Sky is the (new) limit

Geraint Thomas a remporté le Tour de France 2018, le 6e anglais à s’imposer au cours des sept dernières éditions, et tous chez Sky.

Y’a pas à dire, la décennie 2010 est celle du cyclisme anglais. Celle des années 2000 du cyclisme américain. Et celle des années 1990, du cyclisme espagnol.

En attendant celle des années 2020, du cyclisme colombien?

J’aime toujours regarder les résultats du dernier chrono, que je trouve révélateurs après trois semaines de course.

Ben ils sont six coureurs Sky parmi les 25 premiers! Kwiatlowski, Castroviejo, Poels et Bernal ont pourtant abattu un travail colossal au cours des deux semaines précédentes, à amener leurs deux leaders dans les cols voire dans la plaine… et ils sont toujours là, parmi les meilleurs de ce chrono. Façon US Postal.

Recette Sky… c’est pas compliqué, on a l’impression qu’il suffit de signer chez Sky pour devenir un super coureur. Putain, j’aimerais bien être chez eux tiens!

Faudra maintenant voir la suite: qui de Froome ou de Thomas mettra les voiles à l’intersaison pour une autre équipe? Je vois mal actuellement ces deux-là cohabiter encore longtemps.

Pour le reste, ce Tour de France ne passera pas à l’histoire, tellement on s’est ennuyé durant la course. Et il y a eu beaucoup de conneries selon moi:

1 – 176 coureurs pour plus de sécurité? Ridicule, et je vous l’avais déjà écrit en début d’année. Ca n’a pas moins chuté sur ce Tour que durant les éditions précédentes. Il faut selon moi garder la formule de 8 coureurs par équipe, voire descendre à 7, et admettre davantage d’équipes (25?) pour dynamiser la course.

2 – la grille de départ: aucun effet significatif.

3 – les points bonis durant la première semaine: je n’ai pas vu un grand effet non plus.

4 – les oreillettes: il est grand temps de les abolir, car le cyclisme s’en va droit dans le mur. D’ailleurs, ils sont nombreux à avoir remarqué une baisse d’audience télé sur ce Tour, comme des rangs plus clairsemés sur les bords de la route, notamment dans les cols.

5 – des étapes courtes? Ce seront toujours les coureurs qui font la course… et en présence d’une équipe Sky surpuissante, ben des étapes courtes ou longues, ca ne change rien. La recette n’est pas là.

Pour conclure, plusieurs d’entre vous auront remarqué que ce cyclisme-là m’écoeure. Parce qu’il est simplement non crédible et sans intérêt aucun.

41 Commentaires

  • nick
    Soumis le 31 juillet 2018 à 7:44 | Permalien

    oui, moi j’ai bien aimé les articles de P. Carrey dans Libé,

    par contre, les deux jumeaux de MS aurait-ils été ciblés depuis leur fameux week-end (victoires à Paris-Nice et Tirreno) ?

    Bon, outre le cas Simon sur le Giro (on ne le reverraa explosé alors que tt le monde le vo(c’est vrai, adam a chuté en début de tour),

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • nick
    Soumis le 31 juillet 2018 à 7:46 | Permalien

    oups,

    manip difficile et petit bug,

    mais tt le monde a compris je pense,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Martin C
    Soumis le 31 juillet 2018 à 7:48 | Permalien

    Pourquoi ne pas interdire les capteurs de puissance? Ça éviterait les coureurs comme Froome qui grimpent les cols comme des robots en fixant leurs capteurs. Pour les baisses d’audience, je crois qu’il s’agit surtout de l’affaire Froome qui dérange les amateurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • alano39
    Soumis le 31 juillet 2018 à 8:36 | Permalien

    Laurent tout est dit dans ton article.
    Cette domination ne peut qu’emporter des interrogations, suspicions tant elle nous rappelle celle de l’US Postal.
    L’histoire semble se répéter et donc attendons l’épilogue qui vraisemblablement sera le même.
    Et puis comme le cyclisme espagnol a cessé de dominer, comme le cyclisme américain est tombé au fond d’un abîme, le cyclisme anglais va se fracasser sur le plafond SKY. Comme Icare SKY is the limit until you reach the sun.
    Et là les ailes dorées de tout ce petit monde vont fondre et ce sera la chute non pas d’une équipe mais de toute une nation qui pendant des années ne sortira plus un seul champion et sombrera dans l’anonymat. Faute de nettoyage radical l’histoire se répète en boucle seuls les acteurs changent mais le scénario reste immuable.
    Pour nous aficionados c’est un crève cœur car derrière tout ce gâchis des générations entières de coureurs sont sacrifiées et ne peuvent vivre pleinement leur passion, leur métier.
    Car la triche est avant tout du vol avant d’être répréhensible au plan de la moralité.
    Mais tout le monde s’accommode de cet état de fait et essaye de tirer son petit avantage laissant à SKY qui bénéficie de la plus grosse force de frappe la part du lion.
    Un scandale finira par mettre fin à la saga SKY et puis ce sera alors au tour d’une autre équipe de prendre la place et de truster les victoires. Elle pourrait être colombienne, pays où le dopage reste prégnant puisqu’au dernier tour de Colombie pas moins de 8 coureurs ont été pris pour dopage. C’est énorme comme chiffre et atteste que le dopage est devenu culturel et s’est généralisé au sein du peloton de ce pays.
    Groundhog day sort de ce peloton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +17 (from 23 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 31 juillet 2018 à 9:08 | Permalien

    Le dopage d’équipe.

    IL y a le dopage « coureur » où le coureur fait sa tambouille, prend ces risques avec le consentement et l’aide plus ou moins avoué de l’équipe. IL sait ce qu’il s’injecte, combien ça coûte (et rapporte) et garde son protocole en changeant d’équipe.

    IL y a le dopage « équipe ». L’équipe organise le dopage, fait son propre recherche et développement. Le coureur ne sait pas ce qu’on lui refile, accepte les yeux fermés. Quand il quitte l’équipe il quitte la potion magique et ne saura pas la refaire.

    Voilà ce que je pense de ce TDF. Quel coureur ayant quitté la sky a gagné le tour ????

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +20 (from 22 votes)
  • lbi
    Soumis le 31 juillet 2018 à 9:36 | Permalien

    C’est toujours le dopage qui tue la course et éreinte les coureurs « propres ». Et ce ne sont que des produits autorisés, sous « surveillance »; donc rien ne risque de changer avant longtemps, comme partout dans la société d’ailleurs…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Yvon
    Soumis le 31 juillet 2018 à 9:56 | Permalien

    Supprimer les oreillettes. Supprimer les capteurs de puissance. Tout matériel électrique sur les vélos.Une batterie pouvant alimenter n’importe quoi. Tour écrit d’avance.Elissonde était rarement avec Pinot mais la dernière cartouche de Fromme en Italie. Laurent garde nous ton espace de liberté.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 12 votes)
  • mica
    Soumis le 31 juillet 2018 à 10:18 | Permalien

    Dans tous ces posts, on ne parle que de dopage. Pour ma part, je n’ en parle pas, car je suis incompétant dans ce sujet, comme dans tant d’ autres. (certains ne manqueront pas de me le faire remarquer!)
    De toute façon, on pourrait prendre presque n’ importe quel sport et on se poserait les mêmes questions, prenez l’ athlé. par exemple)….
    Arrêtons….nous nous faisons mal …..!
    Certains en arriveraient à l’ invective, même et surtout des piliers de ce forum.( le débat oui, l’ invective non!)
    Des équipes dominantes il y en a eu de tout temps; en remontant trés loin en arriére, dans les années 60 il y avait, en France, 2 champions dominants , Anquetil et Poulidor
    Chacun avait, bien sur,son équipe.
    Poulidor était dirigé par A. Magne, un homme du terroir aux vertus ancestrales de probité et de loyauté, Anquetil était drivé par R. Geminiani, « le grand fusil » » dont les méthodes étaient bien différentes, peut étre souvent à la marge de la « légalité ». Ce n’ est pas moi qui le dit mais « poupou » dans ses mémoires en prenant exemple d’ un certain Paris Nice ou des équipiers d’ Anquetil « balançaient » ceux de Poulidor. (on sait ce que cela veut dire, et nous ne pouvons que supputer sur d’ autre faits
    L’ équipe de J. Anquetil était dominante, en partie, pour des raisons limites.
    A tel point que, Anquetil, retiré du TDF C’ est un de ses coéquipier qui n’ avait rien du foudre de guerre qui remporta le TDF EN 1966, ce fut,d’ ailleurs, presque sa seule grande victoire.
    Quelques mois plus tard, Anquetil et son DS un peu « rangé des affaires », Poupou changeant de DS ( Louis Caput) le Limousin entama à bien plus de trente ans une nouvelle carrière en adoptant certainement des « méthodes nouvelles »
    Autrement dit, dis moi dans quelle équipe, dans quel contexte tu évolues et je te dirais si tu as + ou – de chances de gagner.
    Cette histoire est bien ancienne, elle n’ interpellera sans doute pas grand monde parmi nos posteurs, mais si vous la lisez vous verrez qu’ il n’ y a rien de bien nouveau sous le soleil! Dopage y compris, pas avec les mêmes produits evidemment!
    Beaucoup d’ acteurs de cette histoire sont hélas morts….aux derniéres nouvelles Poupou se porte comme un charme… si l’ on poussait ub peu le raisonement la prudence vis à vis de certains produits pourraient expliquer cela. ( mais, je vous l’ accorde on serait là en pleine fiction…)
    PS je vous demande de me pardonner pour la longueur du texte, et demande à ceux qui n’ étaient pas nés de bien vouloir me pardonner.
    Vous noterez que cette histoire est Franco Française, mais c’ est là que battait le coeur du cyclisme dans les années 60.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 22 votes)
  • LoicL
    Soumis le 31 juillet 2018 à 10:32 | Permalien

    Les équipes vont d’hôtels en hôtels…. Tous les jours…. En 2018, piéger une chambre, une voiture de médecin, un motorhome est bun jeu d’enfants.

    Une suspicion de vol en bande organisée (autrement appelé dopage) n’est-elle pas suffisante pour déclencher une enquête ded RG ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • dandeq
    Soumis le 31 juillet 2018 à 11:43 | Permalien

    J’étais un passionné de cyclisme sans avoir été un coureur. Je me rappelle d’un temps où il était possible de se comparer à des champions voire parfois, brièvement, atteindre leurs performances. Ce temps est révolu. Pour trouver des coureurs auxquels se comparer il faut chercher du côté des paralympiques dont les performances sont plus humaines pour un amateur.
    J’ai toujours trouvé suspect de voir des coureurs surgir de nulle part et gagner toutes les épreuves auxquelles ils participent et ceci dans toutes les disciplines mais le doute s’installe davantage lorsqu’on voit des coureurs inconnus former une équipe qui devient un épouvantail imbattable.
    Tout qui a un semblant de sens critique trouvera que le cyclisme actuel est bien étrange de par les performances de certains. Mais, s’il y a quelques coupables évidents, il y a des centaines de complices. Que ce soient les autres coureurs, les directeurs sportifs, les organisateurs, les dirigeants de l’UCI et surtout les journalistes.
    Reprocher à un imbécile de s’en prendre physiquement à un coureur suspect est tout à fait à propos. Critiquer ceux qui huent ce coureur suspect le long des routes l’est beaucoup moins. Voudrait-on un lissage de l’opinion en ne voyant le long des routes que des applaudisseurs souvent ignares des choses du cyclisme ? Au même titre que des gens manifestent contre un scrutin irrégulier ou un dictateur spoliateur, le commun des mortels à le droit de signifier aux suspects qu’il n’est pas dupe de leurs performances extraterrestres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 12 votes)
  • mica
    Soumis le 31 juillet 2018 à 12:12 | Permalien

    Dandeq : oui pas dupe de leurs pratiques dopantes, mais aussi des façons de courir peu orthodoxes dans beaucoup d’ autres domaines.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • Marius
    Soumis le 31 juillet 2018 à 12:32 | Permalien

    Un peu d’humour.
    A la manière d’un savoureux dialogue du film les Randonneurs « Un truc que j’aimerais bien qu’on m’explique, c’est comment qu’on peut s’perdre alors qu’il y a un chemin ».
    Je m’interroge et donc….
    « Un truc que j’aimerais bien qu’on m’explique, c’est comment qu’on peut rouler aussi vite qu’avant, sans se doper ».
    Évidemment, si vous n’a pas vu ce film.
    La Sky devrait adhérer au MPPC, elle serait en tête de Gondole.
    Nota: MPCC=mouvement pour un cyclisme pas crédible…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 31 juillet 2018 à 1:13 | Permalien

    L’US Postal est tombée? Oui. Et la Telekom, la Once, la Cofidis, la Lampre, la Quick Step aussi, et puis la Astana, etc…
    La Sky tombera? C’est probable (pas certain), et la Sunweb, Ag2r, Bora aussi. Si on cherche. Vraiment. Il y aura de l’énergie à chercher contre la Sky, et c’est très bien. Pas sûr qu’il y en ait ailleurs. Pourquoi? Parce qu’autour du vélo, ici c’est flagrant, on est focalisée sur la Sky, jusqu’à utiliser n’importe quel argument foireux. Il n’est nul besoin de suivre le vélo de près pour savoir que Kwiatko, Bernal et Castroviejo sont des gars hypertalentueux et cela avant de rejoindre la Sky. Même Poels d’ailleurs, qui gagna brillamment un Tour de l’Ain en faisant la différence dans le Grand Colombier. Perso, le genre de truc que je mémorise comme un signe fort.
    Utiliser des arguments foireux, et j’en lis sans cesse sur ce site, par exemple dans cet article et la grande majorité des commentaires, c’est juste faire aveu de faiblesse.
    Mais la majorité ici qui conspue Froome, Thomas, Bernal, Kwiatko, Wiggins, c’est la même qui dira que, quand même, Vinokourov, quel grand coureur, et qui déifiera Pantani sous EPO, Gaul et les amphét’, Coppi et la bomba, Anquetil et la totale, Merckx et les anabolisants, Hinault le seul qui n’a rien pris, et qui a (presque) tout gagné, puisqu’il faut bien un dieu parmi les dieux.
    Il vous faut un bûcher, il vous faut un héros, la plupart des commentateurs ici, posez vous la question du pourquoi?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 28 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 31 juillet 2018 à 1:23 | Permalien

    @ loicL

    tu as tout à fait raison, à 100% !!! je me bats depuis longtemps avec les descentes de police lors des journées de repos , toi tu es plus subtil et plus compétent que moi … Mais au final , on se rend compte que les organisateurs et les instances complices bien évidemment se gardent bien de gêner les petites pratiques ancestrales !!! Remarque , ils l’ont peut-être fait , ont les bandes, les disquettes , mais officiellement ça doit être interdit de divulguer au plus grand nombre ce genre d’actions …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bigmouse
    Soumis le 31 juillet 2018 à 1:25 | Permalien

    lba=> tu es pas un peu ds le proces d’intention et le provoc la? Vino avait un peu de panache certe mais bcp de malhonneteté en lui, bardet c transformé en anorexique en mode sky, valverde est aussi un tricheur (puerto) virenque a pris 10 de moquerie, nibali a sucité de nombreux doutes sur lfr, quintana est colombien et ca veut tt dire, voekler vayer la dézinguer et rolland accro au corti pdt une periode! Etc etc la sky n’est pas la seule a se faire rhabiller ici …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 13 votes)
  • mica
    Soumis le 31 juillet 2018 à 1:59 | Permalien

    LBA; je suis d’ accord avec ce que tu dis dans ton post N° 13 ta liste tu as même oublié celui qui « touche gros » sur service public et nous livre ses salades.
    Mais arrétez donc de ne parler que du dopage…il y a autre choses dans la vie et même dans le vélo, d’ autres choses, dont certaines
    pas bien reluisantes…
    Pour ma part j’ essaye quelquefois de parler technique….mais ce n’ est pas tjs. avec bonheur…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 10 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 31 juillet 2018 à 2:01 | Permalien

    LBA, je me répète : les français huent Froome et se font photographier avec Virenque, dixit W. Voet.
    Laurent, si Moscon avait été là samedi, je crois que tu pouvais rajouter un SKY dans les 10.
    Bernal n’a pas attendu d’être chez SKY pour marcher : il promenait déjà son vélo dans les semi-classiques de fin de saison en Italie l’an dernier.
    Admettons que les SKY soient chargés comme des mulets.
    Leurs adversaires ne sont pourtant qu’à quelques secondes, aux arrivées en montagne.
    Que dire de papi Valverde, avec je crois, 14 victoires sur 25 courses effectuées en début de saison ? Comme dit Marius, il roule plus vite qu’avant sa suspension.
    Que penser de la démonstration des Lotto Jumbo, quasiment en capacité d’ébranler la machine anglaise ?
    Que voir dans les coups d’éclat des Astana, l’équipe de Vino, une référence en terme d’éthique sportive et d’honnêteté, qui roulait aussi bien plus vite après sa suspension ?
    Froome, c’est un peu haro sur le baudet, quand même non ?
    Aller voir une étape de montagne : les voir passer le dernier col inspire le respect.
    En désaccord avec ce que dit Dandeq, les performances des pros n’ont jamais rien eu en commun avec celle du commun des mortels, même pas celles des tous bons amateurs.
    Aller vous coltiner un pro qui vient dans une cyclosportive pour s’entraîner et vous m’en direz des nouvelles. Comparez vos temps de grimpe dans les grands cols avec ceux des pros! Et ça a toujours été ainsi.
    Par contre, là où il faudrait être impartial, c’est quand les dopés prennent des fonctions dans les instances dirigeantes du cyclisme, que ce soient les institutions ou les équipes. Ou ne pas tolérer qu’ils puissent surfer sur une notoriété acquise malhonnêtement.
    Armstrong craignait de perdre 100 millions de $ ? Il en perd à peine 10, alimente un talk-show, a une marque de vêtements…bref, il prospère sur sa malhonnêteté.
    Le problème est sociétal.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 31 juillet 2018 à 2:06 | Permalien

    C’est vrai Mica, LBA pourrait nous parler de son séant…
    Plaisanterie mise à part, il n’y avait pas tant de monde que cela dans les cols alpins.
    Tant pis. Revenons en aux fondamentaux des courses amateurs en disparition dans l’hexagone, face à des instances dirigeantes qui n’ont visiblement d’yeux que pour le monde professionnel. Il y a urgence.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 31 juillet 2018 à 2:25 | Permalien

    Derrière son séant, au grand bourrin, entre le plus souvent quelques 38 à 46 à l’heure, je me suis trouvé fort abrité, pendant parfois une à deux dizaines de bornes. Et l’abri à ces vitesses fut pour moi indispensable ! J’ai même bu un jour toute l’eau qui giclait de son pneu arrière, ce jour où on s’est pris l’orage final qu’on avait esquivé quatre heures durant, tu te souviens Patrick. Le mec, il te sèche les cannes tout en t’hydratant, un seigneur !

    Question cycliste, sans importance, mais je me la pose : Kruijswijk a eu doublement une attitude pour le moins pas dans les schémas classiques, vendredi dernier, dans le dernier col :
    – un, il ne s’est pas porté devant le petit groupe pour tenter d’empêcher le retour de Froome (Roglic son partenaire ayant vraisemblablement porté son attaque en vue d’un podium final).
    – et deux, un peu plus haut, il a pas mal roulé devant le groupe de Froome, roulé, pas imprimé un faux rythme, alors que Roglic était à nouveau sorti.
    Je ne vois pas d’explication. Si quelqu’un a vu pareil, s’est étonné pareil, mais a mieux saisi que moi …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 31 juillet 2018 à 4:00 | Permalien

    @lba: c’est bien de prendre la défense des innocents Sky (jusqu’a preuve du contraire), après avoir condamné sans preuve à tour de bras.

    A moins que ce soit l’autre bourrin (c’est kif-kif la bourrique, de toutes facons). Je pourrais faire les archives, mais les commentateurs ici ont tellement nivelé par le bas que cela ne change pas grand-chose.

    Jouer les vierges effarouchées quand cela fait plusieurs années que n’importe quoi est dit sur n’importe qui (« tous coupables », cela n’a pas dérangé grand monde)

    Les italiens, les hispaniques, les organisateurs… a part l’UCI, le parti pris est constant.

    Sinon la vuelta 2011 de Froome aussi etait un signe fort: https://www.lejdd.fr/Sport/Cyclisme/Tour-de-France-le-jour-ou-Chris-Froome-a-failli-etre-vire-par-Sky-742030

    C’est dommage pour Porte, il serait rester à la Sky, il aurait gagné un TDF.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 31 juillet 2018 à 10:22 | Permalien

    Dans cette zone floue qu’on appelle le Haut Var, Plasthmatic? Ma mémoire me dit aussi qu’au plus fort de la pluie, j’avais demandé un arrêt abrité pour me réchauffer, parce que le plus vaillant était la puce lorraine.
    J’ai aussi remarqué pour Kruijswijk (le point 2, parce que le 1, bof). Ca m’a surpris parce que pour le reste du Tour, l’équipe me semblait bien courir collectivement (l’effort de Gesink était juste à mon sens). Je me suis dit que, peut-être, le néerlandais pensait sortir les autres de la roue, ou ne savait pas que Roglic était devant (ça arrive et on ne comprend pas depuis notre fauteuil, mais on ne prend pas en compte que la violence de l’effort joue sur la lucidité). Peut-être.
    Rien compris à ton message, tylerkay. Nous ne sommes pas prêts de nous comprendre, puisque tu ne comprends rien aux miens.
    Le Tour de Pologne va débuter, avec à souligner le retour sympathique de Guillaume Bonnafond au très haut niveau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 1 août 2018 à 1:31 | Permalien

    Je n’arrive pas à cerner la finalité d’aller poster plusieurs fois par semaine des commentaires démolissant systématiquement les contributeurs, en des termes peu vertueux, arguant du principe que c’était mieux avant, quand les commentaires volaient plus haut.
    A moins de détenir la vérité, ce qui n’a pour l’instant pas été démontré !
    Il y a toujours la solution de la déconnexion, la possibilité offerte de passer sa route, ou justement de prendre la route sur son 2 roues à propulsion humaine, en respirant de grands bols d’air frais.
    Rien de tel pour le mental.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 1 août 2018 à 2:25 | Permalien

    Oui, LBA et Plasthmatic, bizarre le comportement du Cintre dans cette fin d’étape.
    Sortir les autres de sa roue, quand on a un équipier devant, il faut le faire par une attaque sèche, façon Dan Martin ou Quintana. Une attaque au train, en espérant décrocher tout le monde, c’est prendre le risque d’un contre, ou d’exciter ses adversaires qui vont alors réagir et se mettre à rouler pour rentrer sur ce même équipier échappé.
    Des éléments nous échappent certainement, mais je serais prêt à mettre une pièce sur une rivalité interne.
    En plus, Kruijswijk a insisté.
    Ouh…le Vilain !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 1 août 2018 à 3:13 | Permalien

    A tous ceux qui parlent énormément de dopage, je rappellerai que celui ci ne fait pas de « bourrins » (pardon à eux), des chevaux de course.
    Pour s’ en convaincre il suffit de parcourir la longue liste des  » fréres de » qui voudraient bien avoir la carriére de l’ illustre de la famille.
    Or, pouvant de tout temps compter sur la même pharmacopée que le frangin, « ils ne leur arrivent pas souvent à la cheville ».
    Exemple: fréres
    Madiot, Jalabert, Chavannel,
    Sagan, Nibali, Indurain , plus loin en
    arriére, Bobet, coppi, Poulidor,
    Darrigade….Il y en a beaucoup d’ autres, mais je manque d’ inspiration…une petite exception les Izaguirre, peut étre?
    Une autre exception notoire, les fréres Yates, mais ce sont, apparement de vrais jumeaux avec le même patrimoine génétique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 13 votes)
  • alano39
    Soumis le 1 août 2018 à 4:05 | Permalien

    Pourquoi focaliser sur la SKY? Bonne question de LBA.
    Parce que cette équipe tire le principal bénéfice du système en place et truste les tdf.
    Parce que cette équipe n’est pas membre du MPCC et qu’elle accumule les scandales avec l’affaire Wiggo, l’affaire Froome en moins de 2 ans.
    Il y a aussi l’affaire de la vuelta 2010 qui a été étouffée à son époque.
    Qui plus est son dirigeant est arrogant et exhibe son fric avec une indécence insupportable. Dépenser 7 millions en défense de Froome est indécent et rompt l’équité sportive. Aucun autre coureur ne peut s’offrir cette défense et donc aucun autre coureur ne pouvait éviter la suspension. Sauf Froome avec son fric. Ce ne sont pas des arguments foireux mais des faits.
    Tant les résultats de la SKY que le comportement de ses dirigeants attirent la suspicion et une certaine animosité. Il est manifeste qu’ils se comportent comme en terrain conquis et exhibent leur impunité avec une certaine morgue.
    Le dopage scientifique a totalement faussé l’échelle des valeurs et ce depuis le début des années 90. A l’époque de l’apogée de l’EPO en mode open bar nous avons assisté à la métamorphose de Riis qui a 32 ans était devenu le meilleur coureur au monde et qui conserve le record de puissance avec une montée de Hautacam a près de 480 watts. Désolé Mica mais c’est la preuve scientifique qu’un bourrin peut devenir un étalon. Jamais personne n’a atteint ce seuil avant et après lui. Rien dans son passé ne le prédisposait à un tel exploit lui le fidèle équipier de Fignon.
    La SKY incarne ce cyclisme fric totalement dénué de morale et elle s’expose donc à la vindicte populaire, à la suspicion dont elle semble se moquer sûre de sa force financière et de son impunité.
    La SKY nous vante les qualités de Froome pourtant en 2011 elle envisageait de s’en séparer avant sa vuelta miraculeuse. Et pourtant ils se revendiquent à la pointe de la science de l’effort et avaient donc toutes ses analyses de performance qui auraient dû les inciter à tout faire pour le garder. D’ailleurs ils expliquent aujourd’hui ses performances sur la base de ces analyses qui pourtant en 2011 n’avaient pas à leurs yeux force probante. Bizarre non?
    Ce n’est pas Guimard qui s’est séparé de Lemond mais la Vie Claire qui est allée le chercher avec un gros chèque car certain de sa valeur athlétique.
    Pas besoin d’être Columbo pour constater qu’il y a des incohérences dans les arguments de la SKY lesquelles sont corroborées par des performances hors normes.
    Certes il n’y a pas de preuve irréfragable mais comme lors d’une enquête de police on travaille par faisceau d’indices et force est de constater qu’il y a matière à s’interroger et à mener une enquête. Là où c’est flou il y a un loup comme le dit l’adage populaire.
    Sans enquête il ne peut y avoir de preuve et donc considérer que l’on ne peut se questionner sur la SKY faute de preuve est un raisonnement inversé. Avec ce même raisonnement tous les criminels seraient en liberté.
    Aussi émettre des doutes sur la probité de la SKY n’est ni une accusation, ni une cabale, ni de la jalousie mais une hypothèse qu’il convient d’instruire pour enfin dissiper les doutes.
    Pour ma part je considère qu’il est raisonnable d’avoir des doutes à la lumière de certains éléments dont ceux cités plus haut.
    Ajoutez à cela les exemples du passé et vous ne pouvez que cautionner une enquête approfondie sur cette équipe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +21 (from 27 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 1 août 2018 à 6:04 | Permalien

    Bjarne Riis était un tricheur, il a continué et il continue à l’être.
    Mais je le répète, dire n’importe quoi affaiblit le discours.
    3 ans avant sa victoire, 3 ans c’est pas rien, Bjarne Riis avait réalisé un très beau Tour de France.
    Etape Izoard – Vars – Bonette – Isola 2000 (ceux qui connaissent les lieux savent ce que ça signifie), il fait 6 à 31 secondes de Rominger.
    Etape Perpignan – Andorre le Pal 1800, par les cols de Jau, Garabel, Puyvalador, Puymorens, Envalira, Ordino et la montée finale (là encore…), il fait 3 avec Indurain, Rominger, Jaskula et Meijia et c’est tout.
    Il termine 5ème du Tour.
    Il termine 3ème du Tour 1995.
    Alors, je vois le raisonnement. Le gars qui ne fait pas des exploits avant disons 25 ans et qui plus tard en fait est forcément un tricheur. On part du principe que tous les organismes évoluent à l’identique, que les circonstances de la vie ne comptent pas, des accidents au bien-être sentimental, que faire l’équipier permet tout de même de faire des résultats.
    On sait tout du vélo, on n’a que des certitudes, on sait ce qu’il sait passé dans l’équipe Sky à la Vuelta 2010, on a tout compris scientifiquement du contrôle de Froome et des suites, on assimile la carrière de Froome à celles de Wiggins et de Thomas, leur personnalité avec.
    Wiggins est un produit de la piste anglaise, un immense pistard (voire encore son dernier titre avec Cavendish) avec un caractère monstrueux, probablement ingérable. Froome est un produit du centre de l’UCI, une trajectoire exotique, Thomas est un besogneux avec un immense talent, longtemps au service de leaders, souvent malchanceux, mais quand même avec un beau palmarès.
    Content de te savoir communiste, Alain!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 20 votes)
  • mica
    Soumis le 1 août 2018 à 6:56 | Permalien

    Pour parler, un peu d’ autre chose, c’ est quoi et ou, ce Tour of Quinghai Lake ?
    Semble t’ il interminable lui aussi, avec quelques chevaux de retour (Filipo Pozzato….) et des Colombiens dominateurs….
    Il doit s’ en passer de drôles par la bas…
    Et les comissaires sont du cru?
    Et le camion aux rayons x est il invité ?
    Il doit bien y avoir des motos là bas aussi…
    Mais au fait…ou est ce vraiment ?
    Je vais réviser ma géographie…ça me servira à quelque choe!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • mica
    Soumis le 1 août 2018 à 7:19 | Permalien

    Bon, le Lac Qinghai et le plus grand lac salé de la Chine, dans une cuvette au Nord Est du Tibet.
    Son altitude est de 3200m!
    On imagine que cela peut faire une sacrée course et l’ on peut comprendre que les Colombiens y soient à leur aise (sans arriéres pensées…)
    Et pardonnez moi d’ avoir un peu persiflé dans mon post précédent.
    Course pour le moins exotique qui, si elle est clin, doit étre interessante.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • alano39
    Soumis le 1 août 2018 à 7:31 | Permalien

    @LBA
    Communiste? WTF! Désolé mais je ne comprends pas cette affirmation.
    Dire n’importe quoi? Si on ne partage pas ton avis on dit n’importe quoi? Ok dont acte. Je le revendique alors totalement, j’ai effectivement ma propre opinion et je la partage sans attendre que l’on me donne raison et encore moins que l’on déprécie ma parole.
    On sait tout du vélo: Toi peut être mais pas moi puisque je demande une enquête sur la SKY. Justement j’ai le sentiment de pas bien comprendre ce qui se passe et en faisant des analogies je constate que la situation n’est pas expliquée. Comment arriver à un tel niveau de maîtrise? 6 tours en 7 ans avec 3 coureurs différents est une première. On ne va pas me faire croire que ce sont les gains marginaux qui expliquent cette situation. Si eux même les ont qualifiés de gains marginaux c’est dire s’ils sont assez minimalistes.
    Riis a eu des résultats avant 1996: oui chez Ariostea et la Gewiss qui tournaient à l’EPO. Mais plus que les résultats c’est la puissance dégagée qui choque et puis il a avoué s’être dopé durant cette période. On le surnommait M 60% eu égard son taux d’hématocrite. Il était à priori le seul à supporter des taux aussi élevés.
    Evolution des organismes n’est pas identique: c’est certain mais pour certains nous ne parlons pas d’évolution mais de métamorphose. Le record de watts de Riis sur Hautacam est la meilleure illustration et ce n’est pas dire n’importe quoi mais uniquement un fait. Ca reste le record du monde 22 ans après.
    LBA tu as ton opinion sur la SKY et le cyclisme pro et manifestement nous ne partageons pas la même vue.
    La question n’est pas de savoir qui a raison mais plutôt que faire pour rendre à ce sport une plus grande probité/crédibilité et le rendre de nouveau attractif pour la jeunesse. Qui veut que ses enfants fassent du cyclisme avec la réputation que se traîne ce sport et la suspicion ambiante qui règne depuis 20 ans? Pas moi.
    Ignorer cette situation relève de l’angélisme mais à terme je ne suis pas certain que de ne pas faire le ménage ne finisse pas par stigmatiser ce sport qui conservera une connotation négative.
    Il faut redonner une crédibilité à ce sport et la suprématie de la SKY ne va pas dans ce sens mais au contraire maintient ce sport dans la suspicion avec une réputation de plus en plus sulfureuse.
    Je suis favorable à toutes les actions qui vont redonner du crédit à ce sport quand bien même elles vont être un peu rudes. Mais avons nous le choix?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +14 (from 18 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 1 août 2018 à 8:33 | Permalien

    Moi, Alano !
    Mon fils fait du cyclisme, et de compétition siouplait !
    Par contre, je ne lui ai jamais rien caché des turpitudes de ce sport.
    Je lui ai aussi expliqué le pourquoi de mes ellipses dans ce sport. Il voit aussi qu’à l’approche de la 50aine, je ne prends aucun medocs dans la vie de tous les jours, et que je me porte beaucoup mieux que la majorité de mes contemporains! Mais je n’ai jamais rien pris.
    Le cyclisme pose (impose ?) une éthique et une discipline physique, mais aussi diététique, matérielle, psychologique…
    C’est un garde-fou génial dans la vie quotidienne.
    La diététique sportive, par exemple, n’est qu’un condensé un peu poussé des bonnes habitudes alimentaires que tout un chacun devrait appliquer.
    Pourquoi les jeunes se détournent du vélo ? Certainement pas à cause du dopage, mais plutôt à cause des « contraintes » liées à ce sport et à son entraînement.
    Sachant que beaucoup d’ados passent quotidiennement 3 ou 4 heures sur les réseaux sociaux, il reste peu de temps pour s’entraîner, ou récupérer.
    Il y a aussi ces parents/entraineurs qui voudraient toucher le sacre-graal avec leurs enfants dès le plus jeune âge. Beaucoup de cadets (15/16 ans) vivent comme des pros. Echec programmé à l’approche de la majorité.
    Il serait tellement simple de programmer une approche avec des paliers de progression dans le temps.
    Le seul deal que j’impose à mon fils : tu finis la saison mieux que tu ne l’as commencée, sans être fatigué. D’une saison sur l’autre, le niveau grimpe. Quelques objectifs gentillets, quelques analyses des rendez-vous ratés, et pas de punition ! Et pas 50 jours de course par an à 17 ans comme on le voit aussi de manière fréquente.
    Tout cela pour dire qu’un AUTRE CYCLISME est POSSIBLE !
    Chacun à son niveau, mais avec un maximum de plaisir.
    Seul compte le plaisir…
    Motivé comme un cadet (MCUC) : je vais créer un mouvement !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 13 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 1 août 2018 à 9:24 | Permalien

    Sinon, au Tour de Pologne, il devrait aussi y avoir Antoine Duchesne pour une première sortie officielle avec son maillot de champion canadien.

    Et puis au KBE, une course UCI 2.2, pas mal d’équipes britanniques présentes (quasiment toutes les conti en fait). Elles ont bien tenu leur place parmi les DN françaises et les continentales étrangères. Dernière étape gagnée par Slater (JLT, aussi meilleur classé au Tour de Beauce de son équipe)
    Et puis le champion de Grande-Bretagne, Connor Swift ? Il a terminé second du CG derrière le prometteur Touzé d’Auber93, bien entouré par son collectif francilien qui lui a permit de l’emporter.
    Pas sûr de le voir chez Sky tout de suite, mais sûrement dans une autre continentale au-dessus dans un premier temps.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • alano39
    Soumis le 1 août 2018 à 9:28 | Permalien

    @EAP
    Tu serais rassuré de voir ton fils passer pro à la SKY?
    C’est ce que je voulais dire.
    Moi pas du tout et franchement j’aurais peur qu’il connaisse une fin à la Pantani.
    Longtemps pour moi ce sport était synonyme de vie saine, de goût à l’effort et d’école à la souffrance/humilité.
    Ce sport était bon pour la santé.
    Depuis quelques décennies ça a changé: la moitié du peloton est asthmatique, des cas de morts suspectes de jeunes coureurs, des cas de dopage de coureurs très jeunes, des suicides, usage de drogue avec le pot belge etc…
    Ce sport ne rime plus avec hygiène de vie et santé mais avec abus et maladies.
    Cette dérive est néfaste et elle ne peut perdurer sans à terme emporter sa refonte ou sa disparition des sports majeurs.
    Trop de monde vit de ce sport et ne veut prendre le risque de le réformer quitte à hypothéquer son avenir. Le pb est là.
    La F1 qui a aussi pris une mauvaise direction est en train de payer ses choix avec des taux d’audience faméliques. Ils sont en train de revoir leur stratégie car à ce train là la F1 va devenir un sport confidentiel.
    Anticiper est le rôle des instances et aujourd’hui elles ne le remplissent pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 13 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 1 août 2018 à 10:13 | Permalien

    Lappartient parle d’équipes de 6 coureurs au Tdf pour rendre le sport plus attractif.
    Laurent le dit dans son article : 6 SKY dans les 25 premiers du CLM. Et encore, Moscon avait été éliminé !
    Le président de l’UCI propose d’autres mesures, comme un encadrement de la masse salariale ou la limitation de l’utilisation des oreillettes.
    Réponse – entre autres – de De Gendt :
    « «Que des étapes de 65 km, pas de préparation, pas de dîners, pas de ravitaillement, que deux bouteilles d’eau par jour, un maximum de 2000 calories autorisées, a ironisé le Belge. […] Seulement quatre vitesses autorisées. Pas de freins. Des départs Formule 1 tous les jours et de la bombe lacrymo à chaque départ.»

    Réponse plus pragmatique de Dan Martin :
    « Ça aurait plus de sens d’aider les équipes à petit budget à gagner plus d’argent que de restreindre les revenus dans le sport, a écrit Martin. […] Un encadrement de budget a du sens pour les équipes nationales mais pourquoi pénaliser des équipes prives qui ont réussi à convaincre un sponsor d’investir massivement en échange d’une belle exposition.»

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 1 août 2018 à 10:57 | Permalien

    EAP=> en réponde martin « mais pourquoi pénaliser des équipes prives qui ont réussi à convaincre un sponsor d’investir massivement en échange d’une belle exposition »

    pour préserver la glorieuse incertitude du sport qui fait que regarder un match ou une étape ne ressemble pas a un film ou on connait a 99% la fin de l’histoire

    a partir du moment ou tu connais le résultat, et le déroulement, l’intérêt que peut avoir le sport comme spectacle (je précise que e sport est d’abord une confrontation physique avant d’être par rochet un spectacle) devient nul.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 1 août 2018 à 11:38 | Permalien

    La formule du « salary cap » est une bonne mesure à mon avis pour le cyclisme professionnel. Les sports qui le pratique n’éloignent pas les investisseurs, bien au contraire (ex. de la MLS, ligue de soccer professionnelle qui a attiré nombre d’investisseurs). Cela n’éloigne pas pour autant les petits contournements à la règle, mais là encore c’est aux instances d’être le plus ferme, on en revient toujours au même (comme pour le dopage).
    En plus avec la hiérarchie WorldTour-Continental Tour et Continental cela pourrait se faire par niveau, avec un système de descentes-montées entre les divisions comme au football européen.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Soumis le 1 août 2018 à 12:07 | Permalien

    @alano39,

    Je coach quelques sportifs et m’intéresse à différents domaines et plus particulièrement aux aspects psychologiques et autres habileté mentales.

    C’est dommage que les commentaires au-delà des 50 s’effacent car chacun de tes commentaires pris isolément est parfaitement écrit et surtout parfaitement cohérent.

    Par contre, quand on lit attentivement l’ensemble de tous tes commentaires, j’y vois quelques incohérences sans parler des falsifications de la parole d’autrui dont tu es coutumier et qui ont été relevé par d’autres que moi.

    Je pensais que, comme d’autres ici, tu avais une dent contre la SKY…

    En fait, je me trompais.

    Certes, tu es sincère dans ta lutte contre le système SKY mais ce n’est qu’un prétexte pour exercer ton « fighting spirit ».

    Sur le vélo, et même d’un point de vu sport en général, je suis moi même toujours un peu dans le « fighting spirit ». Vu que je rentre dans les quinquas, s’en est même parfois un peu cocasse. Mais là, je pense avoir trouvé mon maître…

    Je ne connais pas tes capacities physiologique mais, si elles sont bonnes, tu dois être un sacré client dans les pelotons. Le type dont il faut toujours se méfier et que tu n’arrives jamais à sortir de ta roue sauf s’il est mort.

    Vous ne pourrez jamais vous entendre avec LBA qui exècre tous les vices qui sont associés à la compétition et pour qui cette dernière n’est qu’un prétexte pour se dépouiller et se mettre dans des états difficilement imaginable pour qui n’a jamais roulé avec lui.

    Tu devrais régler ton différents avec lui sur le vélo. Propose lui une grimpée de la Bastille !!! Tu le laisses partir devant et tu le rattrapes une fois qu’il aura pété 4 rayons, arraché une manivelle et brisé sa chaine !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 14 votes)
  • Lbi
    Soumis le 1 août 2018 à 3:39 | Permalien

    Lba, j ai souvent dit que riis ne sortait pas de nulle part…
    3eme du tour quand meme!
    Mais la on parle d une epoque ou le dopage etait généralisé.
    La sky vole les victoires a de vrais coureurs, car j ose imaginer qu il en existe beaucoup plus de propres maintenant, il faut juste aller les chercher dans les etc, comme dirait ghislain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • pijiu
    Soumis le 1 août 2018 à 4:31 | Permalien

    Bjarne Riis fait certes 5 du tour de France 1993, mais qui ne tournait pas à l’EPO dans l’équipe Ariostea cette année là?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • alano39
    Soumis le 2 août 2018 à 2:05 | Permalien

    Merci Eric de ton commentaire.
    Malheureusement des soucis physiques m’empêchent de faire du sport depuis quelques années mais je reconnais avoir toujours eu ce fighting spirit que tu as parfaitement identifié.
    Ceci dit, pour qu’une victoire soit belle elle doit se gagner honnêtement et avec la manière.
    Gagner est une finalité lorsque l’on fait de la compétition mais pas n’importe comment. Personnellement si j’avais obtenu mes victoires en me dopant je n’aurai pas été comblé. Il y aurait eu un manque qui m’aurait empêché de savourer pleinement et donc de m’épanouir.
    Rien ne peut égaler une victoire à la régulière. Le dopage est pour moi plus qu’une tricherie mais un refus de la réalité et donc un subterfuge pour obtenir quelque chose que l’on ne mérite pas dans la vraie vie. Au plan psychologique il y aurait à redire car le dopé sait parfaitement au fond de lui qu’il ne mérite pas sa victoire et il ne peut donc à terme y puiser une réelle satisfaction. Il y a un manque à combler.
    Merci de me faire part des incohérences et plus particulièrement des falsifications que tu as noté car c’est toujours bon d’apprendre. J’avoue par moments manier quelque peu l’ironie mais c’est aussi dans mes traits de caractère.
    Concernant LBA je partage ton opinion, nous n’avons pas la même vision de la compétition. Ceci dit, je lis toujours ses commentaires et d’ailleurs certaines fois je partage ses avis. Mais clairement nous n’attendons pas la même chose dans l’exercice du sport et de la compétition ce qui nous oppose sur quelques sujets.
    Je n’exerce pas mon fighting spirit contre la SKY mais contre tous ceux qui trahissent ce sport pour en faire des jeux du cirque et qui ainsi s’éloignent dangereusement des fondamentaux, de l’histoire et de la culture de ce sport, voire de tous les sports.
    La SKY comme toutes les équipes fera son temps mais le mal restera et c’est au mal qu’il faut s’attaquer non à la SKY. La SKY est aujourd’hui l’équipe qui tire le mieux profit de cette situation et elle occupe donc le devant de la scène ce qui la rend plus exposée aux critiques et éventuellement aux sanctions.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 12 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 2 août 2018 à 3:06 | Permalien

    Affirmatif, Alano (post 32). Il vaut mieux être suivi médicalement et physiologiquement chez SKY que livré à soi-même avec obligation de résultats pour un faible salaire dans une petite équipe.
    Ça rejoint l’exemple des Festina où le toubib veillait déjà à ce que les coursiers ne dépassent pas les 50% de taux d’hématocrite quelques années avant que cette limite soit instituée dans les contrôles.
    Il y a plus à craindre dans les équipes de « seconde zone » où chacun bidouille de son côté, avec la bienveillance du staff qui n’hésitera toutefois pas à décrier et à sanctionner le coureur si celui vient à se faire attraper !
    Et au choix, un petit bouton on/off sous le guidon est de loin préférable aux mixtures détonantes du Docteur Mabuse !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 2 août 2018 à 6:12 | Permalien

    Je pense que quand il s’ agit de dopage, les médias, et nous même focalisons presque uniquement sur le cyclisme.
    Il est des sports qui savent jouer d’une certaine discrétion , mais ne sont pas moins touchés par ce fléau.
    Au hasard, prenons l’ athlétisme et principalement les courses.
    Dans ce domaine, nous n’ aurons même pas à remonter à l’ époque de l’ Allemagne de l’ Est, ou le dopage était institutionalisè. (organisé par l’ état).
    Regardons les année EPO : à cette époque « fleurissait » un demi fond Magrébin , avec plusieurs courreurs pourtant devenus emblématiques dont les performances n’ ont pas encore été dépassées.
    Exemple sur 1500m le record du monde de El Gerroudj date de 1998, il ne fait pas de doute qu’ il a été établi « sous EPO » donc toujours debout 20 ans aprés ce qui est trés rare en demi fond.
    Et, aujourd’ hui ou demain, quand il sera approché ou dépassé, je doute qu’ un quelconque censeur dise: »Le record du monde de El Guerroudj à été approché et comme ce dernier était sous EPO , le nouveau champion est aussi un tricheur »
    En cyclisme, on entend tjs. çà …(Vayer par exemple….mais, en plus c’ est un peu son nouveau fond de commerce…)
    Il est, pourtant, des records qui ne semblent pas prèts de tomber. (Alpe d’ Huez par exemple).
    Dans la plupart des sports quand un record est battu, c’ est l’ enthousiasme dithyrambique et unanime…on se pose moins de questions!
    Toujours en Athlé. comment expliquer la main mise de certaines « nations »…la Jamaique par exemple en sprint.
    Que dire des Ethiopiens ou Kenyans , aux dispositions génétiques évidentes certes, qui ne « carburent » pas seulement à l’ eau des hauts plateaux, et souvent protégés par la raison d’ état.

    Alors, je pense qu’ il faut raison garder, tout en étant vigilants (instances).
    Le probléme du cyclisme est qu’ il traine d’ autres « casseroles », pour n’ en citer qu’ une : les moteurs…
    Et d’ autres que j’ ai souvent évoquées.
    Contrairement au dopages ces problémes xont largement solubles….mais beaucoup « font l’ autruche ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 12 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!