Strade Bianche: les favoris

On dispute ce samedi entre Sienne et Sienne, dans le sud de la Toscane, la 10e édition de la Strade Bianche, cette course déjà mythique en raison de son caractère particulier: de nombreuses sections de terre battue, cette terre blanchâtre de Toscane, parfois situées sur des portions ascendantes. De quoi offrir une course difficile, et des images chaque fois spectaculaires car authentiques, et faisant appel à l’histoire du cyclisme. Comment en effet oublier qu’au début des courses de vélo, les coureurs circulaient le plus souvent sur des chemins de terre, sinon des pavés?

Les 176 kms de l’épreuve ne seront donc pas faciles: pour preuve, c’est toujours un excellent coureur cycliste qui s’est imposé au terme de la course. À commencer par Fabian Cancellara, deux fois (2008 et 2012). Philippe Gilbert, Michal Kwiatlowski, Zdenek Stybar se sont aussi imposés récemment sur l’épreuve.

Et y’aura encore du beau monde ce samedi au départ!

En premier lieu, Fabian Cancellara qui fait en quelque sorte sa rentrée sur la scène des courses d’un jour de mars et avril. Samedi est un premier test pour Cancellara, et il a cette épreuve à coeur. Avec Stuyven et Devolder à ses côtés, l’équipe Trek doit être prise au sérieux.

Peter Sagan, déjà 2e en 2014 derrière Kwiatlowski, est l’autre client de l’épreuve. Sa forme est très bonne, pour preuve ses prestations du week-end dernier. Il veut épingler cette course à son palmarès tout comme s’imposer très bientôt, question de le libérer de la pression du maillot arc-en-ciel tôt dans la saison. Je doute toutefois que son équipe puisse l’épauler efficacement dans le final.

Troisième favori, Greg Van Avermaet. Le récent vainqueur du Het Nieuswblad a déjà bien fait sur cette course, et il est en forme. Et son fidèle Daniel Oss sera encore une fois à ses côtés!

Chez Etixx, Stybar, le champion sortant, Vakoc, récent vainqueur dans la Drôme le week-end dernier, ainsi que Tony Martin seront à surveiller, bien que ce dernier ne sera probablement pas totalement remis de sa chute du week-end dernier. J’ai du mal à comprendre pourquoi Terpstra n’est pas de la partie pour Etixx.

Nibali s’amène aussi avec son équipe Astana et notamment Fulgsang et Rosa, deux solides équipiers. Il court sur les terres où il s’est construit comme cycliste, il aura donc l’avantage de la connaissance du terrain.

Enfin, Benoot et Roelandts chez Lotto seront aussi à surveiller.

Parmi les autres coureurs pouvant bien faire selon moi samedi, on a Bakelants chez AG2R-La Mondiale, Alejandro Valverde bien sûr, inusable et déjà vu à son avantage sur cette course, Filippo Pozzato pourquoi pas, ainsi que Michal Kwiatlowski.

Deux Canadiens sont au départ, soit Christian Meier chez Orica Green Edge ainsi que Hugo Houle pour AG2R La Mondiale.

Il convient enfin de souligner l’excellente initiative de créer la première édition de la Strade Bianche chez les femmes, quelques heures avant l’épreuve des hommes. Une pierre deux coups en quelque sorte, et cela contribuera, j’en suis sûr, à développer le cyclisme féminin. On y annonce notamment la rentrée de Pauline Ferrand-Prévost.

11 Commentaires

  • alain39
    Soumis le 4 mars 2016 à 9:52 | Permalien

    Je ne suis pas un grand fan de cette course dont je ne comprends pas trop le principe.
    Ce n’est pas une course type flandrienne, ni ardennaise mais à mon sens un truc à mi-chemin entre le VTT et la route. La longueur est un peu batarde car elle est inférieure a 200 km. C’est pas très long pour des pros. Elle s’adresse donc à des coureurs habiles et agiles mais pas forcément à des spécialistes. Certes c’est une course pour hommes forts sur un beau parcours mais je m’interroge sur ce qui se passera par une journée de pluie. Rouler sur un parcours boueux et glissant sera un autre challenge et risque fort de décourager les cadors qui ne voudront pas prendre de risques et hypothéquer leur saison.
    La montée finale qui serpente les rues de Sienne est certes magnifique mais l’étroitesse de la route n’est pas propice à ce sport. Difficile d’attaquer et en plus ça me semble un peu dangereux avec un revêtement chaotique qui rejette les coureurs contres les barrières. Ca fait partie de ces nouvelles courses imposées par le World tour qui n’ont pas toutes la même valeur. Certaines vont disparaître d’autres non mais franchement par moment ça ressemble un peu à un cirque. On veut trop faire dans le spectaculaire. Ceci dit, le plateau est somptueux et je vais essayer de regarder la fin si je trouve une chaîne qui retransmet. On va savoir où en sont Nibali, Cancellara et Sagan à 3 semaines de MSR.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -12 (from 22 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 4 mars 2016 à 7:55 | Permalien

    Strade Bianche incompréhensible comme tes paragraphes avec plein de retours de chariot (enter) 😛

    La Strade, c’est à la fois différent et à la fois très ancestral, plus que les classiques encore.

    Et des fois, plus c’est mieux court et mieux c’est un peu comme les commentaires d’ailleurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 16 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 4 mars 2016 à 7:56 | Permalien

    Oups, *plus c’est court, mieux c’est*

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Stef
    Soumis le 5 mars 2016 à 10:00 | Permalien

    Cancellara a gagné, j’espère qu’ils vont analyser son vélo et ses roues. Ce ne serait pas normal qu’il puisse gagner sans tricher.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  • Gervais
    Soumis le 5 mars 2016 à 10:52 | Permalien

    haha!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Patrick
    Soumis le 5 mars 2016 à 3:08 | Permalien

    la victoire de Cancellara est-elle la preuve qu’il n’avait pas triché dans le passé. C’était la position de Jalabert il y a quelques années. Tu partages, Stef?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 5 mars 2016 à 4:43 | Permalien

    Compte tenu de l’ensemble de la carrière et des performances de Cancellara au cours des années, cette victoire de 2010, alors qu’il était au sommet de sa carrière et de son art ( à 29 ans), est tout à fait réaliste, sans recourir à un moteur.
    J’ai vu des choses bien plus inexplicables en cyclisme au cours des 25 dernières années.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Soumis le 5 mars 2016 à 5:50 | Permalien

    les derniers kms :

    http://www.cyclismactu.net/news-strade-bianche-replay-la-victoire-de-fabian-cancellara-56773.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • nicoD
    Soumis le 5 mars 2016 à 7:50 | Permalien

    Et bien moi je suis impressionne de voir comment cette course cree il y a si peu et deja une classique. Nous verons dans 10ans s’il ne s’agissait que d’une mode, mais je ne crois pas. Elle a un caractere bien speciale, nerveuse, valonee et atypique et deja avec des gros noms aux palmares.

    En attendant il est fort le Cancellera. Les quick step la jouent texte book. Sagan fait tout/trop de travail, il attend la toute fin et paf le plus intelligent des plus forts gagne.

    Bon sang pourquoi prend il sa retraite des cette annee… Sagan l’aura trop facile l’an prochain. Et puis il ne peut pas partir sans etre champion du monde.

    En attendant a part Boonen que l’on voit clairement limite et Degenkolb blesse, MSR, le tour de Flandres, Paris Roubaix promettent d’etre malade.Yeah! Et Cancellera en gagnera un des trois j’en metterai ma main au feu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Chouchou
    Soumis le 5 mars 2016 à 10:26 | Permalien

    Superbe course et magnifique vainqueur. Spartacus fait honneur à son rang.
    Sagan fait honneur à son maillot de champion du monde en lançant l’attaque décisive.
    Très belle course de Brambilla qui termine sur le podium après tout le boulot effectué pour son leader Stybar.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Patrick
    Soumis le 6 mars 2016 à 12:00 | Permalien

    Personnellement, si je sais qu’un gars a triché en utilisant un moteur dans le vélo puis menti et rementi la main sur le coeur (Ivan Basso avait lui juré sur la tête de sa petite fille, Nibali sur l’honneur sicilien de sa grand-mère), j’ai par suite un malaise à chaque apparition. En l’occurence, je n’ai pas la certitude mais la conviction qu’il l’a fait. Conviction basée sur des éléments jusqu’à présent suffisamment publiés pour ne pas avoir à les rappeler, auxquels appartiennent les réactions notamment de Riis et Cancellara, et des absences de réactions. J’ai aussi la conviction que l’UCI n’a pas cherché à savoir, ou à rendre public. Il y a encore le comportement de l’UCI à propos d’Armstrong qui renforce cette conviction.
    La conviction, personne ne peut me la prendre. Surtout pas en jouant la disqualification morale de ceux qui ont la même, ni en argumentant d’une adoration pour le coureur.
    Mon avis est que si l’UCI avait voulu savoir, voulu rendre public, Cancellara n’aurait pas gagné cette magnifique course hier à Sienne. Car il aurait été dégagé du milieu en focalisant une grosse honte sur sa personne.
    Qu’il vive en paix sa fin de carrière et son après-carrière, qui sera douce et très confortable sans travailler, ce qui est je le crois avant la gloire (mais c’est impliqué par elle) le moteur de la plupart des triches quelles qu’elles soient (avant même mais c’est aussi impliqué la facilité d’attraction sur les femmes, pour la plupart des hommes). Car oui aussi, on se dope pour (à terme) baiser.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 23 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!