Tour: ce qu’on sait, et ce qu’on ne sait pas

Première journée de repos aujourd’hui sur le Tour de France, le temps de faire un premier bilan de ce qu’on sait désormais, et de ce qu’on ne sait (toujours) pas.

On peut dire qu’on est déjà pratiquement à mi-épreuve, surtout considérant les trois prochaines étapes promises aux sprinters. Ça ne devrait pas trop bouger parmi les 10 premiers du général.

Ce qu’on sait

Deux coureurs au dessus du lot, les deux slovènes: Primoz Roglic et Tadej Pogacar. Le premier n’est pas une surprise; le deuxième un peu plus, surtout à ce niveau; il a même établi le record d’ascension du col de Peyresourde samedi dernier, un record datant de la belle époque… (2003).

Pour Roglic, tous les voyants sont au vert. Grande condition, équipe ultra-forte autour de lui, il n’a à craindre que les chutes, la Covid-19 ou un ravitaillement illégal… Je pense qu’il peut sereinement envisager de passer le reste du Tour en jaune.

Son adversaire le plus coriace à ce jour est son compatriote Pogacar, très agressif en course. Il attaque, il a les jambes pour faire la différence. Il ne faut pas oublier que s’il n’avait pas perdu du temps sur la route de Lavaur, c’est lui qui serait probablement en jaune aujourd’hui.

Pogacar n’a rien à perdre sur ce Tour, et son pire adversaire est probablement lui-même: il a déjà laissé beaucoup d’énergie, et s’il continue d’attaquer ainsi à toutes les occasions, il pourrait se cramer. Il n’a que 21 ans!!!

On sait aussi qu’ils sont 7 à pouvoir encore rêver du podium: outre Roglic et Pogacar, on a Bernal, Martin, Quintana, Bardet et Uran.

Enfin, côté équipes, elles sont 5 à avoir déjà réussi leur Tour: Jumbo-Visma bien sûr (3 victoires d’étape et le jaune!), UAE Team Emirates (2 victoires d’étape), Deceuninck (une étape, un bref instant le vert), Lotto-Soudal (une étape), AG2R-La Mondiale (une étape, les pois et Bardet bien placé) et Astana (une étape).

Ce qu’on ne sait pas

La réelle condition d’Egan Bernal. Pour l’essentiel, il n’a fait que suivre sur ce Tour de France. S’il veut le jaune, il devra attaquer quelque part, sera-t-il capable de faire la différence?

Guillaume Martin: pour le moment, c’est lui qui occupe la 3e marche du podium. Mais pourra-t-il tenir à ce niveau encore 11 étapes? Dans la dernière ascension des deux étapes des Pyrénées, Martin semblait dans les cordes.

Quintana: LA grande inconnue. Qu’a-t-il dans les jambes? Auteur jusqu’ici d’une belle saison, il est peut-être encore sur la réserve et attend patiemment son heure. On le sent bien et je vous avoue franchement ne pas savoir du tout jusqu’où il ira sur ce Tour.

Bardet, le dilemme: le général ou une victoire d’étape?

Enfin Uran, lui aussi nous laisse perplexe. On le sent un peu plus juste que Quintana, mais à 33 ans il a du métier, et une équipe pour lui.

Les autres luttes

C’est assez intéressant car aucun des maillots distinctifs n’est encore acquis.

Pour le vert, Sagan et Bennett sont à la lutte, avec juste derrière un Wout Van Aert qui pourrait encore y croire. Les trois prochaines étapes, normalement pour les sprinters, vont avoir cela de passionnant: c’est peut-être là que se jouera le maillot vert!

Pour le maillot à pois, Cosnefroy est toujours en tête, mais il y a encore tellement de points à prendre… je mise Pogacar (8e avec 14pts) ou Hirschi (3e avec 26 pas) comme candidats sérieux pour ce maillot.

Enfin le maillot blanc de meilleur jeune se jouera entre Pogacar et Bernal, c’est certain. Les deux peuvent gagner le Tour, ce qui est assez exceptionnel: seuls cinq coureurs ont réussi l’exploit de ramener à Paris à la fois le maillot jaune et le maillot blanc, soit Laurent Fignon en 1983, Jan Ullrich en 1997, Alberto Contador en 2007, Andy Schleck en 2010 et Egan Bernal en 2019. Pour Bernal, ce serait un doublé historique!

10e étape demain

C’est vers l’île de Ré, 170 kms tout plat. Le danger, c’est le vent du bord de mer! Mais on annonce des vents relativement calmes, ca ne devrait pas trop bordurer. Demain, c’est la course au maillot vert qui domine.

16 Commentaires

  • Christian
    Soumis le 7 septembre 2020 à 10:48 | Permalien

    Concernant le bilan de la première semaine, et bien, sauf énorme surprise, ca va se jouer entre les 2 slovènes.

    Sinon, trois rapides commentaires… sur les commentaires de ton précédent post Laurent:

    – Ce site devient complotiste! 🙂 (vous me direz dans le vélo, il y a toujours eu des complots, est-il nécessaire d’en faire une liste?)

    – Il faut faire une étude sur les dérailleurs sous les lignes haute-tension

    – Il y a un autre Christian qui commente, un de trop! 🙂 Je vais revenir à mon ancien pseudo : Lemond

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • nikko
    Soumis le 7 septembre 2020 à 12:04 | Permalien

    Sur le maillot blanc de meilleur jeune, difficile de s’y retrouver. Ce classement a été introduit en 1975 seulement. D’ailleurs le maillot blanc a existé entre 1968 et 1974, mais il représentait le classement du combiné, une espèce de mix entre les autres classements, mais rien pour l’âge.

    Entre 1975 et nos jours la règle a changé. Au départ il fallait être néo-pro depuis moins de 3 ans, puis en 1983 il fallait disputer son 1er tdf. En 1987, le classement est ouvert aux coureurs âgés de 25 ans au plus, puis abandonné entre 1989 et 2000.(source : wikipedia)

    Sur le site mémoire du cyclisme, j’ai récupéré les vainqueurs du tdf jusqu’à 2005 avec leur âge et j’ai ajouté les jeunes vainqueurs plus récents. Si l’on s’en tient à la règle des 25 ans nous avons une liste plus conséquente de jeunes vainqueurs. Et on remarque que quelques uns ont réussi à doubler leur victoire avant l’âge de 26 ans :

    Anquetil (23 ans, tdf 1957)
    Aimar (25 ans, tdf 1966)
    Bernal (22 ans, tdf 2019)
    Conatdor (24 ans, tdf 2007)
    Bartali (24 ans, tdf 1938)
    Cornet (19 ans, tdf 1904)
    Defraye (24 ans, tdf 1912)
    Faber (22 ans, tdf 1909)
    Fignon (22 et 23 ans, tdf 1983 et 1984)
    Gaul (25 ans, tdf 1958)
    Gimondi (22 ans, tdf 1965)
    Hinault (23 et 24 ans, tdf 1978 et 1979)
    Lemond (25 ans, tdf 1986)
    Lapize (22 ans, tdf 1910)
    Merckx (24 et 25 ans, tdf 1969 et 1970)
    Maes (21 ans, tdf 1935)
    Petit-Breton (24 et 25 ans, tdf 1907 et 1908)
    Schleck (24 ans, tdf 2010)
    Trousselier (24 ans, tdf 1905)
    Thys (22 et 23 ans, tdf 1913 et 1914)
    Ullrich (23 ans, tdf 1997)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • Patrice
    Soumis le 7 septembre 2020 à 12:56 | Permalien

    Je ne sais pas si c’est juste de comparer aux temps d’ascension de cette époque. Les équipiers sont d’un autre niveau. Et puis aujourd’hui c’est rapide tout du long sans à coup.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Marc Kluszczynski
    Soumis le 7 septembre 2020 à 1:02 | Permalien

    Non, vraiment, ne nous extasions pas sur les performances de deux slovènes qui nous enfument! Un des DS des Bahraïn, découvreur des talents slovènes est impliqué dans l’affaire Aderlass. Le spectacle TV et ses commentaires n’en sont que plus pitoyables.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 10 votes)
  • marius
    Soumis le 7 septembre 2020 à 1:05 | Permalien

    @nikko, gros job, merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Marc Kluszczynski
    Soumis le 7 septembre 2020 à 1:07 | Permalien

    Non, vraiment, ne nous extasions pas sur les performances de deux slovènes qui nous enfument.Le découvreur des récents talents slovènes (encore DS chez Bahraïn?) est impliqué dans l’affaire Aderlass. Le spectacle TV et ses commentaires n’en sont que plus pitoyables.Imposteurs (commentateurs et coureurs), passez votre chemin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 7 septembre 2020 à 1:34 | Permalien

    J’expérimente le « Vaudou » en plantant des aiguilles dans de vieilles selles sur lesquelles j’ai écrit le pseudo des « moqueurs anti complotistes » !!! s’ils ont « BIEN MAL » aux fesses dès la prochaine sortie … !!! …
    Et puis je crois que je vais aussi tester « l’hypnose à distance » … il y en a qui vont renoncer à monter le col « en plein col » ou à … « re-rouler » en dérailleurs mécaniques … P….. , ce que je me marre , quoique …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 7 septembre 2020 à 3:17 | Permalien

    Le seul espoir qui puisse nous sauver de cette mascarade, serait celui d’un protocole qui ne tiendrait pas sur les 3 semaines. Comme Zulle sur le Giro 1998, ou Yates sur le Giro 2018.
    Mais je n’y crois pas trop. Roglic freine comme un 3eme catégorie qui ne veut pas monter en 2! Il gère.
    Le lundi, c’est transfusion.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • Dany
    Soumis le 7 septembre 2020 à 4:33 | Permalien

    Tout le monde nous dit que le dopage est devenu minime dans le vélo. Bardet l’a dit aussi: arrêtons de parler du dopage, c’est du passé. Et hier, il annonce : »Il y a une génération de 20-22 ans qui arrive et casse déjà tout. Ça roule encore plus vite qu’avant, on bat tous les records de montées sur chaque col. » C’est donc bien la preuve que le dopage ne sert à rien !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • marius
    Soumis le 7 septembre 2020 à 5:26 | Permalien

    Le dopage sert sur la durée. Sur 3 semaines, ça compte. Et Bardet et bien placé pour le savoir. Il s’était effondré sur le CLM de Marseille en 2017. Il sauve sa troisième place pour une seconde face à l’équipier Landa. Sur ce Tour, Romain Bardet arrive « presque » à suivre les meilleurs. C’est beau pour un accessit, mais en vérité, jusqu’à présent il subit la course et pour lui, impossible de la gagner. Le dopage change ce paradigme. J’aimerais qu’il en soit autrement et j’adorerais ne plus parler de soupçon de dopage. Le jour ou un Français, issue d’une équipe française MPCC, remporte un grand tour, alors je pourrais dire qu’il n’y a plus de dopage. De grands talents Français ça existe mais pas dans le vélo. Pourquoi ? Poser la question, c’est y répondre. Le dernier français qui a dominé son sport, c’est Martin Fourcade en biathlon et il y a peu Julien Absalon en VTT XC. 2 sports individuels qui nécessitent une très grande VO2, et ou il y a moins d’héritage de pratiques dopantes, que dans le vélo. J’ai volontairement omis le judo ou le foot. Il y a sûrement d’autres exemples côté féminin.
    Je lance un débat, doit-on considérer les Cétones comme un produit dopant ou non?
    Vous avez 2 heures.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • regis
    Soumis le 7 septembre 2020 à 11:58 | Permalien

    @Marius :
    moins de dopage dans le vtt? Vraiment?
    Souviens toi de l époque Dupouey, Chiotti, Paulissen, Meirhaege, Evan, Rasmussen, Pauly pour ne citer qu eux
    Hormis Evans, passé par la quickstep(!), vainqueur du tour(!), tous ont…

    Et Absalon et Schurter, après avoir grandi à cette grande époque, les ont dominé…

    Bref je ne leur donnerais pas ma main a couper!
    D autant moins que les encadrants de lbepoque sont toujours la et ont même pris du grade!

    A chacun ses conclusions 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 8 septembre 2020 à 1:50 | Permalien

    Oui EAP,

    hier lundi , c’était « transfusion » , comme je le dis tous les ans … De bonnes descentes de police inopinées plusieurs fois par jour !!! Ok , ce ne serait plus des jours de repos pour nos coursiers …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • marius
    Soumis le 8 septembre 2020 à 2:00 | Permalien

    @regis, tu parles d’une époque qui coïncidait avec la période EPO. Le VTT était en pleine expansion, il y avait plus d’argent. Aujourd’hui, se consacrer au VTT qu’il soit XC ou Marathon montre une grande passion pour ce sport, car il y a moins d’argent. D’ailleurs, un Bernal l’a bien compris et a filé chez les Pros. Après je peux comprendre que l’on peut avoir des doutes. Absalon a toujours refusé les appels du pied du monde cycliste professionnel. Il a aussi arrêté sa carrière, car il a privilégier sa santé.
    Côté féminin, Pauline Ferrand Prevot est fait du même bois.
    En 2020, sur le championnat du monde de VTT Marathon, lorsqu’elle a su qu’une Slovène, de retour à la compétition après avoir été suspendue pour dopage a l’EPO, risquait de s’imposer, Pauline s’est dépouillée corps et âme. Passant toute la course en tête 70 km 3100m D+, avec la Slovène a 1minute. Et pour des clopinettes. Lorsqu’elle a été triple championne du monde la même année en 2015, elle gagnait 100x moins que Nibali. Elle avait déclaré avec beaucoup d’humour en 2015: « Triple championne du Monde et pas Vélo d’Or 2015! Désolé, j’ai fait tout ce que je pouvais ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • marius
    Soumis le 8 septembre 2020 à 2:09 | Permalien

    C’est 2019, l’année du CHpt du monde XC Marathon.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 8 septembre 2020 à 8:04 | Permalien

    Il y a un coureur qui n’est pas mentionné et qui questionne un peu, le basque Mikel Landa qui a perdu autant de temps que Pogaçar sur l’étape de Lavaur et qui a accroché les 2 slovènes à Laruns. Son visage ne semblait pas aussi frais que celui des 2 « copains » mais sa présence est aussi à noter. De plus Caruso (et non Poels) l’a accompagné assez loin dans Marie-Blanque et un podium final ne serait pas totalement inenvisageable pour lui.
    D’ailleurs Richie Porte, un autre ancien Sky, m’a aussi surpris dans le haut du col même s’il n’a pas pu basculer derrière. On le voyait plus à la « ramasse » les autres années.

    Enfin ce n’est que la première semaine, mais l’équipe B&B Hotels-Vital Concept a également réussi son début de Tour, avec des moyens limités, offensive, Coquard présent (avec un podium) et Rolland bien placé … on devrait les revoir encore cette semaine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 8 septembre 2020 à 10:38 | Permalien

    Shurter, Nino , reconnu comme asmathique chronique. Donc soigné pour ça , j immagine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!