Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Tour de Lombardie

On a été gâté récemment avec les affiches de Paris-Tours et du Tour de Lombardie, toutes deux très réussies.

Partager

Précédent

Le plagiat de John Wilcockson ?

Suivant

Le tour de l’actualité

15 Commentaires

  1. Dan Simard

    Voyez le décollage de Gilbert en 2009 à 4min 40sec ici http://www.youtube.com/watch?v=W_67w23bWyk

    0
    0
  2. bernard

    c’est sans doute ça le cyclisme…un puncheur qui regarde pas à la dépense,ça passe ou ça casse, des classiques superbes,on se dit que cette fois on peut faire confiance du moins on le pense et on le rêve tout haut, pas trop haut parceque si on retombe ça va faire drôlement mal, bravo phil c’est bien beau ce que tu nous proposes.

    0
    0
  3. Dave

    Malheureusement, je crois que la démonstration de Gilbert sur ce Tour de Lombardie nous apprend qu’il utilise les mêmes méthodes illicites que ses rivaux… planter Scarponi sur le grand plateau est très révélateur, même si cela n’enlève rien au courage de Gilbert sous le temps pluvieux et à sa maîtrise de son vélo sur les routes glissantes.
    C’est triste mais je préfère arriver à cette conclusion que de croire naïvement à sa probité.

    0
    0
  4. stephane_n

    Dave je pense que tu pousses un peu là.
    http://www.youtube.com/watch?v=TpRNg8bIzIE
    Il attaque juste avant de basculer, juste avant que Sacrponi passe le ralentisseur au sol, après il plonge dans la descente.
    Du reste on voit scarponi regarder son vélo, toutes les secondes comptent.
    C’est une belle attaque quand il fallait et une descente je pense faite à la limite. De plus je ne mettrai pas ma main au feu mais je ne pense pas que Scarponi soit un grand descendeur.

    Un conseil arrête de regarder les courses.

    0
    0
  5. alain39

    L’homme de la semaine est …. Di Luca.
    Il crie haut et fort qu’il n’est pas un traitre et n’a pas donné les noms d’autres coureurs dopés.
    Et il gagne ainsi une réduction de peine. A y perdre son latin.
    Tricheur, voleur de palmarès mais pas une balance.
    Un bon caïd ce Di Luca pas une fiotte qui lâche le morceau.
    Mieux encore, le peloton retarde le départ du tour de Lombardie en raison des allegations de Ettori. Malheureux il a dit que le peloton abritait des dopés.
    Comment peut-il dire ça lui qui a épinglé Basso, Valverde et tant d’autres.
    Une vue de l’esprit de la part de cet homme dont l’intégrité reste à prouver. Rien ne dit qu’il ne se drogue pas.
    Mieux encore au pays de la comedia del arte la liquigas envisage de le poursuivre pour atteinte à son image de marque et demander la modique somme de 5 millions d’euros. Ben voyons voilà une façon de faire du sponsoring gratuit.
    Seul pb c’est pas futé car cela ouvre la porte aux plaintes en sens inverse et là je me demande qui va gagner.
    Incroyable mais vrai. Les pourris ne reculent devant rien.
    Avec le cyclisme on vit des moments formidables et franchement on ne peut pas dire que l’on sombre dans la monotonie.
    C’est rire et chanson avec un sketch presque tous les jours.
    Les langues des experts se délient et ce n’est pas bon pour cuisses de grenouille. Mais il va continuer à nier en bloc car autre point commun entre tous ces « faux-champions » ou encore champions du faux c’est ce manque de sincérité et d’honneteté et puis alors ils ne manquent pas d’air et n’ont peur de rien, surtout pas du ridicule.
    Le coup de la viande dopée, vous avouerez que c’est quand même du lourd et que notre ami cuisses de grenouille ne se gêne pas pour faire du tort aux pauvres éleveurs de son pays pour sauver sa petite gueule.
    Merde, ils ne lui ont rien demandé ces braves gens qui depuis 99 ont cessé d’utiliser ce type de produit.
    Faut dire qu’ils se dopent tous et donc on perdu le sentiment de tricher et toutes valeurs. Aussi celui qui se fait prendre crie à l’injustice et est prêt à foutre tout un secteur d’activité dans la tourmente.
    Il est vrai qu’avec leurs casques sur la tête ils ressemblent de plus en plus à Caliméro mais de là à nous sortir le fameux  » c’est vraiment trop injuste » il y a un pas que je n’aurai jamais osé franchir.
    Mais comme le disait Audiard « ils tentent tout les cons et c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait ». Ca marche également avec les tricheurs.
    Alors dans tout ce fatras la victoire de Gilbert semble un épiphénomène surtout à la lecture du nom du 2eme.
    La chaudière Scarponi (déjà pris dans Puerto).
    Je constate que Gilbert s’est mis à gagner depuis qu’il a quitté une équipe française.
    Un simple constat mais je ne peux m’enlever de l’esprit que depuis 20 ans aucune équipe française (basée en France) n’a abrité un grand coureur alors que les budgets sont là sans parler de la culture de ce sport.
    Que nous réserve cette semaine.. Je vous le demande car depuis quelques jours c’est un véritable feu d’artifice.
    Il nous reste plus que l’enlèvement pas des extra terrestres pour expliquer les résultats de A Schleck. Ils lui ont fait des tests et si un jour on trouve des traces d’une substance prohibée ce sera leur faute à ces maudits extra terrestres.
    Le complot interstellaire ca aurait de la gueule.

    0
    0
  6. plasthmatic

    Et ce n’est pas le seul exemple, Alain. Combien de coureurs, notamment de ceux du Crédit Agricole …, ont changé de « standing » une fois passés hors des frontières françaises ?

    J’ai bien peur de prendre le même risque que toi, Dave, celui de la présomption … de triche.

    Quant à Di Luca, je lui souhaite de consacrer chaque jour de sa vie restante à l’adoration de sa fortune et son patrimoine, et de continuer de prêter une foi inconditionnelle à ses propres conneries, parmi lesquelles un max de mensonges. Etant donné que je ne peux lui souhaiter pire ; pas envie d’être charitable aujourd’hui.

    0
    0
  7. schwartz patrick

    Strasbourg, Alsace, France,dimanche 17 octobre
    Ce matin,8h, ciel gris plombé, chaussée mouillée, 6°…
    je sors pour rouler ; pourquoi ? Parce que j’aime çà!
    mais encore ? J’ai vu les dernières images du tour de Lombardie gagné par un Philippe Gilbert magnifique,
    après 6h46mn de course, sous la pluie …
    Avec mes 52 balais, c’est comme si j’étais cadet,j’y
    vais avec le coeur qui bat, la banane …
    Ma p’tite reine sera sale tout à l’heure, mais je la laverai affectueusement et sensuellement comme si c’était Angelina, Adriana ou Romy …
    Je suis d’accord avec Alain et Plasthmatic,à 100% mais
    si tu veux jouir de ton sport favori, il faut savoir
    de temps en temps déconnecter, être zen, prendre le large…Tout en restant lucide…
    Maintenant,si Gilbert est clean,savoir à quoi il marche,confronter l’imaginaire honnête aux réalités sales et brutales, voilà des contradictions quotidiennes qu’il faut savoir gérer pour ne pas totalement s’aigrir.

    0
    0
  8. plasthmatic

    Tu n’as pas tort, Patrick, il y a cet enjeu-là : s’aigrir.
    Il y a des chances pour que « tout ça », bien au-delà du cyclisme et ses manières (ce ne sont que des symptômes) affecte ma nature. Je ne crois pas avec cet effet particulier-là. Mais pourquoi pas, on devient qui on peut.
    Sinon, Strasbourg, très belle ville. J’y ai vécu quelques mois, et à chacun de mes passages, y a un pincement. Ici, à Lunéville, j’avais 5°C, et 4°C sur le plateau de la forêt de Haye pour ma sortie sur le VTT. Mon vélo était plus sale que le tien, ou alors tu es allé rouler du côté de Roubaix ! Je l’ai nettoyé, mais pas amoureusement.
    Bonne entrée dans notre hiver, ça y ressemble …

    0
    0
  9. Batrick P

    A propos de Landis.
    Ce que je ne comprends pas, notamment sur ce site et en particulier chez toi, Laurent, c’est la différence de traitement entre les anciens dopés. Il y a de la haine contre Landis, Rasmussen, quand il y a de l’estime pour Basso, Millar, Vinokourov et de la vénération pour Pantani, Fignon. Tous ont été pris, puis, et puis seulement, ont avoué.
    Landis tente de recourir, tous (ou presque) s’offusquent, Basso recourt, et gagne, tous (ou presque) applaudissent. Ici.
    Si on croit le dopage encore très présent et si on croit que Basso, Millar et Vinokourov ne se chargent plus, alors il est vrai que pour re-performer comme ils l’ont fait, ce sont des champions surhumains.

    0
    0
  10. max

    Landis et Rasmussen ont une sale tête. Basso et Millar quant à eux ont avoué assez vite et jouent bien sur la fibre « maintenant je suis propre ». Comme quoi les opérations communication marchent bien, même dans un milieu de connaisseurs 🙂

    Quant à Pantani… je crois qu’il a tellement fait rêver qu’on oublie facilement le négatif. Dans une époque où tous tournaient à 60% il a fait des trucs incroyables. Partir dans des grands raids comme il a pu le faire aux Deux-Alpes, finir 10 minutes devant tout le monde après 100 bornes devant, c’est tellement culotté, suicidaire, surhumain qu’il a forcé l’admiration. Un des rares plaisirs de ce tour 98.
    Et puis contrairement à beaucoup de dopés, il restait le vrai grimpeur, pitoyable en CLM quoi qu’il arrive. Dans la mythologie du cyclisme, le grimpeur c’est toujours le héros audacieux, le gentil qui se bat contre le méchant rouleur (qui profite perfidement de l’exercice chronométré pour anéantir les exploits montagnards, les plus sublimes). Aujourd’hui, on aime pas le grimpeur/rouleur nouvelle mode, trop parfait pour ne pas être suspect. Le grimpeur à la Pantani n’est plus vraiment à la mode, d’où peut-être une certaine nostalgie.

    A l’ère du cyclisme scientifique, j’ai l’impression que nos représentations sont plus que jamais « littéraires ». Et le rapport au dopage définit en grande partie le scénario de nos héros. La vieille opposition entre le gentil éthique et moral et le méchant machiavélique et sans vergogne.

    Mais en un sens, c’est pas plus mal. ça prouve qu’en dépit de tout le cyclisme fait toujours rêver. Après tout, l’important, c’est que nos imaginations restent fertiles 🙂

    0
    0
  11. Batrick P

    Il n’a pas fini 10 minutes devant tout le monde. Il a été fortement aidé par Massi et Serrano dans la descente du Lautaret, un vrai sacrifice, deux abuseurs d’EPO.
    Il n’était pas pitoyable en clm.
    Durant cette étape, j’ai vu un homme seul, Ullrich, faire front à la coallition (naturelle) de ses adversaires. Il a cédé dans la descente du Lautaret, pas une rapide plongée celle-là, et surtout dans la montée des 2 Alpes, une défaillance terrible, probablement due en partie au moins à une erreur d’alimentation et d’habillement. Pantani n’en a pas moins été énorme dans cette montée, sa perf sur cette grimpée est exceptionnelle en clôture de cette étape dantesque.
    Je me souviens de l’explication d’Erwan Menthéour lue dans un magazine dans la salle d’attente de mon dentiste. L’équipe Telekom avait été sujet d’un contrôle le matin de l’étape, que les coureurs avaient normalement (!) falsifié en procédant à une dilution sanguine. Laquelle les aurait diminués.
    Pantani était monstrueux au Giro 99, je pense qu’il aurait aisément battu Armstrong au Tour. Madona di Campiglio n’aurait cependant pas du l’enterrer. En 2003, l’opposition de Gimondi à son intégration avec Ullrich dans la Bianchi juste avant le Tour lui a interdit une sortie honorable qui aurait je crois pu le sauver. Je ré-entends les paroles de Gimondi, « l’année prochaine peut-être », puis, pire, se répandre dans son « amitié et son immense respect » pour Pantani une fois celui-ci retrouvé mort abandonné de (presque) tous.

    0
    0
  12. schwartz patrick

    D’accord avec Max et Batrick, mais je rajoutterai que
    les anciens dopés avec « une belle gueule » et de bons conseillers en communication font des miracles en terme
    d’image, c’est comme çà dans le sport comme dans la vie
    les filles te pardonnent beaucoup plus facilement quand
    tu es beau gosse et que tes excuses sont habilement formulées … à crasses égales, c’est injuste mais c’est comme çà; et puis je dis et redis depuis long-
    temps mon exaspération quant au capital sympathie dont
    font preuve Pantani, VDB et Virenque pour ne citer que ceux là ! Si Di Luca meurt demain d’une crise cardiaque
    sera-t-il aussi encensé ? Ils ont sali notre sport,
    point barre !

    0
    0
  13. Batrick P

    Il y aurait donc des délits de sale gueule sur la Flamme Rouge?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.