Un orage sauve le Tour!

C’était l’ennui hier sur la route de St-Gervais Mont Blanc.

Comme d’hab, une échappée matinale. Comme d’hab, le rouleau compresseur Sky derrière. On attendait le dernier kilomètre pour – peut-être – s’enthousiasmer un peu.

Et puis il y a eu un orage.

Et à partir de ce moment, quelle étape mes amis!

En l’espace de 10 bornes, ce fut rebondissements sur rebondissements.

D’abord en raison des chutes causées par une chaussée détrempée: d’abord Tom Dumoulin, out du Tour en raison d’une bonne chute.

Ensuite deux FJD, dont Sébastien Reichenbach.

Puis Bauke Mollema, 2e du général au départ.

Puis Pierre Rolland qui était devant à possiblement briguer une victoire d’étape.

Et enfin, Chris Froome, le maillot jaune, qui a entrainé dans sa chute Vicenzo Nibali. Une chute un peu bête, en passant sur la ligne blanche: erreur de débutant! Peut-être n’avait-il pas le choix dû à l’inertie, étant alors dans un virage.

Du coup, le Tour a pris soudainement une nouvelle tournure. À la faveur de tous ces événements, Romain Bardet en profitait lui pour s’échapper à la poursuite de Rui Costa devant.

Et puis ce fut un grand spectacle.

Froome sur le vélo de son équipier Geraint Thomas, à essayer de se tirer de ce mauvais pas durant la dernière ascension. Il n’en menait pas très large!

Bardet et Costa étaient visiblement à l’effort devant, soutenu par un public qu’on sentait davantage exalté que d’habitude. Peut-être parce que les Français tenaient là possiblement leur première victoire sur ce Tour de France.

Peut-être aussi en raisons des conditions climatiques, qui ont tout changé.

Enfin, à quelques kilomètres de l’arrivée, on voyait d’abord un Fabio Aru à la peine, notamment en raison du tempo assuré par les BMC devant pour Richie Porte qui ne manquait pas de se lancer dans une attaque bien sentie. Froome, toujours sur le vélo de son équipier Geraint Thomas, n’avait pas l’air à la fête. Il a cependant bien maitrisé ce moment très délicat pour lui, sachons le reconnaître.

Quelques minutes plus tard, c’était l’inverse! Fabio Aru se portait à l’attaque et décrochait… Richie Porte! Ce dernier a d’ailleurs lâché une poignée de secondes dans l’affaire.

Et ô sublime, on avait les deux vieux briscards de Valverde et Rodriguez pour aussi assurer le spectacle. Valverde a durci la dernière montée juste au bon moment pour Quintana, faisant mal à de nombreux coureurs du premier groupe (davantage que Quintana d’ailleurs!).

Et puis Purito qui nous fait le coup du dernier kilomètre, comme à ses grands jours, et décramponnant légèrement nul autre que Froome!

Franchement, je n’en demandais pas tant.

Devant, Bardet tenait sa victoire d’étape avec, à la clef, une superbe 2e place au classement général, inespérée. Les AG2R – La Mondiale qui gagne dans leur fief des Alpes, c’était le scénario rêvé pour la troupe de Vincent Lavenu. Ca a dû sabrer le champagne du côté de la Motte Servolex…

Le classement général a changé ailleurs aussi, et désormais trois coureurs se retrouvent dans une fourchette de 30 secondes pour la 2e place (Bardet, Quintana, Yates). Porte, Aru et Valverde sont en embuscade tout juste derrière.

Tout ça grâce à un orage.

La bonne nouvelle, c’est qu’ils en annoncent d’autres pour l’étape d’aujourd’hui, du moins des averses passagères.

Ca nous aurait pris davantage d’orages du temps d’Armstrong!!!

29 Commentaires

  • Soumis le 23 juillet 2016 à 12:21 | Permalien

    Qui va annoncer à Porte qu’il n’est plus chez Sky !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  • le petit
    Soumis le 23 juillet 2016 à 12:43 | Permalien

    Réjouissons-nous des chutes!
    En Formule 1, réjouissons-nous des accidents!
    Sur Youtube, les accidents de la route font un carton!
    Je suggère aux spectateurs d’aller sur la route du Tour munis de leur seau de savon noir, aux comité olympique d’introduire la natation en eau introduite de requins. Remarquez qu’avez la qualité du bassin de voile, pas sûr que ce soit plus sain, juste un peu moins spectaculaire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 17 votes)
  • Bernard
    Soumis le 23 juillet 2016 à 12:51 | Permalien

    Et oui, le vieux briscard de Valverde et ce vieux malin de Purito qui le grille sur la fin: ça nous rappelle de magnifiques fins d’étape sur la Vuelta, où avec Contador ils se tiraient la bourre en haut du dernier col ou de la dernière côte. On reverra les deux pour les prochains JO. Valverde est bien, le restera-t-il jusqu’aux JO? J’espère personnellement car j’aime beaucoup ce coureur (je vais me faire descendre…). Mais Purito est tellement malin!

    L’étape d’aujourd’hui peut être magnifique. En dehors de Bardet excellent hier, trois sont bien, Aru, Porte et…Valverde, mieux que Quintana. Yates me semble juste. Pourront-ils aller chercher un podium? C’est possible pour Porte et Aru plus difficile pour Valverde qui a hélas perdu presque 2 minutes mercredi dans une attaque certes belle, mais inutile et un peu absurde pour un Quintana au-dessous de ses possibilités cette année. De ce point de vue la stratégie des Movistar n’a pas été très bonne.

    En ce qui concerne Froome, c’est bien que les orages remettent la course en question, mais on peut espérer qu’il ne perdra pas ce tour sur chute, compte-tenu de ce qu’il a démontré. Après c’est la course…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 23 juillet 2016 à 1:07 | Permalien

    Je ne partage pas ton point de vue Laurent. Hier matin (avant l’ ètape) je disais à peu prés ceci: qu’ attends on en fin de 3 eme semaine, des chutes, des maladies, des super défaillances, eh bien, nous avons eu droit à ces chutes, et même une inflation de chutes.
    Je ne trouve pas cela forcemment très sportif.
    S’il faut « réduire » le cyclisme aux conditions météo (attention, je vais persiffler), faisons le durer jusqu’à Noel, et la nous rigolerons bien avec la neige, ou le verglas!
    Ceci pour dire que nous ne devons pas nous transformer en voyeurs, restons plutôt passionnés et connaisseurs.
    Je regrette infiniment la chute de T. Dumoulin qui va le priver de JO (chute pas due à l’orage).
    Heureusement, les autres chutes ne furent pas trop graves, plutôt des glissades avec blessures superficielles, alors du spectaculaire oui,mais notre sport ne doit pas attendre cela.
    Je trouve la tète du CG assez homogéne, sans qu’il y ait de domination criarde. Ce qui m’ intrigue, c’ est la présence des presque quadras Espagnol, dans leur carriére, ils n’ ont vraiment jamais « joué la gagne » pour le TDF ,alors, à quoi carburent ils?
    Dans notre sport, comme dans d’ autres les « autorisations thérapeutiques  » sont certainement devenues la régle, et sous couvert de « secret médical » on doit faire jouer la pharmacopée « à plein tube ».
    Tout ceci dit félicitations au sympathique Bardet, il apporte sur ce tour une certaine candeur qui semble saine.
    Allez, comme aurait dit Brassens, « rendez vous au prochain orage », peut étre cet après midi, pour ma part je ne souhaite pas, mais plutôt une vraie course tendue, atlhétique,mais réguliére et ne dépendant pas de la météo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • jmax
    Soumis le 23 juillet 2016 à 2:15 | Permalien

    mauvaise pub pour les boyaux velflex dont étaient équipés Rolland, Frrome et Nibali mais pourquoi diable, Froome a t’il voulu traverser la ligne blanche pour prendre à la corde ?
    Je suis moi aussi intrigué par ces vieux briscards espagnols qui sont toujours devant dès qu’on termine dans un mur et Valverde faisait déjà le coup dans la Flèche Wallonne en avril. Manifestement, il ne connait pas la difficulté d’enchainer Giro-Tour puisqu’il était déjà omniprésent dans les Ardennaises. Mais à quoi marche t’il ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  • Igor
    Soumis le 23 juillet 2016 à 2:33 | Permalien

    L’adresse, la mecanique et le physique font parties du cyclisme, hier la Sky avait négligé les deux premiers volets.
    L’audace et l’agilité démontrées par Cherel et Bardet sont remarquables. Ils ont bien évidemment provoqué la chance.
    Sur la chute de Froome, on nous a fait remarqué que la roue arrière velo de Nibali continuait à tourner toute seule..on nous a expliqué que c’était normal et du à l’inertie…d’accord, mais en regardant bien, elle ne décélère semble t’il pas, c’est un peu troublant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 12 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 23 juillet 2016 à 3:07 | Permalien

    @ Bernard,
    ok avec toi sur Valverde ! je sais qu’il n’est pas « clair », qu’il est bizarrement en forme une majeure partie de l’année, qu’il est « espagnol »(…)et « vieux »
    (36ans), je ne l’ai pas toujours apprécié mais aujourd’hui, contre toute attente, je trouve que c’est un sacré coursier ! Je l’ai souvent décri,toujours bien
    placé, devant,mais pas trop,à l’abri toujours,(il profite toujours d’un costaud (et de tous les autres),est rusé,lisant bien la course,faisant l’effort quand il faut,(au dernier moment lorsque tout le monde est sec!!!),le plus polyvalent, bon grimpeur,bon sprinter,honnête rouleur(quand il le veut!)super puncheur (à son âge) et très bon descendeur!
    De plus, il tombe très rarement(normal il est placé dans les bonnes roues),n’est pas spectaculaire comme l’ont été de sacrés dopés par le passé) mais mène une très belle carrière avec de super classiques, des places sur les GT, et des échecs cuisants lors des championnats (mondiaux!)
    Et en plus,pour un gabarit « moyen », il est super bien posé sur le vélo, les proportions idéales du « coursier type », reconnaissable d’entre tous (faut dire qu’à la
    « Movi »,ils se ressemblent)
    Une vraie identité ce « Ralerandro », coureur imprévisible et malin,qui manquera (déjà pour moi) un jour au peloton!
    Après, chacun son avis, comme toujours …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 14 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 23 juillet 2016 à 3:29 | Permalien

    @ Igor,
    cette roue « qui n’arrête pas de tourner », n’est pas
    forcément suspecte (même si je suis intraitable avec la triche!). Les roulements (on ne parle que de poids,de rigidité,d’aérodynamisme des vélos) sont un point essentiel du rendement d’un vélo; je pense que le matos
    des pros est bien plus précis et plus « suivi » que le notre (que nous payons au prix fort,nous!); toutes les
    roues ne tournent pas pareil !j’ai déjà été bluffé par des moyeux Z..P par rapport à des M…C ! le jour et la nuit …comme quoi, on ne doit pas être dominé par la parano…
    PS les roulements « céramique », c’est du bluff, les roulements « acier » de très bonne qualité,les supplantent!
    Je roule « Campa Record » (super matos que j’adore!) mais
    je ne suis pas du tout convaincu par l’apport du « céramique », qui en fait n’est que de l’ « hybride »…
    c’est bon en F1 pour des régimes très élevés (19000trs)
    Il n’y a que le Froome d’une époque pas si lointaine
    qui aurait pu avoir usage de ce matériel, LOL …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 23 juillet 2016 à 3:40 | Permalien

    Encore moi ! je suis étonné que les équipes (et les équipementiers) ne soient pas plus pointus au niveau « pneumatiques »; les orages et le mouillé » qui s’en suit devraient (via la météo) alerter les DS !!! pourquoi ne pas mettre directement des pneus « pluie » à gomme tendre , à section large (25mm) et -500gr de pression mini avant
    le départ ? Je pense d’ailleurs que chez les pros la mode
    « 25 » soit un peu passée …Le boyau 23″,fin et 9kg (au moins) pour le rendement maxi doit garder ses aficionados…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Robert
    Soumis le 23 juillet 2016 à 4:43 | Permalien

    Je préfère largement les courses qui se déroulent sous la pluie. Certainement pas pour les trop nombreuses chutes que je déplore mais simplement parce que de nombreux coureurs enlèvent leurs lunettes. Je n’ai plus ainsi l’impression de voir  » Daft Punk » faire du vélo mais des êtres humains. c’est bien plus beau et intéressant à regarder quand on peut voir les yeux d’un Valverde, d’un Quintana ou d’un Aru en plein effort.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 13 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 23 juillet 2016 à 6:52 | Permalien

    @ Robert,
    tu as entièrement raison, là au moins,ils ont une identité et « les yeux étant les fenêtres de l’âme »,on
    peut d’emblée diagnostiquer (ou non!), qui est bien,qui est dans le dur, ou, si on connait le renard en question, qui fait « semblant de … » !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 23 juillet 2016 à 10:22 | Permalien

    Plus ça va, plus je déteste juillet: pas de course (notre calendrier provincial), les vacances de la construction, l’étouffante chaleur, le Tour. Eurk.

    À côté du doux printemps et des Classiques….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Mathieu
    Soumis le 23 juillet 2016 à 12:56 | Permalien

    Aujourd’hui, sur la 20èeme étape, 5 coureurs SKY à l’arrivée dans le groupe maillot jaune… Et le rythme dans le dernier col était assez soutenu. Ça m’a quand même surpris, alors que Movistar en avait 2 (plus 1 en échappée), seule autre équipe représentée par plusieurs coureurs. C’est impressionnant tout de même. Vont-ils tous être de retour l’an prochain avec la SKY?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 23 juillet 2016 à 1:27 | Permalien

    @Mathieu

    Impressionnante la Sky? Non pas depuis que l’on sait comment la US Postal faisait exactement la même chose.

    Les pistards Wiggins et Thomas qui deviennent aussi rapide en montagne que les purs grimpeurs et ce, pendant 3 semaines…. bonne blague.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +16 (from 18 votes)
  • yvon
    Soumis le 23 juillet 2016 à 4:59 | Permalien

    Quelqu’un parlait du rendement de Navarro ancien de chez Contador, que dire de C.A Sorensen on pouvait mettre un jeune coureur français plutô^t que lui pour faire de la figuration. Merci de tous vos commentaires qui me réjouissent par leur clairvoyance et quelques fois leur mauvaise foi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Igor
    Soumis le 24 juillet 2016 à 2:33 | Permalien

    @Noirvélo
    Technologiquement le dopage mecanique est possible, je pense que son apparition est consecutif à l’evolution des batteries, à leur poids.
    Commercialement c’est une réalité. Les contrôles en course sont inexistants…
    Un calcul simple, permet d’estimer la puissance complémentaire pour faire la différence, je pense que l’on peut l’estimer autour de 30 watts.
    Placer un moteur electrique de cette puissance dans le moyeu arrière presente énormément d’avantage, outre la discretion, la cadence de pedalage peut être conservé, la recharge des batteries peut se faire dans les descentes en roue libre…ceci explique la suspicion de la roue arrière (contrôle du velo de Contador..).
    Je reste persuadé que cette technologie est peu onéreuse,et peut être l’avenir du vélo.
    Maintenant je suis peut être un parano, mais les performances des dernières années prouvent que cette technolgie a été utilisé et je ne vois pas pourquoi elle aurait été abandonné, personne n’a arrêté la préparation biologique, on parle maintenant de micro dose. ..
    Sur ce tour, encore une fois , jai été étonné de l’accélération de Froome et de Porte dans le Ventoux, je ne vois pas comment cela peut etre possible sur de tels pourcentages, physiquement parlant sans en subir les conséquences, autrement que par la moto…Après il n’y a plus eu d’accélération dans les cols, et la différence c’est faite dans les 2 contres la montre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • regis78
    Soumis le 24 juillet 2016 à 3:08 | Permalien

    Le tour se termine aujourd’hui, à part une seule étape intéressante c’était nul. La Sky tel l’US-postal mène grand train et cadenasse la compétition.
    enfin Bardet est 2eme, il deviendra gagnant du TDF 2016 quand le 1er sera déclassé pour dopage, on a l’habitude maintenant…….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 14 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 24 juillet 2016 à 2:24 | Permalien

    @ Igor,

    bien sûr que le « dopage mécanique » existe ! j’en suis persuadé, mais dans ce cas bien précis, cette roue qui tourne suite à une chute et qui dans la foulée n’est pas stoppée ne me paraît vraiment pas suspecte . Par contre ,
    la chute de Hesjedal dans le Giro, sa roue arrière…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • touille
    Soumis le 24 juillet 2016 à 4:19 | Permalien

    Merci de tous vos commentaires qui me réjouissent par leur clairvoyance et quelques fois leur mauvaise foi.

    c’est surtout les pouces dessous qui prouvent la mauvaise foi ou l’esprit limité de certains 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 25 juillet 2016 à 2:14 | Permalien

    Les journalistes, les passionnés de cyclisme que nous sommes, le grand public, souhaitons toujours et encore des « attaques », pourtant selon moi, sur terrain facile, les attaques ne sont souvent le fruit que d’ une connivence, d’ un « filtrage », du hasard, voire d’ une mise en scéne.
    Ces « attaquants » sont en général rattrapés en fin d’ étape, ce qui ne me choque pas, et l’ aspect sportif reprends ses droits, tout cela se terminant par un sprint souvent spectaculaire, quoique un peu dénaturé par l’ usage exclusif de beaucoup trop gros braquets.
    En montagne, le niveau étant très homogéne, il est désormais très difficile de faire des différences.
    On le voit en regardant le résultat du dernier CLM du TDF, l’ élite est regroupée en environ 1 minute.
    Dés lors, on peut comprendre qu’ il aient du mal à créer des différences lorsque ils roulent en groupe.
    L’ élite est très ressérée, nous ne sommes pas à la sortie du dimanche, entre copains, ou les niveaux étant tellement différents, une hiérarchie se crée et des groupes de niveau se forment inéluctablement.
    J’ ajouterai que dans le cyclisme de compétition, jadis, des écarts se créaient, certains n’ hésitant pas à « saler la soupe » pour « faire sauter la baraque »
    (c’ était les expressions utilisées pour dire qu’ un coureur avait particulièrement bien « préparé » une étape en n’ hésitant pas à puiser plus que de raison dans la pharmacopée!
    Je vais faire une comparaison avec l’ atlhétisme:
    Dans un dix mille métres, on ne verra jamais un athléte terminer, par exemple, avec une minute d’ avance sur ses adversaires, dans un marathon, il n’ y a pas à proprement parler  » d’ attaques », la selection se fait d’ abord par l’ arriére, puis en fin de course par des accélérations progressives, la notion d’échappée est quasiment inexistante.
    Je pense que le cyclisme, s’ il reste « régulier » devra s’ habituer, en montagne, à ces sélection progressives. Mais alors, il faudrait ne pas multiplier les cols qui ne servent à rien, diminuer le nombre des étapes (15 suffiraient largement), car l’ ennui gagnera tot ou tard.
    Que dire de plus de la diffusion en long et en large des étapes, pour ma part je suis totalement contre, surtout si c’ est pour voir l’ échappée « du Km 0 » partir « dans les motos » (Chavanel, pas plus tard que Vendredi dernier).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • touille
    Soumis le 25 juillet 2016 à 5:14 | Permalien

    si froome l’avait voulu, il aurait pris 5min de plus en montagne; mais ils sont bien trop malins pour ça.
    Ils laissent meme une min partir en fumée sur les champs, histoire de gommer la domination que l’on voit sur les 4 min sur le second. Tout est calculé!?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -7 (from 17 votes)
  • Noirvélo
    Soumis le 25 juillet 2016 à 12:01 | Permalien

    @ touille 21

    Ok avec toi, il est prudent pour Froome (et surtout Brailsford) de la jouer « moderato » pour ne pas scandaliser l’opinion, l’année où, pour une fois, il fait
    preuve d’originalité dans sa façon de creuser les écarts!
    Du coup on la joue « cool » pour soigner un semblant de popularité …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Soumis le 25 juillet 2016 à 12:14 | Permalien

    La position étonnante de Chris Froome dans Peyresourde ? « Dangereuse et moins aérodynamique » :

    http://www.usinenouvelle.com/editorial/la-position-etonnante-de-chris-froome-dans-peyresourde-dangereuse-et-moins-aerodynamique.N403562

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Soumis le 25 juillet 2016 à 3:19 | Permalien

    un de pire tour de France.
    L’ennui a roulé pour 2 semaines.
    La pire chose que j’ai vue a été voire un champion comme Nibali qui resemblait le dernier cycliste du peloton en cherche de visibilité…

    http://cyclingimpressions.blogspot.it

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • touille
    Soumis le 25 juillet 2016 à 4:58 | Permalien

    c’est quand même gênant de voir que des abrutis s’empressent de mettre des pouces rouges sur ce site dès qu’on dénonce les choses telles qu’elles sont
    Je conseille vivement à Laurent d’enlever ce système de pouces.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -13 (from 21 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 25 juillet 2016 à 6:43 | Permalien

    Beau coup de Bardet, qui enfin, avait l’aide d’un coéquipier. Celui-ci s’est mis à son service plutôt que de courir pour une xieme tentative de victoire d’étape. L’AG2R tient une star, mais ils ont passé trois semaines ´a ne pas lui rendre service. Chez SKY, ce genre de problème n’existe pas.
    Samedi, Bardet a encore assurer sa deuxieme place avec brio. Il était encore un des plus fort. Si ça finissait en montant, il creusait l’écart sur mini Nairo.
    Bardet est le seul du top 10 a s’être serieusement détaché en course de l’impérial Froome durant ces trois semaines.
    Il doit développer son CLM sur le plat… Pas facile de rejoindre un Froome qui est bon partout.
    Seul Contador en santé peu inquiété Froome de nos jours. Et encore, Alberto vieillit.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 26 juillet 2016 à 1:51 | Permalien

    Je voudrais évoquer un sujet non polémique, pour une fois. A propos des « abrutis » qui courent quelques seconde prés des cyclistes, en montagne bien sur.
    Ceci déplait fortement aux coureurs et désarçonnent un peu les téléspectateurs, voire les commentateurs.
    Je voudrais faire remarquer que ces duo « improbables » ne durent que quelques métres, et ce que l’ on ne voit pas, c’ est l’état d’ essouflement de ces quidams après une ou deux centaines de métres!
    Il faut rappeler aussi que les cyclistes viennent du fond de la vallée, tandis que nos « coureurs à pieds » sont installés sur le lieu de leurs « exploits » depuis des heures.
    Ne nous y trompons pas, et je donnerais une image, les hurluberlus courants montent « un ou deux étages » alors que les cyclistes escaladent trois ou quatre fois la Tour Eiffel!
    Une autre remarque; sur distance comparable, les cyclistes roulent ,en montée très difficile, à des vitesses de l’ ordre de celles des records du monde en course à pied sur le plat.
    C’ est dire que si l’ on ajoutait du dénivelé aux courses à pied « horizontale » les vitesses sur celles ci seraient bien moindre.
    Je rapellerai, que les records en marathon( par exemple) sont tjs. établis sur des parcours sans le moidre dénivellé ( Berlin, par exemple).
    Pour diversifier, un peu la discussion, je ferai remarquer, que c’ est , en roller, sur le marathon de Berlin qu’ est établi la meilleure perf. mondiale, moins de 1 heure soit de l’ ordre de 45Km/h. Impressionant aussi pour cet autre sport aérodynamique, qui me rappelle, un peu, le cyclisme.
    J’ espére ne pas trop vous avoir saoulé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  • Bernard
    Soumis le 27 juillet 2016 à 3:22 | Permalien

    Pour compléter ce que dit mica, Alejandro Valverde avait en mai 2015 participé à un défi face à l’athlète Chema Martinez, médaillé olympique du marathon, ceci sur 4 kilomètres de l’ascension du col d’Haza Llanas en Sierra Nevada avec une pente moyenne à 10% et des passages à 20%. Martinez était devant sur les parties les plus pentues et Valverde l’avait passé près de l’arrivée. Un défi intéressant, généreux (gains reversés à une association) et qui évoque des choses pour ceux qui sont passés aux mêmes endroits en montagne à course à pied et en vélo. Ce n’est pas le même effort

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 27 juillet 2016 à 10:07 | Permalien

    @ Bernard: merci pour ta précision très interessante, et que j’ ignorais , elle a de plus l’ intérêt de faire avancer le débat.
    Il existe en effet,selon moi, une pente minimum ou il devient plus facile et efficace de courir à pieds plutôt que rouler à vélo, peut étre de l’ ordre de 15 ou 18 pour cent. Pour voir cela il n’ y a qu’ a regarder le cyclo cross ou pour une pente donnée, il est préférable de porter le vélo, plutôt que s’ en servir.
    C’ est la raison pour laquelle, je pense, qu’ afin de ne pas dénaturer le cyclisme sur route, il serait « raisonable » de ne pas exagérer les difficultés, tant en pentes, qu’ en nombre de cols, qu’ en nombre d’ étapes..etc…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!