Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Team Sky: l’insulte

Celle-là, c’est la meilleure de l’année!

La Sky a annoncé qu’elle suspendait son coureur Gianni Moscon jusqu’à ce que la commission de discipline de l’UCI se soit prononcé par rapport à l’agression qu’il a commise envers un autre coureur du Tour, et qui lui a valu une exclusion de l’épreuve.

Et Chris Froome lui????!!!!

La Sky n’a jamais suspendu indéfiniment son coureur de premier plan, le temps que l’UCI et l’AMA se prononcent dans l’affaire du Salbutamol.

Je suis écoeuré.

En plus, la Sky avait d’abord protesté durant le Tour quant à l’exclusion de Moscon, malgré les images qui ne laissaient aucun doute possible.

Encore une fois, du très grand n’importe quoi!

Et on aura une autre preuve du peu de jugement et d’intelligence qui règnent dans le peloton en prenant connaissance des réactions des coureurs pro face aux propositions de Lappartient quant aux choses à modifier dans le cyclisme, ce sport malade: plafond salarial pour les équipes, abolir les oreillettes, tout cela va pourtant dans le bon sens.

Désespérant.

Partager

Précédent

Sky is the (new) limit

Suivant

Finalement, un vélodrome couvert au Québec!

31 Commentaires

  1. Nikko

    Et mica qui nous ressort Paris-Tours 1966…mais qu’il se taise !!

    0
    0
  2. lbi

    mdr

    0
    0
  3. Le Bourrin Ardéchois

    visibles

    0
    0
  4. Le Bourrin Ardéchois

    Pour ce qui est des braquets de cette étape du Giro 1974. Les cassettes n’avaient que 5 pignons. Le triple plateau existait, utilisé par le monde cyclotouriste. Pas sûr que la gamme suffisait au monde professionnel (dérailleurs inclus), qui torture quand même bien le système (surtout en triple). Ma mémoire me dit que Giovanni Battaglin avait mis le triple au Giro lors de son fameux doublé Giro – Vuelta de 1981. Je me souviens aussi du triple plateau utilisé par Miguel Indurain au Dauphiné 1996 je crois (étape arrivant à la Bastille).
    Pour revenir à l’étape, la montée au Refuge Auronzo est vraiment très raide. On remarque les poussettes dont bénéficient surtout Gimondi et le jeune F. Moser. On remarque aussi les retranchements physiques dans lesquels vont les coureurs.
    L’intérêt du document réside pas mal dans le folklore au bord de la route. Un vrai régal pour l’observateur. L’Italie…

    0
    0
  5. Edgar Allan Poe

    Ah oui…l’Italie !
    J’y ai fait une course internationale en junior.
    1ère étape : arrivée en faux plat descendant avec une épingle à cheveux « aveugle » 15 mètres après la ligne débouchant sur un raidard à 20%. Seule une dizaine de coureurs sur 180 ont pu franchir la ligne. Carambolage, chutes…il a fallu se battre pendant 2 heures pour ne pas être classé « au réel » mais bien dans le temps du 1er.
    2ème étape : un ami français échappé avec 1’30, victoire acquise, est orienté dans la pampa par 2 motards de la gendarmerie italienne, qui le larguent dans un centre ville. L’ami, perdu, terminera hors délai, non repêché.
    Les mexicains, hollandais, français étions logés dans un hôtel au sommet d’un col, dont la montée nous prenait une heure en voiture. Parfois, les départs d’étape se trouvaient à 100 kms. Et chaque nuit, des italiens nous coupaient le sommeil en venant taper à nos portes.
    Sinon, quelle ambiance sur le bord des routes et aux départs/arrivées!
    Dans les années 70, le triple plateau devait aussi buter sur une question de poids : on cherchait à alléger au maximum, certains faisaient des trous à la perceuse dans l’alu de certains composants (les plateaux, par exemple) pour gagner quelques grammes. Ça ne se terminait pas toujours bien !

    0
    0
  6. Wolber

    Hors sujet…mais pas sur que le Tour de l Ain est gagné au change en ayant changé ses dates.

    0
    0
  7. Armel

    Horrifié ce matin par la nouvelle si triste concernant Adrien Costa. Son équipe à lancé une collecte pour subvenir aux soins médicaux sur gofundme.

    0
    0
  8. Edgar Allan Poe

    Quelle triste histoire, sale destin !
    Voilà ce qu’il disait dans une interview sur Directvélo, en mai 2016 :
    Tu sembles très philosophe pour ton âge ?
    [Il réfléchit trente secondes à la réponse.] Le vélo m’a donné une perspective de vie. Par exemple, je sais que la souffrance n’est pas un état de fait mais seulement une perception. Chaque être humain peut corriger cette perception, la dominer, et la vaincre. Nous faisons face à de nombreux problèmes. Le vélo t’apprend à les résoudre. Et puis nous avons tous des objectifs à atteindre. Si tu consacres assez de temps et d’énergie, tu peux y arriver.

    Lire la suite : https://www.directvelo.com/actualite/50779/la-grande-interview-adrien-costa

    J’espère et pense qu’il aura les ressources pour faire face !

    0
    0
  9. Yvon

    Merci les critériums Bardet aura au moins une victoire cette année. Il doit y avoir un malaise chez AG2R. Gougeard n’avance plus il est peut être comme de Gendt,il faut le laisser faire. Lotto serait meilleur psychologue.le peut nb de victoires ne remplit pas la caisse ce sont des professionnels. Bernaudeau fait aussi bien pour moins cher.

    0
    0
  10. Tchmil

    Un autre grand du passé aux faits divers :
    https://www.letelegramme.fr/cyclisme/faits-divers-ullrich-arrete-a-francfort-10-08-2018-12049459.php

    Et Campenaerts qui se paie un Sky sur le championnat d’Europe CLM pour 1 seconde, c’est la victoire de l’année non ?

    0
    0
  11. noirvélo

    @ Tchmil,
    eh oui « grandeur et décadence » grâce au « pot allemand en l’occurrence » … « Sexe, drogue & Rock and Roll » … Rien à rajouter tout est dans les articles « people » en grand format !!!

    0
    0
  12. Christian

    C’est tout de même triste de voir comment finissent les cyclistes, notamment ceux au top dans les années 90, Indurain – Armstrong, les années EPO et de toutes les dérives.

    0
    0
  13. Le Bourrin Ardéchois

    Beaucoup de dureté dans ce monde (besoin de faire une collecte pour subvenir aux soins médicaux…), beaucoup de souffrances, de malheurs. Beaucoup de pensées pour toutes les victimes.
    Il y a l’actualité du cyclisme dit de haut niveau ou non, parce que ça continue.
    Deux pépites ont confirmé hier. Un américain, Nelson Powless au Tour de l’Utah, et un colombien plus impressionnant encore, Ivan Sosa au Tour de Burgos (déjà vainqueur fin juin de la belle Adriatica Ionica Race passée sous silence par ceux qui disent suivre ce vélo et ne suivent que le Tour et un peu plus).
    Remarquable assiduité de Joachim Rodriguez en Espagne dans sa lutte contre la mollesse coupable et même complice des pouvoirs publics au sujet de la violence routière contre les cyclistes. Honte une fois encore à Laura Flessel. Triste que ce combat n’ait pas lieu aussi vigoureusement en France et ailleurs.

    0
    0
  14. noirvélo

    Au Bourrin (14)

    Laura Flessel n’est plus une sportive mais à présent une « politique » qui n’arrête pas de se faire inviter et de bouffer , à voir son derche …

    0
    0
  15. Thierry Mtl

    Depuis un an, tous les Lotto nl jumbo roulent plus vite. Un grand saut par en avant. Leur poulains deviennent des étalons. Ceux qui portent leurs couleurs se développent sans problèmes. Je voulais juste le souligner.

    0
    0
  16. Le Bourrin Ardéchois

    noivélo. On est d’accord et on a le droit de dire: honte à elle.

    0
    0
  17. mica

    Dans l’ actu. il y avait donc les championnats d’ europe ou une petite dizaine de fédérations se regroupaient.
    Pour la plupart des sports représentés, c’ était le « sommet » de la saison, mais il n’ en était rien en ce qui concerne le cyclisme sur route professionnel, il est vrai que, pris en sandwitch entre le TDF et la Vuelta, l’ événement paraissait dérisoire…il suffisait de voir la compo. de l’ équipe de France pour comprendre, entre vétérans, faux espoirs et susceurs de roues, notre équipe faisait peine à voir…jusque a assurer une sorte de faux train (en danseuse s’ il vous plait…) Bref à coureurs mineurs, événement mineur, mais c’ est trop souvent le cas en vélo ou l’ on nous fait prendre trop souvent les vessies pour des lanternes….même Jalabert était du déplacement et là encore on aurait pu s’ en passer!
    Heureusement il y avait d’ autres sports, plus rigoureux, ou les Français « se sortaient les tripes »….et même en cyclisme sur piste, finalement quelquefois plus attractive que la route, même si sur la piste il y aurait pourtant aussi pas mal à redire… mais c’ est une autre histoire.

    0
    0
  18. Tchmil

    N’ayant pas du tout suivi cette course des championnats d’Europe (circuit difficile?), je te trouve très dur avec les français en général.
    Laporte, on l’a vu, a fait une saison plus que réussie. Hofstetter a montré aussi de belles choses, sur des courses mineures il est vrai mais tout de même. Avec Touzé qui les rejoint l’an prochain Cofidis a assuré quelques jolis accessits. Turgis est loin d’avoir été ridicule non plus. Pour Coquard c’est une saison moyenne et je n’en connais pas les raisons…

    Et puis Périchon, sur une semaine il gagne en Normandie et finit 8è sur ces championnats d’Europe. C’est tout le contraire d’un « suceur de roues », un super équipier, coureur offensif qui aurait mérité d’être au Tour. Il n’en tient pas rigueur et reste concentré pour venir faire ces résultats en Août, admirable.
    Enfin on voit quand même Van Der Poel de plus en plus lors des sprints sur route et Van Aert qui est encore présent ici après ses belles classiques au Printemps.

    Toi qui connais mieux l’Histoire du cyclisme, je ne sais pas si des championnats européens ont déjà eu lieu dans le passé ? ou si ce n’est simplement pas dans la culture du cyclisme européen de se confronter entre nations ailleurs qu’aux mondiaux…
    C’est une assez bonne idée quand même, un maillot distinctif que l’on reconnaît toute l’année et permet à d’autres coureurs/équipes de se distinguer.

    La date n’est pas si mal choisie non plus. A n’importe quel autre moment du calendrier il y aurait à redire de toute façon…
    Une autre idée : placer ce championnat au sortir des classiques de printemps (avant Mai en gros) pour favoriser les coureurs de courses d’un jour.

    dernière chose, offrir un maillot distinctif annuel au champion des classiques serait une très bonne chose (avec un dégradé de points du Het Volk à Paris-Roubaix suivant l’importance de la course).

    Lappartient si tu lis LFR… 🙂

    0
    0
  19. mica

    Tchmil: tes idées ne sont pas mauvaises, mais en cyclisme l’ Europe et le monde ce sont un peu la même chose, exception faite de la Colombie et de l’ Australie peut étre et certainement plus pour trés longtemps pour l’ Australie.
    Donc, classiques, semi classiques, championnats annuels d’ Europe et du monde, 3 grands tours de plus de 3 semaines chacun je trouve que ça fait beaucoup et que, trop d’ événement tue l’ événement….on ne sait plus ce qui est important et ce qui ne l’ est pas..
    Pour Périchon, on peut dire qu’ il n’ a pas montré un état d’ esprit trés chevaleresque, car perdu pour perdu, il aurait pu quelquefois passer devant…et que dire de son quasi retour dans les voitures aprés la chute du dernier tour.

    0
    0
  20. mica

    Et je ne ferai qu’ évoquer la piétre prestation de Gougeard dans le CLM du Mercredi prcédent, sans doute sélectionné à la vue de sa performance aux championnats de France, ou il était frustré de ne pas étre sélectionné pour le TDF…..il semblerait que sa frustration perdure par dela les semaines…un peu triste le cyclisme Français tout de même, avec tjs ses mêmes excuses!

    0
    0
  21. lefacteur du vercors

    on pov’ Mica t’as vraiment rien compris au cyclisme. tu voudrais faire comme la boxe, un combat par semestre. Mes gamins(en DN2 quand meme) ils sont à fond tous les WE et ils ont envie de courir et ils bossent dur la semaine, malgré leurs etudes ou leur boulot. Tu passes ton temps à juger( au ras des paquerettes) assis sur ton canapé à faire croire que t’es un gros matheu. Monte un peu sur un vélo, va sur les courses départementales, régionales, nationales et tu comprendras le difficile monde des pros. Perso ça me revolte que tu sois là à passer ton temps à rabaisser des gars qui bossent dur avec des arguments simplistes. Tu me fais penser aux Groseilles dans la vie est un long fleuve tranquille

    0
    0
  22. mica

    Il existe des sports comparables au cyclisme en difficulté, infiniment moins exposés médiatiquement et qui mériteraient eux aussi leur place. Celle prise par le vélo est devenue trop importante et entre tous les « événements » on s’ y perd…en vélo il y a tjs une « session de ratrapage: le TDF aprés le Giro, la Vuelta aprés le TDF….quand ce n’ est pas la Pologne et toutes ces semi classiques.
    Moins d’ évenements rendraient crédit au cyclisme, car enfin, la »course » d’ hier était elle vraiment une course, j’ en doute.

    0
    0
  23. françois G

    Mica com 22

    0
    0
  24. Marius

    La manche de VTT XCO de Mont Saint Anne (dans la belle province) a donné lieu au plus beau spectacle de la saison (de vtt) , grâce à un circuit naturel, exigeant physiquement et techniquement (avec des descentes qui font peur). Pas beaucoup de concurrence chez les filles, Yolanda Neff, impressionnante dans les descentes, pourrait donner des complexes à certains hommes, a dominé Annika Langvad a côté de l’avion dans les descentes et même dans les montés raides ( perso, ce serait à pied…) .
    Chez les hommes, gros suspense, Nino Schurter a lutté pour garder l’avantage. C’était sans compter sur un bris de chaîne, il a même fini crevé à l’arrière. La gagne s’est jouée dans le dernier tour ou c’était à qui resterait debout sur le vélo. Le Suisse Mathias Fluekiger l’emporte.
    Dernière manche à La Bresse dans deux semaines, j’ai hâte.
    Maintenant deux coups de gueules.
    1: Le vtt est le seul sport cycliste ou le changement de vélo n’est pas autorisé, alors que l’assistance de mécanos, oui, donc grosse perte de temps, nuisible au spectacle.
    Franchement, même dans les cyclo-cross régionaux, les coureurs amateurs ont deux vélos…
    2 : depuis cette année a été instauré une épreuve de Short Track le vendredi, une course de 20mm sur un circuit sans intérêt, encore moins technique que le cyclo cross. Le problème, c’est que cela dénature la discipline et le classement général. Chez les filles, Annika Langvad score grâce à sa puissance et peut encore prétendre remporter la coupe du monde.
    Je n’ai rien contre elle, mais franchement, le Short Track, ce n’est pas du vtt.

    0
    0
  25. Thierry Mtl

    Marius
    Ton dernier point fait l’unamité. Je n’ai qu’un seul désaccord avec toi et c’est sur cette piste au MSA. Beaucoup trop de zigzag et des montées si abruptes qu’elle brise le rythme de la course. Ce tournage en rond dénature le Mtb. (Les nouvelles pistes en Europe dont plus intéressantes.) Au MSA, Les trails runners seraient étourdis, mais sur plusieurs sections ils seraient plus rapide et ça, c’est pas normal.

    0
    0
  26. Le Bourrin Ardéchois

    Pas un commentaire « pour Mica », parce que tu es trop passionné pour être corrigible, à long terme peut-être mais c’est à ton libre arbitre que revient l’effort.
    Le cyclisme professionnel évolue, avec par exemples une course par étapes en tchéquie la semaine dernière, le Tour de Hongrie cette semaine, la iona-Adriatico fin juin, et même les granfondo qui sont, partiellement au moins, devenu du professionnalisme. Restent que le Tour de Burgos et le Tour de l’Utah ont été diablement intéressants. Tiens, Ivan Sosa et Sepp Kus (et pas Nelson Powless!), un très jeune et un jeune y ont crevé l’écran. Pour qui voulait regarder. Et celui qui ne veux pas, et bien, il est libre, tout simplement. Mais au nom de cette liberté, je lui conteste le droit d’empêcher autrui de regarder, donc que ce soit diffusé.
    La Otztaler pro 5500 n’aura pas de 2ème édition cette fin de mois. Ca promettait après la 1ère, tant le parcours est somptueux.
    Non, il n’y a pas que le Tour, le Giro, Le Ronde etc…
    Non aussi, il n’y a pas que le vélo. On dramatise le sport dit de haut niveau, jusqu’à des ministres qui orientent l’action de leurs employés et les budgets vers le nombre de médailles dans les « grands championnats », et néglige la sécurité de la population sur les routes, la pratique du sport des jeunes (et des autres) dans des villes gangrénées par les voitures, les espaces privés, la pollution industrielle et motorisée.
    Il y a 45 ans, il y avait ça. Images d’une Italie moins exubérante que sur les pentes du Lavaredo. Images surtout de l’époque du Grand Merckx. Putain, le gars, il se met devant et il appuie, des dizaines de km durant. Les espagnols se cachent et attaquent, il les reprend. Ils laminent un à un des gars au visage tordu par l’effort et la concentration dans le seul objectif, des heures durant, de ne pas perdre la roue du gars devant, jusqu’au Cannibale tout devant. Lequel Merckx finit par se retrouver seul, et de gagner. On retrouve le supporter à la bouteille. L’image à l’arrivée de Ole Ritter, pas n’importe qui, lessivé, hagard, perdu, toussant, dépité quand il apprend les résultats, est une très belle image. Parmi d’autres. Car il y a à voir, dans la course et à l’extérieur.
    https://www.youtube.com/watch?v=w3mMeq345zo
    Tiens, avec nos regards exigus, Santiago Lazcano, où est-il dans la mémoire du cyclisme. Le gaillard a fini 5ème de ce Giro, à 19 minutes de Merckx. Sur cette seule étape, ne perdre que 19 minutes relève d’une performance physique hors de portée de gars très très très fort qui sillonnent les routes et les courses chez nous, chez vous. Santiago Lazcano

    0
    0
  27. Nikko

    Très belles images.

    0
    0
  28. Tchmil

    Pour info, La Pro Öztaler n’aura pas lieu cette année car l’organisation concentre ses moyens sur les championnats du monde d’Octobre dans la région d’Innsbruck.
    Mais elle devrait revenir l’an prochain si j’ai bien compris.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.