Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Sagan: bis repetita

1 – Quelle démonstration de force et de maitrise par Peter Sagan hier dans le final! Celui-là, c’est tout un champion déjà, à 22 ans. Incroyable. Il remporte sa 2e victoire d’étape dans son premier Tour de France et est en passe de faire une saison à la Philippe Gilbert l’an dernier. Voyez un peu ses succès et places d’honneur en 2012 jusqu’ici:

Victoire d’étape sur le Tour d’Oman

Victoire d’étape sur Tirreno-Adriatico

4e de Milan San Remo

2e de Gand-Wevelgem

5e du Tour des Flandres

3e de l’Amstel

5 étapes au Tour de Californie

4 étapes au Tour de Suisse

Champion de Slovaquie sur route

Aie! Chose certaine, je le vois bien garder le maillot vert jusqu’à Paris.

Le titre de champion olympique est à sa portée selon moi. Puis quelques autres classiques, notamment Paris-Tours.

2 – Le vélo « Tourminator » Cannondale de Peter Sagan. Ca me fait pas flipper au niveau de la déco. Je vois pas le rapport avec Terminator, et ça manque d’originalité.

3 – La fin d’étape hier a été très mouvementée, avec quelques grosses chutes qui ont notamment eu raison de Rojas (Movistar) et Sivstov (Sky). Bradley Wiggins a lui aussi été au tapis dans le dernier km, sans gravité cependant. Les grandes victimes de l’étape sont toutefois les Garmin du Canadien Hesjedal, dont pas moins de sept coureurs ont terminé très attardés: Martin, Millar, Farrar, Hunter, Zabriskie, Danielson et Van Summeren. La plupart d’entre eux sont soit allés au tapis, soit ont été retardés par les chutes. Bravo à la vigilance d’Hesjedal qui a su éviter tout ce merdier pour terminer 11e de l’étape et ainsi préserver ses chances au général.

On doit cependant se demander quels seront les effets d’une telle journée noire sur le moral des Garmin. Il s’agit de rapidement se reconcentrer sur le seul objectif désormais possible, celui de placer Hesjedal pour le général. Rien n’est perdu, il est plus que jamais dans le coup!

4 – À ne pas manquer, cette entrevue tournée quelques minutes après l’arrivée hier avec Chris Horner pour bien comprendre la vie dans le peloton sur de telles étapes. C’est éloquent!

5 – Les trois prochains jours, c’est tout plat, ou presque, et probablement très « plate » à regarder. C’est réglé comme du papier à musique: des échappées matinales, un peloton d’abord régulé par l’équipe du maillot jaune, puis par celles des sprinters qui ne voudront pas échapper la victoire d’étape (misez Lotto, Argos, Liquigas), un regroupement général à quelques kms de la ligne, une ou deux échappées de courte durée dans les deux ou trois derniers kms, puis un sprint final.

La faute à qui? Aux oreillettes!

Bref, prochain rendez-vous intéressant, La Planche des Belles Filles samedi.

6 – Je vous l’avais dit et ça n’a pas loupé et ça me fache: la douleur au genou de Thomas Voeckler est revenue. Ben voyons! Le tout, au bout de quatre étapes. Je vais le dire, je trouve carrément irresponsable à l’égard des fans et de Pierre Rolland la sélection de Thomas Voeckler dans l’équipe du Tour. Sur une telle épreuve de trois semaines, à un tel niveau, il était évident que le risque était trop grand. Les exemples dans l’histoire sont légion. Résultat, Voeckler va probablement abandonner dans les tous prochains jours, privant ainsi Rolland d’un équipier et privant aussi, on peut le penser, David Veilleux de ses débuts sur le Tour. Frustrant.

7 – Nouvelles chaussures Specialized S-Works 2013. Pas mal.

8 – Le nouveau Pinarello Dogma 65.1 2013. À peine plus léger que le Dogma2, à peine plus rigide. On annonce davantage de nouveautés chez Pinarello en 2014. Ca reste du beau matos. Mon Pinarello Prince est à vendre!

Partager

Précédent

Le tour du Tour

Suivant

Armstrong: il va tomber

10 Commentaires

  1. delirium89

    Oui Sagan est clownesque ou arrogant par des gestes inutiles. Mais à 22 ans n’est ce pas pardonable quand on a fait la pige aux vieux briscards.

    0
    0
  2. alain39

    Jeune et insouscient. Voilà ce qu’est sagan et c’est quelque part un vent de fraicheur qui souffle sur le tdf.
    Il est certes un peu arrogant mais avec une telle classe on ne peut pas attendre autre chose. Un champion est un monstre d’orgueil et pas de doute il en a à revendre.
    Ce ne sont pas 2 victoires mais 2 démonstrations. Il ne bat pas ses adversaires il les surclasse. Il est 2 crans au dessus des autres et sa marge de manoeuvre est importante avec en prime une équipe très forte et qui fonctionne à merveille. Nibali me semble en super forme et il faut garder un oeil sur lui.
    Voeckler est out et Rolland va donc être le leader.
    Mais ce tdf ne lui convient pas et il ne peut que viser une étape.
    Je continue à trouver Wiggins très contracté face à un Evans qui se balade comme un poisson au milieu du peloton avec des équipiers parfaitement rodés. Super boulot de big Georges avec qui il se promène au sein du peloton.
    Wiggins me semble toujours sur la défensive et appliquer une tactique longuement mûrie qui par moments ne me sembkle pas tenir compte des aléas de la course.
    Je pense que Wiggins ne va pas creuser dans les chronos des écarts aussi importants que certains journalistes veulent bien le penser.
    Certes il va prendre 3 mn à la plupart de ses adversaires mais pas 8 mn comme on l’entend de la bouche de certains journalistes.
    En face de lui il a des coureurs comme Evans, Nibali qui peuvent le déstabiliser en attaquant de plus ou moins loin et surtout à des endroits où il n’est pas forcément à l’aise.
    Les descentes de col pas exemple où il ne prend pas trop de risques et dans lesquelles Evans et surtout Nibali sont imprenables.
    Il est évident que ces 2 là ont intérêt à unir leurs efforts pour le déstabiliser.
    Il me semble qu’il est dans une logique où tout est formaté qui ne laisse pas place à l’improvisation.
    Reste à savoir comment il va réagir si d’aventure un grain de sable vient bloquer ces rouages trop bien huilés.
    Saura-t’il prendre les initiative et aussi jouer avec les nerfs de ses adversaires comme l’avait fait Evans sur l’étape du Galibier.
    Je reste dubitatif sur sa capacité à bien gérer les aléas de course et c’est un élément qui peut être fatal.
    Hesjedal sur le dernier giro a démontré cette capacité de gérer la course en sachant être à la fois prudent mais aussi en sachant profiter des faits de course et des moments où il était un peu supérieur à ses adversaires. Pas facile comme exercice et Wiggins manque de repères et de références en la matière. en plus le tdf n’est pas une course semblable au dauphinée et autres courses d’une semaine avec en prime des adversaires plus en formes et dotés d’une grande expérience.

    0
    0
  3. Josef Koba

    La présence de Voeckler sur ce Tour est plus que regrettable. Mais elle est compréhensible. D’abord, elle enlève un peu de la pression qui aurait pu peser dans les premiers jours du Pierre Rolland. Ensuite parce qu’elle offre au sponsor une exposition médiatique facile, surtout dans l’atonie du début de Tour. Enfin, parce que compte tenu des « révélations » de la fin du mois de juin, son absence aurait été portée au même compte que le retrait de Charteau pour des taux anormaux.
    Sagan s’amuse, non pas des autres, mais certainement de sa facilité. Actuellement c’est un monstre tellement il est fort sur ce type de terrain. En plus, la Liquigas a déjà réussi son Tour de France. Nibali n’en aura que moins de pression et surtout Basso plus de marge. Je pense que du coup,il jouera surtout UNE belle victoire d’étape.

    0
    0
  4. Batrickp

    Je crois Laurent que le déroulement des trois prochaines étapes serait probablement le même sans les oreillettes.
    Et je remarque (« la faute à qui ») que tu déplores ce type de courses.
    Pensant qu’il n’y a rien à attendre de l’équipe d’organisateurs en place, trop « vieille », mon avis esgt que le mieux serait que l’UCI réduise la durée du Tour de France à deux semaines.
    Enfin, contradicteur, il ne m’apparait pas certain que Sagan garde le maillot vert jusqu’à Paris. Mark Cavendish est un concurrent sérieux.

    0
    0
  5. Batrickp

    L’actualité cycliste est en Autriche, avec le Tour du pays dont l’étape du jour franchissait le Grossglockner. Victoire de Jakob Fuglsang, dont la difficilement imaginable absence au Tour de France n’a toujours pas été publiquement élucidée.

    http://www.cyclismactu.net/news-tour-d-autriche-le-grand-numero-de-jakob-fuglsang-25796.html

    Et voilà que Vinokourov, qui a de nombreux points communs avec Armstrong, est accusé de fraude sportive par la veuve d’Andreï Kivilev.

    0
    0
  6. Cyclick

    Le vélo « Tourminator » de Sagan, c’est simplement pour nous dire, comme le célebre Terminator lui-meme l’a dit —> « I’LL BE BACK » !!! 🙂

    0
    0
  7. legafmm

    Les étapes de plaine des courses de haut niveau (épreuves HC) se déroulent de la même façon avec ou sans oreillettes.

    Comment peut on déstabiliser 2/3 équipes de sprinteurs sur ce type de parcours ? il n’y a rien à faire.
    Dans ce type d’étape, 9 fois sur 10, c’est le peloton qui décide si l’échappée va au bout ou pas.

    Il faut rappeler que l’équipe europcar n’existe que par la présence de Voeckler, et au niveau de la com, on parle bcp d’eux depuis le début avec les échappés tous les jours et les pépins de thomas.

    Concernant Wiggo, je pense que des garçons comme rolland, schleck vont bien prendre 4 minutes par chronos.
    Quant à sa capacité à bien réagir aux attaques, laissons la course se dérouler pour juger, au moins jusqu’aux étapes ds les alpes.

    0
    0
  8. Christian

    « La faute à qui? Aux oreillettes! »

    En fait, on en revient toujours au même problème: l’argent.

    Vous voulez attirer les sprinters de renom pour avoir plus de notoriété (et donc plus de revenus)? Offrez-leur des étapes sur mesure, sinon ils vous bouderont. D’où toutes ces premières semaines, années après années, totalement insipides.

    On retrouve la même chose pour le maillot vert. Normalement, c’est le classement de la régularité. Donc une étape de plaine devrait rapporter autant de points qu’une de montagne. Oui mais voilà, messieurs les sprinters veulent leur maillot vert. Donc le barème est totalement à leur avantage.

    C’est dommage car ce serait beau de voir une lutte entre les coureurs les plus réguliers tous les jours, sur tous les terrains. Voir le maillot vert suivre en montagne, c’est beau. Et ca devrait être normal. Pourquoi ne pas créer un maillot du meilleur sprinter, tout simplement (cumulatif des étapes de plaine et des sprints intermédiaires). Cela rendrait ses lettres de noblesse au maillot vert.

    Ceci dit, je ne comprends toujours pas pourquoi on accepte encore les oreillettes. Ca tu complètement le peu de spectacle qu’il reste.

    0
    0
  9. legafmm

    je vois tjr pas en quoi les oreillettes modifient le comportement des coureurs sur des étapes de plaine (en l’absence de vent) ???

    Sur le Tour de Californie (sans oreillettes), on a eu des sprints tous les jours malgré un parcours vallonné sauf à big bear mountain où Sylvain Georges a su conserver 28 secondes d’avance (je suis gentil de dire que l’étape de big bear mountain est une étape de plaine légèrement vallonné, c’est loin d’etre le cas).

    Ceux qui pensent que les oreillettes tuent les étapes de plaine, expliquer moi pourquoi lorsqu’il n’y en a pas, ces courses arrivent au sprint 9 fois sur 10 (je parle du haut niveau pas du Tour de Normandie ou du Tour de Beauce).

    0
    0
  10. schwartz patrick

    8. Le Dogma 2013 plus rigide,plus nerveux,plus léger ? Parce que le 2012 c’est du chewing gum lymphatique et hyper lourd ? j’attends le modèle 2017 …Ouais, je me gausse, c’est sûr, faut bien dire quelque chose et puis
    … vendre, alors !…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.