Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Salut au Galibier !

Franchi pour la première fois sur le Tour de France le 10 juillet 1911 par mile Georget, le col du Galibier (alt. 2645m.) est depuis devenu un col mythique dans l’histoire du cyclisme puisque thétre de nombreux exploits. Père du Tour de France, Henri Desgrange s’était d’ailleurs écrié cette année-là, « Oh ! Sappey. Oh ! Laffrey. Oh ! Col Bayard. Oh ! Tourmalet… Je ne faillirai pas à mon devoir en proclamant qu’à côté du Galibier vous êtes de la ple et vulgaire bibine; devant ce géant, il n’y a plus qu’à tirer son bonnet et à saluer bien bas. »

C’est également devenu un col mythique pour les coureurs amateurs et cyclosportifs qui doivent l’affronter par son versant le plus dur (versant nord, départ St-Michel de Maurienne) lors de l’épreuve également mythique de La Marmotte.

La Flamme Rouge adore ce col pour y avoir vécu de très grands moments (bons et moins bons!) au cours de ses Marmottes. Aussi, on ne peut que se réjouir de l’initiative du Conseil Général de Haute-Savoie de créer, à deux pas du monument Desgrange, un espace baptisé « Salut au Galibier » qui retracera et commemorera l’histoire cycliste de ce col.

Si vous vous attaquez au Galibier dans les prochaines années (entraînez-vous très sérieusement avant!), il ne faudra pas manquer de vous arrêter à cet espace qui deviendra assurément une pause salutaire avant d’aborder les derniers lacets!

Partager

Précédent

Il rempile !

Suivant

Thurau avoue

3 Commentaires

  1. Trudo

    pas un deuxième, un troisième. Roland Green est sous contrat avec USPS, à moins que ça n’ait pas été renouvelé pour 2004.

  2. Trudo

    pas un deuxième, un troisième. Roland Green est sous contrat avec USPS, à moins que ça n’ait pas été renouvelé pour 2004.

  3. Trudo

    pas un deuxième, un troisième. Roland Green est sous contrat avec USPS, à moins que ça n’ait pas été renouvelé pour 2004.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.