Un deuxième coureur de l’équipe Garneau-Club Chaussures dopé

Aie aie aie. 

Le cycliste Miguel Agreda vient de passer aux aveux après avoir été informé par le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (CCES) d'avoir échoué un test antidopage.

Miguel Agreda faisait partie, cette année, de la même équipe qu'Arnaud Papillon, suspendu cette semaine lui-aussi par le CCES pour usage d'EPO : l'équipe Louis Garneau – Club Chaussures.

L'équipe de M. Louis Garneau, pdg de Louis Garneau Sports. Une équipe qui a beaucoup gagné de courses cette saison sur la scène canadienne. 

Aie aie aie. 

À cette heure, on attend encore de savoir quel a été le produit utilisé par Agreda. Mais si on se fie à l'Affaire Papillon, c'est probablement encore de l'EPO.

Du coup, on ne peut que se demander si un système de dopage existait au sein de cette équipe. Tout cela n'est pas bon. Pas bon du tout pour le cyclisme canadien. Pour deux raisons.

La première, c'est évidemment en raison de l'image salie – une fois de plus – du cyclisme. À l'heure où le cyclisme canadien et québécois fait de gros efforts pour percer sur la scène mondiale, voilà que deux coureurs d'une équipe juste en dessous du niveau international sont pris au contrôle. Pas bon du tout. 

La deuxième, c'est évidemment parce que ces deux coureurs sont de l'équipe de M. Garneau, un homme qui a fait beaucoup pour le cyclisme canadien et québécois depuis plusieurs décennies déjà. Sans son soutien, il est très clair que le cyclisme chez nous ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Rappelons nous qu'il a lancé la carrière d'un David Veilleux par exemple. Qu'il continuait, avec son équipe, de vouloir lancer la carrière de d'autres coureurs d'ici. Que s'il investissait au plus haut niveau avec l'équipe Europcar, il n'oubliait pas la scène nationale non plus.

Avec ce scandale, Louis Garneau pourra se sentir trahi par ses coureurs et pourra remettre son soutien en question. Qui lui reprocherait ?

Dans cette réaction à chaud, c'est pour Louis Garneau le pdg et l'ancien coureur que mes pensées vont. Je suis très attristé pour cet homme de valeur, d'éthique et de détermination. J'espère de tout coeur qu'il saura encaisser ce coup dur sans perdre foi dans le sport cycliste. Et surtout qu'il continuera de soutenir le cyclisme de haut niveau ici au Québec et au Canada, tout en s'ajustant aux événements afin de limiter les chances qu'ils se reproduisent dans l'avenir. Il a d'ailleurs déjà commencé.

Ne jamais abandonner.

33 Commentaires

  • Zut
    Soumis le 21 octobre 2011 à 10:48 | Permalien

    2 autres à venir selon les rumeurs qui courent…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toupenet
    Soumis le 22 octobre 2011 à 1:36 | Permalien

    Le sport est mondial, pourquoi le dopage ne le serait-il pas ?

    C’est triste, mais peut être chez vous la lutte contre le dopage sera plus efficace que chez nous en Europe.

    Vous voilà dans la même galère que nous en France.

    Stef

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • delirium89
    Soumis le 22 octobre 2011 à 1:45 | Permalien

    elles sont pitoyables et patéthiques leurs lettres d’excuses au moins les pros en Europe ils nient et accusent leur boucher c’est bien plus drole

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 22 octobre 2011 à 2:30 | Permalien

    OK avec toi Laurent,
    Oui, autant ces coureurs salissent leur sport et leur entourage,autant je comprends qu’un sponsor comme Louis Garneau puisse être au final découragé et dégouté; pour ma part, je ne crois pas qu’un sponsor puisse encourager le dopage, vouloir les meilleurs résultats possibles (avec la manière),oui. Pour moi, le dopage est UNIQUEMENT l’affaire du sportif de haut niveau,je le répète, »j’en prends ou j’en prends pas »,c’est un cas de conscience que tu gères ou non .Y mêler le dir.sport.,les médecins,le sponsor, en gros le système, çà n’a plus de sens maintenant, ils (les athlètes et tout le monde en général)sont INFORMES, tous très INFORMES,ceux sont eux qui font le geste négatif qui blesse ou tue,qui voient la pilule « je te bouffe ou je te bouffe pas » alors pleurnicher quand on s’est fait taper,trouver des niaiseries pour se faire pardonner, NON ! Que tous ces lâches fassent le décompte de ce qu’ils ont gagné en trichant, le rassemble intégralement pour l’apporter à leur fédération pour la lutte anti dopage ou pour une oeuvre de bienfaisance, en toute humilité et en toute discrétion, là, oui, je pourrais peut-être pas tout comprendre mais commencer à pardonner .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 22 octobre 2011 à 8:13 | Permalien

    Je vous trouve très gentil avec Louis garneau… il n’est pas directement responsable mais il était à la tête d’une équipe qui détruisait tout sur son passage…

    Je veux dire, faire les 3e premières places a certains grand prix etc… je veux dire cette equipe était conçu avec le volonté de tout gagner et avec les budgets pour… alors voila. Moi je me rappel d’avoir entendu a une course… « y a pas de courses quand ils sont la »

    On ne le saura jamais, mais a cause des moyens que certains sponsors mettent, il faut être honnête, cela créé des environnements propices a cela…

    Après Louis Garneau aime bien Lance Armstrong. alors il fait peut être parti de cette partie la des gens… JE NE DIS PAS qu’il les a encouragé, je préfère dire que tous les scénarios sont possibles…

    Aussi, je me questionne sérieusement sur vos propos dans le sens que vous etes très souvent tranchant sur le dopage etc… c’est bien la première fois que j’entends qu’un dopeur est totalement dissocié de la structure qui l’entoure…

    Aussi, c’est très étrange mais le seul logo que je vois sur ce site est celui de Louis Garneau… Encore une fois, il y a deux camps sur Louis Garneau et c’est pas nouveau. La dissidence, ça coupe les vivres.

    Je ne dis pas que la LFR n’est pas honnête dans ce traitement de l’info, juste que vous versions est peut être un peu biaisé par l’aide que vous recevez par LG parce qu’effectivement, il y a des bonnes personnes qui travaillent la.

    Y a un détail que tu as oublié de dire, la personne en question est un Maitre A et qu’il est employé chez Louis Garneau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • André
    Soumis le 22 octobre 2011 à 8:30 | Permalien

    Intéressant comme discussion et cela me fait penser à l’expression, jamais dans ma court. Vous seriez surpris d’apprendre qu’un de vos amis de course est probablement aussi dopé, intéressant quand c’est un de vos amis pour qui vous aviez de l’estime.

    Tout le monde est contre, facile de dire que ce n’est pas acceptable et pardonnable, qui dirait le contraire? Qui oserait défier la logique de la tendance sociale.

    Qui propose une solution? Qui a le cran de dire ok il a fait une grave erreur mais que puis je faire pour aider la communauté cycliste afin d’éviter ce fléau qui est endémique, aussi chez les maîtres. Critiquer, juger est tellement facile et peu efficace c’est le sport préféré au Qc.

    Rien n’enlèvera jamais la faute, mais je peu vous dire avec certitude que j’ai vue des commentaires très sévères sur Arnaud venant d’athlètes aussi coupable pour dopage que jamais coincé. Un de vos amis en course en prend probablement et dénoncera très farouchement ce fléau parce qu’il se sent coupable aussi. Alors lequel d’entre vous a déjà pris du ventolin, des sudafed, des amphétamines, des hormones de croissance, etc..?

    Alors Messieurs, critiquer c’est correct mais agir encore mieux!

    André Breton

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • gino
    Soumis le 22 octobre 2011 à 8:45 | Permalien

    dans le cas de Miguel, quelle tristesse – on parle d’un gars qui cours sur la scène provinciale ie on ne parle pas d’aller aux Olympiques ici.

    Les conséquences bien réelles de son erreur de jugement monumentale est que ce père de famille de 34 ans perds son emploi chez LG. Est-ce que LG avait d’autres choix? Quelle situation pathétique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • pierre lacoste
    Soumis le 22 octobre 2011 à 8:54 | Permalien

    Tout ça pour des courses Maîtres?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Hugo Champagne
    Soumis le 22 octobre 2011 à 9:00 | Permalien

    Miguel avait une licence Maitre A il y a deux ans, il avait entre autre gagné le général de la coupe des Amériques, mais ses courses se faisait généralement chez les Seniors. Depuis il courait uniquement avec une licence senior.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • fred
    Soumis le 22 octobre 2011 à 9:09 | Permalien

    de l’EPO pour faire des courses au Quebec… les gars pensent vraiment qu’ils sont des vedettes parce qu’ils sont commandités de la tête au pied. Pensez-y , de l’epo pour compétionner avec un peloton de 50-60 coureurs la majorité du temps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jean Lacroix
    Soumis le 22 octobre 2011 à 10:14 | Permalien

    Bien naïf qui pense qu’on peut maintenir des moyennes de vitesse de 40kms et plus pendant 5 heures de temps, semaine après semaine, année après année. A moins de manger beaucoup de pois chiches…comme Mark McGwire??…
    La corruption, la tricherie fait partie de notre monde,et c’est encore plus vrai quand on s’approche de l’élite ou du sommet, pas seulement en sport, mais aussi en politique (il ne faut pas aller loin une « ride » de vélo à Québec suffit), en finance (Wall Street), etc…
    La question: pourquoi le monde du cycliste s’autoflagelle ainsi? Est-ce parce que les prouesses de Lance ont dépassé l’entendement?
    Seul la lutte n’est pas « arrangée…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • zboy
    Soumis le 22 octobre 2011 à 10:40 | Permalien

    Bon ben Laurent, ma question de blog est maintenant répondu, et à voir certains posts, on va en trouver d’autres !!!

    Coupe des Amériques 2010, il l’a fait maître A…

    C’est beau…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 22 octobre 2011 à 11:33 | Permalien

    En reprenant mon texte, je me suis aperçu qu’au final,je pourrais  » commencer à pardonner » … C’est faux, je ne pardonne plus, pour les maîtres et les cyclosportifs également; maintenant, je suis français et ne connais ni mr Garneau, ni son équipe et ses résultats !Autrement, je reste sur mes positions et je ne cherche nullement à augmenter mes « pouces vers le haut » !!! CQFD

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jean Lacroix
    Soumis le 22 octobre 2011 à 11:33 | Permalien

    mon adresse

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pierre Dumais
    Soumis le 22 octobre 2011 à 11:37 | Permalien

    @Pierre Lacoste

    salut Pierre.

    Les rumeurs courent qu’il y a des coureurs Maîtres qui carburent aux substances illicites.

    Si cela est vrai, cela serait d’une stupidité incroyable.

    À nos âges nous pratiquons ce sport pour être en forme et vivre en santé.

    Quel exemple pour les plus jeunes!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • l'orignal
    Soumis le 22 octobre 2011 à 12:33 | Permalien

    Le maîtres qui courent chargés, il y en a c’est sûr au Québec. Tout ça pour gagner une paire de bas ou bomber le torse… Miguel Agreda avaité sévi à Sutton chez les maîtres A en 2010. Pis il faut avouer que même si aucun soupçon ne plane sur les résultats 2011 de la Coupe des Amériques, un CLMI à 51.5km/5 de moyenne sur 13km faux-plat montant, ça commence à sonner faux pour une course amateur au Québec.

    C’est symptomatique d’un sport où les coureurs se dopent depuis plus de 60 ans. J’adore le vélo mais courir contre des gars qui se dopent dans une catégorie amateur au Québec (maîtres A) où le but n’est même plus de développer des talents car il est déjà trop tard à 30 ans, là ça m’écoeure totalement.

    J’ai déjà eu une discussion dans un centre d’entrainement cycliste réputé avec un maître C qui disait s’embrouiller avec son médecin qui refusait de lui prescrire de l’EPO, et qui avait déjà essayé de l’HGH pendant quelques mois. Oui mesdames messieurs, on parle d’un mâitre C, 50 ans et + qui fait des course au Québec. Pourquoi??? Aller plus vite que le voisin? Laisser sa marque où? Ça me dépasse et me dégoûte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marc-André
    Soumis le 22 octobre 2011 à 1:14 | Permalien

    Comme plusieurs commentaires le laisse entendre, je trouve qu’il y a définitivement un incohérence entre les courses et le sport Maîtres et le dopage.

    Les personnes qui y ont recours doivent certainement le faire en tournant le dos à un grand vide dans leurs vie….

    C’est très triste et je trouve que ça soulève la question de l’intérêt d’y participer.

    Comme un intervenant l’a précédemment soulever, au niveau senior, il y a le développement de talent en jeu mais franchement au niveau maître, il ne peut y avoir que le plaisir de faire du sport.

    Je trouve d’ailleurs aussi que tous ces commentaires s’appliquent aux coureurs d’âge maître qui courent senior.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 22 octobre 2011 à 1:33 | Permalien

    @l’orignal

    As-tu dénoncé aux instances quand t’en entendu des propos pareil? Si non, pourquoi?

    Le dopage c’est pas bien, mais l’ignorer et ne dire rien c’est comme approuver les gestes.

    La délation est une des meilleurs moyens pour « pogner » les fautifs: après la délation les instances peuvent faire un suivis étroit et faire des contrôles ciblés. Ça mets de la pression sur ceux-ci et parfois ça mène à des aveux comme ici.

    C’est la responsabilité de TOUS que notre sport soit propre. Sur Facebook, des Maitres se sont concertés et ils en sont venus à la conclusion que nous nous devions de faire de notre mieux pour contrer le dopage, qu’une partie de la cote-part à l’ACVQ aille au dépistage par exemple.

    En espérant que les « rumeurs » aillent jusqu’aux oreilles de la Fédé et que notre fédé agissent en conséquences!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Etienne
    Soumis le 22 octobre 2011 à 1:52 | Permalien

    La plupart des commentaires sont pertinent, un seul détail, tout l’monde parle des cours « au Québec » comme si on était nul et qu’on ne valait rien…

    En tant que coureur senior je peux voir dire que le peloton québécois est d’un niveau très élevé, surtout pour le nombre de coureur. J’ai fais le tour, USA, Amérique latine, Europe, le peloton québécois n’a aucun complexe à avoir, le niveau est très élevé. C’est pour ça que je ne suis absolument pas surpris des tests positifs, des amateurs positifs on en voit en France et aux USA, alors pourquoi pas nous? On fait le même sport, au même niveau, on a accès aux mêmes merdes, alors pourquoi les athlètes ne se doperait pas plus ici qu’ailleurs ?

    On dirait que tout l’monde est surpris du dopage au Québec, ya absolument rien de surprenant la dans!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Andrée
    Soumis le 22 octobre 2011 à 2:26 | Permalien

    Il faut être completement naif et stupide pour croire que ce sont là les seuls seniors qui se dopent pour faire des courses au Québec.

    Il faut etre encore plus naif pour croire que les gens en place dans les fédérations ne sont pas au courant, et qu’ils ne savent pas qui peut fournir ces substances, peu importe leur nature.

    La culture du dopage est probablement assez ancienne au Quebec pour être une réalité bien établie. Elle touche tout les coureurs, du niveau junior jusqu’aux Maitres.

    Les rumeurs n’ont pas besoin de se rendre à la fédé, c’est à eux en fait de démanteler ce gros contry club qui sévit depuis probablement bien trop longtemps.

    le dopage touche toutes les spheres de la compétition cycliste. Faut-il vraiment se surprendre que le dopage dépend d’un petit reseau, d’une clique, bien organisée? autrement comment cela aurai-t-il pu durer si longtemps.

    Je trouve hypocrite les gens qui pointent du doigt Arnaud Papillon et Mr. Agreda. Il y a forcement de ces gens qui sont tout aussi coupable, soit de dopage sportif, ou du moins d’habitudes de vie qui ne sont pas exemplaires.

    cessez de vous surprendre. Agissez.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Sébastien
    Soumis le 22 octobre 2011 à 4:27 | Permalien

    Une fédération qui n’a pas les moyens de gaspiller dans des tests de dopage négatif, avec du monde pris au hasard…portera évidemment ses yeux dans la direction de ses doutes …non??

    On a une fédé pauvre, qui a fait foi de fermeté; c’est comme ça que j’interprête la situation en choisissant ces cibles. On a pas « gaspillé » inutilement …et le message est clair pour les coureurs; même au Québec le dopage ne passe plus!

    Merci de faire le ménage pour une fois, on a une fédé. responsable!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Julien
    Soumis le 22 octobre 2011 à 5:46 | Permalien

    Se doper au niveau Maître, je trouve ça tout simplement pathétique… Tant pis pour ceux qui le font. Je me demande seulement comment ils peuvent vivre avec leur conscience. Le problème doit être beaucoup plus profond. Quelle tristesse. Pour ma part, je continuerai à faire des courses pour le plaisir principalement et pour le défi, sans me soucier des tricheurs. Je me ferai «voler» des positions mais qu’est-ce que j’en ai à foutre finalement.

    Laurent, le dilemme est là. Au niveau maître, où il n’y a pas d’enjeu, est-ce qu’on s’attaque au problème avec des contrôles sachant tout le tord que peuvent faire des contrôles positifs pour la pratique de notre sport? Ou on travaille en prévention et formation? Personnellement je n’ai pas envie de payer pour surveiller les tricheurs. Faire plus de tests qui vont mener inévitablement sur des résultats positifs? On va seulement continuer à salir notre sport et démoraliser les troupes. Qui voudra nous commanditer ensuite ou organiser des courses? Si au moins les autres sports s’y mettait. Des tricheurs, il y en a et il y en aura partout, peu importe les enjeux. On le voit malheureusement…

    C’est triste à dire mais c’est un phénomène social qui dépasse de beaucoup le cyclisme. Pourquoi on devrait en faire plus quand les autres se ferment les yeux? Pour l’instant, c’est seulement nous qui écopons et nous sommes les grands perdants. Je ne dis pas de se mettre des oeillières mais je ne pense pas que ça soit au cyclisme à s’attaquer à un mal aussi profond.

    En espérant seulement que notre sport s’en sortira sans trop de dégâts. J’entends déjà les dénigreurs s’en donner à coeur joie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Nico
    Soumis le 22 octobre 2011 à 5:56 | Permalien

    La fédé qui fait des interventions ciblées après avoir reçu de l’information, c’est très bien. Mais de là à aller tester le peloton systématiquement ou régulièrement, c’est une toute autre proposition, à laquelle je m’oppose. Je suis coureur amateur, le vélo est ma passion.

    Cependant, il y a tout au plus 10-15 coureurs du peloton Sr.1 qui peuvent prétendre à un avenir professionnel. Pour tous les autres, soit les 95%, nous pratiquons le sport de façon récréative. Déjà les courses coûtent $30 ou plus, notamment pour soutenir les «bénévoles». Introduire des contrôles réguliers va coûter très cher et augmenter davantage les frais de participation, décourageant ainsi les coureurs moins sérieux, ou moins nantis, mais qui désirent néanmoins se développer au plan sportif et s’amuser.

    En Europe, en contrepartie, la plupart des courses sont gratuites ou au plus coûtent 3-5 euros.

    Je trouve déplorable comme tout le monde que certains de mes adversaires se dopent. Ils auront à affronter leur propre conscience. Mais je préfère que les courses soient accessibles avec le désavantage possible que certains trichent.

    Mieux vaut un criminel en liberté qu’un innocent en prison.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • l'orignal
    Soumis le 22 octobre 2011 à 6:31 | Permalien

    Je félicite la FQSC pour sa position ferme. La FQSC fait ce qu’elle peut avec les moyens qu’elle a et sa position ne pourrait être autre que celle qu’elle prend en ce moment. L’équilibre entre les frais de licences, les frais d’inscription et les frais de sanction exigés aux organisateurs est très difficile à gérer si on veut intaurer des contrôles anti-dopage qui ont de l’allure. Même dans certaines grandes courses sanctionnées UCI au Québec qui ont des contrôles anti-dopage, on n’analyse pas pour l’EPO faute de moyens. Si les coureurs et les organisateurs doivent se partager la facture, les pelotons risques de diminuer encore plus et les courses se faire plus rares.

    L’éradication du dopage passe par l’éthique, mais des tricheurs il y en aura toujours. Ce qui est déplorable, c’est l’enjeu parfois ridicule qui pousse certains athlètes à se doper. Je suis presque d’accord pour admettre qu’il y a une différence entre un pro ou un espoir et un maître qui veut se faire plaisir le dimanche avant de rentrer au travail le lundi matin!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 22 octobre 2011 à 7:50 | Permalien

    Tout à fait d’accord avec Nico!

    C’est ne pas vraiment aux coureurs à subventionner l’organisation des courses et des tests anti-dopage.

    La Fédé comme toutes les autres fédé ont été couper dans leur budget via le ministère du sport amateur. Le principal coupable du manque d’argent dans notre sport c’est Harper et son gouvernement. C’est à eux qui faut s’attaquer pour retrouver un financement du sport adéquat. Un fait notable, Jean Charest lui-même a déjà été ministre du Sport Amateur en 1988… il doit déjà avoir fait plein de dégâts dans ce ministère, on ramasse peut-être encore ses pots cassés!
    ..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toupenet
    Soumis le 23 octobre 2011 à 1:08 | Permalien

    Il n’y a pas d’âge pour se doper, ni de niveau pour se doper.
    Pourquoi voulez vous que les gars en se dopent pas ?
    Le dopage est devenu pour les dealers un moyen de se faire beaucoup d’argent sans problèmes.

    C’est plus rentable que le trafic de cocaïne.

    Il y aura toujours du dopage.
    C’est dans la nature humaine que de vouloir tricher.

    Stef

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 23 octobre 2011 à 2:56 | Permalien

    Je trouve triste vos histoires de dopage au Québec au moment même où on commence vraiment à parler du cyclisme canadien en Europe, en bien évidemment, dans les magazines, « VELO MAGAZINE » et « LE CUCLE », notamment…Dommage !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 23 octobre 2011 à 2:57 | Permalien

    Magazine « LE CYCLE » évidemment, excusez!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • l'orignal
    Soumis le 23 octobre 2011 à 9:10 | Permalien

    @Patrick Schwartz

    Effectivement, avec SpiderTech et nos Ryder Hesjedal ou David Veuilleux, le cyclisme canadien recommence à se faire remarquer après une longue disette post-Bauer.

    Alors, est-ce que c’est parce que le reste du peloton pro est plus propre ou parce que les canadiens ont maintenant accès aux mêmes substances? On ne le saura jamais…

    Au fait, de l’orignal, est-ce que ça contient du clenbutérol???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 23 octobre 2011 à 9:36 | Permalien

    @L’Orignal

    Non, le clenbutérol est interdit sur les animaux au Canada. Par contre c’est pas le cas au Mexique! Si ton orignal a tendance a aller prendre des vacances dans le sud! 😉

    Lundi, la Fédé, Veilleux et d’autres cyclistes vont faire une conférence de presse supposément pour calmer le jeu! Totalement ridicule!

    1- Ils alertent les médias et la population et attirent l’attention sur le sport en parlant de dopage, même si il y a plus ou peu, les gens retiennent qui en a, that’s it.

    2- Ils vont démentir les rumeurs, mais ils nous apporteront aucune preuves du contraire évidement. De plus selon les dires de Barbeau : «Il y a [présentement] beaucoup de rumeurs. Et je peux assurer que plusieurs sont sans fondement…», c’est la pire déclaration ever! … Donc, y’a des rumeurs avec fondement? C’est supposer de calmer le jeu ça?

    R-I-D-I-C-U-L-E

    Le seul de moyen de casser les rumeurs est de publier les noms des gens qui ont échouer les tests. Pas dure à comprendre!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Eric
    Soumis le 23 octobre 2011 à 3:27 | Permalien

    Je crois aussi que c’est un phénomène social. Regardez depuis les 20 dernières années le niveau de compétition qui augmente dans TOUTES les sphères de la société; au boulot, aux études, dans les sports et même entre amis, alors il ne faut pas être surpris que les gens se dopent. Le joueur de snooker ou le chirurgien qui prend des relaxants,l’étudiant qui prend des amphétamines en fin de session, etc. Tant et aussi longtemps que la société exigera de performer, les raccourcis seront toujours présents.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • pierre lacoste
    Soumis le 24 octobre 2011 à 3:10 | Permalien

    C’est rien, tout ça…attendez la venue des nanotechnologies!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • pierre lacoste
    Soumis le 24 octobre 2011 à 3:12 | Permalien

    Oui, je déconne! Bien que…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!