Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Sagan, l’opportuniste

À la surprise générale, même la sienne, Peter Sagan a donc remporté ce Grand Prix cycliste de Québec hier.

Une victoire surprenante car Sagan a été vu toute la course à l’arrière du peloton, avec un rictus qui nous laissait tous croire qu’il n’était pas bien.

Il l’a confirmé en conférence de presse après la course: il ne savait pas trop, ne pouvant par exemple confirmer à ses équipiers qui roulaient devant pour rattraper l’échappée matinale qu’il aurait les jambes pour la gagne. Il a même eu des débuts de crampes dans le final!

Sa victoire hier aura donc été « à l’économie », Sagan s’accrochant toute la course pour produire un seul effort, le bon, pendant 200 mètres.

Avouons toutefois qu’il a sacrément bien joué son dernier kilomètre: il a d’abord su perdre pour gagner, croyant sur l’accélération d’Uran qu’il sprinterait pour la 2e place. Cette dernière ligne droite à Québec continue cependant de jouer des tours à bien des coureurs, y compris des coureurs ayant déjà gagné ici! Sagan a ensuite su attendre le plus longtemps possible, et profiter de l’effort aux 400m d’Anthony Roux, un coureur qui aime lancer ses sprints de loin.

Bref, copie parfaite pour Sagan hier. Rappelez-vous il y a un an, Sagan cumulait les places de 2e et on commençait à douter de lui! Un an plus tard, avouons qu’il est redevenu un sacré gagnant: juste cette année, il a remporté Gent-Wevelgem, le Tour des Flandres, deux étapes du Tour de Californie, deux étapes du Tour de Suisse, le maillot vert et trois étapes du Tour de France, et maintenant le GP de Québec.

Ce qui est aussi surprenant par rapport à hier, c’est où étaient les autres dans le final?

Ou diable était Bryan Coquard? Ou diable était Michael Matthews? Tom Boonen? On ne les a pas vu se battre devant avec Sagan, et c’est aussi ça le problème d’hier.

Matthews termine 5e, Ulissi 7e, Mollema 8e, Vakoc 9e, Kederlman 11e, Costa 12e, Wellens 13e, Slagter 14e, tous des coureurs qui figuraient hier sur ma liste de favoris. Mais ils ont aussi tous manqué de force et de positionnement dans ce dernier kilomètre. Un manque d’équipiers pour terminer le travail? L’histoire se répète dans ce final de Québec…

Tant mieux pour Sagan, le champion du monde vainqueur de la course, c’est toujours bon pour la course elle-même et Sagan marque probablement là des points capitaux sur Chris Froome (lui-aussi atomisant sur la Vuelta en ce moment…) au classement général du World Tour. Et ce n’est pas fini, Sagan a déjà prouvé pouvoir bien faire à Montréal, qu’il a gagné en 2013.

Le podium hier est complété par Van Avermaet, qui était content d’être là après un mois d’août compliqué compte tenu de toutes les sollicitations pour le nouveau champion olympique, et Anthony Roux, qui assumait ainsi sa position de leader de la FDJ.

Rappelons enfin que Peter Sagan rejoindra l’an prochain l’équipe Bora-Hansgrohe, et que son équipementier demeurera Specialized.

Le meilleur Canadien hier a été Guillaume Boivin (16e), et il en était très content après la course, non sans raison. Guillaume a connu un dernier mois difficile après une chute à l’entrainement ayant ouvert son genou. Il confiait en conférence de presse d’après-course avoir mis ces deux dernières semaines les bouchées double à l’entrainement, et n’avoir jamais été aussi sérieux avec celui-ci, sortant par exemple tous les jours derrière le scooter. Espérons pour Guillaume que cette belle place pourra intéresser des équipes de haut niveau, même s’il reste encore un an à son contrat avec les israéliens de Cycling Academy.

La course en photos

Dès le premier tour, l’échappée matinale prend le large avec, au sein de celle-ci, le Canadien Nicolas Masbourian.

gp_qc_-2

Derrière cependant, les Orica et les Tinkoff ne laisseront jamais plus de 4 minutes aux échappées devant, preuve que sur ce genre de circuit, les directeurs sportifs ne veulent pas laisser trop de laisse aux fuyards.

gp_qc_-3

Les tours se succèdent, l’échappée se poursuit…

gp_qc_-8

… la chasse aussi, parfois aussi menée par les Etixx.

gp_qc_-6

Notre Canadien Mike Woods.

gp_qc_-7

Sagan à l’arrière du peloton, et qui n’avait vraiment pas l’air bien.

gp_qc_-13

Boonen semblait bien mieux, et mieux positionné aussi dans le paquet.

gp_qc_-12

4 tours de la fin, l’échappée explose sous l’impulsion de Lars Bak. La course est enfin lancée pour de bon!

gp_qc_-16

Fabio Aru sera actif dans ce final hier à Québec, attention à lui dimanche à Montréal, le parcours convient à ses qualités de grimpeur, et c’est un coureur volontaire!

gp_qc_-17

Frank Schleck, à ses toutes dernières courses dans le peloton professionnel. Toujours une certaine classe!

gp_qc_-18

Nos Canadiens ont vraiment commencé à souffrir dans ce final. Ici, Matteo Dal-Cin.

gp_qc_-20

D’autres préféraient abandonner, visiblement vidés.

gp_qc_-21

Alex Cataford, l’effort dans ce final est violent, le pel0ton ne cesse d’accélérer.

gp_qc_-22

Sagan, lui aussi sous pression dans ces 4 derniers tours.

gp_qc_-23

À l’arrivée toutefois, une victoire surprise pour le coureur le plus populaire du peloton.

gp_qc_-24

Après la course, des visages marqués par la violence de l’effort, après 5h de course.

gp_qc_-25 gp_qc_-26 gp_qc_-27 gp_qc_-28 gp_qc_-29 gp_qc_-30 gp_qc_-33 gp_qc_-31 gp_qc_-34

Dès l’arrivée, Hugo Houle est assailli par les micros, on s’arrache ses impressions sur la course.

gp_qc_-32

Le podium.

gp_qc_-36

Le meilleur Canadien, ravi.

guillaume_-1

À samedi prochain sur la Classique des Appalaches!

gp_qc_-1

Partager

Précédent

Sagan: « Je suis surpris »!

Suivant

GP de Montréal: les favoris

  1. David Matais

    YEAH cool à samedi!!

    0
    0
  2. Le Pitre

    Après celui du Giro, le sourire est sur le podium de la Vuelta. Très joli coup de panache de Chaves.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.