes affaires répétitives depuis des siècles!
    J’ai perdu toute foi avec l’honneteté de l’humanité quand la seule valeur est l’argent…

    0
    0
  5. alain39

    On parle de dopage et au même moment les mobylettes Sky font 1 et 2 sur l’étape de montagne de Paris Nice.
    Et ce au terme d’un beau festival. Les équipiers qui font le bas de la montée. Plusieurs attaques notamment de Porte, suivi d’une attaque de Geraint Thomas. Il part avec 2 autres coureurs fait souvent le train et ce dans l’attente de l’attaque de Porte. Ca ne manque pas après plusieurs accélérations le petit peloton explose sous l’impulsion de Porte qui en quelques secondes rattrape les 3 échappés. Dès la jonction faite, Porte remet le couvert et seul Thomas arrive à le suivre. Lequel Thomas en est à 2 gros efforts en moins de 3 kms. Et ensuite 2 kms de mano à mano avec un Porte qui mène tout le long et un Thomas qui a encore assez de forces pour le suivre.
    Un plan bien préparé et exécuté avec succès sans le moindre faux-pas. Les autres sont en dessous et seuls Kwiatkowski et Fuglsang limitent les dégâts à 8 secondes. Mais clairement on a pu constater qu’ils ne peuvent encaisser les attaques successives des Sky qui se baladent.
    Un beau scénario comme Froome sur le tour d’andalucia.
    ca devient ridicule de voir tous les coureurs de Sky monopoliser les victoires sur les courses à étapes.
    On se moque de nous et heureusement que Froome n’est pas sur Tirreno car on assisterait au même scénario dimanche prochain.
    Le meilleur français est Bardet à 30 secondes. Il ne carbure pas au même mélange car il a été totalement absent des débats. Certes 11 eme mais lâché dès les attaques décisives de Porte.
    Avec Sky chaîne de télévision c’est pas du sport mais du spectacle qu’ils nous vendent.
    Les gogos vont applaudir, les autres se lamenter de voir ces pseudos exploits.
    Il faut que l’UCI fasse le nettoyage car nous sommes en plein dans le cyclisme à 2 vitesses.

    0
    0
  6. alain39

    Au fait wiggins la mobylette Sky millésime 2012 est 143eme à 23mn25. C’est fou dans cette équipe comme on peut connaitre de tels changements de niveau. Incroyable il roule maintenant comme lorsqu’il était dans les équipes françaises. Et pourtant il vise Paris Roubaix et devrait être en bonne forme. Il grimpe dorénavant comme Demare (même retard à l’arrivée). Demare devrait passer chez Sky et en 2017 il gagnerait le tdf.
    Wiggo n’arrive même plus à passer un col moyen lui qui 3 ans auparavant grimpait avec les meilleurs et gagnait la course au soleil.
    Il faudra m’expliquer cette nouvelle métamorphose.
    Ce n’est plus des cyclistes mais des chrysalides.
    C’est Disney.

    0
    0
  7. Vincent C

    @Alain39

    Ça se peut que Wiggo ne fasse juste pas la montagne question de se garder… le nb de fois que les pros décident de rouler à 30km/h pendant des heures, ça existe tu sais, pas nécessairement parce qu’il ne grimpe plus. Ils font simplement le calcul en direct pour le « timing cut ». Pas besoin de mettre à fond à chaque jour; l’année est longue.

    0
    0
  8. Vincent C

    @Nicolas

    Le manque d’éthique de la gauche? … ah oui, vous avez Hollande j’oubliais. Ici, au Québec c’est la droite qui a la palme du manque d’éthique!

    Mon parallèle avec le néo-libéralisme est simplement dans le vouloir d’absence de régulation, de loi qui constitue l’assise du néo-libéralisme. Le billet du Globe demande exactement ça : la fin de la réglementation dans le dopage. Cela me semble plutôt limpide!

    0
    0
  9. Francois gagnon

    Bien sûr, la version sportive du monde sans drogues. Les seuls qui y croient devraient s’en tirer un bon, ça les détendrait. Allez allez, encore quelques dizaines de milliers d’années et on devait y arriver! Après tout, il n’y a rien de plus important sur terre, ça vaut bien quelques dizaines de milliards.

    0
    0
  10. françois

    porte annonce un poids de 59 kg, soit une perte de 2 kg par rapport à il y a 2 ans. question: comment passe t on de très maigre à très très maigre sans perte de puissance?
    Le chrono de la montée semble hallucinant, à voir avec un éventuel vent de dos ( pas flagrant sur les images). Beaucoup de coureurs ne sont tout de même qu’à quelques secondes de la tête, ne focalisons pas uniquement sur la sky.

    0
    0
  11. Des recommendation à appliquer !

    0
    0
  12. françois

    dernier km à 7,4 % de moyenne en 2’08 soit 28.1 km/h.
    La même qu’en australie en janvier dernier

    0
    0
  13. Zboy

    J’ai manqué un bout. Le cyclisme cherche à devenir propre ? Lolll.

    0
    0
  14. Sarah Vigotte

    Le hockey 1000 fois plus plate que le cyclisme comme tu dis n’est pas américain mais bien Canadien (sans jeux de mot). Premier match moderne = 3 mars 1875 à Montréal au Victoria Skating Ring.

    Vive le hockey l’hiver et le vélo l’été!

    0
    0
  15. histoire de vent
    petite sortie de 60km(en françe,soulac bord de mer)seul..
    vent fort au debut(50kmh)velo massi crossbow 6kg6 roues carbonne 28mm;vent augmentant de plus en plus;
    une voie de chemin de fer,au milieu une rafale de 80/90kmh..suis projeté sur la gauche,guidon bloqué..
    plaqué au sol,10m de glissade;velo intact,pas moi..
    le csque cogne(kask lol)pas mal de viande sur le bitume! retour maison,un mois de repos(on devais partir au maroc )-: )ya du vent au canada?
    salut de tiznit(maroc)on est quand meme partis aprés.

    0
    0
  16. PS j’ai surement pas posté ou il falait!!!!

    0
    0
  17. mikael

    Autoriser le dopage, car nous n’arrivons pas à l’éradiquer. La morale n’est pas seulement sportive. Imaginons un instant faire la même sur l’ensemble des sujets de société…

    Quand un enfant triche à l’école, quel est le problème? Qu’il ne soit ni le premier, ni le dernier, qu’il mente, qu’il recommencera surement, que cela déplaise pas aux parents, ou qu’il ne soit pas punit?

    Et si la triche est devenu tellement endémique que plus un contrôle ne se passe sans tricherie avérée ou soupçonnée, doit-on l’autoriser?

    Quel sera le résultat au final? Autant supprimer les évaluations à l’école, ou l’école.

    Les drogues récréatives n’ont jamais eu pour objectif de tricher. Drogues et dopage sont différents, dans le fond et dans la forme, même si la langue anglaise mélange habillement les deux.

    L’objectif n’est pas d’obtenir une version sportive d’un monde sans drogue ou sans triche, mais de continuer à les condamner pour que ceux qui trichent ne le fassent pas avec l’accord de tous.

    Effectivement, il faut s’outrager pour les choses « vraiment importantes », mais au bon endroit.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.